sarkoverdose

Politique, culture, art, humour...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les abeilles ou CRUISER®

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Orwelle



Messages : 5910
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Les abeilles ou CRUISER®   Mar 11 Mar - 4:32



A Paris, une nuée d’apiculteurs contre l’insecticide CRUISER®

«Depuis la suspension du Gaucho et du Régent (1), le cheptel apicole se porte mieux… et on autorise un nouveau produit à peu près de la même famille, déplore Henri Clément, président de l’Union nationale des apiculteurs de France (Unaf). C’est d’autant plus inacceptable qu’on est juste après le Grenelle.»
L’Unaf a déposé une requête en annulation devant le Conseil d’Etat. «La France a, vis-à-vis du Gaucho et du Régent, une position originale et courageuse que nous saluons, précise Claudine Joly, de France Nature Environnement. Nous lui demandons de rester dans cette logique en revenant sur l’autorisation du Cruiser.» Les apiculteurs ont reçu le soutien de Jean-Jack Queyranne, président socialiste de la région Rhône-Alpes, qui a demandé au ministre de l’Agriculture de retirer un arrêté qu’il qualifie de «marche arrière incompréhensible».

Michel Barnier, qui a reçu hier une délégation de manifestants, dit «partager l’inquiétude des apiculteurs». Et rappelle que l’autorisation, délivrée pour un an, a été assortie de mesures de gestion strictes. Un comité de suivi avec des apiculteurs, des scientifiques et des associations a également été mis en place «mais dès la première réunion, on était dans le vague», déplore Henri Clément. Hier, il se félicitait cependant d’avoir obtenu la participation du ministère de l’Ecologie à l’élaboration des protocoles de surveillance.

Pour le reste, le gouvernement ne revient pas sur une autorisation délivrée après évaluation de l’Afssa (Agence française de sécurité sanitaire des aliments)...

www.liberation.fr/actualite/economie_terre/311558.FR.php
www.flickr.com/photos/millynet/2282168158/


Abeille, sentinelle de l’environnement
Signez la charte !

www.abeillesentinelle.net/

http://forums.futura-sciences.com/post1525136.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 5910
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les abeilles ou CRUISER®   Dim 18 Mai - 1:07


Barnier dans l'Avesnois le 16 mai 2008 (PHOTO MAX ROSEREAU)

Insecticide : le gouvernement ne veut pas interdire le "tueur d'abeilles"

La surveillance effectuée dans certaines régions françaises après l'autorisation de l'insecticide Cruiser en janvier n'a pas révélé d'"évolution préoccupante de la mortalité des abeilles", a assuré samedi le ministère de l'Agriculture dans un communiqué.

Refusant de revenir sur l'autorisation du Cruiser, délivrée le 8 janvier, comme le réclamaient les apiculteurs, le ministre de l'Agriculture Michel Barnier avait mis en place ce dispositif en Aquitaine, Rhône Alpes, et Midi Pyrénées.

[...] alors qur l'Allemagne a décidé de suspendre l'utilisation de plusieurs insecticides, dont le Cruiser [...]

Fabriqué par la firme suisse Syngenta, le Cruiser est un insecticide d'enrobage des semences de maïs dont la molécule active, le thiamétoxam, appartient à la famille des neurotoxiques.

Les apiculteurs sont partis en guerre contre ce nouvel insecticide qui pourrait, selon eux, faire des ravages parmi les colonies d'abeilles. Ils le rapprochent de deux autres insecticides, le Gaucho et le Régent, qui ont été interdits sur certaines cultures.

www.liberation.fr/actualite/economie_terre/326831.FR.php

Je suis apiculteur dans l'Oise et j'ai perdu 40% de mes ruches au printemps, avec des ruches pleines de miel, et elles continuent de mourir, avec du pollen, du miel frais et du couvain. De plus, l'Affsa dit bien qu'elle ne sait pourquoi les abeilles meurent (syndome de disparition soudaine). Encore un an et adieu les abeilles françaises... Et moi
antispleen

Si la question se limite à savoir si les pesticides sont plus ou moins sujets à détruire les essaims d'abeilles, la question est véritablement mal posée. Le véritable enjeu se formule autour de la capacité par les abeilles à féconder, en autres, toutes les productions agricoles source de notre alimentation. C'est Là que se situe le problème crucial, et, qui si un minimum de bons sens n'intervient pas, risque de se transformer en catastrophe. Le développement de toutes plantations dont la fleur constitue le début de la vie (fruit, légume, etc.) implique une pollinisation de celles-ci. Sans cela rien qui ne puisse croître et exister. Alors que voulons-nous ?
albatros 11

Que les Français aient pu élire un chef d'Etat et donc par voie de conséquence, un gouvernement aussi obsédé par le profit et l'argent, au mépris de la plus élémentaire prudence donne envie de hurler de rage tous les jours ou presque !
Socca


Samedi 17 Mai 2008 - 21:52
www.liberation.fr/php/pages/pageReactionsList.php?rubId=728&docId=326831
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 5910
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les abeilles ou CRUISER®   Ven 19 Déc - 1:16

Les lobbyistes gouvernent



Le pesticide Cruiser autorisé 6 mois de plus, au grand dam des apiculteurs

Le gouvernement a décidé mercredi de prolonger de cinq mois l'autorisation de l'insectide Cruiser, honni par les apiculteurs et les associations de défense de l'environnement qui ont immédiatement manifesté leur colère et envisagent de saisir la justice.

"C'est une triste nouvelle", a commenté Henri Clément, président de l'Union nationale de l'apiculture française (Unaf). "C'est dramatique, cela va à l'encontre du principe de précaution, les abeilles seront des cobayes", a-t-il déclaré à l'AFP.

Cette autorisation est "scandaleuse, totalement malheureuse et contraire au principe de précaution", a renchéri Arnaud Gossement, porte-parole de France nature environnement (FNE - 3.000 associations).

A ses yeux, le Cruiser "présente des risques inacceptables". Et le fait que l'autorisation ait été donnée pour six mois seulement et non pour un an, ne change rien puisque "cela va couvrir la récolte prochaine", a-t-il noté, envisageant lui aussi d'en appeler à la justice.

"A un moment où la France se montre globalement exemplaire à travers le Grenelle de l'environnement, on voit que l'agriculture, qui est une part essentielle de la gestion de la biodiversité, échappe à l'engagement qui est pris par Jean-Louis Borloo" le ministre du Développement durable, a déploré Allain Bougrain-Dubourg, président de la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO).

Qualifié de "tueur d'abeilles" par les apiculteurs, le Cruiser, interdit en Allemagne, avait reçu en janvier une autorisation d'un an de mise sur le marché du ministère de l'Agriculture. Une décision qui avait déjà provoqué un tollé parmi les détracteurs de ce produit qui le jugent dangereux pour la biodiversité.

Les apiculteurs envisagent désormais "de réagir au niveau juridique", a expliqué M. Clément, allusion à un éventuel recours devant le Conseil d'Etat.

http://fr.news.yahoo.com/2/20081217/tfr-le-pesticide-cruiser-autorise-6-mois-f56f567.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 5910
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les abeilles ou CRUISER®   Mar 3 Fév - 12:41



Mais qu'est-ce qui a tué les abeilles de Saint-Gaudens ?

PESTICIDE. Ce n’est donc pas le fipronil qui aurait tué les abeilles. En tout cas, les expertises judiciaires n’ont pas permis d’établir «un lien incontestable» entre la présence de ce composant dans le pesticide Régent et l’hécatombe observée dans les ruches pyrénéennes de Haute-Garonne en 2002 et 2003.

Dans le doute, le juge d’instruction du tribunal de Saint-Gaudens a préféré s’abstenir. Une ordonnance de non-lieu a ainsi été prononcée vendredi 30 janvier au bénéfice de BASF Agro et Bayer CropScience qui avaient mis sur le marché le pesticide en question.

Ces deux industriels étaient mis en examen depuis février 2004 pour «mise en vente de produits agricoles toxiques nuisibles à la santé de l'homme ou de l'animal». La commercialisation du Régent était alors suspendue.

La vérité judiciaire est juste que ce lien n'est pas «incontestable». La vérité des producteurs plaignants de l’Union nationale de l’apiculture française est que cela n'exclut pas qu'il existe...

L'avocat du groupe Bayer estime que le non lieu en faveur du groupe chimique est «une victoire de la science sur l'irrationnel». Se déclarant «scandalisé» à l'AFP, le président de l'UNAF juge, lui, cette décision «incompréhensible». Il est bien décidé à présenter un recours.

www.libetoulouse.fr/2007/2009/02/mais-quest-ce-q.html
www.unaf-apiculture.info/
http://lesvertsdebagnolet.over-blog.com/article-25960231.html

Arbre des causes (schéma)
www.jacheres-apicoles.fr/index/chap-dossierda/d-4/



Pesticides, agriculture et environnement

Réduire l'utilisation des pesticides et en limiter les impacts environnementaux
Une expertise scientifique collective menée par l'Inra et le Cemagref, à la demande des ministères en charge de l'agriculture et de l'environnement.
La France, troisième consommateur mondial de produits phytosanitaires, est confrontée à la remise en question de cette utilisation des pesticides
12 décembre 2005
www.inra.fr/l_institut/expertise/expertises_realisees/pesticides_agriculture_et_environnement



Gérard CÉSAR

3es Rencontres parlementaires sur l’Agriculture durable
le 13 décembre 2007
Un cadre rénové pour une agriculture durable : quelles solutions pour concilier compétitivité et protection de l’environnement ?
Débat organisé par Gérard CÉSAR, Sénateur de la Gironde, Président du Groupe d’études sur l’Économie agricole alimentaire, et Antoine HERTH, Député du Bas-Rhin. Sous le haut patronage de Bernard ACCOYER, Président de l’Assemblée nationale

Table ronde 2, présidée par Gérard CÉSAR, sénateur de la Gironde, président du Groupe d’études sur l’Économie agricole alimentaire
Comment favoriser la compétitivité des alternatives durables ?
Intervenants :
Jean-Louis BUËR, directeur général de l’Enseignement et de la recherche, ministère de l’Agriculture et de la Pêche
Benoît CAMBON, directeur des Affaires réglementaires, Monsanto
Michel CLAVÉ, directeur de l’Agriculture et de l’agroalimentaire, Crédit Agricole SA
Nicolas FORISSIER, député de l’Indre, ancien ministre
Frank GARNIER, directeur général, Bayer Cropscience France
Vincent GROS, président, BASF Agro
Jean-Marc MEYNARD, chef du département Sciences pour l’action et le développement, Institut
national de recherche agronomique
Pascal VINÉ, directeur, Cemagref
www.cedia.be/fr/nouvelles/2008/dossier_congressiste.pdf



Les fabricants de pesticides craignent la prolifération des réglementations

Décidés à réduire la portée de la réforme de la réglementation sur les pesticides en Europe, en gestation à Bruxelles, les fabricants de produits phytosanitaires se défendent. Mercredi 2 avril, l'Union des industries de protection des plantes (UIPP), le syndicat professionnel des principaux fabricants de pesticides (1,8 milliard d'euros de chiffre d'affaires en 2007 en France) a affirmé que l'Europe risquait de « perdre son indépendance alimentaire », selon les termes de Vincent Gros, vice-président de l'UIPP. Pour M. Gros, la réécriture de la directive 91-414 qui réglemente depuis plus de quinze ans la mise sur le marché des pesticides, est porteuse de dangers.
4 Avril 2008
www.lemonde.fr/cgi-bin/id=1031166&clef=ARC-TRK-NC_01
http://punkprincess.homeoftom.com/2007/06/14/pesticides-cancers-un-etrange-lien/




L'actualité écologique commentée depuis Bruxelles, capitale de l'Europe

A ma droite, des politiques « traditionnels » européens et les lobbies qui gravitent autour d'eux, à ma gauche, les Verts et les défenseurs de la nature.
Les premiers crient à une certaine avance juridique, les seconds ricanent jaune !
- De quoi s'agit-il ?
- Le parlement européen vient de légiférer en matière d'utilisation des pesticides.


- A savoir ?
- Vingt-deux substances mutagènes, cancérigènes ou toxiques pour la reproduction sur huit cents sont bannies.
- Et encore ?
- Le Parlement européen a renoncé à fixer un objectif de réduction globale de 50%.

En d'autres termes, 22 substances « mortelles » bannies sur les 800, c'est une goutte d'eau par rapport à l'ampleur du désastre occasionné par ces produits dangereux.

Industriels qui rient, écologiques qui espèrent

Du côté des industriels, on se frotte quelque peu les mains :
- Dorénavant, les décisions prises devront l'être sur des bases scientifiques et non dictées par la peur. Il en est terminé des prises de position émotionnelles, place à une voie rationnelle !

Chez les défenseurs de la nature, on souligne cette première brèche :
- La sortie des pesticides est amorcée ! Avec ces 22 pesticides bannis, c'est, déjà, un péril de moins pour la santé des consommateurs !

Quand on sait qu'il a fallu des années d'un âpre combat avec le Conseil de l'Europe et les lobbies pour en arriver à ce faible résultat, on se dit que quelques générations seront encore sacrifiées sur l'autel de l'agriculture industrielle au détriment de l'environnement et de l'agriculture biologique.

Pierre Guelff
19 janvier 2009
www.frequenceterre.com/informations-environnement-190109-681-Frileuse-Europe-contre-les-pesticides.html


L'Union des industries pour la protection des plantes Rolling Eyes (UIPP) veut rassurer l'opinion publique sur la dangerosité supposée des pesticides.
La réponse des experts
4 janvier 2009
http://lesvertsdebagnolet.over-blog.com/article-25960231.html


BASF AGRO
SA phytopharmaceutique
Activité : commercialisation de produits pour la protection des plantes
Exemple : Fipronil
BLITZ
GOLIATH BOITES APPATS
GOLIATH GEL
GOLIATH GOLD
http://e-phy.agriculture.gouv.fr/firmes/9797.htm

BASF AGRO SAS
Société par actions simplifiées
Président : Vincent Gros
né le 3 mai 1963 à Rouen
Effectif fin 2007 : 260
Chiffre d’affaires : 325 M€
21 Chemin de la Sauvegarde
69130 ECULLY
Tél. 04 72 32 45 45
Fax 04 78 34 28 86
http://e-phy.agriculture.gouv.fr/firmes/9797.htm

Existent aussi
BASF Beauty Care Solutions France
BASF Nutrition Animale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les abeilles ou CRUISER®   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les abeilles ou CRUISER®
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Raréfaction des abeilles : l’ONU s’inquiète sérieusement
» Le mystère de la disparition des abeilles
» Un essaim d abeilles se forme sur un vélo, en plein centre-ville de Toulouse !
» Abeilles et mouches
» Pesticides tueurs d'abeilles : ne laissez pas les lobbys faire la loi !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sarkoverdose :: Forum :: Environnement, animaux, eau, alimentation...-
Sauter vers: