sarkoverdose

Politique, culture, art, humour...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La nature de métamatière et la manoeuvre de recul

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   Dim 10 Jan - 12:05

Bonjour,

Le dérèglement climatique est le summum de la matérialité. L'apothéose d'une évolution humaine dominée par la Science, ses dérivés et ses lobbies.

Le Terrien ne se sortira pas de cette impasse avec encore plus de Science, encore plus de matérialité ; il est déjà au summum de la matérialité. Il en sortira avec autre chose que de la matérialité. Avec de la métamatérialité.

Pour avancer durablement et sereinement, l'évolution humaine a besoin d'un moteur et d'un gouvernail.

Le moteur, c'est la Science.
Le gouvernail, c'est la Croyance.

La Science est mécanique mais intrinsèquement myope.
La Croyance est clairvoyante mais intrinsèquement paralytique.

Quand l'évolution humaine se sert seulement du moteur Science, elle marginalise le guide Croyance. Elle avance au hasard et finit dans une impasse : le dérèglement climatique.

Quand l'évolution humaine se sert seulement du guide Croyance, elle marginalise le moteur Science. L'évolution humaine n'avance pas. C'est mauvais pour une évolution qui par définition a un besoin vital d'avancer. C'est le marasme de l'Inquisition.

La Science est un moteur. Elle a pour rôle de faire avancer le véhicule évolution humaine. Elle n'a pas vocation à voir loin. Elle n'en a pas les moyens et les outils matériels. Elle est soumise aux preuves matérielles et à la performance de ses outils matériels.

La Croyance est un gouvernail. Elle n'a pas un rôle de motricité comme la Science. Elle a un rôle de guide. Elle n'est pas tributaire des preuves matérielles ni de la performance des outils matériels. Ses preuves sont intelligentes. Son outil est métamatériel : l'intelligence. La performance de l'intelligence permet de sonder le fin fond de notre univers de matière. Elle peut aussi en sortir. De cette position stratégique, elle visionne l'univers de métamatière, sa symbiose avec l'univers de matière et sa relation avec les humains.

La Croyance est capable de sortir le Terrien de l'impasse dérèglement climatique dans laquelle la Science , ses dérivés et ses lobbies l'ont mené. La Science en est incapable. Il faudrait quelle se saborde. Impossible pour elle !!

Faire forcer le mur dérèglement climatique par le moteur Science ne sert à rien. Plus la Science force, plus le mur se renforce !!

Le dérèglement climatique est infranchissable !

La seule issue pour l'évolution du Terrien est une manoeuvre de recul. Un repli raisonnable.

C'est une manoeuvre délicate. Le passage est étroit. La visibilité est réduite du fait du recul. Le guide Croyance doit être sur et fort. Le moteur Science en petite vitesse et à ses ordres.

Une fois la manoeuvre de recul réussit, la Croyance fera tourner l'évolution du Terrien. Puis elle la remettra en marche avant dans un chemin durable et serein. Le moteur Science sera remis à plein régime .

Le Terrien savait que se servir seulement du guide Croyance mène au summum de la métamatérialité : le marasme de l'inquisition.
Il ne savait pas que se servir seulement du moteur Science mène au summum de la matérialité : le dérèglement climatique.

Maintenant il le sait !! Il doit réagir ! Il doit reculer autant que nécessaire. C'est sa seule issue. La Croyance est capable de diriger une telle manoeuvre.

L'issue passe par une évolution humaine conduite par la Croyance et non pas par une évolution humaine guidée par la Science. La Science ne peut pas guider. Elle peut seulement faire avancer. L'échec de la conférence de Copenhague en est la preuve !!
Revenir en haut Aller en bas
Orwelle



Messages : 5734
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   Dim 10 Jan - 12:28

Bienvenue, Claude De Bortoli.

Vous parlez de croyance qui devrait mener le monde et guider la science. J'ai l'impression que c'est déjà effectif.
La plupart d'entre nous croient au Veau d'or. L'argent, la possession, la consommation sont censées faire notre bonheur.
Le capitalisme a le droit de sacrifier des humains, comme s'il était un dieu vénérable. Les grands prêtres des multinationales et de la finance sont intouchables, se permettent n'importe quoi sans risquer la prison. Leurs chanoines s'agitent à la tête des Etats pour maintenir leur pouvoir.

Quant à la science, elle met ses universités à leur service pour fabriquer des armes, des drones, des caméras de surveillance, des virus, des vaccins, ...
Les seuls qui soient stigmatisés sont les petits humains sans travail, alors que le chômage est l'oeuvre des chefs d'entreprise et des fonds de pension ou d'investissement qui leur servent d'actionnaires.

Pour qu'il y ait repli raisonnable de cette caste, il faut que l'humanité reprenne le pouvoir et cesse de se laisser berner par une idéologie qui lui est néfaste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   Lun 11 Jan - 11:51

Les idoles entreprises que nous avons mis en place pour nous protéger, pour protéger nos vies et celles de nos enfants, sont devenues trop puissantes. Elles ont le pouvoir de vie et de mort sociale sur nous. Elles se sont emballées dans la matérialité. Elles ont produit les vecteurs du dérèglement climatique. Elles les ont mis à disposition des humains avec obligation de s'en servir. Elles se nourrissent des bénéfices.

Ces idoles ont figure humaine parce que se sont des humains qui les ont mise en place et qui les font vivre mais elles n'ont rien d'humain.
Elles ne respirent pas : la qualité de l'air que respirent les êtres vivants n'est pas important pour elles.
Elles ne boivent pas : la qualité de l'eau les importe peu.
Elles ne mangent pas les mêmes aliments que les êtres vivants : Elles se nourrissent seulement d'argent.
Elles ne sont pas humaines : les humains sont secondaires pour elles.

Nous avons rompu unilatéralement la communication avec la nature de métamatière qui guidait notre évolution. Sans guide, nous avons eu peur des lendemains. Nous avons donc mis en place des idoles sensées nous protéger et protéger nos familles : les entreprises. Nous avons mis nos vies sociales entre leurs griffes. Le piège s'est refermé sur nous ! Au lieu de nous protéger, les idoles nous détruisent. Elles détruisent notre environnement. Elles détruisent la nature. Elles détruisent la biodiversité. Elle envoient à nos lointains descendants le cadeau empoisonné des déchets nucléaires : le comble du désastre !!

L'individu ou le groupe d'individus ne peuvent plus rien faire. Les idoles serons toujours plus fortes qu'eux. C'est la nature de métamatière elle même qui va régler le problème. Elle est entrée en conflit avec les terriens fautifs. La phase finale sera très douloureuse pour eux.

Concrètement, tu ne peux rien faire. Un individu ou un groupe d'individus ne peuvent rien faire. Ils sont trop faibles par rapport aux lobbies de la matérialité. Le PDG De Total par exemple, entreprise grande pollueuse de la planète, ne peut rien faire. Ses employés non plus. Beaucoup sont surement écologiques mais ils sont totalement impuissants. L'entreprise qui les font vivre leurs demande de prospecter, d'extraire et de distiller encore plus de pétrole, ils s'exécutent sans broncher. Même s'ils sont écologiques. Ils savent pourtant que leur action pollura encore plus la planète. Ils n'ont pas le choix. L'entreprise a le pouvoir de vie ou de mort sociale sur eux.

Nous ne pouvons plus rien faire contre les idoles matérielles que nous avons installé de toutes pièces pour nous protéger. Elles sont devenues trop puissantes. Elles concentrent la majeure partie de la richesse.

Le conflit s'est déplacé. Ce n'est plus l'individu ou le groupe d'individus contre la matérialité, ses dérivés et ses lobbies. C'est la nature de métamatière contre la matérialité, ses dérivés et ses lobbies.

Tout ce que tu peux faire concrètement, pour l'heure, c'est rentrer chez toi, te barricader, fermer tes volets et entendre que ça se passe. Le conflit qui se prépare est hors de ta portée. Quand l'ouragan métamatériel sera passé, si tu es toujours en vie, tu pourras ressortir de chez toi et tu auras l'agréable surprise de voir un jour nouveau, un jour chargé d'espoirs. La nature de métamatière aura fait reculer le Terrien. Elle l'aura dégagé de l'impasse funeste dans laquelle il s'était engagé. Le Terrien aura fait un virage significatif puis serra reparti en marche avant dans un plus durable et plus serein. Pour la première fois depuis longtemps, tu seras heureux !! Heureux d'être humain et fier de l'espèce humaine !
Revenir en haut Aller en bas
Orwelle



Messages : 5734
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   Lun 11 Jan - 12:09

Et il est programmé pour quelle date, cet ouragan métamatériel ? et par qui ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   Mar 12 Jan - 10:07

Orwelle a écrit:
Et il est programmé pour quelle date, cet ouragan métamatériel ? et par qui ?
La notion de temps ne fait pas partie de la nature de métamatière.

Actuellement, l'évolution humaine est dominée par la Science et sa déontologie : la matérialité. Il n'en a pas toujours été ainsi. Avant, au temps de l'Inquisition, elle était dominée par la Croyance. Les croyants de l'époque ont marginalisé le génie en Science qu'était Gallilé.

Pour avancer durablement et sereinement, l'évolution humaine a besoin d'un moteur et d'un gouvernail crédibles l'un par rapport à l'autre.

Le moteur, c'est la Science.
Le gouvernail, c'est la Croyance.

Quand l'évolution humaine se sert seulement du moteur Science elle marginalise le guide Croyance et sa hiérarchie. Elle avance certes mais au hasard et finit dans une impasse : le dérèglement climatique.

Quand l'évolution humaine se sert seulement du guide Croyance, elle marginalise le moteur Science et sa hiérarchie ; Galilée en a fait les frais. L'évolution humaine n'avance pas. C'est dangereux pour une évolution qui par définition a un besoin vital d'avancer. C'est le marasme de l'Inquisition.

La Science est un moteur. Elle a vocation a faire avancer. Elle n'a pas vocation à voir loin. Elle n'a pas les moyens et les outils matériels pour voir loin, éternellement loin. Elle est soumise au preuves matérielles et à la performance de ses outils matériels. Elle voit à peine plus loin que le bout de son nez : le téléscope hubble !!

La Croyance elle n'est pas tributaire des preuves matérielles ni de la performance des outils matériels. Ses preuves sont intelligentes. Son outil est métamatériel : l'intelligence. La performance de l'intelligence permet de sonder sans problème le fin fond de notre univers de matière. Elle peut aussi sortir de notre univers de matière et c'est de cette position quelle a visionner l'univers de métamatière, sa symbiose avec l'univers de matière et sa relation avec les humains.
Revenir en haut Aller en bas
Orwelle



Messages : 5734
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   Mar 12 Jan - 23:47

Mais la croyance en quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   Mer 13 Jan - 9:45

Le Terrien n'est à lui seul l'ensemble des humains. D'autres fratries humaines, sur d'autres planètes habitables, constituent, avec le Terrien, l'Humanité.

L'espèce humaine est éternelle. C'est elle qui veille à l'harmonie de la biodiversité idéale chère à l'univers de matière.

Une infinité de fratries humaines peuplent une infinité de planètes habitables. Elles sont dans tous les degrés d'évolution.

Certaines fratries humaines sont dans leur prime enfance comme nous le Terrien l'a été lorsqu'il était Homme de Cro-magnon.

Certaines fratries humaines sont dans leur enfance comme le Terrien l'a été.

D'autres sont dans l'adolescence agressive comme nous le sommes actuellement.

D'autres fratries humaines sont dans la phase adulte responsable de leur existence. Elles sont capables de voyager dans l'espace intersidéral. Elles ont pour rôle de reproduire l'espèce humaine sur des planètes habitables vierges d'humains pour éterniser l'indispensable espèce humaine et établir la biodiversité idéale. Elles maîtrisent la notion d'éternité.

D'autres fratries humaines sont dans la sage vieillesse de leur existence.

Sur certaines planètes habitables, la fratrie humaine a disparu faute de reproduction.

Sur d'autres planètes habitables, la fratrie humaine est en gestation comme le Terrien l'a été lorsqu'il était australopitèque.

D'autres planètes habitables n'ont jamais connu de présence humaine. Elle sont dominées par une espèce animale ou végétale arrivée au stade de suradaptation caractérisée par le gigantisme de ses éléments.
Revenir en haut Aller en bas
Orwelle



Messages : 5734
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   Mer 13 Jan - 11:47

Donc vous croyez que nous ne sommes pas seuls dans l'univers. C'est fort possible mais sur quoi vous basez-vous pour décrire ces d'autres "fratries" ?
En quoi cette croyance pourrait-elle guider la science ?
Que faites-vous des politiciens, multinationales et banquiers ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   Ven 15 Jan - 22:07

Citation :
Donc vous croyez que nous ne sommes pas seuls dans l'univers. C'est fort possible mais sur quoi vous basez-vous pour décrire ces d'autres "fratries" ?
Je me base sur la position stratégique où mon intelligence se situe.

La découverte de l'univers de métamatière m'a propulsé en intelligence à l'extérieur de notre univers de matière. De cette position je peux visionner le fin fond de notre univers de matière. Je peux visionner en intelligence les autres fratries humains sur les autres planètes habitables.

Citation :
En quoi cette croyance pourrait-elle guider la science ?
La croyance l'univers de métamatière n'est pas faite pour guider le moteur Science. Elle est faite pour guider le véhicule évolution humaine qui lui même se sert du moteur Science comme motricité.

Citation :
Que faites-vous des politiciens,
Des frères et soeurs terriens

Citation :
multinationales
Des idoles

Citation :
et banquiers ?
Des frères et soeurs terriens
Revenir en haut Aller en bas
Orwelle



Messages : 5734
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   Ven 15 Jan - 23:19

Citation :
Je me base sur la position stratégique où mon intelligence se situe.
La découverte de l'univers de métamatière m'a propulsé en intelligence à l'extérieur de notre univers de matière.

Alors, très honorée de votre visite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   

Revenir en haut Aller en bas
 
La nature de métamatière et la manoeuvre de recul
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» stage dégustation plantes sauvages et survie dans nature
» BIBERONS "Closer to Nature" de TOMMEE TIPPEE
» tétines second nature
» Où acheter Cosatto me-Mo nature trail? Help!
» accouchement "nature" dans le Nord

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sarkoverdose :: Forum :: Environnement, animaux, eau, alimentation...-
Sauter vers: