sarkoverdose

Politique, culture, art, humour...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Villiers-le-Bel : une justice d'exception

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Orwelle



Messages : 5507
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Villiers-le-Bel : une justice d'exception   Lun 5 Juil - 16:59



Les mots de Pontoise,
Bréviaire non exhaustif d’une justice d’exception


Le verdict tant redouté est finalement tombé : les «cinq de Villiers-le-Bel» sont déclarés coupables de «tentative de meurtre» ou de «complicité», et condamnés à ce titre à des peines d’emprisonnement de trois à quinze ans, en l’absence de toute preuve solide et sur la base exclusive de «témoignages» anonymes et d’un unique témoignage «à découvert» des plus douteux.

Un texte précédent qualifiait déjà un tel jugement juridiquement (un lynchage) et moralement (une abjection) : les lignes qui suivent se contenteront donc de répertorier, sur la base d’observations directes et de compte-rendus d’audience, par quelle subversion du droit, de la pensée et – donc – du langage, une telle abjection est rendue possible. Loin d’être exhaustif, le bréviaire qui suit ne donne qu’un rapide aperçu du langage d’exception qui soutient cette justice d’exception.
http://lmsi.net/spip.php?article1066


12 octobre 2009
Villiers-le-Bel : vers un non-lieu pour les policiers

Deux ans après les émeutes qui avaient enflammé la ville, la procureure de Pontoise pointe les fautes des deux jeunes victimes : ils ne portaient pas de casque et conduisaient un véhicule non-homologué à une vitesse excessive.

les policiers dont le véhicule avait heurté et tué deux jeunes sur une mini-moto pourraient être mis hors de cause.

En revanche, la procureure exonère les policiers de toute responsabilité dans l'accident. Elle ne leur tient pas rigueur pour la vitesse excessive à laquelle ils roulaient, établie par une expertise. Les policiers avaient d'ailleurs menti sur cette vitesse, évoquant 50 km/h au lieu des 64 établis.

Le 24 novembre 2007, cet accident fatal aux deux jeunes, âgés de 15 et 16 ans, avait été le point de départ de plusieurs nuits d'émeutes dans le quartier. La police avait essuyé des tirs de la part de certains jeunes.
www.lefigaro.fr/actualite-france/2009/10/12/01016-20091012ARTFIG00327-villiers-le-bel-vers-un-non-lieu-pour-les-policiers-.php


AFP/MARTIN BUREAU

Une voiture de police circulant à faible allure
et percutée par la mini-moto à l’avant-gauche
.

La vidéo, que Le Monde a pu visionner une première fois dimanche 25 novembre, vers 20 h 30, puis à nouveau, en détail, mardi 27 novembre, met à mal cette hypothèse.
www.mouton-noir.net/info-quotidienne/Villiers-le-Bel-La-Police-des.html

www.lesmotsontunsens.com/villiers-le-bel-vers-un-non-lieu-pour-les-policiers-5807


A Villiers-le-Bel, "un policier à l’instinct prémonitoire" (® F. Louvrier)
Que tu prêtes ou non une quelconque réalité à la fiction judiciaire, tu le reconnaîtras : le déroulement du procès des cinq habitants de Villiers-le-Bel accusés d’avoir tiré sur la police en 2007 repousse toutes les limites du dit État de droit. Charges réduites à néant, témoins fallacieux et douteux coups de théâtre mettent à nu ce qui se joue là. La police a fait main basse sur la cour d’assises.
www.article11.info/spip/spip.php?article855
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Villiers-le-Bel : une justice d'exception
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Émeutes à Villiers-le-Bel : cinq jeunes devant les assises
» Opération de police de grande ampleur à Villiers-le-Bel
» La Justice et l'Injustice
» Justice à l'américaine
» Temple de Sénitot (Manoir de Bévilliers - Gonfreville l'Orcher)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sarkoverdose :: Forum :: Politique / Social-
Sauter vers: