sarkoverdose

Politique, culture, art, humour...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La santé aux enchères. Les laboratoires de santé offerts aux spéculateurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Orwelle



Messages : 5507
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: La santé aux enchères. Les laboratoires de santé offerts aux spéculateurs   Mar 20 Jan - 10:42


Les labos d'analyses bientôt la proie des spéculateurs

Après avoir ruiné les banques, groupes financiers et spéculateurs lorgnent sur un nouvel eldorado financé par la solidarité nationale : le système de soin français. Le gouvernement entend imposer en catimini la dérégulation du secteur des analyses de biologie médicale.

La biologie médicale est pour l’heure assurée par des professionnels de santé, médecins ou pharmaciens, dont les analyses participent de la phase clé du diagnostic. Huit actes de soins sur dix en dépendent directement pour un coût équivalent à 2,6% de la consommation de soins et de biens médicaux. Une réforme était certes attendue et demandée par les professionnels mais au lieu de procéder au toilettage du cadre d’exercice, celle-ci annonce une lame de fond menaçant de sinistrer la profession et de remettre en question les fondements du système de santé.

Ouvrir le capital à des non professionnels de santé

En l’état, la réforme programmée par le gouvernement français dans le cadre du projet de loi Hôpital, Santé, Patients, Territoires pour janvier 2009 se propose d’ouvrir à 100% le capital des SEL (Société d’exercice libéral, forme juridique la plus usitée pour les laboratoires d’analyses médicales) aux investisseurs tiers non professionnels de santé. En clair, aux fonds d’investissement, aux groupes financiers français ou étrangers, qui lorgnent sur la Santé pour réaliser leurs marges et leurs taux de rentabilité à deux chiffres.

Leur méthode ? Accepter des baisses tarifaires à l’acte pour mettre en avant les économies créées par l’entrée de grands groupes dans la biologie médicale. Le coup est double. Cela asphyxiera les petits laboratoires présents sur l’ensemble du territoire aux volumes restreints, au profit d’une concentration vers de grands plateaux techniques. La baisse des tarifs annoncée, elle, étant compensée par une course aux volumes des prestations. "Travailler plus pour gagner plus !". La leçon a été retenue par Labco, qui recrute activement des visiteurs médicaux chargés de mobiliser les prescripteurs et de "vendre" au chaland des analyses médicales.

Radiologues, dentistes ou encore pharmaciens sont les nouvelles cibles

Attention, ce sont les Français et le système de remboursement qui vont en faire les frais… Et les prétendues économies amenées par l’ouverture complète du capital des laboratoires d’analyses médicales risquent de passer à la trappe en même temps que certaines valeurs propres à la Santé et défendues par les ordres professionnels. Mais ce n’est pas tout !

Dans le sillage de la biologie médicale, les autres professions de santé, radiologues, dentistes ou encore pharmacies, sont les nouvelles cibles des lobbys financiers. Avec une Santé accaparée par quelques grands groupes, comme aux Etats-Unis, qui proposeront un panel complet allant des prestations de soins réalisées par des professionnels désignés par les groupes, des analyses médicales jusqu’aux assurances, le réveil risque d’être difficile.

Pour faire avaler la pilule, le gouvernement cultive le mythe d’une réforme imposée par Bruxelles, alors même que la CJCE ne s’est pas encore prononcée sur les limitations actuelles à l’entrée au capital des laboratoires d’analyses et que les récentes conclusions rendues par l’avocat général Yves Bot sur la même problématique ne vont pas dans le sens d’une "ouverture inévitable".

"Le domaine de la santé n’est pas un domaine marchand comme un autre. Les considérations de rentabilité -si elles doivent être prises en compte- ne peuvent pas être la seule règle" rappelle Jean Benoît, représentant de l’Intersyndicale des biologistes.
Les Français ne disent pas autre chose puisque 85% d’entre eux sont contre la mainmise des groupes financiers sur la biologie médicale comme le révèle un sondage réalisé par l’Institut BVA en octobre 20087.

Arrow Par ailleurs, la pétition en ligne sur ce site a recueilli pour l’heure près de 100 000 signatures. Mais qu’importe puisque le gouvernement a décidé d’offrir aux financiers une réforme par ordonnance et donc sans aucun débat parlementaire

www.lasanteauxencheres.fr/ cyclops
http://eco.rue89.com/2009/01/19/les-labos-danalyses-bientot-la-proie-des-speculateurs

Les fonds d’investissement : un placement pour les fonds de pensions, assureurs et autres personnes averties.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Fonds_d%27investissement

Affaire Madoff : des fonds luxembourgeois exposés jusqu'à 7 milliards d'euros
www.lepoint.fr/actualites-economie/affaire-madoff-des-fonds-luxembourgeois-exposes-jusqu-a-7/916/0/307040

Fonds de pension, pièges à cons !
www.mediapart.fr/club/edition/inside-banking/article/230908/fonds-de-pension-pieges-a-cons
http://fr.wikipedia.org/wiki/Fonds_de_pension
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La santé aux enchères. Les laboratoires de santé offerts aux spéculateurs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Agriculture et Santé de Guillaume Moricourt
» Biscuits Santé au Gruau Sueper
» Protège carnet de santé
» C'est prouvé, travailler trop nuit gravement à la santé
» Fettucini Alfredo santé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sarkoverdose :: Forum :: Urgences / annonces-
Sauter vers: