sarkoverdose

Politique, culture, art, humour...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Alexandre Soljenitsyne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Orwelle



Messages : 5507
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Alexandre Soljenitsyne   Mar 5 Aoû - 21:54



Alexandre Soljenitsyne

11 décembre 1918 - 3 août 2008

Grande figure de la dissidence sous le régime soviétique et prix Nobel de littérature, Alexandre Soljenitsyne a révélé au monde la réalité du système concentrationnaire soviétique dans ses ouvrages «Une journée d'Ivan Denissovitch», «Le premier cercle» et «L'Archipel du Goulag».
www.liberation.fr/actualite/monde/342832.FR.php
www.dhnet.be/breaking_news.phtml?id=212411&source=afp&status=3


Galerie de photos
www.letemps.ch/template/galerie.asp?NLArtID=13997

Concert de louanges à droite, à l'annonce de la mort de l'écrivain :

-Hommage du philosophe Bernard-Henri Lévy à Alexandre Soljenitsyne.
-Alexandre Soljenitsyne a "révélé la réalité du totalitarisme stalinien", selon François Fillon.
-Rama Yade salue Alexandre Soljenitsyne comme un "écrivain de la liberté".
-Christine Albanel salue Alexandre Soljenitsyne comme une voix que "rien n'a pu éteindre" contre les crimes staliniens.
-Jacqes Chirac rend hommage à un "grand combattant pour la vérité".
-Sarkozy [qui a sans doute lu "Une journée dans la vie d'Ivan Denissovitch" Surprised ] : "Il appartient au panthéon de la littérature mondiale". "son intransigeance, son idéal, sa vie longue et mouvement font d'Alexandre Soljenitsyne une figure romanesque".
-Sur son site (pourlafrance.fr), le vicomte Philippe Le Jolis de Villiers de Saintignon :
« Le monde vient de perdre le plus grand dissident du XXème siècle. Alexandre Soljenitsyne a souffert dans sa chair la prison, le goulag, l’exil parce qu’il était un combattant intransigeant de la liberté. Je souhaite que dans toutes les écoles de France, à la rentrée, on lise quelques pages de Soljenitsyne qui symbolise la grandeur de la résistance à toutes les oppressions et la hauteur intellectuelle et spirituelle d’un homme d’exception. Sa visite en Vendée fin septembre 1993, où il a inauguré le mémorial de la Vendée, est restée inoubliable. Un nouveau collège vendéen porte à juste titre son nom. »

http://bellaciao.org/fr/spip.php?article69727


Sur wikipedia, le bilan est plus mitigé...

Selon Soljenitsyne, la guerre avec l’Allemagne nazie au cours de la Seconde Guerre mondiale aurait pu être évitée si le gouvernement soviétique avait trouvé un compromis avec Hitler.

Ami de Philippe de Villiers, président du conseil général de la Vendée, celui-ci a baptisé un collège d'Aizenay Collège Alexandre Soljenitsyne, inauguré par le fils de l'écrivain.

Alexandre Soljenitsyne n'a jamais démenti les accusations de royalisme portées contre lui par le pouvoir soviétique. Ses convictions religieuses orthodoxes suscitent également de la méfiance dans les milieux progressistes.

Selon Moshe Lewin, qui relaie ces critiques, « aussi longtemps qu'il [Alexandre Soljenitsyne] a mené sa bataille de l'intérieur, les observateurs étrangers ont supposé qu'il luttait pour une démocratisation du système [...]. Mais, une fois Soljenitsyne exilé en Occident, ils ont vite compris que l'anticommunisme n'était pas automatiquement porteur de démocratie. Le combat de Soljenitsyne était en fait au service d'une idéologie profondément antidémocratique, qui mêlait des éléments de « national-étatisme » à des traits archaïques de la religion orthodoxe, mais au concept même de Démocratie. Bref il y avait chez Soljenitsyne un attachement profond à un autoritarisme de son cru, qui, s'il n'était pas formulé lors de ses premières apparitions sur la scène publique, s'est développé au cours de son combat ».

L'historien américain Richard Pipes, dont les travaux sur l'histoire de la Russie soviétique avaient été qualifiés par Soljenitsyne de « version polonaise de l'histoire russe » (Pipes est d'origine polonaise), a répondu à celui-ci en le taxant d'antisémitisme et d'ultra-nationalisme. « Soljenitsyne se place incontestablement dans la vision de la Révolution défendue par l'extrême-droite russe, comme une création des Juifs. »

Selon l'historien Jean-Jacques Marie, « Soljenitsyne expose, dans Deux siècles ensemble, une conception de l'histoire des Juifs en Russie digne de figurer dans un manuel de falsification historique » en rétablissant une histoire des pogroms « telle qu'elle a été vue par la police tsariste »

http://fr.wikipedia.org/wiki/Alexandre_Soljenitsyne


Dernière édition par Orwelle le Mar 5 Aoû - 22:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 5507
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Alexandre Soljenitsyne   Mar 5 Aoû - 22:01


En juin 2007

Glané sur Internet :

- Une phrase de Soljenitsyne à propos de 1789 : "Les révolutions détruisent le caractère organique de la société ; elles ruinent le cours naturel de la vie ; elles annihilent les meilleurs éléments de la population en donnant libre champ au pire ; aucune révolution ne peut enrichir un pays, tout juste quelques débrouillards sans scrupules (...). Le mot « révolution » lui-même signifie rouler en arrière, revenir, éprouver à nouveau, rallumer, dans les meilleurs des cas mettre sens dessus dessous (...). Et il serait vain d’espérer que la révolution puisse régénérer la nature humaine. Or, c’est ce que votre Révolution, et tout particulièrement la nôtre, la Révolution russe, avaient tellement espéré".

- 1794. Le 28 février, massacre des Lucs par la Colonne Cordelier, qui fait 564 morts dont 107 enfants. Un monument commémoratif sera inauguré en 1993 en présence d'Alexandre Soljenitsyne.

Le Sacré-Coeur de Jésus
Deux mille ans de Miséricorde

Annexe 3
http://spiritualite-chretienne.com/s_coeur/annexe_c.html [/size]

Jean-Luc Mélenchon est plus franc

Le sénateur PS Jean-Luc Mélenchon a estimé ce mardi que l’écrivain russe Alexandre Soljenitsyne était un homme «de droite» qui a été «gavé d’honneurs», contrairement à d’autres «gens de gauche, des communistes en particulier» qui avaient dénoncé le goulag avant lui.

«En Vendée, il avait expliqué que la devise de la République française était intrinsèquement perverse», a déclaré Jean-Luc Mélenchon sur Canal+.

Selon lui, Soljenitsyne «appartient à la vieille tradition russe, homophobe, limite antisémite, très marquée par l’ancien temps féodal qu’il admirait beaucoup». «Je me sens très éloigné de cette tradition politique-là».

«L’univers du goulag a été dénoncé dès le début, mais il a été dénoncé par des gens de gauche, des communistes en particulier»
, a fait valoir cette figure de l’aile gauche du PS.

«L’apologie de Soljenitsyne, “grand penseur de la démocratie contre le stalinisme”, me fait mal au cœur parce que je pense à tous ces malheureux qui, eux, dès la première heure, ont mené leur lutte sans être gavés d’honneurs, de colifichets dorés, de résidences, de protections de toutes sortes comme l’était Soljenitsyne au seul motif qu’il était de droite», a-t-il assuré.

www.liberation.fr/actualite/monde/343139.FR.php


Le Déclin du Courage

Extraits du discours d’Alexandre Soljénitsyne, Harvard, 8 juin 1978.

Invité par le gouvernement américain à condamner le système communiste, Soljénitsyne dans une brillante démonstration renvoie dos à dos l’Ouest et l’Est gangrénés par un même matérialisme destructeur, et attire l’attention sur le risque d’épuisement spirituel qui guette notre civilisation moderne, et tout spécialement ses dirigeants intellectuels et politiques.

http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BMDictionnaire?iddictionnaire=1680
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 5507
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Alexandre Soljenitsyne   Jeu 7 Aoû - 16:26



"Je suis très bouleversé par la mort de Soljenitsyne. Sa vie a été bouleversante. Son oeuvre a été bouleversante. Et sa mort est évidemment bouleversante. Il fut autant que les États-Unis d’Amérique tout entiers et que le Vatican tout entier l’un des responsables de la débâcle du communisme. Si le communisme s’est effondré, nous le devons aussi pour une large part à cet immense écrivain qu’était Soljenitsyne. Soljenitsyne a réussi là où des générations d’idéologues, de philosophes, de théoriciens avaient échoué (...), c’est-à-dire qu’il a réussi à rendre évidente l’horreur du système concentrationnaire soviétique, par conséquent, l’horreur du système qui l’avait produit."

Bernard-Henri Lévy aurait dû se taire : il encense un homme critiqué pour son antisémitisme juste après son soutien à Philippe Val contre Siné !

www.plumedepresse.com/spip.php?article677
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alexandre Soljenitsyne   Aujourd'hui à 6:00

Revenir en haut Aller en bas
 
Alexandre Soljenitsyne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sanvic - Rue Alexandre
» Le père Alexandre racontait
» Caporal Alexandre Van Dooren - 5ème soldat tombé au Mali
» Épisodes glorieux de la carrière du FUSCO Alexandre LOFI...
» 2e Guerre mondiale, Un Béret vert Lorrain : Alexandre Lofi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sarkoverdose :: Forum :: Art, culture, patrimoine-
Sauter vers: