sarkoverdose

Politique, culture, art, humour...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Maîtres du monde économique - Le règne des multinationales et des banques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Orwelle



Messages : 6165
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: vendu !   Sam 31 Juil - 13:28



Pour dominer la planète : Tu seras lobbyiste mon fils !

[extraits] On vote pour des députés qui sont là pour contrôler les entreprises et ce qu'elles fabriquent... théoriquement.

Il faut savoir que les entreprises du CAC40, par exemple, dépensent 7,56 millions d’euros minimum en lobbying à Bruxelles (source : Lobbycratie). Et en ce qui concerne le nombre total de groupes d'intérêts officiels, accrédités auprès du Parlement européen, on en dénombre 1902 (voir liste officielle).

Pour mieux comprendre comment ils fonctionnent, regarder cette courte vidéo produite par "Lundi investigation" qui montre, une journée de travail "ordinaire" d'un lobbyiste au parlement européen.

parmi les lobbies les plus actifs, on trouve les chimistes et industriels de l'agro alimentaire et autres créateurs d'OGM, dont BASF. BASF qui vient justement d'obtenir l'accord de la Commission européenne pour la culture de la pomme de terre "Amflora".

C'est d'autant plus important que c'est le premier OGM autorisé par la Commission européenne.

en mars 2010 la Confédération Paysanne indiquait d'ailleurs que "cette pomme de terre n’est pas nécessaire ! D’autres pommes de terre existent, non modifiées génétiquement, et qui ont une haute teneur en amidon ..."

Oui, mais sans danger, et destinée à l'industrie du papier, diront certains. Ce n'est pourtant pas l'avis de Corinne Lepage député européenne, qui est une référence en termes d'écologie et qui nous explique que le papier ... ne serait pas la destination unique de cet OGM.

Belle victoire des semenciers ou industriels de l’alimentation, obtenue notamment grâce au plus connu des lobbies pro-OGM, Europabio, qui regroupe de très grandes entreprises, de Procter & Gamble à Limagrain, en passant par Monsanto, BASF et Syngenta.

Mais il y a plus grave, puisque l'introduction de cette pomme de terre n'est qu'un écran de fumée destiné à masquer le feu vert donné ... aux fameux maïs OGM tant controversés.

Car le même jour "La Commission européenne a donné son accord mercredi 28 juillet à la commercialisation dans l'Union européenne (UE) de six maïs génétiquement modifiés pour 10 ans, faute d'accord entre les États membres".

Il s'agit de trois maïs hybrides (1507x59122 et 59122x1507xNK603) du groupe américain Pioneer, de deux maïs (MON88017xMON810 et MON89034xNK603) de Monsanto et du Bt11xGA21 de Syngenta.

José Manuel Barroso qui "n'a jamais caché son soutien à ces biotechnologies" vient avec la Commission européenne de passer en force pour le plus grand profit de leurs lobbies.

Oui mais, direz-vous, "Les gouvernements des 27 pays membres ont désormais le choix entre leurs mains : ils pourront adopter ou rejeter l'importation et la culture des OGM ".

Ce à quoi le site Verdura répond : «En France, un moratoire sur la culture des organismes génétiquement modifiés est provisoirement en place, mais risque d'être fragilisé par le feu vert européen. Le premier ministre François Fillon avait déclaré qu'il se conformerait à la décision européenne. "La France maintient la suspension en attendant une décision de la Commission, qu'elle respectera", avait-t-il déclaré en février dernier, en présence du président de la Commission européenne José Manuel Barroso».

Dis papa, c'est quoi un lobbyiste ? Eh bien, c'est une "personne qui organise un groupe de pression auprès d'autorités politiques afin de défendre des intérêts économiques, professionnels " et c'est l'avenir, mon fils !

Slovar
www.marianne2.fr/SlovarMarianne/Pour-dominer-la-planete-Tu-seras-lobbyiste-mon-fils-_a38.html

Le lobbying décomplexé de l'agro-alimentaire américain
www.rue89.com/american-ecolo/2010/07/29/le-lobbying-decomplexe-de-lagro-alimentaire-americain-160309
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6165
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Maîtres du monde économique - Le règne des multinationales et des banques   Jeu 14 Oct - 0:48


États-Unis : ces firmes françaises qui financent des candidats

Pour défendre leurs intérêts, Areva, Vivendi ou GDF-Suez soutiennent des candidats aux élections de mi-mandat.

Objectifs : obtenir la construction d'un réacteur nucléaire pour Areva, soutenir la lutte contre le piratage pour Vivendi, ou limiter la régulation du secteur financier pour Axa.

Ces élections de mi-mandat renouvelleront toute la Chambre des représentants, un tiers du Sénat et 38 gouverneurs. Et, selon les sondages, elles s'annoncent difficiles pour Barack Obama et les démocrates. Ceux-ci ripostent en dénonçant le financement de candidats et de pubs par les entreprises étrangères :

* indirectement, par exemple comme adhérentes de la Chamber of Commerce, soupçonnée de mener une campagne anti-Obama ;
* directement, via la constitution d'un PAC, un « political action committee » (« comité d'action politique »).

C'est parfaitement légal. Certes, seuls les citoyens américains peuvent financer un PAC, mais l'astuce est simple : les filiales locales de sociétés étrangères peuvent créer leurs PAC, à condition de récolter les fonds auprès de leurs salariés américains (en général, leurs cadres dirigeants).
Ces fonds sont ensuite redistribués :
* aux associations créées par les partis démocrate et républicain pour financer la campagne ;
* directement aux candidats locaux.

Les fonds récoltés et distribués doivent être déclarés à la FEC, la Federal Election Commission (« commission électorale fédérale »). Des données éparses, réunies et tenues à jour par OpenSecrets.org, le site du Center for Responsive Politics, un centre de recherche indépendant spécialisé dans le financement électoral et le lobbying.

Voici les dix groupes français qui contribuent le plus au financement de la campagne depuis 2009, via leurs PAC :

* Axa : 321 784 dollars (231 749 euros)
* Vivendi : 185 145 dollars (133 341 euros)
* Sanofi-Aventis : 165 444 dollars (119 153 euros)
* GDF-Suez : 119 071 dollars (85 755 euros)
* Areva : 117 912 dollars (84 920 euros)
* Lafarge : 95 779 dollars (68 980 euros)
* Sodexo : 44 250 dollars (31 869 euros)
* Groupe Louis Dreyfus : 38 000 dollars (27 367 euros)
* Suez Environnement : 27 600 dollars (19 877 euros)
* Alcatel Lucent : 25 000 dollars (18 005 euros)


Lorsqu'ils choisissent un candidat, ces groupes français ne votent ni pour les démocrates, ni pour les républicains. Peu importe le parti, du moment que les positions du candidat correspondent aux intérêts de l'entreprise. Les démocrates sont un peu plus gâtés, mais c'est d'abord une prime aux sortants. […]

Les Français financent même des candidats à Hawaï
Quatre autres groupes français ont créé un « political action committee » (PAC) :

* Suez Environnement : sa filiale United Water a dépensé 27 600 dollars (19 877 euros), dont 2 000 dollars (1 446 euros) versés au représentant démocrate du New Jersey Frank Pallone, déjà financé par Sanofi-Aventis et Alcatel.
* Air Liquide : le producteur de gaz a distribué 14 314 dollars (10 350 euros) ; parmi les bénéficiaires, Tom Carper, sénateur démocrate du Delaware, où Air Liquide possède un centre de recherche (4 800 dollars, soit 3 470 euros), et sa collègue républicaine de l'Alaska, Lisa Murkowski, déjà financée par GDF-Suez (2 500 dollars, soit 1 808 euros).
* Converteam : cette ex-filiale d'Alstom, spécialisée dans les équipements électriques et qui compte parmi ses clients la marine américaine, a consacré 7 824 dollars (5 657 euros) à la campagne électorale ; elle a ainsi versé 1 000 dollars (723 euros) à Jason Altmire, représentant démocrate de Pennsylvanie, où se trouve le siège américain de Converteam.
* BNP Paribas : sa filiale BancWest a déboursé 10 000 dollars (7 230 euros), et une autre filiale plus exotique, la First Hawaiian Bank, a versé 14 430 dollars (10 434 euros) aux élus démocrates de Hawaï.

http://eco.rue89.com/2010/10/13/des-candidats-us-finances-par-des-entreprises-francaises-170607
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6165
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Maîtres du monde économique - Le règne des multinationales et des banques   Sam 30 Juil - 3:01


Les Raisins de la colère

La crise des années 30, dite Grande Dépression, filmée par John Ford (The Grapes of Wrath, 1940), d’après le roman de John Steinbeck.
Les banques chassent les fermiers de leur terre. Les maisons sont détruites par des tracteurs Caterpillar. C’est l’exode vers la Californie.
« À leur arrivée, ils s'aperçoivent qu'ils ne gagneront jamais beaucoup d'argent car il y a trop de travailleurs et les fermiers importants de la région ne les respectent pas tandis que les plus petits font faillite. Les fermiers profitent du grand nombre d'émigrants pour baisser les salaires. Les familles émigrantes vivent dans des camps de fortune provisoires appelés Hooverville. Il y a un peu d'espoir au camp de Weedpatch, un camp propre tenu par la FSA. Le camp déplaît cependant aux autorités locales qui ne cessent de harceler et de provoquer les nouveaux venus. »
http://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Raisins_de_la_col%C3%A8re_%28roman%29
www.dailymotion.com/video/x7jjoz_les-raisins-de-la-colere-1_webcam#from=embed
cyclops

Roms : «Ma caravane a été détruite avec toutes mes affaires»
À Choisy-le-Roi, dans le camp de caravanes prêtées par Emmaüs, les Roumains racontent leur expulsion et leur relogement. Pour eux, rien n'a vraiment changé depuis un an.
www.liberation.fr/societe/06013966-ma-caravane-a-ete-detruite-avec-toutes-mes-affaires

L'Éthiopie cède des terres agricoles à des compagnies étrangères en pleine période de famine
Les peuples indigènes sont spoliées de leurs terres agricoles les plus productives pour être allouées à des compagnies étrangères qui y pratiqueront une agriculture intensive d'exportation.
bit.ly q8im4u

Les banques spéculent aussi sur les récoltes
www.marianne2.fr/Les-banques-speculent-aussi-sur-les-recoltes_a208815.html

La famine en Afrique de l’Est n’est pas une fatalité !
Rôle du FMI et de la Banque mondiale

En Éthiopie et au Kenya, les gouvernements largement corrompus qui s’agrippent au pouvoir via des élections truquées, le clientélisme et les divisions ethniques, n’ont jamais eu de politique visant à aider l’agriculture familiale. Bien au contraire, cédant aux injonctions du FMI et de la Banque mondiale, ils ont préféré une agriculture intensive d’exportation, l’exemple le plus connu étant la production de fleurs au Kenya. Ainsi des régions entières de ces pays ont été délaissées, aucune aide ni investissement n’y ont été réalisés dans les infrastructures, comme les routes goudronnées, les centres de santé, les écoles ou les forages de puits. Lors des sécheresses, les organisations humanitaires sont obligées d’affréter des camions citernes remplis d’eau pour approvisionner les villages délaissés.
Pire, ces gouvernements sont en train de brader à de grands groupes capitalistes les terres arables de leur pays, entraînant les expropriations des paysans et l’impossibilité pour les éleveurs de nourrir leurs troupeaux.
www.npa2009.org/content/la-famine-en-afrique-de-l%E2%80%99est-n%E2%80%99est-pas-une-fatalit%C3%A9%E2%80%89

La France lâche 15 milliards d'euros pour la Grèce et 10 millions pour les Somaliens.

Nouvel Ordre Mondial made in Occident
« escrocs de Wall Street… république bananière… ». Le 6 décembre 2010 Bernie Sanders, sénateur aux États-Unis, dénonce l’injustice de la société américaine, la cupidité des plus riches et les cadeaux que le gouvernement leur fait. 1 % de la population détient 23.5 % de la richesse nationale, davantage que les 50% les plus pauvres.
www.dailymotion.com/video/xhpkt7_nouvel-ordre-mondial-made-in-usa-bernie-sanders-6-12-2010_news

Paul Jorion explique les excès du capitalisme
Il dénonce le recourt excessif au crédit, qui hypothèque l’avenir ainsi que l’explosion des inégalités, qui ont retrouvé en 2007 les niveaux de 1929, ce qui devrait conduire à une réflexion sur le système actuel.
Tout semble d’ors et déjà en place pour la prochaine crise.
Celle de 2008 sera venue de la titrisation, des CDS et des CDO. La prochaine sera probablement le produit des dark pools et du HFT.
http://gaulliste-villepiniste.hautetfort.com/archive/2011/07/25/paul-jorion-explique-les-exces-du-capitalisme.html

« Au reste les lois n'ont d'empire qu'autant que les peuples veulent bien s'y soumettre ; et, s'ils ont brisé le joug de la noblesse, ils briseront de même celui de l'opulence. » Marat, L'Ami du peuple, 18 novembre 1789.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6165
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Maîtres du monde économique - Le règne des multinationales et des banques   Mer 21 Sep - 13:14


Collectivités : Dexia s’est payé leur dette
Un listing que s’est procuré Libération recense les prêts toxiques vendus par la banque aux villes, départements et régions, désormais exsangues.
www.liberation.fr/politiques/01012361119-collectivites-dexia-s-est-paye-leur-dette

Votre commune est-elle infectée par un «emprunt toxique» ?
CARTE INTERACTIVE. Libération publie la carte de France des collectivités locales ayant contracté des produits financiers fournis par Dexia qui pourraient risquer, dans certains cas, de les conduire à la ruine.
www.liberation.fr/societe/01012360988-votre-commune-est-elle-infectee-par-un-emprunt-toxique


Un copain de Sarkozy est à la tête de Dexia : Pierre Mariani
Pierre Mariani, membre du comité exécutif de BNP Paribas, est devenu membre du conseil d'administration en 2008.
Le prochain homme fort de Dexia sera donc Pierre Mariani. À 52 ans, ce dernier a une carrière de fonctionnaire, puis de banquier. De 1993 à 1995, il a été directeur de cabinet du ministre du Budget, à savoir Nicolas Sarkozy. Auparavant, il travaillait à la direction du Budget.
www.lesmotsontunsens.com/un-copain-pote-de-sarkozy-a-la-tete-de-dexia-pierre-mariani-20081007
http://cordonsbourse.blogs.liberation.fr/cori/2008/10/un-copain-de-sa.html
www.latribune.fr/carrieres/chroniques/etat-major/20101222trib000587216/dexia-en-ordre-de-bataille-pour-le-plan-strategique-2014.html



Le plan Mayer Rothschild depuis 1773
La force et la puissance de l’argent contre la liberté, l’égalité et la fraternité.
Cf. le chapitre 15 : la création des crises économiques.
www.dailymotion.com/video/xjsw7e_le-plan-mayer-rothschild-depuis-1773_news cyclops
http://fr.wikipedia.org/wiki/Famille_Rothschild


Le bateleur cynique est un adepte de Mayer Rothschild : il vend l’or de la France, soutient la Caisse des Dépôts et Consignation qui a dépouillé le Fond de Réserve des retraites, et, dans un but électoraliste -laisser un héritage toxique au PS- creuse sciemment le déficit de la France par ses cadeaux aux plus riches. Aujourd’hui on apprend que la banque Dexia où il a fait nommer son copain Pierre Mariani, a ruiné les communes de France.
Les voilà, les « PIGS » !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6165
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Maîtres du monde économique - Le règne des multinationales et des banques   Ven 25 Nov - 9:32



Dexia, Veolia, Alstom (détenue à 30% par Bouygues)
Ces entreprises françaises qui profitent de la colonisation israélienne


La banque de crédit Dexia a beau jeu d’afficher son « idéal » de « développement durable ». Le Groupe a signé en 1998 la Déclaration des institutions financières sur l’environnement et le développement durable du Programme des Nations unies pour l’environnement. Dexia piétine allègrement au moins deux des principes du texte
Intal avec une trentaine d’organisations belges, elle vient de lancer une campagne « Dexia, out of Israel », contre le financement des colonies israéliennes par la banque franco-belge.

Les gouvernements belge, français et luxembourgeois ont injecté en octobre 2008 plus de six milliards d’euros dans Dexia, menacée de faillite par la crise. L’État français, par sa participation directe et via la Caisse des dépôts et consignations, possède 23,3% de la banque.
http://socio13.wordpress.com/2009/02/24/ces-entreprises-francaises-qui-profitent-de-la-colonisation-israelienne-par-ivan-du-roy/


Veolia toujours impliquée dans les violations israéliennes du droit international

Par le biais de ses filiales Veolia Environmental Israel (qui a acheté TMM Integrated Recycling Services) et YARV Sherutei Noy 1985, la société Veolia possède et exploite la décharge de Tovlan dans la vallée du Jourdain occupée. Les déchets transférés à la décharge proviennent des usines de recyclage de l’intérieur d’Israël et des colonies de Cisjordanie. La société se sert de terres et de ressources naturelles palestiniennes saisies pour les besoins des civils israéliens des deux côtés de la Ligne verte. En vertu du droit international, Israël n’a aucun droit d’utiliser la terre d’un territoire occupé au profit unique de sa propre population civile et, par conséquent, la société peut être considérée comme complice des violations alléguées d’Israël du droit international.

Veolia est une multinationale à base française opérant dans les domaines de l’eau, de la gestion des déchets, de l’énergie et des services de transports. Grâce à ses filiales, Veolia est impliquée dans l’opération du tramway à Jérusalem - un projet destiné à relier la ville de Jérusalem aux colonies illégales tout autour. En plus, la société exploite les services d’autobus vers les colonies israéliennes en Cisjordanie, desservant la route 443, appelée la « route de l’apartheid » car les Palestiniens ont l’interdiction d’y circuler sur presque tous ses tronçons.

Bien qu’elle ait perdu des milliards de dollars de contrats dans le monde entier (en particulier au Royaume-Uni, en Suède et en Irlande) et qu’elle ait dû fermer des magasins dans de nombreux pays, grâce à la campagne BDS et à d’autres facteurs, Veolia n’a toujours pas mis fin à sa complicité dans les violations graves par Israël du droit international. Elle pourrait avoir à supporter la perte de nouveaux contrats lucratifs notamment aux États-Unis, la mettant encore plus sur le gril. Alors, ses actionnaires auront à réfléchir.

Omar Barghouti
www.info-palestine.net/article.php3?id_article=11469#

VEOLIA EN
EUROPE DE L'OUEST

Par le Forum Européen des Services, des négociations de haut niveau avec l'U.E, Véolia, et Suez, poussent pour une redéfinition des «services de gestion de l’eau» visant la libéralisation des services offerts directement aux clients industriels, contrats moins controversés.

Mais le marché européen de l’eau est sous la domination de «groupes de marché de l’eau» qui bénéficient d’exemptions fiscales et établissent des tarifs de l'eau accessibles à tous. En outre, le Parlement européen a voté en avril pour une exclusion "des services d'eau" du marché interne. (162)- Un contraste avec la stratégie agressive qui veut inclure les services d'eau aux négociations de l’OMC avec l'accord du GATS.

Et alors que Veolia cherche à revenir sur le vieux continent, elle inquiète fortement la France par son comportement anti-compétitif et des condamnations de corruption accumulées lors de la décennie passée. Les Français n'oublieront pas comment Vivendi et Suez ont réussi à abuser de leur domination sur le marché français de l’eau […]
www.acme-eau.org/Un-nouveau-rapport-special-de-PUBLIC-CITIZEN-sur-VEOLIA_a222.html#V%C3%A9olia-en-Europe-de-l%27Ouest
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6165
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Maîtres du monde économique - Le règne des multinationales et des banques   Lun 17 Juil - 23:16

Quand la finance régente le monde, de l'Amérique latine à l'Afrique en passant par l'Union européenne, les milliardaires se croient autorisés à mépriser la République française.



Affaires Hanouna : Bolloré réclame 13 millions au CSA... et lui donne des cours de droit

Le groupe Canal+ dépose deux recours devant le Conseil d'Etat pour faire annuler les sanctions contre “Touche pas à mon poste !” et réclame 13,1 millions d'euros de préjudice au CSA. Un coup de pression très voyant à quelques jours d'une nouvelle audience où la chaîne pourrait à nouveau être lourdement sanctionnée.
11/07/2017
http://www.telerama.fr/medias/affaires-hanouna-bollore-reclame-13-millions-au-csa-et-lui-donne-des-cours-de-droit,160724.php


Gestion du port d'Owendo : Bolloré porte plainte contre le Gabon
Début juillet 2017, le Groupe Bolloré a porté plainte contre l'Etat du Gabon à Paris en France pour non-respect de la convention de concession lui transférant l’exclusivité du service public dans l’étude, l’aménagement la gestion et l’exploitation du terminal à conteneurs du port d’Owendo, pour une durée de 20 ans.
https://beninwebtv.com/2017/07/gestion-du-port-dowendo-bollore-porte-plainte-contre-le-gabon-en-france/

Poisson pourri pour les actionnaires de Bolloré
Des ONG ont accueilli jeudi les actionnaires de Bolloré avec du poisson pourri pour réclamer un dialogue avec le groupe, qui détient près de 40% de Socfin, holding luxembourgeoise propriétaire de plantations d'hévéas accusées de polluer les eaux de plusieurs pays d'Afrique
http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2017/06/01/97002-20170601FILWWW00175-poisson-pourri-pour-les-actionnaires-de-bollore.php

Des salariés exposés au plomb sur un chantier de Bolloré Energy
Le groupe Bolloré doit arrêter d'empoisonner les travailleurs ! », accuse un communiqué de l'union départementale CGT de Seine-Maritime, publié le 14 juin dernier à Rouen.
10 juil. 2017
https://www.bastamag.net/Des-salaries-exposes-au-plomb-sur-un-chantier-de-Bollore-Energy


Canal+ contre les auteurs : “Vincent Bolloré se comporte comme un affameur”
Depuis six mois Canal+ ne paie plus les droits d'auteurs des programmes qu'il diffuse. L'ardoise s'élève déjà à 50 millions d'euros.
http://www.telerama.fr/medias/pascal-rogard-sacd-vincent-bollore-se-comporte-comme-un-affameur,160535.php

Monsieur Bolloré, nous noyez pas le poisson, rémunérez les auteurs des séries que vous diffusez sur Canal + !
10/07/2017
http://www.huffingtonpost.fr/isabel-dacheux/monsieur-bollore-vous-n-etes-pas-autorise-a-exploiter-le-travai_a_23022675/


La chute de la maison Canal
http://www.lesinrocks.com/2015/09/22/medias/bollore-impose-sa-loi-a-canal-11775331/

Bolloré : faut-il s'inquiéter ?
Le groupe industriel diversifié dirigé par Vincent Bolloré n'avait pas habitué la communauté financière à une érosion de sa rentabilité opérationnelle.
L'action Bolloré pourrait donc manquer de catalyseurs, d'autant que la stratégie de la filiale Vivendi sera longue à se mettre en place en raison de la restructuration massive de Canal+ et des acquisitions encore nécessaires pour bâtir un grand groupe de médias.
06/09/2016
http://votreargent.lexpress.fr/bourse/bollore/bollore-faut-il-s-inquieter_1827458.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6165
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Maîtres du monde économique - Le règne des multinationales et des banques   Mer 27 Sep - 17:51



Comment l'assureur MMA a "oublié" de rembourser 350 millions à ses clients

Selon un document daté du 9 mai 2011, plusieurs millions de sociétaires de MMA ont souscrit, à leur insu, un emprunt que MMA leur aurait imposé pour constituer un "fonds social complémentaire".

Autre problème, le prêt n'a jamais été remboursé à la grande majorité des souscrivants, avance Le Canard Enchaîné de ce 27 septembre 2017. La dette à l'égard des sociétaires serait estimée à 260 millions d'euros, 350 millions en comptant les intérêts.

Mieux encore, du moins pour MMA, le délai légal de prescription de la dette, auparavant de 30 ans, a été ramené à cinq ans en 2008. Les actions en remboursement ne sont donc plus possibles depuis 2013, au lieu de 2027 avant le changement de la loi.

https://www.lexpress.fr/actualite/societe/comment-l-assureur-mma-a-oublie-de-rembourser-350-millions-a-ses-clients_1947119.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6165
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Maîtres du monde économique - Le règne des multinationales et des banques   Mer 15 Nov - 6:57



La montagne de dettes privées des entreprises sera au coeur de la prochaine crise financière

Moins de dix ans après la faillite de Lehman Brothers, survenue en septembre 2008, les ingrédients d’une nouvelle crise majeure sont déjà réunis.

Pourtant les gouvernements des principales économies de la planète avaient promis de rétablir une discipline financière qui respecterait l’intérêt général et éviterait de nouvelles crises aux effets douloureux pour la population. [...]

Aucune mesure stricte n’a sérieusement obligé les capitalistes à mettre un frein à la prise de risque, à réduire la spéculation, à investir dans la production.

Les crises font partie du métabolisme du système capitaliste mais elles ne se ressemblent pas toutes. Dans le présent article, il ne s’agit pas de revenir sur les causes générales des crises capitalistes. Il s’agit ici de diagnostiquer des facteurs qui conduisent certainement à une nouvelle crise de grande ampleur.

Quand elle éclatera, les gouvernements, les dirigeants des banques centrales et la presse dominante feindront l’étonnement comme à chaque fois. [...]

Depuis 2010, profitant de la politique de bas taux d’intérêt adoptée par les banques centrales des pays les plus industrialisés (Réserve fédérale des États-Unis, Banque centrale européenne, Banque d’Angleterre, Banque du Japon, Banque de Suisse...), les grandes entreprises privées ont augmenté massivement leur endettement. Aux États-Unis, par exemple, la dette des entreprises privées non financières a augmenté de 7.800 milliards de dollars entre 2010 et mi-2017.

Qu’ont-elles fait de l’argent emprunté ? L’ont-elles investi dans la recherche-développement, dans des investissements productifs, dans la transition écologique, dans la création d’emplois décents, dans la lutte contre le changement climatique ? Pas du tout.
[...]

La situation décrite correspond à une nouvelle progression de la financiarisation du capital : les grandes entreprises non-financières développent encore leurs investissements financiers. Apple, Oracle, General Electric, Pfizer, Ford ou General Motors renforcent leurs départements “Finances” et prennent à nouveau de plus en plus de risques pour augmenter leurs bénéfices. [...]

De surcroît, une grande partie des créances détenues sur d’autres entreprises passent par des paradis fiscaux, ce qui augmente l’opacité des opérations réalisées et peut augmenter le risque. Les îles Bermudes et l’Irlande comptent parmi les principaux paradis fiscaux utilisés par les grandes entreprises des États-Unis qui misent à fond sur l’optimalisation fiscale.
Ce qui vient d’être décrit concerne l’ensemble du monde capitaliste même si les données présentées se rapportent à l’économie des États-Unis.

La montagne de dettes privées des entreprises sera au cœur de la prochaine crise financière. Mais crise ou pas, les comportements décrits justifient amplement l’action de tous ceux qui luttent pour en finir avec le capitalisme et le système de la dette.

Eric Toussaint
14 nov 2017
http://www.cadtm.org/La-montagne-de-dettes-privees-des


L’endettement national des USA : Un constat d’insolvabilité générale
http://criseusa.blog.lemonde.fr/2013/10/

Impôt des grandes sociétés : échec de la CMP après la décision du Sénat de supprimer la surtaxe
https://www.publicsenat.fr/article/politique/impot-des-grandes-societes-echec-de-la-cmp-apres-la-decision-du-senat-de-supprimer



Les grandes entreprises friandes de fonds publics

Un quart des fonds européens dédiés à la recherche va aux entreprises. Alors que l’Union européenne met en place le successeur du programme Horizon 2020, une question se pose : est-ce vraiment justifié ?

80 milliards d’euros sur sept ans. Destiné à favoriser l’excellence scientifique au sein de l’Union européenne, le programme Horizon 2020 (H2020) a été conçu pour canaliser les investissements vers les technologies industrielles jugées essentielles à la compétitivité de l’économie européenne. Bilan des courses : plus d’un quart de la manne financière européenne a fini dans les poches des entreprises ces trois dernières années. [...]'

'Pour beaucoup, l’orientation déjà très industrielle de la recherche européenne pourrait faire passer les projets de recherche relatifs aux domaines de la société, de l’économie, de la géopolitique ou de la culture au second plan dans le prochain programme-cadre FP9.'.

6 novembre 2017
https://largeur.com/?p=6746

https://fr.wikipedia.org/wiki/Horizon_2020
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6165
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Maîtres du monde économique - Le règne des multinationales et des banques   Mer 15 Nov - 7:45



Paradise Papers : les "premiers de cordée" ont encore frappé !

Elizabeth II, Lewis Hamilton, le secrétaire au commerce américain, des proches de Donald Trump ou du chef du gouvernement canadien, Justin Trudeau... Tous ont massivement investi dans des paradis fiscaux. L'objectif ? Soustraire une partie de leur fortune à l'impôt public. Et ce, en toute légalité.

Contrairement aux « Panama Papers », cette nouvelle enquête concerne moins le blanchiment d’argent sale, issu de la fraude fiscale et d’autres activités illicites (trafics d’armes, de drogue…), que des schémas légaux montés par des bataillons d’experts en optimisation fiscale. [Extraits]

Grâce à ces informations, qui proviennent pour la majeure partie du cabinet Appbleby, spécialisé dans l’optimisation fiscale, les opérations offshore de plus de 120 personnalités politiques et chefs d’Etat sont divulguées.

   La reine Elisabeth aurait déjà investi et détiendrait encore des parts dans des fonds d’investissements dans des paradis fiscaux, notamment dans les îles Caïmans.
   Le ministre du commerce américain, Wilbur Ross, possèderait secrètement neuf entreprises basées dans des paradis fiscaux.
   Rex Tillerson, le secrétaire d’Etat américain, aurait également été administrateur d’une société enregistrée aux Bermudes
   Apple, Facebook et Nike continueraient à bénéficier de taux d’imposition exagérément bas grâce à des stratégies toujours renouvelées d’optimisation fiscale
   Glencore aurait aussi placé des millions de dollars dans les paradis fiscaux
   Stephen Bronfman, un proche de Justin Trudeau, le Premier ministre canadien pourtant engagé dans la lutte contre la fraude fiscale, serait lié à une structure financière opaque des îles Caïmans, le Kolber Trust

D’autres révélations devraient suivre dans le courant de la semaine, notamment sur des entreprises françaises.
https://www.marianne.net/economie/paradise-papers-les-premiers-de-cordee-ont-encore-frappe
http://www.leparisien.fr/economie/paradise-papers-un-nouveau-scandale-d-evasion-fiscale-qui-eclabousse-elizabeth-ii-05-11-2017-7374492.php


Les 3.520 ménages les plus riches de France planquent… 140 milliards d'euros dans les paradis fiscaux !
Une récente étude montre que les ménages français disposent de 300 milliards d'euros dans les paradis fiscaux. La moitié en revient aux ultra-riches, ceux qui représentent 0,01% de l'ensemble des ménages. Plusieurs dizaines de milliards d'euros de manque à gagner fiscal. Les données sur la hausse des inégalités sont viciées par ce phénomène.
https://www.marianne.net/economie/les-3-520-menages-les-plus-riches-de-france-planquent-140-milliards-d-euros-dans-les

Ils ont osé le dire
Les évadés fiscaux du Panama ? "Il ne faut pas les diaboliser", dit Richard Attias
L'homme d'affaires franco-marocain reconnaît sans complexe qu'il a recours à des paradis fiscaux pour ses sociétés. D'ailleurs, lui-même ne paie pas d'impôts "et c'est très bien comme ça !"
https://www.marianne.net/economie/les-evades-fiscaux-du-panama-il-ne-faut-pas-les-diaboliser-dit-richard-attias

«Paradise Papers» : «C’est parfaitement moral», selon le sénateur LR (ex-UMP) Gérard Longuet
https://www.publicsenat.fr/article/politique/paradise-papers-c-est-parfaitement-moral-selon-gerard-longuet-79477



Paradise papers : le scandale au coeur de l'Union européenne

Ouverte par principe à la circulation des capitaux à l'intérieur comme avec l'extérieur depuis le traité de Maastricht, l'UE a favorisé les paradis fiscaux chez elle et hors d'elle. Un principe qui freine la lutte contre toutes les fraudes.
https://www.marianne.net/societe/paradise-papers-le-scandale-au-coeur-de-l-union-europeenne

Rapport inédit : un quart des bénéfices des grandes banques européennes provenaient des paradis fiscaux en 2015
L'ONG Oxfam publie ce lundi 27 mars un rapport inédit et accablant sur les bénéfices réalisés par les 20 plus grandes banques européennes dans les paradis fiscaux.
https://www.marianne.net/economie/rapport-inedit-un-quart-des-benefices-des-grandes-banques-europeennes-provenaient-des

Scandale d'Etat
Taxe sur les dividendes : pas de coupable pour les 9 milliards perdus par Bercy !
https://www.marianne.net/economie/taxe-sur-les-dividendes-bercy-perd-9-milliards-mais-pas-de-coupable

Comment les multinationales pétrolières et minières se moquent du fisc et des États
https://www.bastamag.net/Comment-les-multinationales

Uber, Airbnb, Ebay… : la pseudo « économie du partage » planque ses bénéfices dans les paradis fiscaux
https://www.bastamag.net/Uber-Airbnb-Ebay-la-pseudo-economie-du-partage-planque-ses-benefices-dans-les

Mais à quoi servent les filiales fantômes que Total oublie de déclarer ?
https://www.bastamag.net/Mais-a-quoi-servent-les-filiales-fantomes-que-Total-oublie-de-declarer

"Paradise Papers" : les 5 propositions de Mélenchon contre l'évasion fiscale
Après les révélations des "Paradise Papers", Jean-Luc Mélenchon a interpellé ce lundi 6 novembre Emmanuel Macron et son gouvernement, proposant des mesures pour lutter contre "le pillage" de la France.

"Pourquoi le gouvernement d'Edouard Philippe ne veut pas de l'impôt universel ? Pourquoi ne veut-il pas interrompre le trafic des banques avec les paradis fiscaux ?", s'est-il étonné.
Pour le député des Bouches-du-Rhône, avec ces nouvelles révélations sur les circuits internationaux de capitaux visant à éviter aux "premiers de cordée" de payer leurs impôts, le temps est venu "de passer de l'indignation à l'action" : "Que comptent-ils faire à part les jérémiades habituelles et les remarques creuses qu'on a l'habitude d'entendre ?"
Lui propose cinq dispositions à mettre en œuvre immédiatement pour éviter de nouveaux "Paradise Papers".

Magazine Marianne
06/11/2017
https://www.marianne.net/politique/paradise-papers-les-5-propositions-de-melenchon-contre-l-evasion-fiscale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Maîtres du monde économique - Le règne des multinationales et des banques   

Revenir en haut Aller en bas
 
Maîtres du monde économique - Le règne des multinationales et des banques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» Un gouter simple et super économique :
» Le fleuve le plus pollué du monde.
» LES DIX WHISKIES LES PLUS CHERS DU MONDE
» master 2 "monde du livre" à aix
» Rejetons les paroles sans valeurs de ce monde éloigné de Dieu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sarkoverdose :: Forum :: Politique / Social-
Sauter vers: