sarkoverdose

Politique, culture, art, humour...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les agriculteurs doivent rembourser 500 millions à l'Etat. Bruxelles l'exige.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Orwelle



Messages : 6021
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Les agriculteurs doivent rembourser 500 millions à l'Etat. Bruxelles l'exige.   Lun 3 Aoû - 23:02



Bruxelles réclame 500 millions aux agriculteurs français

L'Union européenne exige le remboursement à l'Etat de subventions publiques versées entre 1992 et 2002. Elle reproche à la France d'avoir versé dix ans d'aides illégales, car faussant la concurrence, aux producteurs de fruits et légumes.


La Commission a ouvert son enquête en 2005 et ses conclusions, publiées en janvier, sont particulièrement sévères pour la France.

« Bien qu'au courant de ces dérives, tous les ministres de l'époque, de gauche comme de droite, ont approuvé et reconduit le système, sans en avertir Bruxelles », souligne Le Parisien.

Idem depuis la fin de cette dérive et le début de l'enquête, en 2002. Aucun des ministres de l'Agriculture n'a souhaité médiatiser l'affaire, la France tentant de retarder le remboursement. Michel Barnier, chargé du portefeuille entre 2007 et 2009, a encore déposé un recours le 8 avril 2009 devant la Cour de justice européenne pour contester le montant exigé par Bruxelles. Sous la menace de se voir infliger une astreinte quotidienne, l'actuel ministre s'est vu contraint d'enclencher enfin la procédure de remboursement.


http://eco.rue89.com/explicateur/2009/08/03/pourquoi-bruxelles-reclame-500-millions-aux-agriculteurs-francais

Les agriculteurs qui touchent le plus de subventions...
www.autourdubio.fr/?tag/ministre%20agriculture

Dans les commentaires

Dans une procédure à engager sous quatre mois, depuis le 29 janvier 2009.
Mais il ne fallait pas en parler avant les élections européennes, d'autant que le ministre Barnier était candidat à l'eurorégion Ile-de-France…


Quand on sait que 80% des subsides vont à 20% des exploitations (qui sont les plus riches), ca s'appelle un contre-sens.

La dernière « frasque » du gouverment Fillon date du mois de mars 2009 : donner 170 millions d'euros aux céréaliers en compensation des aides de la PAC que Bruxelles voulaient voir répartir d'une façon plus équitable.
Si toutes les subventions pour le monde agricole avaient été utilisées pour sauver notre industrie secondaire, celle qui a été délocalisée, ce serait des dizaines de millions d'emplois qui seraient encore sur le territoire national.

La Fnsea : « nous ne pouvons pas rembourser “. Jusqu'à ce jour, ce syndicat majoritairement à droite sur l'échiquier politique, s'est bien gardé d'alerter les pouvoirs publics et leurs ministres de tutelle depuis 1992... ‘ chut …. tant que l'on nous demande rien, continuons à percevoir …’
Le citoyen lambda, lorsqu'il reçoit un trop-perçu par une administration, cette dernière ne se soucie pas de savoir si l'allocataire peut payer ou pas. Il doit rembourser, peu importe s'il aura des problèmes financiers. Les gens de droite comme ce syndicat, ont voté pour le petit corps malade pour des réformes, ne plus indemniser un certain temps les demandeurs d'emploi, les immigrés, etc.... À leur tour de rembourser ce qu'il doivent aux contribuables français !




L'Etat français a peur du lobby agricole, car en plus d'être présents dans les circuits lobbystes habituels, lorsque les agriculteurs descendent dans la rue, ils sont toujours écoutés et on parle de « manifestants en colère » et non pas de casseurs…skalpa

Faute d'avoir permis à chaque pays membres les mesures de protections sociales qu'une conjoncture désastreuse imposait, l'Union Européenne se dirige tout bonnement et à grands pas vers son éclatement.


À croire que la commission européenne racle ses fonds de tiroir pour remettre à flot le budget de l'agriculture. Le problème c'est qu'ils ne veulent pas récupérer les fonds là où ils les ont dépensés à tort.
En effet fin 2007 Jacques Barrot, alors commissaire européen chargé des transports, a fait transférer 2,3 milliards de la caisse des fonds destinés à l'agriculture sur le projet GALILEO qui est encore aujourd'hui en panne.
C'est tout bénef pour ces braves politicards, ils prennent 2,3 Milliards d'€ et ils demandent à ceux à qui ils ont pris cet argent (les agriculteurs) de payer 500 millions de plus.
Barrot est décidément le champion des coups foireux, entre son carnet de santé dont on connait le succès, son permis de conduire européen attendu en 2030 et Galiléo qui est en panne il ne lui manque plus qu'à couler le Festival de La Chaise-Dieu dont il vient de prendre la présidence.
www.agoravox.fr/actualites/europe/article/les-subventions-agricoles-de-l-ue-36950
www.zoom43.fr/actu/ACT_detail.asp?strId=33013&strArtTypId=1


Exact tout le monde doit rembourser !
Sauf les banques évidement
On vient de filer des millions (milliards ?) aux banques pour « renflouer » … mais j'imagine que c'est dans le cadre du libre échange non ?

Ce n'est pas fini !
Quand Bruxelles, s'apercevra que le RSA est un moyen de financer les entreprises en indemnisant les employés de la différence entre leur salaire et le RMI (montant qui n'apparait pas aux charges des entreprises donc dans le prix de revient des services et des biens), ça va chauffer !


Des politiciens ont continué sciemment une pratique illégale. Seront-ils inquiétés ? Y perdront-ils quelque chose ? Non. Donc ce genre d'idioties continueront. Il y a un vrai problème de fond là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6021
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les agriculteurs doivent rembourser 500 millions à l'Etat. Bruxelles l'exige.   Ven 6 Oct - 0:59



Une vie de cochon

La barbarie à usage humain
L'agro-industrie a remplacé l'élevage, la vache est devenue un produit bovin.
Florette ne gambade plus dans les prés. Elle a été remplacée par le matricule XYRT2004 qui passe quatre ans dans une cellule en béton. Pendant ce temps des millions de poussins mâles inutiles sont jetés vivants dans des broyeurs, les cochons sont castrés sans anesthésie...
http://sarko-verdose.bbactif.com/t171-une-vie-de-cochon
http://sarko-verdose.bbactif.com/f3-environnement-animaux-eau-alimentation


Grande distribution
[groupe Casino, Édouard Leclerc, magasins Lidl, hypermarchés Carrefour, Ikea, Monoprix, Ed, Cora, Tati...]  
Comment la France est devenue moche
http://sarko-verdose.bbactif.com/t419-grande-distribution-action-contre-naouri-pdg-de-la-multinationale-casino
http://sarko-verdose.bbactif.com/f5-urgences-annonces
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6021
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les agriculteurs doivent rembourser 500 millions à l'Etat. Bruxelles l'exige.   Ven 6 Oct - 1:37



Charal : le boucher qui ne fait pas de quartier

Il est le seul à oser affronter Leclerc. ll refuse de garantir un prix aux éleveurs. Il se moque des injonctions du ministre Le Foll. Qui est le terrible Jean-Paul Bigard, propriétaire d'une vingtaine d'abattoirs et de Charal ?

12/01/2016
https://www.capital.fr/entreprises-marches/charal-le-boucher-qui-ne-fait-pas-de-quartier-1096176


Le groupe Bigard est une entreprise d'abattage et de transformation de l'industrie agroalimentaire française spécialisée dans la viande de porc et de bovin.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Bigard_(entreprise)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6021
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les agriculteurs doivent rembourser 500 millions à l'Etat. Bruxelles l'exige.   Dim 8 Oct - 17:35



Une soupe citoyenne pour dire non à Europacity

La mobilisation contre l’urbanisation du Triangle de Gonesse s'installe à Paris ce week-end pour dénoncer la perte des terres agricoles franciliennes et les mensonges autour de ce mégaprojet hybride porté par Auchan.

Avec pour slogan phare : « Des légumes, pas du bitume ! », les opposants appellent à se rassembler sur la place de la République, à Paris, dimanche 8 octobre, à partir de 14 heures. Ils cuisineront une soupe citoyenne à partir des légumes cultivés dans les champs du Triangle de Gonesse (Val-d’Oise) menacés par ce gigantesque complexe mêlant commerces et loisirs. [...]

Ce nouveau rassemblement sera également l'occasion de présenter le projet alternatif élaboré par les opposants intitulé Carma (Coopération pour une ambition agricole, rurale et métropolitaine d'avenir). Il repose sur quatre volets : un pôle de production en agriculture durable, autour d’une ferme maraîchère solidaire, de jardins familiaux, d’un centre de formation en agroécologie ; des ateliers de transformation des produits, créant de l’emploi sur place ; des circuits de consommation courts (cantines, Amap, points de vente périurbains) ; et le recyclage des matières organiques (compostage, méthanisation) de la plaine de Gonesse.

https://www.politis.fr/articles/2017/10/une-soupe-citoyenne-pour-dire-non-a-europacity-37707/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6021
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les agriculteurs doivent rembourser 500 millions à l'Etat. Bruxelles l'exige.   Lun 16 Oct - 18:44



Un revenu de base paysan ?

Lors des États généraux de l'alimentation, Macron a évoqué l'importance de partir des coûts de revient pour définir les prix agricoles et la sécurisation du revenu paysan.

'la Confédération paysanne restera vigilante sur la transformation en actes de ce discours. Beaucoup de missions sont renvoyées aux interprofessions. Or, ces dernières sont gérées par les forces de l'inertie (FNSEA*, Bigard, Lactalis…). Elle demande l'effectivité du pluralisme syndical dans ces instances de filière (instituts techniques, interprofessions). [...]

De même, nous ne savons pas comment ces annonces pourront s'accommoder de la dure réalité de l'orientation libérale de la Commission Européenne, notamment en ce qui concerne les accords de libre-échange. [...]

Il reste encore du travail pour que les paysans puissent espérer obtenir des prix rémunérateurs, nous aurons à souffrir la dangereuse contre-offensive de ceux qui s'accaparent les fruits de notre travail depuis des années, ainsi que ceux qui ont intérêt à l'immobilisme des systèmes de production. [...]'

12 oct 2017
http://www.confederationpaysanne.fr/actu.php?id=6299
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6021
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les agriculteurs doivent rembourser 500 millions à l'Etat. Bruxelles l'exige.   Mer 18 Oct - 22:32



Accords de libre-échange : l’entêtement criminel de la Commission européenne

Deux semaines après la mise en œuvre provisoire du CETA et la destruction programmée des élevages allaitants français, l'appétit libéral de la Commission européenne ne se tarit pas.

Un nouveau cycle de négociations entre l'Union européenne et le Mercosur* s'est achevé aujourd'hui. La Commission aurait choisi de sacrifier à nouveau les secteurs agricoles sensibles, que de nombreux Etats-membres lui avaient pourtant demandé de protéger. La viande bovine, la volaille, l'éthanol, le sucre et le maïs doux n'auraient pas été épargnés. En particulier, un contingent sans droit de douane de 70.000 tonnes de viande bovine, offert par la Commission européenne au Mercosur*, pourrait ainsi venir s'ajouter aux 68.000 tonnes offertes au Canada.

Et la Commission européenne ne compte pas s'arrêter là. Elle négocie en parallèle avec le Mexique, malgré des risques importants pour les producteurs européens de viande bovine, de sucre et de bananes.
D'ici la fin de l'année, elle compte bien obtenir un mandat des Etats-membres pour négocier trois nouveaux accords de libre-échange, avec le Chili, l'Australie et la Nouvelle-Zélande. Les fruits, la viande bovine, la viande ovine, le sucre, les céréales et les produits laitiers sont les principaux secteurs inquiétés.

Quelle que soit leur production, tous les paysans sont menacés par les accords de libre-échange. Et quand bien même certains accords pourraient déclencher une hausse des exportations pour une poignée de produits français, les industriels et les négociants seront-ils disposés à partager leurs bénéfices avec les producteurs ?

La Confédération paysanne demande à l'État français de peser de tout son poids contre les ALE négociés et en cours de négociation. Enfin, nous demandons à l'État d'arrêter de donner des mandats de négociation à la Commission européenne.

6 oct 2017
http://www.confederationpaysanne.fr/actu.php?id=6287&PHPSESSID=tfncf60apn1h09bshkpiq8n402


ALE. Un accord de libre-échange est généralement la première étape vers une intégration plus forte des marchés.
https://www.glossaire-international.com/pages/tous-les-termes/accord-de-libre-echange-ale.html
https://fr.wikipedia.org/wiki/March%C3%A9_commun_du_Sud
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6021
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les agriculteurs doivent rembourser 500 millions à l'Etat. Bruxelles l'exige.   Mer 18 Oct - 23:47



Un agriculteur se suicide tous les deux jours

Céline avait 47 ans et deux enfants. Elle a laissé une lettre pour expliquer qu’elle ne supportait plus ses difficultés financières. Jeudi, la productrice de lait s’est pendue dans la salle de traite de l’exploitation où elle travaillait avec son mari et un associé à Plumieux (Côtes-d’Armor).
Selon son époux, Céline était fatiguée de devoir travailler énormément juste pour payer les factures. [...]

En 2015, plus de 130.000 exploitants agricoles, soit un tiers de la profession, ont déclaré des revenus inférieurs à 354 euros par mois.
Selon Santé publique France, 150 agriculteurs mettent fin à leurs jours chaque année, soit un suicide tous les deux jours.

La surmortalité par suicide chez les hommes agriculteurs exploitants est supérieure à 20 % par rapport à la population. Deux secteurs en crise sont particulièrement touchés : l’élevage bovin et la production laitière avec une surmortalité supérieure à 50 %.
http://www.leprogres.fr/actualite/2017/02/25/un-agriculteur-se-suicide-tous-les-deux-jours

La vidéo-choc sur le suicide des agriculteurs
http://www.lepoint.fr/societe/la-video-choc-sur-le-suicide-des-agriculteurs-22-12-2016-2092419_23.php


Sainte-Anne-d’Auray en octobre 2015 - Sur le parvis de la basilique, 600 croix
représentent les 600 agriculteurs qui se suicident chaque année./ Jean-Sébastien EVRARD/AFP


Le suicide des agriculteurs multiplié par trois en 2016

Le nombre d’agriculteurs en détresse ne cesse de croître face à la crise que connaît leur secteur. La Mutuelle Sociale Agricole décide de renforcer son dispositif de prévention. [Extraits]

Au premier semestre, la permanence de prévention du suicide chez les agriculteurs Agri'écoutes a reçu 1.700 appels, soit une moyenne de 285 appels par mois

Crise existentielle
L’importante crise économique agricole mène parfois les agriculteurs à s’interroger sur leur utilité. "Il y a une interrogation dans les campagnes sur le sens de notre métier : on est là pour faire quoi ?", a déclaré Pascal Cormery, président de la MSA

354 euros par mois
Autre signe de la précarité croissante dans le monde paysan, l'explosion de la demande de primes d'activité, le nouveau dispositif pour les travailleurs à revenu modeste qui a remplacé le RSA activité. Alors que la MSA attendait 60.000 demandes pour l'ensemble de 2016, elle en est déjà à 200.000 depuis le début de l'année.

L'explosion des demandes s'explique assez facilement : en 2015, 30% des agriculteurs imposés au régime réel ont eu des revenus équivalents à 354 euros par mois. En 2014, ils étaient 18% dans cette situation

Les hommes ont du mal à se confier
"Lorsqu'il n'y a plus de revenus qui rentrent, un fort endettement, l'homme n'ose plus appeler. Il se réfugie dans le travail, ne s'occupe plus des papiers, des échéances, c'est le conjoint qui est confronté à cela"

Un dispositif riche de 900 travailleurs sociaux
le directeur général de la MSA compte sur ses 900 travailleurs sociaux présents sur tout le territoire mais s'inquiète des "départs en retraite" en affichant la crainte "qu'ils ne soient pas remplacés".

Concernant le dispositif de remplacement gratuit mis en place par le gouvernement pour permettre aux exploitants de souffler, M. Brault affirme qu'assez "assez peu d'agriculteurs ont demandé à en bénéficier". "L'agriculteur ne ressent pas le besoin de partir en vacances, pour lui, c'est un sentiment de fuite devant ses problèmes."
13/10/2016
http://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/le-suicide-des-agriculteurs-multiplie-par-trois-en-2016_1870489.html




Stress, isolement, suicides : les agriculteurs dans le rouge
http://www.centrepresseaveyron.fr/archives/stress-isolement-suicides-les-agriculteurs-dans-le-rouge-AFCP943650

Le suicide : troisième cause de décès chez les agriculteurs
http://www.allodocteurs.fr/actualite-sante-le-suicide-troisieme-cause-de-deces-chez-les-agriculteurs_11423.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les agriculteurs doivent rembourser 500 millions à l'Etat. Bruxelles l'exige.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les agriculteurs doivent rembourser 500 millions à l'Etat. Bruxelles l'exige.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nos paysans doivent rembourser......ca va chauffer !
» Subventions : les agriculteurs devront rembourser
» Plus de 6 millions d'actes nouveaux sur Geneanet
» Blogger, supôt de l'Etat Français ?
» LES FILLES ... LES PLAINTES ON VA SE FAIRE REMBOURSER?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sarkoverdose :: Forum :: Politique / Social-
Sauter vers: