sarkoverdose

Politique, culture, art, humour...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 "Quatrième chronique du règne de Nicolas 1er" !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Orwelle



Messages : 5507
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: "Quatrième chronique du règne de Nicolas 1er" !   Dim 9 Jan - 14:23


[Raisons d’un succès] Rambaud 4

Avec cette «Quatrième Chronique du règne de Nicolas Ier», où l’on retrouve «Notre Ploutocratique Leader», sa cour et ses bouffons, Patrick Rambaud court toujours. Un régal

À tous les orphelins de Stéphane Guillon et autres amuseurs tombés l’an dernier au champ d’honneur de la guerre d’usure contre la cour sarkozyste, nous adressons une excellente nouvelle: Patrick Rambaud court toujours. Porté par l’impressionnant succès populaire de ses précédentes « Chroniques du règne de Nicolas Ier », protégé par son précieux couvert de juré Goncourt, l’auteur de « la Bataille » publie en ce début d’année son quatrième opus, qui s’achève par l’évocation de la « Grande Duchesse de Bettencourt » et conclut rituellement par ces mots : « À suivre, hélas. »
http://bibliobs.nouvelobs.com/documents/20110104.OBS5681/les-raisons-d-un-succes-rambaud-4.html

Nicolas Ier, saison IV sur la cote d'amour
Patrick Rambaud a, paraît-il, le moral dans les chaussettes quand il rend, depuis 2008, ses Chroniques du règne de Nicolas Ier à son éditeur. Sa quatrième «saison» n’échappe pas à la règle : un travail d’équilibriste schizophrène où il plonge obstinément, pour raconter, sur un mode hilarant, la sarkozie dans toute son abjection.

[...] une revue à faire peur, ainsi résumée : «La cruelle estocade portée au duc de Villepin, la ruineuse affaire des vaccins de la baronne Bachelot, l’affaire des bons mots de M. d’Hortefouille, la nomination ratée de Mgr le Dauphin, le livre empoisonné de M. Mitterrand, marquis de Valois, les glapissements du lieutenant général Raoult, plus rien ne se dispersait mais revenait sans cesse pour accuser Notre Déphasé Souverain dont la cote d’amour baissait de manière inquiétante chez ceux qui l’avaient autrefois choisi et s’estimaient dupés. Se succédèrent ensuite des mensonges, des rumeurs et une raclée électorale, jusqu’au feu d’artifice allumé par M.Woerth, duc de Chantilly et trésorier impérial, qui souligna la collusion entre le pouvoir et l’argent.» Sans oublier le débat sur l’identité nationale lamentablement lancé par le «lieutenant criminel» Besson, auquel « Notre Pervers Souverain réservait les plus dégoûtantes besognes ; il en frétillait et s’exécutait».
www.liberation.fr/politiques/01012312362-nicolas-ier-saison-iv-sur-la-cote-d-amour

Expert en défaite (il décrocha en 1997 le prix Goncourt pour "La bataille" d'Essling, perdue par Napoléon), l'écrivain narre ici "l'année qui court de l'été 2009 à l'été 2010" et "consacre la dégringolade de Nicolas 1er dans l'opinion".

"Au matin du 9 novembre, il sauta dans un avion pour Berlin..."
L'ancienne plume d'"Actuel" excelle à rappeler les turpitudes politico-économiques (l'affaire Woerth-Bettencourt) ou les "storytellings" hasardeuses ("Les courtisans eurent la joie d'apprendre comment" Nicolas Sarkozy "fut héroïque en 1989 quand, au matin du 9 novembre, il sauta dans un avion pour Berlin ...pour participer à l'événement capital que personne n'avait soupçonné à part lui et son flair..."). Mais surtout, il souligne, au trait noir, la toile de fond : montée de la défiance, de la crise et du chômage ("des ouvriers remerciés menaçaient de faire exploser des bonbonnes de gaz alignées sur le toit de leur usine ...afin qu'on augmentât de trois sous leurs indemnités de départ à la casse.")

Et l'écrivain, qui connaît ses classiques, de citer Paul Lafargue (l'auteur du "Droit à la paresse") : "Le travail éreinte, tue et n'enrichit pas : on amasse de la fortune, non pas en travaillant, mais en faisant travailler les autres".
[...]
http://culture.france2.fr/livres/actu/quatrieme-chronique-du-regne-de-nicolas-1er--66617423.html

www.myboox.fr/actualite/patrick-rambaud-signe-une-quatrieme-chronique-du-regne-de-nicolas-ier-5357.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
"Quatrième chronique du règne de Nicolas 1er" !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rouen, acte de décès de Nicolas MIRBECK, an IV (1795)
» Nicolas Sarkosy en Normandie.
» Rédaction d'une chronique - Tutoriel
» Le Règne animal / The Animal Kingdom
» La Maladrerie Saint Nicolas de Gravigny

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sarkoverdose :: Forum :: Art, culture, patrimoine-
Sauter vers: