sarkoverdose

Politique, culture, art, humour...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11
AuteurMessage
Orwelle



Messages : 7332
Date d'inscription : 04/03/2008

Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel   Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel - Page 11 Icon_minitimeJeu 25 Oct - 13:42

Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel - Page 11 1cfb53ad-fa67-410a-9de5-60864512ab1e

'FAKE NEWS'

Le carnaval de l’investigation

'[...] on se remémore la longue liste de faux scoops publiés sous la responsabilité éditoriale de Plenel, à commencer par le retentissant « Un scandale à Panama » (Le Monde, 27 août 1991), signé de sa plume, et qui conduisit le journal à exprimer son « regret » d’avoir imprimé des « informations non vérifiées » sur le financement du Parti socialiste (5 septembre 1991).
De 1996 à 2004, Plenel dirige la rédaction du Monde : le quotidien vespéral aligne une série de bévues dont la simple énumération exploserait les formats pourtant généreux du Monde diplomatique.

Un échantillon : « Ce plan “fer à cheval” qui programmait la déportation des Kosovars », à la « une » du 8 avril 1999, s’avère un faux. L’annonce, en première page de l’édition du 5 février 2000, d’une cagnotte fiscale de 66 milliards de francs engrangée par le gouvernement Jospin est démentie le lendemain. « Bruxelles bloque la fusion Vivendi-Seagram », claironne Le Monde du 14 octobre 2000 : la Commission donnera son feu vert à l’opération quelques heures après l’arrêt des rotatives. Quant au titre « La secte du premier clone humain », tapageusement étalé sur cinq colonnes à la « une » le 28 décembre 2002, après l’annonce par la secte raélienne de la naissance d’un enfant cloné, il relayait une fable. Dans l’édition du 17 juin 2003, un article sur l’« affaire Alègre : les enquêteurs reconstituent l’histoire de “la maison du lac de Noé” » évoque la présence dans cette demeure d’anneaux fixés au mur « à une cinquantaine de centimètres du sol, à hauteur d’enfant ». L’un des signataires de ce monument de journalisme imaginaire admettra : « Nous n’avons pas vu l’intérieur de cette maison » (Le Monde, 28 septembre 2003).

En revanche, quand Denis Robert et Ernest Backes publient en février 2001 Révélation$ (Les Arènes), ouvrage consacré à la chambre de compensation luxembourgeoise Clearstream, Le Monde (26 février 2001) l’exécute avec des arguments analogues à ceux avancés pour discréditer le travail de Mediapart sur M. Cahuzac. Et, cinq ans avant que la Cour de cassation ne souligne le « sérieux de l’enquête » réalisée par Robert, Plenel chapitrait son confrère : « Cette enquête Canada Dry, qui avait l’allure d’une investigation mais en aucun cas sa consistance, appliquait à la finance mondiale une variante des théories du complot. » La publier, expliquait-il, « c’est paradoxalement dépolitiser et démobiliser » (4). [...]

Razmig Keucheyan & Pierre Rimbert
https://www.monde-diplomatique.fr/2013/05/KEUCHEYAN/49087

Les valeurs perdues d’Edwy Plenel
Par Ermler

Edwy Plenel,

Où sont passées vos valeurs ? Où sont vos indignations, vos protestations, vos combats ? Il s’est passé, il y a cinq jours, un fait grave dans une démocratie républicaine et vous n’en dites rien ! Vous vous taisez !
Les faits les voici : un mouvement politique d’opposition, légal, représenté à l’assemblée nationale a été l’objet, de bon matin, de QUINZE perquisitions simultanées ! Tous ses ordinateurs saisis, tous ses documents, fichiers aux mains de la police. JAMAIS, dans toute l’histoire de la république un parti politique n’avait été victime d’une opération d’une telle ampleur ! JAMAIS ! C’est totalement inédit et vous ne dites rien ! Ni indignation, ni protestation, pas même un étonnement !

Nous sommes, vous et moi, de la même génération. Imaginez-vous qu’une opération pareille ait pu se dérouler du temps de de Gaulle , de Pompidou, de Giscard – par exemple au Parti Communiste ou au PS – sans qu’immédiatement tout ce que ce pays compte de démocrates sincères, de progressistes – et vous le premier !- ne se lève vent debout ? Mais non ! de telles choses n’étaient même pas envisageables à cette époque, aussi « fachos » que ces pouvoirs nous semblaient alors ! Aujourd’hui, une limite a été franchie. Toutes les données, documents, listes d’adhérents, de sympathisants, de donateurs, jusqu’au documents privés les plus intimes sont dépouillés, scrutés, analysés par la police. Toute la vie d’un mouvement politique d’opposition est en possession du pouvoir. Jamais on avait vu ça, jamais ! Et pour quel crime gravissime, pour quel menace pour la république une telle mesure aussi exceptionnelle est elle prise ? Pour d’hypothétiques « irrégularités financières », pour de supposées « surfacturations »…sur un compte de campagne pourtant validé par une commission !

Et vous, monsieur Plenel, vous ne dites rien. Rien ne vous choque ? Un mouvement politique d’opposition est traité comme un gang du grand banditisme, comme une organisation terroriste pour un simple soupçon de surfacturations et vous, lanceur d’alerte intransigeant, démocrate sourcilleux, vous ne levez pas même un sourcil !

Vous vous taisez mais vous laissez écrire vos collaborateurs, ce qui vous engage. Or, qu’écrivent vos collaborateurs ? Soulignent-ils seulement le caractère inédit, totalement disproportionné de cette opération ? À peine. Tout juste concède-t-on que les liens entre le parquet et le pouvoir posent un problème qu’il faudrait résoudre un jour. Point. Pour le reste tout est à charge contre … le perquisiteur ? Non. Contre le perquisitionné ! Le scandale, ce n’est pas l’abus manifeste et totalement disproportionné d’un pouvoir, même agissant légalement, le scandale, le vrai, le seul, c’est les hurlements de Mélenchon, c’est un doigt qui s’agite, une main qui se pose sur un substitut, des expressions républicaines trop antiques, trop hugoliennes pour être comprises par les ignorants de notre époque. Le scandale c’est la colère d’un homme et ses excès, sans que l’on se donne même la peine d’ interroger les raisons, la source et peut-être la légitimité de cette colère. Voilà où en est arrivé Médiapart en l’an 2 de l’ère Macron. En attendant, monsieur Arfi « enquête ». On en a vu les premiers résultats…

Tout ceci est grave, monsieur Plenel. Grave pour la démocratie, grave pour médiapart, grave pour vous. Vous pouvez ne pas aimer un homme politique, vous pouvez ne pas être en accord avec l’orientation politique de son mouvement, mais cette hostilité ne peut pas vous faire oublier votre devoir. Or le devoir le plus élémentaire d’un homme libre, d’un démocrate, d’un journaliste citoyen aurait été de protester contre l’absurde disproportion d’une opération qu’on ne devrait même pas croire possible dans une démocratie. La haine, la détestation d’un homme a-t-elle rendu Médiapart aveugle ? Aveugle au point de voir la poutre là où est la paille et la paille là où est la poutre ? Aveugle au point d’en oublier ses principes, ses valeurs fondamentales, au point de se renier soi-même ?

Monsieur Plenel, vous ressaisirez vous ?
https://blogs.mediapart.fr/ermler/blog/201018/les-valeurs-perdues-dedwy-plenel
https://blogs.mediapart.fr/julien-tribout/blog/241018/mediapart-la-derive

Pour la création d'un Conseil de déontologie du journalisme
https://www.change.org/p/pour-la-cr%C3%A9ation-d-un-conseil-de-d%C3%A9ontologie-du-journalisme-en-france

'Les parlementaires représentent le Peuple dans le cadre de la République. Leur personne est donc inviolable et sacrée (pour les protéger des menaces et agressions). Donc tout parlementaire représente "un petit bout" de la République. C'est ainsi que le vivait aussi Victor Hugo.' Céline Lombard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7332
Date d'inscription : 04/03/2008

Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel   Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel - Page 11 Icon_minitimeJeu 25 Oct - 13:44

Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel - Page 11 Ob_ba7653_vlcsnap-2018-02-23-10h46m05s551

Ce 24 octobre 2018, FranceTVinfo publie un nouveau texte à charge de Sylvain Tronchet concernant la campagne électorale de Jean-Luc Mélenchon. Mais, alors que la chaîne se contentait jusqu'à présent de censurer les internautes, il semble aujourd'hui impossible de poster un commentaire sur le site internet de France Info. On ne peut donc pas demander à cet intègre journaliste pour quelle raison il ne dit rien d'Emmanuel Macron. Ce ne sont pourtant pas les éléments aberrants qui manquent...

Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel - Page 11 Arton10982-0e12d
Dominique Faget

Service après-vente garanti
Investir dans la campagne Macron : un bon filon pour la bourgeoisie

La publication des comptes de campagne des candidats à l'élection présidentielle invite à se pencher sur les inégalités entre petits et gros candidats : de 240.000 euros dépensés pour Jean Lassalle à 16,6 millions pour Emmanuel Macron. Uniquement financé par des donateurs, Macron, avant d'en être le Président, était déjà le candidat des riches.
http://www.revolutionpermanente.fr/Investir-dans-la-campagne-Macron-un-bon-filon-pour-la-bourgeoisie

COMMENT LES RICHES ONT FINANCÉ LA CAMPAGNE DE MACRON AVEC VOS IMPÔTS
Ils donnent 7500 € à Macron, puis récupèrent 5000 € grâce à vos impôts. Et vous, vous payez plein pot.
Les explications de Julia Cagé, économiste, dans « Les sujets qui fâchent » :
https://www.youtube.com/watch?v=3eg9dLYyGko  cyclops

Le président de la finance
#MacronLeaks : comment les réseaux de la finance mondiale ont lancé la campagne du nouveau président

À voir la couverture qu’en font les grands médias, il n’y aura rien à se mettre sous la dent dans les documents internes révélés dans le cadre du MacronLeaks. Pourtant, s’il est vrai qu’il n’y a rien d’illégal et que les informations les plus scandaleuses se sont vus démenties rapidement, les documents passés à la moulinette par Libération laissent entrevoir un financement par les milieux financiers internationaux sans précédent.
http://www.revolutionpermanente.fr/MacronLeaks-comment-les-reseaux-de-la-finance-mondiale-ont-lance-la-campagne-du-nouveau-president

Première casserole !
Campagne de Macron : les "ristournes" de GL Events et son patron, un proche de Collomb

la société d’événementiel GL Events a effectué d’importantes réductions en faveur de Macron. Alors que l’entreprise dirigé par un proche de Collomb dément avoir accordé des « cadeaux »

Pourtant deux autres candidats à la présidentielle, à savoir François Fillon et Benoît Hamon, n’ont, pour leur part, pas bénéficié de ces mêmes rabais, pour des prestations équivalentes auprès de la même entreprise. Le candidat LREM a bénéficié d’importants rabais, jusqu’à 100 % pour la location de la salle la veille même de l’événement. Une remise qui aurait permis de « faire chuter la facture globale de 33.819,87 euros sur un total de 92.000 euros, comprenant locations et prestations »
http://www.revolutionpermanente.fr/Campagne-de-Macron-les-ristournes-de-GL-Events-et-son-patron-un-proche-de-Collomb

Le vrai visage d'un candidat dit « anti-système »
Macron accusé d’avoir pioché dans son budget de ministre pour financer sa campagne !

Le candidat Emmanuel Macron, encensé quotidiennement dans la presse, toujours propre sur lui, a lui aussi le sens des magouilles et de l'arnaque. Dans leur livre Dans l'enfer de Bercy, deux journalistes accusent Emmanuel Macron d'avoir utilisé son enveloppe ministérielle de 120.000 euros allouée à ses "frais de bouche" pour favoriser sa future campagne présidentielle.
http://www.revolutionpermanente.fr/Macron-accuse-d-avoir-pioche-dans-son-budget-de-ministre-pour-financer-sa-campagne

Le député UDI Charles de Courson s’interroge sur la déclaration de patrimoine d’Emmanuel Macron et un "prêt personnel bizarre"

L'ex-ministre de l’Economie a subi une réévaluation du patrimoine immobilier de son couple qui devait le forcer à payer l'Impôt sur la fortune (ISF).
Consulté par LCP, le député de la Marne s’est surtout interrogé sur un "prêt personnel" qu’il juge "bizarre", figurant dans la déclaration de patrimoine, publique, du ministre. Il dit :

"C’est une situation délicate. Vous devez faire une déclaration de patrimoine publique. Je l’ai, je l’ai consultée après avoir lu l’article du Canard Enchaîné. Il y a plusieurs problèmes dans cette déclaration. Il y a la sous-évaluation d’un certain nombre de biens. Il y a un deuxième problème qui est le passif. Puisque dans le passif, il y a trois prêts. Dont un concerne la résidence secondaire de son épouse au Touquet. Et puis il y a un prêt personnel entre particuliers. C’est assez bizarre un prêt de 550.000 euros sur 120 mois dans sa déclaration faite en 2007 et qui est remboursable encore 100.000 euros en 2017 et 100.000 euros en 2022."

Et Charles de Courson de s’interroger également sur l’identité de celui qui a fait ce prêt au colocataire de Michel Sapin à Bercy :
 "Qui a fait un prêt de 550.000 euros entre particuliers avec pas de paiement d’intérêts, les intérêts étant repoussés ? C’est assez étonnant. Il faut que le ministre s’explique."
https://lelab.europe1.fr/video-le-depute-udi-charles-de-courson-sinterroge-sur-la-declaration-de-patrimoine-demmanuel-macron-et-un-pret-personnel-bizarre-2761144

Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel - Page 11 18056906_1778542309127091_7409243090859829107_n
Gaia - Dreuz, 20 avril 2017

Patrimoine de Macron, où est passé l’argent ? En Suisse ?
Des professeurs de droit et des avocats s’interrogent de manière pertinente sur le patrimoine et les revenus d’Emmanuel Macron. Ces questions ne sont pas anodines et restent pourtant sans réponse à ce jour. [...]

Quinze questions sans réponse

• Comment Emmanuel Macron peut répondre au journal Le Monde (04/04/2017) qu’il n’a jamais « flambé 1000 € par jour » alors qu’il a indiqué avoir gagné environ 2000 € par jour pendant les cinq années précédentes, sans même tenir compte des revenus de son épouse, et n’a déclaré en 2014 qu’un patrimoine de 156.000€ ?

• Alors qu’il a dirigé une transaction de 9 milliards d’euros, comment se fait-il qu’on ne trouve aucune trace de bonus dans ses déclarations ?
On sait que dans les banques d’affaires le succès d’une telle opération est généralement largement rémunéré en sus des émoluments ordinaires.
Il serait dès lors surprenant que la transaction considérée n’ait pas donné lieu au versement d’un « incentive » très conséquent à son profit, que ce soit sous forme de numéraire, d’attribution gratuite d’actions ou d’options d’achat d’actions.

• Comment peut-il soutenir qu’à cause d’importantes charges sociales, son revenu fiscal de référence a été insuffisant pour payer ses impôts alors que le revenu fiscal de référence est déterminé après charges ?

• D’où viennent les revenus de capitaux mobiliers qu’il indique avoir perçus pour 291.286 euros en 2011 et 270.296 euros en 2012 ?
Peuvent-ils ne procéder que de la seule détention de la part unique de 16 euros qu’il détenait dans la société en commandite simple Rothschild et compagnie alors que ce type de société ne peut pas distribuer de dividendes à ses gérants commandités ?
Ces dividendes de 560.000€ se rattachent-ils alors à d’autres participations ?
Dans quel cadre et selon quelles modalités juridiques et financières ont-elles été acquises ?
Enfin, que sont-elles devenues depuis lors ?

• Qu’a-t-il fait de ses 20 actions dans le capital de la SAS Financière Rabelais, l’un des principaux associés commandités de la société en commandite simple Rothschild & Cie Banque (SIREN 323 317 032), elle-même associé commandité à 99,99% de Rothschild & Cie ?
Il devait les apporter pour une valeur de 372.187, 20€ à la société selon avis préalable de l’assemblée générale d’actionnaires de Paris Orléans prévue le 8 juin 2012.
Mais dans l’avis de convocation lui-même quelques jours plus tard le nom de Monsieur Macron a disparu et les dites actions sont apportées par deux tiers.
Leur a-t-il cédé ses parts ou les leur a-t-il confiées en garde ?

• Comment Emmanuel Macron a-t-il pu ne payer que 53.652,97 € d’indemnité de rupture de son engagement dans la fonction publique alors qu’il n’a guère été fonctionnaire plus de six ans et que, dans ce cas, les anciens élèves de l’ENA doivent verser une indemnité égale à deux fois le dernier traitement annuel diminuée de 20% par année de service au-delà des six ans, et qu’il avait gagné 162.120 € en 2013 lors de sa dernière année dans la fonction publique avant d’être nommé Ministre ?

• Pourquoi a-t-il omis de ses déclarations sa part dans la créance de la communauté sur son épouse au titre des travaux qu’il a réalisés pour 500.000€ dans une maison appartenant en propre à sa femme avec laquelle il est marié sous le régime de la communauté, alors qu’il a porté au passif de ses déclarations la totalité de l’emprunt contracté initialement par la communauté pour 350.000 € afin de réaliser ces travaux ?
Sans ces omissions, le patrimoine d’Emmanuel Macron en 2014 et 2017 aurait dû être respectivement plus de trois ou deux fois supérieur à celui qui ressort de ses déclarations, ce qui représente des manquements substantiels rendant leur auteur passible d’une peine de 3 ans d’emprisonnement et 45.000 € d’amende ainsi que, à titre complémentaire, l’interdiction des droits civiques et l’interdiction d’exercer une fonction publique.

• D’une manière générale, qu’a-t-il fait de son argent alors qu’il a emprunté pour payer une grande partie des travaux exécutés dans la résidence de sa femme et que le montant des travaux dans son appartement parisien serait resté modeste ?
Où cet argent est-il passé ?
Etait-il lui-même dispendieux à ce point qu’il dut emprunter pour payer ses impôts ?
Ca ne serait pas conforme à ses propos tenus à Libération.fr le 17 septembre 2012 pour expliquer ses années chez Rothschild : « L’idée était aussi de me mettre à l’abri financièrement.
Je n’ai pas de goûts de luxe, ni de gros besoins, mais j’accorde beaucoup de prix à mon indépendance ».
Et le même média d’ajouter, le 26 août 2014 : « Depuis son passage par Rothschild, suffisamment riche pour être à l’abri du besoin jusqu’à la fin de ses jours ».

Mais alors, où est le patrimoine ?

Ces éléments ne peuvent pas être rejetés d’un revers de main.
Il faut que M Macron s’explique sans délai ou que la justice se saisisse.
La transparence de la vie publique doit s’appliquer avec la même rigueur aux uns et aux autres.
21 avril 2017
fr.irefeurope.org/Patrimoine-et-revenus-d-Emmanuel-Macron,a4427


Quand Sylvain Tronchet va-t-il enquêter là-dessus ?

Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel - Page 11 Chien
La Société des Journalistes s'offusque des critiques de JLM
"À pisser de rire, n’est-ce pas, venant de la part de gens qui travaillent aux ordres d’une poignée de milliardaires, qui nous ont pourri la dernière présidentielle en prenant fait et cause, dans un déluge de couvertures partisanes, pour le poulain de leurs patrons, en ignorant ou en méprisant les autres candidats, qui participent à coups de fake news sur leurs unes pourries à la stupide propagande anti-russe ou à la  propagande anti-Chavez initiée par leur maître américain, fumées grossières pour masquer le pillage en règle des sociétés occidentales par la mafia des lobbies ? [...]"
22 oct 2018
https://yetiblog.org/mmes-m-de-la-societe-des-journalistes-on-vous-emmerde-compris/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7332
Date d'inscription : 04/03/2008

Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel   Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel - Page 11 Icon_minitimeJeu 25 Oct - 14:17

Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel - Page 11 Conference-de-presse-melenchon-696x380

Affaire Mélenchon : Thermidor en octobre ?

Flotterait-il comme un air de 9 thermidor en ce mois d’automne ? Point de guillotine, nulle odeur de poudre, mais une semaine rythmée par les descentes de police et une tentative d’exécution en place publique sous le feu des médias. Les gardiens de la morale et les thuriféraires de la transparence se déchaînent et se ravissent de la possibilité de tenir le destin d’un homme politique entre leurs mains.


L’inquisition judiciaire gardienne de l’ordre moral

Les quinze perquisitions et les auditions des proches du leader de La France Insoumise (LFI) laissent derrière elles un homme affaibli. La communication du leader le jour des perquisitions a en effet été très mal perçue par l’ensemble des Français selon les divers sondages parus ces jours-ci. Dans les salles de rédaction, on piaffe et on s’indigne. Éditorialistes et “journalistes d’investigation” s’improvisent inquisiteurs, épluchent les lignes de comptes avec zèle et traînent leurs mines graves de plateaux en matinales pour témoigner leur consternation.

Depuis trois décennies en effet, les grands systèmes de pensée sont affaiblis et les promesses ont toutes été trahies. En parallèle, les “affaires” sont survenues sur la scène médiatique au point de la saturer complètement. Ces deux dynamiques ont opéré un basculement dans l’opinion publique. Si la droite et la gauche sont identiques, n’est-ce pas la moralité personnelle qui devient le point de partage entre un bon et un mauvais politicien ? L’affaire Mélenchon n’est tout compte fait que l’aboutissement d’une injonction à la transparence. La dépolitisation de la société produit une réduction du politique à la sacro-sainte morale. Peu importe, d’ailleurs, que cette injonction à la moralité se fasse au prix de l’ostensible violation du secret de l’instruction. Qui se soucie du contenu des programmes ? Les montants de facturation de telle ou telle prestation de campagne sont plus intéressants. Les idées ne comptent plus, seul importe d’être bon gestionnaire.

Il est vrai que l’affaire Cahuzac avait remué l’opinion. À la suite des révélations de Médiapart et des aveux du ministre, François Hollande, cédant à la petite politique des effets d’annonce, avait promulgué en 2013 les lois relatives à la transparence de la vie publique, créé la haute autorité pour la transparence et le désormais fameux parquet national financier. Fini les conflits d’intérêt, terminé les trahisons ! La politique allait finalement être moralisée.

Affaire Mélenchon : Thermidor en octobre ?

Lorsque Nicolas Sarkozy a été visé, on a souri ; lorsque la campagne de François Fillon a été torpillée par les affaires, on s’est tu. Les responsables politiques répétaient chaque fois comme un mantra que la justice était indépendante et qu’il fallait la laisser faire son travail. Quand une centaine de policiers a perquisitionné tous les principaux cadres de la France Insoumise, le Président de la République a laconiquement répété les mêmes poncifs. La judiciarisation de la vie politique, pourtant, est engagée. Sous prétexte de transparence, l’exécutif instrumentalise le pouvoir judiciaire et attaque frontalement l’une des principales forces d’opposition. La perquisition serait-elle devenue la continuation de la politique par d’autres moyens ? Les procédés, en effet, rappellent davantage les destitutions factieuses des dirigeants progressistes sud-américains que ce à quoi est habituée une démocratie mûre comme la France. [...]

Antoine CARGOET et Lenny BENBARA
22 octobre 2018
http://lvsl.fr/affaires-melenchon-thermidor-en-octobre


Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel - Page 11 Ob_0aedfd_presidentielle2017-comptes-de-campagne

La campagne la moins chère des 5 premiers candidats
Small Bang, l'agence de communication du parti socialiste et de Benoit Hamon, a facturé 238.000 € HT pour 13 vidéos. Mediascop a facturé 90.000€ HT pour 89 vidéos. Pourquoi Mediapart et Radio France nous harcèlent-ils ?
https://twitter.com/i/status/1055095618266370048
https://www.ledauphine.com/france-monde/2017/08/09/fillon-macron-le-pen-durant-la-campagne-qui-a-depense-le-plus

De quoi l'affaire Mélenchon est-elle le nom ?
'chaque fois qu'un courant de gauche anti-libérale devient suffisamment puissant pour être en mesure d'accéder au pouvoir, des manœuvres visant à son élimination sont mises en œuvre.'
https://blogs.mediapart.fr/louise-robert/blog/241018/de-quoi-laffaire-melenchon-est-elle-le-nom
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7332
Date d'inscription : 04/03/2008

Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel   Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel - Page 11 Icon_minitimeDim 28 Oct - 0:56

Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel - Page 11 B2z-QZHIQAIph5A

Le mouvement ouvrier doit défendre la France insoumise !

Plus d'une semaine après la vague de perquisitions visant à discréditer Jean-Luc Mélenchon et la France insoumise (FI), cette offensive politique sans précédent se poursuit à travers les grands médias : presse, télés, radios. Au travail de la Justice « indépendante » succède le travail de journalistes « indépendants ».

Que reprochent-ils à Mélenchon et la FI ? Tout et n'importe quoi, désormais. Ils ont sonné l'hallali. Dans leur jubilation, ils jettent tout ce qu'ils ont sous la main. Par exemple, si Mélenchon se défend et réplique, cela devient une preuve de plus qu'il est coupable. De quoi ? Mais d'avoir répliqué, déjà ! Et puis, s'il se défend, n'est-ce pas la preuve infaillible qu'il « cache » quelque chose ? Et ainsi de suite. La caste des journalistes réactionnaires – car oui, c'est bien une caste au service de la bourgeoisie – donne libre cours à sa détestation de la FI, qui ne date pas de la semaine dernière. Plus précisément, ces gens détestent et craignent les millions de personnes qui soutiennent la FI, mais aussi les millions d'autres qui pourraient la soutenir dans la période à venir. Tel est le fond de l'affaire.

Dans un contexte d'impopularité croissante du gouvernement, nous assistons à une offensive politique majeure contre la FI, première force d'opposition de gauche. Pour convaincre de ce fait ceux qui en doutent sincèrement, Mélenchon et ses camarades font tout ce qu'ils peuvent à travers des articles, des vidéos et des interventions médiatiques. Mais ils sont bien seuls – beaucoup trop seuls. Face à cette agression brutale, qui est aussi une atteinte flagrante à la démocratie la plus élémentaire, l'ensemble des organisations du mouvement ouvrier devraient se mobiliser vigoureusement – et ce, quoiqu'elles pensent des idées et du programme de la FI.

La question, ici, n'est pas de savoir si l'on est d'accord avec l'ensemble du programme de Mélenchon – ou, a fortiori, si l'on apprécie son « tempérament » ! Ce n'est pas du tout la question. Il s'agit, pour le mouvement ouvrier, de défendre une organisation de gauche contre une agression flagrante orchestrée par le gouvernement, qui pour cela s'appuie sur des magistrats et des journalistes réactionnaires. Autrement dit, c'est à la fois une question démocratique élémentaire et une question de classe. Cette agression vise la FI, mais elle vise aussi à affaiblir les capacités de résistance de l'ensemble du mouvement ouvrier contre les mauvais coups qui se préparent. Et donc, c'est tout le mouvement ouvrier qui doit répliquer avec force.

Malheureusement, à ce jour, les réactions de la plupart des dirigeants des organisations syndicales et des partis de gauche sont indignes, voire scandaleuses. Les sommets des syndicats, CGT comprise, ne lèvent pas le petit doigt pour défendre la FI, comme si le problème ne les concernait pas. Les directions du PS et des Verts défendent... la « justice indépendante » – contre Mélenchon. Enfin, la situation n'est pas tellement meilleure du côté du PCF et de Génération.s (le mouvement dirigé par Benoît Hamon).

Mehdi Ouraoui, porte-parole de Génération·s, a déclaré : « L’émotion suscitée par la perquisition spectaculaire au siège d’un parti d’opposition et au domicile de plusieurs de ses dirigeants peut s’entendre, même si personne n’est au-dessus de la justice [1]. En revanche, rien ne justifie la violence des attaques que subissent les journalistes. » Même son de cloche du côté d'Olivier Dartigolles, porte-parole du PCF : « Nous avons pu partager la colère et l’indignation de Jean-Luc Mélenchon à la suite de la perquisition de mardi matin, dire qu’il y avait deux poids, deux mesures. On peut également ne pas être d’accord avec un traitement journalistique, critiquer la mainmise des puissances financières sur les grands médias, mais il n’est pas possible dans une vie démocratique d’appeler à pourrir des journalistes. » [2]

N'est-ce pas lamentable ?
[...]

Par ailleurs, pour leur information, lorsque Mélenchon appelle ses partisans à « pourrir » les journalistes qui le calomnient sans cesse, il ne veut pas dire, par là, qu'il faut les crucifier en plein soleil jusqu'à ce qu'ils pourrissent. Non : Mélenchon appelle à les « pourrir » au sens de démasquer – sur les réseaux sociaux – leurs mensonges et leur mauvaise foi. Car enfin, au cas où cela aussi aurait échappé à Ouraoui et Dartigolles, les nombreux arguments qu'avancent Mélenchon et ses camarades, à propos des deux prétendues « affaires », ne sont pas sérieusement examinés par les journalistes « indépendants » qui, sans cesse, accablent la FI de toutes les tares politiques et morales. Dès lors, Mélenchon appelle ses partisans à leur répondre sur les réseaux sociaux. Est-ce si difficile à comprendre ?

Mais il n'y a pas plus sourd que celui qui ne veut pas entendre. Or Dartigolles et Ouraoui ne veulent pas entendre, font semblant de ne pas comprendre, car ils espèrent profiter, électoralement, de l'offensive actuelle contre la FI. Ils mettent les intérêts de leurs petites barques bureaucratiques au-dessus des intérêts de l'ensemble du mouvement ouvrier.
[...]

Jérôme Métellus

[1] Personne n'est au-dessus de la justice ? Au lieu de dire de telles âneries, le camarade Ouraoui devrait méditer la formule de Solon d'Athènes : « Les lois sont comme une toile d'araignée : les petits s'y font prendre et les grands la déchirent. »

[2] On trouve les deux citations dans cet article de L'Humanité : Justice. Difficile « contre-offensive » pour les insoumis
25 oct 2018
https://www.marxiste.org/actualite-francaise/politique-francaise/2421-le-mouvement-ouvrier-doit-defendre-la-france-insoumise


Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel - Page 11 Arton33970-311c1
Mélenchon gardé à vue par Médiapart
https://www.legrandsoir.info/melenchon-garde-a-vue-par-mediapart.html


Fake news du 29 octobre 2018
'L'info selon la radio d'État France Info. «Le Brésil vient de tourner la page de L'EXTRÊME-GAUCHE en choisissant l'extrême-droite». La radio qui ment en continu.'
@JLMelenchon
https://twitter.com/JLMelenchon/status/1056827700655149056
Un mensonge qui découle sans doute de cette première fausse information : le PS est un parti de gauche.

France Info a son homologue au Brésil : la chaîne Globo
https://www.monde-diplomatique.fr/2018/10/GREENWALD/59162
https://www.legrandsoir.info/bresil-le-fascisme-au-pouvoir.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7332
Date d'inscription : 04/03/2008

Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel   Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel - Page 11 Icon_minitimeMar 13 Nov - 18:41

Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel - Page 11 C77bc710beddcf9b0f9f101c593ee4
Sur France Inter, Nicolas Demorand dorlote Dominique Reynié

Quand l’animateur de la matinale de France Inter « oublie » de dévoiler le curriculum vitae complet de son invité.

Comme chaque année, Nicolas Demorand recevait, le 2 novembre 2018, Dominique Reynié dans sa matinale de France Inter [1]. Lorsqu’il le présente - « politologue, professeur des universités à Sciences Po, directeur général de la Fondation Fondapol » - l’animateur ne signale pas, comme chaque année, que la fondation a été créée avec le soutien financier de l’UMP, puis il omet de préciser, comme chaque année, que son invité fut tête de liste de la formation présidée alors par Nicolas Sarkozy (UMP devenue LR) lors des élections régionales de 2015 en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées. Une inclinaison à droite qui aurait pu éclairer les auditeurs sur la teneur des analyses de Dominique Reynié, d’autant que ce dernier est un grand habitué des médias [2].

Durant l’entretien, tout en complaisance, Dominique Reynié ne manque pas de critiquer dans la même phrase l’extrême droite de Jair Bolsonaro, Steve Bannon (proche de l’extrême droite et directeur de la campagne présidentielle de Donald Trump), Marine Le Pen et… Jean-Luc Mélenchon [3], sans que Demorand ne trouve à redire. Reynié n’ajoute pas alors à sa liste son ami Laurent Wauquiez, ainsi que le lui fera remarquer plus tard un auditeur.
[...]
8 nov 2018
https://www.acrimed.org/Sur-France-Inter-Nicolas-Demorand-dorlote


Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel - Page 11 20170831

Ce mardi 13 novembre, La Charente Libre nous apprend des détails terribles sur JLM. Hier, c'est C8 qui nous renseignait sur l'opposant de l'ex-banquier Macron : "Mélenchon est-il (vraiment) un insoumis ?".

« Pour des médias (vraiment) au service des publics »
Samedi 17 novembre, de 14 à 22 heures, l’antenne lyonnaise d’Acrimed organise sa deuxième Journée de la critique des médias, en partenariat avec la MJC du Vieux Lyon.
https://www.acrimed.org/Pour-des-medias-vraiment-au-service-des-publics
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7332
Date d'inscription : 04/03/2008

Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel   Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel - Page 11 Icon_minitimeLun 26 Nov - 9:25

Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel - Page 11 Kiki-a-ete-journaliste-docile

Des reporters hués et coursés par des Gilets jaunes

La défiance d'une partie des Français envers les journalistes se confirme et a donné lieu à de violents incidents lors de rassemblements des Gilets jaunes ce samedi 24 novembre. Des reporters de BFM TV et CNews ont été violemment pris à partie par la foule en colère sur la place du Capitole à Toulouse.
[...]
Deux de ses confrères de BFM TV ont raconté à l'AFP que la situation a dégénéré quand les manifestants "ont vu BFMTV sur le terrain". "C'était un véritable lynchage, et la cible c'était BFMTV", a déclaré Jean-Wilfrid Forquès, qui couvrait l'événement avec le reporter d'images Maxime Sounillac et deux gardes de sécurité. Les journalistes, qui ont eux aussi couru pour échapper à la foule en colère, ont porté plainte pour "tentative d'agression en réunion". Leur récit est partiellement corroboré par une vidéo postée sur les réseaux sociaux par un compte se réclamant des "Gilets jaunes Toulouse", où on entend notamment les manifestants scander "BFM collabo".
[...]
Sur une autre vidéo glaçante, censée avoir été prise vers Bordeaux ces derniers jours et postée sur YouTube, on voit des personnes portant des Gilets jaunes chasser des reporters de BFM TV d'un tronçon d'autoroute occupé par quelques manifestants en les traitant de "chiens" et de "mytho".
http://www.programme.tv/news/actu/203818-cetait-un-veritable-lynchage-et-la-cible-cetait-bfmtv-des-reporters-hues-et-courses-par-des-gilets-jaunes-videos/
http://sarko-verdose.bbactif.com/t450p450-qui-est-emmanuel-macron#7793
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7332
Date d'inscription : 04/03/2008

Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel   Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel - Page 11 Icon_minitimeDim 2 Déc - 1:01

Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel - Page 11 LE-BASHINGCONTINUE
La une du quotidien "Le Monde" daté du 30 novembre 2018

Élections européennes : le bashing des médias de milliardaires
Le bashing permanent : une stratégie médiatique de prise du pouvoir politique
[Extraits]

Il y avait 600 candidats à la candidature pour notre liste aux élections européennes de 79 noms. Trois personnes qui se sentaient mal placées sur la liste ont d’abord démissionné avec fracas. Deux autres ont bientôt ajouté leur explosion personnelle.

Qu’il y ait un comité électoral de 32 membres dont plus de la moitié ont été tirés au sort et qu’il ait examiné pendant douze week-ends les candidatures une à une et fixé des critères, voilà qui ne compte pour rien à leurs yeux.

Cinq égos boursouflés et des « journalistes » aveuglés de haine contre notre mouvement, voilà le mélange qui permet de titrer, quand cinq personnes partent sur 500.000, qu’il s’agit d’une « vague de départs ». D’où viennent ces cinq-là, quelles positions ils défendent et où ils vont aller à l’évidence après que le comité des candidatures a sans doute vu clair dans leur jeu, voilà qui nous est réservé pour les articles suivants, je suppose.

Que les 500 autres personnes qui n’ont pas été retenues n’aient pas dit un mot hostile et que souvent elles soient de bien meilleur niveau et aptitude que ces cinq-là ne créé aucun intérêt. Voilà qui ne fait que confirmer ce que nous savons des conditions qui sont posées aux « rubricards » qui nous suivent pour pouvoir publier quelque chose : avoir de quoi faire du bashing contre les Insoumis.
[...]
https://melenchon.fr/2018/11/29/le-bashing-permanent-une-strategie-mediatique-de-prise-du-pouvoir-politique/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7332
Date d'inscription : 04/03/2008

Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel   Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel - Page 11 Icon_minitimeVen 7 Déc - 11:59

Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel - Page 11 Capture_decran_2018-12-05_a_09.42.19

Invités de Caroline Roux (France 5), Françoise Fressoz (Le Monde), Claude Weil (Nice-Matin), Bruno Jeudy (Paris Match) et l'économiste Jean-Marc Daniel expriment leur mépris pour les Gilets jaunes.

Les gilets jaunes sont trop bêtes pour apprécier le “moratoire” du gouvernement

Incultes et irrationnels, les gilets jaunes n’ont pas acclamé le “moratoire” sur les taxes annoncé mardi par Edouard Philippe, déplorent les éditorialistes. Mais leurs représentants les plus éminents prédisent un imminent retournement de l’opinion qui signera la fin du mouvement.

[...] « Juste un mot sur le mot “moratoire”, enchaîne Caroline Roux. Depuis cet après-midi, ça fait partie des recherches les plus fréquentes sur Google parce que les gens se disent : “Moratoire, c’est bien, c’est pas bien ?” » Ces ignares ne connaissent même pas le sens du mot « moratoire » ? Bruno Jeudy confirme : « Ils ont réagi immédiatement, les gilets jaunes… Une fois qu’ils ont fait leurs recherches sur Google, ils ont compris à peu près ce que ça voulait dire. » À peu près ? Comment voulez-vous discuter avec des incultes irrationnels ?

[...] Comme ses collègues de l’après-midi, réunis dans une vidéo d’Arrêt sur images, la présentatrice Ruth Elkrief s’emploie à assurer service après-vente des mesures du gouvernement auprès de gilets jaunes tous plus bornés les uns que les autres.

Pour Franz-Olivier Giesbert, « il faut repenser la fiscalité française pour qu’elle soit plus égalitaire. Elle est injuste parce qu’à force de vouloir être égalitaire, on est inégalitaire et tout pèse sur les classes moyennes et populaires. »

« Regardez ! Regardez, là, on a les images de GoPro embarquée avec les CRS, s’exclame Laurence Ferrari. C’est de la guérilla ! On est dans des images de guérilla, on ne peut pas trouver d’autre qualificatif. » Bien sûr que si : sur BFMTV, Bruce Toussaint a parlé de « carnage ». « Et c’est ce qui nous attend samedi. »
Si l’armée n’intervient pas.

Samuel Gontier
05/12/2018
https://www.telerama.fr/television/les-gilets-jaunes-sont-trop-betes-pour-apprecier-le-moratoire-du-gouvernement,n5923057.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7332
Date d'inscription : 04/03/2008

Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel   Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel - Page 11 Icon_minitimeMer 2 Jan - 13:12

Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel - Page 11 Aphatie-Roi

« Carabistouilles »

« Smic, heures supplémentaires, retraités, contribution des plus riches : l’intervention de Macron répond à beaucoup d’attentes des “gilets jaunes”. Ceux qui appelleront encore à manifester poursuivront d’autres buts, inavouables, que l’amélioration du pouvoir d’achat. » Jean-Michel Aphatie, Twitter, 10 décembre 2018.

« Ce sont les Français qui n’écoutent pas Macron. » Éric Le Boucher, Les Échos, 16 novembre 2018.

« Un pays pauvre est d’abord un pays qui n’a plus de riches. » Nicolas Doze, BFM TV, 5 décembre 2018.
   
« J’appelle “connard” celui qui s’agenouille sans qu’on l’y contraigne. Et qui prend ça pour de la subversion, alors qu’il offre l’image d’une servitude volontaire. » Raphaël Enthoven commentant le geste de solidarité de nombreux manifestants avec les lycéens de Mantes-la-Jolie, Twitter, 11 décembre 2018.

« Où on prend l’argent ? Vu le niveau des déficits et de la dette, il n’y a pas beaucoup d’argent ». Léa Salamé, France 2, 2 décembre 2018.

« Triste bilan (provisoire) pour une révolte déclenchée au nom du pouvoir d’achat, dans un pays qui n’a jamais consacré autant d’argent aux aides sociales et peine toujours à recréer des emplois. Il y a cinquante ans, un éditorialiste annonçait Mai 68 sans le savoir en s’inquiétant que “La France s’ennuie”. Avec les gilets jaunes, le constat est plus amer encore : la France se nuit. » Hervé Gattegno, Le Journal du dimanche, 9 décembre 2018.

« Il y a un peu de ce parfum d’apocalypse dans ces émeutes sans direction, ces détestations nues et aveugles à leur propre volonté, ces débordements de ressentiment où, pour la première fois depuis longtemps, l’on vit un nombre non négligeable d’hommes et de femmes se contenter de casser, de profaner, de honnir. » Bernard-Henri Lévy, Le Point, 13 décembre 2018.

« Nos régimes sont plus fragiles qu’on ne le croit souvent, faciles à détruire, difficiles à reconstruire. Le sans-culottisme fut une épouvantable régression dont la France a mis longtemps à guérir les plaies qu’il lui a infligées. » Gérard Grunberg et Élie Cohen, « Les gilets jaunes : une double régression », Telos, 7 décembre 2018.

https://www.monde-diplomatique.fr/carnet/2019-01-01-Le-Temps-des-bouffons
https://www.monde-diplomatique.fr/2019/01/A/59408

Médias, éditocrates en Macronie
http://www.pensezbibi.com/categories/tv-et-radios/medias-editocrates-en-macronie-19749

Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel - Page 11 Christophe-Barbier-et-les-GJ-V3-696x359
Le traitement médiatique des Gilets Jaunes : un mois de propagande pro-Macron

Les gilets jaunes : des « beaufs » pour Jean Quatremer, vêtus d’une « chemise brune » selon BHL, qui adhèrent à des théories « conspirationnistes lunaires » à en croire Jean-Michel Aphatie (le même Jean-Michel Aphatie qui, un peu plus tard, estimait qu’une « organisation souterraine, cachée », « tirait les ficelles » derrière les Gilets Jaunes – mais personne n’est à une contradiction près). Les éditorialistes et chroniqueurs ne sont pas tendres. On ne s’attendait certes pas à ce que les médias prennent la défense des Gilets Jaunes, ou qu’ils se muent en critiques acerbes du pouvoir macronien. On ne peut pourtant qu’être interloqué par la violence des Unes, des éditos, des reportages ou des tweets qu’ils ont déclenchés contre le mouvement. Avec les Gilets Jaunes, la grande presse révèle désormais ce qu’elle est : une courroie de transmission des intérêts dominants.

Marion Beauvalet
29 déc 2018
https://lvsl.fr/le-traitement-mediatique-des-gilets-jaunes


Macron et les médias : comment la presse a renoncé à son rôle de contre-pouvoir
https://lvsl.fr/comment-la-presse-a-renonce-a-son-role-de-contre-pouvoir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7332
Date d'inscription : 04/03/2008

Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel   Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel - Page 11 Icon_minitimeJeu 10 Jan - 19:58

Gilets jaunes
Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel - Page 11 Hqdefault

Laetitia Monsacré, journaliste, directrice du site « Jim Le Pariser » :
“J’ai honte de mes confrères”

'Honte d’avoir choisi un métier de crève la faim avec de plus en plus de journalistes qui y renoncent pour tenter ailleurs de gagner leur vie comme l’a révélé une étude dévoilée cette année aux Assises du Journalisme de Tours ; honte que mes enfants nous trouvent pauvres dans un arrondissement de dents blanches mais surtout honte d’entendre certains de mes confrères, bien au chaud sur leur plateau ou dans leur studio radio donner dans “la voix de son maître” comme aux pires heures de l’ORTF.'
https://www.youtube.com/watch?v=5tyBVbyFz4c
Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel - Page 11 Jim-newsletter-200x200
La grande manipulation
http://www.jimlepariser.fr/la-grande-manipulation/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7332
Date d'inscription : 04/03/2008

Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel   Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel - Page 11 Icon_minitimeDim 13 Jan - 22:19

Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel - Page 11 Capture_decran_2018-11-28_a_12.24.12
Indépendance de la presse
Benalla, Darmanin, Ferrand et Sarkozy aux 70 ans du JDD

Le Journal du dimanche (JDD) a fêté, mardi 27 novembre au soir, ses 70 ans dans un restaurant chic de Paris. Hervé Gattegno, directeur de la rédaction, a soufflé les bougies d’un énorme gâteau d’anniversaire. Cerise sur le gâteau, et c’est le cas de le dire, l’arrivée… d’Alexandre Benalla.

https://fr.sputniknews.com/france/201811281039098498-france-benalla-presence-fete-jdd/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7332
Date d'inscription : 04/03/2008

Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel   Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel - Page 11 Icon_minitimeVen 1 Fév - 23:05

Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel - Page 11 Afp_full_logo
Agence Fakenews et Propagande

D’un bashing à l’autre

L’AFP a diffusé une dépêche à la suite à une interview donnée par Madame Le Pen au journal Le Temps. Cette interview de plus 7500 signes est titrée par Le Temps « Converger autant avec l’Allemagne, c’est une trahison ».
Pourtant, l’AFP a délibérément choisi de s’en tenir aux extraits où elle est interrogée sur les Insoumis. Au point de titrer cette dépêche : « Marine Le Pen souligne plusieurs convergences avec Mélenchon ». Grossier montage.

Mais ce n’était pas le premier. En moins de quinze jours, l’AFP a édité quatre dépêches associant les noms « Mélenchon » et « Le Pen ». Le 9 janvier : «Les « gilets jaunes » ont « souligné certaines convergences » entre LFI et RN (MLP) ». Le 10 janvier : « Pour Mélenchon, « les divergences se sont creusées » avec Marine Le Pen ». Le 13 janvier : « Une alliance LFI-RN – « gilets jaunes » ni probable ni souhaitable ». C’est un feuilleton qui donne le sentiment que le sujet existe, qu’il y a un débat. Et tout cela au moment où l’agence promeut les outils qu’elle met en place pour traquer les Fakes News. [...]

Quand on constate dans un sondage que seuls 3% des sondés pensent que les chose se passent comme le disent les médias, on voit la profondeur du malaise.

Bien sûr, ce discrédit total atteste de la lucidité des citoyens. Mais la crise qu’il montre et l’état des lieux qu’il pointe signalent la profondeur de la frustration. Une vieille démocratie comme la nôtre mérite mieux que cette situation digne des républiques bananières.[...]

Le lepénisme médiatique, qui a construit de longue main le deuxième tour de 2017, a permis au Front national d’acquérir une puissance considérable et indéniable. D’amples secteurs de la droite glissent depuis de ce côté comme on le voit partout en Europe. Et un vrai secteur d’ultra-droite s’est déployé sur le terrain que les anti-fa sont bien seuls à affronter. Mais surtout, l’instrumentalisation de l’extrême droite a repris de plus belle dans les médias et à l’Élysée à l’horizon de l’élection européenne.
[...]
28 janv 2019
https://melenchon.fr/2019/01/28/dun-bashing-a-lautre/

https://melenchon.fr/2019/01/28/5-fevrier-jour-du-grand-saut/

Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel - Page 11 Serveimage?url=https%3A%2F%2Fimg-s-msn-com.akamaized.net%2Ftenant%2Famp%2Fentityid%2FBBO5Y5K

Le 27 janvier, dans 'Dimanche en politique', Francis Letellier a tenté le même amalgame vicieux, sous prétexte que Jean-Luc Mélenchon a relevé un problème constitutionnel dans le traité d'Aix-la-Chapelle. Comme si Marine Le Pen était la seule à partager cette analyse !
https://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-3/dimanche-en-politique/dimanche-en-politique-du-dimanche-27-janvier-2019_3137933.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7332
Date d'inscription : 04/03/2008

Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel   Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel - Page 11 Icon_minitimeMer 3 Avr - 0:13

Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel - Page 11 4566802-france-2-article_media_image-3

Élections européennes
La justice oblige France 2 à respecter le pluralisme


Lundi 1er avril, le tribunal administratif a vu dans la décision de France 2 de ne pas inviter les représentants de Générations, de l'UPR et des "Patriotes" au débat organisé jeudi soir une entorse aux obligations de la chaîne en matière de pluralisme, qui figurent dans son cahier des charges.
Benoît Hamon, François Asselineau et Florian Philippot participeront donc au débat du 4 avril, réunissant les principales têtes de listes aux élections européennes, a annoncé mardi la chaîne, conformément à des décisions de justice en ce sens.

Ce débat devait réunir Manon Aubry (LFI), Jordan Bardella (RN), François-Xavier Bellamy (LR), Ian Brossat (PCF), Nicolas Dupont Aignan (DLF), Raphaël Glucksmann (Place publique-PS), Yannick Jadot (EELV), Jean-Christophe Lagarde (UDI) et Nathalie Loiseau (LREM).

France 2 va faire appel de cette décision l'empêchant de censurer une partie de l'opposition, y voyant une atteinte à la "liberté de la presse".
https://www.jeanmarcmorandini.com/article-392146-france-2-va-faire-appel-de-la-decision-les-obligeant-a-inviter-benoit-hamon-francois-asselineau-et-florian-philippot.html

Toujours pas de représentant de la liste de Lutte ouvrière…
'Après que mardi la justice a contraint France Télévisions à inviter trois candidats supplémentaires, le débat devrait maintenant compter douze têtes de liste. Mais toujours pas de représentant de la liste de Lutte ouvrière…
C’est pourquoi j’ai attaqué la chaîne en référé pour l’obliger à m’inviter à cette émission.'
Nathalie Arthaud
http://www.cgt-unilever-hpc-france.com/2019/04/communique-de-lutte-ouvriere.html

Élections européennes : Moins de 2 millions de téléspectateurs pour le premier débat
"L'Emission politique", qui faisait débattre jeudi douze têtes de liste aux européennes sur France 2, a été suivi par 1,9 million de téléspectateurs, soit 9% de part d'audience, à la quatrième place de la soirée, selon Médiamétrie.
Tenue par la justice d'inviter trois candidats supplémentaires, France 2 a gagné en appel devant le Conseil d'Etat qui a estimé que la chaîne était libre de choisir ses invités.
https://www.parismatch.com/Actu/Politique/Elections-europeennes-les-moments-forts-du-premier-debat-1617011

Le 19 fevrier 2019, France 2 a censuré l'humoriste Laura Laune et sa chanson "Déclaration d'amour à la France", qui dit :
« Pays des Lumières soi-disant, faut croire qu’y a des pannes de courant. Les seuls Français que j’ai vus brillants, c’étaient des Gilets jaunes en feu sur les Champs ».
https://www.youtube.com/watch?v=cJxfB__2qio&feature=youtu.be  cyclops
https://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/sketch-laura-laune-france-coupe-au-montage-emission-tournee-au-theatre-sebastopol-grand-oral-1627223.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7332
Date d'inscription : 04/03/2008

Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel   Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel - Page 11 Icon_minitimeVen 5 Avr - 16:46

Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel - Page 11 975896-jean-michel-aphatie-lancement-de-la-620x0-1

Parodie : Jean-Michel Aphatie va porter plainte contre La France insoumise

En réponse à la mise en ligne par La France insoumise, le 1er avril, d’une vidéo parodiant bon nombre d’éditorialistes français, l’un d’entre eux, Jean-Michel Apathie, a révélé vouloir porter plainte contre La France insoumise.
Présent sur le plateau de LCI ce 2 avril, le natif des Pyrénées-Atlantiques regrette que l’on ait « utilisé [son] image sans avoir demandé la permission »

Plus gênant selon l’éditorialiste : « Ici on ne parle pas d’un sujet de société, comme l’Europe par exemple, mais d’argent. Ils [LFI] le font pour gagner du fric et remplir les caisses du parti ». [Le larbin est toujours au ras du sol]

Le leader de La France insoumise a lui répondu sur les réseaux sociaux : « Aphatie n'aime pas la parodie. Va-t-il porter plainte contre lui-même ? Le lyncheur public n'a ni humour ni sens du ridicule.»

La France insoumise a d’ores et déjà récolté 700.000 euros de dons en quelques heures grâce à son « emprunt populaire », permettant à ses militants de financer la campagne pour les élections européennes à venir.
https://www.instagram.com/p/BvrBPd8HbgU/  cyclops
https://francais.rt.com/france/60638-parodie-jean-michel-aphatie-va

Affaire Cahuzac
Lettre à Jean-Michel Aphatie

Par Bernard Gensane
5 avril 2013
http://bernard-gensane.over-blog.com/article-lettre-a-jean-michel-aphatie-116824416.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7332
Date d'inscription : 04/03/2008

Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel - Page 11 Empty
MessageSujet: Journaliste niveau zéro   Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel - Page 11 Icon_minitimeSam 6 Avr - 8:04

Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel - Page 11 Jean-quatremer-gilets-jaunes-clown-llp

À 3h20 Arte propose "Grèce, année zéro", une émission censée nous donner une vision objective de la situation de ce pays, alors que le documentaire a été réalisé (en 2014) par le oui-ouiste Jean Quatremer. Une fumisterie digne de la chaîne franco-allemande !
https://www.arte.tv/fr/videos/050115-000-A/grece-annee-zero/

Voici ce qu'en disait Acrimed, le 28 janvier 2015 :
Sur Arte, Jean Quatremer psychanalyse la Grèce

Mardi 20 janvier, Arte rediffusait le documentaire coréalisé par Jean Quatremer, « Grèce, année zéro ». S’agissait-il, à l’approche des élections législatives en Grèce, de fournir aux téléspectateurs français l’occasion d’approfondir les enjeux autour de la situation critique du pays et des élections du 24 janvier ? Difficile de l’imaginer, avec ce film de 52 minutes qui enfile les clichés sur la Grèce et la nécessité de « la réforme », en se concentrant presque exclusivement sur la fraude et la corruption. De ces maux bien réels, le documentaire propose une explication culturelle ou historique (ou encore une « psychanalyse », selon les mots de Quatremer lui-même), au détriment d’une mise en perspective économique et politique de la crise et des « remèdes » possibles.

Une question se pose d’emblée : pourquoi confier à Jean Quatremer la réalisation d’un documentaire sur la crise grecque ? On gage que les producteurs d’Arte ont été séduits par l’acuité de son expertise sur la Grèce, qui laisse apparaître certaines de ses qualités : son européisme convaincu, sa répulsion pour les extrêmes-qui-se-touchent, ou encore sa grande connaissance du pays, où il passe régulièrement ses vacances [1].

C’est peut-être à l’occasion d’un séjour dans les Cyclades que le correspondant de Libération a rencontré l’historien gréco-suisse Nicolas Bloudanis, originaire de l’île de Patmos, qui joue dès le commencement du documentaire le rôle de « guide » dans la Grèce en crise. Un choix qui n’a rien d’anodin ; interviewé en 2011 par Quatremer dans les colonnes de Libération, l’historien donnait un avis tranché sur la situation en Grèce : il en appelait alors à « privatiser les entreprises publiques » et « réduire drastiquement la taille de la fonction publique » [2].

Au-delà de ces recommandations originales, Nicolas Bloudanis partage avec Quatremer, une vision « culturelle » de la crise grecque, selon laquelle les problèmes des Grecs – réduits pratiquement à la fraude fiscale et à la corruption – trouvent leur explication dans une certaine « mentalité ». On reviendra sur cette question centrale dans le documentaire ; plus importante même que celle posée dans le sous-titre de l’émission – et qui annonce néanmoins la couleur : « Comment l’amer remède imposé par l’Europe à la crise de la dette apporte aussi à la Grèce une chance inédite de construire un État de droit. » Une version grecque de « Vive la crise », en quelque sorte [3]…

D’une manière générale, le documentaire est fidèle à l’œuvre du correspondant à Bruxelles de Libération, dont la critique acerbe des vicissitudes grecques n’a d’égal que la bienveillance, voire la révérence à l’égard des institutions européennes. Il est difficile de résumer le propos d’un film qui, sur le mode des « choses vues et entendues » et du commentaire ponctuel, s’abstient de tout discours construit et argumenté ; mais à bien écouter, on y reconnaît une petite musique que l’on pourrait décomposer en quatre motifs principaux.
[...]

La vision de la crise grecque comme crise culturelle fonctionne comme une puissante justification du « calvaire » subi par les Grecs et de l’intervention des institutions européennes : il s’agirait en fait de l’ajustement douloureux mais nécessaire d’une société minée par la fraude et la corruption, inscrites dans la culture et l’histoire grecques. Quatremer se défend d’avoir une vision raciste, en précisant que ces maux ne sont pas « dans l’ADN des Grecs » (ce que personne de sensé ne pourrait soutenir). Mais il développe néanmoins une vision culturaliste qui, sous ses atours scientifiques, demeure très ambiguë [8]. Et permet de renvoyer la crise grecque… à un mal grec.

Frédéric Lemaire et Olivier Poche
[...]
https://www.acrimed.org/Sur-Arte-Jean-Quatremer-psychanalyse-la-Grece

Bien évidemment, ce zélé serviteur de l'oligarchie soutient Macron et insulte les Gilets jaunes :
https://www.arretsurimages.net/articles/quatremer-soutient-macron-mais-ne-le-repetez-pas
https://www.nhu.bzh/quatremer-gilets-jaunes/

Arnaud Leparmentier a droit au même mépris.
https://www.lepoint.fr/monde/grece-twitter-se-dechaine-contre-leparmentier-et-quatremer-06-07-2015-1942703_24.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7332
Date d'inscription : 04/03/2008

Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel   Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel - Page 11 Icon_minitimeDim 7 Avr - 3:23

Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel - Page 11 Images?q=tbn:ANd9GcQUFsIEU0pPxjjFvnaQn3teT4b4yhNiAZ3ysK4xZf94lg0OKKkz1Q

Gilets jaunes et savonnette rose

Sur France 3, hier 6 avril 2019, la "journaliste" Catherine Matausch a fait mieux que d'habitude : elle n'a pas dit que le mouvement des Gilets jaunes "s'essouffle" ou qu'il y a de moins en moins de manifestants dans les rues. Non, elle n'a pas dit un mot de l'Acte 21 dans son introduction du 19/20 avec les sujets traités.

Le site de l'émission relaie les chiffres du ministère de l'Intérieur et nous apprend que Raphaël Glucksmann, le nouveau produit lancé sur le marché, représente la gauche.
https://www.francetvinfo.fr/replay-jt/france-3/19-20/jt-de-19-20-du-samedi-6-avril-2019_3243175.html

Gilets jaunes : L'auteur de la pancarte modifiée sur France 3 saisit le CSA
Le 16 décembre 2018, le "19/20 national" de France 3 a masqué une partie d'une pancarte brandie par un manifestant lors du rassemblement des Gilets jaunes à Paris. À l'antenne, seul le mot "MACRON" est apparu, alors qu'il était en réalité inscrit "MACRON DÉGAGE".
https://www.ozap.com/actu/gilets-jaunes-l-auteur-de-la-pancarte-modifiee-sur-france-3-saisit-le-csa/572332
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7332
Date d'inscription : 04/03/2008

Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel   Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel - Page 11 Icon_minitimeJeu 6 Juin - 8:53

Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel - Page 11 Gj

Médias et gilets jaunes : pour une information indépendante !

Ce débat sera l’occasion d’aborder différents thèmes, comme la médiatisation des violences policières ou le rôle des médias indépendants. Il se tiendra le 6 juin à la Bourse du travail de Paris en présence de :

- Pauline Perrenot (Acrimed)
- Jérôme Rodrigues (gilet jaune)
- Corinne (gilet jaune)
- Taha Bouhafs (Là-bas si j’y suis)
- Sophie Eustache (SNJ-CGT)
- Serge Faubert (Le Média)

L’entrée est libre, dans la limite des places disponibles, et cette rencontre sera diffusée en direct par Le Média.

***

Nous l’affirmions dans notre déclaration commune [1] : le mouvement des gilets jaunes bouleverse l’agenda politique, et porte une remise en cause profonde des institutions et notamment des grands médias. La défiance qui s’est exprimée à leur égard est profonde et sans précédent, et fait écho à un traitement caricatural des mobilisations des gilets jaunes : surenchère sécuritaire sur les plateaux télévisés et dans certains quotidiens ; confiscation de la parole par les éditorialistes ; disqualification de certaines revendications jugées « irréalistes » et appels à la démobilisation ; ou encore dénonciations des violences des manifestants – alors que les violences policières ont été trop longtemps passées sous silence.

Cette défiance peut être une opportunité pour bouleverser l’ordre médiatique : dans les rédactions, elle est l’occasion de remettre en cause les orientations délétères imposées par les directions éditoriales, et de replacer le reportage et l’enquête au cœur du travail journalistique. Et dans les médias indépendants, de faire la démonstration par l’exemple qu’un autre journalisme, plus exigeant et plus libre vis-à-vis des pouvoirs, est possible et largement plébiscité.

Elle sera aussi l’occasion d’aborder les nombreuses entraves qui pèsent aujourd’hui sur le droit à l’information : la mainmise de quelques milliardaires sur la plupart des médias, les plans de suppressions d’emploi dans l’audiovisuel public comme dans les groupes privés, la précarisation des journalistes statutaires ou pigistes y compris dans certains médias indépendants, la répression policière et la criminalisation qui frappent de plein fouet certains reporters et leurs sources, ou encore les lois liberticides qui visent à contrôler l’information – loi sur le secret des affaires et sur les « fake news ».

Ces menaces rendent plus que jamais nécessaire une mobilisation collective sur le terrain des médias !

Rendez-vous jeudi 6 juin à 19h,
à la Bourse du travail de Paris (3 rue du Château-d’Eau)
Entrée libre

https://www.acrimed.org/6-juin-a-Paris-Medias-et-gilets-jaunes-pour-une

GILETS JAUNES ET VIOLENCES POLICIÈRES, DES MÉDIAS SOUS INFLUENCE
Le média Streetpress a réalisé un documentaire sur les Gilets Jaunes. Il se concentre sur le maintien de l'ordre et en fait l'histoire dans les mouvements sociaux antérieurs.
https://www.youtube.com/watch?v=SDEUwopYGa4

GILETS JAUNES : LES MUTILÉS DÉFILENT À PARIS
Un reportage de MédiaTV
Guillaume Cage était présent à la marche des mutilés ce dimanche 2 juin à Paris.
https://www.youtube.com/watch?v=yrOFGsnZFDw

Gilets Jaunes : « Le mouvement ne s'essouffle pas, il se transforme »
Brigitte Sebbah, chercheuse à l'université Paul Sabatier de Toulouse
https://www.mediacites.fr/interview/2019/06/03/gilets-jaunes-le-mouvement-ne-sessouffle-pas-il-se-transforme/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel   Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel - Page 11 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Médias, Télévision d'Etat, Propaganda Staffel
Revenir en haut 
Page 11 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11
 Sujets similaires
-
» Insertion médias
» COUP D'ETAT OU REVOLUTION EN EGYPTE!!!!!!
» IMMOBILIER de la Gendarmerie - L’Etat n’a plus d’argent ? Voici où en trouver…
» La commission de révision du statut des militaires - en 2003
» Marre des médias

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sarkoverdose :: Forum :: Politique / Social-
Sauter vers: