sarkoverdose

Politique, culture, art, humour...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Qui est Emmanuel Macron ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Orwelle



Messages : 6021
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Le règne de la finance   Lun 29 Mai - 18:04



« En marche » vers une société « moderne-liquide ». La fin du politique ?

Étant donné ses antécédents, l’autodésignation du candidat Macron comme candidat « antisystème » nous a surpris. Elle nous dit cependant quelque chose d’important sur l’évolution de la structure politique de la France. Qu’Emmanuel Macron se sépare du régime des partis politiques comme mode de gouvernance du pays est une évidence. Pourtant, cette prise de distance ne fait pas de lui un candidat antisystème, car le « système » qui se met en place n’est plus celui des partis nationaux, mais bien celui d’une gouvernance politique directe des États nationaux par les acteurs économiques dominants et les structures politiques internationales.
Ce positionnement s’inscrit dans une tendance forte, particulièrement visible au sein du Parti socialiste, celle de l’auto-implosion. Elle se vérifie aussi au niveau du parti « les Républicains », même si le processus de décomposition est moins avancé. Il est pourtant bien engagé, comme nous le montre le système des « primaires ». Le candidat d’un parti n’est plus désigné par ses militants, mais peut être élu par tout un chacun, et ainsi par les membres d’un parti concurrent. Ce ne sont plus les organisations politiques qui s’affrontent, mais de simples personnalités, non plus porteuses d’un programme, mais d’une image façonnée par les médias.
Le phénomène de la candidature Macron révèle une mutation dans l’exercice du pouvoir d’État, à savoir la fin de toute médiation avec la société civile. Les groupes de pression et les différents lobbies se substituent aux partis dans le procès de décision politique.
Autrement dit, la classe économiquement et politiquement dominante devient également la classe régnante, celle qui occupe les devants de la « scène politique », l’espace de la légitimation. La classe dominante gère directement ses intérêts et promotionne ouvertement ses candidats. Le processus de légitimation de cette procédure ne relève plus de la représentation, mais du marketing.

La candidature Macron est ainsi le symptôme d’une société capitaliste avancée, dans laquelle les différents rapports sociaux sont bien transformés en rapports entre choses, entre marchandises. Les divergences exprimées par les différents candidats se réduisent à la concurrence des images. Ainsi, Macron se place hors langage. Il ne nous demande pas d’adhérer à un discours, mais de regarder son image et d’être en fusion avec elle. Il n’y a plus de place pour la politique et la confrontation de points de vue divergents.
Macron n’a pas de programme, ce qui signifie que tous les espoirs sont permis pour ses commanditaires, aucune limite n’étant fixée a priori sur leurs futures exigences. Il s’inscrit dans une idéologie de la « société moderne-liquide », telle qu’elle a été saisie par le sociologue Zygmunt Bauman, celle du changement permanent en vue de s’adapter à la fluidité des événements.
L’absence de cohérence interne se présente alors positivement comme une possibilité d’adaptabilité constante, une fluidité a priori, préexistante à la conscience des choses, permettant d’intégrer tout changement. Ici, point de résistance ou de préparation d’une alternative, mais une capacité revendiquée d’adaptabilité à toute mutation sociale, quelle qu’elle soit. La fluidité exprimée se reflète dans le nom même de son mouvement, En marche !, une injonction qui ne précise aucunement vers quoi elle se dirige.

Jean-Claude Paye, Sociologue et auteur de L’Emprise de l’image (Yves Michel)
26 mai 2017
http://www.humanite.fr/en-marche-vers-une-societe-moderne-liquide-la-fin-du-politique-636566
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6021
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Pauvres petits hommes riches   Lun 29 Mai - 19:44



En Marche! attaque en justice "La Lettre A", qui a publié le nom de donateurs du candidat Emmanuel Macron
Selon le site Ozap, La Lettre A juge qu'En Marche! cherche à montrer à ses soutiens "qu'il fait tout pour protéger leur anonymat". Le site d'information précise enfin qu'il n'a publié que les noms "des donateurs (lui) ayant personnellement confirmé leurs contributions".

La Lettre A s'appuyait en partie sur les "MacronLeaks"*, des documents internes au mouvement En Marche! piratés et dévoilés sur Internet avant l'élection présidentielle.

La Lettre A est ainsi attaqué pour "recel d'atteinte à un système automatisé de données". La plainte du 11 mai "ne porte pas sur un éventuel délit de presse car la véracité de nos informations pouvait difficilement être contestée", précise le site.

29/05/2017
http://www.lexpress.fr/actualite/politique/en-marche-attaque-en-justice-la-lettre-a-qui-a-publie-le-nom-de-donateurs_1912596.html
http://www.ozap.com/actu/en-marche-attaque-en-justice-la-lettre-a/528219
https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Lettre_A
https://www.lalettrea.fr/action-publique/2017/05/11/qui-etaient-les-premiers-(grands)-donateurs-d-en-marche-,108233169-ARL


*http://www.lexpress.fr/actualite/politique/elections/les-macronleaks-piratage-du-mouvement-en-marche_1905923.html

Macron ne pourrait-il être attaqué pour "recel d'atteinte à un système automatisé de données", puisque le candidat a laissé des messages téléphoniques à des abonnés sur liste rouge ? Stéphane Richard, son ami PDG d'Orange, serait alors condamnable pour atteinte à un système automatisé de données.
http://www.arretsurimages.net/breves/2017-05-26/Macron-Leaks-En-Marche-attaque-La-Lettre-A-id20654

Stéphane Richard "a décidé" de ne pas témoigner au procès de la patronne du Fonds monétaire international (FMI) devant la Cour de justice de la République (CJR)
http://www.huffingtonpost.fr/2016/12/14/stephane-richard-ex-dircab-de-lagarde-et-pdg-dorange-grand-ab/

Les riches et puissants amis de Macron
http://www.lexpress.fr/actualite/politique/la-galaxie-macron-ou-les-conquetes-d-un-seducteur_1844202.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6021
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Ven 2 Juin - 17:00



La justice a ouvert une enquête préliminaire sur la soirée à 389.759€ de Las Vegas de Macron

L'affaire de la French Tech Night de Las Vegas (États-Unis) du 6 janvier 2016 est désormais entre les mains de la justice. À la suite d'un rapport de l'inspection générale des finances (IGF), le parquet de Paris a ouvert lundi 13 mars 2017 une enquête préliminaire pour favoritisme, complicité et recel de favoritisme.
http://www.leparisien.fr/politique/deplacement-a-las-vegas-enquete-sur-une-soiree-de-macron-15-03-2017-6763074.php

Retour sur la soirée du 6 janvier 2016 où le ministre de l'Économie, avec sa
petite barbe, avait mis la French Tech en émoi.

http://www.lepoint.fr/politique/emmanuel-macron-sa-folle-french-tech-night-a-las-vegas-15-03-2017-2111877_20.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6021
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Moralité des élus, déontologie des médias   Ven 2 Juin - 17:15



Affaire Ferrand : la justice ouvre une enquête préliminaire
Anticor annonce une plainte au parquet de Brest


L'association a décidé de saisir la justice après l'annonce vendredi 26 mai du parquet de Brest qu'il n'ouvrirait pas d'investigations. Par ailleurs, une source proche du dossier avait fait savoir mercredi dernier que le parquet national financier (PNF) n'était pas compétent "à ce stade" pour ouvrir une enquête.

Cette plainte contre X sur le fondement du délit d'abus de confiance vise "Richard Ferrand, mais également les membres du conseil d'administration des Mutuelles de Bretagne (qu'il dirigeait) ainsi que la bénéficiaire de l'opération, à savoir la compagne de M. Ferrand", a détaillé Jean-Christophe Picard, président d'Anticor.

À travers cette initiative, l'association "s'interroge sur l'intérêt de la convention" passée entre les Mutuelles de Bretagne et la compagne de M. Ferrand, et "souhaite qu'une enquête soit diligentée pour déterminer les responsabilités", a-t-il ajouté.

http://www.lepoint.fr/politique/affaire-ferrand-le-parquet-de-brest-ouvre-une-enquete-preliminaire-01-06-2017-2131908_20.php#
http://www.francetvinfo.fr/politique/affaire/affaire-richard-ferrand/affaire-ferrand-la-justice-ouvre-une-enquete_2217026.html


Le ministre de la Cohésion des territoires, un ex-socialiste rallié de la première heure à Emmanuel Macron, est confronté à une polémique et à des appels à la démission depuis des révélations notamment sur une location immobilière des Mutuelles de Bretagne impliquant sa compagne. [...]
http://www.lepoint.fr/societe/affaire-ferrand-anticor-annonce-une-plainte-au-parquet-de-brest-01-06-2017-2131898_23.php

Edouard Philippe, Premier ministre : "Richard Ferrand peut rester au gouvernement"
http://www.leprogres.fr/france-monde/2017/05/30/edouard-philippe-richard-ferrand-peut-rester-au-gouvernement

Macron, Ferrand et la « propagande »
par Jacques Sapir
L’affaire Richard Ferrand, du nom de l’un des premiers responsables du Parti « socialiste » à s’être rallié à Emmanuel Macron, secrétaire général du parti du Président (LREM) et Ministre de la Cohésion des Territoires, agite aujourd’hui tous les médias. Au-delà des faits qui, s’ils ne semblent pas relever de l’illégal n’en apparaissent pas moins profondément immoraux, se posent deux questions. La première est liée à la prétention, affichée par Emmanuel Macron, de renouveler largement la politique, et d’y apporter nouveauté et probité. La seconde est liée au comportement des médias, qu’il s’agisse des journaux, des radios ou des chaînes de télévisions.
30 mai 2017
https://russeurope.hypotheses.org/6052
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6021
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Des épines dans le pied de Macron   Ven 2 Juin - 17:29



La ministre des Affaires européennes, Marielle de Sarnez, visée par une enquête pour "abus de confiance"

Marielle de Sarnez a fait employer par le Parlement européen une collaboratrice qui aurait travaillé pour le MoDem à Paris sans jamais se rendre à Bruxelles.
30/05/2017
http://www.francetvinfo.fr/politique/front-national/affaire-des-assistants-fn-au-parlement-europeen/la-ministre-marielle-de-sarnez-visee-par-une-enquete_2213820.html


Affaire de Sarnez : le camp Macron attaqué sur l'exigence de probité
Le thème de la probité avait animé la campagne présidentielle. Il revient comme un boomerang pour bousculer le début du mandat d'Emmanuel Macron.
http://www.larepubliquedespyrenees.fr/2017/05/30/affaire-de-sarnez-le-camp-macron-attaque-sur-l-exigence-de-probite,2127778.php

Soupçons concernant Houmria Berrada
La candidate du parti d'Emmanuel Macron (LREM) dans la 2e circonscription du Nord, Houmria Berrada a été condamnée, en 2011, à huit mois de prison avec sursis pour faux et usage de faux documents administratifs. Elle est soupçonnée d'avoir, par le passé, falsifié un diplôme de droit, pour entrer à l'école d'avocats de Lille.
http://www.francetvinfo.fr/elections/legislatives/faux-diplome-de-droit-houmria-berrada-candidate-lrem-de-la-2e-circonscription-du-nord-denonce-une-machination_2218336.html

Olivier Serva, homophobe
Olivier Serva, candidat La République en marche en Guadeloupe, a tenu des propos homophobes en 2012 sur un plateau télévisé, allant même jusqu'à comparer l'homosexualité à une « abomination ».
Macron a pourtant toujours mis en avant la lutte contre toutes les discriminations comme l'une de ses priorités.
http://www.lepoint.fr/legislatives/guadeloupe-la-video-genante-d-un-candidat-lrem-refait-surface-31-05-2017-2131847_3408.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6021
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Sam 3 Juin - 12:29



Après "le bruit et l'odeur" de Chirac, le "kwassa-kwassa" de Macron
En déplacement en Bretagne, Emmanuel Macron s’est rendu au Centre de sauvetage et de surveillance d’Étel (Morbihan). Pendant sa visite, il discute avec un agent du site et fait remarquer : « C’est à Mayotte les kwassa-kwassas ». « Mais le kwassa-kwassa pêche peu, il amène du Comorien, c'est différent », conclut le chef de l’État dans un éclat de rire.

Les kwassa-kwassas sont régulièrement utilisées par des migrants de l'archipel indépendant des Comores pour gagner Mayotte, devenu le 101e département français en 2011.
http://www.lejdd.fr/politique/polemique-apres-une-blague-douteuse-de-macron-sur-les-comoriens-3349925
http://www.leparisien.fr/politique/le-kwassa-kwassa-amene-du-comorien-la-blague-douteuse-d-emmanuel-macron-02-06-2017-7012110.php




Les dangereuses traversées en «kwassa-kwassas» des Comores à Mayotte
Impossible de compter les morts en 20 ans : au moins 12.000 d’après les autorités comoriennes.
http://www.rfi.fr/afrique/20140607-comores-mayotte-kwassa-kwassas-dangereuses-traversees-kwassa-kwassas-comores-mayott

http://www.letelegramme.fr/morbihan/etel/emmanuel-macron-bain-de-foule-devant-le-crossa-etel-01-06-2017-11537065.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6021
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Sam 3 Juin - 13:23


Macron responsable du retrait de Trump de l'Accord de Paris ?

Les commentaires de Macron sur leurs poignées de mains ont irrité Trump.
Selon le Washington Post, c'est peut être le "coup de pouce" qui a poussé Donald Trump à se retirer des accords de Paris sur le climat.
Le quotidien américain affirme que Donald Trump a été très "irrité" des commentaires qu'a faits Emmanuel Macron au JDD sur les poignées de mains échangées la semaine dernière lors du sommet de l'OTAN à Bruxelles.
http://www.lejdd.fr/politique/les-commentaires-de-macron-dans-le-jdd-sur-leurs-poignees-de-mains-ont-irrite-trump-3349226

“My handshake was not innocent,” Macron said. He likened Trump to a pair of authoritarian strongmen — Russian President Vladimir Putin and Turkish President Recep Tayyip Erdogan — and said that he was purposefully forceful because he believed his encounter with Trump was “a moment of truth.”
Hearing smack-talk from the Frenchman 31 years his junior irritated and bewildered Trump, aides said.
A few days later, Trump got his revenge. He proclaimed from the Rose Garden, “I was elected to represent the citizens of Pittsburgh, not Paris.”
https://www.washingtonpost.com/politics/inside-trumps-climate-decision-after-fiery-debate-he-stayed-where-hes-always-been/2017/06/01/e4acb27e-46db-11e7-bcde-624ad94170ab_story.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6021
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Sam 3 Juin - 13:29



En France, la liberté de manifester gravement menacée par l’état d’urgence
Droit de manifestation en danger : interpellez E. Macron*

Les mesures de l’état d’urgence sont détournées pour restreindre notre droit de manifester pacifiquement. Agissez avec nous pour interpeller le nouveau Président de la république.
Le candidat Emmanuel Macron s’était engagé, lors des élections présidentielles, à « garantir et protéger activement le droit de réunion pacifique en France ».
https://www.bastamag.net/Le-droit-de-manifester-menace-par-l-etat-d-urgence

*De nombreuses solutions existent pour faire de cet engagement une réalité.
31.05.2017
https://www.amnesty.fr/actions/emmanuel-macron-droit-de-manifester
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6021
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Sam 3 Juin - 13:32



Code du travail, chômage, retraites : ces réformes prêtes à êtres dégainées après les élections législatives

L’agenda social du Président Macron se remplit : d’abord, un approfondissement de la loi El-Khomri, touchant les salaires comme les conditions de travail et sa durée légale ; ensuite, une restructuration du système d’assurance chômage, avec le risque que celle-ci se transforme en protection minimaliste pour des travailleurs précarisés ; enfin une nouvelle réforme des retraites, potentiellement explosive.

01/06/2017
https://www.bastamag.net/Code-du-travail-chomage-retraites-ces-reformes-pretes-a-etres-degainees-apres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6021
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Sam 3 Juin - 20:19



Réfugiés : à genoux pour avoir de l'eau
La police a pour ordre d'empêcher les points de fixation des migrants.

'« À genoux pour de l’eau », telle est la légende donnée par l’Auberge des Migrants à cette photo prise à Calais et non au Darfour ou en Somalie. [...]

Les associations dénoncent « la chasse à l’homme », « des violences policières incessantes » et des « entraves aux distributions de repas ». Elles ont adressé une lettre au président Emmanuel Macron.

La violence policière contre les migrants est incessante : « des gazages au réveil dans les sacs de couchage, des gazages d’eau et de nourriture, des coups et blessures, des vols de cartes de séjour, des confiscations de téléphones portables. » On “fait circuler” des gens en pleine nuit avec gazages et coups, en confisquant vêtements, sacs de couchage et tentes de fortune.

Mais faut pas parler de violences policières. Ça fait du chagrin aux petites princesses des syndicats de police. [...]
La France est le pays des droits de l’Homme…'

Les bafouilles du Partageux
2 juin 2017
http://yetiblog.org/index.php?post/2481
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6021
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Mar 6 Juin - 21:56

En Marche vers la délinquance

Le comité du 13e arrondissement parisien du parti de Macron s'approprie une oeuvre d'art,
avant d'insulter et menacer son auteur, C215
.


"Non seulement ils l'ont utilisée sans mon autorisation, mais en plus il y ont ajouté leur slogan, qui peut laisser croire que j'adhère au mouvement", s'étrangle l'artiste Christian Guémy, plus connu sous le nom de C215.

C215 assure avoir été "pris de haut comme rarement" et que la conversation a rapidement tourné au vinaigre. "En gros, il me dit qu'il faut que je me calme, parce que c'est un collectionneur et qu'il possède d'ailleurs quelques-unes de mes œuvres", affirme Christian Guémy. Outre des propos grossiers proférés par son interlocuteur, Philippe Zaouati (le référent du parti macroniste), l'artiste dit avoir entendu une chose bien plus grave, des "menaces" : "Il m'a dit : 'tu verras quand on sera à la mairie dans trois ans, on fera effacer tes fresques".
http://www.huffingtonpost.fr/2017/06/05/c215-en-marche-paris13_a_22126222/

Sur les traces de C215 – Interview à cœur ouvert avec le roi du scalpel
http://urbanart-paris.fr/2013/04/sur-les-traces-de-c215-le-roi-du-scalpel/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6021
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Mer 7 Juin - 6:02



C'est confirmé : les ordonnances de Macron envoient les salariés à l'abattoir

Le Parisien vient de publier l’avant-projet de loi devant permettre au gouvernement de prendre par ordonnances des mesures sur l’emploi. Carnage social assuré [...]

une machination si cousue de fil blanc qu’elle laisse pantois et ne peut abuser que les plus encrassés des gogos. Si après ça les électeurs ne votent pas France insoumise aux prochaines législatives…

5 juin 2017
http://yetiblog.org/index.php?post/2485


DOCUMENT LE PARISIEN EXCLUSIF. L’intégralité de l’avant-projet de loi sur le marché du travail publié par redacweb6352
http://www.youscribe.com/catalogue/documents/actualite-et-debat-de-societe/politique/document-le-parisien-exclusif-l-integralite-de-l-avant-projet-de-loi-2837358

https://tropctrop.eu/2014/12/le-toutou-vend-les-bijoux-de-famille/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6021
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Tambouille à l'ancienne   Mer 7 Juin - 15:21



Législatives à Paris : dans le 18e arrondissement, le PS et LR inventent le "front républicain" anti-Insoumis

Les candidats Myriam El Khomri et Pierre-Yves Bournazel ont promis devant des partisans d'En marche de faire front au second tour... contre le candidat de Mélenchon.

C'est une nouveauté à ranger dans la case des incongruités. [...]

Au premier tour de la présidentielle, les électeurs du 18ème arrondissement avaient placé en tête des suffrages Emmanuel Macron avec 33% des voix, suivi de Jean-Luc Mélenchon avec 28%. De quoi donner de l'espoir au candidat de la France Insoumise et des sueurs froides aux candidats macron-compatibles.

Deux candidats très macrophiles

Car dans cet arrondissement, le mouvement d'Emmanuel Macron a décidé de n'investir personne, laissant le champ libre à Myriam El Khomri et Pierre-Yves Bournazel, deux candidats, respectivement issus du PS et de LR [ex-UMP], qui se revendiquent tous les deux de la "majorité présidentielle". De quoi embrouiller le badaud qui tombe sur leurs affiches de campagne.

La confusion est allée encore plus loin lors d'une réunion organisée le 1er juin par la responsable d'En Marche dans le 18ème pour tenter de dévoiler les vrais-faux macrophobes des faux-vrais macrophiles. Une sorte de grand oral devant les militants d'En Marche auquel se sont soumis docilement cinq candidats, avec l'ambition chevillée au corps d'obtenir leur brevet en macronie.

Lors de son examen, Myriam El Khomri, studieuse, s'est ainsi illustrée en affirmant qu'elle serait la "jambe gauche" des idées d'Emmanuel Macron à l'Assemblée nationale, selon un reportage de LCP. [...]

De son côté, Pierre-Yves Bournazel, président du groupe LR au conseil du 18e arrondissement, n'a pas eu besoin d'être beaucoup poussé. "Je suis prêt aussi à faire battre la France insoumise", a-t-il entonné, annonçant même qu'il ne siégera pas dans le groupe LR à l'Assemblée nationale s'il est élu. De quoi satisfaire l'assemblée des militants d'En Marche. Beaucoup moins la cohérence des idées politiques.

Bruno Rieth
06/06/2017
https://www.marianne.net/politique/legislatives-paris-dans-le-18e-arrondissement-le-ps-et-lr-inventent-le-front-republicain


Speed-dating dans le XVIIIe arrondissement de Paris
' Il se peut que toute la folie de ces législatives ait été résumée dans cet exercice : prouver sa fidélité, en étant poussé à dérouler les infidélités faites – ou possibles de faire – à sa famille d’origine. Nicolas, notre jeune voisin étudiant, assis sur un petit banc : «C’est moche à dire, mais je suis venu pour voir jusqu’où ils sont prêts à aller.» Comme dans une télé-réalité.'
http://www.liberation.fr/elections-presidentielle-legislatives-2017/2017/06/02/dans-le-xviiie-arrondissement-de-paris-le-speed-dating-des-candidats-macron-compatibles_1574010

Cette circo où 4 candidats se disent... "En marche" !
À l'occasion de ces élections législatives, les candidats "En Marche" poussent comme des champignons, avec ou sans investiture officielle. Comme dans la 11ème circonscription des Français de l'étranger.
https://www.marianne.net/politique/legislatives-dans-la-11eme-circonscription-des-francais-de-l-etranger-4-candidats-se

Basculement
Comment la droite pro-Macron veut lâcher LR après les législatives

https://www.marianne.net/politique/legislatives-comment-la-droite-pro-macron-veut-lacher-lr

Fini les pros de la politique, place à la France LinkedIn de Macron !
https://www.marianne.net/politique/portrait-robot-epluche-les-profils-de-la-france-linkedin-promue-par-macron-aux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6021
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Mer 7 Juin - 20:06



État d'urgence : "les autorités sont dans une forme d'accoutumance"

Une loi prévoit de faire entrer l'état d'urgence dans le droit commun. Le juriste Serge Slama déplore une décision "problématique" aux "effets collatéraux importants".
Macron dit vouloir "sortir de l'état d'urgence". Sauf que, pour cela, il prend les principales mesures de l'état d'urgence et les inscrits dans la loi. Or il n'a jamais été démontré qu'elles étaient efficaces contre le terrorisme.
http://www.lexpress.fr/actualite/politique/etat-d-urgence-les-autorites-sont-dans-une-forme-d-accoutumance_1915565.html

L’état d’urgence sert à restreindre le droit de manifester, constate Amnesty International
Le rapport indique que 101 manifestants ont déposé plainte auprès de l’IGPN et de l’IGGN (chargées d’enquêter sur le recours excessif à la force par la police et la gendarmerie). Mais ce n’est que la partie émergée de l’iceberg. Selon les street medics interrogés, les manifestations contre la loi Travail auraient fait autour de 1.000 blessés.

Depuis novembre 2015, l’état d’urgence a donc à la fois servi d’outil pour restreindre les libertés de manière disproportionnée, mais aussi de contexte légitimant des dérives (violences policières, anticipation de troubles supposés) de l’appareil répressif. [...]
https://www.les-crises.fr/letat-durgence-sert-a-restreindre-le-droit-de-manifester-constate-amnesty-international-par-baptiste-giraud/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6021
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Mer 7 Juin - 21:00

RÉPUBLIQUE BANANIÈRE


Oise : le parti de Jean-Luc Mélenchon doit distribuer 1,1 million de bulletins et 600.000 professions de foi à quatre jours du premier tour des législatives

Un enchaînement d’erreurs humaines, et ce sont des mois de campagne qui sont remis en cause. Dépités, les candidats de la France insoumise (FI) dans l’Oise ont appris que leurs professions de foi ne seraient pas distribuées dans les 560.000 boîtes aux lettres du département comme celles de leurs opposants. Quant à leurs bulletins de vote, les mairies ne les ont toujours pas reçus, à quatre jours du premier tour des élections législatives.

Les palettes contenant les bulletins de vote ont été livrées à Rantigny plutôt qu’à Pontault-Combault (Seine-et-Marne), où l’Etat sous-traite la mise sous pli.

Outre cette livraison des bulletins de vote à mauvaise destination, les professions de foi ont été acheminées à Pontault-Combault mais… en retard et sans bon de livraison. « La totale ! » s’irrite un autre insoumis. La commission de propagande du département de l’Oise n’a donc pu les déclarer « conformes ».

Une vingtaine d’autres départements français auraient aussi rencontré des erreurs d’acheminement de palettes. Mais l’Oise est le cas le plus critique. Le seul où aucune circonscription ne dispose ni de profession de foi, ni de bulletin France insoumise.

Le parti de Jean-Luc Mélenchon livrera finalement les bulletins en mairie à ses frais. « Nous avons passé notre week-end à chercher les horaires d’ouverture des 688 mairies », s’agace Marie-Laure Darrigade, candidate dans la 7e circonscription. Pour les bulletins et professions de foi qu’auraient dû recevoir les électeurs, les militants sont mis à contribution. Des prestataires ont aussi été embauchés pour ce contre-la-montre. « On a perdu du temps de campagne, on va sûrement perdre des voix », ajoute Martin Battaglia, candidat dans la 4e circonscription.

« Cela tombait après un pont de quatre jours et on sait que l’Etat veut supprimer cet envoi postal, reproche Bastien Lachaud, directeur de campagne pour la France insoumise. Quand on veut supprimer un service, on fait en sorte que cela marche mal ! » Les responsabilités du parti, de l’imprimeur et du transporteur seront recherchées après les élections. [...]

http://www.leparisien.fr/oise-60/oise-le-contre-la-montre-de-la-france-insoumise-pour-livrer-ses-bulletins-de-vote-07-06-2017-7027425.php

Manque de parité au sommet de l’État : l’embarras du porte-parole du gouvernement Christophe Castaner, qui reprend la rengaine machiste du manque de femmes compétentes.
http://www.francetvinfo.fr/politique/la-republique-en-marche/manque-de-parite-au-sommet-de-letat-lembarras-du-porte-parole-du-gouvernement-christophe-castaner_2226269.html

Législatives : Les Français devront dire «stop ou encore», selon Emmanuel Macron
http://www.20minutes.fr/politique/2081215-20170607-direct-legislatives-duflot-cambadelis-grand-danger-raffarin-veut-president-empereur

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6021
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Ven 9 Juin - 0:31



Emplois fictifs au MoDem : le retrait du ministre de la Justice François Bayrou est demandé

Une dizaine d'assistants parlementaires d'eurodéputés MoDem sont soupçonnés d'avoir en réalité travaillé uniquement pour le parti.

Un ancien salarié du MoDem a témoigné mercredi 8 juin 2017 devant la justice. Il a affirmé avoir bénéficié d’un emploi fictif d’assistant parlementaire alors qu’il travaillait au siège du parti.
http://www.huffingtonpost.fr/2017/06/08/des-emplois-fictifs-au-modem-le-parti-de-francois-bayrou-met-a_a_22132991/

http://www.francetvinfo.fr/politique/francois-bayrou/assistants-parlementaires-eric-ciotti-ne-croit-pas-que-francois-bayrou-peut-rester-garde-des-sceaux_2227977.html


Pas avant le deuxième tour, par Nicolas Grégoire
En dénonçant Bayrou, je voulais changer la politique. Censuré, espionné, cambriolé, j’ai découvert que je ne pouvais pas gagner.

Le 2 avril, j’ai décrit dans une tribune mon parcours dans les bas fonds de la politique. Emplois fictifs, extorsion, agressions sexuelles, tout y était, version François Bayrou. Plus de soixante-dix mille lecteurs plus tard, j’ai découvert les dessous d’une élection ou tout s’accordait, jusqu’au sommet de l’Etat, pour protéger Emmanuel Macron.  Suspect

Mediapart, qui n’avait pas voulu de mon papier, le publie maintenant sans mon autorisation. En signant “la rédaction de Mediapart”. Mes mails de protestation et de demande d’accès abonné n’ont pas de réponse.
https://www.les-crises.fr/bayrougate-2-reactions-apres-l-accusation-demplois-fictifs-contre-bayrou/

Pourquoi François Bayrou reste au gouvernement malgré sa mise en examen
Le ministre de la Justice est mis en examen pour diffamation et sera jugé le 10 janvier 2019.
21/05/2017
http://www.francetvinfo.fr/politique/francois-bayrou/pourquoi-francois-bayrou-reste-au-gouvernement-malgre-sa-mise-en-examen_2200938.html


Pour le ministre de la Justice, les récentes polémiques prouvent que le projet de loi sur la moralisation de la vie publique est "utile".  Rolling Eyes
04/06/2017
http://www.rtl.fr/actu/politique/legislatives-2017-l-affaire-ferrand-alourdit-la-campagne-selon-bayrou-7788837209
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6021
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Ven 9 Juin - 9:48



Paris : un candidat En Marche visé par une plainte pour détournements de fonds

Un enquête préliminaire vient d'être ouverte sur Buon Tan, candidat En Marche aux élections législatives dans la 9e circonscription.

La lettre de trois pages est arrivée au parquet de Paris dans le courant de la semaine dernière. L'enquête préliminaire qui en découle risque d'alourdir le climat des législatives dans la 9e circonscription de Paris (XIIIe arrondissement). Le candidat de la République en marche (REM), Buon Tan, figure charismatique de la communauté asiatique et élu municipal du XIIIe, est en effet visé par une plainte émanant de la vice-présidente du Conseil représentatif des associations asiatiques de France (Craaf), une association qu'il a présidée jusqu'en 2014.

Le courrier dénonce un possible «détournement de fond», via deux chèques de 13.500 et 3.000 euros.
"Le premier a été signé en blanc par l'ex-trésorier du Craaf. Buon Tan l'a déclaré perdu, alors qu'en fait 13.500 euros ont bien été encaissés le 13 mai 2014 par une association culturelle, dont le trésorier n'est autre que le beau-frère de l'élu" [...]

8 juin 2017
http://www.europe1.fr/politique/un-candidat-en-marche-accuse-de-detournement-de-fonds-3354557
http://usa.chinadaily.com.cn/world/2013-02/19/content_16236814.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6021
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Ven 9 Juin - 10:05


Les bureaux de la rédaction de Sputnik France

Une interview interdite : la rédactrice en chef de Sputnik répond aux accusations de Macron

--L’Express (journaliste : Audrey Kucinskas) : Emmanuel Macron juge que Sputnik est un organe de propagande. Qu’en pensez-vous?

Sputnik (Natalia Novikova, rédactrice en chef du bureau parisien de Sputnik) : Nous pensons qu’il est temps que l’équipe d’Emmanuel Macron accepte enfin notre demande d’interview pour que nous puissions nous expliquer en direct, dans nos studios, pour voir ensemble quelles sont les prétendues « erreurs » que l’on nous reproche. Nous aimerions avoir des exemples concrets d’une information prétendument inexacte dont nous serions à l’origine. M. Macron et ses partisans ont beaucoup parlé de nous ces derniers temps mais jusqu’à présent, nous n’avons reçu aucune réponse à nos multiples sollicitations d’entretien. [...]

--Le fait d’être financé par le Kremlin est-il une forme de dépendance ?

Et le fait que France 24, RFI ou encore France Télévisions reçoivent du financement de la part de l’État français ne crée-t-il pas une sorte de dépendance vis-à-vis de l’Élysée ? [...]

--Estimez-vous avoir déjà publié des “fake news” ?

Nous n’exploitons que des sources d’information fiables et vérifiées. Toutes les accusations portées contre nous restent sans fondement. Si on avait trouvé une quelconque fausse information sur notre site, on en aurait déjà fait toute une histoire ! [...]

8 juin 2017
http://yetiblog.org/index.php?post/2490
https://fr.sputniknews.com/opinion/201706071031742065-sputnik-express-interview/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6021
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Ven 9 Juin - 20:52



La com' "parfaite" de Macron cache en réalité un début de mandat raté [Extraits]
À peine élu, Macron dégaine le sujet le plus anxiogène qui soit pour les millions de salarié.e.s qui ont voté pour lui, la réforme du Code du travail !

"Avec les syndicats, cela s'est bien passé parce que je ne leur ai rien dit !" annonce notre président à quelques confidents, avec le sourire d'un gamin qui a fait un coup pendable couplé au regard entendu d'un vieux renard. Manque de bol, une caméra et son micro traînaient par là. Dans les non-dits, il y a probablement tout ou partie des mesures dévoilées par le Parisien. Le gouvernement a aussitôt démenti en arguant que le document brandi par les journalistes n'émanait pas de lui et ne l'engageait donc pas, ce qui revient à confirmer que ces mesures trottent bien dans les têtes. Ce n'est plus une réforme du Code du travail qui nous serait promise, mais tout une palette d'outils à disposition des entreprises pour y déroger. Le modèle, c'est l'usine de fabrication des Smart, où, au terme de deux référendums, les salariés ont accepté d'abandonner les 35h pour revenir au 39h... payées 37 !

Inquiétant Président Macron, maître dans l'art de cultiver les contradictions, au point que l'on se demande s'il n'incarne pas le pervers narcissique en politique, tant il aime jouer avec le feu et manier les contraires.

Il faut retrouver une cohérence entre les courants de pensée politiques et leur représentation en passant à un mode de scrutin à la proportionnelle, à l'image de l'Allemagne, la Hollande ou des pays scandinaves.
Pour Emmanuel Macron, ce serait le plus sûr moyen de consolider son assise politique, mais cela reviendrait à partager le pouvoir, et çà, il ne le veut pas.

Si la parité femme-homme est assurée pour la façade, les candidats à l'Assemblée nationale par exemple, ce n'est pas le cas dans les vrais lieux de pouvoir de la "macronie". Dans cette caste, le pouvoir ne se partage pas, il s'exerce.

La France risque de souffrir de cette mise au rencard prématurée de la génération à maturité de ses élites, remplacée par la suivante, peut-être arrivée trop vite trop haut. Ils ont l'arrogance et la confiance de la jeunesse, sont cyniques et brutaux. [...] Ils vont exercer une gouvernance dure et autoritaire, par dessus un groupe parlementaire qui va vite ressembler à une pétaudière, et donc de l'Assemblée.

Macron aura probablement sa majorité à la sortie des législatives, espérons qu'elle soit relative pour cadrer tout ça. Sinon, ça va swinguer. Grave.

9 juin 2017
http://www.huffingtonpost.fr/malik-lounes/la-com-parfaite-de-macron-cache-en-realite-un-debut-de-mandat_a_22132475/

"D'où qu'il viennent, les "En Marche" sont pro-européens, républicains, libéraux en matière sociétale et à des degrés divers en matière économique et sociale."
C'est totalement faux ! Malik Lounès oublie bien vite tous les électeurs manipulés par les médias, effrayés par l'épouvantail FN qu'agitaient les chiens de garde du capitalisme, électeurs qui ont voté Macron pour éviter Le Pen. Electeurs qui se réjouissent sûrement que le matamore Valls, champion du 49-3 ait été "humilié".
____________________________________________________________________________

Madame, Monsieur,

Chers insoumis,

l’enjeu de l’élection législative a changé de nature ces dernières heures. Quatre jours avant le vote nous apprenons par le journal « Le Parisien » l’ampleur de la remise en cause du code du travail prévue par le gouvernement de monsieur Macron. Trois jours avant le vote, grâce au journal « Le Monde », nous découvrons un projet de transposition dans le droit commun des dispositions de l’Etat d’urgence. Ainsi tout le droit social et tout le système des libertés individuelles de notre pays sont désormais en cause.

Dans le premier cas il s’agit d’un coup d’état social puisque les parlementaires ne pourraient discuter ni amender une seule des décisions prévues par les ordonnances. Pourtant des milliers de questions très précises concernant la vie quotidienne des salariés sont en en cause : la durée du travail, les salaires, le droit d’alerte et celui de retrait en situation de danger, les motifs de licenciements, et ainsi de suite. Un siècle de luttes et de compromis sociaux vont être abrogés.

Dans le second cas toutes les protections qui garantissent les libertés individuelles vont être remises en cause. Par exemple les perquisitions à domicile et les mises en résidence surveillées pourront être ordonnées par le ministre de l’intérieur et les préfets sans aucune autorisation préalable d’un juge ! De même pour la surveillance des conversations privées téléphoniques. Et ainsi de suite.

Peut-être n’est-ce pas tout. Raison de plus pour refuser fermement de donner les pleins pouvoirs à Monsieur Macron comme il le réclame. Nos bulletins de vote prennent donc le sens précieux d’une mobilisation pour la défense de nos acquis sociaux et de nos libertés individuelles.

Si ceux qui ont voté pour le programme « L’avenir en commun » dont j’ai été le candidat à l’élection présidentielle confirment leur soutien à ce projet en votant pour les candidats de « La France Insoumise », nous serons le groupe de députés décisifs à l’Assemblée nationale. Les bulletins de vote marqués du logo « PHI » seront dans tous les bureaux de vote du pays. On ne peut se tromper.

Sur le terrain l’accueil qui est réservé à nos candidatures est bon. Parfois la présence au second tour se jouera à quelques voix comme à la présidentielles même si nous sommes en tête de toute l’opposition au système Macron. J’appelle donc a ne pas disperser les voix qui se sont rassemblées avec « La France insoumise » en avril dernier.

Enfin je remercie toutes les personnes qui ont manifesté leur solidarité en public comme en privé pendant l’interminable campagne de dénigrement qui s’est abattue sur moi sans limite de décence.

Je vous assure de mon engagement fidèle et constant au service de l’idéal humaniste écologique et social qui est le nôtre.

Jean-Luc Mélenchon
9 juin 2017
--------------------------------------------------

Découvrez grâce à un tirage aléatoire les propositions du programme de la France Insoumise
https://suisjeinsoumis.fr/

Quelques sites, officiels ou non
http://insoumis.online/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6021
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Sam 10 Juin - 8:02



Présidence Macron : réaction et répression !
Par Nicolas Bourgoin, démographe, docteur de l'EHESS

L’élection d’Emmanuel Macron, dernier rempart contre le fascisme ? On peut en douter au vu des éléments de son programme thatchérien dont la mise en oeuvre aggravera le sort de l’immense majorité de la population. Paupérisation, guerre et répression au service du capital financier sont les éléments essentiels de la politique qu’il entend mettre en oeuvre. [...]

https://bourgoinblog.wordpress.com/2017/05/

Après… ce sera trop tard !
https://www.legrandsoir.info/apres-ce-sera-trop-tard.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6021
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Lun 12 Juin - 21:49

Capitalisme anti-démocratique


Législatives 2017 : pourquoi vous n'avez pas reçu vos professions de foi

Martine Billard, porte-parole de la France insoumise, a de son côté dénoncé "le bazar le plus complet" de la distribution de la propagande électorale.
"La France insoumise élève la plus vigoureuse protestation contre ce déni démocratique, résultat de la politique de privatisation des services publics que ce gouvernement veut encore aggraver.", écrit-elle.

"il s'agit d'un problème avec un prestataire", a-t-on expliqué à l'AFP. Dans le détail, toutes les préfectures ont choisi un prestataire après un appel d'offre. Une externalisation de service qui est donc responsable de la pagaille observée.

L'acheminement de la propagande électorale dans l'Ain, la Loire, le Rhône, la Drôme et la Haute-Savoie, assuré par le même prestataire, a ainsi rencontré des difficultés, tout comme en Saône-et-Loire et dans le Gard. Parmi les dysfonctionnements observés, l'absence des professions de foi dans les boîtes aux lettres ou des plis incomplets.

"La mise sous pli et la distribution des professions de foi et bulletins de vote ont été privatisées. Résultat : dans de nombreuses circonscriptions, le matériel officiel, qui avait pourtant été livré sans problème au prestataire privé chargé de la mise sous pli, n'est jamais arrivé au domicile des électeurs", a dénoncé la France insoumise.
http://www.huffingtonpost.fr/2017/06/10/legislatives-2017-pourquoi-vous-navez-peut-etre-pas-recu-vos-p_a_22135679/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6021
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Candidate anti-système !   Lun 12 Juin - 21:53



Stéphanie Jannin, candidate En Marche !, poursuivie pour prise illégale d'intérêt dans l'Hérault

L'adjointe à la mairie de Montpellier maintient sa candidature à l'élection législative des 11 et 18 juin, alors qu'elle doit être jugée par le tribunal correctionnel pour "prise illégale d'intérêt" le 18 septembre. [...]
Elle encourt jusqu'à 5 ans de prison et 375.000 euros d'amende.

http://www.midilibre.fr/2017/06/09/herault-stephanie-jannin-candidate-lrem-sera-jugee-en-correctionnelle,1519361.php
http://www.huffingtonpost.fr/2017/06/10/legislatives-2017-une-candidate-en-marche-poursuivie-pour-prise_a_22135738/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6021
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Mar 13 Juin - 3:27



Une vague en trompe l’œil ?
par Jacques Sapir

'Le premier tour des élections législatives s’est caractérisé par une très faible participation. Le taux d’abstention dépasse les 51%. À titre de comparaison il convient de rappeler que l’abstention avait été de 36% en 2002, de près de 40% en 2007 et de 43% en 2012. Nous sommes devant un (triste) record historique.
Ceci indique que les électeurs sont largement insatisfaits par l’offre politique qui leur était présentée. Et peut-être, plus profondément, qu’ils ont voulu protester contre le hold-up auquel s’est livré notre Président, Emmanuel Macron, avec la connivence d’une partie de la presse, au détriment de la démocratie. Dans le même temps, ces élections ont été marquées par ce que les commentateurs qualifient eux-mêmes de « vague » au profit du parti du Président, un parti qui devrait largement remporter la majorité absolue au parlement lors du 2ème tour. [...]

Si ce résultat se confirme, Emmanuel Macron pourra donc mettre en œuvre sa politique, et en particulier les réformes sociales qu’il a annoncées. Diverses fuites concernant ces réformes sociales qui pourraient donc être décidées dès cet été commencent à soulever une légitime émotion[1]. Le gouvernement s’en est ému, qui veut attaquer en justice les auteurs de ces « fuites »[2], alors qu’il avait commencé par affirmer que ces documents ne représentaient pas la position du gouvernement. Comprenne donc qui pourra…

Outre la méthode utilisée – les ordonnances – c’est bien le contenu de ces réformes qui pose aujourd’hui problème. Mais, ces réformes en réalité sont cohérentes avec les choix européens, et mêmes européistes, du Président. En fait, elles reprennent nombre des recommandations de l’Union européenne. On voit que ce qu’il y a en surplomb au-dessus de ces réformes, c’est bien la question de l’Union européenne et celle de l’Euro. [...]

Il y a bien eu un mouvement du type « sortez les sortants » qui a massivement bénéficié à LREM même si, sur ce point, on peut penser que l’importance de l’abstention dans ce premier tour des élections législatives montre que les électeurs n’ont pas été entièrement dupes.

Mais cela n’est qu’un aspect du piège. Un autre réside dans la manière dont les communicants de LREM ont réussi à construire une fiction, celle d’une opposition entre l’extrémisme et les gens « raisonnables », dans le but d’isoler ceux qui représentaient une véritable alternative au hold-up électoral d’Emmanuel Macron. De fait, dans les partis qui se partageaient traditionnellement le pouvoir, on cherche désormais à se présenter comme une opposition « constructive » au nouveau Président. Chez les survivants du parti dit socialiste, on n’hésite pas à s’afficher dans certains cas comme « majorité présidentielle ». Quant aux Républicains, que l’échec de leur candidat naturel, François Fillon a plongé dans un profond désarroi, ils hésitent entre un ralliement ouvert à LREM (ce qui est d’ores et déjà le cas du Premier-ministre, Edouard Philippe, de Bruno Le Maire et Gérald Darmanin) et une forme d’opposition molle que porte l’inexistant François Baroin, promu par défaut chef de ce parti. D’ailleurs, les membres de ce parti partagent nombre des convictions, en particulier dans le domaine économique et social, avec Emmanuel Macron.

Ce double piège va fonctionner de manière redoutable en raison du code électoral français. Lors du second tour, les hésitations des uns et des autres, le refus d’avoir des règles de désistement claires en faveur du candidat d’opposition le mieux placé, vont probablement aboutir à ce qu’un parti qui a obtenu à peine plus de 30% des suffrages pourra disposer de plus de 70% des députés. [...]

À l’opposé, la France Insoumise n’est créditée que de 8 à 18 députés, soit au plus 3%, alors qu’elle a réuni 11% des voix [...]

Cette situation porte un grave préjudice aux institutions. Elle accrédite l’idée que le « pays légal », que représentent les députés, n’est pas représentatif du « pays réel ». [...]'

11 juin 2017
http://www.les-crises.fr/une-vague-en-trompe-loeil-par-jacques-sapir/
https://russeurope.hypotheses.org/6081
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6021
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Mar 13 Juin - 19:31



Une nouvelle affaire pour Richard Ferrand

Le ministre de la Cohésion des territoires se serait enrichi avec la revente d'un morceau de sa permanence de député, probablement achetée avec des fonds publics.

Il aurait pu, comme le permettait l'Assemblée nationale jusqu'en 2015, utiliser son IRFM (son indemnité parlementaire pour frais de mandat) pour l'acheter, alors que l'argent de la revente (40.000 euros), lui, serait allé directement sur son compte en banque.

Il a vendu sa permanence à une SCI nommée "Les amis du Parti socialiste", composée de la fédération PS du Finistère et de l’UESR, une association chargée de la formation des élus.

http://www.leprogres.fr/france-monde/2017/06/13/une-nouvelle-affaire-pour-richard-ferrand
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6021
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Mer 14 Juin - 6:09

 

Le pays des souris où on élit des chats

« Ecoutez les gars, pourquoi est-ce que nous continuons à élire des gouvernements de chats ? Pourquoi n’élirions-nous pas un gouvernement composé de souris ? »
Parabole imaginée par le dirigeant politique canadien Thomas Douglas en 1944.
https://www.youtube.com/watch?time_continue=3&v=OEPPdTQL2S4  cyclops
https://www.monde-diplomatique.fr/2015/01/DOUGLAS/52600
http://www.leprogres.fr/france-monde/2017/06/13/legislatives-j-5-avant-le-second-tour


La France, ce pays où les chats sont déguisés en souris

Hollande veut faire croire qu'il est socialiste, le PS est présenté comme un parti de gauche, Macron le banquier serait anti-système, le PC usurpe l'image de Jean-Luc Mélenchon et aujourd'hui voici le FN qui soutient la France insoumise... Si on ajoute à cela la propagande des chiens de garde des médias, on peut se demander comment les Français arrivent à se retrouver au milieu de ces mensonges et faux-semblants, et pourraient être incités à voter ! Le mensonge institutionnalisé est un ennemi de la démocratie.

Un exemple avec les législatives dans le Nord. Le candidat de la France insoumise Adrien Quatennens doit faire face au soutien du FN.
'Après le soutien exprimé par le Front national au candidat de la France insoumise, Adrien Quatennens a fait le point ce mardi 13 juin. Pour lui, pas de doute, c’est un «piège politique».
« Nous ne leur avons rien demandé et nous ne leur donnerons rien. Nous sommes l’antithèse même de l’extrême-droite». Les électeurs frontistes sont «libres» de faire ce que bon leur semble.

Autant en profiter pour faire le tour sur le peu de soutiens explicites :
«Rien de la part de François Lamy, alors que Benoît Hamon appelle à voter pour les candidats de gauche ; rien d'EELV, alors que l'écologie est au cœur de notre programme, mais un soutien digne du PCF…» '
http://www.lavoixdunord.fr/177489/article/2017-06-13/le-soutien-du-fn-est-un-piege-politique-declare-le-candidat-de-la-france

Un motif de satisfaction tout de même dans ce marigot : avec sa marionnette piège à cons, Hollande a réussi à saborder le PS. Le PS sinistré au profit de Macron... Ce jésuite concurrence Attila et la technique de la terre brûlée !

"Législatives et finances : le PS sera ruiné et En Marche touchera le jackpot"
http://www.sudouest.fr/2017/06/13/legislatives-et-finances-le-ps-sera-ruine-et-en-marche-touchera-le-jackpot-3527957-710.php

http://www.sudouest.fr/2017/06/13/parti-socialiste-ce-grand-cadavre-a-la-renverse-3528255-710.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Qui est Emmanuel Macron ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» En marche ! avec Emmanuel Macron
» QG de campagne d'Emmanuel Macron
» Présidentielle 2017 : le programme d'Emmanuel Macron
» Présentation du programme - Emmanuel MACRON
» Emmanuel Macron

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sarkoverdose :: Forum :: Politique / Social-
Sauter vers: