sarkoverdose

Politique, culture, art, humour...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 EDF : Europe du Fric, Escroquerie des Français, Entreprise de Farces (et attrapes)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Orwelle



Messages : 5507
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: EDF : Europe du Fric, Escroquerie des Français, Entreprise de Farces (et attrapes)   Sam 15 Aoû - 17:58



EDF, le mensonge de l'augmentation

Officiellement, les prix de l'électricité augmentent en moyenne de 1,9% à partir de samedi 15 août. Derrière ces augmentations "raisonnables" selon la ministre des finances se cache une révolution tarifaire que le gouvernement n'a pas le courage politique d'assumer. Au nom de la concurrence, de la réalité des coûts, tous les modes de calcul ont été revus. Conséquence : les plus petits vont payer pour les plus gros. Les abonnements les plus bas pour les particuliers augmentent ainsi de 172%. En revanche, les plus gros consommateurs particuliers voient leur abonnement baisser de 25%.
Selon l'avis de la Commission de régulation de l'énergie, 3 millions de sites pourraient subir des augmentations supérieures à 10%, 1,5 million de sites allant au-delà de 15%. Le gouvernement s'est bien gardé de faire la moindre publicité sur cette réforme, qui pose les bases du démantèlement des tarifs régulés.

Extraits

Tout s'est concocté dans la plus grande discrétion. Sans débat public, sans la moindre concertation, le gouvernement a entrepris dans le secret de ses cabinets de rebâtir tout le système tarifaire régulé de l'électricité en France.

Pour comprendre l'ampleur des changements, il faut se reporter aux années précédentes. L'an dernier, trois lignes seulement avaient suffi dans le Journal officiel du 14 août 2008 pour donner les augmentations des principaux tarifs d'électricité, ceux pour les particuliers augmentant alors de 2%. Cette année, il n'y a pas moins de vingt pages dans le Journal officiel du 14 août détaillant les différents tarifs pour les particuliers, les professionnels, les entreprises, les prix outre-mer , ou les tarifs entre les heures creuses et heures pleines. Une remise à plat totale.

Il faudra du temps pour pouvoir mesurer la portée réelle des modifications apportées à un système tarifaire par nature complexe , et aujourd'hui volontairement obscurci. Des tarifications ont été supprimées, les modes de calcul pour d'autres ont été totalement révisés. Mais les changements apportés au système de base pour les particuliers donnent déjà un petit aperçu de ce qui se prépare. Ainsi le prix de l'abonnement (hors taxes) pour les plus petites installations (3 kVA) passe de 21,48 euros à 58, 42 euros, soit 172% d'augmentation. Pour EDF, ces petits compteurs coûtent cher. De plus, rappelle-t-il, ils ne représentent que 8% de l'électricité consommée.

Mais il en va de même pour les abonnements pour la puissance juste supérieure (6kVA) qui forme une bonne partie des abonnements des particuliers ne se chauffant pas à l'électricité: ils passent de 54,48 euros à 67, 47 euros, soit 24% de hausse. On est très loin de l'esprit de la charte de service public signé en 2005 entre l'Etat et EDF qui stipulait que les prix ne devaient pas dépasser l'inflation. Mais le gouvernement ne semble guère se sentir tenu par la signature de l'Etat. (...)

Mais ce n'est pas la seule aberration du système. Alors que EDF est désormais importateur net d'électricité, connaît de grandes difficultés à fournir l'ensemble du réseau en périodes de pointe en hiver, il a décidé de revoir sa politique sur les tarifs dit d'effacement (EJP). Lors de période de pointe, certains gros consommateurs acceptent de ne plus utiliser d'électricité – de s'effacer du réseau – en contrepartie, ils disposent de prix privilégiés le reste du temps. EDF semble juger aujourd'hui que ce système lui est préjudiciable : les tarifs EJP vont donc augmenter de plus de 6% afin de dissuader les nouveaux candidats. EDF explique qu'il lui fallait revoir ces tarifs qui ne reflétaient pas la réalité des coûts de transport et de distribution. Mais cela ne change en rien, assure-t-il, sa politique pour les économies d'énergie.
www.mediapart.fr/journal/economie/140809/edf-le-mensonge-de-l-augmentation


Pierre Gadonneix, PDG d'EDF

Augmentation de 1,9% des tarifs EDF : "une pantalonnade"
samedi 15 août 2009, par Olivier Bonnet
www.plumedepresse.com/spip.php?article1203
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 5507
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: EDF : Europe du Fric, Escroquerie des Français, Entreprise de Farces (et attrapes)   Sam 15 Aoû - 18:19



Pourquoi EDF augmente ses tarifs ?

L'ouverture à la concurrence voulue par l'Europe et le gouvernement

Cette ouverture contraint EDF à racheter toute l'électricité produite par les producteurs privés. Et ce à 6 fois le prix de production. Pourquoi 6 fois ? Tout simplement pour inciter les particuliers à s'équiper de moyens de production privés. Mais on a détourné le but. Ce qui est valable pour les particuliers a été étendu aux producteurs industriels. Il s'agit d'un détournement des motivations, là où on devait inciter les particuliers à produire leur électricité pour des raisons écologiques -ce qui peut se concevoir-, on a substitué la logique capitaliste du profit à outrance. On assiste même à la construction de centrales privées fonctionnant au gaz naturel, bonjour le CO2 ! Le but écologique est complètement oublié.

Comme les producteurs privés de multiplient (Powéo, Direct-Energie, diverses grosses entreprises d'éoliennes ou de solaires, etc.), le coût pour EDF est de plus en plus important, 6 fois plus que si EDF produisait elle-même. D'où l'augmentation des tarifs, par obligation de racheter toute l'électricité produite. (...)

Mais il y a une explication simple :

Si EDF produit, revend et gagne de l'argent, cela va dans les caisses de l'Etat et d'EDF qui peut réinvestir ou bien baisser ses prix. Pas intéressant pour les gourous de l'ultra-libéralisme, l'argent d'une entreprise nationalisée qui profite à la communauté, c'est un blasphème anti-libéral, un truc de gauchistes. Par contre avec le système actuel, l'argent de la collectivité va dans la poche des actionnaires des sociétés privées. Nettement plus intéressant pour certains, et surtout en droite ligne du dogme ultra-libéral, piquer l'argent de la collectivité au profit de quelques uns.

Il s'agit d'une distorsion de concurrence, les privés vendant 6 fois plus cher au public, et d'un pillage du patrimoine national constitué par EDF que vous et moi payons depuis des années. Comme ça, peu à peu EDF deviendra non rentable et on pourra privatiser à outrance !

Ah, je me suis laissé dire que M. Bolloré (vous savez l'ami du président qui lui prête son yacht et son avion), que Bolloré donc possèderait d'importants actifs dans la production d'énergie... Mais cela n'a rien à voir, bien entendu !

Roland
www.dazibaoueb.fr/article.php?art=5510

13 mai 2008
EDF : la Commission européenne exige le démantèlement

La CFE-CGC des industries électriques et gazières juge la hausse "insuffisante" Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 5507
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: EDF : Europe du Fric, Escroquerie des Français, Entreprise de Farces (et attrapes)   Sam 15 Aoû - 18:31



EDF : enquête sur un service public taillé en pièces

Ce devrait être un plébiscite. Le 17 juin, EDF lance un grand emprunt national à destination des particuliers. La direction du groupe d'électricité veut faire de cette levée de fonds une opération de communication pour affirmer son statut d'entreprise préférée des Français.
Peu de chose pourtant subsiste de l'ancienne entreprise publique. Avec l'accord des responsables politiques, EDF a été démantelé, éclaté en morceaux pour répondre aux impératifs de la concurrence de Bruxelles.
«Je ne pensais pas que cela arriverait», constate aujourd'hui l'ancien patron d'EDF, Marcel Boiteux (vidéo). Enquête.
www.mediapart.fr/journal/france/170609/edf-enquete-sur-un-service-public-taille-en-pieces


EDF a perçu plus de 2 milliards avec son Emprunt

L'emprunt lancé par EDF auprès des particuliers serait déjà souscrit à plus de 2 milliards d'euros une semaine après son lancement, alors que le groupe ne pensait initialement lever qu'un milliard, indique ce jeudi l'hebdomadaire Investir sur son site internet.

La souscription de cet emprunt dont le taux d'intérêt s'élève à 4,5% doit se terminer le 10 juillet. Des analystes notaient lors du lancement du prêt qu'avec un taux du livret A à 1,75%, l'emprunt serait particulièrement attractif pour les particuliers.

L'emprunt d'EDF est considéré par des observateurs comme un ballon d'essai pour le gouvernement qui envisage lui aussi de solliciter l'épargne des Français pour financer des investissements dans des secteurs jugés stratégiques.
25 juin 2009
latribune.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin


Messages : 78
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: EDF : Europe du Fric, Escroquerie des Français, Entreprise de Farces (et attrapes)   Lun 17 Aoû - 16:02


Le plus grand théâtre du monde

présente

Electrisation des Foules


interprétée par les lauréats du petit théâtre de France,
Sarkozy et Lagarde,
entourant le jeune premier Gadonneix


Acte 1 : "Quand on veut des étoiles, on demande la lune", gronde Lagarde, quand guignol Gadonneix réclame 20 % d'augmentation de l'électricité.

Le spectateur français

est bon public

Dans les coulisses de Bruxelles, le sculpteur Barroso

a patiemment travaillé.

Le marionnettiste OMC est un pro (60 ans d'ancienneté !)


La pièce, inspirée d'AGCS (Agitation Guignolesque pour Consumériser les Satellites)


a été écrite par Rothschild & Co,
gracieusement hébergé par le mécène
Bernhard zur Lippe Biesterfeld, Graf und edler Herr zu Schwalbenfeld und Sternberg,
dit Bernhard des Pays-Bas,
en son hôtel Biderberg d'Oosterbeek.



Ces activités artistiques n'ont pas empêché le Prince, très actif, de tremper dans l'affaire Lockheed.


Dernière édition par Admin le Dim 23 Aoû - 9:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sarko-verdose.bbactif.com
BA



Messages : 505
Date d'inscription : 24/06/2009

MessageSujet: Re: EDF : Europe du Fric, Escroquerie des Français, Entreprise de Farces (et attrapes)   Lun 17 Aoû - 16:10

Je cite le programme du Conseil National de la Résistance, publié le 15 mars 1944.

a) Sur le plan économique :
- l’instauration d’une véritable démocratie économique et sociale, impliquant l’éviction des grandes féodalités économiques et financières de la direction de l’économie ;
- une organisation rationnelle de l’économie assurant la subordination des intérêts particuliers à l’intérêt général et affranchie de la dictature professionnelle instaurée à l’image des Etats fascistes ;
- l’intensification de la production nationale selon les lignes d’un plan arrêté par l’Etat après consultation des représentants de tous les éléments de cette production ;
- le retour à la nation des grands moyens de production monopolisés, fruits du travail commun, des sources d’énergie, des richesses du sous-sol, des compagnies d’assurances et des grandes banques ;

Ce programme a été réalisé à la Libération par le gouvernement de Charles de Gaulle (avec 4 ministres communistes), puis le gouvernement de Félix Gouin :

- 5 octobre 1944 : ordonnance sur le droit de vote des femmes.
- 18 octobre 1944 : ordonnance sur les profits illicites.
- 14 décembre 1944 : ordonnance instituant les Houillères nationales du Nord et du Pas-de-Calais.
- 3 janvier 1945 : rétablissement de la gratuité dans l’enseignement secondaire.
- 16 janvier 1945 : ordonnance nationalisant les usines Renault.
- 22 février 1945 : ordonnance sur les comités d’entreprise.
- 9 avril 1945 : nationalisation de Gnome et Rhône. Nationalisation d’Air France.
- 12 juin 1945 : suppression de la censure de presse.
- 22 juin 1945 : réforme de la fonction publique. Création de l’Ecole Nationale d’Administration. Elle doit former des haut-fonctionnaires. Leur mission est de servir l’Etat. Je vous laisse comparer avec ce que sont devenus nos énarques aujourd’hui.
- 28 juin 1945 : ordonnance sur les loyers.
- 30 juin 1945 : ordonnance sur le blocage des prix.
- 15 août 1945 : lancement de l’impôt de solidarité nationale.
- 4 et 19 octobre 1945 : ordonnance sur la Sécurité sociale.
- 11 octobre 1945 : ordonnance sur la crise du logement.
- 17 octobre 1945 : ordonnance sur le statut du fermage.
- 2 novembre 1945 : ordonnance sur les conditions de séjour des étrangers.
- 2 décembre 1945 : nationalisation de la Banque de France. Nationalisation des grandes banques de crédit.
- 21 décembre 1945 : création du Commissariat au Plan.

Gouvernement Félix Gouin :

- 8 avril 1946 : nationalisation du gaz et de l’électricité
- 25 avril 1946 : nationalisation des grandes compagnies d’assurance
- 16 mai 1946 : loi sur les comités d’entreprise
- 17 mai 1946 : loi créant les Charbonnages de France.

En revanche, depuis 25 ans, tous les gouvernements (de gauche et aussi de droite) détruisent les réalisations issues du programme du Conseil National de la Résistance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 5507
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: EDF : Europe du Fric, Escroquerie des Français, Entreprise de Farces (et attrapes)   Mer 19 Aoû - 3:31



EDF : l’augmentation que le gouvernement et les médias nous cachent
Seul Mediapart lève le lièvre
par Olivier Bonnet

Dans un billet en date du 15 août, nous dénoncions la "pantalonnade" de l’augmentation des tarifs d’EDF de 1,9% pour les particuliers. Nous étions pourtant alors loin de nous douter de l’existence d’une autre augmentation, cachée celle-là, révélée par Mediapart [...]

De la même manière, il nous a fallu longuement chercher pour trouver la trace du bilan semestriel publié par EDF, finalement dénichée dans cette dépêche en date du 30 juillet, signée de l’agence Reuters, non reprise ailleurs et pourtant passionnante :

"EDF annonce un résultat brut d’exploitation (Ebitda) au 1er semestre 2009 meilleur qu’attendu en raison notamment de l’intégration de British Energy mais son résultat net courant pâtit de la hausse des frais financiers. L’électricien public français a confirmé ses perspectives financières pour l’ensemble de l’exercice et redit dans un communiqué que son Ebitda devrait enregistrer une croissance modérée en 2009 à périmètre et taux de change constants et que son résultat net hors éléments non récurrents ne devrait pas être supérieur à celui de 2008".

Que donnent concrètement les chiffres ?
"Au cours du 1er semestre, EDF a enregistré un résultat net part du groupe de 3 117 millions d’euros (contre 3 116 au premier semestre 2008), un résultat net courant de 3 096 millions (-5,5%), un Ebitda de 10 141 millions (+12,2% et +2,4 à périmètre et change constants), un résultat d’exploitation (Ebit) de 6 775 millions (+14,6%) et un chiffre d’affaires de 34.897 millions (+8,2% et +4,9% à périmètre et taux de change constants). (...) Le recul du résultat net courant reflète la hausse des charges financières liée notamment au financement des acquisitions de British Energy et de la moitié des activités nucléaires de Constellation Energy aux Etats-Unis."

On voit bien que tous les clignotants sont au vert, les milliards dépensés pour des acquisitions internationales faisant simplement baisser le résultat net - le contraire eût été abracadabrantesque ! -, ce dernier restant cependant positif.

En clair, la hausse des tarifs n’est donc absolument pas justifiée ! Contrairement à ce qu’affirmait la ministre de l’Économie Christine Lagarde sur France-Inter hier matin encore : "C’est une augmentation qui est nécessaire". Comment le citoyen peut-il savoir que Lagarde ment si personne ne lui livre le bilan comptable d’EDF pourtant publié ? Et comment peut-il juger l’augmentation d’autant plus inadmissible que celle des tarifs se double d’une autre, des abonnements celle-là, que personne hormis l’indispensable Mediapart ne signale ? Notre troisième question découle des deux premières : où va l’information dans notre pays ?
www.plumedepresse.com/spip.php?article1205

Les trucs et astuces de Christine Lagarde
10 mesures pour contrer la baisse du pouvoir d’achat

(copie d’un de ses mémos) Wink
07 11 2007

1°) Au lieu de vous déplacer en voiture, préférez l’utilisation du vélo. Si vous avez des objets encombrants ou des enfants en bas âge à transporter, il se fait de très confortables sacoches à placer sur votre porte-bagages ou des petites remorques pour cycles tout à fait pratiques à manœuvrer ;
2°) Pour payer moins de loyer, pensez à vous installer dans des départements où la tension immobilière est moindre tels que la Creuse ou la Nièvre. Vous pourrez alors profiter d’un cadre de vie agréable à des prix très inférieurs à ceux pratiqués en région parisienne tout en restant à quelques heures de la capitale en transports en commun ;
3°) Pour le chauffage de votre logement, si vous avez une cheminée, vous pouvez y brûler les nombreux prospectus qui inondent votre boîte aux lettres. Si vous n’avez pas de cheminée et qu’il est trop difficile d’improviser un foyer dans votre logement, vous pouvez encore utiliser ces mêmes prospectus en les glissant dans vos vêtements, ils vous tiendront chaud à moindre coût ;
4°) L’éclairage est également un poste important et néanmoins superflu. Il existe en effet de nombreuses tâches qui peuvent être réalisées sans l'usage de la vue. Il y a d’ailleurs en France de nombreuses personnes aveugles qui vivent parfaitement bien. En évitant d’allumer la lumière à la nuit tombée, vous pourrez ainsi développer vos autres sens en faisant la vaisselle à l’odorat et au toucher, ou en surveillant vos enfants à l’oreille. Et rapidement, vos yeux s’habituant à l’obscurité, vous maudirez ces jours anciens où vous brûliez votre salaire dans ces inutiles lampes incandescentes ;
5°) Pour l’alimentation, de simples conseils permettent de réduire considérablement la facture. Remplacez le foie gras par du pâté de foie, le caviar par des œufs de lump… et cessez de vouloir impressionner tout le monde, il existe de très bons bordeaux dans les cuvées des années 80 ;
6°) Pour les vacances, n’oubliez pas qu’on n'est jamais mieux que chez soi. Si toutefois vous êtes contraints de partir pour un mariage ou pour voir une tante malade et que vous n’ayez pas trouvé de prétexte convaincant, préférez le camping municipal à l’hôtel ou aux chambres d’hôte ;
7°) Pour le mobilier, préférez les meubles en carton. Tout aussi pratiques et solides que le chêne, ils sont plus faciles à brûler si vous avez froid un jour de grève de la poste ;
8°) Les appareils de haute technologie consomment énormément, mais franchement avez-vous réellement besoin d’un écran plat, d’un lecteur dvd ou d’un ordinateur avec processeur dual-core, alors qu’il est si agréable de passer sa soirée à regarder TF1 sur une télé noir et blanc à faible consommation ?
9°) Le prix de l’eau augmente régulièrement, vous pouvez facilement limiter votre consommation en conservant l’eau du bain pendant plusieurs jours ou en récupérant l’eau de pluie ;
10°) Depuis que vous n’utilisez plus ni l’électricité ni l’eau courante, vous vous ennuyez tellement à la maison, où vous êtes cloîtrés toute l’année car vous ne partez plus jamais en vacances, que les seules distractions qui vous restent sont laver le linge et la vaisselle. Vous pouvez donc revendre vos appareils ménagers. Et encore une économie !"

En respectant ces 10 conseils, les ménages français pourront ainsi facilement augmenter leur pouvoir d’achat sans diminuer les recettes fiscales du gouvernement.

http://lesrumeursajojo.centerblog.net/3064181-Les-trucs-et-astuces-de-Christine-Lagarde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: EDF : Europe du Fric, Escroquerie des Français, Entreprise de Farces (et attrapes)   Aujourd'hui à 12:36

Revenir en haut Aller en bas
 
EDF : Europe du Fric, Escroquerie des Français, Entreprise de Farces (et attrapes)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Grenelle de l'Environnement?
» Ouverture du premier procès français sur une escroquerie à la taxe carbone
» 51 % des Français ont une vision négative des jeunes
» Les églises de réveil ou l'escroquerie biblique.
» Les forces françaises en OPEX

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sarkoverdose :: Forum :: Politique / Social-
Sauter vers: