sarkoverdose

Politique, culture, art, humour...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Antilles : Manif de soutien Place de la Nation le samedi 28 février 2009 à 15h

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Orwelle



Messages : 5507
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Antilles : Manif de soutien Place de la Nation le samedi 28 février 2009 à 15h   Sam 14 Fév - 13:52


Photothèque Rouge/DR

Appel à manifester le lundi 16 février 2009 à 18h

Antilles : onze partis de gauche appellent à manifester à Paris

Rassemblement place de Clichy à 18h

PARIS (AFP) — Onze organisations de gauche, notamment le NPA d'Olivier Besancenot et le Parti de gauche de Jean-Luc Mélenchon, ont lancé un "appel unitaire" de soutien aux "travailleurs de Guadeloupe, Martinique, Guyane et de la Réunion" qui se traduira par une manifestation lundi 16 février à Paris.

Dans un communiqué vendredi, ces organisations estiment que "le combat des salariés de Guadeloupe, de Martinique, de Guyane et de la Réunion est le nôtre. Il est exemplaire".

Elles jugent que ces salariés "se battent contre la vie chère, les bas salaires, les licenciements et le chômage, pour leur dignité".

"Après le succès des grandes mobilisations du 29 janvier et avant celle du 19 mars", ces organisations veulent apporter toute leur "solidarité aux Guadeloupéens, Martiniquais, Guyanais et Réunionnais qui proclament avec la même force que ce n'est pas au peuple de payer la crise!".

Les organisations donnent rendez-vous lundi à 18h00, place Clichy à Paris, pour une manifestation, où interviendront Olivier Besancenot, Arlette Laguiller, Jean-Luc Mélenchon.

L'appel est signé par : Alternative Démocratie Socialisme (ADS), Alter-Ekolo, Alternative Libertaire (AL), Association des Communistes Unitaires, Coordination Nationale des Collectifs Unitaires pour une alternative au libéralisme (CNCU), La Fédération, Les Alternatifs, Lutte Ouvrière (LO), Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA), Parti communiste des ouvriers de France (PCOF), Parti de Gauche (PG).

Le PCF a annoncé dans un communiqué qu'il participerait également au rassemblement. "Une délégation du PCF se rendra de nouveau en Guadeloupe la semaine prochaine", indique le parti dans un communiqué.

www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5jmHXx7gUjIJeYlI45Su-mIFVm2GA

http://cncu.fr/spip.php?article1993
http://lafederation.org/mobilisations/93-soutien-aux-travailleurs-de-guadeloupe-martinique-guyane-et-de-la-reunion
www.lepartidegauche.fr/index.php?option=com_eventlist&view=details&id=367:mobilisation-de-soutien-aux-travailleurs-de-guadeloupe-martinique-guyane-et-de-la-reunion&Itemid=110
www.npa2009.org/content/manifestation-de-soutien-aux-travailleurs-de-guadeloupe-martinique-guyane-et-de-la-r%C3%A9union
www.rezocitoyen.org/spip.php?article6018




La Réunion appelle à son tour à la grève générale
http://bellaciao.org/fr/spip.php?article80269
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 5507
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Antilles : Manif de soutien Place de la Nation le samedi 28 février 2009 à 15h   Sam 14 Fév - 21:22



L’Union des Femmes de la Martinique, SOLIDAIRE !

L’Union des Femmes de la Martinique manifeste toute sa solidarité avec le mouvement extraordinaire qui s’est mis en route le 5 février pour dénoncer la vie chère, le chômage et la précarité de l'emploi.
Les femmes de la Martinique sont très concernées par les raisons de la grève. C’est pour cela, qu’elles sont très nombreuses dans les cortèges et très actives dans cette lutte.

L’UFM dénonce et condamne depuis de longues années les situations des femmes dans le monde du travail et de l’emploi : elles sont désastreuses et leurs conditions de vie en pâtissent !... :

- CHÔMAGE : sur 100 chômeurs il y a 70 femmes. Profil type d’un demandeur d’emploi : une chômeuse avec une moyenne d’âge de 25 ans.
- CDD : Plus de 70 % des contrats à durée déterminée sont des femmes
- PRECARITE : Les contrats aidés, précaires, les temps partiels imposés, …c’est le lot des femmes
- SOUS-EMPLOI : beaucoup de femmes sont sur- qualifiées pour les emplois qu’elles occupent.
- BAS SALAIRES : les femmes sont très souvent au SMIC et les salaires des emplois précaires sont minimes car c’est souvent du temps partiel.
- TRAVAIL DU DIMANCHE : il concerne en majorité les salariéEs de la grande distribution qui n’ont guère le choix

OUI, ces chiffres expriment des réalités qui font mal !
Une gestion quotidienne difficile : ces conditions de travail précaires engendrent aussi d'autres difficultés dans la gestion quotidienne de leur vie : loyer, transports (elles sont majoritaires à utiliser les transports collectifs coûteux), garderies et scolarisation des enfants, besoins des enfants, charges alimentaires.

N’oublions pas que 30 % des foyers sont tenus par des femmes seules. Cela peut atteindre 34 % dans certains quartiers.
Beaucoup subissent le harcèlement sexuel et moral sur leurs lieux de travail, victimes de certains petits patrons qui profitent des situations de chômage et de misère économique.
Cette misère matérielle et morale que les femmes n’osaient pas dire, souvent par honte, aujourd’hui elles la crient et réclament de toutes leurs forces l'augmentation de leur pouvoir d'achat !.
Elles en ont marre de ne pas joindre les deux bouts, de vivre dans la pauvreté, de se priver en permanence, de ne pas pouvoir assurer correctement les besoins de nos enfants.

L'UFM, adhère à ce combat qui doit aboutir à un mieux -être pour toutes et tous.
L'UFM réclame avec toutes les femmes :
- de vrais emplois et que les patrons cessent de les considérer comme des mouchoirs jetables ;
- des salaires décents qui leur permettent de vivre ;
- l'augmentation des retraites ;
- l'arrêt des avantages donnés au patronat pour les emplois à temps partiels ;
- la suppression des politiques d’heures supplémentaires : travailler plus pour gagner plus ;
- la transformation des temps partiels en temps complets, plutôt que d'augmenter les politiques d'heures supplémentaires.

LES FEMMES EXIGENT LA BAISSE DU COÛT DE LA VIE EN MARTINIQUE.
ELLES VEULENT VIVRE MIEUX, ELLES APPELLENT A LA SOLIDARITE DE TOUTE LA POPULATION.

Le 9 février 2009
www.unionfemmesmartinique.com


Diaporama
http://eco.rue89.com/2009/02/10/la-martinique-manifeste-contre-la-vie-chere

Carnet de bord d'une habitante
http://guadeloupe.blogs.liberation.fr/marina/2009/02/les-hommes-en-t.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 5507
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Antilles : Manif de soutien Place de la Nation le samedi 28 février 2009 à 15h   Mar 17 Fév - 0:24



Continuité Liyannaj Kont Pwofitasyon

Appel aux citoyens


Nous, « Continuité Liyannaj Kont Pwofitasyon », constitués dans l’Hexagone pour soutenir les mouvements initiés en Guadeloupe contre la vie chère et pour la suppression des inégalités entre l’Hexagone et les pays d’Outre-mer, puis déclenchés en Martinique par le collectif du 5 février 2009, appelons tous les citoyens, artistes, associations, syndicats et partis politiques conscients et épris de justice à se mobiliser pour faire aboutir les négociations.

Appelons l’ensemble des citoyens à la vigilance pour le respect des droits humains

en Outre-mer comme dans l’Hexagone.


Appelons à manifester massivement

Le samedi 21 février 2009

RDV à 14 heures


De la place de la République à la Place de la Nation

AMITIE MARIE-GALANTAISE, CGT-CASVP, KAPESTERIENS, UNP, DEFISEJUDOM, TNT, ARMADA, CHOUKAJ, ATOME, SUD-TMT, SUD-CT VILLE DE PARIS, COLLECTIF SOLIDARITE, P.O.I, ASSOCIATION AGORA KARAYIB, THEATRE DE L'AIR NOUVEAU, COLLECTIF D’ARTISTES, DLOKOKO, CIFORDOM, GENERATION CONSCIENTE, ILE ET SOLIDARITE, GRAN BALAN, LA CIE BOUKOUSSOU, LA CIE L'AUTRE SOUFFLE, LA CIE MAN LALA, BALKOUTA, ERITAJ, LA CIE AWA, ACTION ET PARTICIPATION, CONFEDERATION SYNDICALE DES FAMILLES, KALBASS, COLLECTIF DOM-TOM-US-CGT VILLE DE PARIS ET DE NOMBREUSES PERSONNALITES A TITRE INDIVIDUEL…

http://continuitelkp.new.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 5507
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Antilles : Manif de soutien Place de la Nation le samedi 28 février 2009 à 15h   Mar 17 Fév - 6:37



L'extrême gauche défile pour la Guadeloupe «qui nous montre la voie»

reportage <> Plusieurs milliers de personnes ont manifesté à Paris lundi soir, aux côtés des leaders du NPA, de LO, du PCF ou du Parti de gauche de Mélenchon qui ont réussi l'union pour l'occasion.


«Les Antillais nous montrent la voie pour les salaires et pour l’emploi !» «C’est fini la colonisation !» «Antilles et métropole, yes we can !» «A bas la grande distribution !»

Il est 18 heures place de Clichy, à Paris (XVIIIe) et c’est le grand soir de la gauche de la gauche. La manifestation de soutien aux Guadeloupéens – ils sont en grève générale depuis le 20 janvier – et aux Martiniquais se met en marche. Les slogans commencent à fuser. Le cortège, lui, gonfle à toute vitesse. Dans une heure, il comptera plusieurs milliers de personnes.

«Enfin, il y a une manif pour les Antillais, se félicite Alain Krivine, du tout nouveau Nouveau parti anticapitaliste (NPA). Elle n’a pas été facile à organiser, il y a eu beaucoup d’hésitations à gauche. Mais là, c’est fait, l’unité est réalisée», se félicite le trotskyste. (...)

A quelques mètres, Clémentine Autain, membre de la Fédération pour une alternative sociale et écologique, marche sur le trottoir avec son jeune fils, assis dans une poussette. Elle s’arrête un instant : «Cette manif de soutien est on ne peut plus normale. Il se passe des événements fondamentaux là-bas. Et le gouvernement s’en moque. Sarkozy a parlé quatre-vingt dix minutes en réussissant à faire l’impasse sur cette question. Cette attitude de mépris a vraiment des relents de colonialisme», déclare calmement la jeune femme. «Et ce qui se passe là-bas n’est pas sans lien avec ce qui se passe ici. C’est important qu’on leur renvoie un écho.»

«Nul ne peut accepter une société à deux vitesses»

Le long ruban se déroule, direction Saint-Lazare. En tête, les dirigeants des principales formations politiques et syndicales de la gauche de la gauche. Au côté d’Arlette Laguiller (LO), se tiennent Olivier Besancenot (NPA), Jean-Luc Mélenchon (Parti de gauche)… et Patrick Lozès, président du Cran (Conseil représentatif des associations noires). «Cette importante mobilisation est essentielle, dit Lozès. Il faut être nombreux pour dire que nul ne peut accepter une société à deux vitesses.»

Lui aussi ne décolère pas contre Sarkozy et ses troupes. «Il a fallu vingt-quatre jours au Président pour se rendre compte de la mobilisation et pour que les Guadeloupéens soient considérés comme des Français à part entière.» Et le représentant associatif d’énumérer : «En Guadeloupe, 1% de la population possède 52% des terres agricoles et 90% des richesses industrielles. C’est inacceptable !»

Dans quelques minutes, à l’arrivée à Saint-Lazare, Arlette Laguiller ne dira pas autre chose. «Les responsables des prix sont identifiables. En Guadeloupe, il y a une douzaine de familles qui rackettent la population avec l’accord du gouvernement. Ces békés (Guadeloupéens blancs, ndlr) ont des amitiés au plus haut niveau de l’Etat français.» Et la chef de file LO de métaphorer : «C’est le prix du carburant qui a allumé l’incendie social. Rien d’étonnant, c’est Total, via une filiale, qui contrôle totalement la distribution de l’essence en Guadeloupe.» La trotskyste n’a qu’un souhait : «Que la lutte se propage à l’ensemble de la classe ouvrière.»

«Les békés sont les mêmes là-bas et ici»

Il est 18h40. La tête du cortège approche de Saint-Lazare. (...)

A 19 heures, la tête de la manifestation stationne face à la gare Saint-Lazare. Les leaders politiques prennent tout à tour le micro. «Halte aux pratiques colonialistes ! déclare Olivier Besancenot. La répression est une raison supplémentaire de se mobiliser. Le peuple de Guadeloupe nous a montré la voie à ce que pourrait être une grève générale ici pour imposer la répartition des richesses dont on a besoin.» «Les békés sont les mêmes là-bas et ici», renchérit Jean-Luc Mélenchon. Vive la lutte, vive la solidarité ! Ce gouvernement ne connaît que la répression.»

A quelques mètres, deux jeunes Antillais brandissent une pancarte en carton : «40 arrestations, 2 blessés grave.» Il est 20 heures. Le cortège s’est dispersé dans Paris. Sans incidents. (...)

PHILIPPE BROCHEN
16 février 2009
www.liberation.fr/societe/0101319855-l-extreme-gauche-defile-pour-la-guadeloupe-qui-nous-montre-la-voie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 5507
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Antilles : Manif de soutien Place de la Nation le samedi 28 février 2009 à 15h   Ven 27 Fév - 4:43



SAMEDI 28 FEVRIER 2009 - 15h - PLACE DE LA NATION

Manif de soutien aux Antilles samedi à Paris

Alors que le CollectifDom appelle à un grand rassemblement samedi dans la capitale.

Le CollectifDom organise samedi à Paris une grande manifestation place de la Nation avec des syndicalistes, des personnalités politiques, des «artistes engagés» et des économistes antillais.

Le collectif, présidé par Daniel Dalin, entend ainsi «soutenir le vent d’espoir qui souffle sur nos îles en ce moment».

«La politique de postcolonisation que les gouvernements de gauche et de droite nous ont imposée a échoué, le peuple des Antilles maintenant aspire à une meilleure justice sociale, il est temps de répondre de façon positive aux revendications de nos compatriotes», précise le communiqué.

www.liberation.fr/societe/0101322117-manif-de-soutien-aux-antilles-samedi-a-paris



"VAN LEVE" Solidarité avec l'Outre-mer

www.collectifdom.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Antilles : Manif de soutien Place de la Nation le samedi 28 février 2009 à 15h   Aujourd'hui à 12:37

Revenir en haut Aller en bas
 
Antilles : Manif de soutien Place de la Nation le samedi 28 février 2009 à 15h
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Soutien aux forces de l'ordre aux Antilles.
» La grand-place de Mons le 16 décembre 07
» Manif du 19 mars
» CONNECTEZ -VOUS EN SOUTIEN JEUDI 21 à 20 H
» Manif STOP THT. Samedi 04 décembre.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sarkoverdose :: Forum :: Urgences / annonces-
Sauter vers: