sarkoverdose

Politique, culture, art, humour...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Gaza : la responsabilité directe de la France et de l’Union Européenne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Orwelle



Messages : 6150
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Gaza : la responsabilité directe de la France et de l’Union Européenne   Lun 29 Déc - 9:49

Sarkozy et ses amis de l'Union Européenne ne méprisent pas seulement les Français, les Irlandais et autres Européens...


Les forces de défense israéliennes présentent les objectifs visés comme étant des "quartiers généraux, des camps d'entraînement et des entrepôts d'armes"

Du blocus à l’assassinat collectif

L’armée israélienne a attaqué Gaza cette nuit avec des moyens militaires énormes. Le premier bilan fait état de 150 morts, civils pour la plupart. Ce massacre était annoncé, envisagé et commenté ces derniers jours dans la presse israélienne, après la fin de la trêve respectée par le Hamas et rompue sans arrêt par l’armée israélienne. Ce crime a été rendu possible par l’impunité totale accordée à Israël depuis bientôt 9 ans et le soutien actif dont il bénéficie au sein de l’Union Européenne. Il est le résultat direct du «rehaussement de la coopération avec l’UE» imposée par la présidence française contre le vote de report du Parlement Européen.

Depuis maintenant des années, la bande de Gaza subit, avec le soutien complice de l’Union Européenne un siège criminel qui viole délibérément toutes les lois internationales : un million et demi de civils sont prisonniers de l’armée israélienne et privés de tout : de nourriture, de carburant, d’électricité, de médicaments, de matériel scolaire … Moins d’un dixième des camions nécessaires au ravitaillement normal de la population parviennent à passer. L’aéroport et le port ont été détruits avant même d’avoir jamais pu fonctionner. Il est interdit de pêcher. Seuls quelques bateaux affrétés par des militants ont pu forcer le blocus. La population subit une « punition » collective impitoyable pour avoir « mal » voté. La communauté internationale laisse faire, voire encourage ce siège. L’occupant a expulsé Robert Falk, le rapporteur spécial sur la situation des droits de l’homme de l’ONU.

Il n’y a aucun statu quo possible, aucune perpétuation envisageable de ce siège impitoyable et criminel. Tout peuple assiégé a le droit de résister à l’oppression.

Aucune symétrie ne peut être établie avec les quelques missiles qui sont tombés sur des villes israéliennes. Il n’y aura pas de sécurité pour les Israéliens sans sécurité pour la population de Gaza. Les politiques européenne et américaine depuis Annapolis, en évitant d’affronter la réalité de l’occupation, aboutissent à l’impasse attendue dont encore une fois le peuple palestinien paie tout le prix.

L’Union Juive Française pour la Paix dénonce le crime qui se déroule contre la population de Gaza. Elle appelle à manifester partout contre cette nouvelle agression. L’UJFP exige une réaction immédiate du gouvernement français, de la Communauté Européenne et de l’ONU pour faire cesser l’agression et pour mettre un terme au blocus de Gaza.

Communiqué du Bureau National De l’Union Juive Française pour la Paix
le 27 12 2008
www.ujfp.org/modules/news/article.php?storyid=448


Le véritable objectif du blocus israélien de Gaza
(extraits)

Karen Koning Abu Zayd, commissaire général de l'agence pour les réfugiés de l'ONU, a mis en garde : «Gaza est sur le point de devenir le premier territoire à être intentionnellement réduit à un état de misère abjecte.»

Elle a rejeté l'asphyxie de Gaza directement sur Israël, mais a aussi cité la communauté internationale comme complice. Ensemble, ils ont commencé à bloquer l'aide en 2006, à la suite de l'élection du Hamas à la tête de l'Autorité Palestinienne.

Les Etats-Unis et l'Europe ont accepté la mesure sur le principe que cela forcerait la population de Gaza à repenser son soutien au Hamas. La logique était prétendument la même que celle qui avait conduit aux sanctions appliquées contre l'Irak sous Saddam Hussein dans les années 90 : si les civils gazaouis souffrent assez, ils se soulèveront contre le Hamas et installeront de nouveaux leaders acceptables pour Israël et l'Occident.

En même temps, Israël a relativement fermé les yeux sur l'augmentation du marché de contrebande par les tunnels entre Gaza et l'Egypte. Le bien-être matériel des Gazaouis est actuellement en train de peser plus lourdement sur les épaules de l'Egypte.

Eyal Sarraj, le chef du Programme de Santé Mentale à Gaza, a dit cette année que l'objectif à long terme d'Israël était de forcer l'Egypte à mettre fin à son contrôle le long de sa petite frontière avec la Bande. Dès que la frontière est ouverte, prévient-il, «Attendez-vous à un exode».

Jonathan Cook
18 11 2008
http://ism-france.org/news/article.php?id=10393&type=analyse&lesujet=Nettoyage%20ethnique
www.counterpunch.org/cook11172008.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6150
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Gaza : la responsabilité directe de la France et de l’Union Européenne   Lun 29 Déc - 9:51



Le sang de Gaza est entré dans ma maison
d'Ishtar COHEN

(extraits)
Salauds de politiciens qui prétendez parler en notre nom, vous mettez en danger la vie tous les enfants du monde et pourtant, moi, ce que vous faites, je n’en veux pas, ne dites pas que c’est en mon nom.

Je me sens une criminelle ce soir d’avoir donné la vie à un enfant dans un monde qui me semble soudain intransformable et irrémédiablement pourri.

Si ce qui a eu lieu à Auschwitz, à Dachau, si ce qui a eu lieu en Sibérie, si ce qui a eu lieu au Cambodge, si ce qui a eu lieu en Iran, si ce qui a lieu en Irak, en Afghanistan... si toutes ces monstruosités qui ont lieu partout de tous temps ne servent pas à ouvrir nos yeux, ne nous font pas enfin respecter la vie de nos frères, quelle que soit leur couleur, quelles que soient leurs coutumes... si nous n’apprenons rien du passé, que sommes-nous à part des imposteurs ?

http://bellaciao.org/fr/spip.php?article76817



Le Parti communiste d’Israël condamne les attaques meurtrières contre Gaza et appelle à la mobilisation
www.maki.org.il/index.php?option=com_content&task=view&id=1921&Itemid=106
http://bellaciao.org/fr/spip.php?article76870


Opération «plomb durci»

287 Palestiniens ont été tués dans les raids menés samedi et dimanche par Israël contre le Hamas. Israël, qui n'exclut pas une offensive terrestre, rappelle des milliers de réservistes.

Samedi en milieu de matinée, une soixantaine d'appareils israéliens ont bombardé en quelques minutes une cinquantaine de sites du mouvement islamiste, notamment le quartier général de la police dans la ville de Gaza et des camps d'entraînement. Par la suite, l'aviation a attaqué des lanceurs de roquettes.

Toute la journée de dimanche, l'armée de l'air israélienne a mené de nouveaux raids dans plusieurs secteurs de la bande de Gaza. Dans l'après-midi, une série de raids a frappé des tunnels utilisés par le Hamas pour introduire des armes dans la bande de Gaza, soumise à un blocus israélien.

Le chef du Hamas en exil, Khaled Mechaal a de son côté appelé les Palestiniens à déclencher une nouvelle intifada contre Israël et a évoqué une reprise des attentats suicide, dans un entretien à la chaîne satellitaire Al-Jazira.

La riposte palestinienne n'a pas tardé. Des dizaines de roquettes ont été tirées samedi de la bande de Gaza contre Israël, tuant au moins un civil israélien, et de nouvelles roquettes se sont abattues dimanche dans le sud du territoire israélien sans faire de victimes.

«Ces gens [le Hamas, ndlr] ne sont rien d'autre que des voyous et Israël défend son peuple contre les terroristes comme le Hamas», a déclaré Gordon Johndroe, un porte-parole de la Maison Blanche.

De leur côté, l'ensemble des pays arabes et l'Organisation de la conférence islamique (OCI), basée à Djeddah, en Arabie saoudite, ont condamné les bombardements israéliens, qualifiés de «crime de guerre» par l'OCI qui regroupe 57 pays et représente 1,3 milliard de musulmans.

Comme la veille, des manifestations de soutien à Gaza ont eu lieu dimanche un peu partout dans le monde arabe, notamment au Caire, à Beyrouth, Sanaa, Dubaï et Damas, mais aussi à Londres ou à Paris.

28 12 2008
www.liberation.fr/monde/0101308131-l-operation-plomb-durci-d-israel-frappe-le-hamas
www.liberation.fr/monde/1101271-gaza-les-images


Cinq questions clés sur un nouvel embrasement
Analyse <> Retour sur les origines de la crise, et hypothèses sur l’évolution possible du conflit.
www.liberation.fr/monde/0101308206-cinq-questions-cles-sur-un-nouvel-embrasement

Kouchner est satisfait de ce qui se passe à Gaza
www.info-palestine.net/article.php3?id_article=5636
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6150
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Gaza : la responsabilité directe de la France et de l’Union Européenne   Lun 29 Déc - 13:40


Les territoires palestiniens (Bande de Gaza, Cisjordanie et Jérusalem-Est)
en mars 2008


Élections législatives palestiniennes de 2006

Les électeurs de la Bande de Gaza, de la Cisjordanie et de Jérusalem-Est étaient appelés aux urnes par l'Autorité palestinienne.

Le nouveau conseil législatif comprend 132 sièges, la moitié des représentants étant désignés à la proportionnelle.

La liste de Moustafa Barghouti proposait une troisième voie à la majorité silencieuse palestinienne en ne favorisant « ni le fondamentalisme du Hamas, ni l'autocratie et la corruption du parti Fatah au pouvoir ».

Selon les résultats officiels des législatives, après son succès considérable aux élections municipales palestiniennes de 2005, le Hamas a obtenu la majorité absolue au Parlement palestinien. Ismaël Haniyeh, l'un des dirigeants du Hamas, est nommé Premier ministre par le Président Mahmoud Abbas le 21 février 2006, et il annonce la formation de son gouvernement le 19 mars.

En mars 2008, le journal américain Vanity fait publier des documents qui prouvent que les États-Unis ont tenté d'évincer le Hamas après sa victoire aux élections en tentant d'armer une force palestinienne menée par des partisans du Fatah et dirigée par Mohammed Dahlan.

http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lections_l%C3%A9gislatives_palestiniennes_de_2006


Statut des Territoires palestiniens

Les Territoires palestiniens ne constituent pas un Etat. Jusqu'en 1967, ils étaient annexés au royaume de Jordanie ; leurs limites étaient déterminés par la ligne de cessez-le-feu de 1949, la "ligne verte" – reconnue par plusieurs résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU. Ils sont occupés par l'armée israélienne depuis la guerre des six jours (1967). Jérusalem-Est a été annexé par Israël le 28 juin 1967 et la ville unifiée a été déclarée capitale de l'Etat hébreux. Cette annexion n'est pas reconnue par la Communauté internationale : les Ambassades sont restées à Tel-Aviv.

Les accords d'Oslo (1993-1995), en contrepartie de la reconnaissance d'Israël par l'OLP, "établissaient une autorité palestinienne intérimaire autonome (l'Autorité palestinienne) et un conseil élu par le peuple palestinien de Cisjordanie et de la Bande de Gaza (le Conseil législatif palestinien) pour une période transitoire ne pouvant excéder 5 ans, conduisant à un règlement basé sur les résolutions 242 (1967) et 338 (1973) du Conseil de sécurité". Les territoires étaient découpés en 3 zones.

Zone A : où l'Autorité Palestinienne (AP) est responsable des affaires civiles et de la sécurité, soit les 2/3 de la Bande de Gaza + 8 villes de Cisjordanie : Jénine, Tulkarem, Qalqilya, Naplouse, Bethléem, Jéricho et Ramallah. Hébron aurait dû être libérée en mars 96 mais ne l'a été que partiellement en 1997 (les terres de cette agglomération demeurent sous autorité militaire).

Zone B : les villages de Cisjordanie, où l'AP contrôle les affaires civiles et d'ordre public et où Israël reste responsable de la sécurité.

Zone C : tout le reste, soit les 2/3 de la Cisjordanie et 1/3 de la bande de Gaza. La totalité des responsabilités est assumée par Israël.

Les accords d'Oslo ne furent pas correctement respectés. Les implantations israéliennes dans les Territoires se poursuivirent à un rythme accéléré. Un réseau routier ("routes de contournement"), interdit aux palestiniens, fut construit.

Après le déclenchement de la seconde Intifada (fin septembre 2000), la violence se déchaîna de nouveau. Durant le printemps 2002, l'armée réoccupa la zone A. Les check-points, les obstacles divers se multiplièrent rendant de plus en plus difficile la circulation des personnes et des biens. Un "mur", en construction, d'une longueur de 750 km – empiétant largement sur la "ligne verte" enfermera bientôt l'ensemble de la Cisjordanie et ne pourra être franchi qu'à un nombre réduit de terminaux.

En août 2005, l'armée israélienne s'est retirée de la Bande de Gaza, toutes les implantations israéliennes ont été abandonnées et détruites, et les terrains rendus aux palestiniens. Mais Israël conserve le contrôle de l'espace aérien, des eaux territoriales et des terminaux terrestres : Erez, au Nord, pour les personnes et Karni, au centre, pour les marchandises.

Israël contrôle les postes frontières avec la Jordanie. Depuis novembre 2005, le terminal de Rafah, entre la Bande de Gaza et l'Egypte, est administré par l'Autorité palestinienne, avec une assistance de l'Union Européenne et un contrôle à distance, par les israéliens.

www.missioneco.org/territoirespalestiniens/documents_new.asp?V=4_HTML_8221


Le partage de la Palestine

Le 29 novembre 1947, le plan de partage de la Palestine (ou plus exactement de ce qui restait de la Palestine, une partie ayant déjà été séparée afin de constituer la Transjordanie) élaboré par l'UNSCOP est approuvé par l'Assemblée Générale de l'ONU, à New York (résolution 181 de l'assemblée générale). Ce plan, destiné à résoudre le conflit entre Juifs et Arabes à propos du mandat britannique sur la Palestine, propose le partage de ce territoire entre deux États, l'un juif, l'autre arabe, avec Jérusalem sous contrôle international. Le refus de ce plan par les pays arabes, ainsi que la détérioration des relations entre juifs et arabes en Palestine, conduit à la Guerre israélo-arabe de 1948.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Plan_de_partage_de_la_Palestine

Histoire du conflit israélo-palestinien (cartes interactives)
www.curiosphere.tv/israel_palestine/accueil.html
www.monde-diplomatique.fr/index/sujet/conflitisraeloarabe
www.passia.org/palestine_facts/MAPS/0_pal_facts_MAPS.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6150
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Gaza : la responsabilité directe de la France et de l’Union Européenne   Sam 3 Jan - 17:44



La guerre d'Israël contre Gaza est entrée dans sa 2e semaine

Au moins 436 Palestiniens ont été tués dans l'offensive lancée par Israël le 27 décembre, dont 75 enfants et 21 femmes, et au moins 2.290 blessés, selon des sources médicales palestiniennes. "Il y a eu environ 750 raids", a indiqué à l'AFP un porte-parole militaire israélien.

Dans le même temps, quelque 500 roquettes palestiniennes tirées de la bande de Gaza ont fait quatre morts en Israël, dont un soldat, et une douzaine de blessés, selon un bilan de l'armée et la police israéliennes.

Quelque 25 raids aériens ont été lancés contre la bande de Gaza depuis 00H00 samedi (vendredi 22H00 GMT) et sept roquettes ont explosé en Israël sans faire de victimes.

Un porte-parole des Brigades Ezzedine al-Qassam a indiqué à l'AFP que ses combattants avaient repéré un nombre indéterminé de membres des forces spéciales tentant de pénétrer la zone frontalière de Choujaïya, dans l'est de la bande de Gaza, aux environs de 01H00 (23H00 GMT vendredi).

George W. Bush a exhorté tous ceux qui le peuvent à faire pression sur le Hamas pour que l'organisation cesse ses tirs sur Israël (...)

Amnesty International a dénoncé dans une lettre adressée à la secrétaire d'Etat Condoleezza Rice la "partialité" des Etats-Unis face à la réponse "disproportionnée" d'Israël dans la bande de Gaza et appelé Washington à suspendre ses livraisons d'armes à Israël.

Par ailleurs, le Programme alimentaire mondial (Pam) a dénoncé une situation alimentaire "épouvantable" à Gaza.

http://fr.news.yahoo.com/2/20090103/twl-gaza-la-guerre-d-israel-contre-le-ha-0a24677.html

Livni : arrêt de l'offensive à Gaza "le moment venu", pas de crise humanitaire

PARIS (1er jan 2009) -La ministre israélienne des Affaires étrangères, Tzipi Livni, a réaffirmé jeudi qu'Israël déciderait "le moment venu" d'arrêter ses opérations militaires contre la bande de Gaza, estimant que la situation humanitaire y était "comme elle doit être".
"La décision que l'opération a rempli ses objectifs se fera selon les évaluations quotidiennes que nous menons", a déclaré à la presse Mme Livni, à l'issue d'un entretien avec le président Nicolas Sarkozy à l'Elysée.

http://qc.news.yahoo.com/s/afp/090101/monde/po_isra__l_gaza_conflit_france_diplomatie_1

Livni embrassée par Kouchner sur le perron de l’Elysée
La bise aux criminels de guerre

On avait déjà vu Nicolas Sarkozy faire la bise à Tzipi Livni, ministre israélienne des Affaires étrangères.
www.plumedepresse.com/spip.php?article1046

Des « barbares » bombardés à Gaza
Construire l’ennemi

[...] le 11 septembre 2001, en poussant l’Occident à la frilosité grégaire et au repli identitaire, leur a offert un terrain favorable en leur permettant de jouer sur la nécessaire solidarité des « civilisés » face aux « barbares » : innocence inconditionnelle pour les premiers, culpabilité tout aussi inconditionnelle pour les seconds.

Si d’aventure l’opinion occidentale est quand même prise d’un doute passager, « euh, vous êtes sûrs que vous n’y allez pas un peu fort, là, quand même ? », elle est aussitôt invitée à se rappeler que, de toute façon, ces gens-là ne sont que des bêtes malfaisantes qui détestent les juifs par pure méchanceté d’âme (eh bien oui, pour quelle autre raison cela pourrait-il bien être ?) et qui oppriment leurs femmes - on espère que les femmes palestiniennes seront au moins reconnaissantes à Israël de les débarrasser de tels monstres en tuant leurs maris, leurs pères, leurs frères, leurs fils. Faut-il en déduire que le machisme mérite la peine de mort ? Dans ce cas, suggérons que la sanction soit aussi appliquée en Occident : je sens qu’on va rigoler. Oh, mais pardon, bien sûr, j’oubliais : il n’y a pas de machos en Occident, où règne une égalité parfaite entre les sexes. Et il n’y a pas d’antisémitisme non plus. Six millions de morts, c’était avant le déluge...

La prise de pouvoir du Hamas est présentée comme une preuve de l’arriération et du caractère belliqueux des Palestiniens, alors qu’elle résulte de l’exaspération d’une population qui a vu l’occupant poursuivre inexorablement sa politique de terreur et de spoliation.

Starhawk écrit : « [L'histoire d'Israël] oublie les Palestiniens. Elle doit les oublier, parce que, si nous devions admettre que notre patrie appartenait à un autre peuple, elle en serait gâchée. Golda Meir disait : "Les Palestiniens, qui sont-ils ? Ils n’existent pas." Nous entendons aujourd’hui : "Il n’y a pas de partenaire pour la paix. Il n’y a personne à qui parler." »

Se mettre à la place des dominés,
c’est trop fatigant


Pouvoir déchaîner son inconscient colonial à l’abri du noble combat pour ceux que l’on a autrefois si allègrement génocidés, avouons que c’est quand même une formidable aubaine.
Pire : la possibilité même de l’existence d’un point de vue sur le monde autre que le point de vue blanc et occidental suscite le scepticisme.

Déplacer un tant soit peu la perspective revient à trahir sa communauté, à se ranger du côté des barbares, des terroristes. (...)

D’un côté, des Occidentaux, profondément marqués par le génocide des juifs d’Europe, et que le double ressort d’une mauvaise conscience mal placée et d’un vieux complexe de supériorité raciste conduit à accorder à Israël un chèque en blanc moral. De l’autre, des pays, des communautés, des individus épars, marqués par une tout autre histoire — ou pas, d’ailleurs —, qui ne comprennent pas pourquoi c’est aux Palestiniens de payer les crimes commis par des Européens ; qui sentent bien, pour certains d’entre eux, que, à travers l’abandon et l’écrasement de ce peuple, c’est leur vie à eux aussi que l’on insulte (...)

Mona Chollet
1er janvier 2009
http://peripheries.net/article321.html




Yeshayahou Leibowitz (1903-1994)

Quelques extraits vidéos d’une diffusion sur l’ex FRANCE 3 d’un film documentaire réalisé par Eyal Sivan, ITGABER, LE TRIOMPHE SUR SOI.

Leshayahou Leibowitz (1903-1994) est un scientifique et philosophe considéré comme l’un des intellectuels les plus marquants de la société israélienne.

Maître à penser du mouvement des soldats israéliens qui s’opposent au service militaire dans les Territoires Occupés, Yeshayahou Leibowitz, très attaché depuis toujours à la loi divine, développe avec provocation ses positions vis-à-vis de la loi et de l’autorité en général, et vis-à-vis de l’État et du pouvoir en particulier.

http://bellaciao.org/fr/spip.php?article77073

Crime contre l'humanité

Le Rapporteur spécial sur la situation des droits de l'homme dans les territoires palestiniens occupés, a demandé ce 9 décembre à l'ONU d'agir face à la crise qui se poursuit à Gaza. Il a évoqué une possible saisie de la Cour pénale internationale (CPI).

Selon Richard Falk, un effort urgent devrait être mis en œuvre par les Nations Unies pour appliquer la norme de la 'responsabilité de protéger' une population civile soumise à une punition collective équivalent à un crime contre l'humanité. Le Rapporteur spécial a estimé que la CPI devrait enquêter sur cette situation afin de déterminer si les dirigeants civils et militaires israéliens, responsables du siège de Gaza, ne devraient pas être inculpés et poursuivis pour violation du droit pénal international.

www.unmultimedia.org/radio/french/detail/7070.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6150
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Gaza : la responsabilité directe de la France et de l’Union Européenne   Dim 4 Jan - 12:03


© Bernat Armangue/AP/SIPA

Les troupes israéliennes sont entrées dans la bande de Gaza
La présidence de l'UE parle d'action "défensive" d'Israël

PRAGUE (Reuters) - La nouvelle présidence tchèque de l'Union européenne a qualifié samedi l'opération terrestre d'Israël dans la bande de Gaza d'action "défensive, pas offensive".

"A l'heure actuelle et à la lumière des événements des jours derniers, nous estimons que cette mesure constitue une action défensive, et non offensive", a déclaré Jiri Putuznik, porte-parole de la présidence tchèque.

www.liberation.fr/depeches/0101309271-la-presidence-de-l-ue-parle-d-action-defensive-d-israel-a-gaza

Un enfant palestinien a été tué et 11 ont été blessés par un tir d’obus de char dans la ville de Gaza, le premier décès recensé de l’offensive terrestre, selon des sources médicales.

Depuis le début le 27 décembre de l’offensive destinée notamment à mettre un terme aux tirs de roquettes palestiniennes, au moins 466 Palestiniens dont 77 enfants et 23 femmes ont été tués, et 2.360 blessés, selon un dernier bilan de sources médicales palestiniennes.

Pendant la même période, quelque 500 roquettes palestiniennes tirées de Gaza ont fait quatre morts en Israël et une quinzaine de blessés.

L’aviation israélienne a dans le même temps mené des dizaines de raids samedi, tuant au moins 25 Palestiniens, dont 16 dans une mosquée et deux chefs locaux du Hamas, selon les secours palestiniens.

Malgré l’offensive, les activistes palestiniens ont continué à tirer des roquettes. Au moins 21 engins ont visé le Sud d’Israël dont six après le début de l’opération terrestre, selon la police. Trois personnes ont été blessées.

L’offensive israélienne, qui a occasionné d’importantes destructions, s’est également traduite par une détérioration de la situation pour la population d’un territoire surpeuplé et pauvre.

«La situation actuelle à Gaza est épouvantable et de nombreuses denrées de première nécessité ne sont plus disponibles», a déclaré Christine van Nieuwenhuyse, responsable du Programme alimentaire mondial.

Entre-temps les manifestations de soutien à Gaza se sont poursuivies dans plusieurs capitales européennes, arabes et aussi en Israël.

www.liberation.fr/monde/0101309259-les-troupes-israeliennes-sont-entrees-dans-gaza
www.french.xinhuanet.com/french/2009-01/04/content_791658.htm




Les États-Unis bloquent le texte libyen sur Gaza à l'Onu

Les Etats-Unis se sont opposés dimanche à la tentative de la Libye de persuader le Conseil de sécurité de l'Onu d'appeler à un cessez-le-feu immédiat à Gaza, où Israël a lancé samedi soir une vaste offensive terrestre.

Le refus américain d'approuver la demande de trêve formulée par la Libye a réduit l'effort de Tripoli à néant, ont indiqué plusieurs diplomates à Reuters. Les décisions du Conseil de sécurité doivent être prises à l'unanimité.

Le document libyen exprimait "une grave inquiétude face à l'escalade de la situation à Gaza, en particulier depuis le lancement de l'offensive terrestre israélienne".
Le texte appelait également l'ensemble des parties "à observer un cessez-le-feu immédiat et à "cesser immédiatement toute activité militaire".

"L'autodéfense d'Israël n'est pas négociable." a dit le représentant américain, Alejandro Wolff.
La délégation américaine a insisté à plusieurs reprises pour que toute déclaration ou résolution du Conseil sur le conflit à Gaza affirme que le Hamas est un groupe terroriste s'étant emparé du pouvoir légitimement détenu par l'Autorité palestinienne.

L'opposition de Tripoli à une telle formulation place de fait le Conseil dans l'impasse.

Le président de l'Assemblée générale de l'Onu, le Nicaraguayen Mihuel d'Escoto Brockmann, a qualifié l'opération terrestre israélienne de "monstruosité".

Il a également accusé Washington d'aider Israël en sapant la capacité du Conseil à intervenir dans la crise.

http://fr.news.yahoo.com/4/20090104/tts-po-gaza-onu-972e905.html

Le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) appelle à un "rassemblement silencieux en solidarité avec les victimes israéliennes du Hamas" dimanche après-midi à Paris. Rolling Eyes
http://fr.news.yahoo.com/3/20090104/tfr-israel-palestiniens-france-crif-56633fe.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6150
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Gaza : la responsabilité directe de la France et de l’Union Européenne   Lun 5 Jan - 6:45

L'histoire du siècle dernier permet de mieux comprendre le conflit israélo-palestinien...



Palestine mandataire en 1922

Le mouvement sioniste souhaitait depuis la fin du XIXe siècle fonder un foyer national juif avec l'aide d'une grande puissance.
En 1917, en réponse aux sollicitations de certains dirigeants sionistes, le gouvernement britannique rend publique la déclaration Balfour, laquelle promet un tel foyer national en Palestine.


Palestine en 1920 (grande carte)

En février 1919, les représentants sionistes à la conférence de la paix de Paris demandent donc l'octroi d'un mandat sur la Palestine au Royaume-Uni, dont ils apparaissent comme les alliés privilégiés. Les puissances alliées se rangent à ce choix lors de la conférence de San Remo, en avril 1920. Le mandat britannique est officialisé par la Société des Nations (SDN) en juillet 1922.

la Palestine mandataire regroupe les territoires actuels d’Israël, des territoires palestiniens et de la Jordanie.

Dès septembre 1922, les Britanniques créent l’émirat hachémite de Transjordanie, partie de la Palestine mandataire située à l’est du Jourdain et placent à sa tête l’émir Abdallah.
La partie située à l'ouest du Jourdain conserve le nom de Palestine. Une « Agence juive » et une large immigration juive y sont mises en place.


Palestine en 1926 (grande carte)

Refusant le projet sioniste, la population arabe organisera à plusieurs reprises des troubles (émeutes de 1920 et de 1929), et même un véritable soulèvement, entre la fin de 1935 et 1939 (la Grande Révolte arabe). Pour répondre à cette révolte, les Britanniques réduisent drastiquement l’immigration juive en 1939, et annoncent que sous 10 ans, la Palestine pourra devenir un État indépendant unitaire (donc à majorité arabe).

Les Britanniques annoncent leur souhait de remettre leur mandat à l'ONU en 1947.

Après la Seconde Guerre mondiale, les sionistes entrent donc en conflit avec le Royaume-Uni. Les groupes radicaux (Irgoun et Lehi) utilisent le terrorisme contre les villages palestiniens et l'administration britannique.


L'Irgoun

L'irgoun est une organisation armée sioniste en Palestine mandataire, née en 1931 d'une scission de la Haganah, et dirigée à partir de 1943 par Menahem Begin.

Elle a organisé l'immigration clandestine des Juifs en Palestine mandataire. Mais elle reste surtout connue pour les trois grandes campagnes d'attentats qu'elle a organisées : de 1937 à 1939 contre les civils arabes palestiniens, de 1944 à 1947 contre les troupes britanniques, et de décembre 1947 à mai 1948 de nouveau contre la population arabe palestinienne.

Les anciens membres de l'Irgoun ont majoritairement créé fin 1948 le parti Herout (« Liberté »), qui est la matrice de l'actuel Likoud, parti de la droite israélienne.

De la fin 1935 à 1939, les Arabes palestiniens se révoltent contre la puissance mandataire britannique et l'implantation sioniste (la population juive est passée de 80 000 en 1918 à 175 000 en 1931 et 400 000 en 1936). Plusieurs centaines de Juifs sont tués au cours de la période.

Pendant le soulèvement de 1936-1939, les attentats de l’Irgoun ont fait environ 250 victimes civiles arabes.

L'Irgoun Zvaï Leumi (IZL) devient clairement l’aile militaire du mouvement révisionniste, dont les objectifs politiques sont la construction d'un État juif en Eretz Israel (la « terre d'Israël »), le libéralisme politique et économique, et enfin une immigration juive maximale.

Le 16 septembre 1948, Folke Bernadotte, médiateur des Nations unies, propose un nouveau plan de partage de la Palestine, qui est refusé par les Israéliens et par les Arabes.
Le lendemain, 17 septembre, Bernadotte est assassiné par le Lehi à Jérusalem, lequel considère que ses positions sont trop pro-arabes.

Après la proclamation de l'État d'Israël en 1948, le Lehi et de l’Irgoun seront intégrés à l'armée israélienne (appelée Tsahal).


http://fr.wikipedia.org/wiki/Irgoun



Partage de la Palestine

Le 29 novembre 1947, l'Assemblée Générale de l'ONU adopte, avec la résolution 181, le plan de partage de la Palestine en deux États, l'un arabe, et l'autre juif — Jérusalem ayant un statut particulier sous l'égide de l'ONU.

Elle crée

- un État juif de 14 000 km² avec 558 000 Juifs et 405 000 Arabes ;

- un État arabe de 11500 km² avec 804 000 Arabes et 10 000 Juifs formé de trois parties séparées : Gaza, la Cisjordanie et la partie nord voisine du Liban ;

- enfin, une zone sous régime international particulier comprenant les Lieux saints, Jérusalem et Bethléem avec 106 000 Arabes et 100 000 Juifs.

Elle accorde aux sionistes 60 % du territoire, alors qu’ils n’avaient jusqu’alors que 7 % de la propriété foncière ; ce territoire comporte, de plus, l'essentiel des terres côtières cultivables, 80 % des terres céréalières de la Palestine et 40 % de son industrie.
Tandis qu'une très grande part de l'État arabe est occupée par le désert du Neguev (40 %).

La conséquence immédiate en fut le déclenchement d'une guerre civile en Palestine suivie de la guerre israélo-arabe de 1948.


http://fr.wikipedia.org/wiki/Plan_de_partage_de_la_Palestine

Cartes de la Palestine en 1948 et 1950
http://www.atlas-historique.net/1945-1989/cartes_popups/Palestine1948GF.html

Tsahal : l'armée israélienne

L'État d'Israël est proclamé le 14 mai 1948. Le « 28 mai 1948, David Ben Gourion publie sa Quatrième Ordonnance, qui officialise la création de Tsahal », laquelle absorbe immédiatement la Haganah, puis les deux autres organisation armées antérieures, le Lehi et l'Irgoun.

L'armée israélienne comprend tous les corps d'armée traditionnels d'une armée, dont l'Armée de l'air, la Marine et des services secrets.

L'armée de l'air se démarque sur la scène internationale grâce aux nombreux drones (avions sans pilote) d'attaques et de reconnaissance qu'Israël produit et utilise pour éviter toute perte humaine. La firme israélienne « Elbit Systems » a créé le premier robot soldat, le « VIPeR » qui est transportable dans le sac à dos d'un soldat, armé d'un Uzi, télécommandé, capable de lancer des grenades, tirer au Uzi, monter et descendre des escaliers et tout terrain.

Malgré le silence du gouvernement il semble certain que l'armée dispose de l'arme nucléaire. La plupart des analystes actuels s'accordent sur une fourchette comprise entre 100 et 175 têtes nucléaires. Israël n'a pas signé le traité de non-prolifération nucléaire.
Pourtant la possession d'armes de destruction massive n'a pas d'intérêt stratégique pour Israël et elle incite les autres Etats de la région à s'en doter également.


http://fr.wikipedia.org/wiki/Tsahal

www.monde-diplomatique.fr/index/pays/palestine
www.ism-france.org/news/article.php?id=3903&type=analyse&lesujet=Histoire


Les reproches faits aux Palestiniens sont eux encore plus incompréhensibles !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6150
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Sarkozy : “Je serai un de Funès, servile avec les puissants, ignoble avec les faibles”   Lun 5 Jan - 19:09



Enterrement du droit international à Gaza

La politique délibérée de punition collective et de famine pour toute une population, dans l’espoir qu’elle se détourne des dirigeants qu’elle a élus, se produit sous les yeux de la communauté internationale. Des rapports bien documentés du rapporteur spécial sur les Droits de l’Homme pour les Nations Unies et des organisations des Droits de l’Homme sont classés sans suite. Le rapporteur spécial Richard Falk a demandé en vain une action immédiate contre ces « atteintes permanentes et à grande échelle au droit humain fondamental à la vie ». Il a demandé que les Nations-Unies fournissent un effort urgent pour protéger la population civile qui « est punie collectivement par une politique qui est égale à la commission de crimes contre l’humanité ». Peut-on être plus clair ?

Malgré cela, les États-Unis et l’Union européenne ont fait tout le contraire pendant tout ce temps. Les Etats-Unis déversent chaque année 2.5 milliards de dollars d’aide militaire à la force d’occupation israélienne et multiplient les accords et projets de collaboration militaire. Washington a toujours soutenu la politique israélienne contre Gaza et a fait savoir qu’il soutient l’impitoyable campagne militaire en cours. L’Union européenne n’a aucune objection à de bonnes relations avec Israël. Mieux encore. Au dernier sommet européen, début décembre, le Conseil de l’Union européenne a même décidé de « revaloriser » ses relations avec Israël, malgré un vote négatif du parlement européen.

Cette politique cynique des deux grandes puissances est en bonne voie d’enterrer le droit international.

www.legrandsoir.info/spip.php?article7758

Gaza : dominer le faible

Rejetez les clichés et la novlangue inepte qui se déversent des médias serviles et du corps bénévole et pathétique des serviteurs d’état du monde Occidental et vous trouverez tout nu, le désir d’hégémonie ; de la domination du faible et du contrôle des richesses du monde. Pire encore, vous trouverez que l’égoïsme, la haine et l’indifférence, le racisme et le fanatisme, l’égotisme et l’hédonisme que nous essayons tant de cacher sous notre jargon sophistiqué, nos théories et références académiques raffinées, sont en fait les guides de nos désirs les plus bas et les plus laids. L’insensibilité avec laquelle nous nous y adonnons est endémique à notre culture, prospérant comme des mouches sur un cadavre.

www.legrandsoir.info/spip.php?article7735
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6150
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Gaza : la responsabilité directe de la France et de l’Union Européenne   Mar 6 Jan - 1:50


Khaled Mashaal

Comprendre ce qu’est le Hamas

[...] Contre une opposition divisée, ce parti ostensiblement d’inspiration religieuse a pourtant gagné les élections avec 42% des voix dans une communauté où les laïques sont prédominants.

Les Palestiniens n’ont pas voté pour le Hamas parce qu’il était engagé à la destruction de l’État d’Israël ou parce qu’il avait été responsable de vagues d’attentats suicides tuant des citoyens israéliens. Ils ont voté pour le Hamas parce qu’ils pensaient que le Fatah, le parti du gouvernement battu, avait failli. En dépit du renoncement à la violence et de la reconnaissance de l’État d’Israël, le Fatah n’a pas obtenu un Etat palestinien.

Le Hamas ne reconnaîtra pas Israël et ne renoncera pas au droit de résister avant qu’il ne soit assuré de l’engagement de la communauté internationale à une solution juste au problème palestinien.

Aucun des responsables politiques et de partisans du Hamas n’a revendiqué l’objectif d’une islamisation de la société palestinienne, dans le style des talibans. Le Hamas compte beaucoup trop d’électeurs laïques pour ce faire. La population continue d’écouter de la musique pop, de regarder la télévision et les femmes choisissent de porter ou non le voile.

Les dirigeants politiques du Hamas sont probablement parmi les plus hautement qualifiés dans le monde. Il bénéficie de la présence dans ses rangs de plus de 500 diplômés d’un doctorat, la plupart appartiennent à la classe moyenne - médecins, dentistes, scientifiques et ingénieurs. La plupart de ses dirigeants ont été formés dans nos universités et ne ressentent aucune haine de nature idéologique à l’égard de l’Occident. Ce mouvement est né en réponse à une revendication, et se voue à réparer l’injustice faite à son peuple. Il a en permanence proposé que soit instauré un cessez-le-feu de 10 ans afin de disposer d’un temps de répit pour résoudre un conflit qui dure depuis plus de 60 ans.

La réponse de Bush et Blair à la victoire du Hamas, en 2006, donne la clé de l’horreur d’aujourd’hui. Au lieu d’accepter le gouvernement démocratiquement élu, ils ont financé une tentative pour le faire tomber par la force, en formant et en armant des groupes de combattants du Fatah pour renverser militairement le Hamas et imposer un nouveau gouvernement non élu aux Palestiniens. En outre, 45 députés du Hamas sont toujours détenus dans les prisons israéliennes.

Il y a six mois, le Gouvernement israélien a accepté un cessez-le-feu avec le Hamas négocié par l’Egypte. En contrepartie du cessez-le-feu, Israël a accepté d’ouvrir les points de passage et de permettre une libre circulation des fournitures essentielles dans et hors de la bande de Gaza. Les tirs de roquettes ont cessé mais les points de passage n’ont jamais été entièrement ouverts, et la population de Gaza a commencé à mourir de faim. (...)

William Sieghart
The Times, 31 décembre 2008
http://bellaciao.org/fr/spip.php?article77131

We must adjust our distorted image of Hamas
Gaza is a secular society where people listen to pop music, watch TV and many women walk the streets unveiled
www.timesonline.co.uk/tol/comment/columnists/guest_contributors/article5420584.ece
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6150
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Gaza : la responsabilité directe de la France et de l’Union Européenne   Mer 7 Jan - 18:52



Hugo Chavez expulse l’ambassadeur d’Israël

Le gouvernement du Venezuela a ordonné mardi l’expulsion de l’ambassadeur d’Israël à Caracas pour protester contre l’offensive israélienne dans la bande de Gaza et en solidarité avec le peuple palestinien, a annoncé dans un communiqué le ministère des Affaires étrangères.

"Le Venezuela a décidé d’expulser l’ambassadeur d’Israël", Shlomo Cohen, "et une partie du personnel de l’ambassade d’Israël, réaffirmant son attachement à la paix et son exigence de respect du droit international", est-il écrit dans le texte.

Le président vénézuélien Hugo Chavez avait fustigé lundi l’offensive israélienne dans la bande de Gaza, qualifiant l’Etat hébreu d’"assassin" et de "génocidaire".

Mardi, il a estimé que le président israélien devrait être "traduit devant la Cour pénale internationale" (CPI) de La Haye à la suite de cette attaque.

http://bellaciao.org/fr/spip.php?article77449
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6150
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Gaza : la responsabilité directe de la France et de l’Union Européenne   Jeu 8 Jan - 21:31


carte de la documentation française

Organisation politique de Gaza

La Bande de Gaza est administrée d’une part par l’Autorité palestinienne et d’autre part par le Hamas, celui-ci ayant remporté, en janvier 2006, les premières élections municipales tenues depuis avant l’occupation, avec un taux de participation de 85 %.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Bande_de_Gaza

En mars 2008, le journal américain Vanity fait publier des documents qui prouvent que les États-Unis ont tenté d’évincer le Hamas après sa victoire aux élections, en tentant d’armer une force palestinienne menée par des partisans du Fatah et dirigée par Mohammed Dahlan.
http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lections_l%C3%A9gislatives_palestiniennes_de_2006#R.C3.A9sultats

Depuis juin 2007 il y a duplication du « pouvoir » : un gouvernement dirigé par le Fatah à Ramallah et un autre à Gaza par le Hamas.
www.monde-diplomatique.fr/2008/10/HASS/16363

Un ancien conseiller néo-conservateur pour le Moyen-Orient du vice-président Dick Cheney, David Wurmser, a indiqué au journal que selon lui, le Hamas ne prévoyait pas de prendre le pouvoir dans la bande de Gaza en juin 2007, mais y avait été contraint par le Fatah.

À l’issue de la prise de Gaza, le Président Mahmoud Abbas [du Fatah] annonce la dissolution du parlement palestinien et le limogeage du gouvernement d’union nationale dirigé par Ismaël Haniyeh du Hamas.

Ce nouveau gouvernement comporte 11 ministres. Il prête serment le 17 juin 2007 à Ramallah et étend son autorité sur la Cisjordanie. Il n’est pas reconnu par le Hamas, lequel considère comme illégitime et non démocratique la dissolution du parlement constitué à la suite des élections législatives palestiniennes de 2006, mais les puissances occidentales apportent leur soutien au pouvoir de Mahmoud Abbas.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Prise_de_Gaza_de_juin_2007#D.C3.A9roulement_de_l.27offensive



A qui profite le crime ?

Aux marchands d’armes/propriétaires de journaux pyromanes, pardi ! La guerre menée en Afghanistan, par exemple, a généré beaucoup d’argent qui est revenu à Lagardère et a mis à la noce le Figaro !
Contemplez le maire de Corbeil-Essonnes hilare...

Tabou
8 janvier 2009
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6150
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Gaza : la responsabilité directe de la France et de l’Union Européenne   Jeu 8 Jan - 22:13



Serge Dassault, né Serge Bloch le 4 avril 1925, fils de Marcel Dassault, est un chef d'entreprise, sénateur, maire de Corbeil-Essonnes, président de la Socpresse, groupe de presse publiant Le Figaro.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Serge_Dassault

Société des avions Marcel Bloch
La Société des Avions Marcel Bloch fut une entreprise aéronautique française créée en 1928 par Marcel Bloch (qui fait changer son patronyme en Marcel Dassault en 1946 et le nom de son entreprise en Avions Marcel Dassault en 1947).
http://fr.wikipedia.org/wiki/Soci%C3%A9t%C3%A9_des_avions_Marcel_Bloch

Dassault Rafale
Le coût du programme Rafale, qui était de 33,274 milliards d'euros pour 294 avions (études, production, soutien, etc.) en 2005, est revu à la hausse en 2008 à 39,6 milliards d'euros. Le coût moyen d'un Rafale (toutes versions confondues) est d'environ 138,5 millions d'euros (contre 175 millions d'euros pour un Eurofighter Typhoon).
www.liberation.fr/politiques/010151578-le-rafale-finit-par-voler-pour-l-armee-de-l-air
http://fr.wikipedia.org/wiki/Dassault_Rafale


Lagardère
Les deux principales sociétés du groupe sont Lagardère Media (médias) et EADS (aéronautique). EADS (European Aeronautic Defence and Space Company) occupe la deuxième place mondiale dans l'industrie spatiale, aéronautique et de défense. On peut citer Airbus parmi les créations du groupe.

Ce groupe est très proche des hommes politiques de droite (Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy, Édouard Balladur). En étant aussi proche du pouvoir, ce groupe a pu avoir des faveurs de l'État (utilisation de la DST en 1994 pour tout savoir du concurrent militaire Thomson).

Protagoniste de l'affaire Clearstream 2, Jean-Louis Gergorin, vice-président d'EADS, affirme que Jean-Luc Lagardère aurait en fait été assassiné par la mafia russe, qui noyauterait secrètement l'industrie européenne de l'armement. Aucune vérification n'a encore confirmé ces allégations.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Groupe_Lagard%C3%A8re
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Luc_Lagard%C3%A8re


EADS Défense et sécurité
MBDA est une filiale de EADS, de BAE Systems et de Finmeccanica. Elle est le résultat de la fusion en 2002 d’Aerospatiale Matra Missiles, de la division missiles d’Alenia Marconi Systems, et de Matra BAe Dynamics. MBDA est dans le domaine de la conception et de la production de missiles.

Les 232 Eurofighter de la Royal Air Force coûteront 33 milliards d'euros (plus de deux fois plus cher que le Rafale, également avion de chasse multi-rôle).
http://fr.wikipedia.org/wiki/EADS_D%C3%A9fense_et_s%C3%A9curit%C3%A9

Projet d’acquisition par Sagem Défense Sécurité des activités Naval and Ground d’EADS Defence & Security Systems en France
www.sagem-ds.com/fra/site.php?spage=03010622

Sagem Défense Sécurité
A une position de premier plan en Identification biométrique, cryptologie :
N°1 mondial en biométrie (empreinte,iris, visage) + N°1 mondial des cartes d’identité biométriques + N°1 mondial de l’identification par empreintes digitales (AFIS)
Sagem Défense Sécurité (ou Sagem DS) est une société de haute technologie appartenant au groupe Safran, rattaché à sa branche « Défense et sécurité ».

Le conseil de surveillance de SAFRAN (né de la fusion de Snecma et Sagem SA) est composé de dix-huit membres, dont Francis Mer, Anne Lauvergeon et Yves Guéna.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Groupe_Safran
http://fr.wikipedia.org/wiki/Sagem_D%C3%A9fense_S%C3%A9curit%C3%A9


Anne Lauvergeon , présidente du groupe Areva, fut associée-gérante de la banque franco-américaine Lazard Frères, et participa à la Commission pour la libération de la croissance française, dite Commission Attali.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Anne_Lauvergeon

Areva TA (anciennement Technicatome) en France produit et assure la maintenance des réacteurs nucléaires de propulsion navale des sous-marins et des porte-avions de la flotte militaire.
Dans le domaine militaire, elle participe activement à des projets pour le porte-avions Charles-de-Gaulle et le futur sous-marin nucléaire d'attaque Barracuda.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Areva

Thales Avionics
Thales Avionics est l'héritère de la société Sextant Avionique, née en 1989 de la fusion des sociétés Crouzet, EAS et SFENA avec la division aéronautique de Thomson-CSF.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Thomson-CSF
http://fr.wikipedia.org/wiki/Thales_Avionics


ZTS Osos
ZTS Osos est une société tchèque appartenant à Pierre Falcone et Arcadi Gaydamak. C'est par son entremise que se sont déroulées les ventes d'armes en Angola qui sont à l'origine de l'Angolagate (affaire des ventes d'armes à l'Angola).
http://fr.wikipedia.org/wiki/ZTS_Osos
Jacques Attali accusé d'avoir permis à la société de Pierre Falcone et Arcadi Gaydamak d'échapper en 1999 à un redressement d'impôts de plus de deux milliards de FF.
http://fr.news.yahoo.com/2/20090107/tfr-angolagate-attali-nie-etre-mele-au-p-f56f567.html

Mirages de Taïwan
Les Mirages de Taiwan constituent un contrat d'armement signé par Dassault Aviation, le missilier Matra (devenu MBDA), Thomson-CSF (devenu Thales) et la Snecma en 1991, en parallèle de la vente des frégates La Fayette (voir Affaire des frégates de Taïwan).

Prenant les devants de toute velléité d'investigation du juge Renaud Van Ruymbeke, Denis Ranque, l'actuel président de Thales, a écrit au ministre de l'Economie et des Finances Francis Mer le 10 octobre 2003. Dans ce courrier, Denis Ranque a demandé au ministre de saisir d'urgence la Commission consultative du secret de la défense nationale (CCSDN), afin de classer "secret défense" le contrat des Mirage 2000 vendu à Taïwan avec leur armement de missiles Matra MICA.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Mirages_de_Ta%C3%AFwan

Affaire des frégates de Taïwan
Un prolongement de l'« affaire Elf »
cf. Alfred Sirven, Roland Dumas, Fabius, Michel Charasse, Francis Mer, Michèle Alliot-Marie, Sarkozy...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_des_fr%C3%A9gates_de_Ta%C3%AFwan



Industrie de l'armement

Le Stockholm International Peace Research Institute évalue le volume mondial des transactions à environ 34 milliards de dollars en 2000 et 50 milliards en 2004. Entre 2002 et 2006 les ventes d’armement du Nord vers le Sud ont augmenté de 50%.

Cumulées, les exportations des États membres de l'Union européenne (UE) vers les États non-membres font de l'organisation européenne le troisième exportateur d'armes du monde avec 27% de part de marché.

Principaux pays exportateurs d'armes de 2001 à 2005 :
Russie 31%
États-Unis 30%
France 9%
Allemagne 6%
Royaume-Uni 4%
Ukraine 2%
Canada 2%
Pays-Bas 2%
Italie 2%
Suède 2%

http://fr.wikipedia.org/wiki/Industrie_de_l%27armement
http://flepi.net/insolite-du-net/bienvenue-dans-une-usine-darmement/


Le VRP à la droite de son "frère" Arnaud Lagardère

Sarkozy félicite EADS

Le marché de 179 ravitailleurs pour l’armée des Etats-Unis a été remporté par EADS en partenariat avec l’entreprise américaine Northrop Grumman.
C’est un succès pour l’Europe dont la consolidation des capacités de défense, y compris sur le plan industriel, sera l’une des priorités de la présidence française de l’Union européenne. C’est également un progrès important dans le renforcement des relations entre les Etats-Unis et l’Europe, qui, sous l’impulsion du président de la République, doit beaucoup au rétablissement d’un dialogue confiant entre Paris et Washington.
1er mars 2008
w ww.ambafrance-uk.org/Le-President-Sarkozy-felicite-EADS.html


Lagardère : le "frère" de Sarkozy, voyou de très haut vol
http://olivierbonnet.canalblog.com/archives/2007/05/30/5124961.html

Terreur et Possession
Enquête sur la police des populations à l'ère technologique

La technique est le pouvoir de transformer le monde matériel. Combiné à la science, il s’est lui même transformé en technologie. Via l’industrie, ce pouvoir de transformation matérielle s’est mué en pouvoir tout court, économique, militaire, politique, faisant de chacun de ces domaines, un secteur de la technique ; de leur ensemble, le « système technicien » ; et de leurs personnels, des techniciens – politiques, militaires, économiques, etc.

Le mot industria désigne en latin une « activité secrète ». Et secrète parce que criminelle comme le sont les activités couvertes par le secret d’Etat et celle de ses symbiotes, les groupes industriels : Krupp, Schneider, IBM, BASF, Monsanto, Areva, Thales, EADS, Sagem, ElfTotalFina. Aussi bien ce terme d’industria dérive-t-il d’un verbe struere, qui signifie « empiler des matériaux », des structures, bref, construire.

Au creux des mots, le secret des choses. (...)
www.piecesetmaindoeuvre.com/IMG/pdf/Theses_pour_le_temps_present.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6150
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Gaza : la responsabilité directe de la France et de l’Union Européenne   Ven 9 Jan - 14:35



Guerre et Gaz naturel : l’invasion israélienne et les champs gaziers offshore palestiniens

L’invasion militaire de la Bande de Gaza par les Forces israéliennes est en relation directe avec le contrôle et à la propriété des réserves stratégiques offshore du gaz.

C’est une guerre de conquête. Découvertes en 2000, de vastes réserves du gaz existent sur le littoral de la Bande de Gaza.

On sait que "British Gas", (BG Group), et son associé, basé à Athènes, "Consolidated Contractors International Company", (CCC), appartenant aux familles libanaises Sabbagh et Koury, ont signé au début de novembre 1999 un accord pour 25 ans sur les droits d’exploration pétroliers gaziers avec l’Autorité palestinienne. (...)

La question de la souveraineté sur les domaines gaziers offshore de la Bande de Gaza est cruciale. D’un point de vue légal, les réserves de gaz appartiennent à la Palestine.

La mort de Yasser Arafat, l’élection du Gouvernement du Hamas et la ruine de l’Autorité palestinienne a permis à Israël d’établir de facto le contrôle des réserves offshore gazières de Gaza.

« British Gas » a traité avec le gouvernement de Tel-Aviv. À nouveau, on a contourné le Gouvernement du Hamas sans respect des droits de développement et d’exploration et des droits sur les domaines gaziers.

L’élection du Premier Ministre Ariel Sharon en 2001 fut un des tournants principaux de l’Affaire. La souveraineté de la Palestine sur les domaines gaziers offshore a alors été portée devant la Cour suprême israélienne. (...)

Une équipe israélienne de négociateurs fut fondée par le Cabinet israélien pour monter une combine avec le Groupe « British Gas », court-circuitant ainsi le Gouvernement du Hamas et l’Autorité palestinienne :

« Les autorités de la Défense israéliennes veulent que les Palestiniens soient payés uniquement en marchandises et services et insistent pour qu’aucun argent n’aille au Gouvernement contrôlé par le Hamas »-

D’après l’accord de 2007 signé avec « British Gas », le gaz palestinien des puits offshore de la Bande de Gaza devait être amené par un pipeline sous-marin au port de mer israélien d’Ashkelon, transférant ainsi le contrôle de la vente du gaz naturel à Israël.

L’intention d’Israël était d’empêcher la possibilité que des royalties soient être payées aux Palestiniens. En décembre 2007, le Groupe « British Gas » s’est alors retiré des négociations avec Israël, et en janvier 2008 ils ont fermé leur bureau en Israël.

Le plan d’Invasion sur la table

Le plan d’invasion de la Bande de Gaza, l’"Operation Cast Lead" fut alors mis en place en juin 2008, selon des sources israéliennes militaires :
http://iraqwar.mirror-world.ru/article/June%20or%20before%20June

C’est ce même mois que les autorités israéliennes sont re-entrées en contact avec « British Gas », en vue de la reprise de négociations cruciales concernant l’achat du gaz naturel de la Bande de Gaza. (...)

La Bande de Gaza et la Géopolitique de l’Énergie

L’occupation militaire de la Bande de Gaza fait partie du transfert de la souveraineté des domaines gaziers à Israël, en violation des lois internationales.

Si cela devait arriver, les domaines gaziers de la Bande de Gaza seraient intégrés dans les installations offshore d’Israël, lesquelles sont contiguës avec celles de la Bande de Gaza (voir la carte ci-dessus). ...

Michel Chossudovsky
www.globalresearch.ca/index.php?context=va&aid=11680
http://bellaciao.org/fr/spip.php?article77563


Autres traduction et cartes :
http://bellaciao.org/fr/spip.php?article77691
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6150
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Gaza : la responsabilité directe de la France et de l’Union Européenne   Sam 10 Jan - 19:45



Gaza : des dieux et des chiens

par Ahmed Boubeker, universitaire spécialiste des questions d’immigration et auteur de nombreux ouvrages sur le sujet, livre pour Bakchich son ressenti sur le conflit de Gaza et Israël. (...)

Embrigadement de vocabulaire

Car enfin ne soyons pas dupes : c’est toujours embrigader le vocabulaire dans un camp ou le pire des sophismes que de parler de guerre alors qu’il n’y a pas de commune mesure entre les rockets palestiniens et la toute puissance de feu de l’armée israélienne - Tsahal dans l’intimité politico médiatique soit dit en passant ! (...)

Dans ces moments de violence fantasmatique, on rêve de faire la nique à tous ces salauds de néo-sophistes occidentaux qui au nom d’une guerre à la terreur prétendent imposer l’ordre de leur hégémonie quasi divine à tous les éclopés de la modernité. Reste que nous autres aussi, les mal guéris de l’utopie, nous devenons des salauds lorsque nous prenons en otage de notre cause des pauvres bougres sur lesquels pleuvent les bombes.

A ce propos, l’argument massue de l’Etat israélien - relayé par Sarko et consorts french doctor passé de la cause des droits de l’homme à la diplomatie de la guerre humanitaire – n’est-il pas que c’est le Hamas qui a déclenché les hostilité en se cachant derrière la population de Gaza ? C’est non seulement oublier que c’est tout de même Israël la puissance colonisatrice, mais aussi qu’il n’y a pas de demi mesure lorsque la sécurité devient une nouvelle vache sacrée. La loi du talion ne saurait être un remède à la peur des rockets et la dialectique de la sécurité et de la guerre se résout par une seule formule : « Tuez les tous, Dieu reconnaîtra les siens ! ». Or le Hamas sait bien que l’Etat hébreux ne peut pas se permettre de tuer tous les Gazaouis car Ehud Olmert n’est pas le sire Amaury.

Cynique, littéralement veut dire chien

Le mouvement fondamentaliste a beau jeu dès lors d’envoyer ses rockets contre les populations israéliennes pour entretenir la flamme symbolique d’une résistance palestinienne. Cynisme politique au nom d’une OPA islamiste sur la Palestine ? Rocket est un mot anglais qui ressemble à notre roquet, petit chien aboyant sans cesse ou personne hargneuse et peu redoutable. Cette quasi-homonymie m’évoque un personnage d’un roman de Saul Bellow affirmant que l’aboiement du chien est le cri de sa révolte contre la limite de son expérience de chien. Si les rockets du Hamas rappellent le roquet, on peut imaginer que la rage est aussi celle de tous les Gazaouis qui mènent « une vie de chien » et qui aspirent à devenir des humains comme les autres. Et pour en rajouter dans la métaphore, rappelons que cynique, littéralement ça veut dire chien !

Les pépins de l’armée israélienne

J’avais donc pensé ne rien écrire sur cette triste actualité, mais je me suis ravisé lorsque j’ai entendu sur France inter le porte parole du gouvernement israélien. A un journaliste qui l’interroge, il répond que mis à part « quelques pépins » l’armée Israélienne est sur le point d’atteindre ses objectifs. On croirait entendre un vilain remake du « détail » de Jean Marie Le Pen. (...)

Face à un tel déni d’humanité dans l’hybris israélienne, on ne peut que comprendre le « devenir animal » - pour parler comme Gilles Deleuze - ou cynique des Gazaouis. Deleuze qui écrivait jadis : « A la formule orgueilleuse d’Israël, nous ne sommes pas un peuple comme les autres, n’a cessé de répondre un cri des palestiniens…nous sommes un peuple comme les autres, nous ne voulons être que cela ».

Et le philosophe de prophétiser, il y a déjà un quart de siècle, qu’à force de faire comme si le peuple palestinien non seulement ne devait plus être, mais n’avait jamais été, celui-ci finira par disparaître dans l’intégrisme musulman, « mais ce serait dans de telles conditions que le Monde, les Etats-Unis et même Israël n’auraient pas fini de regretter les occasions perdues ». Car les chiens mordent aussi. Et le devenir cynique de Gaza n’est que le miroir de cette bonne conscience sophistiquée qui nous fait croire que certains hommes pourraient être moins humains que d’autres.

www.bakchich.info/article6409.html


Silence, on tue !

[...] On n’entre plus dans Gaza, territoire interdit à la presse, fût-elle la plus conformiste, la plus ductile. La « bande » est livrée à la bande des tueurs en uniforme de l’État raciste d’Israël, agissant en toute impunité, comme toujours, avec l’appui indéfectible des États-Unis d’Amérique et de leurs larbins arabes (et n’espérez pas que ça change après le 20 janvier, voyez comme Obama fait la carpe !), et la complicité d’une Europe et d’une France qui font mine de s’émouvoir en de dérisoires efforts diplomatiques, quand il faudrait condamner sans faiblesse et sanctionner sans merci. Tentez donc d’expliquer à un enfant au cœur pur pourquoi Milosevic fut naguère mis au ban et la Serbie bombardée sans mollir pour cause d’exactions jugées insupportables contre la population albanaise du Kosovo alors que la « communauté internationale » (pas rire !) se contente, comme chaque fois que les bouchers de Tel-Aviv se lancent dans quelque nouvelle provocation meurtrière, de froncer un sourcil bonasse et de secouer l’index : « Israël, coquin ! Tu vas te faire tirer les oreilles ! ». Tentez donc.

Bernard Langlois
www.politis.fr/Silence-on-tue,5331.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6150
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Gaza : la responsabilité directe de la France et de l’Union Européenne   Dim 11 Jan - 14:21



Les eaux usées d’Israël, un lourd secret

Un énième crime commis par les sionistes est celui contre l’environnement et les eaux de Palestine. Cet odieux attentat était jusque là connu des seuls spécialistes. Il faut rendre hommage à Johann Hari qui l’a dévoilé au grand public dans un article consacré au 60ème anniversaire de l’entité sioniste dans le journal londonien « The Independent » du 28 avril dernier, article dans lequel il explique les sales dessous cachés de la fondation de l’entité sioniste.

Johann Hari est un journaliste et un dramaturge de grand talent. Il écrit dans le New York Times, le Monde, The Los Angeles Times, Ha’aretz… Il a été nommé journaliste de l’année en 2007, par Amnesty International et a obtenu le Prix Orwell du journalisme politique pour 2008.

Hari rapporte qu’il flotte sur Israël une suffocante odeur nauséabonde… Une senteur écoeurante qui s’ajoute à celle de la corruption de Sharon (père et fils) ou celle de l’actuel Premier ministre qui vient d’être interrogé par la police sur des pots-de-vin. Il s’agit en vérité de cette odeur caractéristique des fosses d’aisance, des effluves d’eaux usées. En effet, dans les Territoires Occupés, par de grands tuyaux métalliques, les colonies juives déversent leurs eaux usées brutes, telles quelles, non traitées, dans les terres palestiniennes de Cisjordanie.

Ces rejets finissent par percoler dans la nappe phréatique dont elles transforment l’eau en poison !

Hari ajoute : « Pour punir la population de Gaza d’avoir « mal voté », l’armée israélienne refoule aux points de contrôle les canalisations et le ciment destinés aux réparations du réseau d’égout. Résultat ? De grandes mares stagnantes d’immondices sont contenues par des murets fragiles dans toute la bande de Gaza où elles pourrissent et fermentent en plein air. En mars dernier, un de ces murets céda : un tsunami d’excréments humains emporta un bébé de neuf mois et sa grand’mère. L’ONG « Centre for Housing Rights » (Droit au logement) tire la sonnette d’alarme : si par aventure survenaient de grandes pluies, 1,5 million de m3 d’excréments humains pourraient se déverser sur la bande de Gaza provoquant « un monumental désastre humanitaire et environnemental » (...)

David Ben Gourion écrivait en 1937 : « Les Arabes doivent partir mais il nous faut l’occasion propice pour le faire, une guerre par exemple ». Il mit au point le Plan Dalit : intimidations et terreur à grande échelle, bombardements et sièges des populations, empoisonnement des puits et épandage d’herbicides sur les récoltes… En attendant, le choléra menace Gaza (...)

Mohammed Larbi Bouguerra, géographe, ancien professeur à l’Université de Tunis, spécialiste du problème de l’eau au Proche-Orient.
http://bellaciao.org/fr/spip.php?article77681

Biblio
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6150
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Gaza : la responsabilité directe de la France et de l’Union Européenne   Dim 11 Jan - 15:05



L’Etat français allié inconditionnel d’ «Israël»

Cela fait 60 ans que la Palestine est occupée et ensanglantée par les sionistes, et bientôt 25 ans que Georges Ibrahim Abdallah, combattant de la cause palestinienne, est enfermé dans une prison française.

Dans les années 80, l’organisation de Georges Ibrahim Abdallah, les Fractions armées révolutionnaires libanaises (FARL), a revendiqué plusieurs actes de résistance armée sur le territoire français contre des cibles états-uniennes et sionistes.

A cette époque le Liban était envahi par l’armée sioniste, l’OLP assiégée à Beyrouth, avec la complicité des États-Unis.

Aujourd’hui, Georges Ibrahim Abdallah paie encore pour son engagement politique, car c’est un résistant qui n’a pas renoncé à son combat.

Libérable depuis 1999, sa septième demande de libération conditionnelle déposée en 2007 n’a toujours pas été examinée en appel deux ans après. C’est un acharnement judiciaire pour raisons politiques au service de l’impérialisme français.

Comme l’ont écrit les services secrets aux juges « anti-terroristes » : « Personnalité emblématique de la lutte antisioniste, sa libération constituerait sans nul doute, au Liban, un évènement. Il sera probablement fêté comme un héros à son retour dans son pays, mais aussi par différentes mouvances engagées dans une lutte révolutionnaire ». (...)

Collectif pour la Libération de Georges Ibrahim Abdallah
Blog : http://liberonsgeorges.over-blog.com
http://bellaciao.org/fr/spip.php?article77659

Georges Ibrahim Abdallah est né le 2 avril 1951 à Koubeyat au Liban.
En novembre 2003, la juridiction de la libération conditionnelle de Pau a ordonné sa remise en liberté à condition qu'il ait quitté définitivement le territoire le 15 décembre. Dominique Perben, alors ministre de la Justice, fait appel de la décision. Le 15 janvier 2004, Georges Ibrahim Abdallah voit sa libération rejetée.
Il est aujourd'hui emprisonné au centre pénitentiaire de Lannemezan.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Georges_Ibrahim_Abdallah
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6150
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Depuis 2006   Lun 12 Jan - 16:45



Gaza : terrain d'expérimentations pour de nouvelles armes

Des blessés d'un type nouveau – adultes et enfants dont les jambes ne sont plus que des trognons brûlés et sanguinolents – ont été montrés ces derniers jours par les télévisions arabes émettant de Gaza. (...)

"A l'hôpital Al-Chifa, de Gaza, nous n'avons pas vu de brûlures au phosphore, ni de blessés par bombes à sous-munitions. Mais nous avons vu des victimes de ce que nous avons toutes les raisons de penser être le nouveau type d'armes, expérimenté par les militaires américains, connu sous l'acronyme DIME – pour Dense Inert Metal Explosive", ont déclaré les médecins.

Petites boules de carbone contenant un alliage de tungstène, cobalt, nickel ou fer, elles ont un énorme pouvoir d'explosion, mais qui se dissipe à 10 mètres. "A 2 mètres, le corps est coupé en deux; à 8 mètres, les jambes sont coupées, brûlées comme par des milliers de piqûres d'aiguilles. Nous n'avons pas vu les corps disséqués, mais nous avons vu beaucoup d'amputés. Il y a eu des cas semblables au Liban sud en 2006 et nous en avons vu à Gaza la même année, durant l'opération israélienne Pluie d'été. Des expériences sur des rats ont montré que ces particules qui restent dans le corps sont cancérigènes", ont-ils expliqué.

Un médecin palestinien interrogé, dimanche, par Al-Jazira, a parlé de son impuissance dans ces cas : "Ils n'ont aucune trace de métal dans le corps, mais des hémorragies internes étranges. Une matière brûle leurs vaisseaux et provoque la mort, nous ne pouvons rien faire. [...]

Ici, les bombes pouvaient tomber dix par minutes. Des vitres de l'hôpital [Al-Chifa] ont été soufflées par la destruction de la mosquée voisine. Lors de certaines alertes, le personnel doit se réfugier dans les corridors. Leur courage est incroyable. Ils peuvent dormir deux à trois heures par jour. "
(...)

Sophie Shihab
www.lemonde.fr/proche-orient/article/2009/01/12/des-medecins-evoquent-l-usage-d-un-nouveau-type-d-arme-a-gaza_1140545_3218.html
http://fr.wikipedia.org/wiki/Dense_Inert_Metal_Explosive


Des images, non conseillées aux âmes sensibles
www.rainews24.rai.it/ran24/inchieste/10102006_gaza_foto.asp

L'armée israélienne utiliserait à Gaza un nouveau type d'armes, le DIME américain
Les corps des morts n'ont pas été déchiquetés par des éclats comme c'est le cas habituellement, et les médecins ont noté que les blessures comportent de minuscules orifices d'entrée. A l'intérieur, il y a de petites particules qui ne peuvent, selon les médecins, être détectées aux rayons X.
13 Octobre 2006
www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3218,36-822672@51-803567,0.html
www.protection-palestine.org/article.php3?id_article=3811
www.haaretz.com/hasen/spages/772933.html
www.defensetech.org/archives/002434.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6150
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Gaza : la responsabilité directe de la France et de l’Union Européenne   Jeu 15 Jan - 14:57


© Michael Kountouris, «Politicalcartoons.com»

Plus de 1000 morts à Gaza depuis le début de l'offensive

L’armée israélienne poursuivait son offensive jeudi 14 janvier contre la bande de Gaza, qui a fait plus de 1.000 morts depuis le 27 décembre. Le bilan des victimes s’est alourdi après de nouveaux raids de l’aviation israélienne dans la nuit contre Gaza, Khan Younès (centre) et la ville de Rafah (sud), où un bombardement a visé une mosquée.

Depuis le début de l’offensive le 27 décembre, le nombre de morts dans le territoire palestinien est de 1.038 et celui des blessés de plus de 4.850, selon le dernier bilan fourni à l’AFP par le chef des services d’urgence à Gaza, Mouawiya Hassanein.

Une résolution du Conseil de sécurité de l’ONU appelant à l’instauration «d’un cessez-le-feu immédiat» est restée lettre morte depuis son adoption le 8 janvier.

De son côté, le chef d’Al-Qaïda Oussama ben Laden a appelé dans un enregistrement au jihad (guerre sainte) «pour arrêter l’agression contre Gaza».

Mercredi, 14 roquettes ont été tirées de la bande de Gaza vers Israël. Les tirs ont fait quatre morts dans le sud d’Israël depuis le début de l’offensive. Au total, dix militaires et trois civils israéliens ont été tués depuis le 27 décembre. Sept soldats ont été blessés mercredi, dont un grièvement.

Dans la bande de Gaza, un million d’habitants vivent sans électricité, 750.000 sont sans eau et les hôpitaux fonctionnent grâce à des générateurs de secours, selon l’ONU.

Le président du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), Jakob Kellenberger, a jugé la situation humanitaire dans le territoire, où il s’était rendu mardi, «dramatique», alors que le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) a qualifié d’«inacceptable» la mort de plus de 300 enfants.

www.liberation.fr/monde/0101312018-plus-de-1000-morts-a-gaza-depuis-le-debut-de-l-offensive

Gaza, la proie des calculs politiques israéliens
www.bakchich.info/article6442.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6150
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Gaza : la responsabilité directe de la France et de l’Union Européenne   Sam 17 Jan - 0:26



Île Maurice : le gouvernement mauricien ferme le consulat d’Israël

Aujourd’hui 9 janvier, lors du Conseil des ministres, la décision a été prise de stopper toute relation diplomatique avec l’Etat d’Israël. La mesure est entrée en vigueur sur-le-champ par la fermeture du consulat d’Israël à Maurice. Le gouvernement mauricien veut faire entendre par ce moyen extrême son soutien au peuple palestinien. (...)

Est-ce que l’île Maurice sera suivie dans cette action radicale par les autres nations du globe ? Et surtout, est-ce que cela est une bonne ou une mauvaise chose d’ainsi rompre le dialogue, même si ce dernier, il est vrai, était à sens unique ? On ne peut tout de même qu’applaudir ce petit Etat de l’Océan Indien qui ne reste pas dans l’immobilisme des grandes nations du monde.

www.exprimanoo.com/articles/ile-mauricele-gouvernement-mauricien-ferme-le-consulat-d-israel-1277.htm

Gaza : «Le traumatisme enduré par les enfants est inimaginable»

Interview
Abdel Rahman Ghandour, porte-parole de l’Unicef, revient, depuis Gaza, sur la situation des enfants dans le conflit à l’occasion de la présentation du rapport annuel de l’agence onusienne.

Quelles seront les séquelles d’un tel conflit ?

Le pire, ce sont les dégâts moraux subis par les enfants qui perdent jour après jour parents, amis, frères et sœurs. Personne ne peut imaginer l’immensité du traumatisme enduré, notamment à cause de la rupture du cocon familial et du tissu social. On retrouve parfois des bambins accrochés aux corps de leurs parents, plusieurs jours après leur mort, tellement choqués qu’ils ne peuvent plus parler. Les fondamentaux familiaux sont détruits, les enfants n’ont plus aucun recours.

Par ailleurs, le système scolaire est en train de s’effondrer tout autant que le système de santé: les écoles et les universités sont détruites, les enfants auraient dû avoir leur rentrée scolaire le 17 janvier, ce qui sera évidemment impossible. L’Unicef tente de distribuer du matériel scolaire pour continuer leur apprentissage et les garder au maximum dans un contexte normal, alors que le taux de réussite au baccalauréat ne dépasse pas les 50% dans la bande de Gaza.

www.liberation.fr/monde/0101312213-gaza-le-traumatisme-endure-par-les-enfants-est-inimaginable



Les bombes au phosphore pleuvent sur Gaza

Samedi, des avions F16 israéliens ont lancé des attaques en jetant des bombes au phosphore sur le bloc 2 du camp de réfugiés à forte densité de population de Jabalya. Beaucoup d’habitants de Jabalya se sont enfuis de la zone en couvrant leurs visages, à la recherche d’un abri dans la maison de parents ou d’amis près de là, à Beit Lahia, pour se protéger des Israéliens et de leurs attaques.

Gaza a toujours été pour les Israéliens « un terrain d’essai » - depuis les produits agissant sur le système nerveux comme à Khan Younis en 2003, jusqu’aux bombes sonores « des raids aériens fantômes », et l’utilisation de DIME durant les massacres perpétrés par les Israéliens lors de l’opération appelée « Pluie d’été » contre la bande de Gaza en 2006. (...)

www.info-palestine.net/article.php3?id_article=5830

Les États-Unis et Israël projettent-ils d’étendre la guerre au Moyen-Orient ?

Une très grosse livraison d’armes des États-Unis pour Israël, se composant de 3000 tonnes de "munitions," est prévue voguer vers Israël. La taille et la nature de cette expédition sont qualifiées d""insolites" :

Sous condition d’anonymat, un courtier a déclaré, "L’envoi inhabituel de 3000 tonnes de munitions en une seule fois, cela fait beaucoup."

"Cela (ce type de demande) est assez rare et il n’en a pas été mentionné beaucoup sur le marché toutes ces années," a-t-il ajouté.

À Londres, les courtiers maritimes qui s’étaient spécialisés dans le passé dans le transport d’armes pour l’armée étasunienne et britannique, ont dit que ce genre d’affrètement vers Israël est rare. (...)

http://bellaciao.org/fr/spip.php?article78121
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6150
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Gaza : la responsabilité directe de la France et de l’Union Européenne   Dim 18 Jan - 22:27



La douleur d'un père palestinien, en direct à la TV israélienne

Direct à la télévision israélienne le 16 janvier, avec au téléphone un médecin palestinien hurlant sa douleur car ses deux filles viennent d'être tuées par un obus israélien. Le duplex était prévu, mais l'attaque du char israélien ne l'était pas.

www.youtube.com/watch?v=OLUJ4fF2HN4&eurl=http://www.rue89.com/2009/01/18/la-douleur-dun-pere-palestinien-en-direct-a-la-tv-israelienne&feature=player_embedded

Izz el-Deen Aboul Aish est un médecin connu des spectateurs israéliens. Ce gynécologue palestinien, qui parle parfaitement l'hébreu, exerce à la fois dans un hôpital de Tel Aviv et dans la bande de Gaza, où vit sa famille. Lorsque la télé l'appelle, vendredi soir, à l'heure de grand écoute, ce n'est plus le témoin qui est en ligne, mais un père effondré par la mort de ses filles, et qui implore Dieu. Le journaliste le laisse parler, tente de le calmer, de lui promettre une ambulance (qui viendra d'ailleurs plus tard), et, visiblement ébranlé, ému, il préfère quitter le plateau avec le téléphone portable encore branché, plutôt que d'interrompre le flot de sanglots de cet homme.

www.rue89.com/2009/01/18/la-douleur-dun-pere-palestinien-en-direct-a-la-tv-israelienne

ONU : Miguel d’Escoto accuse...

New York – Le porte parole du Président de l’Assemblée Générale de l’ONU a accusé jeudi l’Organisation qui représente le Monde entier de "complicité directe" dans la tragédie qui se déroule dans la Bande de Gaza, laquelle a commencé il y a 19 mois par le blocus israélien du territoire peuplé de 1.5 million de Palestiniens.

Miguel d’Escoto Brockmann, Président de l’Assemblée rassemblant 192 nations, a ouvert un débat ancien sur la crise en Bande de Gaza, accusant violemment Israël et quelques-uns des membres du Conseil de Sécurité de l’ONU sur la situation actuelle.

Il a déclaré que l’ONU avait échoué à protéger la population de Gaza. "Mais il y a une autre violation, celle dans laquelle nous, en tant que Nations unies, sommes directement complices », a-t-il dit, prenant en exemple le blocus par Israël des accès à la Bande de Gaza début 2007".

"Le blocus a été approuvé, au moins tacitement, par le puissant groupe des nations groupées dans le "Quartet", qui fait jouer à cette organisation un rôle douteux dans la violation des obligations contenues dans la Charte de l’ONU et la Loi internationale", a dit Miguel d’Escoto.

http://bellaciao.org/fr/spip.php?article78137



La revue médicale britannique The Lancet accuse les forces israéliennes d’"atrocités"

La revue médicale britannique The Lancet accuse les forces israéliennes d’"atrocités" dans la bande de Gaza et reproche aux responsables médicaux du monde entier leur silence "complice" devant la destruction des systèmes de santé, dans un éditorial rendu public aujourd’hui.

La revue, une des plus respectées dans le monde médical, souligne "le fardeau injustifiable" que font peser sur les populations civiles les opérations israéliennes, affirmant que "les normes internationales du comportement humanitaire en situation de conflit ont été foulées au pied".

http://bellaciao.org/fr/spip.php?article78052

Le leader du parti liberal-démocrate anglais demande l’arrêt des exportations d’armes à Israël

Plus que condamner Israel, arrêtons d’exporter des armes à Israel, demande à Gordon Brown, Nick Clegg, leader du parti liberal-démocrate anglais, dans un article publié ce jour par le quotidien britannique The Guardian.
http://bellaciao.org/en/spip.php?article18197

http://bellaciao.org/fr/spip.php?article77987


Dernière édition par Orwelle le Lun 9 Fév - 21:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6150
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Gaza : la responsabilité directe de la France et de l’Union Européenne   Dim 18 Jan - 22:41

Israël décide un cessez-le-feu unilatéral mais reste à Gaza

Israël a décidé le 17 janvier au soir d'arrêter l'opération "plomb durci" dans la bande de Gaza à partir de 2h du matin, heure locale, dans la nuit de samedi à dimanche. Cette décision unilatérale, prise après trois semaines d'attaques aériennes et terrestres qui ont fait plus de 1200 morts dont des centaines de civils côté palestinien et 13 morts côté israélien, ne met toutefois pas totalement fin à cette crise.

www.rue89.com/2009/01/17/israel-decide-un-cessez-le-feu-unilateral-mais-reste-a-gaza

Le Hamas annonce un cessez-le-feu immédiat à Gaza

Le Hamas a annoncé dimanche un cessez-le-feu immédiat dans la bande de Gaza, qui sera observé par tous les groupes palestiniens du territoire.

Le groupe islamiste donne une semaine aux forces israéliennes pour se retirer de la bande de Gaza , a précisé à Reuters Ayman Taha, l'un de ses responsables.

A Damas, la direction du Hamas en exil a confirmé la décision du mouvement et s'est dit prête à coopérer avec l'Egypte.

"Nous sommes prêts à coopérer à tous les efforts, particulièrement ceux de l'Egypte, pour parvenir à un accord définitif qui satisferait nos revendications consistant en une levée permanente du blocus et l'ouverture de tous les points de passage ", déclare le Hamas dans un communiqué.

http://fr.news.yahoo.com/4/20090118/tts-po-gaza-hamas-cessez-le-feu-urgent-972e905.html



Des dégradations contre l’ambassade du Vénézuela à Paris

On sait que quand cela se produit, la presse s’en fait l’écho.
Mais on connaît les indignations sélectives de nos médias.
Il n’est donc pas inutile de publier ce communiqué :


Dans la nuit du 14 au 15 janvier 2009, l’Ambassade de la République Bolivarienne du Venezuela à Paris a été victime d’un attentat au cours duquel des pierres et objets métalliques ont été lancés contre sa façade, brisant des fenêtres et occasionnant des dégâts à l’intérieur de l’immeuble.

Ces actes irresponsables ont été dûment dénoncés auprès des corps de sécurité compétents. Dans le même temps, une note a été envoyée au Ministère français des Affaires Etrangères pour informer sur les dégâts occasionnés et solliciter des mesures de protection pour les locaux et pour les fonctionnaires de l’Ambassade.

L’Ambassade dénonce le fait que cette attaque, accompagnée de l’inscription sur la façade du slogan « Israël vaincra » (...)

Cette agression contre le siège de la Représentation Diplomatique de la République Bolivarienne du Venezuela dans la République Française, ainsi que les agressions verbales et écrites reçues au cours des derniers jours, contrastent avec l’attachement du Venezuela à la paix, la justice et la solidarité, exprimée à travers l’appel fraternel du Président Hugo Chavez « au peuple juif à travers le monde pour qu’il s’oppose à ces politiques criminelles de l’Etat d’Israël ». (...)

http://bellaciao.org/fr/spip.php?article78254

Le Qatar et la Mauritanie suspendent leurs relations avec Israël

Le Qatar héberge une agence commerciale israélienne depuis 1996, tandis que la Mauritanie a établi des liens diplomatiques avec le régime israélien depuis 1999.

Le Gouvernement de Nouakchott a rappelé son ambassadeur à Tel-Aviv après qu’Israël a refusé de tenir compte des appels internationaux à interrompre ses attaques sur la Bande de Gaza.

http://bellaciao.org/fr/spip.php?article78218
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6150
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Gaza : la responsabilité directe de la France et de l’Union Européenne   Mer 21 Jan - 2:09



Gaza : ce que cachent les sanglots et le chagrin d’un médecin palestinien

On pourra dire que la diffusion de ces images en France fait bon marché de ce qui se passe à Gaza, que c’est jouer sur la corde sensible pour faire pleurer dans les chaumières et que le vrai problème de fond, le problème politique, n’est nullement abordé. C’est en partie vrai mais il est tout aussi vrai qu’on ne peut aller contre une désinformation qui se poursuit durant des années en se contentant de montrer des images de désastre et de destruction, si l’on ne s’est pas attaqué d’abord à cette image simpliste : "Tout Palestinien est un terroriste".

Dans nos sociétés occidentales c’est trop souvent cette image terriblement réductrice qui s’est installée dans les esprits et c’est à partir de là que l’Etat d’Israël estime n’avoir aucun compte à rendre et se sent les mains libres. Il faut le dire : il y a démission des médias, il y a démission des intellectuels et trahison de leur mission. Ce ne sont pas, hélas, quelques voix comme celle de Michel Warschawski [3] qui peuvent faire rappeler à une plus juste vision des choses quand le Monde offre ses colonnes à la propagande incendiaire d’un Finkelkraut. (...)

Paul Gauthier

[3] Lire notamment "A tombeau ouvert, la crise de la société israélienne", La Fabrique éditions 2003, un ouvrage qui n’a rien perdu de son actualité.

www.golias-editions.fr/spip.php?article2597
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6150
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Gaza : la responsabilité directe de la France et de l’Union Européenne   Sam 24 Jan - 0:27



Des journalistes Etatsuniens traitent Tzipi Livni de « terroriste »

L’incident a eu lieu a eu lieu au Washington Press Club, après la signature par Livni d’un accord avec la secrétaire d’Etat US Condoleeza Rice afin d’empêcher la contrebande d’armes iraniennes au profit du Hamas.

Tzipi Livni, la ministre des affaires étrangères a été surprise vendredi 16 janvier au soir par trois journalistes qui lui ont lancé des accusations au sujet des combats dans la bande de Gaza.

Un des journalistes a traité Livni de « terroriste » et a déploré qu’Israël empêche les journalistes de couvrir la guerre dans Gaza.

«Etes-vous [l'entité sioniste] comme le Zimbabwe ? » a demandé une autre femme à la ministre des affaires étrangères.

Les journalistes ont profité de l’opportunité de cette tribune pour lire à haute voix des extraits de rapports d’organisations des droits de l’Homme sur la conduite d’Israël pendant l’opération « coulée de plomb.»

Les gardes du corps de Livni ont été en vigilance maximum quand à un moment donné une personne qui ne s’était pas présentée a commencé à accuser Israël d’assassiner des civils innocents.

L’hôte de l’événement a demandé à cet homme de poser sa question, au lieu de quoi ce dernier a crié, «Vous la laissez parler ici, comme si on avait des questions à lui poser. Depuis quand accueille-t-on des terroristes ici ? »

Malgré cet incident déplaisant, la ministre est restée calme et a réitéré les positions israéliennes traditionnelles. Elle a insisté sur le fait qu’Israël avait quitté la bande de Gaza depuis trois ans et avait été contrainte d’y retourner dans le cadre d’une opération militaire.

Livni ne s’est départie de son calme que lorsqu’un journaliste d’al Jazeera lui a demandé si sa visite à Washington faisait partie de sa campagne électorale.

« C’est absurde, » a répondu Livni, ajoutant que « nous travaillons ensemble. Le ministre de la défense Ehud Barak et moi-même faisons le boulot. Je travaille conformément à mes compétences en tant que ministre des affaires étrangères pour défendre les citoyens Israéliens.»

Yitzhak Benhorin, Yediot Aharonot
17 janvier 2009
www.mecanopolis.org/?p=3177


Enregistrement VIDEO par The Real News sur Youtube

Tzipi Livni était un agent du Mossad cyclops
www.tdg.ch/actu/monde/2008/09/18/tzipi-livni-madame-propre-agent-mossad

Un ministère israélien annonce la création d’une "armée de blogueurs"

Une "armée" de blogueurs israéliens à l’assaut de la Toile deux jours après l’annonce du cessez-le-feu, les armes se sont tues mais la guerre médiatique continue. Le ministère israélien de l’intégration et de l’immigration a annoncé, dimanche 18 janvier, la création d’une "armée de blogueurs". La mission de cette nouvelle brigade du Net : occuper le terrain en inondant de commentaires les "sites anti-sionistes" qui pullulent sur la Toile.
www.lemonde.fr/archives/article/2009/01/19/une-armee-de-blogueurs-israeliens-a-l-assaut-de-la-toile_1143868_0.html

Ceci explique les posts qui arrivent sur bellaciao et pourquoi le site tombe fréquemment en panne...
http://bellaciao.org/fr/spip.php?article78466
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6150
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Gaza : la responsabilité directe de la France et de l’Union Européenne   Mar 27 Jan - 14:50


Tzipi Livni et kouchner

Gaza : la France annule une mission humanitaire
Le cri de révolte d’un médecin blogueur

Farid Taha, chirurgien maxillo-facial, chercheur associé au CNRS et auteur de Blogspleen, idéal et petites révoltes, pousse un véritable cri de révolte dans son billet titré À quoi joue la diplomatie française ?. Volontaire pour une mission humanitaire à Gaza, il devait partir avec d’autres collègues médecins et infirmières, à la demande du CHU d’Amiens qui l’emploie, assurer la relève d’une équipe sur place à partir du 27 janvier.

Mais non vu, que "la situation s’étant nettement améliorée à Gaza, la France a décidé d’ "alléger le dispositif sanitaire sur place"

(...) une responsable au siège de MSF [affirme pourtant] que la situation était encore plus dramatique que ce qu’ils pensaient et qu’ils avaient encore besoin de médecins.

www.taha.fr/blog/post/2009/01/23/A-quoi-joue-la-diplomatie-fran%C3%A7aise
www.plumedepresse.com/spip.php?article1058
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6150
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Gaza : la responsabilité directe de la France et de l’Union Européenne   Mar 27 Jan - 14:56



Sarkozy dépêche une frégate contre la "contrebande" d'armes à Gaza

La France va dépêcher une frégate porte-hélicoptères au large de Gaza pour contribuer à la lutte contre la contrebande d'armes et souhaite une concertation rapide sur le sujet avec les Etats-Unis et ses partenaires européens pour mettre en oeuvre des actions complémentaires, annonce L'Elysée

Dans un communiqué publié vendredi soir, la présidence de la République souligne que l'arrêt total du trafic d'armes vers le territoire palestinien est une nécessité pour consolider le cessez-le-feu en vigueur depuis dimanche, au même titre que l'action humanitaire et la réouverture durable des points de passage.

"Déterminé à ce que la France prenne toute sa part à ces efforts", Nicolas Sarkozy a demandé le "déploiement immédiat d'une frégate porte-hélicoptères qui procédera à des actions de surveillance dans les eaux internationales au large de Gaza, en pleine coopération avec l'Egypte et Israël". (...)

http://fr.news.yahoo.com/4/20090123/twl-po-gaza-france-bd5ae06.html
http://bellaciao.org/fr/spip.php?article78778
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6150
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Gaza : la responsabilité directe de la France et de l’Union Européenne   Lun 9 Fév - 21:44


Mgr Hilarion Capucci embarquant sur le "bateau de la fraternité", le 2 février 2009

ISRAËL COMMET UN ACTE DE PIRATERIE EN MÉDITERRANÉE

Le bateau de la fraternité a quitté Chypre le 2 février pour transporter soixante tonnes de médicaments, d'aliments, de jouets et de livres à Gaza.
Deux jours plus tard Israël l'a intercepté pour maintenir le blocus de la bande de Gaza. Des soldats israéliens sont montés à bord du bateau et ont commencé à tabasser ses passagers, une douzaine de personnes dont Mgr Hilarion Capucci, 87 ans. Ni la frégate française qui mouille dans les eaux de Gaza, ni les autorités égyptiennes ne sont venues à leur secours.

www.lepost.fr/article/2009/02/03/1411038_en-route-pour-gaza-enfin-le-bateau-de-la-fraternite-peut-partir-mais.html

Monseigneur Hilarion Capucci expulsé vers la Syrie

L'ancien archevêque grec-catholique de Jérusalem, Monseigneur Hilarion Capucci, 87 ans, a été expulsé vers la Syrie et d'autres militants pro-palestiniens doivent être renvoyés vers l'Europe en avion, a-t-on ajouté.
http://fr.news.yahoo.com/2/20090206/img/pwl-l-ancien-archeveque-gre-1-bf454e7b424c.html

27 janvier 2009 - Outre le phosphore blanc, l’armée israélienne a utilisé diverses autres armes dans des zones civiles très peuplées de la bande de Gaza au cours du conflit de trois semaines ayant débuté le 27 décembre.

Ces fléchettes sont des projectiles métalliques de 4 cm de long, dotés d’une pointe acérée à l’avant et de quatre ailettes à l’arrière. Entre 5 000 et 8 000 fléchettes sont agencées dans des obus de 120 mm, généralement tirés depuis des tanks. Les obus explosent en l’air, et la dispersion – de forme conique – des fléchettes se fait sur une surface d’environ 300 mètres de large et 100 mètres de long.

Armes anti-personnel conçues pour pénétrer une végétation dense, ces fléchettes ne devraient jamais être utilisées dans des zones civiles construites.
http://bellaciao.org/fr/spip.php?article79342

Un autre bateau avait déjà été intercepté. Le mardi 30 décembre à 5 heures du matin, plusieurs navires de guerre israéliens ont attaqué le Dignité, alors qu’il se rendait à Gaza pour y effectuer une mission de secours.
Quand il a été attaqué, le Dignité se trouvait clairement dans les eaux internationales, à 90 milles nautiques de la côte de Gaza.
http://bellaciao.org/fr/spip.php?article77152

Le procureur de la CPI étudie les moyens de juger les officiers israéliens pour "crimes de guerre" à Gaza
http://bellaciao.org/fr/spip.php?article80015



SOUTIEN AUX OBJECTEURS ISRAELIENS !
http://bellaciao.org/fr/spip.php?article79566



Lettre ouverte de l’UJFP au CRIF
Les masques sont tombés et maintenant, ça suffit !

Vous n’avez absolument aucun droit de parler, ni en notre nom ni au nom de tous les nôtres qui ont été parqués dans les ghettos, assassinés dans les pogroms, anéantis dans les camps de la mort, mais qui aussi ont été de toutes les luttes, de celles de l’Internationale pour un monde meilleur à celles de la Résistance à l’envahisseur nazi, contre le colonialisme et pour la liberté, la justice, la dignité et l’égalité des droits. (...)

http://bellaciao.org/fr/spip.php?article79942
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gaza : la responsabilité directe de la France et de l’Union Européenne   

Revenir en haut Aller en bas
 
Gaza : la responsabilité directe de la France et de l’Union Européenne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Démocratie Directe
» responsabilité salle d'attente
» Responsabilité des patients
» responsabilité en cas de sortie exterieure
» porter la responsabilité des émotions de l'autre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sarkoverdose :: Forum :: Politique / Social-
Sauter vers: