sarkoverdose

Politique, culture, art, humour...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Vaccin contre la grippe A H1N1 porcine ex-mexicaine, et autres alchimies

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
BA



Messages : 505
Date d'inscription : 24/06/2009

MessageSujet: Re: Vaccin contre la grippe A H1N1 porcine ex-mexicaine, et autres alchimies   Lun 7 Sep - 22:43

La rentrée scolaire a eu lieu le jeudi 3 septembre. Après deux jours seulement, quel est le bilan des fermetures ?

Fermeture d’une crèche à Marignane (Bouches du Rhône).

Fermeture d’une crèche à Istres (Bouches du Rhône).

Fermeture d’une école primaire à Grigny (Seine Saint Denis).

A l’école primaire de Castelnau-Montratier (Lot), trois des cinq classes sont fermées.

Fermeture d’une classe de 3ème dans le collège Girbet, à Saverdun (Ariège).

Fermeture d’une classe de 1ère du lycée d’Arsonval, à Saint Maur (Val de Marne).

Fermeture d’une classe de Terminale au lycée Lacroix de Narbonne (Aude).

http://info.france2.fr/grippe-mexicaine/Classes-ferm%C3%A9es-pour-cause-de-grippe-A-(H1N1)-57013088.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6071
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Vaccin contre la grippe A H1N1 porcine ex-mexicaine, et autres alchimies   Mar 8 Sep - 12:35



Quand la pandémie menace de gripper la justice

Pour le Syndicat de la magistrature, les mesures prévues en cas de pandémie sont «liberticides»...

Si la grippe A (H1N1) venait à se propager fortement, c'est tout le système judiciaire qui serait réorganisé. Une réorganisation «liberticide» pour la justice selon le Syndicat de la magistrature (SM) qui demande le retrait du dispositif dans une lettre adressée à la ministre de la Justice Michèle Alliot-Marie, et publiée ce mardi 8 septembre par le journal Libération.

«Etat d'exception»

Le gouvernement aurait prévu «des mesures qui relèvent de l'Etat d'exception» en cas de pandémie assure le SM. Il s'agirait notamment «d'adapter la procédure pénale» par «voie d'ordonnance». En pratique, les audiences seraient confiées à un seul magistrat «en violation du principe de collégialité», la détention provisoire serait prolongée, les gardés à vue verraient leur avocat à la 24e heure de détention.

Le huis clos des débats pourrait aussi être généralisé, et les mineurs envoyés devant le tribunal correctionnel. Le gouvernement envisagerait également que les gardés à vue ne voient leur avocat qu'à la 24e heure de détention. Enfin, «tous les délais de prescription» seraient suspendus.
M. D.
www.20minutes.fr/article/345725/France-Quand-la-pandemie-menace-de-gripper-la-justice.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6071
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Vaccin contre la grippe A H1N1 porcine ex-mexicaine, et autres alchimies   Mar 8 Sep - 15:13



Comment le H1N1 pourrait gripper l'économie

Effet évident, la pandémie devrait d'abord faire exploser les taux d'absentéisme. Les autorités américaines tablent sur 49% d'absents au bout de six semaines, puis une redescente progressive à 35%. A comparer avec des taux habituels de 2,2%... Ces chiffres concernant les Etats-Unis peuvent être extrapolés à l'Europe.

Croissance ralentie

Ce premier choc de l'absentéisme "devrait entraîner un déclin des échanges commerciaux qui affectera les ventes de détail (commerces, supermarchés) et le secteur du tourisme en particulier", note Natixis. Cette baisse d'activité devrait, d'après ce qui a pu être observé durant l'épidémie de SRAS en Asie et au Canada, durer deux trimestres. D'après les estimations officielles, la grippe aviaire a provoqué un ralentissement de la croissance de 2,6% à Hong Kong, de 1% en Chine et de 0,6% au Canada.

Hausse de l'inflation

En amont du pic de la pandémie, les prix devraient s'envoler "sous l'effet des consommateurs constituant des stocks de nourriture pour être auto-suffisants" pendant la période critique. Mais la chute des échanges commerciaux devraient rapidement contrebalancer cet effet en provoquant un effet déflationniste.

[...] l'or, valeur refuge, devrait prendre de la valeur. Durant la crise du SRAS, il avait gagné 15%. Les places financières des pays les plus touchés devraient en revanche souffrir avant de remonter dans les six mois, d'après l'exemple du SRAS.

Marchés émergents

Mais au final, ce sont les pays émergents qui devraient le plus souffrir en cas de pandémie mondiale. D'abord, le virus devrait s'y répandre plus facilement, à cause de systèmes de santé moins performants que dans les pays développés. Ensuite, "les grands groupes pharmaceutiques sont concentrés dans les pays occidentaux. Il n'est donc pas impossible que les gouvernements limitent les exportations de vaccin vers des pays tiers en cas de grave crise sanitaire", soulignent les économistes de Natixis.

Le pire pour les pays en voie de développement pourrait être, cependant, le tarissement des sources de crédit entraîné par le ralentissement des échanges sur les places financières internationales et la fuite vers la qualité des investisseurs.
E24

Grippe A : le risque est grand pour l'économie

L'épidémie de grippe porcine pourrait avoir "des effets notables" sur l'économie mondiale, a estimé ce lundi un haut responsable du Fonds monétaire international (FMI), cité par l'agence de presse Kyodo. Les risques entraînés par le virus A(H1N1) pour la croissance restent cependant "difficiles à prédire", a ajouté John Lipsky, premier adjoint au directeur exécutif du FMI.

Des responsables de gouvernements et de la Banque mondiale ont déjà fait part de leurs craintes quant aux répercussions de l'épidémie de grippe porcine sur le commerce international.
www.e24.fr/economie/monde/article90643.ece/Grippe-A-le-risque-est-grand-pour-l-economie.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6071
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Vaccin contre la grippe A H1N1 porcine ex-mexicaine, et autres alchimies   Mar 8 Sep - 21:15



Le risque de pandémie grippale illustre les inégalités sociales entre les élèves

Alors que de plus en plus d'élèves sont invités à rester chez eux, la mise en place du "cartable numérique" au lycée d'Arsonval à Saint-Maur-des-Fossés (Val-de-Marne) souligne les disparités entre les établissements français devant l'accès au numérique.

Pour répondre aux disparités nationales, en janvier dernier, le gouvernement a chargé le Centre national d'enseignement à distance (CNED) de réaliser un portail national, "L'Académie en ligne", destiné à assurer la continuité des enseignements en cas de fermeture d'un établissement.

Michel Leroy, directeur du CNED, reconnaît cependant que cet outil numérique ne pallie pas l'absence de solution locale dans chaque établissement : "Un tel système repose assez fortement sur l'autonomie des élèves, puisqu'ils n'ont pas de contact avec les professeurs. Le CNED n'a pas les moyens de répondre seul à autant de demandes."

Selon les chiffres de l'éducation nationale, 80 % des élèves disposent d'une connexion en région parisienne, mais le chiffre tombe à 25 % en zone rurale. Pour Christiane Allain, ces disparités devraient être prises en considération par le gouvernement : "Une semaine c'est rattrapable, mais on ne pourra pas considérer que le programme est acquis pour tous les élèves si les fermetures se prolongent"...

Mael Inizan
www.lemonde.fr/societe/article/2009/09/08/le-risque-de-pandemie-grippale-illustre-les-inegalites-sociales-entre-les-eleves_1237188_3224.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6071
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Vaccin contre la grippe A H1N1 porcine ex-mexicaine, et autres alchimies   Jeu 10 Sep - 11:20



La France veut vacciner 75% de sa population,
alors que le virus n'a fait que 15 morts.


Le point sur la situation dans les autres pays.

[...] ce vaccin, qui commence à être testé en Espagne, devrait être mis sur le marché mondial avant la fin des essais cliniques.

De quoi faire hurler les anti-vaccins, d'autant qu'en France le virus n'a fait que 15 morts, dont 3 en métropole. Sans compter qu'on ignore s'il faudra une ou deux injections et si le virus n'aura pas muté au moment où le vaccin sera disponible.

En pleine crise économique, le plan grippe A français (estimé à 1,5 milliard d'euros, soit plus de 10% du trou de la Sécu), a de quoi soulever la polémique.

Les personnels médicaux, à vacciner en priorité, s'émeuvent de manière de plus en plus bruyante : selon L'Express « plus d'un tiers des personnels de santé hésitent ou refusent carrément la fameuse piqûre » selon un sondage réalisé auprès de 4 752 médecins, infirmières ou aides-soignants.

Et selon un sondage réalisé par un syndicat infirmier, près des deux tiers des infirmières refusent la vaccination.

www.rue89.com/2009/09/09/grippe-a-paris-commande-10-des-doses-mondiales-de-vaccin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BA



Messages : 505
Date d'inscription : 24/06/2009

MessageSujet: Re: Vaccin contre la grippe A H1N1 porcine ex-mexicaine, et autres alchimies   Lun 14 Sep - 23:20

Un homme de 26 ans atteint par la grippe A/H1N1 est décédé dimanche 13 septembre en fin d'après-midi au CHU de Saint-Etienne, a-t-on appris lundi auprès de la DDASS de la Loire.

Il s'agit du premier cas en métropole de victime du virus qui ne souffrait d'aucune autre maladie.

Relisez cet article du 30 août 2009 :

Margaret Chan, directrice générale de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), estime que le fait "le plus préoccupant" de la grippe H1N1 est que "40 % des décès concernent des jeunes adultes en bonne santé".

"60 % des décès surviennent chez des personnes ayant des problèmes de santé sous-jacents", relève aussi le Dr Chan.

"Ce qui signifie que 40 % des décès concernent des jeunes adultes - en bonne santé - qui meurent en cinq à sept jours d'une pneumonie virale".

"C'est le fait le plus préoccupant", dit-elle, estimant que "soigner ces patients est très lourd et difficile".

http://www.lavoixdunord.fr/France_Monde/actualite/Secteur_France_Monde/2009/08/30/article_beaucoup-de-deces-chez-les-jeunes-adulte.shtml
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BA



Messages : 505
Date d'inscription : 24/06/2009

MessageSujet: Re: Vaccin contre la grippe A H1N1 porcine ex-mexicaine, et autres alchimies   Mer 16 Sep - 1:44

Quatre Français sont morts de la seule grippe A.

Un quatrième Français est mort du seul virus de la grippe A.

Après le décès dimanche d'un malade de 26 ans à Saint-Etienne (Loire), ce mardi, un jeune homme de 29 ans en vacances en Grèce est décédé dans un hôpital d'Athènes.  

La victime «a succombé à des complications d'une insuffisance pulmonaire après sa contamination par la grippe» H1N1, a indiqué dans un communiqué le ministère grec de la Santé qui a précisé qu'il s'agissait là «du premier décès» dû exclusivement à la grippe H1N1 sur son territoire. Ce Français était hospitalisé en Grèce depuis près d'un mois.

L'identité de la personne décédée ainsi que sa région d'origine n'ont pas été dévoilées à la demande de la famille, a indiqué le consulat de France. Sa dépouille sera rapatriée dans les prochains jours.

Dimanche, un autre jeune homme, âgé lui de 26 ans, était mort au CHU de Saint-Etienne. Ce mardi, après l'autopsie, le directeur de l'établissement, Robert Reichert, a confirmé que la victime «ne souffrait d'aucune autre pathologie». Il s'agit du premier décès en France métropolitaine directement lié à la seule grippe H1N1.  «On a voulu mener un certain nombre d'investigations», mais «la piste d'une bactérie associée est aujourd'hui totalement mise de côté», a-t-il ajouté.

Par ailleurs, en Nouvelle-Calédonie, une femme de 46 ans et un homme de 30 ans sont décédés les 21 et 22 août de la grippe A. «Ces deux patients ne présentaient aucun facteur de risque connu», avait alors indiqué la DASS.

http://www.leparisien.fr/grippe-a/france/quatre-francais-sont-morts-de-la-seule-grippe-a-15-09-2009-639767.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BA



Messages : 505
Date d'inscription : 24/06/2009

MessageSujet: Re: Vaccin contre la grippe A H1N1 porcine ex-mexicaine, et autres alchimies   Mer 16 Sep - 15:54

Didier Raoult est spécialiste des maladies infectieuses à l'hôpital de la Timone à Marseille.

Le Monde.fr : La France vient d'enregistrer son premier décès d'un porteur du virus H1N1 sans antécédent médical. Doit-on s'inquiéter ?

Didier Raoult : Une chose est sûre, il ne s'agit pas d'une "grippette". Cette grippe est unique, elle suit un schéma particulier jamais vu jusqu'à présent. Je rentre tout juste d'un congrès international sur la grippe aux Etats-Unis. Les travaux présentés ont mis en évidence que deux Américains décédés de la grippe A étaient porteurs d'une mutation. Cette mutation n'explique peut-être pas tous les morts sans antécédents médicaux, mais il faut prendre cette éventualité en compte.

http://www.lemonde.fr/planete/article/2009/09/15/deux-approches-d-experts-face-a-la-grippe-a_1240688_3244.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6071
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Vaccin contre la grippe A H1N1 porcine ex-mexicaine, et autres alchimies   Sam 19 Sep - 12:44



Ces médecins qui hésitent à se faire vacciner contre la grippe A
Pourtant au coeur du dispositif de lutte contre l'épidémie, le personnel médical hésite, marqué par le scandale du sang contaminé.
www.rue89.com/2009/09/18/ces-medecins-qui-hesitent-a-se-faire-vacciner-contre-la-grippe-a
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6071
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Vaccin contre la grippe A H1N1 porcine ex-mexicaine, et autres alchimies   Mar 29 Sep - 5:05



Une escroquerie planétaire

Extraits de Vaccin contre la grippe A : attention, danger !
par Olivier Bonnet

Alors même que les évidences épidémiologiques de bénignité de la grippe A H1N1 s’accumulent, l’argument numéro 1 invoqué par les tenants de la vaccination de masse est « la possibilité d’une mutation du virus », écrit sur son blog Martin Winckler. Or, cette éventualité n’est pas seulement scientifiquement improbable, elle est aussi le principal argument qui disqualifie la vaccination : contre un virus mutant, un vaccin ne sert à rien. Démontage d’une escroquerie planétaire."

Au printemps prochain, il sera toujours le temps de dire qu’il "a muté légèrement et qu’il faut fabriquer un NOUVEAU vaccin". C’est d’ailleurs ce que l’industrie fait depuis 30 ans avec le virus "A H3N2"

Il rejoint l’épidémiologiste Tom Jefferson, qui déclare dans le journal allemand Der Spiegel : "qu’est-il arrivé avec la grippe aviaire, qui était supposée nous tuer tous ? Rien.
l’OMS et les responsables de la santé publique, les virologues et les firmes pharmaceutiques [...] ont construit cette machine tout autour d’une pandémie imminente. Et il y a beaucoup d’argent impliqué, et d’influence, et de carrières, et des institutions entières !"

la logique du secteur privé impose le profit comme seul et unique but à atteindre, sans aucune considération de l’intérêt général. ce qui est proprement scandaleux est que les responsables de la santé publique se fassent complices de cette "escroquerie"

Roselyne Bachelot, la femme qui donnait en pleine canicule de 2003 (15 000 morts) le précieux conseil qu’ "Il faut garer les voitures à l’ombre", entend cette fois-ci ne pas se laisser déborder.

Sauf qu’il n’y a avec cette grippette aucun danger et que la communication exhortant les Français à se vacciner est mensongère : c’est l’accusation portée par le président de la Ligue nationale pour la liberté des vaccinations, Jean-Marie Mora, interrogé par L’Express. "Il ne s’agit pas d’information mais d’un énorme matraquage publicitaire en faveur de la vaccination. Les fabricants n’ont pas encore obtenu d’autorisations de mise sur le marché (AMM). Leurs préparations sont encore en cours d’évaluation. Pourtant, le gouvernement a déjà commandé 94 millions de doses, pour 64 millions d’habitants !
Je ne vois qu’une explication : la France est productrice de vaccins. Si vous voulez les vendre à l’étranger, vous vaccinez d’abord votre population. C’est comme pour les avions Rafale !"

S’il faut encore vous convaincre, ajoutons une nouvelle voix de poids, celle de l’ancien directeur de la Croix rouge de 1997 à 2003, Marc Gentilini, interrogé sur France Inter et repris sur le blog Danactu-résistance : "Le poids qu’on attribue à la grippe A est indécent par rapport à l’ensemble de la situation sanitaire dans le monde. C’est une pandémie de l’indécence."

La cause est entendue : les sarkozystes se font les VRP des margoulins des laboratoires pharmaceutiques - Bachelot est pharmacienne de profession ! - et quiconque se vaccinera contre la grippe A est un pigeon.

Quid de l’efficacité du vaccin ?

Tom Jefferson : "le vaccin fonctionne principalement avec des jeunes adultes sains. Avec les enfants et les personnes âgées cela aide un peu, et encore.
Bien sûr cela a à voir avec l’influence de l’industrie pharmaceutique. Mais cela a à voir également avec le fait que l’importance de la grippe est complètement surestimée. C’est lié aux financements pour la recherche, le pouvoir, l’influence et les réputations scientifiques !"

Le jeu n’en vaut certainement pas la chandelle, d’autant que nous n’avons pas encore abordé les dangers potentiels du vaccin : "les adjuvants – l’aluminium, le mercure, le squalène – qu’il contient sont dangereux pour la santé", assène Mora.

"On développe un vaccin dans des conditions d’amateurisme que je n’ai jamais vues", s’alarme le docteur Marc Girard sur France 24. "Un vaccin qui est absolument développé à la va-vite, dans des conditions qui mettent en danger la santé publique (...).

Lourdement soupçonné de pouvoir causer des troubles neurologiques graves, le mercure... Le britannique GlaxoSmithKline (GSK) est l’un des quatre producteurs de vaccins anti-grippe A, avec l’américain Baxter, le suisse Novartis et le français Sanofi Pasteur. Si GSK a inclus du mercure, qu’ont fait les autres ?

Le docteur Girard était également invité de l’émission de France 5 C dans l’air : "Dans le climat de précipitation, il y a beaucoup de choses qui ne sont pas publiées actuellement".
l’administration sanitaire française n’a déjà pas eu peur de recommander des expérimentations sauvages, fût-ce "chez les enfants et les nourrissons".

En 1994-95 la Commission de pharmacovigilance a ouvertement souhaité que soit « évaluée » in vivo et a posteriori la sécurité du vaccin anti-hépatite B – et chez les enfants et les nourrissons en plus !

En conclusion, nous accusons nos gouvernants, par leur campagne éhontée en faveur de la vaccination, de ne prendre en compte que les intérêts de l’industrie pharmaceutique au risque de mettre gravement en péril la santé publique. Encore une pièce à verser au lourd dossier du sarkozysme : dehors, l’Union des menteurs professionnels !
www.plumedepresse.com/spip.php?article1237



Quelques liens donnés dans l'article
http://martinwinckler.com/article.php3?id_article=973
www.alterinfo.net/Grippe-Porcine-Tout-Une-Industrie-Attend-Une-Pandemie-Interview-De-L-Epidemiologiste-Tom-Jefferson_a34918.html
www.lexpress.fr/actualite/sciences/sante/la-campagne-de-vaccination-un-matraquage-publicitaire_786936.html
www.dailymotion.com/video/xaffti_grippe-porcine-h1n1-du-mercure-dans_news
http://video.google.com/videoplay?docid=8503852033482537965#
www.dailymotion.com/video/xafgou_dr-marc-girard-grippe_tech
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6071
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Vaccin contre la grippe A H1N1 porcine ex-mexicaine, et autres alchimies   Dim 4 Oct - 22:12


VIDEO

Le vaccin contre la grippe peut provoquer 60 000 morts.
Le Dr Marc Girard dénonce sa composition, sa fabrication "à la va-vite", et la collusion des autorités françaises avec l'industrie pharmaceutique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6071
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Vaccin contre la grippe A H1N1 porcine ex-mexicaine, et autres alchimies   Mer 21 Oct - 12:58



Un juge de la Cour Suprême ordonne une pause dans la vaccination obligatoire à New-York

Les personnels soignants de New-ork ne sont plus obligés de se faire vacciner contre la grippe H1N1... pour l'instant, apprend-on de CBS2.
CBStv.com

Des employés de la santé aux États-Unis refusent le vaccin

L'avocat, Jim Turner du cabinet Swankin and Turner de Washington, a expliqué que cette procédure visait la FDA (Food and Drug Administration), l'agence américaine de réglementation des médicaments, pour avoir autorisé quatre vaccins expérimentaux contre le virus HIN1 de la grippe sans procéder à tous les essais cliniques requis par la loi pour démontrer leur innocuité.

«Les risques pour la santé présentés par ces vaccins sont totalement inconnus», a-t-il affirmé, précisant qu'il s'agissait de la première action en justice de cette nature et qu'elle s'appliquerait à l'ensemble des États-Unis si elle aboutissait.

Jim Turner cite également la possibilité que le vaccin anti-HIN1 sous forme de vaporisateur nasal, qui contient des virus vivants atténués, puisse «déclencher lui-même la pandémie que le gouvernement fédéral affirme que les Américains devraient redouter».

Cet avocat affirme que la FDA a également autorisé l'utilisation d'un adjuvant, le Squalène, pour doper l'efficacité d'une dose unique du vaccin. Or, cet adjuvant pourrait être toxique, a-t-il dit.

Quant aux vaccins sous forme d'injection, qui représentent la grande majorité des vaccins, ils contiennent du thimerisol, un conservateur contenant du mercure, qui accroît les risques pour les femmes enceintes, surtout le foetus, et pour les enfants, a indiqué cet avocat.

Enfin, l'avocat critique l'immunité accordée par les autorités sanitaires américaines aux firmes pharmaceutiques qui ont produit ces vaccins anti-H1N1, qui ne peuvent ainsi pas faire l'objet de poursuites en cas d'effets secondaires.
www.ledevoir.com/2009/10/16/271890.html

Aux Etats-Unis, deuxième pays le plus touché, la grippe A a tué une personne sur 226 cas recensés. Les mesures de précaution restent en vigueur et la communication sanitaire continue de battre son plein.
www.rfi.fr/actufr/articles/113/article_80719.asp

En Belgique la non-obligation de la vaccination est inscrite dans la loi depuis le 15 octobre.
www.dhnet.be/infos/societe/article/285403/grippe-ah1n1-non-obligation-de-la-vaccination-inscrite-dans-la-loi.html

La Chine a lancé sa campagne de vaccination contre la grippe H1N1 le 22 septembre. Une opération de grande envergure, qui devrait toucher plus de 60 millions d'habitants avant la fin de l'année. La priorité a été donnée aux participants aux défilés du 1er octobre.
www.rfi.fr/actufr/articles/117/article_84905.asp

En France la vaccination des personnels des hôpitaux a commencé hier 21 octobre.
http://actualite.aol.fr/grippe-h1n1-la-vaccination-debute-pour/article/2009102001243029020586



Les marionnettes de Sesame Street contre la grippe porcine

L'administration américaine s'est alliée à l'émission de marionnettes pour enfants Sesame Street pour créer une campagne publicitaire invitant les enfants à se protéger contre la grippe porcine.

La marionnette Elmo «est un messager efficace pour livrer des conseils simples mais marquants qui invitent l'enfant à se laver les mains ou à couvrir sa bouche», a indiqué Gary Knell, PDG de Sesame Workshop.

Agence France-Presse
Washington
www.cyberpresse.ca/arts/television-et-radio/200909/01/01-897765-les-marionnettes-de-sesame-street-contre-la-grippe-porcine.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6071
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Vaccin contre la grippe A H1N1 porcine ex-mexicaine, et autres alchimies   Ven 23 Oct - 20:44



Le vaccin contre le H1N1 pris en grippe
Neuf Isérois viennent de déposer une plainte contre X à Grenoble.

Ils dénonçent la campagne de vaccination contre la grippe H1N1 comme "une véritable tentative d’empoisonnement" de la population.
Une première en France, alors que le vaccin inquiète partout dans le monde.
Cette première plainte avec constitution de partie civile contre le vaccin de la grippe H1N1 est également déposée pour “tentative d’administration de substances de nature à entraîner la mort”.

Les plaignants sont neuf habitants de la vallée du Grésivaudan.
Ils se sont rencontrés dans des réunions publiques consacrées notamment aux risques supposés du vaccin contre la grippe H1N1. “Le but est d’arrêter ce que nous considérons comme un empoisonnement”, a souligné l’avocat des plaignants Maître Joseph.
Selon l’avocat, d’autres plaintes similaires seront déposées prochainement en Isère, ainsi qu’à Paris, Pau et Nantes.
www.france-info.com/sciences-sante-2009-10-23-le-vaccin-contre-le-h1n1-pris-en-grippe-359973-29-30.html

En Allemagne, 1 vaccin pour l'élite et 1 autre pour le peuple.
Pourquoi 2 vaccins ?


La révélation du Spiegel a provoqué un véritable malaise parmi la population allemande qui s’interroge sur les manigances du gouvernement.

Selon cette source, il existerait 2 vaccins, un pour le gouvernement et les forces de l’ordre, fourni par Baxter sans additif et un autre pour la population fourni par GlaxoSmithKline avec adjuvants.

Si cette information est avérée. Mais il n’y a pas de raison d’en douter, puisque plusieurs représentants gouvernementaux ont tenté de s’expliquer, afin de calmer le vif mécontentement de la population.
Pourquoi deux vaccins, et qu’en est-il en France ?
www.spiegel.de/international/germany/0,1518,656028,00.html
http://bellaciao.org/fr/spip.php?article92842
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BA



Messages : 505
Date d'inscription : 24/06/2009

MessageSujet: Re: Vaccin contre la grippe A H1N1 porcine ex-mexicaine, et autres alchimies   Dim 25 Oct - 0:15

Grippe A/H1N1: Obama proclame un état d'urgence sanitaire aux USA.

Le président américain Barack Obama a proclamé un état d'urgence sanitaire aux Etats-Unis sur l'épidémie de grippe A/H1NI, après le décès de plus de 1000 personnes dans le pays, a annoncé samedi 24 octobre la Maison Blanche dans un communiqué.

Selon la Maison Blanche, la déclaration d'urgence, signée vendredi soir par le président, permet aux autorités médicales de gérer l'afflux de patients atteints par le virus et de mettre en place des opérations d'urgence sans se conformer à certaines exigences fédérales.

Depuis avril, la pandémie de grippe A/H1N1 a fait plus de 1000 morts, et 20 000 hospitalisations aux Etats-Unis, selon les Centres de contrôle et de prévention des maladies.

http://www.casafree.com/modules/news/article.php?storyid=39136
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6071
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Vaccin contre la grippe A H1N1 porcine ex-mexicaine, et autres alchimies   Jeu 12 Nov - 5:19



DOM-TOM
« Un scientifique français (JP Petit, ancien directeur du CNRS) affirme avoir reçu des informations provenant des DOM-TOM. Les militaires français stationnés dans les territoires et département des DOM-TOM auraient reçu l’ordre de se préparer aux vaccinations forcés et aux arrestations de manifestants. »
nbiou.com

Des unités mobiles ont déjà commencé à vacciner nos enfants de force
le vendredi avant les vacances de la Toussaint, à Grasse !

dossiers-sos-justice.com

Des enfants ont reçu le vaccin de force aux Etats-Unis
Un garçon en Ohio a reçu le vaccin de grippe porcine malgré le fait que sa mère ait clairement refusé d’autoriser que son enfant soit inoculé, voila un autre exemple sur la façon dont les services de santé négligent d'une manière flagrante les souhaits des parents, poursuivant leur mission pour une vaccination de masse.
www.foxnews.com/story/0,2933,570214,00.html

Avec pas moins de 60% de la population des États-Unis immunodéficitaire d'une manière ou d'une autre, le spray nasal a réellement accentué la pandémie de grippe porcine, ont averti les experts de la santé. Un certain nombre d'hôpitaux à travers le pays ont refusé d'administrer la forme spray du vaccin en raison de ces préoccupations.
www.alterinfo.net/Un-autre-enfant-a-recu-le-vaccin-de-force_a38611.html

La France planifie un plan de vaccination de masse 'obligatoire'

La Ministre de la Santé Française, Roselyne Bachelot, a déclaré à l’Associated Press la semaine dernière que la campagne de vaccination serait « volontaire », mais elle a invité tous les résidents français à recevoir une injection quand le vaccin sera prêt à la mi-octobre.
94 millions de doses de vaccin, plus qu'assez pour couvrir une population en France de 61,5 millions d’habitants, ont été achetées pour un coût de 1 milliard d'euros et les premiers lots ont déjà été reçus.

Cependant, un document gouvernemental interne* signé par Roselyne Bachelot et par le Ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux, décrit une procédure systématique pour vacciner la population entière par l'intermédiaire de « centres de vaccination» spécialement sécurisés qui seront mis en place à travers le pays et gérés par des « équipes de vaccination» travaillant par tranche de quatre heures.

Selon le document, les écoliers seront également vaccinés par des équipes mobiles de vaccination qui iront d’école en école, couvrant tout le pays. Les bébés à partir de 6 mois seront également vaccinés.

Point capital, les généralistes et les établissements médicaux n'auront aucun rôle dans le programme de vaccination, un élément qui fait ressembler ce plan plus à une opération militaire plutôt qu'à une campagne de santé publique.

En même temps qu’il évite la rhétorique volatile concernant les vaccinations « forcées», le document déclare que la population entière sera vaccinée sans exception, impliquant de ce fait que les injections seront obligatoires, contredisant les communiqués publics faits par la Ministre de la Santé, Roselyne Bachelot.

Un autre aspect essentiel du document est qu'il détaille les procédures de suivi pour garder la trace de qui a pris le vaccin et qui ne l’a pas pris, information qui sera enregistrée dans la Carte Vitale que tous les résidents français détiennent selon la loi. Les données seront centralisées pour identifier ces citoyens qui n'ont pas pris le vaccin.

Selon une analyse du document posté sur theflucase.com, des « données venant des organismes d’assurance maladie seront utilisés pour s'assurer que chacun a bien reçu « l’injection toxique de grippe de porcine ». Le besoin de mettre en place des mesures pour tracer chaque individu en France pour déterminer si elles ont été vaccinées ou pas est soulignée. »

www.alterinfo.net/La-France-planifie-un-plan-de-vaccination-de-masse-obligatoire_a36179.html
* www.sante-jeunesse-sports.gouv.fr/IMG/pdf/Circulaire_vaccination_090824.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6071
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Vaccin contre la grippe A H1N1 porcine ex-mexicaine, et autres alchimies   Ven 13 Nov - 21:48



Vaccination grippe A : Premier cas probable de syndrome de Guillain-Barré

Une femme travaillant à l’hôpital a contracté le syndrome de Guillain-Barré, une semaine après le vaccin anti-grippe A. De quoi décourager les candidats à l’injection.

C’est l’Agence de presse médicale, qui a révélé cette information, grâce à « des sources médicales », et non le ministère de la Santé, qui avait promis toute transparence sur le sujet. Au cabinet de Roselyne bachelot, on explique avoir été alerté de ce cas dès mardi, deux jours avant le début de la vaccination de la population générale. Mais l’information n’a pas été rendue publique.

www.leparisien.fr/societe/premier-cas-probable-d-effets-secondaires-apres-le-vaccin-13-11-2009-709687.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6071
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Vaccin contre la grippe A H1N1 porcine ex-mexicaine, et autres alchimies   Sam 21 Nov - 18:58



Vaccins H1N1 : l'Etat offre aux labos une protection béton

Entre juillet et septembre, l'Etablissement de préparation et de réponse aux urgences sanitaires (Eprus), la grande pharmacie de l'Etat, a conclu des contrats avec quatre labos pour un montant de 712 millions d'euros, soit presque 10% du trou de la Sécu.

Or ces contrats, longtemps restés secrets, comportent des dispositions qui tentent de déroger au droit commun.
En cause, pour trois des contrats (Baxter, Novartis et Pasteur), des articles prévoyant par exemple :

« A titre dérogatoire et considérant les circonstances exceptionnelles qui caractérisent le présent marché, l'Etat s'engage à garantir le titulaire [du contrat] contre les conséquences de toute réclamation ou action judiciaire qui pourraient être élevées à l'encontre de ce dernier dans le cadre des opérations de vaccination, sauf en cas de faute du titulaire ou sauf en cas de livraison d'un produit non conforme aux spécifications décrites dans l'autorisation de mise sur le marche. »

En clair, si le produit est conforme, mais que des effets secondaires graves survenaient (type syndrôme de Guillain-Barré), les laboratoires n'auraient pas à supporter la charge financière d'éventuelles condamnations.

Ceinture et bretelles en quelque sorte, puisque les labos sont déjà protégés par contrat des conséquences financières, et depuis l'arrêté du 4 novembre, ils en sont aussi exonérés par la loi.

En vertu de ces dispositions, si une victime « ayant intérêt à agir » décidait de poursuivre un laboratoire après un effet secondaire grave, l'entreprise pourrait de se défausser sur l'Etat, qui devrait indemniser. (...)
www.rue89.com/2009/11/21/vaccins-h1n1-letat-offre-aux-labos-une-protection-beton-126780



Le Québec commande davantage de vaccins sans adjuvants
suite à la mort d'un personne vaccinée par le Pandermix de Glaxo Smith Kline


On compte toujours 23 réactions cliniques à la suite de l'inoculation, incluant le décès rapporté mardi. C'est près du taux habituel de 1,5 cas par 100 000 personnes vaccinées. La plupart de ces cas concernent des choc anaphylactiques.

Par ailleurs, la famille de l'octogénaire décédé refuse que trop d'informations soient rendues publiques, comme elle en a le droit.

Le docteur Poirier a néanmoins précisé que l'individu, après une réaction allergique au vaccin, a été pris en charge adéquatement. Mais comme il était déjà affaibli par des conditions médicales sous-jacentes, il s'est éteint. Les résultats de l'autopsie n'étant pas encore connus, les autorités ignorent même toujours la cause exacte du décès.
http://etat-exception.blogspot.com/2009/11/le-quebec-commande-des-vaccins-sans.html

GlaxoSmithKline livre aux Etats Unis des vaccins sans adjuvants et à l'Europe des vaccins adjuvantés
http://etat-exception.blogspot.com/2009/11/glaxosmithkline-livre-aux-etats-unis.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6071
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Vaccin contre la grippe A H1N1 porcine ex-mexicaine, et autres alchimies   Jeu 26 Nov - 17:20



Le vrai CV de Roselyne Bachelot

Sur le site du Ministère de la Santé, Roselyne Bachelot oublie un détail dans son CV : ses douze années passées au service de l'industrie pharmaceutique.
Mais qu’a-t-elle fait, exactement, pour SoguiPharm, Ici-Pharma, Astra-Zaneca ?
Le plus simple, c'était de lui demander. Sauf que la ministre se fâche et s’échappe en courant...

par Pascale Pascariello et François Ruffin
Le 24 novembre 2009
www.fakirpresse.info/articles/319/le-vrai-cv-de-roselyne-bachelot.html


Le reportage sonore est disponible sur le site de l'émission Là-bas si j'y suis :
"L’alibi des lobbies"
www.la-bas.org/article.php3?id_article=1796

Grippe A : Le lobbying des labos ?

Face à une campagne de vaccination qui ne convainc pas, de nombreux soupçons entourent les conditions d’achat des vaccins de la grippe A et la politique menée par les laboratoires pharmaceutiques.

Les laboratoires pharmaceutiques auraient-ils tiré profit de la campagne de vaccination contre la grippe A-H1N1 menée par le gouvernement ?
Pire, l’auraient-ils orientée ?
www.lejdd.fr/Societe/Sante/Actualite/Grippe-A-Le-lobbying-des-labos-146053/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6071
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Vaccin contre la grippe A H1N1 porcine ex-mexicaine, et autres alchimies   Jeu 24 Déc - 5:38



Pandermix : le vaccin 1000 fois plus dangereux la grippe A.

[...] Voilà donc que le risque lié au Pandemrix est consciencieusement minimisé en France. Pire : on a sciemment menti aux parents pour les inciter à faire piquer leurs enfants.

Le formulaire d’autorisation parentale comporte en effet noir sur blanc le passage suivant : "Cette vaccination n’est pas obligatoire mais est fortement conseillée. Elle est proposée uniquement avec des vaccins ayant obtenu une autorisation de mise sur le marché (AMM), - dans les mêmes conditions de sécurité que celles appliquées pour l’utilisation des autres vaccins -. Les études cliniques et l’évaluation de ces vaccins ont été réalisées conformément aux exigences habituelles requises pour les médicaments et les vaccins."

Pur mensonge en vérité, témoin la notice du Pandemrix elle-même ci-dessous.

(...)
www.plumedepresse.net/spip.php?article1309

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6071
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Vaccin contre la grippe A H1N1 porcine ex-mexicaine, et autres alchimies   Jeu 24 Déc - 16:59



Grippe H1N1 : mais où est passée la pandémie ?

La pandémie de grippe H1N1 est “en pleine accélération” en France, a prévenu la ministre de la Santé Roselyne Bachelot, lors d'une visite du collège Jules-Romains à Paris (VIIe arrondissement). [...]

Un mois après cette déclaration, faite le 25 novembre (dépêche Reuters reprise par le site Nouvelobs.com), force est de constater que c'était du pipeau. Et que la ministre, soit le savait, soit était manipulée. Il n'y a pas de pandémie, il n'y en a pas eu et, selon toute vraisemblance, il n'y en aura pas.

la « pandémie » de grippe « porcine » H1N1 a moins tué que la grippe saisonnière habituelle. Pas de quoi fouetter un cochon.

Le professeur Philippe Even, ancien doyen de Necker : "[...] En juin, il était clair que cette grippe se propageait un peu plus vite que la grippe saisonnière, mais qu'elle n'était probablement pas plus dangereuse. C'est devenu certain dès le mois d'août.
Dès lors, l'achat de 94 millions de doses d'un vaccin qui n'existait pas encore (plus préemption sur 30 millions d'autres), 2 ou 3 fois plus que tous les autres pays, était totalement délirant [...]

Il est aujourd'hui démontré que cette grippe se diffuse beaucoup moins vite qu'on ne l'avait craint, arrive plus vite qu'on ne le pensait au pic de contamination et qu'elle n'est pas plus grave que les “ grippettes ” évoquées par le professeur Bernard Debré."

Il pense par ailleurs que la vaccination antigrippale est un mythe :
"elle ne protège pas du tout (étude japonaise) ou peu, ne réduisant guère la durée de maladie et ne réduisant la mortalité que d'un facteur minuscule, au plus 30% des cas et probablement beaucoup moins."

Le dossier Roche [du nom du groupe pharmaceutique suisse qui produit le Tamiflu] est masqué et trafiqué, et le médicament d'une haute toxicité s'il est pris plus de 3 jours (au point qu'un article du Lancet parle d'une urgence iatrogénique contre laquelle il faut réagir immédiatement).

L'opération Bachelot coûte tout compris 1,7 milliard d'€, soit 2 à 3 fois le déficit des hôpitaux et 2 à 3 fois le budget de l'Inserm.

Olivier Postel Vinay
www.rue89.com/2009/12/24/grippe-h1n1-mais-ou-est-passee-la-pandemie-131182


Une mesure radicale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6071
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Vaccin contre la grippe A H1N1 porcine ex-mexicaine, et autres alchimies   Jeu 7 Jan - 11:44



Des accusations très violentes publiées dans L'Humanité...
"Grippe A : ils ont organisé la psychose"

L'homme qui parle est le président de la Commission santé du Conseil de l'Europe... c'est un Allemand, ancien membre du Parti Social Démocrate... Il est aussi médecin et épidémiologiste... Wolfgang Wodarg parle sur 3 pages et 12 colonnes en tout dans L'Humanité... Il est à l'origine d'une commission d'enquête sur le rôle des firmes pharmaceutiques dans la gestion de la grippe A par l'Organisation Mondiale de la Santé et les Etats... Et voici ce qu'il dit...

"En avril, quand la première alarme est venue de Mexico, j'ai été très surpris des chiffres qu'avançait l'OMS pour justifier la proclamation d'une pandémie... Les chiffres étaient très faibles et le niveau d'alarme très élevé... On n'était même pas à 1.000 malades que l'on parlait déjà de pandémie du siècle... Rien ne justifiait de sonner l'alerte à ce niveau"...

"Et puis, il y a eu des faits très curieux comme par exemple, la recommandation par l'OMS de procéder à deux injections pour les vaccins... Il n'y avait aucune justification scientifique à cela... On a voulu absolument utiliser des produits nouveaux au lieu de mettre au point des vaccins selon des méthodes traditionnelles plus simples, plus fiables et moins coûteuses... A cela, il n'y avait que des raisons de marketing"...

"Un groupe de personnes à l'OMS est associée de manière très étroite à l'industrie pharmaceutique... Cette industrie à ses représentants dans les ministères, cela me paraît évident... Sans aller jusqu'à la corruption directe, qui j'en suis certain existe, il y a eu mille manières pour les labos d'exercer leur influence sur les décisions... Ca, c'est le côté financier mais il y a aussi le côté humain... Dans cette affaire, des personnes ont été vaccinées avec des produits insuffisamment testés".

Voilà, c'est à lire dans L'Humanité... On a bien compris que ces accusations allaient bien au-delà de la polémique franco-française...

En France, constate Le Monde, cette grippe A exacerbe la grogne des généralistes... Mais pour le quotidien, le désaccord avec Roselyne Bachelot sur la gestion de l'épidémie, agit comme un révélateur... Il y a un vrai divorce entre les toubibs et le gouvernement... Les médecins en particulier n'avalent toujours pas le gel du tarif des consultations... Et eux, qui sont un soutien traditionnel de la droite, savent qu'à l'approche des élections leur voix peut peser... Le Monde, qu'il faut lire sur Internet aujourd'hui encore faute de distribution, précise que dans cette affaire Roselyne Bachelot a le soutien de l'Elysée...

Bruno Duvic
jeudi 7 janvier 2010
http://sites.radiofrance.fr/franceinter/chro/larevuedepresse/?PHPSESSID=b4b186ec8498c788fc4bd42e944fceda
www.betapolitique.fr/La-grippe-de-l-arnaque-27658.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6071
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Vaccin contre la grippe A H1N1 porcine ex-mexicaine, et autres alchimies   Jeu 7 Jan - 12:12


Image blog-philatélie.com

Grippe A : Pétition Nationale pour une enquête parlementaire

Nous citoyennes et citoyens français, demandons la création d'une commission d'enquête parlementaire sur l'attitude et les actes du gouvernement durant la pandémie de grippe A-H1N1, notamment sur les directives contradictoires données par Mme Bachelot, Ministre de la Santé, concernant l'achat massif puis la revente d'un stock important de vaccins, à l'efficacité par ailleurs contestée.

Nous demandons que toute la lumière soit faite sur les raisons de l'importante campagne médiatique de sensibilisation et de vaccination, dont l'ampleur nous paraît plus qu'exagérée.

[Pétition lancée par le Mouvement Agir pour l'Avenir - Réagissons, Maintenant, Ensemble - www.agir-pour-lavenir.org]

Pour signer la pétition :
www.ipetitions.com/petition/gouv-grippe-a/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6071
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Vaccin contre la grippe A H1N1 porcine ex-mexicaine, et autres alchimies   Ven 8 Jan - 16:56


Dessin de NONO

A saisir : millions de vaccins contre la grippe A, origine France
www.rue89.com/2010/01/03/a-saisir-millions-de-vaccins-contre-la-grippe-a-origine-france-132111

Commande de vaccins : le courrier aux labos qui contredit Bachelot

«Le Canard enchaîné» s'est procuré une lettre envoyée aux laboratoires pharmaceutiques, concernant l'annulation des commandes de vaccins anti-grippe A, datée du 4 janvier 2010.

Invitée du JT de TF1 lundi 4 janvier, la ministre de la Santé Roselyne Bachelot avait bien précisé que la résiliation «des commandes de 50 millions de doses» du vaccin contre le virus H1N1 avait été négociée «à partir du 20 novembre».

Le Canard enchaîné révèle mercredi matin un courrier émis par l’Eprus, l’établissement public chargé d’acheter les vaccins, adressé au laboratoire GSK, pour lui annoncer «la suppression de la commande à hauteur de 32 millions de doses», daté du 4 janvier 2010, jour de l'annonce de la ministre. Toujours selon le Canard, l’Eprus aurait également demandé à Novartis, l’annulation de l’achat de «7 millions de doses».

L'économie réalisée grâce à la résiliation des commandes devait s'élever à 350 millions d'euros. Mais le Canard souligne un autre détail, passé sous silence par la ministre de la Santé. Les deux courriers précisent : «Nous sommes à votre disposition pour envisager avec vous les conséquences de cette modification du marché.»

Contacté mercredi matin, le cabinet de Roselyne Bachelot s'est refusé à tous commentaires.
www.liberation.fr/societe/0101612265-commande-de-vaccins-le-courrier-aux-labos-qui-contredit-bachelot

Roselyne Bachelot et Philippe Seguin
http://blabladezinc.20minutes-blogs.fr/archive/2010/01/07/philippe-seguin-et-roselyne-bachelot.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6071
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Vaccin contre la grippe A H1N1 porcine ex-mexicaine, et autres alchimies   Jeu 28 Jan - 4:07


François Autain

"Dès le mois d’août, on pouvait dire que l’épidémie ne serait pas aussi grave"
Grippe A : le Parti de gauche réclame une commission d'enquête

La polémique enfle au sujet de la gestion par le gouvernement de la grippe A. Elle vient de prendre un tour nouveau au Sénat. Un des membres de la commission des Affaires sociales soulève la question d’un éventuel conflit d’intérêt entre laboratoires et santé publique.

Pourquoi autant de doses de vaccin achetées ? Pourquoi avoir écouté des experts alarmistes percevant des rémunérations de laboratoires pharmaceutiques et pas d’autres experts ? Quel est le rôle de ces laboratoires dans les décisions prises par Roselyne Bachelot, ministre de la Santé ? Quel conflit d’intérêt possible entre décisions publiques et intérêts privés ? Autant de questions que se pose François Autain, sénateur PG de la Loire.

Il réclame une "commission d’enquête sur le rôle des firmes pharmaceutiques dans la gestion par le gouvernement de la grippe A." L’annonce a été faite ce matin par le groupe CRC-SPG (communistes et Parti de gauche) au Sénat.

François Autain répond à Public Sénat sur les raisons de cette volonté de création d’une commission d’enquête.

Cette annonce fait suite à l’audition du numéro 2 de l’OMS par le Conseil de l’Europe la veille. Cette audition a soulevé les mêmes questions au niveau mondial, les experts conseillant l’OMS étant pour certains rémunérés par des laboratoires pharmaceutiques.

http://fr.news.yahoo.com/63/20100127/tpl-grippe-a-ds-le-mois-daot-on-pouvait-5cc6428.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BA



Messages : 505
Date d'inscription : 24/06/2009

MessageSujet: Re: Vaccin contre la grippe A H1N1 porcine ex-mexicaine, et autres alchimies   Mer 10 Fév - 15:59

Mercredi 10 février 2010 :

Sanofi : résultats en hausse et ventes record de vaccins antigrippaux en 2009.

Le groupe pharmaceutique français Sanofi-Aventis a annoncé mercredi avoir enregistré en 2009 un bénéfice net de 7,8 milliards d'euros, en hausse de 11 %, et un chiffre d'affaires de 29,3 milliards, en progression de 6,3 %, grâce notamment à des ventes "record" de vaccins antigrippaux.

"Nous prévoyons des ventes à peu près similaires de vaccins anti-H1N1 en 2010 par rapport à 2009", a estimé le directeur général de Sanofi-Aventis Chris Viehbacher lors d'un point-presse.

http://www.boursorama.com/infos/actualites/detail_actu_marches.phtml?num=a32b09694bd645de64791f16cea57377

Le directeur général de Sanofi-Aventis Chris Viehbacher a rajouté :

"Nous remercions aussi tous ces cons de contribuables du monde entier. Nous remercions notamment ces cons de contribuables français. Grâce à leurs impôts, nous nous faisons des couilles en or. Enfin, une dernière chose : nous remercions Roselyne Bachelot, et comme prévu, nous lui réservons une bonne place dans notre entreprise Sanofi-Aventis. Roselyne, nous t'attendons ! Merci encore, et gros bisous !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vaccin contre la grippe A H1N1 porcine ex-mexicaine, et autres alchimies   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vaccin contre la grippe A H1N1 porcine ex-mexicaine, et autres alchimies
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» VACCINATION CONTRE LA GRIPPE SAISONNIERE
» vaccin contre la varicelle!!!!
» Vaccin contre la varicelle
» vaccin contre la gastro...
» conseil de médecin contre la grippe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sarkoverdose :: Forum :: Urgences / annonces-
Sauter vers: