sarkoverdose

Politique, culture, art, humour...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les lièvres de Barry Flanagan et autres animaux muses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Orwelle



Messages : 5507
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Les lièvres de Barry Flanagan et autres animaux muses   Mer 9 Sep - 13:02


Photo Fabrice Gibert

Barry Flanagan

Cet artiste anglais de réputation internationale, célèbre pour ses lièvres facétieux, s'en est allé le 31 août 2009.

Né à Prestatyn, dans le nord du Pays de Galles, le 11 janvier 1941, Barry Flanagan s'est orienté vers la sculpture dès l'âge de 17 ans, sans délaisser la peinture pour autant. Il a fait une partie de ses études au Saint-Martin School of Arts de Londres. C'est au début des années 80 qu'il s'est lancé dans les représentations animalières, multipliant les chiens, les chevaux, les éléphants, mais surtout les lièvres, son animal fétiche.

Barry Flanagan exerçait son art du détournement aux dépens de ses prédécesseurs britanniques - Epstein, Gaudier-Brzeska, Moore -, mais aussi de Rodin, Matisse ou Giacometti - et, plus largement, de toute la sculpture depuis ses origines.


Lièvre penseur à la Rodin,
Photo by light sketch


En 1981 surgit son premier lièvre de bronze à longues oreilles et pattes plus longues encore.
En 1992, il avait représenté la Grande Bretagne à la Biennale de Venise. Flanagan avait alors exposé un lièvre en bronze de plus de 2,50 mètres.

L'une de ses oeuvres les plus connues, et les plus photographiées, est un lièvre monumental acquis dans les années 90 par le Château Smith Haut Lafitte, un cru classé des Graves, à Martillac, aux portes de Bordeaux. Un lièvre en bronze semblant flotter à l'horizontale, devenu l'emblème de Smith Haut Lafitte.



L'artiste était depuis exposé dans les plus grands musées d'art contemporain du monde. Il était également, ses productions animalières aidant sans doute, l'un des artistes contemporains les plus populaires. Depuis une vingtaine d'années, Barry Flanagan vivait sur l'île d'Ibiza.



The Boxing Ones, 1989

www.sudouest.com/gironde/actualite/article/698222/mil/5070991.html
www.lemonde.fr/carnet/article/2009/09/05/barry-flanagan_1236407_3382.html
www.artinfo.com/news/story/32464/sculptor-barry-flanagan-dies-at-age-68/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 5507
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les lièvres de Barry Flanagan et autres animaux muses   Dim 22 Nov - 9:52



Jane Alexander

Jane Alexander est une artiste sud-africaine née à Johannesburg en 1959.
Elle utilise différents supports dont la sculpture, la photographie et la vidéo.

Titulaire d'un Master of Arts in Fine Art de l'Université de Witwatersrand,
elle vit et travaille à Cape Town où elle enseigne.

Ses oeuvres sont exposées dans le monde entier.
En mars 2009, elles ont fait l'ouverture de la 10e édition de la Biennale de La Havane.
Elles ont aussi figuré à la quatrième Biennale de Göteborg (Suède) en 2007, et à la Biennale de Venise de 1995.
L'exposition Histoire d'être humain à la chapelle de la Galilée de Durham lui était entièrement consacrée, au début de cette année.



Pour en savoir plus
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jane_Alexander_%28plasticienne%29
http://rickyday.net/blog/2009/03/art_opening_jane_alexander_sur.html
http://www.universes-in-universe.de/specials/africa-remix/alexander/english.htm



Agrandir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 5507
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les lièvres de Barry Flanagan et autres animaux muses   Mar 15 Déc - 16:42



Blériotte,
Boitalette, Bouddhinette,
Catulle, Centimette, Chestertonnette, Cléopette, Cromwelle,
Égoïnne, Einstein (mouton ?),
Freudette,
Gabrielle, Gamelle, Gargamelle, George Sand,
La Fayette (nous-voici), La Vilette,
Massachussette, Mermozette,
Paulette, Paupiette (qui se fait appeler aussi Module, Pendule, Pilule ou Ventricule),
Saint-Thomas d'Aquin, Sanisette, Savonette, Suffragette,
Talonnette...




Des centaines de brebis mènent une existence surréaliste sous la voûte étoilée du Grand Parapluie Cosmique, en compagnie d'Athanase, le berger rêveur, du Chien-sans-nom, de Romuald le bélier noir...

Le berger, fumeur de pipe, peint des fresques dans les grottes pour attirer les touristes. Il sera remplacé en cours de route par un plus jeune, Athanase Percevalve.
Le chien, qui n'a pas de nom, élève des automates dans un trou et ses « pattuscrits » sont refusés par tous les éditeurs.
Berthold le saint-Bernard ne quitte jamais son tonnelet sous le cou et «mange ses clients ».





Des brebis joutent avec les aviateurs, montées sur des aigles...
Il y a même des brebis-sirènes au fond de l'eau et toute la montagne se trouve en autogestion quand les brebis décident de vendre elles-mêmes leur laine.



http://bdm.typepad.com/legeniedesalpages/2004/09/le_transhumoris.html

Un portrait de F'murrr par Yves Frémion
http://bdm.typepad.com/legeniedesalpages/2004/09/le_transhumoris.html

http://zefranz.free.fr/fmurrr/
www.buvettedesalpages.be/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 5507
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les lièvres de Barry Flanagan et autres animaux muses   Jeu 17 Déc - 21:07


Brûle-parfum en forme d'oiseau

Les animaux dans l'art musulman

(Extraits de wikipedia)
On pense souvent que l'art islamique est entièrement anicônique, pourtant on ne peut que constater les nombreuses figures humaines et animales présentes dans les céramiques.


Coupe avec Bahram Gûr et Azadeh, Iran, XIIe-XIIIe siècles.

Anicônisme religieux

Si les théologiens de l'islam sont assez divisés sur la question de l'image figurée, il n'existe néanmoins aucun traité sur les images. Celles-ci ne sont évoquées que dans divers contextes, comme les bonnes mœurs. De plus, les musulmans ne se sont quasiment jamais livrés à la destruction d'images figuratives, mis à part Mahomet lui-même.

Pour beaucoup toutefois, l'image est un moyen de se détourner de la voie divine. C'est tout d'abord la peur d'un retour à l'idôlatrie qui pousse les théologiens à refuser les images dans les lieux de prière. Ensuite, l'image est aussi considérée comme un luxe, alors que Mahomet est décrit comme un homme modeste. L'idéal musulman est donc plutôt opposé au luxe, et par là même aux images.

Une exception peut être faite pour les poupées, utiles aux petites filles, et sur les tapis ou les sols où l'image est foulée aux pieds.

La conséquence la plus connue concernant l'image dans l'Islam est sans doute l'anicônisme total des mosquées. Sauf pour certains monuments iraniens et dans les mosquées anatoliennes des XIIe et XIIIe siècle qui comportent souvent, sur leur façade, des éléments figurés sculptés comme des dragons.

Calligraphie arabe

On connaîtrait aussi un Coran, comportant une image de Mahomet. Mais en fait les Corans ne comportent pas d'images figuratives. Lorsqu'ils contiennent des illustrations, celles-ci sont des figures géométriques, parfois proches de certains mysticismes.

L'élément décoratif principal dans les Corans n'est pas l'enluminure, mais la calligraphie elle-même, non seulement pour pallier cette absence de représentations, mais aussi parce que, dans la religion musulmane, « Dieu s'est fait verbe ».

Pourtant dans les trois empires ottoman, moghol et safavide, on trouve un art de la calligraphie figurative. Il s'agit en fait de représentation d'animaux, ou, plus rarement, d'hommes à partir d'éléments calligraphiques. L'élément représenté n'est que suggéré par les contours et les motifs que décrit l'écriture. S'agit-il encore de calligraphie, ou d'un détournement de la calligraphie ?

Jusqu'au Xe siècle on trouve le même anicônisme dans les arts profanes.

L'Islam tient à une certaine spécificité culturelle par rapport à l'Occident chrétien et redoute les conversions religieuses.
La représentation d'êtres animés vient plutôt d'Afrique du Nord et d'Égypte. Elle semble émerger en même temps dans d'autres parties du monde islamique, comme l'Espagne, l'Iran qui gagne peu à peu une certaine autonomie, mais aussi le croissant fertile, berceau de la civilisation abbasside : à Samarra comme à Suse, on remarque l'apparition de personnages et d'animaux sur les lustres monochromes et les faïences.

Pyxide d'Al Mughira, ivoire, 968

Avec l'invasion des Turcs Seldjoukides apparaît la miniature. Dans quasiment toutes les régions désormais, on peint, on grave, on sculpte des images figurées sur des objets profanes, destinées tant à la bourgeoisie qu'à l'aristocratie.

La traduction d'œuvres scientifiques classiques nécessitant des représentations explicatives est également un élément qui peut permettre d'expliquer la floraison de manuscrits décorés. En effet, les premières œuvres illustrées furent des traités scientifiques comme celui d'al-Sufi, « Traité des étoiles fixes » de 1009-1010 dont plusieurs exemplaires furent rapidement produits.


Carreau lustré au chameau, Iran, XIVe siècle, Louvre

Néanmoins, pour d'autres œuvres, comme les céramiques lustrées, peut-être destinées initialement à imiter à moindre coût les productions de vaisselle d'or, il faut sans doute évoquer l'arrivée sur la scène d'une nouvelle bourgeoisie marchande, qui réclame désormais elle aussi des images et de la vie dans les objets qu'elle achète.

Mis à part dans les dynasties berbères des Almohades et Almoravides, et chez les Mamelouks d'Égypte, la représentation figurée se fait accepter dans le monde islamique.
Mais si la représentation figurée semble donc assez fréquemment admise dans les arts de l'Islam, une question se pose : l'image peut-elle représenter la réalité ?
Car l'image pour les musulmans ne doit pas chercher à avoir d'âme, à représenter la vie.


Félin, acier, Iran, XIXe siècle, Louvre.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Repr%C3%A9sentation_figur%C3%A9e_dans_les_arts_de_l%27Islam
http://fr.wikipedia.org/wiki/Arts_d%27Islam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 5507
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les lièvres de Barry Flanagan et autres animaux muses   Lun 28 Déc - 4:00



Pugs Costumes
Costumes for small dogs









Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 5507
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les lièvres de Barry Flanagan et autres animaux muses   Jeu 18 Mar - 16:40


Des singes en pâte à modeler prennent le thé (Flickr)

Une oeuvre de Waxela Sananda, dite SpiritMama,
une Américaine née en 1971.

http://spiritmama-art.blogspot.com/
http://adotravelingdollproject.blogspot.com/2010/01/waxela-sananda.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 5507
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les lièvres de Barry Flanagan et autres animaux muses   Ven 23 Déc - 22:27


Days of Christmas

Après les préparatifs…
www.youtube.com/watch?v=cUTKwV0Cf3Y

… un Joyeux Noël chez les chiens de William Wegman
www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=dBVnhifXLHs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les lièvres de Barry Flanagan et autres animaux muses   Aujourd'hui à 6:03

Revenir en haut Aller en bas
 
Les lièvres de Barry Flanagan et autres animaux muses
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mimi, 1 an, cherche famille d'amour sans autres animaux
» Trouver du lait d'autres animaux que la vache....
» Les hamsters, lapins, cochons d'inde,...et d'autres animaux
» le sein des autres femmes.
» Les animaux ne sont plus considérés comme des biens meublés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sarkoverdose :: Forum :: Art, culture, patrimoine-
Sauter vers: