sarkoverdose

Politique, culture, art, humour...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Poste : consultation nationale du 27 septembre au 3 octobre 2009 à 18h

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Orwelle



Messages : 5507
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: La Poste : consultation nationale du 27 septembre au 3 octobre 2009 à 18h   Ven 25 Sep - 1:33



La Poste : une semaine de consultation nationale, pour ou contre la "privatisation"

Le Comité national contre la privatisation de La Poste, qui regroupe plusieurs dizaines d'associations, d'élus locaux et de partis de gauche, organise dans toute la France à partir de dimanche prochain et jusqu'au 3 octobre son propre référendum, pour ou contre la "privatisation" de l'entreprise publique.

"Le gouvernement veut changer le statut de La Poste pour la privatiser. Etes-vous d'accord avec ce projet ?", sera la question à laquelle les électeurs qui souhaiteront participer devront répondre par oui ou par non.

L'opération commencera dimanche sur les marchés, puis sera étendue durant toute la semaine, avec des lieux de vote "en mairie, sur les marchés, bien sûr devant les bureaux de poste, dans ou aux abords des entreprises où cela sera possible", annonce le comité.

Le scrutin sera ouvert à "toute personne âgée de plus de 18 ans (...) quelle que soit sa nationalité", et sans présentation de pièce d'identité.

Le "temps fort" de l'opération, aura lieu le samedi 3 octobre avec fin du scrutin à 18h. "La compilation des résultats se fera au fur et à mesure", selon le comité, et le résultat définitif devrait être annoncé dimanche 4 octobre dans la journée.

Cette opération est organisée alors que la dernière journée de mobilisation contre l'ouverture du capital et le changement de statut de La Poste n'a pas fait recette avec des défilés clairsemés, et un petit quart à 40% de grévistes* parmi les postiers, selon les sources.

Cette consultation a aussi pour objectif de mettre en avant la revendication de plusieurs organisations syndicales et de la gauche concernant l'organisation d'un référendum national officiel sur cette réforme.

http://fr.news.yahoo.com/3/20090924/tfr-social-la-poste-consultation-56633fe.html
http://sarko-verdose.bbactif.com/urgences-annonces-f5/touche-pas-a-ma-poste-t117.htm#1844


* En septembre 2008, les personnels sans contrat de travail de longue durée représentaient 46 % du total des salariés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 5507
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: La Poste : consultation nationale du 27 septembre au 3 octobre 2009 à 18h   Sam 26 Sep - 16:09



Le gouvernement tente d'empêcher la votation sur la Poste

A partir de lundi, les Français sont invités à se prononcer sur le changement de statut de la Poste, à l'initiative d'un collectif de partis et syndicats. Mais ce scrutin (sans valeur juridique) pourrait être empêché par des référés administratifs.

De multiples référés ont été introduits par des préfets, contre des délibérations de conseils municipaux visant à organiser cette «votation».

l'Etat utilise l'arme de référés introduits par des préfets «pour faire obstacle à l'expression d'une majorité populaire».

«Mesures d'intimidation»

«C'est une stratégie de durcissement et de tension à l'égard des élus de gauche, qui montre la fébrilité du gouvernement sur ce sujet», a poursuivi le porte-parole socialiste. «Il n'empêcherait pas cette votation s'il ne pensait pas qu'elle va être un succès», selon lui. «Il y a instrumentalisation des moyens de l'Etat au détriment des libertés fondamentales, c'est grave.»

Razzy Hammadi a pour sa part estimé qu'«on est dans des mesures d'intimidation de la part des préfets qui font du zèle sur commande pour expliquer aux maires qu'ils n'ont pas intérêt à agir. On veut museler les maires et les citoyens». (...)

www.liberation.fr/economie/0101593537-le-ps-accuse-le-gouvernement-d-empecher-la-votation-sur-la-poste
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 5507
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: La Poste : consultation nationale du 27 septembre au 3 octobre 2009 à 18h   Sam 26 Sep - 16:23



Le gouvernement retarde la mise en oeuvre du "référendum d'initiative populaire"

Le président de l'Assemblée nationale, Bernard Accoyer, s'est félicité, lors des journées parlementaires de l'UMP, vendredi 25 septembre, que toutes les lois d'application des dispositions issues de la révision constitutionnelle de juillet 2008 aient été mises en oeuvre ou soient en passe de l'être. Toutes ? Ou presque. L'une d'entre elles n'a pas encore vu le jour : celle qui doit déterminer les conditions d'organisation d'un référendum dit d'"initiative populaire", qu'il est plus juste de qualifier d'"initiative conjointe", puisqu'il conjugue l'initiative parlementaire et le soutien populaire.

Un référendum permettant aux électeurs de se prononcer sur un projet de loi ? Pour la gauche, s'il est un sujet sur lequel les citoyens devraient être consultés, c'est sur l'organisation des services publics. Ainsi, à différentes reprises, des responsables de l'opposition ont-ils estimé que le changement de statut de La Poste, transformée en société anonyme, devait être soumis à référendum.

Le projet de loi du gouvernement sur La Poste a été présenté en conseil des ministres le 29 juillet. Il doit à présent être inscrit à l'ordre du jour de la session parlementaire. Le projet de loi organique qui aurait dû permettre de mettre en oeuvre une procédure de consultation populaire n'est, quant à lui, "toujours pas dans les tuyaux", comme l'indiquait récemment au Monde Henri de Raincourt, le ministre chargé des relations avec le Parlement. Il n'est pas interdit de penser que le chef de l'Etat et le gouvernement ont préféré éviter de donner à l'opposition, sur ce dossier sensible, l'opportunité d'user d'un droit qui, formellement, avait pourtant été inscrit dans la Constitution.

NOMBREUX VERROUS

L'ensemble des composantes de la gauche a lancé une initiative conjointe de "référendum populaire", qui devrait culminer le 3 octobre, pour alerter et mobiliser contre le projet du gouvernement. Cette campagne de pétitions ne pourra cependant avoir de valeur juridique.

De son côté, le président du groupe socialiste de l'Assemblée nationale, Jean-Marc Ayrault, a déposé, le 1er septembre, une proposition de résolution demandant au gouvernement de présenter "dans les meilleurs délais" le projet de loi organique mettant en oeuvre la réforme de la Constitution sur l'extension du référendum. Il devrait défendre ce texte au Palais-Bourbon le 15 octobre, sans guère de chances de voir celui-ci suivi d'effet. L'opposition pourra d'autant moins, à court terme, tenter de bloquer, ou même de défaire, le projet de loi sur La Poste que l'initiative d'un référendum ne peut avoir pour objet l'abrogation d'une disposition législative promulguée depuis moins d'un an. La réforme constitutionnelle a prévu assez de "verrous" pour empêcher que ne prospère cette forme de consultation "populaire" en faveur de laquelle la plupart des candidats à la présidentielle de 2007 s'étaient prononcés. Sans en donner tous la même définition.

Le texte issu de la révision encadre strictement les possibilités de mise en oeuvre du référendum, dont la décision revient, in fine, au président de la République. Pour que la proposition, portant sur un champ bien délimité, puisse aboutir, il faut que la demande en ait été faite par un cinquième des membres du Parlement, soit 184 élus, ce qui en confère l'usage exclusif aux deux principales formations, l'UMP et le PS. Elle doit être soutenue par un dixième des électeurs inscrits, soit environ 4,5 millions de signatures. En dépit de ces précautions, le gouvernement a jugé plus prudent d'en retarder la mise en oeuvre.

Patrick Roger
Le Monde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Poste : consultation nationale du 27 septembre au 3 octobre 2009 à 18h   Aujourd'hui à 12:37

Revenir en haut Aller en bas
 
La Poste : consultation nationale du 27 septembre au 3 octobre 2009 à 18h
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Salon BD à DIEPPE " Le Phylactère et la Mer " 30 Septembre au 02 Octobre 2011
» 1er Festival de la Pomme en Pays d'Auge du 30 septembre au 3 octobre
» Exposition Anne Jenkins - 9 septembre au 2 octobre 2016
» [SEPTEMBRE] Joliebox (Versions dans le premier post sans spoilers)
» Réunion chefs de poste sémaphores 1ère Région Maritime.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sarkoverdose :: Forum :: Urgences / annonces-
Sauter vers: