sarkoverdose

Politique, culture, art, humour...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Orwelle



Messages : 6886
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel   Mer 1 Nov - 9:19



La télévision française honore les révolutionnaires russes d'octobre 1917

Elle célèbre cet anniversaire en diffusant des programmes pleins de respect pour eux et la Russie... sur Arte :
-Lénine, Gorki, de Stan Neumann (2017)
https://www.arte.tv/fr/videos/067074-000-A/lenine-gorki-la-revolution-a-contretemps/
-Les premières dames du Kremlin, d'Annette Baumeister (2016)
-La Crimée : une péninsule très convoitée, d'Inga Wolfram (2017)
-Lénine, la nostalgie d’une légende, de Sven Jaax (2016)
-Octobre 1917 Les artistes de la révolution, de Katrin Rothe (2016)
Et aussi sur LCP, avec le film Une femme à abattre, d'Olivier Langlois (2008).
http://television.telerama.fr/tele/films/une-femme-a-abattre,11894765.php
-----------------------
L’Histoire par l’image
De l'antibolchevisme à l'anticommunisme
https://www.histoire-image.org/etudes/antibolchevisme-anticommunisme
-----------------------
Hier le JT de 20h sur France 2 a appris aux téléspectateurs que le "régime" syrien (c'est-à-dire le gouvernement élu) offrait à la population des spectacles de "propagande" : ils accusent les États-Unis de financer Daech. Heureusement, on a des journalistes indépendants en France !
https://www.initiative-communiste.fr/articles/culture-debats/mais-qui-finance-daech-le-systeme-capitaliste/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6886
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Les chiens de garde du capitalisme rognent la démocratie   Lun 13 Nov - 7:58



Raquel Garrido : "J’ai décidé d’arrêter la politique"

"Le CSA a comptabilisé mes passages à l’antenne en temps de parole France Insoumise, ce qui a créé un déséquilibre sur la chaîne. Le CSA m’a placée devant un dilemme, soit renoncer à mon engagement politique, soit être décomptée FI. J’ai fait mon choix. Compte tenu de l’essor du mouvement, je considère que je n’y suis pas indispensable. À la télé, il y a si peu d’Insoumis, tandis qu’à la FI, des "Raquel", il y en a plein."

11 novembre 2017
http://www.lejdd.fr/politique/raquel-garrido-au-jdd-jai-decide-darreter-la-politique-3489674


Raquel Garrido n'en peut plus du cyber-harcèlement des "journalistes putes à clic"
Le jeudi 2 novembre, un article de Paris Match rapportait que Jean-Luc Mélenchon "n'en pouvait plus de devoir passer derrière" l'épouse d'Alexis Garrido. Le vendredi 3 novembre, la chroniqueuse des "Terriens du Dimanche" présenté par Thierry Ardisson est sortie du silence à propos de cette polémique. Elle a tenu à démentir les propos tenus par la presse, avec un tweet cinglant : "J'en connais plus d'un qui 'n'en peut plus' des journalistes menteurs. Quant à moi, vous me faites rire. Vous êtes de belles putes à clic.", a-t-elle écrit.

Puis, pas moins de 6 minutes plus tard, la porte-parole de Jean-Luc Mélenchon a renchéri en écrivant : "Ds la foulée du juste combat mené contre le cyber-harcèlement, je propose #balancetoncyberharceleur. Je nomine @BFMTV @RTLFrance @Valeurs.", avant de répondre à un tweet de BFM TV : "Haha. C'eût été plus courageux de titrer « Raquel Garrido constate que @Bfmtv est une pute à clic » !".
http://www.sen360.fr/people/raquel-garrido-n-039-en-peut-plus-des-journalistes-putes-a-clic-912590.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6886
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel   Mer 15 Nov - 13:07



Charlie Hebdo. Riss accuse Plenel de « condamner à mort » la rédaction

Le directeur de Charlie Hebdo, Riss, a accusé le directeur du site d'information Mediapart, Edwy Plenel, de « condamner à mort une deuxième fois » sa rédaction en disant que le journal satirique prenait part à une campagne « générale » de « guerre aux musulmans ».

Le journal satirique avait publié en Une, le 8 novembre 2017, un dessin se moquant du site d'information et de son directeur, avec pour titre « Affaire Ramadan, Mediapart révèle : on ne savait pas », en référence à l'islamologue Tariq Ramadan, objet de deux plaintes pour viol.
https://www.ouest-france.fr/charlie-hebdo/charlie-hebdo-riss-accuse-plenel-de-condamner-la-redaction-mort-5377492



Charlie Hebdo pas raciste ? Si vous le dites…
par Olivier Cyran

5 déc 2013
http://www.article11.info/?Charlie-Hebdo-pas-raciste-Si-vous
https://www.les-crises.fr/charlie-hebdo-pas-raciste-si-vous-le-dites-par-olivier-cyran/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6886
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel   Mer 15 Nov - 22:30



Les réponses de Mélenchon aux questions de L’Express
Voici les réponses faites par Jean-Luc Mélenchon à L’Express, un de ces torchons médiatiques fouille-merde qui n’ont de cesse de vouloir déstabiliser la France insoumise.


Questionnaire transmis par le journal L’Express pour son enquête sur ma vie passée en Essonne
1. Est-il exact que vous n’avez jamais cherché à conquérir pour vous-même une mairie ou un département ? Pourquoi ?
[...]

17. Avez-vous, comme certains vous en accusent, fait pression directement ou indirectement pour obtenir le recrutement de votre fille à la mairie de Viry-Châtillon ?

Non. D’aucune façon. Mais j’ai été très heureux qu’elle le soit comme stagiaire puis comme fonctionnaire de catégorie C.

Au Conseil régional Rhône-Alpes ?

Non. D’aucune façon. Au demeurant je n’y avais pas d’amis.

Au conseil général de l’Essonne ?

Non jamais. Je n’en étais plus membre depuis cinq ans et j’avais quitté le PS quand elle y a obtenu sa mutation pour se rapprocher du père de ma petite-fille.

Au conseil général du Jura ?

Non. Jamais. Elle a dû renouveler six fois sa candidature pour obtenir sa mutation de l’Essonne vers le Jura.

Cette inquisition malveillante ne tient aucun compte des faits suivants : porter mon nom a fermé davantage de portes qu’elle n’en a ouvertes à mes proches. Ma fille est titulaire de sa fonction par concours. Insinuer qu’elle doive son poste à autre chose qu’à ses mérites et sa qualification est diffamatoire. [...]

19. Même question concernant le recrutement de votre ancienne compagne, P. LN, à Viry-Châtillon en 2006 ?

À la date de 2006 nous étions séparés depuis quatre ans. Je ne me suis jamais mêlé d’obtenir ce qu’elle n’a jamais eu besoin de me demander. En effet mon ex-compagne est titulaire par concours de son grade d’attaché.

Votre question à son sujet comporte un sous-entendu volontairement attentatoire à son professionnalisme, sa réputation, son honorabilité.

Il est écœurant d’avoir à répondre à de telles questions qui ne manifestent aucun respect pour la vie privée des personnes qu’elles visent. Imaginez que je vous en pose de ce style connaissant ce qu’on sait de votre vie ! Ces questions sont présentées sur un ton qui montre bien l’arrogance de votre activité. Vous n’êtes ni juge ni policier. Je ne suis coupable de rien. Mes familiers non plus. Qui vous donne le droit de procéder de cette façon ? Croyez-vous que je ne sois pas informé des gens que vous avez essayé d’intimider en Essonne pour obtenir de quoi remplir vos colonnes ? Qui vous donne le droit de menacer la réputation de femmes honnêtes et travailleuses qui souhaitent vivre leur vie sans avoir à souffrir de vos obscènes mises en scène publique ! Votre sexisme évident est révulsif. Car vous sous-entendez que toute femme qui partage ma vie, compagne ou fille, est incapable d’un professionnalisme et d’une qualification qui lui permette de vivre son métier sur ses seuls mérites et talents.

Pourquoi ne m’interrogez-vous pas sur les parcours des hommes de ma famille ou de mon proche compagnonnage ?

Je ne vous réponds par écrit que pour appuyer la mise en demeure que vous aura présentée mon avocate dans le but de protéger ces personnes contre la mise au pilori que vous semblez vouloir leur infliger. Et le cas échéant pour obtenir une condamnation et d’importants dédommagements contre cette inquisition insultante.

Soyez assuré de mon mépris le plus complet.

Jean Luc Mélenchon
15 nov 2017
https://yetiblog.org/reponses-de-melenchon-a-lexpress/


Anti-gaulliste et atlantiste, L’Express se veut aujourd'hui moderniste, favorable à l'économie de marché et au projet européen. Il fait partie du Groupe L'Express, qui appartient à SFR Presse, groupe créé et détenu par l'entrepreneur franco-israélien Patrick Drahi et par l'homme d'affaires français Marc Laufer. Il bénéficie de subventions de la part de l'État français.
En 2016, le patrimoine de Patrick Drahi, qui réside en Suisse, est évalué par le magazine Forbes à 13 milliards de dollars américains, faisant de lui le cinquième homme le plus riche de France.

https://fr.wikipedia.org/wiki/L%27Express

Jean-Luc Mélenchon « déprimé » : des médias se donnent le mot
Des opposants politiques déguisés en psychologues de comptoir.
http://www.acrimed.org/Jean-Luc-Melenchon-deprime-des-medias-se-donnent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6886
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel   Ven 17 Nov - 9:47



Merdias Papers : la guerre de l’info est déclarée et on va la mener !
Par Pierrick Tillet

Savez-vous ce que l’un de ces torchons (Libé) met encore en une ce jeudi 16 novembre ?
Eh oui, messieurs-dames, chez ces gens-là, on ne parle plus avec la jeunesse, on « l’infiltre » ! J’en passe et des meilleures, ça fait sept mois que ça dure, en gros depuis que les 19% de Mélenchon à la présidentielle leur sont restés en travers de la gorge.
[...]

Pour finir, on va rappeler les objectifs politiques de la France insoumise (pas pour eux dont on n’a plus rien à foutre, mais pour les citoyens qui veulent bien nous écouter) :

   - non seulement plus un seul Français – ou invité – en dessous du seuil de pauvreté (un minimum dans un pays riche) ;

   - non seulement une nouvelle constituante pour une 6e République débarrassée des boues de la précédente (une nécessité pour une vraie démocratie) ;

   - mais aussi un paysage médiatique renouvelé, indépendant et pluraliste, arraché à la mainmise exclusive de quelques milliardaires puants et de leurs factotums sans scrupules (une tâche de salubrité publique).
https://yetiblog.org/merdias-papers-la-guerre-de-linfo-est-declaree-et-on-va-la-mener/


Duo d'enfer à Jonzac

La France Insoumise s'érige contre les propos tenus par Kévin Baudy
et s'adresse à Raphaël Gérard, nouveau député de Jonzac/Royan


Pour rappel :
« l'idée est de faire de la pédagogie dans les universités et les lycées afin de ne pas laisser le terrain à la France Insoumise qui tisse sa toile et diffuse des informations relativement, voire complètement faussées. Nous sommes là pour rétablir la vérité », Kévin Baudy, attaché parlementaire du député macroniste Raphël Gérard, le 12 octobre 2017.

La France Insoumise ne compte pas mettre en valeur les propos d'un attaché parlementaire désigné référent départemental des jeunes en Charente-Maritime qui n'est que la voix de son maître. Elle entend plutôt mettre l'accent sur le rôle de son député Raphaël Gérard à qui nous nous adressons directement :
C’est avec un extrême soulagement que nous avons découvert votre interview dans la Haute-Saintonge du 6 octobre dernier. En effet, nous n’étions pas loin de publier un avis de recherche devant votre silence à l’Assemblée Nationale. Ainsi, aurons-nous peut-être un jour le plaisir de vous entendre sur les problèmes que nous rencontrons, loin des ors de la République, plus proche de votre permanence déserte dans ce monde que les serviteurs zélés de Jupiter ignorent : celui de la réalité.

Cette réalité qui est celle des « riens », des « fainéants », des « cyniques », des « jaloux », cette réalité des « pas grand chose » que vous vous permettez de mépriser.
- Quand vous entendrons-nous interpeller l’hémicycle sur les dangers du glyphosate qui ravage nos terres charentaises ?
- Quand vous entendrons-nous appeler à sauver les contrats aidés, si essentiels dans l’accompagnement des personnes âgées, parfois dramatiquement isolées dans nos campagnes ?
- Quand vous entendrons-nous intervenir pour protéger nos seniors, nos retraités modestes que votre olympe prévoit de finir de ruiner en haussant la CSG ?
- Quand vous entendrons-nous intervenir pour protéger les enfants contre la dangerosité des 11 vaccins obligatoires, qui est un scandale de santé publique ?
- Quand vous entendrons-nous intervenir également pour préserver la Sécurité Sociale, notre bien commun le plus précieux qui permet à chacun de se soigner suivant ses besoins ?
- Quand êtes-vous intervenu pour dénoncer le drame qui a eu lieu à l'usine de ciments Calcia, Sud Saintonge, fin septembre où un ouvrier s'est immolé suite aux conditions de travail qu'il subissait ?

En tant qu’élu de la République, il vous revient d’informer les citoyens que vous représentez, fussent-ils pas « grand chose » ou plus. Nous attendons donc avec impatience de savoir comment sera géré le financement de notre collectivité territoriale et les priorités que vous aurez définies et défendues pour notre circonscription.

Car oui, nous, les « pas grand chose », nous défendons avec détermination les libertés individuelles et collectives, qu’il s’agisse de celles menacées par la loi sur la lutte contre le terrorisme intégrant en quelque sorte l’état d’urgence permanent que vous avez allègrement voté, ainsi que celles des salariés en votant les ordonnances. Alors, que défendez-vous si ce n’est la finance ?

Les groupes d'action de la Haute Saintonge Insoumise


13 novembre 2017
http://nicolebertin.blogspot.fr/2017/11/la-france-insoumise-serige-contre-les.html
https://twitter.com/Action_Insoumis/status/889226487630626816


Qui est Raphaël Gérard, le nouveau député de Royan-Est - Sud Charente-Maritime ?
Commençant sa carrière dans le privé chez Louis Vuitton, en 2006, Raphaël Gérard choisit ensuite la Charente, en 2012, pour rejoindre cette fois la prestigieuse maison de cognac Hennessy (le H de LVMH).
https://www.francebleu.fr/infos/elections/legislatives-qui-est-raphael-gerard-le-nouveau-depute-de-royan-est-sud-charente-maritime-1497621911

L'activité parlementaire de Raphaël Gérard  Suspect
https://www.nosdeputes.fr/raphael-gerard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6886
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel   Sam 18 Nov - 2:21



Terroriser avec le terrorisme

Nicole Ferroni, au lendemain du dernier attentat de New York : « Je suis cernée par le terrorisme (...) le terrorisme me fatigue». « Le problème, c’est qu’aucun invité ne résiste au terrorisme, aucun thème ne résiste au terrorisme et aucun chroniqueur non plus (...). Une fois que le terrorisme est là, il occupe le terrain sonore (...) et peu importe ce qui était prévu, c’est lui qui danse au milieu de l’info .»

Nicolas Demorand n'a pas supporté qu'elle mette ainsi les pratiques de France Inter en évidence. Des pratiques médiatiques destinées à faire accepter des lois liberticides ou à occulter le coup d'État social ?
http://www.leparisien.fr/culture-loisirs/tv/le-clash-demorand-ferroni-sur-inter-un-simple-malentendu-17-11-2017-7399086.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6886
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel   Mar 21 Nov - 11:57



CQFD : « SOS d’un canin en détresse »

L'oukase d'Attila sur les emplois aidés fait péricliter CQFD
'Deux emplois en CUI-CAE (une maquettiste et un secrétaire de rédaction) pour un mensuel tel que le nôtre, ce n’est pas la mer à boire. Juste une manière de dédommager, pour 826 € par mois (même pas un Smic !), ceux qui se dévouent au quotidien pour le journal. Ces deux postes, synonymes de boulot de malade, sont difficilement conciliables avec un emploi alimentaire, à moins de s’infliger un burn-out mensuel. Mais voilà : Macron, ce Sarkozy ripoliné, a mis fin à notre combinazione de prolos de la presse indépendante en même temps qu’il a jeté des dizaines de milliers de personnes par la trappe à pauvreté. Bref, nous revoilà dans le dur !

Pourquoi sauver le Chien rouge ?
CQFD est l’un des seuls mensuels nationaux totalement indépendants. [...]'

21 nov 2017
http://www.acrimed.org/CQFD-SOS-d-un-canin-en-detresse
http://cqfd-journal.org/SOS-d-un-canin-en-detresse


Abonnements ou dons
http://cqfd-journal.org/Ce-qu-il-faut-debourser

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6886
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: TINA TV   Ven 24 Nov - 11:15



Attaques médiatiques sur un site consacré à la télévision

Dès qu'on arrivait sur www.programme.tv (Télé 2 semaines), on avait droit la semaine dernière, à une vidéo accompagnée de ce texte :
La lettre de Guy Carlier à Raquel Garrido : "Votre idéal politique, c'était de passer à la télé".

Depuis hier ou avant-hier 22 novembre, le site présente une autre vidéo : "L'étonnant sondage de TPMP sur Twitter visant Raquel Garrido".

Et, cerise sur le gâteau : 'Le coup de gueule de JoeyStarr contre Jean-Luc Mélenchon : "Il me fait peur !" (VIDEO)'

Mais qui se cache donc derrière Télé 2 semaines ?



Prisma possède le site numéro un du secteur, programme-tv.net, doté de 6,9 millions de visiteurs uniques en mars 2015.
https://lexpansion.lexpress.fr/actualites/1/actualite-economique/prisma-fusionne-les-redactions-de-ses-trois-magazines-tele_1679472.html

Télé 2 semaines est un magazine né en 2004 appartenant à Prisma Media, premier éditeur de presse magazine en France, filiale du groupe allemand Gruner + Jahr, détenu par Bertelsmann. Ce groupe a été fondé par Axel Ganz, qui a lancé et racheté une vingtaine de titres différents : Capital, Voici, VSD, Ça m'intéresse, Télé deux semaines… Le Français Fabrice Boé lui a succédé à la tête du groupe, puis a été remplacé en 2009 par Rolf Heinz, directeur général de la société Gruner+Jahr/Mondadori.
En 2014, le groupe Prisma Média a recruté Frédéric Daruty en tant que directeur exécutif pour remplacer Pierre Riandet.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Prisma_Media
http://effeuillage-la-revue.fr/portfolio-item/frederic-daruty-directeur-executif-de-prisma-media-portrait/


Raquel Garrido est traitée comme un paquet de pâtes, dont on veut faire la contre-publicité auprès des téléspectateurs-consommateurs.

"Lagardère Publicité, Mondadori Publicité et Prisma Media Solutions passent à l’offensive dans le secteur du food"
http://www.offremedia.com/la-dynamique-du-projet-food-brand-trust-expliquee-par-valerie-camy-valerie-salomon-et-philipp

Les 'marques de presse en print' sont aussi puissantes que la télévision pour faire évoluer la perception de la qualité des produits alimentaires. Leur influence a été quantifiée par Lagardère Publicité, Mondadori Publicité et Prisma Media Solutions.
http://www.offremedia.com/lagardere-publicite-mondadori-publicite-et-prisma-media-solutions-quantifient-lapport-confiance-des

"La vidéo, par exemple, est un des sujets qui nous a vite intéressé chez Cerise : quand on déduplique les audiences, cela positionne Prisma Média comme le premier acteur de la vidéo en France [hors Youtube et Facebook] dans le classement."
http://www.petitweb.fr/actualites/f-daruty-cerise-est-la-plus-importante-"acquisition-de-prisma-en-france/
http://www.petitweb.fr/actualites/rolf-heinz-prisma-media-nous-allons-poursuivre-nos-acquisitions-sur-le-digital/


Quelques contenus sur Prisma Presse
http://www.pearltrees.com/akynou/prisma-presse/id5949290
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6886
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel   Dim 26 Nov - 23:34



Sans les réseaux sociaux, vous n’auriez pas su que le dernier sondage sur Mélenchon était truqué

Les médias mainstream lancent une grande offensive contre les supposés “fake news” des médias sociaux… sans doute pour mieux imposer les leurs ! Exemple : le dernier sondage truqué d’Odoxa pour France Info et Le Figaro sur l’image paraît-il dégradée de Jean-Luc Mélenchon.

Selon ce sondage, publié fort opportunément à la veille de la Convention de la France insoumise à Clermont-Ferrand, seuls 36 % des Français, contre 42 % il y a deux mois, ont une bonne opinion de Jean-Luc Mélenchon. 63% de mauvaise opinion.

“Triste automne pour Jean-Luc Mélenchon” titre l’institut Odoxa, en parlant aussi de “dégringolade”, repris en chœur par l’ensemble des médias du microcosme.

Un panel artificiellement composé d’une majorité de personnes ouvertement hostiles à Jean-Luc Mélenchon

[...] Dans le panel de l’institut Odoxa, il y a 442 sympathisants déclarés de la droite et de l’extrême-droite, plus 92 sympathisants PS (naturellement anti-Mélenchon).

Soit un total de 534 personnes naturellement portées à avoir une mauvaise opinion de Mélenchon (53% de l’échantillon) contre 153 sympathisants de l’autre gauche (15% seulement !). [...]

Mais il y a plus sournois, plus malveillant, plus malhonnête : lors de la précédente enquête menée en septembre, l’échantillon d’Odoxa (1020 personnes interrogées) ne comportait que 50% de personnes présupposées hostiles à Jean-Luc Mélenchon (517 sympathisants LREM+doite+extrême-droite+ PS) et 16% de partisans potentiels (163 personnes à gauche de la gauche).

Entre septembre et novembre, l’institut Odoxa a donc abusivement gonflé dans son panel la part des personnes supposées hostiles à Jean-Luc Mélenchon de 3 points et baissé celles de ses possibles partisans d’un point.

Encore un effort et en janvier Odoxa composera un panel avec 70% de personnes hostiles au leader de la FI, et Jean-Luc Mélenchon fera un score prompt à ravir ceux qui financent cet institut de merde.

https://yetiblog.org/sans-les-reseaux-sociaux-vous-nauriez-pas-su-que-le-dernier-sondage-sur-melenchon-etait-truque/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6886
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel   Mer 6 Déc - 15:41



Balles tragiques à France 2 : Mélenchon même pas mort
Après l'indigne guet-apens tendu par France Télévision à Jean-Luc Mélenchon lors de "L'Emission Politique", un coup de loupe afin de savoir qui était qui au sein de cette troupe de vilains petits soldats... Tous des hommes blancs comme le coton puisque "journalistes".
https://www.legrandsoir.info/balles-tragiques-a-france-2-melenchon-meme-pas-mort.html

Politique : passer de l’effet de surprise à l’effet rouleau-compresseur
https://yetiblog.org/politique-effet-rouleau-compresseur/

Pour la création d'un Conseil de déontologie du journalisme en France

Les médias et la presse jouent un rôle majeur dans la vie démocratique d'un pays. Mais ils ont aussi le pouvoir de façonner le débat public. Ce pouvoir peut donner lieu à des abus. D'autant plus qu'ils dépendent de 9 milliardaires pour 90% d'entre eux et du gouvernement pour le service public.

L'émission politique de France 2 du 30 novembre 2017 dont j'étais l'invité est un modèle du genre. Contradicteurs dont l'engagement politique est caché, mensonges présentés comme des faits par le journaliste économique : tout était fait pour piéger son invité et non permettre au public de connaître son point de vue.

Ces fautes déontologiques sont récurrentes dans cette émission mais, d'une façon générale, elles restent sans recours en France. Les citoyens n'ont aucun moyen d'obtenir une rectification publique en cas de mensonge ou de duperie médiatique. Cela ne fait pas partie des missions du Conseil Supérieur de l'Audiovisuel (CSA). C'est un manque en République. L'accès à une information sincère, indépendante et honnête est une des condition de l'exercice de la souveraineté populaire.

En Belgique, il existe un Conseil de déontologie journalistique. Il est composé de journalistes et de membres de la société civile. Tous les citoyens belges peuvent saisir cet organe en cas de manquement à la déontologie dans un reportage, une émission ou un article. Le média responsable est alors obligé de publier un rectificatif.

Nous demandons la création d'un Conseil de déontologie du journalisme en France. Il devrait être composé de représentants des usagers des médias et de représentants des journalistes, y compris les précaires et pigistes. Ainsi, les citoyens disposeraient d'un recours pour faire respecter leur droit à une information objective.

JLM
https://www.change.org/p/pour-la-cr%C3%A9ation-d-un-conseil-de-d%C3%A9ontologie-du-journalisme-en-france
https://t.co/uemgS0bJpK

'La réalité c'est que la 5ème puissance mondiale est à la 39ème dans le classement @RSF_inter 2017 sur la liberté de la presse. La création d'un conseil de déontologie comme en Belgique ou au Canada ne pourra qu'améliorer ce triste constat.'
Nicolas Michelet sur Twitter
https://t.co/UF4akLDsSn  Idea
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6886
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel   Mar 12 Déc - 1:53

Quand ils ne harcèlent pas avec un "bashing" éhonté, les médias deviennent hystériques.


Jauni : mort d’un exilé fiscal

[...] Tout le monde critique le culte de la personnalité des uns et des autres avec raison, mais les mêmes toujours prompts à donner des leçons de retenue ou de discrétion, tombent dans l’excès et dans ce même culte de la personnalité, poussé à l’excès cette fois-ci. On n’a jamais vu un truc pareil, sauf peut-être à la télé et à la radio Nord-Coréenne qui fait encore un peu mieux dans ce genre d’exercice … sinon, il faut chercher loin. Même du temps de l’O.R.T.F. il n’y avait pas cette façon d’imposer de manière péremptoire le recueillement sur tous les canaux hertziens et dans la presse.

D’ailleurs Mélenchon, une fois de plus, en a fait les frais ! Il n’a pas fait d’hommage vibrant à l’exilé fiscal ! Scandale dans les chaumières et dans les salles de rédaction.

Pendant ce temps-là, il y a des gosses et de pauvres hères qui dorment dans la rue, alors que des bâtiments sont vides et chauffés [...]

Bref, une journée et plus à nous suriner sur toutes les chaînes hertziennes, télévision comprise, aux frais du contribuable… chapeau l’artiste !

De Gaulle, Malraux, Jean Ferrat, Cocteau, Pompidou, Mitterrand... beaucoup d’autres avec autant de talent dans un registre différent, n’ont pas eu cet honneur. Il y a même Fabrice Lucchini qui ose la comparaison avec Victor Hugo… on croit rêver ! [...]

Bravo l’info, le “journalisme” d’investigation a fait très fort et merci pour ce moment exceptionnel de bourrage de crâne !

Bien amicales pensées, joyeux Noël et bonne année.

Pierre Dolivet
7 déc 2017
http://la-feuille-de-chou.fr/archives/97307


Emmanuel Macron hué par la foule lors de son discours en hommage à Johnny Hallyday (Vidéo)
https://francais.rt.com/france/46391-emmanuel-macron-conspue-par-foule-discours-hommage-johnny-hallyday



Ce que nous révèle l’hommage de la France à Johnny Hallyday
'Il suffit de voir la prestation pathétique de Michel Drucker sur France 2 pour comprendre à quel point la situation est irrécupérable. Les chaînes d’information continue vont ouvrir leurs écrans à partir de six heures du matin pour couvrir les obsèques de ce chanteur de variétés. Des moyens immenses seront mis au service de cette mascarade financée par l’État avec une descente des Champs-Élysées surveillés par 2500 policiers'
https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2017/12/09/ce-que-nous-revele-l-hommage-de-la-france-a-johnny-hallyday/

La semaine folle
https://melenchon.fr/2017/12/11/la-semaine-folle/
http://sarko-verdose.bbactif.com/t451p50-lfi-la-france-insoumise-se-lance


Johnny Hallyday : une lecture politique
http://sarko-verdose.bbactif.com/t434-johnny-hallyday-une-lecture-politique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6886
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel   Lun 18 Déc - 17:22



Une procureure se condamne elle-même

[...] selon Caroline Fourest, le FN, dont elle reprend les arguments, ne serait pas aussi dangereux qu’on a pu le penser. La madame nous accuse donc « sous prétexte de soustraire les médias à l’influence du privé » de « dessiner une mise sous tutelle politique de l’information ». L’indice de cette grave accusation est notre volonté, affichée dans le programme « L’Avenir en commun » de travailler pour avoir des « médias au service du peuple ».

Au service du peuple plutôt qu’a ceux des 9 milliardaires qui contrôlent 90% des médias. C’est-à-dire plutôt qu’aux mains nourricières qui payent Caroline Fourest pour faire son dur métier d’accusatrice publique de la « médiocrité abyssale » et de « l’indécent sadisme » de « certains » de ses confrères ? Ne s’est-elle pas donné la peine encore de fustiger le silence des salles de rédaction contre nos projets ? Et n’a-t-elle pas démasqué les responsables de cette situation que seraient le nombre de nos partisans dans ces rédactions ? Ce nouveau maccarthysme n’a pas peur de la délation puisque c’est pour le bien public. C’est ce que pensent toutes les inquisitions. [...]

Madame Fourest ment. Elle le fait sciemment car elle est assez informée pour savoir quelle est la réalité. Et d’abord parce que notre proposition n’a rien à voir avec le Vénézuela. Ses confrères journalistes en attestent. Mais peut-être sont-ils d’une « abyssale médiocrité ». En tous cas, Arrêt sur images écrit à ce sujet « À quand un Conseil de déontologie du journalisme ? C’est la proposition portée par Jean-Luc Mélenchon qui a lancé cette semaine une pétition* en ce sens. L’idée n’est pas neuve, elle compte d’ailleurs des précédents à l’étranger. De la Belgique au Québec en passant par l’Allemagne, petit tour d’horizon de quelques conseils de presse étrangers… aux pouvoirs très relatifs (…) Si Mélenchon remet l’idée sur le devant de la scène, il n’en est cependant pas l’inventeur : fondée en 2006, l’Association de préfiguration d’un conseil de presse milite pour que soit créé en France un organe de contrôle déontologique des médias, à l’exemple de ce qui existe dans d’autres pays ».
[...]
https://melenchon.fr/2017/12/14/procureure-se-condamne-meme/
*https://www.change.org/p/pour-la-cr%C3%A9ation-d-un-conseil-de-d%C3%A9ontologie-du-journalisme-en-france



La face cachée de Caroline Fourest

"Sérial-menteuse", c'est ainsi que le chercheur Pascal Boniface, directeur de l'Institut de relations internationales et stratégiques, qualifie Caroline Fourest dans son dernier ouvrage "Les intellectuels faussaires" (251 pages, Editions Jean-Claude Gawsewitch).
http://archives-lepost.huffingtonpost.fr/article/2011/06/07/2516443_la-face-cachee-de-caroline-fourest.html

Pascal Boniface : "Pourquoi je suis attaqué"
Défenseur des droits des Palestiniens, Pascal Boniface est au cœur de polémiques depuis sa publication en 2011 des Intellectuels faussaires, où il dénonce, notamment, Bernard Henri-Lévy, Caroline Fourest ou Philippe Val.
http://www.france-palestine.org/Pascal-Boniface-pourquoi-je-suis-attaque
https://www.arretsurimages.net/breves/2016-09-03/Menteuse-ou-pas-menteuse-Fourest-avaitanticipe-id20119
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6886
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel   Mar 19 Déc - 0:18



Macron sur France 2 : "la déférence du journalisme" dénoncée

L'interview d'Emmanuel Macron sur France 2 par Laurent Delahousse, le 17 décembre, a déclenché des critiques sur le ton du journaliste, jugé trop complaisant avec le Président.

L'attaque la plus violente est sûrement celle du journaliste de Reuters qui suit l'actualité du Président pour l'agence anglaise. Après la diffusion de l'interview d'Emmanuel Macron par Laurent Delahousse, dimanche soir sur France 2, Michel Rose a posté un message sur Twitter pour critiquer le travail de Laurent Delahousse : "L'une des questions les plus percutantes posées lors de l'interview de Macron : 'Il y a un sapin de Noël dans la cour [de l'Élysée]. C'est la fin de l'année, que voulez-vous dire aux Français - n'ayez pas peur ?' La déférence du journalisme français à son apogée."

D'autres journalistes n'ont pas manqué de reprocher au journaliste de France 2 sa complaisance à l'égard du chef de l'État, comme Emmanuel Berretta, du Point, qui a souligné "une aimable conversation" au cours de laquelle Emmanuel Macron a été "interrogé trop superficiellement". Côté Mediapart, on y voit un "naufrage du journalisme". Frédéric Says, journaliste à France Culture tance, en référence à la déambulation des deux hommes pendant l'interview : "Voici le journalisme debout ; est-il plus libre ? Être debout n'empêche pas d'être au garde à vous." [...]

L'interview a aussi été critiquée par l'opposition. Le Républicain (LR) Bruno Retailleau, sénateur de Vendée y a vu "un clip de promotion" ; quand l'ancienne garde des sceaux Rachida Dati lâche : "C'était la journée du patrimoine pour l'Élysée !"

À La France insoumise [...] "Quand on compare le ton furieux de L'Émission politique contre Jean-Luc Mélenchon et le ton mielleux de l'interview de Macron... a ainsi fustigé sur Twitter Alexis Corbière, député de Seine-Saint-Denis. Est-ce bien raisonnable ? Est-ce digne du service public d'information ?" Mêmes remarques pour son collègue Eric Coquerel, élu en Seine-Saint-Denis : "Le pluralisme vu par France 2 : brosse à reluire pour le Président, boîte à baffes pour les responsables de l'opposition". [...]

Sarah Paillou
18 déc 2017
http://www.lejdd.fr/politique/macron-sur-france-2-la-deference-du-journalisme-denoncee-3523979
https://www.closermag.fr/politique/voici-l-integralite-des-questions-que-laurent-delahousse-a-posees-a-emmanuel-macron-768133
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6886
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel   Mer 27 Déc - 6:34



Interview de Macron par Konbini : on a trouvé encore plus lèche-bottes que Delahousse [Vidéo]

Nemo a décidément de la concurrence en cette fin d'année. En une de VSD cette semaine, l'image du toutou assis face à son maître toute langue dehors fait en effet figure d'allégorie du "journalisme" autorisé par l'Elysée.
Dans la foulée de la dégoulinante interview de Laurent Delahousse le 17 décembre sur France 2, l'équipe d'Emmanuel Macron a donné à Konbini l'accès au président ce week-end. Une pépite qui vous a peut-être échappé, Noël oblige, mais qui vaut le détour…
https://www.marianne.net/politique/video-interview-de-macron-par-konbini-trouve-encore-plus-leche-bottes-que-delahousse

Konbini est un site web français d'infodivertissement fondé à Paris en 2008 par David Creuzot et Lucie Beudet.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Konbini_(site_web)

Après Delahousse, Konbini, VSD et Paris Match font reluire Macron

La "promenade" de Laurent Delahousse et d'Emmanuel Macron, à une heure de grande écoute sur le service public, jugée trop "complaisante" ? Attendez de voir l'interview du président par Konbini, si sympa qu'elle a été relayée sur la page Facebook d'En Marche. Ou les récentes flagorneries de VSD ou de Paris Match.
https://www.arretsurimages.net/articles/2017-12-26/Apres-Delahousse-Konbini-VSD-et-Paris-Match-font-reluire-Macron-id10412
http://www.parismatch.com/Actu/Politique/Emmanuel-Macron-ce-que-ses-mots-disent-de-lui-1250897


Voilà qui fait concurrence aux JT de France 3 !

Pétition
https://www.change.org/p/pour-la-cr%C3%A9ation-d-un-conseil-de-d%C3%A9ontologie-du-journalisme-en-france
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6886
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Macron a toujours ses fans médiatiques   Ven 29 Déc - 14:21



Son candidat a été sauvé mais cette vache capitaliste de Libération rumine son hostilité.
http://www.liberation.fr/france/2017/12/27/melenchon-le-regard-dans-le-retroviseur_1619222

Ça n’arrête pas !
'Pour le peuple français, ce fut une grande calamité que d’avoir été privé du choix entre le Macronisme d’un côté et nous de l’autre. Car c’est l’alternative politique réelle à ce moment de l’Histoire. Le libéralisme ou l’humanisme politique. Le deuxième tour, piège à gogos, préparé de longue main, et sauvé en dernière minute par de valeureux chiens de garde, a fonctionné. Le Pen a donc été rejetée et, donc, Macron est élu. L’oligarchie a pavoisé. Depuis, les 90 % de la presse tenus par 9 milliardaires ne reculent plus devant aucun ridicule pour encenser leur poulain.'
https://melenchon.fr/2017/12/25/ca-narrete-pas/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6886
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel   Jeu 11 Jan - 8:52



Sept mois de  prosternation devant Macron
Parmi les derniers exemples, outre le soutien quotidien des JT de France 3 (voir https://www.francetvinfo.fr/replay-jt/), on a :


Anne-Sophie Lapix, qui voit nos salaires s’envoler
Le journal télévisé de 20 h de France 2 de ce jour annonce en entrée, comme deuxième sujet, après la tempête : "Votre salaire va augmenter ; vous le découvrirez à la fin du mois, c'est l'effet de la baisse des cotisations chômage et maladie. Nous verrons qui en bénéficiera le plus".
4 jan 2018
https://www.legrandsoir.info/quand-anne-sophie-lapix-voit-nos-salaires-s-envoler.html



Nicolas Barré (directeur du journal Les Echos), selon qui les salaires nets vont augmenter à la fin du mois.
https://www.anti-k.org/2018/01/07/larnaque-de-lenarque-salaires-nets-augmenter-a-fin-mois/


Le Huffington Post, roi de la lèche

"En recevant Erdogan, Macron confirme son goût pour la realpolitik"
http://www.huffingtonpost.fr/2018/01/04/en-recevant-erdogan-macron-confirme-son-gout-pour-la-realpolitik_a_23323714/

"Comme face à Poutine, Macron a mis les pieds dans le plat face à Erdogan"
http://www.huffingtonpost.fr/2018/01/05/comme-face-a-poutine-macron-a-mis-les-pieds-dans-le-plat-face-a-erdogan_a_23325058/

"Les 3 priorités d'Erdogan qui justifient sa visite en France au Président Macron"
http://www.huffingtonpost.fr/jana-jabbour/les-3-priorites-d-erdogan-qui-justifient-sa-visite-en-france-au-president-macron_a_23323788/

Alors qu'Erdogan justifie les purges en Turquie : "Ce n'est pas encore fini"
http://www.bfmtv.com/international/erdogan-assume-les-purges-en-turquie-ce-n-est-pas-encore-fini-1341855.html

"L'année s'est terminée par un miracle Macron"
"Ce constat donne la mesure de la révolution à la fois psychologique, culturelle, sociale et politique qui vient de se produire dans le pays."  drunken
http://www.huffingtonpost.fr/jeanfrancois-kahn/malgre-le-miracle-macron-pourquoi-la-droite-wauquiez-pourrait-prendre-lavantage-en-2018_a_23322314/

La version française du Huffington Post a été lancé par Le Monde, le 10 octobre 2011.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_HuffPost

Facebook emploie ses médias favoris pour débusquer des "fake news" sur son réseau
l’hebdomadaire satirique rappelle que Julien Codorniou, le vice-président de Facebook chargé des partenariats, est aussi membre du conseil de surveillance... du Monde.
5 janv. 2018
https://francais.rt.com/france/47039-comment-facebook-emploie-ses-medias-favoris-fake-news
http://sarko-verdose.bbactif.com/t450p225-qui-est-emmanuel-macron#6958
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6886
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel   Jeu 11 Jan - 9:02



Sept mois de dénigrement de JL Mélenchon

Derniers exemples :
Selon un rapporteur démissionnaire de la commission des comptes de campagne, 1,5 million de dépenses de Jean-Luc Mélenchon, sur 10,7 millions, étaient litigieuses et n’auraient pas dû être remboursées par l’Etat.
http://www.sudouest.fr/2018/01/07/comptes-de-campagne-demission-fracassante-d-un-rapporteur-ayant-controle-melenchon-4089587-710.php
http://www.leparisien.fr/politique/presidentielle-2017-rififi-a-la-commission-des-comptes-de-campagne-07-01-2018-7486779.php


Commentaire d'Eric DURAND :
J.L. Mélenchon : "Mes comptes de campagne présidentielle sont approuvés". Pour lire la totalité du communiqué https://melenchon.fr/2018/01/08/comptes-de-campagne-presidentielle-approuves/

Extrait : "Mes comptes ont été validés... Nous allons donc maintenant éplucher chaque parution sur le sujet conformément à notre stratégie pour faire sanctionner la diffamation et tacher de le faire payer aussi cher (au propre et au figuré) que possible à ceux qui auront participé si peu que ce soit à de la diffamation sur ce sujet.... A bon entendeur salut !"


"Gauche cherche leader : Mélenchon face au plafond de verre ?"
Jean-Luc Mélenchon a-t-il atteint son plafond de verre ? Premier opposant à Emmanuel Macron ces derniers mois, le chef de file des Insoumis a montré les limites de sa stratégie.
http://www.leparisien.fr/politique/gauche-cherche-leader-melenchon-face-au-plafond-de-verre-05-01-2018-7484082.php
https://fr.news.yahoo.com/gauche-cherche-leader-m%C3%A9lenchon-face-au-plafond-verre-050000291.html


Lecteurs cherchent presse indépendante, non capitaliste. Les médias français ont-ils atteint les limites de l'indécence ?

7 mois de bashing médiatique anti-Mélenchon
https://le-bon-sens.com/2017/11/11/7-mois-de-bashing-mediatique-anti-melenchon/

Le commanditaire élyséen craindrait-il que les lecteurs deviennent méfiants face à ces attaques perpétuelles contre son adversaire ? (les complotistes sont légion !)
Toujours est-il que Le Parisien a sorti un article positif sur la France insoumise...
"Seine-Saint-Denis : les députés FI bons élèves, bonnet d’âne pour LREM"
Le magazine Capital, en collaboration avec l’association Regards citoyens, a mesuré l’activité des députés à l’Assemblée entre juin et décembre. Parmi ceux du 93, les FI se placent en tête du classement. Les LREM sont en queue de peloton.
http://www.leparisien.fr/seine-saint-denis-93/seine-saint-denis-les-deputes-fi-bons-eleves-bonnet-d-ane-pour-lrem-08-01-2018-7489548.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6886
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Fausses nouvelles, démocratie et liberté d’expression   Ven 12 Jan - 12:01



Alerte pour la liberté des médias

'[...] Un effet de système est à l’œuvre. Il privilégie « le scandale », la « révélation » et le zèle pour plaire au pouvoir.
Le président n’aborde pas cet aspect de la réalité dans la dynamique particulière de la « fausse nouvelle ». On doit pourtant s’interroger sérieusement. Un tel effet de système n’est pas neutre pour une démocratie. Répandre en permanence des informations visant à montrer les élus comme des personnages suspects, corrompus et cupides conduit, toujours et depuis tout le temps, à ce que, pour finir, la démocratie elle-même soit mise en cause. [...]

Ce n’est pas le seul manque criant de son discours. Alors même qu’il affirme vouloir renforcer la qualité de l’information le président ne dit rien des conditions sociales de ceux qui la fabriquent. C’est pourtant décisif. Il ne dit rien non plus des conditions intellectuelles de cette production. L’indigence et le formatage des « écoles de journalistes », l’absence de diplôme national de la profession et le règne de « la bonne adresse de l’école », rien de cela n’entre en ligne dans le discours contre la propagation des « fausses nouvelles ». Et rien non plus sur le problème que soulève « l’information automatique » sans intervention humaine, en particulier avec l’arrivée des robots journalistes et des agences de production de l’info en ligne.
Cibler les médias en ligne n’a donc pas grand sens s’il s’agit de lutter contre la « désinformation ». [...]

Internet constitue un espace de diversité et de pluralité face à un champ médiatique particulièrement concentré. La plupart des médias privés, audiovisuels ou papier appartiennent à quelques grands groupes de presse, eux-mêmes possédés par un petit nombre d’actionnaires qui sont aussi propriétaires des plus grandes entreprises du CAC40. Menacer l’information en ligne par des mesures liberticides, c’est donc prendre le risque de faire disparaître cette diversité éditoriale. Le pluralisme, déjà bien contingenté, pourrait tout simplement disparaître. [...]
Si la loi de 1881 contre la diffusion des fausses nouvelles est si peu fréquentée, ce n’est pas pour rien. [...]

étant donné le caractère fondateur pour la démocratie des principes de liberté d’opinion, de liberté d’expression et de liberté de la presse, il est préférable que l’État ne puisse pas dicter ce qui est une « vraie » ou une « fausse nouvelle ». [...] '
https://melenchon.fr/2018/01/08/alerte-liberte-medias/

MacRon et les "fake news"
http://sarko-verdose.bbactif.com/t450p225-qui-est-emmanuel-macron#6958
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6886
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel   Dim 14 Jan - 12:22



Le rappel à l'ordre : enquête sur les nouveaux réactionnaires

L'auteur de cet ouvrage, le philosophe Daniel Lindenberg, qui en 2002 dénonce la droitisation des intellectuels, est mort le 12 janvier 2018.
Pour Lindenberg, les nouveaux réactionnaires sont des anciens "progressistes ou hommes d'utopie", qui se sont mis à penser que "c'était mieux avant" et qu'il fallait "se tourner vers le passé pour trouver les solutions". "Ces personnalités s'attaquent à une certaine vision de mai 68", qu'ils réduisent à "une caricature".

L'appellation de « nouveaux réactionnaires » désigne des intellectuels dont Daniel Lindenberg juge les idées conservatrices ou réactionnaires, voire racistes ou sexistes.

Les arguments de Daniel Lindenberg concernent notamment :
   - les écrivains Maurice G. Dantec, Michel Houellebecq, Philippe Muray ; et parfois Pascal Bruckner et Alain Minc ;
   - les philosophes Alain Badiou, Pierre Manent, Luc Ferry, Jean-Claude Milner ;
   - le journaliste et essayiste Alain Finkielkraut ;
   - les historiens Pierre-André Taguieff, Pierre Nora, Shmuel Trigano, Alain Besançon, Marcel Gauchet.

"C’est un petit livre prophétique", commentait en 2016 dans Libération l’historien des idées à Oxford, Sudhir Hazareesingh. "Malgré lui, son auteur anticipe merveilleusement la France depuis les années Sarkozy."
https://www.franceculture.fr/politique/daniel-lindenberg-lauteur-des-nouveaux-reactionnaires-est-mort
https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Rappel_%C3%A0_l%27ordre_:_Enqu%C3%AAte_sur_les_nouveaux_r%C3%A9actionnaires

Les nouveaux réactionnaires - Les Amphis de France 5  cyclops
https://www.canal-u.tv/video/les_amphis_de_france_5/les_nouveaux_reactionnaires.3032  

Les nouveaux réactionnaires

Que leur est-il arrivé ? Naguère en première ligne pour défendre avec courage, contre les pouvoirs et l’opinion publique, des causes désespérées (affaire Calas, affaire Dreyfus, indépendance de l’Algérie, paix au Vietnam, etc.) beaucoup d’intellectuels français — d’Alain Finkielkraut à Jacques Julliard, de Philippe Sollers à André Glucksmann, de Luc Ferry à Pascal Bruckner et tant d’autres — semblent désormais s’aligner sur les thèses dominantes les plus frileuses et les plus conservatrices. Hérauts de la mondialisation libérale, génuflecteurs transis des États-Unis, soutiens inconditionnels du général Sharon, obséquieux complimenteurs des grands patrons, adulateurs de tous les pouvoirs et principalement de celui des grands médias, ces « intellectuels » n’usurpent-ils pas leur fonction et ne trahissent-ils pas Voltaire, Hugo, Zola, Gide, Sartre, Foucault et Bourdieu ?

[...]  Aujourd’hui, peu importe la qualité, ou la nullité, d’une production : ce sont les médias, et la télévision d’abord, qui consacrent les intellectuels. Les font exister comme intellectuels. Décident qui l’est, et ne l’est pas. Et, par là même, modifient radicalement leur statut : il ne s’agit plus d’écrire les livres les plus substantiels, les plus profonds, pour être reconnu comme intellectuel, mais d’être le plus visible possible, le plus souvent présent à l’écran, à l’antenne et à la « une » des gazettes. De Libération ou du Monde si possible, et des magazines.

Mieux encore : pour peu qu’on occupe un poste d’éditorialiste dans un grand quotidien national, au Point, au Nouvel Observateur ou à L’Express, sans oublier la direction d’une collection chez un éditeur, on est sûr, grâce au réseau de relations parisiennes que l’on s’est ainsi constitué, de garder sa place au soleil.

Échange de bons services : aux médias les intellectuels rendent le lustre qu’ils en ont reçu, et les médias, qui les sollicitent à tout propos, entretiennent leur réputation. [...]

« Un intellectuel, affirmait Herbert Marcuse, est quelqu’un qui refuse d’établir des compromis avec les dominants. » Et dont la tâche première, dit Pierre Rosanvallon, est de rendre le monde un peu plus intelligible et de produire « une lisibilité sans concessions ». La plupart des intellectuels français d’aujourd’hui ne s’en acquittent pas : au lieu d’inciter à réfléchir, ils brouillent les cartes. Comme les médias. [...]

Contrairement à ces esprits chagrins, qui, prenant leurs désirs pour la réalité, annoncent régulièrement la « fin des intellectuels », les intellectuels - les vrais - sont plus que jamais nécessaires : dans une société où l’école se délabre, où la télévision déverse à hautes doses ses inepties sur des millions de citoyens, où les journaux s’avilissent et, trop souvent, cultivent le fait divers plutôt que le fait vrai, seuls des intellectuels peuvent inciter à réfléchir. [...]

Maurice T. Maschino
https://www.monde-diplomatique.fr/2002/10/MASCHINO/9467



La France selon Finkielkraut
https://bibliobs.nouvelobs.com/essais/20131023.OBS2243/la-france-selon-finkielkraut.html

Un article du 13 oct 2015
http://lenouveaucenacle.fr/zemmour-onfray-houellebecq-debray-les-neo-reacs-pourquoi-les-medias-ny-comprennent-plus-rien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6886
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel   Lun 15 Jan - 5:16



Mélenchon victime d’un "fake" de "28 Minutes" sur Arte

"28 Minutes" d'Arte se prend pour le lieu géométrique de la vérité. Pas un mot, pas un son, pas un signe de cette tribune qui ne soit vrai, authentique comme le camembert à la louche. Mardi 9 janvier la clique à Quin s'en est pris à Mélenchon accusé de "Fake". Manque de pot c'est celui qui le dit qui y est : Mélenchon a "bon" et les petits marquis d'Arte, "faux".

Le 4 septembre 2009 le journal « Le Parisien » nous faisait part d’une fondamentale et magnifique nouvelle : « La journaliste Elisabeth Quin a été nommée chargée de mission pour les industries de la haute couture et du prêt-à-porter auprès du ministre de l’Industrie, Christian Estrosi. » Editorialiste, « reporter sur la haute couture » et chroniqueuse culture à Madame Figaro, critique de cinéma à Paris Première, la journaliste a 46 ans... « Elle devra également exercer un rôle de veille en créant notamment un lien permanent entre les professionnels et le ministre ».

Je me demandais depuis longtemps où Elisabeth Quin qui, chaque soir lors de son émission « 28 minutes » sur Arte noie les naïfs qui la regardent d’un flot de bonnes pensées, je me demandais donc où la dame avait appris toutes ses certitudes ? Voilà, c’est chez Estrosi qu’elle a parfait son absence de doute. Faut dire qu’avoir pour patron un motodidacte vous conduit tout de suite soit dans le décor, soit dans le savoir. Heureusement le « trailbike » enfourché par Quin l’a lancée sur le chemin de la vérité. Bravo Elisabeth.

Bien sûr, son émission est le plus souvent un défilé masques et de faux culs, d’experts à double ou triple casquette jamais présentés comme tels. Un exemple vite fait. Les spectateurs béats de « 28 Minutes » ont-ils été informés qu’Anne Elisabeth Moutet, simplement et uniquement présentée comme « une journaliste travaillant pour la presse britannique » était aussi un pilier de « Gatestone », un institut étasunien. Un truc immonde qui, et c’est tant mieux, choque d’autres citoyens des EU. Ainsi dans le journal The Hill, J. Dana Stuster écrit : « Gatestone est paranoïaque en clamant que l’immigration en Europe est une « civilisation du djihad », le résultat d’une « invasion musulmane. » » Vous noterez que l’on frôle ici des thèmes chers à Christian, l’ancien maître-ministre avec lequel Quin devait faire « lien ». 1 Et j’ajoute que madame Moutet a parfaitement le droit de s’exprimer si l’auditeur est informé d’un CV plus complet.

Hier soir, les abonnés à la chasse au Mélenchon n’ont pas été déçus. Comme par hasard c’est lui qui est passé à l’impitoyable moulinette du « Fake News » si cher à Elisabeth. Rien de mieux qu’un journaliste pas totalement compétent pour tourner avec innocence la manivelle, comme le gamin que l’on envoie sous la table pour désigner à qui ira chaque part de la galette des Rois. Ici c’est Nadia Daam qui a fait l’enfant. Au bout de 28 minutes et 57 secondes de Vidéo, on entend Nadia nous dire que le patron des Insoumis a fait du « fake » quand il a « accusé les Américains d’avoir aidé Daech en Syrie ». Ouh là ! Que c’est faux et grave !

Patatras la chasseuse de « fake » tombe dans la fosse, ou plutôt la fausse. Pourtant sur le sujet les sources fiables, comme Seymour Hersh, multiple Prix Pulitzer, existent. Pour convaincre Nadia que Seymour est presqu’aussi fort que Delahousse, voici le début de sa notice Wikipédia : « Seymour Myron « Sy » Hersh est un journaliste d’investigation américain, né le 8 avril 1937 à Chicago, spécialisé dans les affaires militaires américaines et les services secrets. Il écrit notamment pour The New Yorker et le New York Times. » Pas vraiment le profil d’une machine à « Fake »...

[...] Donc Mélenchon n’a écrit aucun « Fake » et « 28 Minutes » a raison de s’occuper de « reportages à la mode ».

Jacques-Marie BOURGET
10 janvier 2018
https://www.legrandsoir.info/melenchon-victime-d-un-fake-de-28-minutes-sur-arte.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6886
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel   Lun 15 Jan - 5:59



Le Média à l’assaut du cadenas politico-médiatique

Dans un complexe médiatico-politique de plus en plus cadenassé, Le Média surgit comme le diable tourmenteur de sa boîte (et c’est une excellente chose).

Dernier épisode du cadenassage médiatique, la décision du gouvernement de modifier le temps de parole des différentes organisations politiques lors des prochaines européennes de 2018. Là où chaque formation présente au Parlement bénéficiait d’un temps de parole équivalent, celui-ci serait désormais déterminé au prorata de leur nombre d’élus. [...]

La France insoumise proteste naturellement contre ce blocus de la communication politique qui s’inscrit pourtant naturellement dans le cadre de la guerre de l’info menée par tout régime aux abois. Deux exemples démontrent que cette stratégie défensive grossière est loin de donner tous les résultats attendus, bien au contraire :

   - en 2005, le bouclage des médias par le camp ouiste n’empêcha pas la victoire des nonistes (si tant même qu’il ne la favorisa pas) ;
   - l’interprétation très personnelle des médias du temps de parole accordé aux différentes personnalités politiques, entre tapis rouge déroulé à leurs favoris et traquenards tendus à leurs bêtes noires, n’empêcha pas Jean-Luc Mélenchon de réaliser un excellent score au premier tour de la présidentielle 2017.  [...]

Le Média entre en scène le 15 janvier 2018

C’est d’ailleurs très opportunément que Le Média, chaîne TV lancée par la France insoumise mais avec une équipe de rédaction beaucoup plus éclectique, entre en scène le 15 janvier 2018… c’est-à-dire demain !

Tous à vos postes de combat devant le premier JT insoumis dès demain soir, les amis ! Et n’oubliez pas que tout média indépendant ne doit son indépendance qu’à ses auditeurs, c’est-à dire vous. Le Média a trouvé une formule originale pour garantir, et son existence, et son indépendance : ses Socios.

Il en a trouvé suffisamment pour se lancer. Il en a encore besoin de beaucoup d’autres pour se diversifier et durer. À vos porte-monnaie ! Rappelez-vous : la liberté à un prix.

À partager en masse :

=> Le Média sur YouTube
=> Le Média sur Facebook
=> Le Média sur Twitter Twitter

https://yetiblog.org/le-media-versus-cadenas-mediatique/

Une réaction :
La webtélé des Insoumis prend ses quartiers à Montreuil
http://www.leparisien.fr/montreuil-93100/la-webtele-des-insoumis-prend-ses-quartiers-a-montreuil-14-01-2018-7501014.php



Le pouvoir d’influence délirant des DIX MILLIARDAIRES qui possèdent la PRESSE française
http://www.cgt-unilever-hpc-france.com/2018/01/le-pouvoir-d-influence-delirant-des-dix-milliardaires-qui-possedent-la-presse-francaise.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6886
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel   Jeu 15 Fév - 9:30

Comptes de campagne : «Le Monde» ment. Mais il protège ainsi Macron


Les comptes de la campagne présidentielle sont publiés comme prévu. Une fois de plus, plusieurs médias sans foi ni loi me prennent à partie avec l’intention de semer le doute sur mon honnêteté et celle de mes camarades. Les motivations de cette activité diffamatoire sont diverses : les unes politiques, les autres seulement liées à la flemme et aux usages moutonniers de la profession. Une fois de plus, nous sommes sans recours contre leur mensonges, omissions et sous-entendus.

Plus que jamais on voit à quoi servirait le « conseil déontologique de la presse » pour lequel nous militons. Il n’existe pas et les chefferies des médias ne craignent rien autant que cela. Il ne nous reste que la voie judiciaire, celle des procès en diffamation. Nous allons les mener sitôt l’analyse faite de ce qui peut être poursuivi dans les termes de la justice dans le domaine de la presse. Nous allons évidemment le faire pour tous les supports, de façon à pouvoir atteindre nos diffamateurs traditionnels comme Capital, qui prennent appui sur la titraille mensongère du « Monde » pour affirmer que j’aurais « soigné mes amis ». Nous allons aussi nous lancer dans la poursuite contre les tweets qui colportent les calomnies, non seulement ceux des « journalistes » qui passent leur vie à tweeter contre moi mais aussi ceux des particuliers de la fachoshère qui s’y abandonnent avec la délectation de cette engeance pour les dénonciations et délation de toute sorte.

Ce 13 février, la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP) rendait publiques les données concernant l’élection présidentielle. Elle déclare que mon compte de campagne est validé (je le redis : « elle déclare que mon compte de campagne est validé »). Compte validé : comptes sincères. Nous n’avons pas dépassé le plafond légal, aucune recette n’est mise en cause. La commission décide de ne pas rembourser 434.939 euros sur les dépenses présentées. Soit. Nous l’acceptons.

Ces ajustements sont usuels et représentent une rectification d’environ 4% par rapport aux dépenses que nous avions indiquées et même seulement 3% si on les rapporte aux dépenses remboursables. La commission appelle cela des « dépenses réformées ». Une dépense réformée n’est pas irrégulière, elle est simplement considérée par la Commission comme non électorale. Il n’y a donc aucune irrégularité. En cas de doute sur la nature d’une dépense, elle recommande aux candidats de la déclarer quand même. À charge pour elle ensuite de juger si elle rentre effectivement dans le compte de campagne ou non. Nous avons donc fait le choix de déclarer absolument toutes nos dépenses afin de ne pas risquer l’accusation d’avoir tenté d’en dissimuler. Les « dépenses réformées » par la commission sont donc la conséquence de notre totale transparence avec elle et du suivi scrupuleux de ses prescriptions.

Ceci posé, je précise que parmi les comptes des trois autres candidats arrivés dans le carré de tête à l’élection présidentielle, deux autres au moins ont subi d’amples retranchements. 120.000 euros environ pour monsieur Macron et surtout plus de 873.000 euros pour madame Le Pen. Pourtant, Le Monde a choisi, dans son édition papier comme dans son édition numérique, de donner une bien plus large place aux éléments me concernant qu’à ceux concernant Marine Le Pen. Étrange. Quant à Macron : motus et bouche cousue. Info : Le Monde reçoit cinq millions de dotation publique chaque année.

Le silence sur Macron est le plus dérangeant. Car il s’agit là de véritables irrégularités. Pour Macron, une partie des éléments retranchés concerne de généreux donateurs, qui auraient dépassé la limite autorisée de 4.600 euros par personne et par an. Chacun en tirera les conclusions qu’il voudra sur la politique que mène aujourd’hui monsieur Macron en faveur des plus riches. Dans ce cas précis, la commission précise qu’il ne s’agit pas de simples « réformations », comme dans notre cas. Ici, nous parlons d’une « irrégularité », c’est-à-dire que les règles n’ont pas été respectées. La commission n’a pas jugé que le montant de cette infraction était suffisamment élevé pour rejeter les comptes de campagnes de M. Macron mais il s’agit tout de même de plus de 87.000 euros de dons entachés. M. Fillon a, lui, omis de déclarer 88.349 euros de dons en nature dans son compte de campagne, ce qui constitue aussi une irrégularité. Une irrégularité est évidemment plus grave que les petites corrections opérées par la commission sur notre compte. Pourtant, pas une ligne dans Le Monde. Mais une demi-page pour moi pour recopier l’essentiel de ce que le rapporteur de la Commission (démissionnaire et ancien directeur de cabinet d’un ministre PS) a transmis à qui voulait dans la presse.

Cela n’empéche pas Le Monde de parler de « dépenses litigieuses » à notre sujet. Je l’ai dit et je le répète : il n’y a aucune dépense « litigieuse », juste des dépenses non remboursées, ce qui n’est pas du tout la même chose. Quelles sont-elles ? Des dépenses dites « insuffisamment justifiées » ? C’est tout simplement impossible. Le rapporteur a demandé par écrit plus d’un millier de précisions sur nos comptes ! Et plusieurs dizaines par téléphone. Nous avons répondu à toutes. De plus, nous avons tout, absolument tout déclaré dans cette campagne comme on nous le demandait. Tout, absolument tout. C’est à la commission ensuite de décider ce qui est remboursable et ce qui ne l’est pas.

Le Monde à son tour nous a envoyé plusieurs pages de questions sur notre compte. Nous y avons répondu par écrit (mes camarades sont d’une totale naïveté et croient que Le Monde se soucie vraiment de leur réponse). Naturellement il n’a été ténu aucun compte de ces réponses. La mauvaise foi est si évidente qu’on se demande pourquoi cette paperasse. Pourquoi ? Pour qu’on ne réponde pas à ces petits inquisiteurs sans vergogne et qu’ils puissent écrire hypocritement « Monsieur Mélenchon n’a pas souhaité répondre » et se donner le plaisir d’une insinuation malveillante supplémentaire.

L’article du Monde porte sur nous d’insupportables suspicions sans fondement et volontairement présentées sous un angle défavorable et diffamant. Certes, l’ensemble des accusations portées sur nous ne supporte pas le simple examen des faits. Le mal est fait. Le monde moutonnier des médias a rabâché sur tous les tons les calomnies du Monde.

Dans la plupart des cas les assertions du Monde repose aussi sur la flemme. Des gens recopient sans vérifier ni rien déduire des dates et des faits. Ainsi, les premiers organisateurs de la campagne ont été salariés, non pas par la campagne elle-même mais par une association, « l’ère du peuple ». Pourquoi ? Tout simplement parce lorsque nous lançons « la France insoumise » quand je « propose » ma candidature, les comptes de campagne ne sont pas ouverts. Ils ne peuvent l’être qu’à partir du mois d’avril. Nous avons créé une structure pour mener notre action et gérer distinctement de toute autre structure partisane ou autre les moyens humains et matériels mis en œuvre. Où est le problème ? Il n’y en a pas. D’autant qu’en démarrant la campagne, nous n’avions aucun moyen et que nous avons fait une campagne pour obtenir des dons. Il fallait donc les accueillir à mesure jusqu’à la période d’ouverture des comptes de campagne qui a collecté alors les dons ! Je rappelle que nous n’avons pu accéder à un crédit bancaire qu’en février 2017.

Le journal nous accuse ensuite d’avoir pratiqué avec l’association « l’ère du peuple » une fraude à la TVA. C’est un procédé écœurant qui vise à nous faire passer pour des voleurs. C’est faux. L’association « l’ère du peuple » est une association loi 1901 sans but lucratif. À ce titre, elle n’est pas assujettie à la TVA. Conséquemment, l’association ne demande pas de remboursement de la TVA à l’État sur ses factures. Par contre, elle s’acquitte d’une taxe additionnelle sur les salaires. Il n’y a donc là rien d’autre que le strict respect de la loi et rien qui ne devrait mériter une ligne dans un article sérieux.

Le ragot sans intérêt suivant, colporté par le troupeau de moutons bêlant des « journalistes », concerne la location par notre campagne d’un local. Encore une fois, il n’y là rien que d’absolument clair. La société civile immobilière qui nous a loué un de nos locaux de campagne a appliqué le même loyer qu’elle avait déjà pratiqué. Ce loyer avait été validé lors de précédentes campagnes. Ici, le mensonge par omission est flagrant. Cette fois, la commission a décidé que ce prix était supérieur à ce qu’elle considère être le loyer de marché. Où ? Rue Doudeauville, siège de la SCI (18ème arrondissement), ou rue de Dunkerque (10ème arrondissement), siège de la campagne ? Elle a donc réformé 9.800 euros de dépenses. Nous avons eu tort de croire qu’il y avait jurisprudence du fait des décisions du passé. Aucune malhonnêteté là-dedans. Juste une confiance décidément mal placée dans une institution aussi fluctuante que celle-ci. Fin de l’histoire. La thèse de l’enrichissement personnel est ici totalement farfelue : la fonction de gérante de la société civile immobilière est bénévole, tout comme celle de mandataire financier de la campagne.

De ce que j’ai pu lire nous concernant, le plus comique est sans doute ce qui est lié à la communication de notre campagne. C’est tout juste s’il ne nous est pas reproché d’avoir fait des dépenses dans ce domaine ! Et comme Le Figaro en a parlé, les moutons de Panurge médiatiques se sont mis à tourner en mode automatique, sans aller chercher de quoi il s’agissait. Je le dis donc ici. Ces dépenses incluent un champ très large de notre activité qui va de l’organisation des réunions publiques à la conception de nos affiches et tracts, en passant par la réalisation de notre propagande audiovisuelle officielle et une production très intense de contenu pour les réseaux sociaux. Devinez quoi : il faut du monde (donc des salaires) pour faire ça ! Sur le total de 1.161.759 euros de dépenses de communication, la CNCCFP a retranché seulement 51.600 euros, c’est à dire seulement 4% du total… On nous demande de faire campagne sans payer ? C’est illégal ! Le plus stupide des arguments est de noter que la personne qui dirige la société qui centralisait ces activités était aussi la directrice de communication de la campagne ! Ben oui ! Et c’est même pour ça qu’on la payait ! Comment peut-on être aussi stupide ? On le peut. Quand on veut insinuer.

Pourquoi, dès lors, un tel acharnement médiatique contre nous ? Parce que c’est confortable. Parce que ca créé du buzz. Parce que ca permet de ne pas parler des autres. Mais aussi par flemme. Les bureaucrates du « journalisme » recopient dans leur bureau les ragots qu’ils reçoivent sans se fatiguer à vérifier quoi que ce soit. Dans la circonstance, le scandale part d’un personnage étrangement agité et très imbu de lui-même qui n’a cessé de créer des histoires dans la commission en mettant en cause l’honnêteté de ceux qui y travaillaient. Il dit à leur sujet que « tout était écrit d’avance ». Il ne parle pas de mon compte mais de l’activité de la commission. Depuis, il a son heure de gloire.

La République du soupçon, la bauge médiatique, adore les balances et peut importe ce qui est dit, à qui ça nuit et qu’il y ait ou non des preuves de ce qui est avancé. On a lu dans Le Canard Enchaîné comment a été produite l’affaire Hulot…. Violant toutes les règles, ce rapporteur de la commission se prévaut pourtant de son « devoir de réserve » pour parler sans parler, dire sans dire et surtout propager le soupçon sans éléments. Un homme agité, plein de rancœurs, sans aucun souci de la conséquence de ses actes sur notre honneur ? Non. Un militant lié a une bande très particulière du PS, celle des vieux amis du type Mexandeau et compagnie, aujourd’hui inconnus mais naguère bien caractéristiques. En tous cas, cet ancien directeur de cabinet d’un ministre PS n’est pas un perdreau de l’année. Les lecteurs du Monde ne le sauront pas. « Le droit de savoir » ne va pas jusque-là pour les lecteurs du Monde !

Enfin, s’il faut parler dépenses et voir qui coûte le plus cher aux contribuables, et qui n’est jamais contrôlé, on devra aussi s’interroger aussi sur les aides à la presse. Nous proposions, dans notre programme présidentiel et législatif, de les refonder entièrement. Elles ont représenté pour la seule année 2016 près de 80 millions d’euros ! Le Monde, détenu par le milliardaire Xavier Niel, a perçu à lui seul 5 millions d’euros. Que fait-il de cet argent ? Quelle est la commission qui vérifie ce qui en est fait ? Où est la « transparence » ? Autant de questions rarement posées. Il faut dire qu’elles bénéficient surtout aux ultrariches de notre pays : 7,9 millions pour Aujourd’hui en France détenu par le milliardaire Bernard Arnault ; 6,3 millions pour le milliardaire Patrick Drahi avec Libération ; 5,7 millions pour Le Figaro et son propriétaire Serge Dassault. Ça ruisselle bien, n’est-ce-pas ? Le silence s’explique.

De votre côté, amis lecteurs si vous n’avez pas accès gratuitement au Monde dans votre administration, réfléchissez bien avant de l’acheter. Vous payez pour encourager une activité hostile à la FI, peu scrupuleuse avec les faits et peu exigeante sur le plan déontologique. Je vous recommande de différer autant que possible et chaque fois que possible l’achat de ce journal. C’est l’unique recours dont nous disposons contre ses façons de faire. De plus, il ne vous est d’aucune utilité.

https://melenchon.fr/2018/02/14/comptes-de-campagne-monde-ment-protege-ainsi-macron/

Les comptes de campagne du candidat Macron étaient falsifiés et auraient dû être rejetés
http://www.liberation.fr/checknews/2018/02/15/y-a-t-il-eu-trop-de-dons-pour-macron-pendant-la-presidentielle-de-2017_1630009
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6886
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel   Ven 23 Fév - 14:27



Plutôt que les révélations de « Marianne » sur Macron, Radio France préfère recopier « Le Monde »

Il aura fallu une semaine pour que curieusement, le « service public » de l’« information » nous mette en cause à propos de nos comptes de campagne. Le jour où l’on apprend par « Marianne » que certains versements excessifs sur le compte de campagne de Macron ont été signalés à la justice.
https://melenchon.fr/2018/02/22/plutot-revelations-de-marianne-macron-radio-france-prefere-recopier-monde/

Les "fake news" du Monde colportées par Radio France, sont reprises par BFMTV et par le portail FREE :
"Jeudi, la cellule enquête de Radio France publie une enquête sur le financement de la campagne de Jean-Luc Mélenchon, évoquant notamment des  soupçons de surfacturation, contestés par le député des Bouches-du-Rhône. Le soir même, Le Média n'y fait pas allusion dans son journal."

Cette fausse info est donc, en plus, accompagnée d'insinuations diffamatoires vis-à-vis de LE MEDIA.
http://www.bfmtv.com/politique/mais-qu-est-ce-qu-il-se-passe-a-le-media-1383504.html
http://portail.free.fr/actualites/france/7474053_20180227_mais-qu39est-ce-qu39il-se-passe-a-le-media.html



Le 20 février, le 19/20 des chiens de garde de France 3 a présenté un reportage sur une ligne ferroviaire privée en Bretagne.
Un reportage à la gloire de la privatisation, et apparemment destiné à faire passer les cheminots de la SNCF pour des paresseux, des nantis, des privilégiés.
https://www.francetvinfo.fr/economie/transports/sncf/bretagne-a-la-decouverte-de-la-seule-ligne-privee-de-france_2620744.html

https://www.francetvinfo.fr/replay-jt/france-3/19-20/jt-de-19-20-du-mardi-20-fevrier-2018_2609168.html
https://www.france.tv/france-3/19-20-journal-national/413085-edition-du-mardi-20-fevrier-2018.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6886
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel   Ven 2 Mar - 1:29

MENSONGE PAR OMISSION



Fin de vie : comment « Le Monde » cherche à rendre invisible la France insoumise

Ce mercredi 28 février 2018, le journal Le Monde publie un article intitulé : « Fin de vie : 156 députés font pression pour une nouvelle loi ». En effet, plusieurs députés, pour l’essentiel issus de « La République en Marche », signent ce même jour une tribune demandant « une nouvelle loi » sur ce sujet. Une demande bienvenue mais qui soulève l’étonnement…

En effet, il y a tout juste un mois, le 1er février 2018, la France insoumise utilisait sa « niche parlementaire » (un jour réservé à l’opposition à l’Assemblée) pour déposer une proposition de loi sur le sujet. Or, « La République en Marche » avait déposé sur le texte de la France insoumise une motion de renvoi en commission. Manière de chercher à enterrer poliment cette proposition sans en débattre en séance.

La journée parlementaire s’étant terminée avant même le vote sur cette motion, le texte de la France insoumise sur la fin de vie pourrait donc potentiellement être étudié prochainement… ne manque en réalité que la volonté politique de le mettre à l’étude en séance. Et le courage des députés de « La République en Marche » pour ne pas voter leur propre motion de renvoi en commission et accepter de débattre d’une loi portée par un autre mouvement qu’eux.

Pour Le Monde, la France insoumise n’existe pas

Mais pour Le Monde, cette proposition de loi de la France insoumise n’a carrément jamais existé ! Aussi incroyable que cela puisse paraître, l’article n’évoque pas une seule fois cette proposition. Et la France insoumise n’est citée qu’une seule fois dedans… et encore : entre parenthèses ! Voici la phrase : « Le sujet, qui touche à des convictions très intimes, pourrait rallier des voix de députés de gauche (La France insoumise, communistes et PS) et de droite ». Une manière de minorer le rôle moteur de cette formation politique sur le sujet !

Et ce n’est pas fini. Car l’article précise : « La question de la fin de vie n’a pourtant eu de cesse de s’inviter dans les premiers mois [du mandat d’Emmanuel Macron]. En septembre 2017 d’abord, avec la médiatisation du combat de l’écrivaine Anne Bert, atteinte une pathologie neurodégénérative évolutive et incurable, en faveur d’un droit à décider de sa mort. Puis en janvier, lors du lancement pour six mois des Etats généraux de la bioéthique, dont une importante part des débats sont consacrés à la question de la fin de vie ». Et la proposition de loi de la France insoumise lors de sa niche parlementaire ? Pas un mot !

Plus gênant encore : l’expression « Niche parlementaire » sert d’intertitre à l’article. Le lecteur averti des débats de l’Assemblée s’attend donc à ce qu’alors on évoque enfin la proposition de la France insoumise. Loin de là ! L’expression n’est utilisée que pour dire : « [Les députés signataires] estiment également peu probable que le gouvernement porte lui-même une loi sur l’euthanasie. Le dépôt d’un texte à part, émanant des députés eux-mêmes, et proposé dans le cadre d’une niche parlementaire, semble aujourd’hui tenir la corde ». Banane ! C’est déjà le cas ! C’est juste que quand ça vient de la France insoumise, « En Marche » rejette en bloc.

Au total, cet article interroge. S’agit-il d’incompétence ou de malhonnêteté ? Dans les deux cas, c’est grave. Et dans le second plus encore que le premier. Car cet article revient à rendre complètement invisible la France insoumise sur le sujet de la fin de vie… alors même qu’elle a été la force motrice la plus puissante pour amener ce débat dans l’hémicycle. [...]

Antoine Léaument
https://le-bon-sens.com/2018/02/28/fin-de-vie-monde-cherche-a-rendre-invisible-france-insoumise/

https://lafranceinsoumise.fr/niche-parlementaire-du-1er-fevrier/proposition-de-loi-leuthanasie-suicide-assiste-fin-de-vie-digne/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6886
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel   Ven 2 Mar - 19:52



Otages, vous avez dit otages ? Non, comme c'est dommage !

Si vous avez regardé la téloche ou lu la presse libre, toutes les deux libres et non faussées comme le Marché qu'elles soutiennent d'ailleurs, il ne vous a pas échappé que le mot otage rebondit en échos. En effet, les aboyeurs de la pensée unique crient haro sur une grève qui pourrait survenir à la SNCF. De ce fait, les usagers du rail seraient pris en otages par des salopards de privilégiés.

Il vient d'y avoir un épisode neigeux exceptionnel dans le Midi. Le trafic ferroviaire a été ralenti dans la région à cause de la neige. "Il n'y a pas d'interruption des trains mais les conditions météo ont forcément généré des retards", explique la SNCF qu'on veut assassiner. Et La Gazette de Montpellier de ce mercredi d'écrire :  "À la Gare St Roch, des retards de 15 et 30 minutes sont prévus à l'arrivée et au départ." Cette gare est celle de Montpellier.

Côté autoroute, c'est Vinci qui gère. C'est-à-dire qu'il empoche les tarifs des péages, réduit son personnel et se fout comme de l'an 40 du service à rendre au public empruntant l'A 9 privatisée depuis 2006. Côté profit, depuis 2006, les tarifs de péage ont bondi de 25%. Et depuis le 1er février 2018, + 1,33% grâce à un accord entre le gouvernement de gôche et les sociétés autoroutières privées. Pour ne citer que Vinci, en 2017, l'augmentation fut de 1,2% en février.

Si je reviens à l'épisode neigeux, des milliers de bagnoles ont été bloquées sur l'autoroute A9, certaines depuis mercredi midi. Les transporteurs routiers notamment étrangers, libres et non faussés comme le capital dans l'UE, ont par ailleurs bravé les interdictions préfectorales pour s'engager sur l'autoroute, emprunter parfois la voie d'urgence et engorger en dérapant le peu de circulation qui roulait encore. Bref, Vinci empoche bien le prix des péages, laisse les camions interdits à poursuivre leur route et n'a aucun moyen humain et matériel pour tirer de leur galère des milliers de clients dans leurs véhicules légers.

Et l'engorgement de l'A9 a conduit à une Bérézina identique des routes tout autour de l'autoroute. Mais là, la Direction interdépartementale des routes a supprimé des fonctionnaires et leurs moyens qui bossaient hier sur ces mêmes routes.

Vous avez dit otages ? Merde, ils dorment ou quoi les journaleux au service du Marché et de la privatisation de la SNCF ?

Cependant, m'en voudrez-vous beaucoup si lorsque j'entends le mot "otage", j'évoque ces images-là ?

Le Mantois et Partout ailleurs
2 mars 2018
http://www.le-blog-de-roger-colombier.com/2018/03/otage-vous-avez-dit-otage-non-comme-c-est-dommage.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel   

Revenir en haut Aller en bas
 
Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel
Revenir en haut 
Page 8 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Médias étrangers, une vision étrange...
» La chute de feu, une vision très rare
» Blogger, supôt de l'Etat Français ?
» ARMES ,TRAFIC et RAISON D'ETAT
» Un "Etat fédéral" commun séduirait 42 % des Nordiques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sarkoverdose :: Forum :: Politique / Social-
Sauter vers: