sarkoverdose

Politique, culture, art, humour...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Qui est Emmanuel Macron ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Orwelle



Messages : 6013
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Jeu 20 Juil - 4:02



Indemnités prud'homales : vers un plafond d'un mois par année d'ancienneté

Le gouvernement envisage de plafonner les indemnités prud'homales en cas de licenciement abusif à un mois de salaire par année d'ancienneté, dans la limite de vingt mois.

Un «référentiel indicatif», instauré par la loi Macron de 2015, est censé guider les juges prud'homaux. Celui-ci s'échelonne d'un mois de salaire en-dessous d'un an d'ancienneté jusqu'à 21,5 mois au-delà de 43 ans d'ancienneté.
http://www.cnewsmatin.fr/france/2017-07-18/indemnites-prudhomales-vers-un-plafond-dun-mois-par-annee-danciennete-760422

https://www.lesechos.fr/17/02/2016/lesechos.fr/021703507625_indemnites-aux-prud-hommes---ce-que-prevoit-la-loi-el-khomri.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6013
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Jeu 20 Juil - 5:23



Légion d'honneur : la drôle de promotion d'un symbole des années Sarkozy, le procureur Jean-Claude Marin

Jean-Claude Marin est nommé commandeur de la Légion d'honneur. Une belle récompense pour ce magistrat réputé proche de la droite sarkozyste, qui fleure plus "l'ancien monde" que l'indépendance de la Justice clamée par Emmanuel Macron... [Extraits]

Le magistrat de 67 ans est promu commandeur de la Légion d'honneur, le troisième grade le plus élevé de l'ordre.

Pendant sept ans - un record à ce poste -, le procureur, chargé à ce titre de déclencher les poursuites pénales lorsqu'il est informé d'une infraction, se signale par de nombreux réquisitoires allant dans le sens de l’exécutif sarkozyste. L'avocat Olivier Morice estime dans l'ouvrage de Michel Déléan [Un Magistrat politique (Pygmalion, 2015)] que "M. Marin est un magistrat brillantissime, mais il met ses talents au service du pouvoir plutôt qu’à celui de la manifestation de la vérité quand il est confronté à certains dilemmes".

En 2010, il décide par exemple de classer sans suite la plainte d'Anticor sur l'affaire dite des "sondages de l’Élysée", des enquêtes d'opinion commandées par le cabinet du Président à l'entreprise de son conseiller officieux Patrick Buisson, sans appel d'offres.

Auparavant, Jean-Claude Marin aura eu le temps d'épouser la thèse de l'exécutif dans de nombreux dossiers. En 2009, il soutient l'accusation au procès Clearstream, en chargeant notamment Dominique de Villepin, qu'il estime coupable de "complicité de dénonciation calomnieuse, complicité d'usage de faux, recel d'abus de confiance et de vol" à l'encontre de Nicolas Sarkozy [...] Finalement, Dominique de Villepin est relaxé en première instance, en 2010. Jean-Claude Marin interjette appel. Sans succès, puisque l'ancien chef du Quai d'Orsay est de nouveau relaxé, en 2011.

Dans l'affaire des emplois fictifs de la mairie de Paris, Jean-Claude Marin se prononce en 2011 en faveur d'un non-lieu pour Jacques Chirac.

Indulgent avec Lagarde

Même après son transfert auprès de la Cour de Cassation, il continue à défendre l'exécutif des années Sarkozy. En 2015, il requiert un non-lieu en faveur de l'ex-ministre de l’Économie Christine Lagarde, poursuivie dans l'affaire Tapie.
La directrice du FMI est tout de même mise en examen pour "négligence" et jugée en décembre dernier devant la Cour de justice de la République (CJR). Pendant l'audience, il demande de nouveau la relaxe de l'ex-ministre. Pour autant, Christine Lagarde est bien condamnée (mais dispensée de peine).

L'avocat Olivier Metzner, décédé en 2013, s'était fait grinçant peu avant sa mort : "C’est un des magistrats les plus intelligents qui existent. Il a toutes les qualités, sauf l’indépendance".

Il y a quelques années, l'avocat Jean-Claude Mignard, aujourd'hui proche d'Emmanuel Macron, n'était pas le dernier à pointer le manque d'indépendance de haut-magistrat dont les faits d'armes racontent une certaine époque. "Dans la hiérarchie du parquet, plus on monte et plus le cerveau judiciaire disparaît derrière le cerveau politique… Selon moi, Jean-Claude Marin est un magistrat politisé", estimait-il, interrogé par Michel Déléan. Emmanuel Macron a jugé ce portrait raccord avec celui qu'on attend d'un Commandeur de la Légion d'honneur. Un certain dîner récent avec Nicolas Sarkozy pourrait-il avoir un lien avec cette promotion ?

14 juillet 2017
https://www.marianne.net/politique/legion-d-honneur-la-drole-de-promotion-d-un-symbole-des-annees-sarkozy-le-procureur-jean


Sarkozy-Macron : le jeu des ressemblances
http://www.boursorama.com/actualites/sarkozy-macron-le-jeu-des-ressemblances-a7b8d33153a0eafd370e4f8acd9996cc
http://www.lepoint.fr/presidentielle/sarkozy-macron-le-jeu-des-ressemblances-03-05-2017-2124327_3121.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6013
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Jeu 20 Juil - 12:32



Éclair de lucidité à la buvette de l'Assemblée nationale
Un député LREM : "J'ai l'impression d'avoir volé cette place"

Un élu macroniste s'est confié à François Ruffin : "Je me sens comme un usurpateur. Je ne sais pas toi, mais je ne faisais pas vraiment de politique, et d’un coup, me voilà propulsé à l’Assemblée. J’ai l’impression d’avoir volé cette place".

Dans ses notes brèves, sans fioritures, présentées sous la forme de deux captures d’écran, François Ruffin partage ses interrogations sur ses camarades d'En Marche - "Comment se fait-il qu'ils votent ainsi en cadence ? Que sur le moindre amendement, ça soit l'unanimité dans les rangs ?"

Il profite de l'anecdote pour assurer que lui ressent "tout à fait l'inverse" : "Oui je me sens légitime, mille fois légitime dans cet hémicycle". [...]
https://www.marianne.net/politique/francois-ruffin-craque-le-d-un-depute-lrem-j-ai-l-impression-d-avoir-vole-cette-place
https://twitter.com/Francois_Ruffin/status/887254164614590464


«Je suis petite-fille de couturière !» : une députée LREM joue la lutte des classes face à Ruffin

Olivia Grégoire n'a pas apprécié que François Ruffin oppose la réforme du travail portée par la majorité aux conditions de vie des travailleurs. Et pour se défendre, cette députée LREM diplômée des grandes écoles a dû recourir... à sa grand-mère.

Peut-être Olivia Grégoire, chef d'entreprise de son état, a-t-elle décidé de convoquer les origines de sa grand-mère par crainte de ne pas correspondre à l'archétype de la députée issue du monde ouvrier ? Scolarisée au lycée privé Sainte-Marie de Neuilly-sur-Seine, l'un des établissements scolaires les plus réputés dans l'une des villes les plus riches de France, elle a en effet poursuivi ses études à SciencesPo et à l'ESSEC... avant d'intégrer l'équipe de Jean-Pierre Raffarin à 24 ans. [...]

Outre une tentative de former un recours constitutionnel contre le texte, la France insoumise participera à la journée de mobilisation contre la réforme du code du travail lancée par la CGT et SUD et prévue pour le 12 septembre prochain. Jean-Luc Mélenchon a par ailleurs annoncé un rassemblement supplémentaire à Paris le 23 septembre, conçu comme «un élargissement du champ de la mobilisation dans des secteurs qui ne sont pas directement concernés par l'activité syndicale», notamment les étudiants ou retraités.
https://francais.rt.com/france/41171-je-suis-petite-fille-couturiere-deputee-lrem-joue-lutte-classe-francois-ruffin
En permettant l'attaque contre le code du travail, Olivia Grégoire renie son aïeule. Inconscience ou cynisme ?

Macronistes, l’arrogance tranquille
[...]
Le macroniste est né de la dernière pluie

Pour le reste, on ne fera pas de mauvais procès à l’auteur du statut en lui faisant remarquer que l’expression « France Nouvelle » a de fortes connotations d’extrême droite : le macroniste de base contrairement à ses chefs, est en général assez inculte politiquement, sinon il ne trouverait pas Jupiter très nouveau puisqu’il a un programme qui date de Reagan. [...]

https://www.causeur.fr/emmanuel-macron-macronistes-en-marche-145461

Rencontre avec le réalisateur de « Merci patron »
http://www.lasemaine.fr/2016/02/11/qui-a-peur-de-francois-ruffin-

L'Hôtel de Lassay, logement de fonction du président de l’Assemblée Nationale
http://lepetitblogdesaintmartin.unblog.fr/2013/05/06/des-rennais-a-lassemblee-nationale/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6013
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Sam 22 Juil - 18:35

Vivre à la grecque


Austérité : baisse des aides au logement APL à partir d'octobre

Les aides personnalisées au logement bénéficient à 6,5 millions de ménages français, dont environ 800.000 étudiants

Le premier syndicat étudiant, la Fage, s'est immédiatement insurgé contre la volonté du gouvernement de réduire de 60 euros par an les APL dès le 1er octobre.
"Deux mois, c'est le temps qu'il aura fallu au gouvernement pour s'en prendre au budget de l'Enseignement Supérieur et s'attaquer au porte-monnaie des étudiants", a fustigé la Fage.

"Alors que plus de 60.000 bacheliers sont en détresse, faute d'affectation (dans des universités, ndlr), la poursuite d'études se voit aujourd'hui doublement remise en cause", a dénoncé l'organisation étudiante.

Un étudiant sur quatre vit sous le seuil de pauvreté et le logement représente plus de la moitié du budget mensuel d'un étudiant. 100.000 étudiants travaillent actuellement à mi-temps.

Le 20 juillet, Gerald Darmanin a annoncé des coupes dans les dépenses de logement, de formation professionnelle et dans les aides sociales

https://www.challenges.fr/immobilier/actu-immo/les-aides-au-logement-rognees-de-5-euros-par-mois-des-la-rentree_488939
http://www.resistons.net/index.php?post/2012/01/30/Montpellier.-60-000-%C3%A9tudiants-pour-7000-h%C3%A9bergements-disponibles-...et-340-chambres-vides-%21


« Etudiants, l’avenir à crédit », vers une marchandisation des savoirs
Jean-Robert Viallet dessine le mouvement inquiétant d’une libéralisation de l’université et ses dérives à l’échelle mondiale

Le monde de la connaissance n’échappe pas à la marchandisation : des Etats-Unis à la Chine en passant par l’Europe, le modèle de l’entreprise s’impose progressivement à l’université.

Les étudiants sont les premières victimes, avec des droits d’inscription qui n’ont cessé d’augmenter et un endettement qui atteint des niveaux astronomiques.
Pour le documentariste, l’Europe ne résiste pas à ce mouvement de commercialisation du savoir. Avec pour point de départ le processus de Bologne, lancé à la fin des années 1990, qui a placé « l’économie de la connaissance » au cœur du projet libéral de l’Union européenne.

16.05.2017
http://www.lemonde.fr/televisions-radio/article/2017/05/16/tv-etudiants-l-avenir-a-credit-vers-une-marchandisation-des-savoirs_5128625_1655027.html


Etudiants, l'avenir à crédit - Fipa 2017
https://www.youtube.com/watch?time_continue=8&v=ZqcAYjYUI4M cyclops
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6013
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Lun 24 Juil - 15:34



Macron se déguise en aviateur
pour rencontrer les militaires de la base aérienne nucléaire d'Istres (Bouches-du-Rhône)


'Une initiative très calculée pour appartenir à leur "tribu"... et à la réussite mitigée.' Et qui ne fera pas oublier que 'Pendant sa campagne présidentielle, l'ex-ministre de l’Économie avait assuré que le budget de la Défense serait sanctuarisé.'
'le 4 juillet dernier, il avait visité le sous-marin Le Terrible, sur l'Ile Longue (Finistère), en tenue de la Marine nationale.'

21/07/2017
https://www.marianne.net/politique/voici-pourquoi-macron-s-est-deguise-en-tom-cruise-de-top-gun-pour-aller-voir-les


"Là, ça ne passe plus" : Un colonel allume Macron sur ses accoutrements
De l'uniforme militaire au fauteuil roulant en passant par la tenue de boxe, le président s'adapte aux personnes qu'il rencontre et frise parfois le ridicule. "S'habiller de la sorte en pleine crise avec l'armée et nous dire après que c'est le chef d'état-major qui s'est mis en scène ! Il fallait oser !", s'indigne Michel Goya.

À l'affiche de la semaine prochaine : la visite du chanteur Bono et de la chanteuse Rihanna à l'Elysée. La promesse présidentielle de ne pas intervenir sur tout semble loin.
http://www.leparisien.fr/politique/emmanuel-macron-en-fait-il-trop-23-07-2017-7151385.php

Attendons sa visite à un cirque...

La cote de popularité de Macron a chuté de dix points en un mois
http://www.leparisien.fr/politique/en-un-mois-la-cote-de-popularite-de-macron-a-chute-de-dix-points-23-07-2017-7151682.php

Des adhérents de la République en marche saisissent la justice
Les requérants, qui dénoncent un manque de démocratie interne, estiment que les nouveaux statuts ont été soumis au vote sans tenir compte du délai légal prévu par les textes du parti.
http://www.leparisien.fr/politique/des-adherents-de-la-republique-en-marche-saisissent-la-justice-23-07-2017-7152657.php

L'autoritarisme de Macron cache une absence de réflexion stratégique
https://www.marianne.net/debattons/tribunes/l-autoritarisme-de-macron-cache-une-absence-de-reflexion-strategique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6013
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Lun 24 Juil - 20:40



La députée “France insoumise” Caroline Fiat, aide-soignante, témoigne [Vidéo]

Caroline Fiat alerte sur les conditions de travail dégradées des personnels de santé et interpelle la ministre de la santé.

'Un discours bouleversant qui se passe de commentaires.
(Notez aussi le nombre de députés présents dans les travées pour un sujet aussi important.)'

http://www.cgt-unilever-hpc-france.com/2017/07/la-deputee-france-insoumise-caroline-fiat-aide-soignante-alerte-sur-les-conditions-de-travail-degradees-des-personnels-de-ante.html
http://yetiblog.org/index.php?post/2587



STOPPER MACRON
et son programme ultralibéral

http://www.cgt-unilever-hpc-france.com/2017/07/stopper-macron.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6013
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Mar 25 Juil - 12:37



Plutôt que couper dans le budget alloué aux droits des femmes, il aurait fallu le doubler

Les droits des femmes sont en danger. Un quart du budget du secrétariat d'Etat à l'Egalité entre les femmes et les hommes, qui permet de subventionner de nombreuses associations féministes, va tout bonnement être supprimé.

Vendredi 21 juillet, le décret officiel confirmant une coupe de 7,5 millions d’euros dans le budget du secrétariat d’Etat à l’Egalité entre les femmes et les hommes a été publié. Une information que s’était pourtant évertuée à démentir la secrétaire d’Etat Marlène Schiappa. [...]

Malgré l’amputation d’un quart du budget dont son secrétariat dispose, la secrétaire d’Etat continue de marteler qu’« aucune association dont l’objet est la lutte contre les violences sexistes ou sexuelles ne subira de baisse de subvention du secrétariat d’Etat ». Qu’en est-il vraiment ?

Que représente une baisse de 7,5 millions d’euros ?

Le budget à l’Egalité entre les femmes et les hommes est le plus petit budget des différents ministères : 26,9 millions d’euros en 2016, soit 0,006 % du budget total de l’Etat. Retrancher 7,5 millions d’euros signifie donc amputer 27 % de ses finances déjà minimes. [...]

Faute de moyens, l’Association européenne contre les violences faites aux femmes au travail, l’AVFT, ne peut accueillir que la moitié des femmes qui se tournent vers elle dans les situations de harcèlement sexuel au travail. Il faut d’ailleurs signaler que, l’administration ayant exigé des délégués départementaux aux droits des femmes qu’ils suspendent les opérations d’engagement et de paiement des crédits, l’association n’a pas reçu de subvention pour 2017. [...]

Etant donné les coupes importantes réalisées dans les différents secteurs, il est légitime de douter de la priorité donnée aux questions d’égalité, qui font déjà figure de vilain petit canard.

25/07/2017
http://www.telerama.fr/monde/plutot-que-couper-dans-le-budget-alloue-aux-droits-des-femmes-il-aurait-fallu-le-doubler-a-minima,160972.php


Où est passée la promesse de Macron ?

Promesse de campagne, l’égalité entre les femmes et les hommes devait être “la cause nationale du quinquennat” selon Emmanuel Macron. Pourtant, ces coupes budgétaires atteignent directement la légitimité du combat pour les droits des femmes.

Dans leurs emails aux députés, les associations mobilisées dénoncent un recul important de la lutte pour les droits des femmes :

“Alors qu’en France, en 2017, les femmes touchent encore des salaires inférieurs de 24%, assument une immense partie des tâches domestiques, sont insuffisamment représentée dans la plupart des espaces de pouvoir, sont des centaines de milliers à être victimes de viol, d’agressions sexuelles ou de harcèlement chaque année, cette baisse de budget est incompréhensible. Nous avons besoin de plus de moyens, pas de moins !”

Où est passée la priorité ?

En attribuant à la question des droits des femmes un secrétariat d’Etat plutôt qu’un véritable ministère, beaucoup reprochent au quinquennat d’avancer à reculons.
http://www.lesinrocks.com/2017/07/24/actualite/coupe-de-25-dans-le-budget-des-droits-des-femmes-quelles-consequences-pour-les-associations-11969179/

Au Panthéon, avec Simone Weil ?


http://laceriseelectrique.com/tag/droit-des-femmes/
http://brigitisis.centerblog.net/4912-chronologie-droits-des-femmes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6013
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Mer 26 Juil - 19:34



Moralisation de la vie publique
Le casier judiciaire vierge est tombé aux oubliettes

Encore une promesse d'Emmanuel Macron à s'être envolée.
Le gouvernement oppose le risque d'inconstitutionnalité. Pour lui, il est aujourd'hui impossible d'interdire en droit "à des personnes ayant été définitivement condamnées de faire acte de candidature à une élection". Il dit craindre que la sanction soit perçue comme une peine automatique portant atteinte au principe, d'individualisation des peines, et donc à la Déclaration des droits de l'Homme et du citoyen.
Aucun des amendements déposés en ce sens ne seront adoptés au sein de la chambre haute.

25/07/2017
http://www.lexpress.fr/actualite/politique/assemblees/moralisation-comment-le-casier-judiciaire-vierge-est-tombe-aux-oubliettes_1930255.html


La réserve ministérielle épargnée par la loi de moralisation de la vie publique
Cinq millions d'euros à disposition du ministère de l'Intérieur, distribués aux collectivités territoriales à la suite de demandes d'un élu (maire, parlementaire, etc.), sans presque aucun contrôle. Voici le principe de la réserve ministérielle.
La réserve ministérielle est souvent allouée en fonction des accointances politiques de chacun.

24/07/2017
http://www.bfmtv.com/politique/la-reserve-ministerielle-epargnee-par-la-loi-de-moralisation-de-la-vie-publique-1222792.html


Moralisation low cost
Conflits d'intérêts, cumul... où est passée la révolution promise par Macron ?
https://www.marianne.net/politique/conflits-d-interets-emplois-familiaux-cumul-ou-est-passee-la-revolution-promise-par-macron

La fraude fiscale encouragée
L'Assemblée nationale rejette la suppression du "verrou de Bercy"
Le "verrou de Bercy" donne à l'administration fiscale le monopole des poursuites pénales en matière fiscale, et empêche les poursuites pour fraude fiscale sans l'accord du ministère des Finances.

Dans un arc rarissime, "fait politique" selon Jean-Luc Mélenchon, des députés de six groupes se sont relayés en vain plus de deux heures dans l'hémicycle pour "ouvrir une brèche" dans une "anomalie française" d'"Ancien Régime" du "verrou de Bercy", "injuste et inefficace" pour rétablir la version "pas révolutionnaire" du Sénat. Quatre groupes (LFI, PCF, Nouvelle Gauche, Constructifs avec Charles de Courson) avaient amorcé le mouvement en conférence de presse.

25 juil 2017
http://www.ouest-france.fr/politique/institutions/assemblee-nationale/l-assemblee-rejette-toute-remise-en-cause-du-verrou-de-bercy-5154882


Contre l’avis du gouvernement, les députés interdisent aux collaborateurs parlementaires d’être payés par des lobbies
26 juillet 2017
http://lelab.europe1.fr/videos-contre-lavis-du-gouvernement-les-deputes-interdisent-aux-collaborateurs-parlementaires-detre-payes-par-des-lobbies-3397676

13 févr 2017. Un assistant parlementaire donne des conseils en école de lobbying [VIDÉO]
http://www.rtl.fr/actu/politique/video-un-assistant-parlementaire-donne-des-conseils-en-ecole-de-lobbying-7787233265

Danièle Obono, députée de la France insoumise propose d'abolir les privilèges des ex-présidents
Dans un décret de 2016, le Conseil d'État a estimé que ces faveurs avait une "valeur réglementaire" en vertu d'un courrier rédigé le 8 janvier 1985 par Laurent Fabius [...]
http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20170725.OBS2560/une-deputee-de-la-france-insoumise-propose-d-abolir-les-privileges-des-ex-presidents.html


Les députés macronistes créent une pagaille générale à l'Assemblée nationale
http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20170726.OBS2582/pagaille-generale-a-l-assemblee-nationale-vraiment-cela-devient-penible.html

Ces moments gênants des néo-députés LREM
http://www.lexpress.fr/actualite/politique/assemblees/ces-moments-genants-des-neo-deputes-lrem_1930404.html
http://www.lexpress.fr/actualite/politique/assemblees/suspensions-de-seance-et-rappels-au-reglement-seance-houleuse-a-l-assemblee_1930353.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6013
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Jeu 27 Juil - 0:41



"Macron ne sait pas ce que c'est d'avoir faim"
Les clients du restaurant social de la rue de Santeuil, à Paris, reviennent sur la baisse "symbolique" et "violente" des APL.
https://www.marianne.net/societe/la-baisse-des-apl-vue-depuis-un-restaurant-social-paris-avec-ce-genre-de-mesure-vous

Baisse des APL : une Montpelliéraine montre ce qu’on peut s’acheter avec cinq euros
Merry Laballe a photographié* ce qu’un étudiant pouvait s’acheter avec cinq euros dans un supermarché.

La baisse de cinq euros par mois des APL (aides au logement) fait polémique chez les jeunes. Lundi 23 juillet, les déclarations de Claire O’Petit, députée LREM (commerçante retraitée) ont remis de l’huile sur le feu, s’interrogeant : "si à 18, 19 ans, 20 ans, 24 ans, vous commencez à pleurer pour 5 euros, qu’est-ce que vous allez faire de votre vie  ?".
Ce mercredi, les députés de la France Insoumise ont pris une initiative similaire en amenant un panier de courses à l’Assemblée, contenant pâtes, sauce tomate ou encore du pain de mie…

http://www.sudouest.fr/2017/07/26/baisse-des-apl-elle-montre-ce-qu-on-peut-s-acheter-avec-cinq-euros-3648364-5458.php
*https://twitter.com/MerryLaballe/status/889527179050188801/photo/1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6013
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Jeu 27 Juil - 13:38




Rihanna plutôt que Mélanie, le choix politique des Macron

Mélanie, 16 ans, violée depuis 3 ans par le quinquagénaire du foyer qui l'a accueillie.

'[...] Orpheline et n’ayant pas de famille pour s’occuper d’elle, c’est l’Aide Sociale à l’Enfance, l’ASE qui l’a prise en charge. Vous savez ce service qui dépend du Conseil Général dont on vous dit en permanence qu’il dépense trop d’argent, qu’il ne sert à rien, qu’il a trop de fonctionnaires. Qu’il faut le supprimer très vite et en attendant réduire tous ces budgets. Celui de la protection de l’enfance qui est de sa compétence est déjà hypertendu, et le personnel qui tient le front de la misère commence vraiment à s’essouffler. Qu’à cela ne tienne, Bercy nous a bien dit que Merkel et Schäuble trouvent que les Français dépensent trop et qu’il faut faire des économies. [...]

70 % des violences que subissent les enfants ont un caractère sexuel, le reste étant des violences physiques. [...]

je ne m’essaierai pas à leur répondre qu’il faut penser printemps, que Jupiter se préoccupe tellement de la misère que lui et Madame ont reçu à l’Élysée en grande pompe un certain Bono pour « lutter contre la misère dans le monde », et dans une même grande pompe la chanteuse Rihanna pour parler de « la protection des enfants ». Pendant que les petits valets de Bercy asphyxient les institutions qui ont en charge le social. Je risquerais d’être mal reçu.

Emmanuel Macron et son épouse ne savent même pas que l’ASE existe et il ne leur viendrait pas à l’idée, plutôt que de recevoir des saltimbanques douteux, d’aller faire un saut sur le terrain.

Entre Mélanie et Rihanna, les Macron ont choisi Rihanna. Ce n’est pas autre chose qu’un choix politique.'
http://www.vududroit.com/2017/07/rihanna-plutot-melanie-choix-politique-macron/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6013
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Jeu 27 Juil - 13:41



L'enfer à Calais : le rapport de Human Rights Watch qui accuse la police

Un rapport accablant de l'ONG, publié ce 26 juillet, accuse les forces de l'ordre de commettre des abus réguliers envers les migrants dans la région de Calais, y compris sur des enfants, au mépris des normes internationales.

Des centaines de personnes, dont des enfants, sont victimes de pulvérisations de gaz poivre extrêmement douloureuses, et de destruction systématique de leurs maigres possessions : nourriture, eau, vêtements. [...]

L'obsession du gouvernement est de ne pas laisser se former de nouveaux campements : le harcèlement policier à l'encontre des migrants s'opère « apparemment dans le but de les pousser à quitter la région »  [...]

27/07/2017
http://www.telerama.fr/monde/l-enfer-a-calais-le-rapport-de-human-rights-watch-qui-accuse-la-police,161179.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6013
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Business is business   Ven 28 Juil - 4:22



Délit d'initié ?
La journée à 1 million d'euros de Pénicaud, sur fond de plan social chez Danone

La ministre du Travail Muriel Pénicaud a été interpellée ce jeudi 27 juillet au Sénat sur une plus-value boursière d'un million d'euros réalisée lorsqu'elle était patronne des ressources humaines chez Danone, au moment où le groupe s'apprêtait à supprimer 900 emplois.

Selon le quotidien L'Humanité, la ministre du travail Muriel Pénicaud a réalisé en 2013 une plus-value de 1,13 millions d'euros sur la vente de ses stock-options en tant que dirigeante de Danone, profitant de la flambée en Bourse qui a suivi l'annonce de 900 suppressions d'emplois du groupe en Europe, dont 230 en France.

"Alors que votre gouvernement se livre à des comptes d'apothicaire pour serrer de plusieurs crans la ceinture de notre peuple - réduction de l'APL, gel des salaires de la fonction publique, casse des services publics - nous apprenons que vous avez engrangé des bénéfices indécents sur le dos de la souffrance de 900 salariés et de leurs familles", a reproché la sénatrice Éliane Assassi, en demandant des explications à la ministre sur cette plus-value astronomique.

La transaction portait sur un lot de 55.120 actions acquises 34,85 euros l'unité - le cours de l'action en 2009, très inférieur à celui d'avril 2013 -, et revendues aussitôt 58,41 euros l'unité.
http://www.midilibre.fr/2017/07/27/la-journee-a-1-million-d-euros-de-penicaud-sur-fond-de-plan-social-chez-danone,1541724.php

Directrice générale de Business France
'De janvier 2015 à mai 2017, Muriel Pénicaud est directrice générale de Business France, agence nationale au service de l'internationalisation de l'économie française. En mars 2017, une enquête préliminaire, ouverte par le parquet de Paris, vise l’agence nationale au service de l’internationalisation de l’économie française. Cette enquête concerne l’organisation d'une soirée autour d’Emmanuel Macron, alors ministre de l'Économie, à Las Vegas le 6 janvier 2016 en marge du Consumer Electronics Show. Le parquet de Paris ouvre en juillet 2017 une information judiciaire pour favoritisme et recel de favoritisme. Elle est confiée au juge Renaud Van Ruymbeke.

« Muriel Penicaud laisse un bilan social plutôt catastrophique »
Selon le journal Libération, Muriel Pénicaud augmente de 28,8 % le salaire du directeur financier (151.680 € par an). Le salaire du DRH est augmenté de 20,6 % (150.840 € par an). Et Muriel Pénicaud n'oublie pas d'augmenter son propre salaire de directrice générale (225.000 € par an), ce qui la classe comme la « troisième personne la mieux payée parmi la trentaine d’Etablissements publics à caractère industriel et commercial »
https://fr.wikipedia.org/wiki/Muriel_P%C3%A9nicaud
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6013
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Ven 28 Juil - 13:33



Rien à voir avec les intérêts des employés
STX France : Bruno Le Maire menace de nationaliser pour faire pression sur les Italiens
Paris veut garder la main sur ce site stratégique dans la construction de paquebots, mais aussi de très grandes coques comme celle d'un porte-avions.
http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/stx-france-bruno-le-maire-menace-de-nationaliser-pour-faire-pression-sur-les-italiens-745324.html

« Nous avons, à Saint-Nazaire, un savoir-faire exceptionnel et unique. Nous voulons toutes les garanties que ce savoir-faire ne parte pas, un jour, vers une grande puissance économique non européenne », a souligné Bruno Le Maire, dans une allusion à peine voilée à la Chine
http://www.letelegramme.fr/france/stx-la-france-defend-ses-interets-28-07-2017-11611305.php

STX : une gifle (de plus) infligée par la France à l'Italie
L'Italie accuse la France de ne pas respecter les accords passés sur les chantiers navals de Saint-Nazaire et Emmanuel Macron de trahir ses idéaux européens.

Rome reproche au gouvernement français de ne pas honorer les engagements pris par son prédécesseur alors que c'est François Hollande en personne qui avait sollicité Fincantieri pour sauver STX
Le dossier STX n'est, vu de l'autre côté des alpes, que la dernière des « gifles » infligées par Paris à Rome. La plus récente est l'initiative d'Emmanuel Macron sur le dossier Libyen. L'Italie, qui paye le plus lourd tribut au trafic des migrants en provenance de la Libye, a été mise devant le fait accompli quand la France a décidé de raccompagner 150 migrants à la frontière italienne.
http://www.lepoint.fr/europe/stx-une-gifle-de-plus-infligee-par-la-france-a-l-italie-27-07-2017-2146286_2626.php

STX France, l'"arbre qui cache la forêt" des privatisations
Si l'on se réfère aux exemples des aéroports d'Orly et Roissy, aux sociétés d'autoroutes, aux barrages hydro-électriques, à la SNCF (après France Telecom, EDF, La Poste)... et à la ville de La Baule :
La privatisation de la plage de La Baule fait (toujours) polémique
En confiant la concession de la plus grande plage de France au groupe Veolia, les services de l'État ont provoqué la bronca des exploitants historiques...
http://www.lepoint.fr/societe/la-baule-la-privatisation-de-la-plage-fait-toujours-polemique-28-07-2017-2146429_23.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6013
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Ven 28 Juil - 13:44

Moralisation de la vie publique


Décompte à main levée contestable. Jean-Luc Mélenchon quitte l'hémicycle de l'Assemblée

Les élus de La France insoumise ont boycotté les débats, jeudi 27 juillet au soir, après le refus par le président de séance Hugues Renson (LREM) de recompter les voix lors d'un vote à main levée.

L'amendement en question, défendu par le MoDem, visait à remédier aux difficultés que rencontrent parfois des candidats pour ouvrir un compte de campagne dans une banque. Il demandait à un médiateur de crédit de trouver une solution de conciliation dans un délai d'un mois.

http://www.ouest-france.fr/politique/jean-luc-melenchon/melenchon-et-son-groupe-quittent-l-hemicycle-apres-un-probleme-de-vote-5158947
http://www.francetvinfo.fr/politique/la-france-insoumise/video-restez-entre-vous-furieux-contre-la-majorite-jean-luc-melenchon-quitte-l-hemicycle-de-l-assemblee_2303461.html


'Consternante la rigidité égotique du président de séance Hugues Renson (REM) qui a cramé la séance. Consternants les refus de la rapporteure Yaël Braun-Pivet et de la ministre de la Justice Nicole Belloubet de régler le problème rapporté dans la dépêche de l'AFP. La dépêche oublie de rapporter qu'à un moment les députés LR avaient eux aussi commencé à quitter leurs sièges pour s'en aller comme les Insoumis. Finalement ils restèrent mais pour rien puisqu'après une ultime suspension M. Renson leva la séance. Consternants surtout depuis le début des débats les rejets quasi systématiques des amendements par la rapporteure, la ministre et les député(e)s de la majorité, alors que ces amendements étaient justes et bons. À vous dégoûter de suivre les séances.' gabumeuzo

"Dysfonctionnements inacceptables"
"On est dans un débat sur la moralisation de la vie publique, sur la confiance dans la démocratie et il y a des dysfonctionnements répétés du Parlement depuis le début de la semaine, et encore cette nuit, qui sont inacceptables", a déclaré Delphine Batho. "Parce que la majorité n'est pas dirigée", a-t-elle accusé.
http://www.lepoint.fr/politique/dysfonctionnements-inacceptables-a-l-assemblee-ou-sont-les-chefs-demande-batho-28-07-2017-2146470_20.php

Le chef du groupe La République En Marche (LREM), Richard Ferrand, contesté à l'Assemblée nationale, entre absentéisme et manque d'autorité
http://www.huffingtonpost.fr/2017/07/27/richard-ferrand-dans-le-dur-a-lassemblee-nationale-entre-absen_a_23050662/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6013
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Sam 29 Juil - 0:31



Moralisation de la vie publique
Une non élue va avoir un statut et un budget


L'Assemlée nationale a rejeté un amendement des députés LFI refusant un statut et le versement de fonds publics à Brigitte Trogneux Macron, puisqu'elle n'a pas été élue et qu'il n'y a jamais eu de "Première dame" en France.

« Ce que les Français souhaitent, ce n’est pas la transparence de ce rôle. C’est que ce rôle n’existe tout simplement pas », a déclaré l’élu France Insoumise, Ugo Bernalicis, déplorant que soit « entériné un rôle qui n’a pas lieu d’être ». L'argument de la transparence utilisé par la ministre de la Justice, Nicole Belloubet, était très prisé par Sarkozy.

http://www.aufeminin.com/news-societe/brigitte-macron-premiere-dame-elysee-autisme-education-s2307629.html
http://www.ouest-france.fr/politique/institutions/assemblee-nationale/le-statut-de-brigitte-macron-continue-de-faire-grincer-des-dents-5158551


Brigitte Macron Première dame : 68% des Français sont contre la création d'un statut officiel
http://www.huffingtonpost.fr/2017/05/10/exclusif-brigitte-macron-premiere-dame-68-des-francais-sont_a_22079467/



Enquête sur le vrai pouvoir de Brigitte Macron
Le courrier de l'épouse de Macron occupe déjà 10 personnes à l’Élysée, et elle dispose d’un directeur de cabinet et de deux assistants.
Elle a ses bonnes oeuvres... Comme si la charité, de l'Ancien Régime ou à l'américaine, pouvait remplacer la justice dans une République digne de ce nom !
https://www.valeursactuelles.com/politique/brigitte-macron-la-vice-presidente-86637

Une pétition est actuellement en cours sur le site change.org contre la création d'un statut officiel de "première dame"  Exclamation
https://www.change.org/p/emmanuel-macron-contre-le-statut-de-premi%C3%A8re-dame-%C3%A0-brigitte-macron
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6013
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Sam 29 Juil - 15:24



Moralisation de la vie publique ("Projets de loi pour la confiance dans l'action publique")

Règles anti-pantouflage

Pour illustrer le débat sur le pantouflage, François Ruffin attaque d'emblée en rappelant le début de carrière du président de la République
"PANTOUFLAGE DE MACRON : LA LETTRE D'EDGAR POE DE l'ASSEMBLÉE !"
La biographie économique d'Emmanuel Macron est le récit d'un pantouflage en règle.
"Le pantouflage de Macron, inspecteur des finances, banquier, puis homme d'État, c'est comme la lettre volée d'Edgar Poe de l'Assemblée nationale : ce qu'on aperçoit le moins, c'est ce qu'on a le plus sous les yeux."
http://boris-victor.blogspot.fr/2017/07/ma-france-insoumise-pantouflage-de.html
https://twitter.com/francois_ruffin?lang=fr
https://youtu.be/YtWZRIR4y_0
 cyclops

Ces  remarques indignent Annie Genevard, "choquée" par la mise en cause du chef de l'État, et Caroline Abadie (LREM) qui accuse François Ruffin de "diffamation". Surprised

Le hic ? La liberté d'expression et d'opinion des députés est garantie par l'article 26 de la Constitution.

Emplois familiaux

Les députés ont acté la fin des collaborateurs familiaux. En revanche, ils ont rejeté de tous les amendements sur la haute fonction publique et le statut des membres de la famille des élus, comme l'épouse du président de la République.

Des failles dans le dispositif du non-cumul

En plein débat sur les emplois familiaux, Laurence Dumont (PS) a mis en lumière le cas de son futur ex-collègue, Jacques Bompard (Non-inscrit), qui s'apprête à quitter l'Assemblée nationale, où il a préparé le terrain pour sa suppléante. La députée explique ainsi que le député-maire d'Orange a pris la peine de démissionner de son mandat local avant de se faire réélire au Palais-Bourbon... pour finalement le quitter et laisser sa place à sa suppléante, tout en se refaisant réélire maire !

Une "manip" bien utile pour contourner la loi, qui dispose que c'est le dernier mandat qui doit être conservé en cas de cumul...

Conflits d'intérêts

La majorité est accusée de ne valider aucune des mesures proposées par l'opposition sur les conflits d'intérêts. Bruno Questel (REM) s'interroge et interpelle socialistes et élus Les Républicains : pourquoi ne pas avoir fait des réformes quand ils étaient au pouvoir ?
Mais pour Ugo Bernalicis (LFI), le groupe La République en marche, en refusant les amendements, ne fait guère mieux que ses prédécesseurs au pouvoir.

Moralisation de la vie "publique" ou "politique" ?

"Projets de loi pour la confiance dans l'action publique", voici le titre officiel des deux textes en débat. Une appellation impropre selon les députés d'opposition, puisque leurs amendements visant à encadrer la sphère publique au sens large, et pas seulement les élus (conseillers d'État, hauts fonctionnaires...), sont systématiquement rejetés.
http://www.lcp.fr/actualites/en-direct-lois-de-moralisation-suivez-les-debats-du-mercredi-26-juillet-2017

François Ruffin réagit aux stock-options de Pénicaud
Pour le député France insoumise, François Ruffin, réalisateur de 'Merci Patron', si les faits sont avérés, "ce pantouflage est scandaleux".
http://www.lci.fr/politique/interview-francois-ruffin-reagit-aux-stock-options-de-muriel-penicaud-danone-on-se-moque-de-qui-la-2059867.html

François Ruffin : “À qui profite le candidat Macron ?” (Vidéo du 6 avril 2017)
https://www.delitdimages.org/francois-ruffin-a-profite-candidat-macron-video/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6013
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Sam 29 Juil - 22:18



50.000 bénéficiaires ne toucheront plus aucune aide au logement

La baisse annoncée de 5 euros des aides au logement pour tous les bénéficiaires va en réalité priver plusieurs dizaines de milliers de personnes de toute allocation. La faute à un effet de seuil. En effet, depuis janvier 2007, si l’aide est inférieure à 15 euros, elle n’est plus versée au bénéficiaire.

50.000 bénéficiaires sortis du dispositif vont perdre ainsi jusqu'à 228 euros par an, soit une économie pour l'Etat de 11 millions d'euros sur un budget global de 18 milliards.
https://www.lavieimmo.com/divers-immobilier/50000-beneficiaires-ne-toucheront-plus-aucune-aide-au-logement-40148.html

Baisse de l'APL : Macron y pensait déjà en 2016
http://www.liberation.fr/france/2017/07/28/baisse-de-l-apl-macron-y-pensait-deja-en-2016_1586892


Mme Penicaud "finalement n'a pas fait une bonne affaire", selon le porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner
Le 27 juillet Castaner a défendu la plus-value de plus d'un million d'euros réalisée par la ministre du Travail Muriel Pénicaud chez Danone, estimant que, le cours ayant monté depuis, "finalement elle n'a pas fait une bonne affaire".
https://www.24matins.fr/topnews/pol/mme-penicaud-finalement-na-pas-fait-une-bonne-affaire-selon-castaner-572347

On aimerait faire d'aussi mauvaises affaires que la pauvre Muriel Penicaud.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6013
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Mar 1 Aoû - 19:57



MacronLeaks : la justice saisie après la diffusion de courriels de l'équipe de Macron

Wikileaks a annoncé lundi 31 juillet avoir publié 71.000 courriels de messageries électroniques piratées juste avant le second tour de la présidentielle de responsables du parti d'Emmanuel Macron, la République en marche, qui "va en informer la justice".
http://www.parismatch.com/Actu/Politique/Diffusion-de-courriels-de-l-equipe-d-Emmanuel-Macron-par-WikiLeaks-la-justice-saisie-1320119

Les documents piratés" ont d'abord fuité sous la forme de liens sur le forum anglophone 4Chan
http://www.parismatch.com/Actu/Politique/Les-Macron-Leaks-ont-ete-relayes-de-4Chan-a-Twitter-explique-un-expert-belge-1250420

Macronleaks : Les documents révélés par Wikileaks sur Macron et son équipe (les bonnes feuilles)
http://w41k.com/128518

15 Go de données (70.663 mails et documents) sont divulguées sur le site Pastebin* sous la forme de liens. Un message sur 4Chan renvoie vers Pastebin.
Les documents dévoilés concernent essentiellement l'organisation et les comptes de la campagne d'Emmanuel Macron.

L'équipe d'En Marche ! bénéficiait, selon Le Canard Enchaîné, de l'aide des deux meilleurs spécialistes de lutte contre le piratage envoyés par l'Elysée.
L'utilisation de messageries chiffrées, de serveurs protégés par des logiciels de filtrage, de plusieurs authentifications pour accéder aux messageries et de mots de passe complexes n'a pas empêché ce vaste vol de données.
http://www.01net.com/actualites/macron-leaks-ce-que-l-on-sait-cinq-jours-apres-1160905.html
https://pastebin.com/gLpwpU2U


4chan est fréquenté par des activistes et des hackers maitrisant les outils informatiques à un niveau d'excellence (certains hackers se revendiquant Anonymous, ou appartenant à Lulzsec se sont rencontrés sur et utilisent 4chan).
https://blogs.mediapart.fr/dr0o7/blog/060517/macronleaks-4chan-kesako

Tartuffe a volé au secours de sa marionnette
http://www.parismatch.com/Actu/Politique/Piratage-electoral-Rien-ne-sera-laisse-sans-reponse-previent-Francois-Hollande-1250408
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6013
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Mar 1 Aoû - 20:00



Au moins 6,6 milliards d'euros pour les Jeux Olympiques

Paris 2024 : le budget, un dérapage à contrôler

De Londres en 2012 à Athènes en 2004, en passant par Sydney en 2000, le scénario est immuable pour toutes les villes-hôtes de Jeux Olympiques depuis des décennies : le budget annoncé initialement est bien souvent inférieur - parfois de moitié, voire plus - à la réelle note finale !
http://www.ledauphine.com/sport/2017/08/01/paris-2024-le-budget-un-derapage-a-controler

Los Angeles et les avantages d'attendre 2028
http://www.ledauphine.com/sport/2017/08/01/los-angeles-et-les-avantages-a-attendre-2028
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6013
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Anti-social Macron   Mar 1 Aoû - 20:08



Pas d'augmentation pour le livret A !

Son taux aurait dû augmenter à 1% début août, mais le gouvernement a décidé d'y déroger et de le maintenir à 0,75%. Un choix pas anodin.

Le gouvernement s'est refusé à suivre la formule de calcul qui aurait dû le faire remonter.

Il y avait 55,8 millions de livrets A fin 2016, soit 10% de moins qu'en 2015. Mais les Français ne "ferment" pas leur livret : 90% des clôtures sont dues à des transferts des livrets en déshérence à la Caisse des dépôts et consignations (CDC).

Fin 2016, la CDC a ainsi récupéré 3,7 milliards d’euros, issus de 5,5 millions de comptes bancaires, dont 4,76 millions de livrets. Seuls 1600 comptes (représentant 106.000€) ont été restitués aux héritiers !

Le livret A sert très largement à financer la construction de logement social
[...]
http://www.ledauphine.com/france-monde/2017/08/01/savez-vous-a-quoi-sert-vraiment-votre-livret-a
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6013
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Mar 1 Aoû - 20:33



De Rugy veut remplacer le débat à l'Assemblée nationale par des examens en commission

'Le président de l’Assemblée nationale [...] souhaite que “certains textes soient examinés uniquement en commission”, et non débattus en séance publique. “On le fait déjà pour les budgets”, affirme-t-il pour appuyer sa proposition.'

'L'écologiste ne précise pas non plus que la vie de l’Assemblée a déjà été considérablement “rationalisée” depuis 1958, afin d'accélérer les procédures.

L’exécutif peut recourir au “temps législatif programmé”, pour limiter la durée des délibérations, ou au “vote bloqué” pour empêcher les parlementaires d’amender un texte. Sans parler de la procédure du 49.3, qui dispense le gouvernement de passer par l’Assemblée pour faire voter un texte. Les projets du chef du palais Bourbon s’inscrivent donc dans une tendance lourde.'

Les députés macronistes 'se sont surtout fait remarquer par leur manque d'expérience parlementaire : applaudissements à contretemps, rejet d’un article de loi par étourderie, transformation des présidents de séance en “perroquets au perchoir”...' (voir l'explication de Jean-Luc Mélenchon*)
https://www.marianne.net/politique/francois-de-rugy-veut-limiter-certaines-lois-un-examen-en-commission

TINA
Les députés seraient inutiles et l'adoption des lois trop longue... L'idéal pour lui serait sans doute de supprimer le parlement et de faire appliquer immédiatement des désirs du roi Macron !

Dans les commentaires
'Marine le Pen élue eut-elle suggéré le quart de ce que propose de Rugy que l'ensemble de la presse eut crié -à juste titre- à l'attentat anti-démocratique.
Macron élu pour faire barrage au fascisme, mon œil, il en est le versant techno et propre sur lui.'

'Le Pen l'aurait fait au nom de la nation, Macron le fait au nom de "l'efficacité".'
'"irresponsable" "inutile" sont des qualificatifs qui sous-entendent de fait le "il n'y a pas d'alternative", il n'y a qu'une seule politique souhaitable et possible, ce sont des qualificatifs apolitiques.'

*36e numéro de la Revue de la semaine, qui montre le macroniste au perchoir bafouer la démocratie
https://www.youtube.com/watch?v=OV-ycvCCTaQ&feature=youtu.be  cyclops
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6013
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Mar 1 Aoû - 21:49



Code du travail : Accord entre Sénat et Assemblée pour légiférer par ordonnances
Le gouvernement va donc être habilité à légiférer par ordonnances sur les sujets définis dans ce projet de loi.

L'Assemblée nationale a donné son feu vert ce 1er août à la version définitive du projet de loi autorisant le gouvernement à légiférer par ordonnances.
Voté par l'Assemblée ce mardi 1er août, le texte sera considéré comme adopté officiellement mardi 3 août après son passage au Sénat.  

Les dix nouveautés qui attendent les salariés à la rentrée [Résumé]

1. Les indemnités aux prud'hommes plafonnées
Les juges devront se référer à un barème voulu par Muriel Pénicaud.

2. Des licenciements simplifiés, des délais de recours réduits
Le gouvernement souhaite alléger le formalisme.

3. Des plans de départ volontaires favorisés
Ils ne comporteraient pas de mesures de reclassement.

4. Un nouveau périmètre pour le licenciement économique
Très attendue par les milieux patronaux, la mesure figurait dans la loi El Khomri, mais avait été abandonnée face à la fronde des députés de gauche.

5. Le CDI de chantier étendu à d'autres secteurs que celui du BTP
Le contrat de chantier est un CDI qui s'achève une fois le projet pour lequel la personne a été recrutée se termine, mais sans qu'elle bénéficie de prime de précarité.

6. Un accord d'entreprise renforcé
par opposition à l'accord de branche qui prime actuellement.

7. Des instances fusionnées en comité social et économique
Le comité d'entreprise (CE), le comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) et les délégués du personnel, chargés de représenter les salariés, étaient jusqu'à présent indépendants.  

8. Des accords collectifs plus forts que le contrat de travail
Les salariés qui refusent ces accords seront licenciés sous un même mode "pour motif spécifique."

9. Un référendum à l'initiative des syndicats ou de l'employeur
Le texte précise aussi qu'il convient de "modifier les modalités d'appréciation du caractère majoritaire des accords".

10. Le compte pénibilité et le prélèvement à la source modifiés
Les "règles de prise en compte de la pénibilité" seront revues et simplifiées par ordonnance. Édouard Philippe, le Premier ministre, a d'ores et déjà détaillé ses intentions : quatre facteurs (manutention manuelle de charges, postures pénibles, vibrations mécaniques, risques chimiques) sont retirés du décompte existant.  

Le prélèvement à la source n'interviendra qu'au 1er janvier 2019.  

01/08/2017
http://lentreprise.lexpress.fr/rh-management/droit-travail/loi-travail-2-les-dix-nouveautes-qui-vous-attendent-a-la-rentree_1932279.html


« Vous n’en avez pas fini avec nous ! »
Intervention de Jean-Luc Mélenchon le 1er août 2017 à l'Assemblée nationale contre le projet de loi d'habilitation du gouvernement à prendre par ordonnances des mesures contre le code du travail.
Il appelle à manifester le 12 septembre avec les syndicats et le 23 septembre à Paris place de la Bastille.
https://youtu.be/TBTbNVVqUZA
http://melenchon.fr/2017/08/01/nen-avez-fini/


Mobilisation contre les ordonnances Macron : construire le tous ensemble !
https://www.initiative-communiste.fr/articles/luttes/mobilisation-contre-ordonnances-macron-construire-ensemble/

Informatique. Les réécritures du Code du travail profitent à Gemalto
Grâce à un droit du travail sur mesure, le numéro un des cartes à puce compte supprimer 41 postes dans sa filiale Netsize afin de faire remonter son taux de profitabilité.
1er août 2017
https://www.humanite.fr/informatique-les-reecritures-du-code-du-travail-profitent-gemalto-639629


La casse du code du travail fut imposée au Chili par le général Pinochet, avec l'aide de Milton Friedmann (Ecole de Chicago). Dans son ouvrage "La stratégie du choc", édition Babel, 2008, Naomi Klein raconte le traitement de choc infligé aux Chiliens
https://blogs.mediapart.fr/brigitte-pascall/blog/290617/ordonnances-visant-la-casse-du-code-du-travail-61-des-francais-ont-peur

En septembre 2014, les Chiliens se battaient encore contre le code du travail hérité de Pinochet
http://www.lemonde.fr/international/article/2014/09/05/au-chili-les-syndicats-mobilisent-contre-le-code-du-travail-herite-de-pinochet_4482668_3210.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6013
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Mer 2 Aoû - 10:48



Un vent mauvais s'est levé pour Emmanuel Macron

'[...] sinistre augmentation de 15 points d'opinions défavorables qui atteignent désormais 42 %, autant que les opinions favorables (- 3 points). Attention, danger !

Par comparaison, à la même date en 2007, Nicolas Sarkozy avait été crédité de 66 % d'opinions favorables, et François Hollande de 56 % en 2012. Pour le nouveau président, il est clair que le scénario catastrophe du départ du général de Villiers, humilié en public devant ses armées, n'a pas fini d'avoir des conséquences dommageables : on n'avait encore jamais vu un nouveau président aussi bas pendant les cent premiers jours de son quinquennat !'

http://www.lepoint.fr/invites-du-point/jean-nouailhac/un-vent-mauvais-s-est-leve-pour-emmanuel-macron-31-07-2017-2146974_2428.php

"On a imaginé à tort qu'un ectoplasme sorti de nulle part pouvait être la solution !", commente un lecteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6013
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Dépeçage à la grecque   Jeu 3 Aoû - 17:09



300 millions d'euros de dotation aux collectivités locales annulés
"Une trahison", dénonce l'association des petites villes de France

Macron avait promis le 17 juillet, lors de la Conférence nationale des territoires au Sénat, de ne pas toucher aux crédits alloués aux collectivités locales.
Les élus ont pourtant découvert un décret publié trois jours plus tard, le 20 juillet.

Ces 300 millions d'euros étaient destinés à financer notamment des investissements dans les communes rurales et des actions de politique de la ville dans les quartiers en difficulté.
Une réduction de 13 milliards sur 5 ans était déjà prévue.

Olivier Dussopt a pointé "une faute" qui aura des conséquences sur "des créations d’emplois, des réponses à des besoins comme la création de gymnase, d’école ou la rénovation de réseaux routiers."

"Les entreprises locales et les associations vont être touchées, a-t-il ajouté. Cela peut concerner l’aide au devoir, la lutte contre les discriminations, de la prévention contre les addictions ou encore la mise en place de système de sécurité."
http://www.francetvinfo.fr/politique/gouvernement-d-edouard-philippe/l-etat-annule-par-decret-plus-de-300-millions-d-euros-de-dotations-aux-collectivites-locales_2310347.html

'Macron est un libéral et de facon générale l'Europe aussi. Selon moi la logique actuelle de l'Europe est sous couvert de taux de déficit à respecter d'amener les États à libéraliser tout ce qui peut l'être. La réduction des dotations de l'État va dans ce sens. Enlever aux collectivités leurs moyens pour que les acteurs privés prennent leur part du gâteau. Concrètement rendre payants tous les services. Si les communes ne peuvent plus construire ou investir, ce seront les privés qui le feront moyennant votre argent... Triste monde où le bien collectif sera remplacé par le bien privé.' JV



Pauvres collectivités locales !
[Extraits]
Suppression des communes au profit d'intercommunalités
La mutualisation des services et des effectifs avancée comme moyen d’action laisse transparaître une autre motivation, beaucoup plus prosaïque : réaliser des économies. Pour convaincre les hésitants et les réticents, l’État dispose d’une arme très persuasive : la dotation globale de fonctionnement (DGF), ce que les auteurs du rapport expriment avec des mots choisis : « la DGF devrait être un outil d’accompagnement de la décentralisation renforcée et de la réforme territoriale. » |5|

Tout ce qui est consubstantiel à la démocratie locale est systématiquement ignoré : la proximité du citoyen de ses services, la qualité de ces services, les missions de service public, la participation citoyenne, le principe de subsidiarité |8|.

L’affaiblissement programmé de la sphère publique locale et son glissement progressif vers le privé, favorisés par l’État, s’accompagnent d’effets collatéraux significatifs.

Les moyens insuffisants de l’État trouvent leur explication dans deux éléments clés de sa politique budgétaire : d’une part des cadeaux fiscaux injustifiés aux sociétés et aux riches contribuables, d’autre part des taux d’intérêts trop élevés payés aux banques ces trente dernières années. |18|

Le « Grand Verre » que nous propose le gouvernement est rempli d’une potion faite de privatisation, de libéralisation, de dérégulation, de dérèglementation. Ce sont de tout autres remèdes qu’il faudrait prescrire pour guérir les collectivités des maux qui les frappent. En premier lieu, une fiscalité digne de ce nom qui permette à la France de récupérer chaque année les 80 milliards d’euros qui lui échappent en raison de la fraude et de l’évasion fiscales afin de consacrer une partie de ces ressources supplémentaires aux dotations des acteurs publics locaux. Ensuite, un financement de ces acteurs à des taux bonifiés, ce qui implique la socialisation du système bancaire. Dotées de ressources nécessaires et soustraites aux griffes des prédateurs financiers, les collectivités locales auraient enfin les moyens de réaliser leurs missions et de prendre en charge les intérêts des habitants de leur territoire. |20|

Patrick Saurin
24 novembre 2015
http://www.cadtm.org/spip.php?page=imprimer&id_article=12599


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6013
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Jeu 3 Aoû - 21:09



Réforme par ordonnances du Code du travail : Insoumis, PC et "socialistes" unis pour saisir le Conseil constitutionnel
Il faut soixante députés pour déposer un recours.

Recours sur la forme et le fond
À leurs yeux, le projet de loi porté par la ministre du Travail Muriel Pénicaud contrevient à plusieurs principes et libertés constitutionnels. Sur la forme, "la procédure d'adoption de cette loi a été marquée par des délais et conditions matérielles ayant empêché le Parlement d'exercer son rôle constitutionnel, et méconnaît notamment l'exigence de clarté et de sincérité du débat parlementaire", plaident notamment les trois présidents de groupe. Sur le fond, ils estiment que cette loi "méconnaît l'exigence de précision des finalités de l'habilitation qui découle de l'article 38 de la Constitution".

Destruction massive du Code du travail
"En entretenant le vague sur les mesures à venir, la loi (...) laisse toute latitude au gouvernement pour modifier à sa guise le code du travail, sans garantie du respect des droits fondamentaux des salariés", déplorent Jean-Luc Mélenchon, André Chassaigne et Olivier Faure.

Olivier Faure, président du groupe Nouvelle Gauche (ex-PS), ne voit aucun obstacle à signer un texte commun avec Jean-Luc Mélenchon, leader du groupe des Insoumis, destiné à contester la constitutionnalité des ordonnances habilitant le gouvernement à légiférer pour réformer le droit du travail.
À condition que la démarche soit juridique et non politique. Pour Nouvelle Gauche, pas question de contester le fond d’un texte voté la semaine dernière en première lecture par l’Assemblée nationale...

http://www.leparisien.fr/politique/ordonnances-insoumis-et-socialistes-vont-ils-saisir-le-conseil-constitutionnel-ensemble-18-07-2017-7142187.php
http://www.europe1.fr/politique/code-du-travail-les-deputes-de-gauche-vont-deposer-un-recours-devant-le-conseil-constitutionnel-3403304


Le 29 juin, Jean-Christophe Lagarde, président de l'UDI, a annoncé déposer un recours devant le Conseil constitutionnel pour contester l'élection des vice-présidents de l'Assemblée nationale.
Cinq députés La République en marche et un MoDem ont été désignés à ces postes clefs.
https://actu.orange.fr/politique/assemblee-l-udi-va-deposer-un-recours-devant-le-conseil-constitutionnel-CNT000000KpsiF.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Qui est Emmanuel Macron ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» En marche ! avec Emmanuel Macron
» QG de campagne d'Emmanuel Macron
» Présidentielle 2017 : le programme d'Emmanuel Macron
» Présentation du programme - Emmanuel MACRON
» Emmanuel Macron

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sarkoverdose :: Forum :: Politique / Social-
Sauter vers: