sarkoverdose

Politique, culture, art, humour...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Gaza : la responsabilité directe de la France et de l’Union Européenne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Orwelle



Messages : 5628
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Gaza : la responsabilité directe de la France et de l’Union Européenne   Ven 25 Nov - 8:22


Veolia toujours impliquée dans les violations israéliennes du droit international

Par le biais de ses filiales Veolia Environmental Israel (qui a acheté TMM Integrated Recycling Services) et YARV Sherutei Noy 1985, la société Veolia possède et exploite la décharge de Tovlan dans la vallée du Jourdain occupée. Les déchets transférés à la décharge proviennent des usines de recyclage de l’intérieur d’Israël et des colonies de Cisjordanie. La société se sert de terres et de ressources naturelles palestiniennes saisies pour les besoins des civils israéliens des deux côtés de la Ligne verte. En vertu du droit international, Israël n’a aucun droit d’utiliser la terre d’un territoire occupé au profit unique de sa propre population civile et, par conséquent, la société peut être considérée comme complice des violations alléguées d’Israël du droit international.

Veolia est une multinationale à base française opérant dans les domaines de l’eau, de la gestion des déchets, de l’énergie et des services de transports. Grâce à ses filiales, Veolia est impliquée dans l’opération du tramway à Jérusalem - un projet destiné à relier la ville de Jérusalem aux colonies illégales tout autour. En plus, la société exploite les services d’autobus vers les colonies israéliennes en Cisjordanie, desservant la route 443, appelée la « route de l’apartheid » car les Palestiniens ont l’interdiction d’y circuler sur presque tous ses tronçons.

Bien qu’elle ait perdu des milliards de dollars de contrats dans le monde entier (en particulier au Royaume-Uni, en Suède et en Irlande) et qu’elle ait dû fermer des magasins dans de nombreux pays, grâce à la campagne BDS et à d’autres facteurs, Veolia n’a toujours pas mis fin à sa complicité dans les violations graves par Israël du droit international. Elle pourrait avoir à supporter la perte de nouveaux contrats lucratifs notamment aux États-Unis, la mettant encore plus sur le gril. Alors, ses actionnaires auront à réfléchir.

Omar Barghouti
www.info-palestine.net/article.php3?id_article=11469#

Dexia, Veolia, Alstom (détenue à 30% par Bouygues)
Ces entreprises françaises qui profitent de la colonisation israélienne


La banque de crédit Dexia a beau jeu d’afficher son « idéal » de « développement durable ». Le Groupe a signé en 1998 la Déclaration des institutions financières sur l’environnement et le développement durable du Programme des Nations unies pour l’environnement. Dexia piétine allègrement au moins deux des principes du texte
Intal avec une trentaine d’organisations belges, elle vient de lancer une campagne « Dexia, out of Israel », contre le financement des colonies israéliennes par la banque franco-belge.

Les gouvernements belge, français et luxembourgeois ont injecté en octobre 2008 plus de six milliards d’euros dans Dexia, menacée de faillite par la crise. L’État français, par sa participation directe et via la Caisse des dépôts et consignations, possède 23,3% de la banque.
http://socio13.wordpress.com/2009/02/24/ces-entreprises-francaises-qui-profitent-de-la-colonisation-israelienne-par-ivan-du-roy/

Dans le Directoire de Dexia, on trouve Denis Kessler (2000 – 2010) qui se vante de vouloir démanteler le programme du CNR.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 5628
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Gaza : la responsabilité directe de la France et de l’Union Européenne   Mar 29 Nov - 23:10



Les autorités israéliennes d’occupation ont décidé de ne pas libérer Salah Hamouri* le 28 novembre

Estimant que, du fait de la libération de 1.027 prisonniers palestiniens en échange de Guilad Shalit, les prisons n’étaient plus « surpeuplées » (sic), Israël a décidé que les autres prisonniers resteraient au-delà des peines décidées et annoncées en années administratives (345 jours). Ils purgeront donc désormais des peines en années civiles (365 jours), ce qui équivaut pour Salah Hamouri à une prolongation annoncée jusqu’au 12 mars 2012 de son incarcération !

« […] Les autorités françaises nous ont contactés et ont contacté Salah en proposant de le placer dans la liste des prochains prisonniers palestiniens qui doivent sortir, théoriquement, à la mi-décembre.

Salah comme nous-mêmes, mon mari et moi, avons tous considéré que si cela devait se faire, il est impensable que l’on demande quoi que ce soit à Salah. Pas d’excuses, pas d’écrits d’aucune sorte, pas de signature, pas d’éloignement de sa terre natale. Sans conditions en un mot.

Nous en sommes-là. Nous n’avons aucune garantie que cela se fera. Mais nous refusons toute idée de discussion quant à sa sortie éventuelle. Cela a assez duré. Il ne s’est pas excusé hier pour « adoucir » sa peine, ce n’est pas aujourd’hui qu’il va le faire.

Je tenais à vous informer de cette situation. Verrons-nous notre fils à Noël ? Rien n’est fait, rien n’est certain. Nous avons encore besoin de vous !

Merci infiniment pour ce que vous avez déjà fait avec son Comité de soutien. »

Denise Hamouri, Jérusalem, le 29 novembre 2011


*http://sarko-verdose.bbactif.com/t223-salah-hamouri-aura-24-ans-dans-2-jours
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 5628
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Gaza : la responsabilité directe de la France et de l’Union Européenne   Lun 5 Déc - 2:50


Un des trois puits palestiniens détruits par l’armée israélienne le 8 sept. 2011 près de Naplouse

La lutte pour l'eau des Palestiniens dans la Vallée du Jourdain

Devant le Congrès américain en mai, le premier ministre Benjamin Netanyahu a dit qu'Israël maintiendrait longtemps sa présence dans la Vallée du Jourdain en Cisjordanie. Le mois suivant l'armée israélienne intensifiait ses attaques contre les puits des Palestiniens qui y vivent.

En septembre les troupes israéliennes ont démoli 6 puits appartenant à des communautés bédouines palestiniennes dans la Vallée du Jourdain et ont menacé d’en démolir 6 autres. Dans tous les cas les actions unilatérales des forces d’occupation israéliennes (FOI) sont clairement illégales parce que ces puits ont été construits avec l’autorisation de l’Autorité Palestinienne dans des secteurs de la Vallée qui sont supposément sous contrôle civil et militaire palestinien exclusif.

L’injustice est particulièrement flagrante dans la Vallée du Jourdain. Le 8 septembre, 50 jeeps, camions et bulldozers de l’armée ont encerclé Al Nasarayah, l’ont déclaré zone militaire sécurisée, ont procédé à la destruction illégale de 3 puits et ont confisqué le matériel d’adduction de l’eau attenant, les pompes qui ont coûté 40.000 dollars chacune à installer. Cinq jours plus tard, l’armée d’occupation est revenue à Al Nasarayah pour démolir 2 autres puits en s’arrêtant en chemin pour détruire encore un puits à l’est de Tamoun. Le jour suivant, les soldats des FOI sont entrés dans le village de Al- Fa’ara, près de Naplouse pour photographier 6 autres puits qu’ils ont l’intention de démolir et prendre leurs coordonnées GPS. […]

La question de l’eau est cruciale dans cette oppression —et cruciale dans la lutte des Bédouins palestiniens pour rester dans leur patrie et résister à l’occupation. En effet Israël ayant pris le contrôle absolu de l’exploitation et de la distribution de l’eau des 3 nappes aquifères qui se trouvent sous la Cisjordanie et qui desservent les deux côtés de la Ligne Verte, la population palestinienne de Cisjordanie et de Gaza, et notamment la population bédouine de la Vallée du Jourdain, a vu se tarir progressivement les sources d’eau —qui autrefois coulaient à flot— autour desquelles ils avaient construit leurs villages et comme ils ne pouvaient pas creuser des puits suffisants à cause du blocage des administrations israéliennes, ils se sont trouvés dans l’obligation de payer à leur oppresseur des tarifs exorbitants pour avoir l’accès à un droit humain inaliénable de première nécessité.

La lutte pour l’eau est une question de vie et de mort encore plus cruciale pour les Bédouins de la Vallée du Jourdain que dans le reste de la Cisjordanie. Le "drainage" des droits palestiniens à l’eau dans la Vallée du Jourdain —pour reprendre le titre d’un rapport du Centre de Développement Ma’an— a une histoire longue et tumultueuse. Quand la Cisjordanie a été occupée en 1967, l’armée israélienne a établi un règlement militaire stipulant que toute l’eau de la Cisjordanie serait contrôlée par l’État et la société nationale des eaux, Mekorot, s’est approprié les nappes phréatiques et les puits en service de Cisjordanie pour l’usage d’Israël et de ses nouvelles colonies.
[…]
Ben Lorber

Ben Lorber est un militant américain du mouvement de Solidarité Internationale en Cisjordanie et journaliste du Centre d’Information Alternative de Bethlehem. Il tient un blog : freepaly.wordpress.com. On peut le joindre à : benjaminlorber @gmail.com.

Pour consulter l’original :
http://dissidentvoice.org/2011/11/the-palestinian-struggle-for-water-in-the-jordan-valley/
Traduction : Dominique Muselet
www.legrandsoir.info/la-lutte-pour-l-eau-des-palestiniens-dans-la-vallee-du-jourdain-dissident-voice.html

Le maire de Paris, Bertrand Delanoë a remis un chèque de 30.000 euros au bénéfice des victimes de tirs dans le nord d’Israël, qui est « un grand pays démocratique »
www.youtube.com/watch?v=mE_DkISFCKo&feature=related
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 5628
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Gaza : la responsabilité directe de la France et de l’Union Européenne   Lun 5 Déc - 4:54


Deux missiles tirés par des drones au centre de Gaza-ville

La France dépense 500 millions de dollars pour des drones israéliens
Sarkozy vide les caisses de l'État pour remplir les poches de Dassault et financer l'industrie militaire israélienne

Sarkozy, chef des armées, vient de décider d'acheter une version de l'appareil sans pilote israélien Heron TP ou Eitan, à Israël Aerospace Industries (IAI) qui sera adaptée aux besoins de l'armée française par Dassault Aviation.

Ce contrat entre la France et Israël Aerospace Industries, le numéro 1 de l'armement en Israël, est historique puisque cela faisait 44 ans que la France boycottait Israël pour l'armement, à la suite d'un décret du général De Gaulle de juin 1967.

La commande de la France de 500 millions de dollars porte sur le Héron TP, un drone de 26 mètres avec 36 heures d' autonomie de vol.
Ces drones israëliens seront adaptés à l'armée française par Dassault... Dassault, numéro 1 français de l'armement, n'est donc pas capable de produire des drones ?

27 juillet 2011
www.impots-utiles.com/la-france-depense-500-millions-de-dollars-pour-des-drones-israeliens.php
http://fr.sott.net/articles/show/5166-Achat-de-drones-Sarkozy-vide-les-caisses-de-l-Etat-pour-remplir-les-poches-de-Dassault-et-financer-l-industrie-militaire-israelienne


‘Un complément par une capacité d’avions de renseignement dérivés de bimoteurs d’affaires (programme MC-12 Liberty Ship américain), voire de dirigeables, peut s’avérer décisif et apporte incontestablement de la souplesse dans l’utilisation de moyens ISR, notamment au-dessus du territoire national, contraint par une réglementation très stricte. Au-delà de la fonction Connaissance-Anticipation, il est déjà temps de laisser libre cours à notre imagination pour évaluer l’intérêt d’utiliser des drones pour d’autres applications.’
www.european-security.com/index.php?id=5863

Heron TP Medium Altitude Long Endurance (MALE) Unmanned Aerial System (UAS) made progress in Europe recently, being endorsed by leading industries in Europe as a recommended platform for major intelligence, reconnaissance, surveillance missions.
Yesterday IAI and the German Rheinmetall Defense Company signed a cooperation agreement to pursue opportunities in theGerman market, while last week, a group of French and Spanish industries proposed the Heron TP to fulfill similar roles in the service of French and Spanish militaries.
2 juin 2008
http://defense-update.com/newscast/0608/news/news0206_heron_tp.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 5628
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Gaza : la responsabilité directe de la France et de l’Union Européenne   Dim 11 Mar - 15:31


Troisième jour de bombardement israélien sur la bande de Gaza

GAZA (Reuters) - Deux Palestiniens, dont un garçon de douze ans, ont été tués dimanche 11 mars 2012 dans des raids aériens menés par l'armée israélienne dans la bande de Gaza, apprend-on de sources médicales palestiniennes.
Pour la troisième journée consécutive, le territoire palestinien est le théâtre de violences.

Depuis vendredi, 17 Palestiniens ont été tués. Seize d'entre eux étaient des militants, précise-t-on de sources palestiniennes.

Selon des médecins palestiniens, le jeune garçon a été tué dans le nord de la bande de Gaza. L'autre victime signalée, un militant, a péri dans une frappe visant la ville de Gaza.

Une porte-parole de l'armée israélienne a confirmé que des frappes avaient eu lieu [...]

Après plusieurs semaines de calme relatif, les violences à la frontière entre Israël et la bande de Gaza ont brusquement repris vendredi avec la mort de deux chefs activistes tués dans l'explosion d'une voiture prise pour cible par l'armée israélienne dans la ville de Gaza.

Plus de 100 roquettes ont été tirées depuis contre le territoire israélien, faisant six blessés, dont un est dans un état grave.

Le Djihad islamique et les Comités de résistance populaire (CRP) ont revendiqué l'essentiel de ces tirs, présentés comme des actes de représailles à l'intervention israélienne de vendredi.

Selon un responsable palestiniens s'exprimant sous le sceau de l'anonymat, l’Égypte aurait entrepris dimanche une médiation pour tenter d'obtenir un cessez-le-feu.
[...]
http://fr.news.yahoo.com/troisi%C3%A8me-jour-bombardement-isra%C3%A9lien-sur-la-bande-gaza-081724093.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 5628
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Gaza : la responsabilité directe de la France et de l’Union Européenne   Lun 22 Oct - 16:50


Israël viole (encore) le droit international en toute impunité
La goélette Estelle attaquée par la marine israélienne


Le navire finlandais Estelle, avec à bord des militants pro-palestiniens qui tentent de forcer le blocus de la bande de Gaza, a été attaqué samedi 20 octobre 2012 au matin par la marine israélienne,
Le navire était parti le 6 octobre de Naples (Italie) et avait été ravitaillé mardi dernier dans les eaux internationales au large de la Crète. Il transporte cinq députés européens : Ricardo Sixto Iglesias (Espagne), Sven Britton (Suède), Aksel Hagen (Norvège), Vangelis Diamandopoulos et Dimitris Kodelas (Grèce), ainsi que l'ancien député canadien Jim Manly.
L'"Estelle", en provenance de Suède, était arrivée le 4 octobre à Naples après un tour d'Europe qui l'a conduite en Finlande, en France et en Espagne.

L'Estelle, une goélette à trois mats bâtie en 1922, transporte principalement des Occidentaux, mais aussi deux Israéliens. Il compte débarquer des fournitures scolaires et médicales et des matériaux de construction.

Le blocus terrestre, aérien et maritime de la bande de Gaza est imposé au territoire palestinien depuis juin 2006

www.centpapiers.com/israel-viole-encore-le-droit-international-en-toute-impunite/110463
www.7sur7.be/7s7/fr/1735/Israel-Palestine/article/detail/1520654/2012/10/20/Le-navire-Estelle-attaque-par-la-marine-israelienne.dhtml


9 militants pro-palestiniens arrêtés sur l’Estelle expulsés par Israël
Les passagers attaqués au Taser

Israël a expulsé dimanche 21 octobre 9 des 27 militants étrangers pro-palestiniens arrêtés la veille après l'arraisonnement par sa marine de l'Estelle, un navire finlandais qui voulait briser l'embargo maritime de la bande de Gaza
Neuf militants ont été expulsés dont cinq Grecs, 3 Espagnols et un Italien après avoir renoncé par écrit à faire appel de leur expulsion par un juge israélien
En tout, 30 personnes ont été arrêtées à bord du navire, dont 3 ressortissants israéliens et 27 étrangers. Trois femmes se trouvent parmi ces derniers

18 étrangers encore détenus ont été incarcérés pour 72 heures à la prison Guivon de Ramla, près de Tel-Aviv, jusqu'à ce qu'un juge se prononce sur leur expulsion d'ici sans doute mercredi.

Cinq députés européens étaient à bord de l'Estelle, -Ricardo Sixto Iglesias (Espagne), Sven Britton (Suède), Aksel Hagen (Norvège), Vangelis Diamandopoulos et Dimitris Kodelas (Grèce)-, ainsi que l'ancien député canadien Jim Manly.

Les trois ressortissants israéliens devaient pour leur part être interrogés par la police.

L’Estelle, une goélette, est arrivé samedi 20 octobre au soir au port d'Ashdod après avoir été arraisonné dans la matinée par la marine israélienne dans les eaux internationales au large de la bande de Gaza.

Un avocat israélien de ces militants, Me Gaby Lasky, a pour sa part accusé l'armée d'avoir utilisé durant l'abordage des Taser, un pistolet à impulsion électrique, contre les passagers durant l'abordage.
Ils (les soldats) ont utilisé ces pistolets à un point tel qu'il est possible de parler de ++torture électrique++ sur certains des militants, a affirmé l'avocat à l'AFP en précisant qu'un moins l'un d'entre eux est un des députés européens.
www.romandie.com/news/n/_Israel_9_militants_pro_palestiniens_arretes_sur_Estelle_expulses40211020122023.asp


Arrestation de Jim Manly, ancien député néo-démocrate de la Colombie-Britannique
Il faisait partie de la trentaine de militants pro-palestiniens se trouvant à bord du navire finlandais Estelle, qui avait été affrété par un groupe suédois baptisé «Ship to Gaza Sweden».

L'Estelle a été arraisonné par six bateaux de guerre israéliens et redirigé vers le port d'Ashdod.
http://fr.canoe.ca/infos/quebeccanada/archives/2012/10/20121021-135006.html

Le Parti communiste français condamne l'agression militaire israélienne contre le bateau "Estelle"
Ce bateau, avec à son bord, un équipage, des passagers de diverses nationalités européennes, et notamment des parlementaires a été agressé par un commando israélien lourdement armé en négation totale de toute légalité. Il a été ensuite détourné vers Israël. Une fois encore les dirigeants de Tel Aviv se permettent un véritable acte de piraterie maritime afin d'interdire par la force tout acte de soutien à la population de Gaza qui subit depuis plus de 6 ans un blocus inhumain et lui aussi totalement illégal.

Les autorités françaises et européennes doivent condamner clairement cette agression inacceptable et exiger du gouvernement israélien la libération immédiate des passagers et de l'équipage de l'Estelle et la restitution du Bateau. Il faut en finir avec l'impunité israélienne.

Claire Chastain
Relations internationales / International Relations
Parti communiste français / French Communist Party
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gaza : la responsabilité directe de la France et de l’Union Européenne   

Revenir en haut Aller en bas
 
Gaza : la responsabilité directe de la France et de l’Union Européenne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Démocratie Directe
» responsabilité salle d'attente
» Responsabilité des patients
» responsabilité en cas de sortie exterieure
» porter la responsabilité des émotions de l'autre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sarkoverdose :: Forum :: Politique / Social-
Sauter vers: