sarkoverdose

Politique, culture, art, humour...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Qui est Emmanuel Macron ?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 6 ... 9, 10, 11 ... 14 ... 19  Suivant
AuteurMessage
Orwelle



Messages : 7029
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Jeu 21 Déc - 13:26



Des centaines d'agriculeurs protestent contre la politique de Macron

Des Emmanuel Macron par dizaines, une carotte comme nez de Pinocchio, là-même où il avait tenu son discours d'investiture, dans la cour du Louvre, pour dénoncer la politique du président français, qui n'a pas tenu ses promesses. .

"En disant qu'il améliore la qualité sanitaire de l'agriculture française, il ment aux consommateurs, parce qu'il continue à importer des produits qui viennent d'autres pays qui n'ont pas les mêmes normes que nous, et les Français vont continuer à manger des produits qui n'ont pas les normes françaises", proteste un manifestant.

Dans leur collimateur également, les traités de libre-échange, type CETA, qui permettent l'importation d'aliments parfois produits avec des substances interdites en France.

http://www.planet.fr/videos-a-la-une-en-france-des-agriculeurs-protestent-contre-la-politique-de-macron.1479073.12214.html
https://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/paris-manifestation-agriculteurs-contre-distorsions-concurrence-1388185.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7029
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Où y a de la gêne, y a pas de plaisir   Jeu 21 Déc - 13:31



Le vol Tokyo-Paris de Philippe aurait coûté 480.000 euros, près de 100.000 euros de plus que ce qui a été annoncé


Il "assume complètement". Mais jusqu'à quel montant ? En effet, le montant du vol "exceptionnel" (selon Matignon) Tokyo-Paris d'Edouard Philippe ne se chiffrerait pas "seulement" à 350.000 euros, mais bien au-delà. Matignon a en effet affrété un avion d'un loueur privé, dans la nuit du 5 au 6 décembre, afin de permettre au Premier ministre de rentrer plus vite de sa visite en Nouvelle-Calédonie.

Selon plusieurs experts interrogés par M6, le réel coût de ce voyage serait de 480.000 euros. Lors d'une escale à Tokyo, Edouard Philippe et sa délégation d'une soixantaine de personnes ont quitté un A340, appartenant à l'armée de l'air, pour embarquer dans un autre A340 aux sièges de première classe.

René Dosière, ancien député PS et spécialiste de la gestion des finances publiques, explique à M6 que l'armée facture "environ 10.000 euros de l'heure ces vols", qui incluent le carburant, les revenus de l'équipage, l'entretien de l'avion... Une information confirmée par une source anonyme de l'armée de l'air et par Gérard Feldzer, consultant aéronautique.

L'A340 dans lequel ont embarqué Edouard Philippe et sa délégation s'est posé à Paris à 7 heures 30, soit deux heures avant l'autre A340 de l'armée, arrivé quasiment à vide. M6 précise : "Le retour à vide de l'A340 de l'armée de l'air a ainsi duré treize heures. Facture pour ce vol sans passagers : 130.000 euros auxquels il faut ajouter les 350.000 euros du vol privé. Un total de 480.000 euros pour ce Tokyo-Paris". Matignon n'a pas souhaité commenter ces nouveaux chiffres.

http://www.huffingtonpost.fr/2017/12/20/le-vol-tokyo-paris-de-philippe-aurait-coute-pres-de-100-000-euros-de-plus-que-ce-qui-a-ete-annonce_a_23313263/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7029
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Jeu 21 Déc - 13:43

La droite macroniste tolère la servitude, la corruption, la misogynie... mais pas le soutien aux petits clubs sportifs.


De Rugy veut museler l'opposition
François Ruffin sanctionné par les députés pour port d'un maillot de foot

François Ruffin qui avait arboré le 7 décembre dans l’hémicycle le maillot vert de l’Olympique Eaucourt, petit club amateur d’Eaucourt-sur-Somme, en soutien à un texte UDI-Agir-indépendants visant à taxer les gros transferts sportifs, va être privé, pendant un mois, de 1.378 euros, soit le quart de l’indemnité parlementaire. [...]

Le député a ajouté qu’une collecte organisée par des sympathisants pour sa sanction avait recueilli 4.725 euros, plaidant pour que ces dons aillent par exemple à l’équipe de foot du Secours populaire. Il a aussi rapporté avoir reçu de nombreux messages de soutien, dont celui du footballeur Vikash Dhorasoo ou du champion d’athlétisme Yohann Diniz, après la vidéo de son intervention qui a totalisé 5,7 millions de vues.
http://tempsreel.nouvelobs.com/en-direct/a-chaud/45273-politique-maillot-assemblee-sanction-francois-ruffin.html

“L’Assemblée est nue ?”
Lettre ouverte à François de Rugy


'plutôt que de sauver les apparences, je vous inviterais à entamer un bras de fer avec un autre président, nettement plus puissant : de la République, lui. Pour que notre Assemblée soit habillée de réels pouvoirs. Pour qu'elle ne lui serve pas que de faire-valoir. Pour que les parlementaires ne soient plus ses marionnettes, moi comme Guignol, vous comme Gendarme...

Notre "dignité", notre "honneur" de députés, devraient résider là : engager une lutte avec l'exécutif, pour la séparation des pouvoirs, pour leur rééquilibrage.'

19 déc 2017
https://francoisruffin.fr/lassemblee-nue-lettre-ouverte-a-francois-de-rugy/
http://www.huffingtonpost.fr/francois-ruffin/l-assemblee-est-nue-lettre-a-monsieur-de-rugy_a_23311692/


Mélenchon : Rugy n’est pas «le papa de l’Assemblée, ni directeur d’école»

Le chef de file de La France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, a accusé mercredi 20 décmbre le président de l’Assemblée nationale François de Rugy d’être «en plein dérapage dans l’autoritarisme», alors qu’il n’a pas été élu «papa de l’Assemblée, ni directeur d’école».

«On assiste à un effet de la théorie du ruissellement appliquée à l’autorité : ça descend du château avec la désinvolture et l’allure monarchique que dorénavant tout le monde a pu observer. Et ça descend d’étage en étage jusqu’à celui de M. de Rugy, où les choses, là, virent à l’aigre», a déclaré le député des Bouches-du-Rhône devant la presse.

«Cet homme confond la mission qui lui a été confiée (...) présider une Assemblée, c’est être premier parmi les siens, il n’a pas été élu papa de l’Assemblée, ni directeur de l’école», a-t-il insisté, lors de ce point de presse visant notamment à dénoncer la confirmation de la sanction infligée à l’élu LFI François Ruffin, après le port d’un maillot de foot dans l’hémicycle.

En signe de protestation «contre l’autoritarisme» du président LREM de l’Assemblée et la confirmation de cette sanction par le bureau de la chambre basse dans la matinée, les Insoumis ont annoncé leur décision de boycotter l’invitation au traditionnel pot de fin d’année organisé par le président de l’Assemblée mercredi soir.

M. Mélenchon a aussi reproché au président de l’Assemblée d’avoir «tout à coup» menacé mardi lors des questions au gouvernement qu’il n’y ait «plus de questions» si le brouhaha persistait. «Pour qui il se prend ? C’est l’article 48-6 de la Constitution, c’est pas : M. de Rugy rentre dans la salle et la Constitution est changée», a-t-il martelé.

À ses yeux, «on voit là comment la crise d’autorité est une sorte de crise de nerfs qui (...) l’amène à des comportements lamentables», a martelé le responsable Insoumis.

Il a aussi jugé «très intéressant de voir comment tous ces gens se figurent que dès lors qu’ils exercent une charge, tout leur est dû».

«Par exemple, ils partent en avion, c’est organisé en dépit du bon sens (...) si bien que ça donne l’épisode calédonien», a-t-il affirmé en allusion au recours du Premier ministre Edouard Philippe à un vol privé à 350.000 euros. «Je pense qu’ils ne se sont même pas posé la question de savoir au départ comment ils règleraient leur trajet», a affirmé M. Mélenchon.
http://www.liberation.fr/france/2017/12/20/melenchon-rugy-n-est-pas-le-papa-de-l-assemblee-ni-directeur-d-ecole_1618007
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7029
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Ven 22 Déc - 5:19


Le pouvoir d'achat des ménages amputé de 4,5 milliards d'euros en 2018 par les mesures du gouvernement

La différence entre les hausses et les baisses d'impôts du gouvernement devrait grignoter de 0,3 point leur pouvoir d'achat, explique l'Insee.

Dans sa note de conjoncture trimestrielle publiée mardi 19 décembre, l'Institut chiffre à environ 4,5 milliards d'euros de prélèvements obligatoires supplémentaires le solde des hausses et des baisses de fiscalité pour 2018, "ce qui ôterait –0,3 point à l’évolution du pouvoir d’achat" des ménages.

Cette évolution s'explique notamment par le fait que les principales hausses de fiscalité programmées - tabac, carburants, CSG - interviendront dès le début 2018, alors que les baisses (taxe d'habitation, réforme de l'ISF, prélèvement forfaitaire unique, emploi à domicile), ne prendront effet que progressivement ou en fin d'année.
Quant à la baisse des cotisations sociales, amorcée dès le 1er janvier, il faudra attendre le 1er octobre pour qu'elle soit complète.

À partir du second semestre au contraire, l'effet positif des mesures du gouvernement sur le pouvoir d'achat atteindra 0,1 point.
Mais le chiffre de l'Insee est à prendre avec des pincettes. En effet, il s'agit d'un chiffre agrégé pour l'ensemble des ménages. Très nombreux sont ceux qui ne bénéficieront pas de la baisse de l'ISF et du prélèvement forfaitaire unique, qui ne concernent qu'un nombre limité de foyers, car très aisés. La baisse de pouvoir d'achat pourrait donc être plus importante.

http://www.lepoint.fr/economie/le-pouvoir-d-achat-des-francais-ampute-de-4-5-milliards-d-euros-en-2018--20-12-2017-2181585_28.php

Nul doute que les "journalistes" de France 3 s'empresseront de rassurer les Français.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7029
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Ven 22 Déc - 14:18



[ÉDITO VIDÉO]
Migrants : l'autre fracture française

Denis Sieffert revient sur la circulaire du 12 décembre, une guerre aux migrants.
https://www.politis.fr/articles/2017/12/edito-video-migrants-lautre-fracture-francaise-38147/

Réfugiés : Gérard Collomb en passe de succéder à Heinrich Himmler

Une « Journée internationale des droits de l’Homme » bafouée par Macron et son ministre Collomb, chasseur de réfugiés.
https://yetiblog.org/refugies-gerard-collomb-en-passe-de-succeder-a-heinrich-himmler/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7029
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Ven 22 Déc - 14:25



Le gouvernement supprime les intances représentatives du personnel à la SNCF

En septembre 2017, le pouvoir actuel s'était voulu rassurant envers les cheminots : les ordonnances réactionnaires du président Macron ne s'appliqueraient pas à la SNCF fractionnée en 3 par l'ancien pouvoir socialiste et écologiste. Ce 19 décembre 2017, le DRH de ladite SNCF a convoqué les syndicats pour une "lecture partagée" des dites ordonnance. En fait de nouvelle organisation du dialogue social et économique dans l'entreprise ferroviaire, les CE, les DP et les CHSCT sont supprimés. C'est là un véritable recul historique.

Cheminot, usager, entends-tu le vol noir des prédateurs du secteur privé au-dessus du rail public ?

22 déc 207
http://www.le-blog-de-roger-colombier.com/2017/12/le-gouvernement-supprime-les-intances-representatives-du-personnel-a-la-sncf.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7029
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Sam 30 Déc - 9:25



Emmanuel Macron n'a pas tenu sa promesse sur l'égalité hommes-femmes dans son cabinet

Le 25 novembre dernier, Emmanuel Macron avait annoncé, dans un discours prononcé à l'Élysée, faire de l'égalité entre hommes-femmes la "grande cause du quinquennat".
Quatre semaines plus tard, Le Monde dévoile que le cabinet du président de la République est composé presque uniquement... d'hommes.

Christophe Castaner enfonce le clou de la misogynie en prétendant qu'on ne trouve pas autant de femmes de qualité.

29 déc 2017
https://www.closermag.fr/politique/emmanuel-macron-n-a-pas-tenu-sa-promesse-sur-l-egalite-hommes-femmes-dans-son-cabinet-770737


Ami des chasseurs
Attila avait demandé qu'aucun cliché ne soit pris de sa rencontre avec la Fédération Nationale des Chasseurs, lors de son week-end «privé» près du château de Chambord. Mais les chasseurs n'ont pas pu résister...
Aucune photo n'a toutefois fuité du « tableau de chasse » (« une quinzaine de sangliers tirés [gisant] sur le sol ».
https://francais.rt.com/france/46925-quand-photo-que-macron-avait-personnellement-demande-pas-prendre-twitter-chasse-chambord
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7029
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Sam 30 Déc - 9:28

En rire pour ne plus en pleurer


Trogneux et Macron vus par la télé belge

L'animatrice Bénédicte Philippon et l'humoriste Kody ont incarné le couple élyséen sur le plateau de l'émission "Très très Grand Cactus" diffusée par la RTBF.

Vidéo : https://dai.ly/x6cdyq7
https://www.closermag.fr/politique/quand-la-tele-publique-belge-se-moque-ouvertement-de-brigitte-et-emmanuel-macron-770732
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7029
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Dim 31 Déc - 14:12



Migrants : le médecin humanitaire Raphaël Pitti rend sa Légion d'honneur

Élu chargé des urgences sanitaires et sociales à la mairie de Metz, ancien médecin humanitaire en Syrie, et soutien d'Emmanuel Macron, Raphaël Pitti dénonce le désengagement de l'État vis-à-vis des migrants malgré les promesses de campagne du président.

[...] Macron « avait un discours très humaniste, tout ça allait dans le bon sens et voilà que tout a changé mi-décembre », a regretté Raphaël Pitti. Une circulaire, dans le cadre du projet de loi sur l'immigration et l'asile, prévoit notamment le recensement des migrants dans les centres d'hébergement d'urgence.

« J'ai honte de mon pays »

« D'entendre le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, dire qu'un Érythréen ou un Syrien peut demander l'asile, mais pas un Sénégalais... ce n'est pas à lui de décider qui a le droit de demander l'asile », s'insurge Raphaël Pitti. [...]

«J'ai été en Belgique et en Allemagne, j'ai vu les conditions d'accueil et j'ai honte de mon pays», a-t-il protesté.
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2017/12/29/01016-20171229ARTFIG00237-migrants-le-medecin-humanitaire-raphael-pitti-rend-sa-legion-d-honneur.php

"On a pas vocation à accueillir toute la misère du monde"... cette phrase qui était jadis un des slogans fétiches du FN est devenu celui d'une droite décomplexée et radicale qui se cache aussi bien derrière les partis de droite que chez les macronistes.
Certes, on ne peut pas accueillir toute la misère du monde mais tant que la France entrera en guerre ou laissera des entreprises françaises exploiter sans vergogne d'autres pays... le devoir de la France sera d'aider ceux qui seront tombés dans la misère.
Americas

Cette personne est inconséquente. Pourquoi a-t-il soutenu Macron alors qu'on savait parfaitement qu'il était au service des riches et des puissants et en aucun cas au service des chômeurs, des précaires ou autres personnes vulnérables comme les réfugiés. Davesnes

Paris : Les mal-logés s’invitent à l’hôpital du Val-de-Grâce

« Plus personne à la rue cet hiver ! » C’est avec des banderoles barrées de cette promesse d’Emmanuel Macron que plus de 200 militants du DAL (Droit au logement) ont investi, ce samedi 30 décembre, le site de l’hôpital militaire désaffecté du Val-de-Grâce (Ve).

L’hôpital militaire qui s’étale sur un terrain de près de 3 ha au coeur du Ve arrondissement n’accueille plus aucun patient depuis la mi-2016. L’association DAL, qui réclame la réquisition des locaux de l’établissement hospitalier désormais vide pour y organiser de l’hébergement d’urgence, appelle à une manifestation devant le site lundi 1er janvier à partir de 15 heures.
[...]
http://www.leparisien.fr/paris-75/paris-les-mal-loges-s-invitent-a-l-hopital-du-val-de-grace-30-12-2017-7477317.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7029
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Lun 1 Jan - 22:31



Un syndicat policier dénonce les conditions de travail des CRS postés devant la villa des Macron au Touquet

Depuis début juin 2017 et pour tout le quinquennat, 40 CRS encadrent la villa Monéjan 24 heures sur 24, même quand le couple n'y est pas.

La cause de la colère des CRS : un épisode survenu la semaine dernière et dénoncé par le syndicat UNSA-police dans un tweet le 29 décembre. Surpris par une "forte pluie avec bourrasque", un agent chargé de la surveillance de la maison s'est mis à l'abri dans son véhicule. "Sa hiérarchie n'a pas apprécié cette initiative, pourtant légitime, et lui a demandé d'établir un compte-rendu justificatif pouvant aboutir à une sanction", explique le syndicat sur Twitter.
"À la Lanterne, au cap Nègre, il y a des guérites, pourquoi pas au Touquet ?", s'interroge Denis Hurth.
http://www.huffingtonpost.fr/2017/12/31/un-syndicat-policier-denonce-les-conditions-de-travail-des-crs-postes-devant-la-villa-de-brigitte-macron-au-touquet_a_23320602/

'Et on nous demande de faire des sacrifices... Les CRS sont obligés de demander un abri, même le chien Nemo dort au chaud. Ces gens-là se prennent pour la famille royale, et après ça Macron n'admet pas qu'on lui dise qu'il est le président des riches alors qu'en réalité c'est un homme froid et sans états d'âme, il n'en a rien à faire des Français après toutes les hausses et taxes qui nous attendent pour 2018, c'est surtout aussi une hausse importante de la pauvreté qui va grimper à grande vitesse...' Josette

« La précarité des seniors est un problème de plus en plus visible dans nos permanences. Chez beaucoup de personnes âgées, un sentiment de honte s’installe en raison de cette situation et cela les retient parfois de se tourner vers les autres ou nos structures. »
http://www.leparisien.fr/yvelines-78/yvelines-pour-le-reveillon-les-seniors-isoles-partent-en-croisiere-31-12-2017-7478319.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7029
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Lun 1 Jan - 22:35


Attila et son homologue à Bruxelles, en mai 2017.
Photo © LEFEVRE-POOL/SIPA


Rendez-vous dictatorial
Le président turc Erdogan invité à l'Elysée le 5 janvier

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a annoncé le samedi 30 décembre 2017 qu’il se rendrait en France le vendredi 5 janvier pour discuter des relations bilatérales entre Paris et Ankara.
http://www.20minutes.fr/monde/2194927-20171230-president-turc-erdogan-annonce-visite-france-5-janvier

Turquie : ceux qui résistent encore à Erdogan
Arrestations arbitraires par milliers, condamnations à de lourdes peines sans preuve, presse d'opposition muselée, justice cadenassée, islamisation intensive. Lorsqu'ils descendent de leurs bus colorés à Istanbul, entre la basilique Sainte-Sophie et le palais de Topkapi, les milliers de touristes n'imaginent pas les séismes politiques qui secouent la Turquie, depuis la tentative de coup d'État menée dans la nuit de 15 au 16 juillet 2016 par une faction des forces armées.
http://www.lefigaro.fr/international/2017/12/29/01003-20171229ARTFIG00047-turquie-ceux-qui-resistent-encore-a-erdogan.php
https://fr.wikipedia.org/wiki/Recep_Tayyip_Erdo%C4%9Fan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7029
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Mar 2 Jan - 8:50



Dans ses voeux, MacRon a imité Kennedy et s'est adressé directement à ses « concitoyens européens »
'Moi j'aurais adressé mes voeux à la planète entière ! Faut viser maître du monde !' Red Bug
'Et même les galaxies.' Olive Rocket
https://francais.rt.com/france/46946-lors-ses-voeux-nouvel-an-macron-adresse-directement-concitoyens-europeens-2018-elysee-europe
http://sarko-verdose.bbactif.com/t341-anniversaire-du-non-au-referendum-de-2005
Exclamation

Les premiers vœux du président Macron inspirés... par un discours au Medef !
http://www.huffingtonpost.fr/2018/01/01/les-premiers-voeux-du-president-macron-inspires-par-un-discours-au-medef_a_23321095/

'Le DRH a présenté ses voeux au personnel. Merci patron.'
'Quelqu'un lui dit que c'est réveillon ? À quoi bon ce discours amphigourique ?' @JLMelenchon
« Les vœux d'Emmanuel Macron auront été à l'image de ses premiers mois à l'Elysée : de belles paroles inverses aux actes accomplis. Où est la fraternité quand on a offert 9 milliards aux plus riches et baissé l'APL des plus défavorisés ?», a pour sa part diagnostiqué le député insoumis et coordinateur du Parti de gauche Eric Coquerel sur Twitter.

Drapeau européen à l'Assemblée : Eric Coquerel dénonce un symbole de «l'Europe de l'argent» (Vidéo)
https://francais.rt.com/opinions/46036-drapeau-europeen-assemblee-nationale-eric-coquerel-denonce-europe-argent

Des ressemblances entre Emmanuel Macron et la présentatrice nord-coréenne Ri Chun-hee ?
«Interminable», «ennuyeux» et surtout «surjoué», telle est la caractéristique la plus populaire dans la Twittosphère française donné aux vœux prononcés par Emmanuel Macron en tant que Président de la République française.
https://fr.sputniknews.com/france/201712311034578623-macron-voeux-reactions/

Voeux : Emmanuel Macron vous a-t-il convaincu ?
OUI : 26%, NON : 61,1%
http://www.midilibre.fr/2017/12/31/emmanuel-macron-teinte-ses-premiers-voeux-d-une-inflexion-sociale,1608904.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7029
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Jeu 4 Jan - 9:51



JL Mélenchon prône l'utilisation de la loi de réquisition des logements vides

Rappelant que le 115 est actuellement saturé, le député de la France insoumise réclame que les logements vides soient réquisitionnés pour loger les sans-abri.

Le député de La France insoumise Jean-Luc Mélenchon estime mardi 2 janvier sur son blog que la saturation du 115, le numéro d'appel pour les sans-abri, "devrait justifier d'utiliser la loi de réquisition des logements vides".

http://www.europe1.fr/politique/melenchon-prone-lutilisation-de-la-loi-de-requisition-des-logements-vides-3535541
http://www.rtl.fr/actu/requisition-de-logements-vacants-apparu-repond-a-duflot-sur-rtl-7754035426
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7029
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Jeu 4 Jan - 10:05



La France insoumise refuse de signer un projet franco-allemand

Les députés de La France insoumise (LFI) et leur leader, Jean-Luc Mélenchon, ont annoncé mercredi 3 janvier qu'ils refusaient de signer deux propositions de textes sur un nouveau traité de l'Elysée avec l'Allemagne et un accord parlementaire franco-allemand.

Ils tirent notamment argument, dans un communiqué, du peu de temps que leur laisse le président de l'Assemblée nationale, François de Rugy, qui a adressé ces textes aux groupes parlementaires le 29 décembre pour qu'ils les signent au plus tard le 4 janvier, et dénoncent un "passage en force".

Le premier texte est un projet de résolution commune de l'Assemblée nationale française et du Bundestag allemand, qui invitent les gouvernements des deux pays à travailler en 2018 à un nouveau traité de l'Elysée.

Il prône notamment la mise en place d'un "espace économique franco-allemand avec des règles harmonisées", par exemple dans le domaine fiscal, et une coopération plus étroite en matière de politique étrangère, de défense, de développement et de lutte contre le réchauffement climatique.

Le second texte est un accord de coopération entre les deux assemblées, qui prévoit notamment une convergence des procédures législatives des deux pays pour la transposition dans les droits nationaux des directives européennes.

"Ces textes ne sont pas amendables, ils ont été écrits sans nous et nous sommes invités à signer pour approbation ou à ne pas le faire. Nous ne signerons pas", déclare le groupe LFI dans son communiqué.

"LE DEVOIR DE RÉSISTER"

Il estime que ces textes constituent "une faute" à l'égard des autres pays de l'Union européenne, "qu'ils méprisent en les ignorant", le "couple franco-allemand" étant selon eux "ressenti à juste titre comme un directoire aussi arrogant qu'archaïque".

Il accuse leurs auteurs de dédaigner les "affinités réelles" de la France avec l'Europe du Sud "pour entretenir la fiction" d'une relation privilégiée avec l'Allemagne et juge leur contenu en décalage avec les urgences du temps.

Les élus LFI, qui se sont battus en vain pour que le drapeau européen soit retiré de l'Assemblée, reprochent à ces textes de ne comporter aucune clause de non-régression des droits sociaux acquis, de n'envisager aucune amélioration concrète nouvelle, de concevoir l'économie sous l'angle du droit des société privées et de ne pas être à la hauteur en matière d'écologie.

"Au total, ces textes sont indigents, soit par le niveau de généralité auquel sont limités leurs voeux, soit par une obsession économique bornée aux seuls critères techniques rabâchés du libéralisme le plus éculé", ajoutent-ils.

Ils refusent enfin de signer des textes contenant selon eux de nombreuses dispositions "contraires à la nature républicaine spécifique de la France en tant qu'État unitaire".

"Nous refusons les expérimentations hasardeuses qui commencent par défaire la France", expliquent-ils. "Le projet de la droite allemande et du parti présidentiel en France n'est pas celui du peuple républicain, écologiste et social, dont nous portons la parole."

"Certes, eux ont aujourd'hui le pouvoir de décider. Mais nous avons le devoir de résister et de proposer de faire autre chose, autrement", concluent les députés LFI.

http://www.boursorama.com/actualites/la-france-insoumise-refuse-de-signer-un-projet-franco-allemand-660d1c597448ea19bbd1f007a8a3989f



Sens et portée du traité de l’Élysée
22 janvier 1963. 'L’opposition politique en France critique surtout la conception bilatérale du traité, jugée contraire au caractère multilatéral de la Communauté [européenne].'
http://books.openedition.org/iheid/1081
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7029
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Jeu 4 Jan - 10:31



Macron danse au-dessus d’un volcan

Il y a un peu plus d’un an, un éditorialiste du Financial Times, Wolfgang Munchau, alertait les classes dirigeantes du monde entier : « Certaines révolutions auraient pu être évitées si la vieille garde n’avait pas versé dans la provocation. Il n’y a aucune preuve que Marie-Antoinette ait dit : « qu’ils mangent de la brioche» [1], mais elle aurait très bien pu le dire. Cela sonne vrai. Comme establishment déconnecté des réalités, les Bourbons étaient imbattables. Aujourd’hui, ils ont des concurrents ». [2]

Ainsi raisonnent les stratèges du Capital les plus clairvoyants. Ils redoutent les conséquences sociales et politiques de la crise du capitalisme, des politiques d’austérité et de l’indécente orgie de profits qu’une infime minorité de la population réalise sur le dos du plus grand nombre. Ils s’inquiètent de la déconnexion vertigineuse des élites économiques, politiques et médiatiques : elles vont très bien et mènent grand train, au risque de n’avoir plus qu’une idée très vague des souffrances qu’endure la masse des exploités et des opprimés, en particulier depuis la crise de 2008.

Ce « moment Marie-Antoinette », comme l’appelle Wolfgang Munchau, décrit bien l’un des aspects de la situation politique française – avec son Jupiter ivre de lui-même, son porte-parole du gouvernement qui soupçonne les chômeurs de profiter des allocations « pour partir deux ans en vacances », sa députée En Marche qui, dans la presse, se plaint de manger beaucoup de pâtes depuis qu’elle doit survivre, la Cosette, avec 5000 euros par mois...

Quant à Pierre Gattaz, le patron du Medef, il n’a pas craint d’exiger du gouvernement qu’il instaure un contrôle quotidien des chômeurs, histoire de ne pas leur accorder le luxe d’un seul jour de vacances.

Enfin, la plupart des journalistes des grands médias ont perdu toute retenue. Frappés par la grâce jupitérienne, ils ont déchiré leurs derniers oripeaux d’« objectivité » et rivalisent d’admiration pour chaque fait, geste et mot de Macron. Ils ont franchi de nouveaux abîmes dans la servilité du journalisme officiel.

Illusion d’optique

Cette ambiance générale, au sommet de la société, est alimentée par les apparents « succès » du gouvernement. L’économie française « redémarre » (au seuil d’un gouffre). Les chiffres officiels du chômage sont « bons » (ou moins mauvais que sous Hollande). Sur le terrain diplomatique, Macron profite des déboires de Trump et Merkel pour multiplier les coups de bluff. Un jour, il sauve la planète – pendant trente secondes. Le lendemain, il vole au secours de son « ami » Saad Hariri, l’archi-corrompu Premier ministre du Liban. Et désormais que les dirigeants saoudiens ont perdu leur guerre monstrueuse au Yémen, malgré les milliards d’euros d’armes que leur ont vendus les industriels français, Macron demande à Ryad de bien vouloir songer à la situation humanitaire du peuple yéménite. Comme toujours dans la diplomatie impérialiste, le cynisme le dispute à l’hypocrisie. Mais la Macronie médiatique, elle, y voit la marche triomphale du Nouveau Monde.

Surtout, le gouvernement a réussi à faire passer sa loi Travail sans provoquer de grandes mobilisations sociales. Logiquement, Macron cherche à pousser son avantage. Il accélère son calendrier réactionnaire : pression fiscale accrue sur les foyers modestes, baisse programmée des retraites, sélection à l’université, coupes dans le budget de la Sécurité Sociale, contre-réforme de l’assurance chômage, etc. Dans le même temps, des milliards d’euros d’allègements fiscaux pleuvent sur les plus riches, sans qu’ils aient à lever le petit doigt.

La classe dirigeante est aux anges : elle a urgemment besoin de cette politique pour défendre la compétitivité du capitalisme français, qui n’a cessé de perdre des parts de marché, ces vingt dernières années. Chirac, Sarkozy et Hollande avaient engagé la destruction des conquêtes sociales d’après-guerre, mais ils avançaient prudemment, car ils redoutaient une explosion de la lutte des classes. Non sans raison : les travailleurs se sont massivement mobilisés en 1995, en 2003, en 2006, en 2010 et en 2016. Chaque fois, la bourgeoisie française – toujours hantée par la grève générale de Mai 68 – retenait son souffle.

À présent, elle se prend à rêver : et si Macron, fort de ses 40 ans, de son sourire et d’on ne sait quelles vertus mystiques, était l’homme providentiel capable d’hypnotiser la jeunesse et la classe ouvrière ? Les capitalistes les plus sots y croient ; tous l’espèrent. Mais en réalité, la victoire du gouvernement, sur la loi Travail, a été concédée par les dirigeants syndicaux, sans combat. Berger (CFDT) et Mailly (FO) ont approuvé le projet de loi. Martinez (CGT) a bien convoqué quelques « journées d’action » qui ne servent à rien, mais elles n’ont pas beaucoup mobilisé – précisément parce qu’elles ne servent à rien. Et comme Martinez ne conçoit aucune stratégie alternative aux « journées d’action », il a simplement pris acte de la victoire du gouvernement.

Ainsi, la faillite des directions syndicales crée l’illusion que Macron est en position de force. Mais il ne l’est pas. Il danse sur un volcan. Sa politique est minoritaire, dans le pays, et le sera toujours plus à mesure que ses effets dévastateurs se feront sentir dans la masse de la population. Par exemple, de grands groupes – dont Carrefour et PSA – ont annoncé qu’ils allaient profiter de la loi Travail pour engager de nouvelles vagues de licenciements. D’autres groupes suivront leur exemple. Et c’est dans ce contexte que le gouvernement va engager sa contre-réforme de l’assurance chômage ! Au passage, il lui faudra expliquer aux millions de chômeurs qui luttent, chaque jour, pour sortir la tête de l’eau, comment un renforcement de leur « contrôle » changera quelque chose à cette simple équation : il y a 6 millions de chômeurs, en France, mais moins de 330.000 emplois restés vacants en 2016, selon Pôle Emploi. Autrement dit, le problème, ce n’est pas les chômeurs ; c’est le chômage. Plus précisément, c’est l’incapacité du capitalisme à résoudre ce problème.

Une situation explosive

Quand le volcan social entrera-t-il en éruption ? À quelle occasion ? On ne peut l’anticiper. Mais on peut évaluer, par différents symptômes, l’élévation de la température et de la pression. À cet égard, il faut relever qu’un nombre important de grèves très militantes éclatent dans différents secteurs, notamment la logistique, les transports, la Poste et le nettoyage. Dans les hôpitaux, que les gouvernements successifs ont saccagés, le mouvement gréviste se répand comme une traînée de poudre. Ce sont là de précieux indices de ce qui se prépare. À l’approche du 50e anniversaire de Mai 68, le développement spontané d’une grève générale illimitée est une possibilité évidente.

Non seulement le gouvernement Macron est fragile, mais la bourgeoisie a un deuxième problème : l’absence d’alternative crédible à droite. L’élection d’une médiocrité notoire, Laurent Wauquiez, à la tête des Républicains, n’est pas de nature à redorer le blason de ce parti discrédité. Il y a bien l’option d’une alliance entre les Républicains et le FN, mais elle est hasardeuse et dangereuse, du point de vue des capitalistes. À gauche, le Parti Socialiste, dont les dirigeants sont toujours prêts à servir la bourgeoisie, n’est plus une option. En bref, c’est la France insoumise (FI) qui est la mieux placée pour cristalliser l’opposition au gouvernement Macron. D’où la haine qui transpire, dans les grands médias, contre le mouvement de Jean-Luc Mélenchon. Les militants de la FI doivent enregistrer sereinement la signification politique de cette haine – et se concentrer sur l’essentiel : la consolidation de la France insoumise, sa transformation en une organisation massive, démocratique, efficace, et la popularisation d’un programme de rupture avec le système capitaliste.

[1] C’est ce qu’aurait répondu Marie-Antoinette à un membre de la cour lui signalant que les paysans manquaient de pain. Contestée par les historiens, l’anecdote figure dans Les Confessions de Jean-Jacques Rousseau.

[2] Le Financial Times du 29 novembre 2016

29 déc 2017
https://www.marxiste.org/actualite-francaise/politique-francaise/2257-macron-danse-au-dessus-d-un-volcan-edito-du-n-21


La haine des grands médias est bien illustrée par le quotidien Libération.
http://sarko-verdose.bbactif.com/t143p175-medias-television-d-etat-propaganda-staffel



Le père de Cyril Hanouna a été fait Chevalier de la Légion d'honneur
Sur Twitter, certains font le lien avec le coup de téléphone passé il y a quelques jours en direct par l'animateur de C8 à Emmanuel Macron pour son anniversaire…  
Ça le consolera peut-être d'avoir un fils vulgaire, homophobe et machiste*.
http://www.sudouest.fr/2018/01/03/le-pere-de-cyril-hanouna-fait-chevalier-de-la-legion-d-honneur-4081159-10228.php

*Cf. l'affaire Capucine Anav
http://www.programme.tv/news/actu/179013-audrey-pulvar-s-est-mis-cyril-hanouna-a-dos-en-s-exprimant-sur-l-affaire-capucine-anav/
http://www.20minutes.fr/medias/2091283-20170621-mere-cyril-hanouna-convoquee-police-appels-malveillants-michael-zazoun


Légion d’horreur
Un obscur médecin généraliste des Lilas (Seine-Saint-Denis) a été élevé au grade de Chevalier de la Légion d’honneur.
La Grande chancellerie de la Légion d’honneur a magistralement justifié ce choix en expliquant qu’au-delà « de ses 40 ans de service, [il] a fait beaucoup pour ses concitoyens. Il s’est beaucoup investi pour les aider ».

Moui ! Un génie infatigable, contrairement à des milliers d’autres médecins, des professeurs de médecine, de chercheurs, des « fainéants » sans doute qui ne seront jamais décorés.

En ces temps où les médias subventionnés et le président annoncent que ça ne va pas tarder à chauffer pour « les réseaux sociaux », ne comptez pas sur moi pour insinuer que le récipiendaire a été récompensé d’être le père du décerveleur télévisuel Cyril Hanouna, liquidateur de neurones, grossier, inculte, scato, arrogant, fat, suffisant, prétentieux et assez pote avec Macron qui a récemment conversé au téléphone en direct avec lui dans son émission de m…

Théophraste R.
3 janvier 2018
https://www.legrandsoir.info/spip.php?page=forum&id_breve=5663

Marie Curie a refusé la Légion d'honneur. Selon sa fille, Ève, Marie aurait accepté, si la Légion d'honneur lui avait été donnée pour « fait de guerre » à la suite de la mise en place des « petites Curies ». C'est ainsi qu'on avait baptisé ses « ambulances radiologiques ».
https://fr.wikipedia.org/wiki/Marie_Curie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7029
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Lun 8 Jan - 4:03



La politique d'Attila et ses acolytes, c'est le cynisme.
http://www.communcommune.com/2018/01/la-france-de-macron-c-est-ca.html

Edouard Philippe ne compte pas redistribuer la "cagnotte" fiscale
Une croissance plus forte que prévu en 2018 pourrait rapporter 4 à 6 milliards d'euros de recettes non programmées.
http://www.lejdd.fr/politique/pourquoi-edouard-philippe-ne-compte-pas-redistribuer-la-cagnotte-fiscale-3539387

Le banquier et notre niveau de vie en 2018

http://bernard-gensane.over-blog.com/2017/12/le-banquier-et-notre-niveau-de-vie.html



La galette des rois façon Emmanuel Macron

Depuis son palais de l'Elysée et approuvé par ses parlementaires, Notre grâce a distribué non pas une part de galette mais une fève à tous les retraités, du moins à ceux que Notre grandeur estime fortunés : l'augmentation de la CSG au 1er janvier 2018. Cet impôt socialiste, voté par les députés socialistes en 1991, ne devait qu'être éphémère. Mais depuis, tous les gouvernements socialistes l'ont conservé ou augmenté. Et donc, sous Emmanuel Macron, ça donne cela :
Arrow http://img.over-blog-kiwi.com/0/61/83/70/20180108/ob_c1074e_26169451-1926909227327632-693617938363.jpg

Attention, cette augmentation de la CSG de 1,7% ne concerne pas que les retraités mais l'ensemble aussi des salariés du privé et de la fonction publique, soit pour ces nantis une CSG à 9,2%.

Entourloupe du pouvoir de droite et de droite, ses parlementaires godillots ont voté une diminution des cotisations sociales des salariés du privé (chômage et maladie) de 2,40% en 2 étapes. Ce qui met à mal notre système de Sécurité sociale et d'Assurance chômage, parce que Macron n'a pas du tout l'intention que le patronat finance ce déficit dans les comptes publics. Pour un travailleur à temps complet au SMIC, c'est + 132 euros par an en 2018, soit 11 petits euros par mois. MAIS cela se traduira par une hausse d’autant du revenu net imposable pour tous les salariés et les conséquences sur les diverses prestations ou exonérations dont peuvent bénéficier certains.

Pour les fonctionnaires, même entourloupe par une circulaire ministérielle de décembre 2017.

Par contre, les revenus du capital, également soumis à la CSG, celle-ci passe de 8,2% à 9,2%, soit + 1%. Quand salariés et retraités l'ont à + 1,7%. De plus, quand on connaît les ficelles fiscales pour ceux qui ont des capitaux...

Bon, vous reprendrez bien un morceau de galette ? C'est cadeau, ça vient de la société civile dont sont issus les gens de la répoublique en marchant. Vous savez bien, tous ces millionnaires de droite et de droite qui siègent au gouvernement comme au parlement.

8 janvier 2018
http://www.le-blog-de-roger-colombier.com/2018/01/la-galette-des-rois-facon-emmanuel-macron.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7029
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Mer 10 Jan - 21:04



Quand le candidat Macron s'opposait au 80 km/h sur la route
Pendant la campagne présidentielle, Emmanuel Macron s'affichait contre cette mesure au nom du principe de « lisibilité » des vitesses, rapporte « Libé ».

Mardi 9 janvier, un conseil interministériel de sécurité routière (CISR) devrait acter l'une des mesures les plus polémiques de ce début d'année : l'abaissement à 80 hm/h de la limitation de vitesse des routes secondaires à double sens. Si Édouard Philippe défend cette réforme bec et ongle, jugeant qu'elle permettra de « sauver des vies », bon nombre de personnalités politiques exhortent le gouvernement à faire marche arrière. Emmanuel Macron soutient son Premier ministre sur ce sujet. Pourtant, à en croire ses propos tenus lorsqu'il était candidat à la présidentielle, il aurait pu faire partie du camp des contestataires.
http://www.lepoint.fr/politique/quand-le-candidat-macron-s-opposait-aux-80-km-h-sur-la-route-08-01-2018-2184902_20.php
http://silkwoodproject.com/macron-est-il-un-menteur/
 Idea

Les résultats d'une expérimentation non publiés
Bernard Cazeneuve, l'ancien Premier ministre et ministre de l'Intérieur, avait lancé ces derniers mois une expérimentation a minima sur 86 kilomètres de routes, avec l'aide du Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement (CEREMA). Cette expérimentation s'est achevée le 1er juillet dernier, sans qu'aucun résultat ne soit rendu public par les autorités. Contacté par nos soins, le CEREMA a assuré ne pas être en mesure de communiquer les résultats de cette expérimentation, la communication de ce genre de bilans incombant à la direction de la sécurité routière.

8 janv. 2018
https://www.lci.fr/societe/vitesse-limitee-a-80-km-h-une-experimentation-menee-depuis-2015-concluante-mais-trop-courte-2073075.html


N'est-ce pas excessif d'attribuer à la diminution de vitesse l'exclusivité de la baisse de la mortalité ?

Comme on peut le voir dans le schéma ci-dessus, d'autres mesures ont eu un impact sur la mortalité routière. Citons la loi sur la prévention de l'alcoolémie en 1978, le port obligatoire de la ceinture (à l'avant uniquement) en 1979, puis à l'arrière en 1990, ou encore les textes de loi sur l'usage de stupéfiants (Article L3421-1 en mars 2007) (car la loi n'était pas claire sur l'interdiction des drogues au volant auparavant). Mais il n'y a pas que cela. "Les infrastructures routières, de même que les performances des véhicules en termes de sécurité active et passive ont infiniment progressé, et cela n'a pas été pris en compte. Il est impossible donc, dans ces circonstances, d'évaluer le réel impact d'une telle mesure (consistant à réduire la vitesse maximale autorisée de 90 à 80 km/h, NDLR) sur la sécurité routière aujourd'hui" objecte l'association 40 Millions d'automobilistes.

Une étude de réduction de vitesse de 90 à 80 km/h a été conduite en France et ses résultats n'ont pas été communiqués. Pourquoi ?

"Une expérimentation de la baisse de la vitesse à 80 km/h a été menée sur 3 portions de routes françaises entre juillet 2015 et juillet 2017, aucun résultat n'a été communiqué, ce qui laisse supposer que le test n'a pas été concluant" affirme l'association 40 Millions d'automobilistes. Ce test a eu lieu sur 18 kilomètres de la RN 7 entre Croze-Hermitage et Valence dans la Drôme, 22 kilomètres de la RN 151 dans la Nièvre et 33 kilomètres dans l'Yonne entre la Charité (58) et Auxerre (89) et 13 kilomètres sur la RN 57 entre Échenoz-le-Sec et Rioz dans la Haute-Saône.

Ses conclusions n'ont pas été rendues publiques. Seul un document émanant de la direction de la sécurité routière, à destination des préfets, a été publié sur le site moto-net.com. Que peut-on y lire ?
Que l'expérimentation a montré "une diminution de 2 à 6 km/h de la vitesse réelle des véhicules". Que cette diminution de vitesse "n'a pas provoqué d'engorgement". Les données sur l'accidentalité sont en revanche plus floues. Le rapport fait état d'une "tendance positive" mais ne donne aucun chiffre. [...]

09.01.2018
https://www.sciencesetavenir.fr/high-tech/transports/limitation-de-vitesse-a-80-km-h-sciences-et-avenir-repond-aux-questions-que-vous-vous-posez_119659



Jean Hélion « Accident le 6 novembre »

Davantage de morts au sein des classes populaires
Des accidents de la route pas si accidentels

« Nul ne se risque à penser qu’un acte aussi personnel que la conduite d’un véhicule puisse être influencé par les inégalités sociales et que la hausse du nombre de morts puisse découler de la précarisation des classes populaires. » Pourtant…
https://www.monde-diplomatique.fr/2016/08/GROSSETETE/56078
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7029
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Jeu 11 Jan - 0:25



« Fake news » : Vrais maux, faux remèdes
Le 3 janvier, Emmanuel Macron a dit envisager un projet de loi pour lutter contre les « fausses nouvelles » sur le Net. Mais ses contours sont pour le moins flous.
https://www.politis.fr/articles/2018/01/fake-news-vrais-maux-faux-remedes-38160/

Avant la loi, le commando « anti-fake news » du candidat Macron
Le président n'a pas attendu d'être élu pour s'inquiéter de la propagation de fausses nouvelles. Surtout celles le concernant.
http://www.lepoint.fr/politique/avant-la-loi-le-commando-anti-fake-news-du-candidat-macron-10-01-2018-2185418_20.php

Loi contre les "fake news" : pourquoi Macron est si pressé
Si Macron a attendu ce début d’année pour évoquer publiquement ce texte, le cabinet de Nyssen travaille en réalité dessus depuis octobre… mais a été prié d’accélérer.

[...] le chef de l’État souhaite que ce texte s’applique dès les prochaines élections, c’est-à-dire les européennes prévues en mai ou juin 2019. Or, l’Élysée veut respecter « l’usage » qui consiste à ne pas « tripatouiller le code électoral » l’année précédant un scrutin, d’où la nécessité d’aller vite.

Macron souhaite la création d’« une nouvelle action en référé » qui permettrait à un juge d’aller rapidement jusqu’à « bloquer l’accès » à un site propageant des fausses nouvelles. Le chef de l’État veut aussi imposer aux géants du web « des obligations de transparence accrue sur tous les contenus sponsorisés » et « limiter les montants consacrés à ces contenus » - en clair, il s’agit d’empêcher au maximum l’achat d’espace publicitaire pour diffuser des informations destinées à nuire. Enfin, Macron voudrait accroître les pouvoirs du CSA pour lui permettre de refuser ou de suspendre l’octroi d’un canal à une chaîne responsable de la propagation de fausses informations.

Le chef de l’État ne les a pas mentionnés mais sa future loi est clairement dirigée contre les médias russes Russia Today (RT) et Sputnik* [...]

de nombreuses voix dans l’opposition et dans le milieu de la presse s’inquiètent d’une menace pour la liberté d’expression. Et nombre de juristes émettent de sérieux doutes : non seulement la loi française pénalise déjà la diffusion de fausses nouvelles, mais il serait risqué de demander à un juge de trancher en urgence sur la véracité ou non d’une information.
10/01/2018
https://www.marianne.net/politique/loi-contre-les-fake-news-pourquoi-macron-est-si-presse

*https://www.youtube.com/watch?v=EA_3orfcR68&feature=youtu.be




'Fédéric Lordon (voir son blog sur le diplo) : "Muriel Pénicaud explique sans ciller que la nouvelle disposition des ruptures conventionnelles constitue « un atout pour les salariés ». Benjamin Griveaux n’en jure pas moins que « le gouvernement
ne fait pas de cadeaux aux riches ». Gérard Collomb affirme, lui, qu’avec la loi antiterroriste « nous sortons de l’état d’urgence »."
Un gouvernement de "fake news"' freeBSD
https://www.marianne.net/economie/chomage-en-france-la-fake-news-du-professeur-macron

'Notre proposition de « Conseil déontologique » prend tout son sens dans ce contexte.' JLM
https://melenchon.fr/2018/01/08/la-semaine-pour-commencer/
Arrow https://www.change.org/p/pour-la-cr%C3%A9ation-d-un-conseil-de-d%C3%A9ontologie-du-journalisme-en-france



Loi sur les "fake news" : "Le grand danger, c'est de donner la responsabilité à l'État de dire le vrai du faux"

Dans un entretien à franceinfo, Pascal Froissart, enseignant-chercheur, spécialiste de la rumeur, revient sur la proposition d'Emmanuel Macron de légiférer contre les "fake news" en période électorale.

[...] De plus, les gens qui font circuler les "fake news" les plus dangereuses, qui financent des opérations de guérilla informationnelle, ne le font pas pour que l'on croie à leur information, mais pour diffuser un sentiment de confusion, de fatigue, à l'intention d'un électorat peu politisé. Si l'objectif est d'introduire de la confusion dans le débat, le fait que je sois averti ne changera rien à l’affaire, je n'aurai pas envie de voter, et le but visé par les groupuscules à l'origine de la "fake news" sera atteint. [...]

Enfin, bien sûr, la production journalistique importe dans la lutte contre les fausses infos. Car d'un côté, la presse classique perd de l'audience, et de l’autre côté les sites d'information payants se multiplient sur internet.
Il est peut-être encore temps de mieux répartir les moyens de la presse. L'argent existe, mais il est passé de la presse traditionnelle aux opérateurs de plateformes tels que Facebook et Google, qui captent 70% de la publicité sur internet. Il faut réfléchir à la répartition de la manne publicitaire pour faire fonctionner le journalisme. Car pour lutter contre les "fake news", il faut des enquêtes et des informations de bonne qualité [...]

05/01/2018
https://www.francetvinfo.fr/politique/emmanuel-macron/loi-sur-les-fake-news-le-grand-danger-c-est-de-donner-la-responsabilite-a-l-etat-de-dire-le-vrai-du-faux_2546643.html


Fake news : Macron va-t-il sanctionner sa conseillère en communication ?
https://le-bon-sens.com/2018/01/04/fake-news-macron-va-t-sanctionner-conseillere-communication/

"Fake news" : 8 Français sur 10 croient au moins en une théorie du complot
Selon cette enquête réalisée par la Fondation Jean-Jaurès et Conspiracy Watch lundi 8 janvier, ils sont également plus d'un tiers (36%) à avoir perdu confiance dans les médias.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/fake-news-8-francais-sur-10-croient-au-moins-en-une-theorie-du-complot-7791735200



Quand une respectable fondation prend le relais de la CIA
Retour - indirect - sur le récent sondage "Le conspirationnisme dans l’opinion publique française", réalisé par la Fondation Jean-Jaurès (et le site néocon Conspiracy Watch). Fondation mentionnée dans cet article publié par le Monde Diplomatique en 2007. [...]

Devant l’Assemblée générale de l’Organisation des Nations unies (ONU) en septembre 1989, le président George Bush père affirmait que le défi du « monde libre » était de consolider les « fondations de la liberté ». L’année précédente, le Parlement canadien, encouragé par Washington, avait créé une fondation semblable à la NED, portant le nom de Rights & Democracy. En 1992, sur le même modèle, le Parlement britannique a officialisé la Westminster Foundation for Democracy (WFD). Puis vient le tour de la Suède avec le Swedish International Liberal Centre, des Pays-Bas – Fondation Alfred Mozer – et de la France – Fondation Robert Schuman et Fondation Jean Jaurès (liée au Parti socialiste). Le réseau de fondations de la NED prend forme.

9 janvier 2018
https://www.legrandsoir.info/quand-une-respectable-fondation-prend-le-relais-de-la-cia.html
https://www.monde-diplomatique.fr/2007/07/CALVO_OSPINA/14911


Comment Facebook emploie ses médias favoris pour débusquer des fake news sur son réseau
l’hebdomadaire satirique rappelle que Julien Codorniou, le vice-président de Facebook chargé des partenariats, est aussi membre du conseil de surveillance... du Monde.
5 janv. 2018
https://francais.rt.com/france/47039-comment-facebook-emploie-ses-medias-favoris-fake-news
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7029
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Ven 12 Jan - 2:22



Encore une arnaque !
La taxe d'habitatation va être remplacée par un autre impôt

"C'est un impôt injuste", a martelé la ministre Jacqueline Gourault, élue du Loir-et-Cher. "Nous étions sur une assiette, sur des bases, qui n'avaient pas évolué depuis 1970 et tous les gouvernements successifs, y compris ceux qui crient le plus fort aujourd'hui, n'ont pas fait la révision des valeurs cadastrales."
La ministre n'a pas donné de calendrier précis pour la mise en place de ce nouvel impôt.
http://bfmbusiness.bfmtv.com/france/la-taxe-d-habitation-sera-remplacee-par-un-nouvel-impot-1347335.html

Une révision de la valeur locative cadastrale (VLC) a eu lieu en 1980.
http://www.ifrap.org/budget-et-fiscalite/ce-que-cache-le-report-de-la-revision-des-valeurs-locatives-cadastrales
Par ailleurs, la loi du 18 juillet 1974 institue le remaniement du cadastre.
https://georezo.net/wiki/main/cadastre/pci/pci_histo#le_remaniement_du_cadastre

'Dire qu'il a été en partie élu avec cette proposition !' Thomas

Va-t-on regretter la taxe d'habitation ?
Sa suppression partielle, au delà des questions qu'elle pose au regard de l'égalité devant l'impôt, est en réalité justifiée par des motifs politiques opportunistes, et l'on doit lui reprocher d'être tout à la fois une régression démocratique, un contresens culturel et une illusion économique.
http://www.lefigaro.fr/vox/economie/2017/07/20/31007-20170720ARTFIG00214-va-t-on-regretter-la-taxe-d-habitation.php

Ce qu’il faut savoir sur la révision des valeurs locatives des logements
Après de nombreuses tentatives dans l'histoire des finances locales, l'expérimentation de la révision des valeurs locatives cadastrales a été lancée fin 2010 sur les locaux professionnels. Le Parlement a adopté, en décembre 2013, le principe d'une extension de l'expérimentation, dès février 2015, aux locaux d'habitation et aux locaux servant à l'exercice d'une activité salariée à domicile, dans cinq départements.
13/03/2015
http://www.lagazettedescommunes.com/335294/ce-quil-faut-savoir-sur-la-revision-des-valeurs-locatives/


Comment la taxe d'habitation est calculée
https://www.pap.fr/patrimoine/impots-taxes/taxe-d-habitation-mode-d-emploi/a1783/taxe-dhabitation-comment-est-elle-calculee
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7029
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Dim 14 Jan - 13:57



Bidouillage opportun
Élections européennes : le gouvernement se prépare à… diminuer le temps d’antenne de l’opposition !


Le gouvernement se prépare à modifier les règles du temps de propagande dans l'audiovisuel public pour les élections européennes. Surprise, LREM sortirait grand gagnant de la réforme, avec une augmentation de 155% du temps d'antenne ! À l'inverse, Jean-Luc Mélenchon et ses Insoumis perdraient de nombreuses minutes...

Réprimande du Conseil d'État

Sollicité en amont du texte, le Conseil d’État a d’ailleurs réprimandé le gouvernement. Courtoisement mais fermement, les sages du Palais-Royal ont fait savoir que ce critère du poids des groupes parlementaires nationaux n’était pas particulièrement pertinent pour déterminer le temps de parole à une élection européenne [...]

cette réforme sera discutée en commission des lois à l'Assemblée nationale le 17 janvier prochain.
https://www.marianne.net/politique/elections-europeennes-le-gouvernement-se-prepare-diminuer-le-temps-d-antenne-de-l

Européennes : Macron veut confisquer le droit à la parole de l’opposition populaire
https://melenchon.fr/2018/01/12/europeennes-macron-veut-confisquer-droit-a-parole-de-lopposition-populaire/

Attila veut revenir à des listes nationales
« Ce n’est pas une réforme technique, c’est très politique », estime Emmanuelle Reungoat, maître de conférences en sciences politiques à l’université de Montpellier.
Avec un parti jeune, dont l’ancrage territorial est encore en construction, et qui peine à faire émerger des têtes d’affiche, La République en marche (LREM) pourrait donc bénéficier d’un scrutin à listes nationales.
http://www.20minutes.fr/politique/2173275-20171121-elections-europeennes-2019-pourquoi-macron-veut-changer-scrutin

Les élections européennes 2019 devraient normalement se dérouler à la fin du mois de mai 2019. Elles n'auront pas lieu à la même date dans tous les pays de l'UE.
http://droit-finances.commentcamarche.net/faq/23390-europeennes-2019-dates-des-elections-et-regles-de-vote

Déclaration des droits de l’Homme de 1793, art. 35 : « Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».

En Chine, le VRP des entreprises françaises pleines d'espoir, n'a pas osé se mêler des droits de l'Homme, vu l'importance des contrats en jeu, en sortant à nouveau sa carte culturaliste à la limite du racialisme qu'il avait déjà essayée au G20 au sujet des Africains
http://le-blog-sam-la-touch.over-blog.com/2018/01/macron-en-chine-une-conception-selective-et-racialiste-des-droits-de-l-homme.html

Mais il se mêle  des élections italiennes, en soutenant publiquement Paolo Gentiloni, qui "plaît donc à la fois au couple franco-allemand et aux marchés".
https://www.marianne.net/politique/emmanuel-macron-se-prend-pour-un-electeur-italien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7029
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Ven 19 Jan - 13:31


Le député exemplaire pour François de Rugy

La gauche muselée par des diktats vestimentaires à l’Assemblée nationale
'un «dress code» pour les députés'

L’élément déclencheur de cette soudaine volonté de codifier ? La montée à la tribune, en décembre dernier, du député La France Insoumise François Ruffin, vêtu du maillot du club de foot d’Eaucourt-sur-Somme.

Pour « réagir à certaines dérives », l’utilisation de graphiques, de pancartes, de documents ou d’objets ou instruments divers restera interdite. En clair, plus de paquets de pâtes brandis dans l’hémicycle comme le firent les élus LFI à propos de la baisse des APL.
http://www.leparisien.fr/politique/assemblee-nationale-un-dress-code-pour-les-deputes-18-01-2018-7509165.php

L'analyse de François Ruffin sur le XV de France vaut le détour
"On accepte le délitement de la nation au profit du pognon", dénonce le député de la France insoumise.
http://www.huffingtonpost.fr/2018/01/17/lanalyse-de-francois-ruffin-sur-le-xv-de-france-vaut-le-detour_a_23335490/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7029
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Ven 19 Jan - 21:49



Entrée à l'Université : hier on tirait au sort, aujourd'hui on trie, où est la différence ?

Cela se dénomme Parcoursup et ça débute ce lundi pour les futurs bacheliers. Mais c'est toujours pour compenser le manque de places et de personnels à l'Université. Et cette nouvelle plateforme d'orientation va effectuer un tri sec parmi les lycéens, renforçant les inégalités sociales, lesquelles ne sont pas rien pour les enfants des catégories populaires. [...]

Comment fonctionne ce tri qui ne dit pas son nom ?

Le candidat dispose de 10 voeux (24 l'an dernier) à déposer sur Parcoursup du 22 janvier jusqu'au 13 mars. Date limite impérative. Il doit faire état par écrit de sa motivation pour chaque voeu. Jusqu'au 31 mars, premier tri, certaines formations universitaires peuvent lui demander documents et pièces pour appuyer sa demande. Les universités ne vont pas se gêner, vu qu'elles auront reçu une fiche dite « avenir » regroupant les notes du jeune (de première et de terminale), l'avis du conseil de classe, les compétences évaluées par les profs et toute autre considération.

Les réponses des facs tomberont entre le 22 mai 2018 et le début du bac.

Si OUI, pas de problème pour le bachelier.

OUI SI impose le suivi d'un dispositif de mise à niveau. Ben oui, dans notre mauvaise société, on doit attendre la fin de ses études secondaires pour savoir où l'on en est. Bref, des cours en plus, pire une année de plus pour l'étudiant dans son cursus universitaire. Si refus du bachelier, dehors, circulez, il n'y a plus rien à voir!

NON, le recteur d'académie doit proposer des formations "proches des voeux" aux bacheliers qui ne sont pris nulle part. Sans blââgue !!

Mais attention, le NON est aussi à l'ordre du jour dans les filières sélectives (oui déjà) et dans les filières qui manquent de places et de personnels. Dans ces deux cas, le tri s'effectue sur dossier.

Déclaration de 1789 des droits de l'Homme et du Citoyen : Art. 1er. Les hommes -et les femmes- naissent et demeurent libres et égaux en droits. Dites, égaux, ça a un rapport avec le mot Égalité ?

Mercredi 17 janvier 2018
http://www.le-blog-de-roger-colombier.com/2018/01/entree-a-l-universite-hier-on-tirait-au-sort-aujourd-hui-on-trie-ou-est-la-difference.html




Centres de formation et d'apprentissage (CFA)
Macron veut privatiser la gestion de l’apprentissage

Après les ordonnances visant à flexibiliser un peu plus (Macron préfère dire "libérer") le marché du travail, le deuxième bloc de réformes, concernant la formation professionnelle, l'apprentissage et l'assurance-chômage, devait être le "pendant social" qui allait "protéger", selon le gouvernement.

22 déc 2017
http://www.revolutionpermanente.fr/Macron-veut-privatiser-la-gestion-de-l-apprentissage


Voir à 11:30
https://www.youtube.com/watch?v=3cKNMlbUgt8  cyclops

La réforme de l'apprentissage, nouvelle fracture entre Macron et les régions
Emmanuel Macron veut "donner beaucoup plus de place aux branches professionnelles" dans la gestion de l'apprentissage. Une proposition dénoncée par les régions, qui y voient une forme de privatisation de ce secteur.
http://www.boursorama.com/actualites/la-reforme-de-l-apprentissage-nouvelle-fracture-entre-macron-et-les-regions-d354f928138b350eae6af36af5c43e1a
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7029
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Mer 24 Jan - 12:09



Attila à Davos
Le président des riches au chevet des 1%


Sa semaine entamée lundi 22 janvier à Versailles où il recevait 140 patrons de multinationales* et qui se poursuit ce mercredi 24 janvier au Forum économique mondial de Davos, a été accueillie par des commentaires grinçants à gauche.

L'ancien banquier d'affaires devenu président de la République entend marteler ses slogans "France is back" (La France est de retour) et désormais "Choose France" (Choisissez la France) dans le temple de l'élite mondialisée de la station de ski suisse. Oublié le projet de taxe à 75% promu pendant sa campagne présidentielle.

L'exemple de Tartuffe
En 2015, François Hollande avait été le premier président "socialiste" à sauter le pas. Les réformes pro-entreprises (CICE, pacte de compétitivité) avaienr été portées pendant dans la seconde moitié de son quinquennat...

http://www.huffingtonpost.fr/2018/01/23/pourquoi-macron-se-rend-a-davos-en-depit-du-cout-politique_a_23341387/

Allègement d'impôts des entreprises et flexibilité du travail



Le président des riches reçoit le capitalisme international à Versailles

Ben oui, il faut ce qu'il faut. Le pouvoir de droite et de droite n'aurait pas pu recevoir les plus grands patrons* du monde sur une péniche. Ils sont trop nombreux et pèsent lourd, l'embarcation aurait coulé dans la Seine et à quelques jours de la réunion du business international à Davos, dans la Suisse immaculée du fric propre, ça aurait fait tâche. [...]

Pendant ce temps, le pouvoir d'achat reste en berne et le chômage en hausse en France, les hôpitaux publics asphyxiés, le personnel pénitentiaire en lutte pour des moyens humains et financiers, les futurs bacheliers triés avant d'intégrer l'université... Je stoppe là l'énumération, chacun pourra en rajouter à la liste.

Cette réception dans le palais de Louis XIV est la prélude au 48e Forum économique de Davos, grand messe du capitalisme international. Macron en sera, avec des chefs d'État de droite et de drauche et quelques experts et syndicalistes qui gèrent loyalement aussi le business planétaire.

J'oubliais, Muriel Pérnicaud, ministre du Travail, sera également à Versailles. Pour montrer au capitalisme mondial tous les atouts qu'il peut espérer de sa loi dite XXL et des ordonnances du président des riches et du patronat. Est-ce que Cfdt, mais pas seulement elle, servira à table ?
http://www.le-blog-de-roger-colombier.com/2018/01/le-president-des-riches-recoit-le-capitalisme-international-a-versailles.html

Allègement d'impôts des entreprises et flexibilité du travail

*Coca-Cola, Facebook (Sheryl Sandberg), Google, Goldman Sachs, UPS, Alibaba, Bosch, SAP, Ikea, Barilla, Siemens, Volvo ou Rolls-Royce ont accepté l'invitation du chef de l'Etat, plébiscité par les milieux d'affaires pour son dynamisme et son programme d'allègement d'impôts des entreprises et de flexibilité du travail.

En décembre, 70 patrons de filiales françaises de groupes étrangers avaient salué les premières réformes du gouvernement.
L'ex-dirigeante de Business France, Muriel Pénicaud, est devenue ministre du Travail du gouvernement Macron. De plus, les géants américains du numériques, s'ils investissent en France, échappent largement à l'impôt sur les sociétés

"France is back"

Convaincre des patrons, dont il a appris le langage lorsqu'il était banquier d'affaires chez Rothschild, est un exercice auquel M. Macron est parfaitement rodé.
Les quatre grandes banques annoncées à ce rendez-vous versaillais sont JP Morgan, HSBC (qui a trouvé une issue négociée avec la justice française en novembre 2017, moyennant le paiement d’une amende de 300 millions d’euros), Bank of America et surtout Goldman Sachs. Cette dernière, accusée d’avoir participé il y a dix ans aux dissimulations financières de la Grèce, sera représentée par son énigmatique et très controversé patron, Lloyd Blankfein. L’ancien banquier Emmanuel Macron, associé chez Rothschild avant d’entrer en politique, sait se montrer pragmatique.

https://www.letemps.ch/monde/2018/01/19/emmanuel-macron-davos-france-is-back-alain-berset-out
https://www.capital.fr/economie-politique/macron-chez-toyota-puis-a-versailles-pour-seduire-les-multinationales-1266811


[Le Gorafi] Davos : Emmanuel Macron se blesse au cours de la chenille célébrant la fin du Code du travail en France
http://www.legorafi.fr/2018/01/23/davos-emmanuel-macron-se-blesse-au-cours-de-la-chenille-celebrant-la-fin-du-code-du-travail-en-france/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7029
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Indépendance et liberté de la presse   Jeu 25 Jan - 8:00



La couv de “L’Obs” sur Macron et les migrants va-t-elle coûter sa place au directeur de la rédaction ?

En poste depuis 2014, Matthieu Croissandeau pourrait être démis de ses fonctions à la direction de “L’Obs” à la suite de la couverture polémique de l’hebdomadaire sur Emmanuel Macron et le dossier des migrants.

Le visage du président français, encadré de barbelés, a fait la couverture de L’Obs jeudi 11 janvier. En guise de titre, une formule incisive : “Migrants, bienvenue au pays des droits de l’Homme”. [...]

Confirmant des informations de Quotidien, le journal rapporte “la rumeur d’un départ imminent du directeur de la rédaction”, révélant que “la nouvelle patronne de L’Obs, Dominique Levy-Saragossi, a rencontré plusieurs journalistes susceptibles de remplacer Croissandeau”. [...]

https://www.lesinrocks.com/2018/01/19/actualite/la-couve-de-lobs-sur-macron-et-les-migrants-va-t-elle-couter-sa-place-au-directeur-de-la-redaction-111035281/

Dans une tribune cinglante, Yann Moix dénonce la politique migratoire d'Emmanuel Macron

[...] C'est une tribune cinglante, où chaque mot est choisi avec une attention particulière. "Monsieur le président de la République, chaque jour, vous humiliez la France en humiliant les exilés." C'est ainsi que débute la lettre ouverte écrite par Yann Moix à destination d'Emmanuel Macron, publiée dans l'édition du lundi 22 janvier de Libération.

L'écrivain et chroniqueur y fustige la politique migratoire de la France, et plus particulièrement le traitement infligé aux réfugiés aux migrants à Calais. "Vous les nommez 'migrants' : ce sont des exilés. La migration est un chiffre, l'exil est un destin", corrige-t-il.

"J'affirme, monsieur le Président, que vous laissez perpétrer à Calais des actes criminels envers les exilés"

L'auteur de Naissance accuse le président de la République d'avoir instauré un "protocole de la bavure" à Calais. Vidéo à l'appui, il affirme avoir filmé sur place des "actes de barbarie".

   «Je ne suis pas, comme vous dites, un 'commentateur du verbe' : je suis un témoin de vos actes. Quant à votre verbe, il est creux, comme votre parole est fausse et votre discours, double. J'affirme, monsieur le Président, que vous laissez perpétrer à Calais des actes criminels envers les exilés. Je l'ai vu et je l'ai filmé.»

Sa conclusion est lapidaire :

   «Ce n'est plus vous qui êtes en marche, monsieur le Président, c'est la vérité. Vous pouvez porter plainte contre moi pour diffamation ; la postérité portera plainte contre vous pour infamie.»

Cette lettre intervient après un déplacement d'Emmanuel Macron, le mardi 16 janvier à Calais. Il était venu y défendre sa politique migratoire qui allie "le devoir d'humanité" et l'"ordre républicain", d'après lui.
[...]
https://www.lesinrocks.com/2018/01/22/actualite/dans-une-tribune-cinglante-yann-moix-denonce-la-politique-migratoire-demmanuel-macron-111036196/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7029
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Jeu 25 Jan - 15:15



AQUATAXE ou Taxe GEMAPI

Bretagne. Les premières taxes "inondations" votées

Depuis le 1er janvier 2018, la gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations (Gemapi) est une compétence obligatoire pour les intercommunalités, qui peuvent lever un impôt pour financer d’éventuels travaux et assumer ce transfert de compétences. Lannion et Landivisiau ont déjà sauté le pas.

« Il est évident que les communes littorales auront sûrement plus de travaux à faire et que tous les EPCI ne sont pas égaux face aux travaux à réaliser. Certaines communes seront forcément plus touchées que d’autres », prévient Thierry Burlot, vice-président du conseil régional, chargé de l’environnement, eau, biodiversité et climat.
http://www.letelegramme.fr/bretagne/bretagne-les-premieres-taxes-inondations-votees-24-01-2018-11825815.php

Inondations, l'aquataxe de 40 euros va-t-elle devenir obligatoire ?

Depuis le 1er janvier 2018, la gestion des Milieux Aquatiques et la Prévention des inondations (GEMAPI) est entièrement du ressort des EPCI (Etablissement Public de Coopération intercommunale) à fiscalité propre et non plus des communes.

Pour assurer cette gestion et les missions qui vont avec, il leur est permis par l’article 56 F de la loi MAPTAM du 27 janvier 2014 de prélever une taxe GEMAPI ou aquataxe.

Cette taxe est facultative dans la mesure où d’autres moyens de financements existent notamment la redevance pour service rendu et l’inscription du financement au budget général. Mais, l’aquataxe est tendance pour faire rentrer de l’argent dans les budgets intercommunaux à l’heure où le gouvernement se désengage de la gestion des missions Gemapi  et envisage la suppression de la taxe d’habitation.
16 janvier 2018
https://humanite.fr/inondations-laquataxe-de-40-euros-va-t-elle-devenir-obligatoire-648726


Immobilier. La taxe d’aménagement va fortement augmenter cette année

La "taxe d’aménagement" est payée par les Français ayant un projet d'amélioration de leur logement qui nécessite une autorisation préalable. Son taux de base augmente de 3%. Et les communes devraient être tentées de revoir à la hausse la part qui leur revient.

24 jan 2018
http://bfmbusiness.bfmtv.com/votre-argent/immobilier-cet-impot-peu-connu-va-fortement-augmenter-cette-annee-1356359.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Qui est Emmanuel Macron ?
Revenir en haut 
Page 10 sur 19Aller à la page : Précédent  1 ... 6 ... 9, 10, 11 ... 14 ... 19  Suivant
 Sujets similaires
-
» En marche ! avec Emmanuel Macron
» QG de campagne d'Emmanuel Macron
» Emmanuel Macron
» Emmanuel PIETTE
» Antoine Emmanuel Nsaku ne Vunda

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sarkoverdose :: Forum :: Politique / Social-
Sauter vers: