sarkoverdose

Politique, culture, art, humour...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Qui est Emmanuel Macron ?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 19, 20, 21
AuteurMessage
Orwelle



Messages : 7153
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Sam 29 Déc - 12:41


Brégançon le 27 déc 2018

Les gilets jaunes prêts pour l'acte VII

"La mobilisation va se poursuivre ces prochains jours, même si le gouvernement a démantelé ces dix derniers jours une grande partie des points de blocages", a commenté Laetitia Dewalle, l’une de leurs figures dans le Val-d’Oise.

Selon plusieurs représentants de ce mouvement très divers, de nouvelles manifestations auront lieu samedi, pour le septième week-end consécutif, à Paris, Lyon, Nantes, Toulouse ou encore à Bordeaux. [...]

L’Inspection générale de la police nationale (IGPN), la police des polices, a été saisie par la justice de 48 affaires de violences policières lors de manifestations des gilets jaunes et des lycéens

Depuis le début du mouvement le 17 novembre, dix personnes sont décédées et plus de 1.500 ont été blessées, dont une cinquantaine gravement, selon des sources policières.
https://www.lalsace.fr/actualite/2018/12/29/les-gilets-jaunes-prets-pour-l-acte-vii

Sondage : Selon vous, les gilets jaunes doivent-ils poursuivre leurs actions ?
52 % de oui sur 23.353 votes.
https://www.lalsace.fr/actualite/2018/12/28/sondage-selon-vous-les-gilets-jaunes-doivent-ils-poursuivre-leurs-actions

"Qu'ils viennent me chercher !" avait dit Sa Majesté Macron 1er.
Des "gilets jaunes" ont tenté de s'emparer du fort de Brégançon  bom  
La gendarmerie est intervenue pour bloquer une quarantaine de gilets jaunes qui tentaient d'investir le fort de Brégançon ce jeudi 27 décembre.
https://www.rtl.fr/actu/politique/des-gilets-jaunes-ont-tente-de-s-emparer-du-fort-de-bregancon-7796068279

Le fort de Brégançon attaqué, Attila s'est réfugié dans le golfe de Saint-Tropez
https://www.lalsace.fr/actualite/2018/12/29/le-couple-macron-en-vacances-a-saint-tropez
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin


Messages : 81
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Lun 31 Déc - 0:42



Gilets jaunes : "L'État criminalise les mouvements sociaux"

Un avocat et une juriste, Emmanuel Daoud et de Lucie Lecarpentier, dénoncent les interpellations préventives réalisées en marge de la mobilisation des Gilets jaunes.

[...] La garde des Sceaux, Nicole Belloubet, avait demandé aux procureurs de prendre des ­réquisitions aux fins de procéder aux contrôles des manifestants dans de larges secteurs géographiques. Sur le fondement de ces réquisitions, les forces de l'ordre ont ainsi pu contrôler l'identité de tout citoyen dans les zones visées, sans même devoir justifier de l'existence d'un élément matériel lié à la commission d'une infraction.

Samedi 8 décembre, aux environs de 11 heures, 500 personnes avaient déjà été interpellées à Paris, alors qu'aucun incident n'avait été signalé. Plus frappant encore, sur 907 placements en garde à vue à Paris, 520 ont été suivis d'un classement sans suite. Des centaines de citoyens ont donc été arrêtés au seul motif qu'ils souhaitaient manifester. Il résulte de ce qui précède qu'une opération d'interpellations préventives a bien eu lieu, quoi qu'en dise Nicole Belloubet.

[Ces opération] viennent remettre en question la liberté d'aller et venir, un droit fondamental reconnu par la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789. Ces interpellations préventives portent aussi atteinte à la liberté individuelle. Surtout, c'est le droit de manifester que les autorités ont nié samedi 8 décembre. Ce droit d'expression collective des idées et des opinions est lui aussi garanti, et protégé par le Conseil constitutionnel.

Si l'effet escompté était de dissuader la participation à de futures manifestations, cela semble réussi. Samedi 15 décembre, ils étaient deux fois moins nombreux que la semaine précédente pour l'acte V des Gilets jaunes, soit 66.000 manifestants, contre 126.000 samedi 8 décembre. Certains ont invoqué la peur d'être interpellés et aussi la crainte d'être blessés, y compris du fait de l'usage important de grenades, gaz lacrymogène et Flash-Ball par les forces de l'ordre.

Le gouvernement a utilisé l'arsenal législatif et répressif en vigueur pour criminaliser les mouvements sociaux et inspirer la peur du gendarme et des juges à des citoyennes et des citoyens pour la plupart pacifiques, et ce pour affaiblir la mobilisation. Il convient d'ajouter que les journalistes et photoreporters ont eu les plus grandes difficultés à couvrir les événements. [...]

La gestion des manifestations des Gilets jaunes par le gouvernement, et en particulier par le ministre de l'Intérieur et la ministre de la Justice, démontre une fois de plus (et cela depuis l'instauration de l'état d'urgence et de la loi renforçant la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme) que la France, si elle est le pays où a été adoptée la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen, n'est plus la patrie des droits de l'Homme.

24 déc 2018
https://www.lejdd.fr/Politique/gilets-jaunes-letat-criminalise-les-mouvements-sociaux-3827138


71.061 détenus : record d'incarcérations en France en décembre 2018
Le nombre de détenus dans les prisons françaises a établi un nouveau record au 1er décembre, avec 71.061 personnes incarcérées contre 70.708 le mois précédent

Le nombre de personnes incarcérées "ne cesse d’augmenter depuis 30 ans" selon l'ONG OIP qui s'inquiète de la dégradation des conditions de détention. Selon l'association, 22.890 détenus sont dans des prisons occupées à plus de 150%, 1.506 dorment par terre et le taux d'encellulement individuel est de 40 %, "alors que c'est un droit inscrit dans la loi française depuis 1875".

22.890 personnes sont détenues dans une structure pénitentiaire suroccupée à plus de 150%, et 40.196 dans une structure pénitentiaire suroccupée à plus de 120%, selon les données statistiques mensuelles mises en ligne par l'administration pénitentiaire. Le nombre de matelas au sol est de 1.506

Comme en octobre, près du tiers des personnes incarcérées (20.883) sont des prévenus détenus dans l'attente de leur jugement. La part des femmes (3,8% de la population carcérale totale) et celle des mineurs (1%) sont stables au 1er décembre. Au total, 82.634 personnes étaient placées sous écrou : le 71.061 détenues, et 11.573 placées sous surveillance électronique ou à l'extérieur, des chiffres en légère augmentation.
https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/nouveau-record-du-nombre-de-detenus-en-france-avec-71-061-incarcerees-1545839161

Comment le système politico-médiatique s’y prend-il pour décrédibiliser les Gilets Jaunes ?
1) Mentir sur le nombre de manifestants
2) Mettre à l'écart l'un des "représentants" des Gilets Jaunes, trop médiatisé et jugé pas assez coopératif avec le pouvoir
3) Employer l'arme "fatale", celle de l' assimilation du mouvement des Gilets Jaunes à l'antisémitisme*
https://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/comment-le-systeme-politico-211020
*20minutes.fr est obligé d'avouer ses mensonges
https://www.20minutes.fr/societe/2402387-20181223-video-scene-antisemite-metro-dessus-tout-ca-affirme-vieille-dame

Attila ne tolère que les députés godillots
Le député Sébastien Nadot exclu du groupe LREM après son vote contre le budget 2019
Son éviction a été décidée "à l'unanimité" par les membres du bureau, a indiqué à la presse le président du groupe LREM, Gilles Le Gendre.
https://www.ladepeche.fr/article/2018/12/21/2929036-exclu-groupe-parlementaire-lrem-depute-haute-garonne-sebastien-nadot-regle.html
https://www.20minutes.fr/politique/2401539-20181221-phenomene-gouvernement-fait-tout-peut-tout-ecoute-beaucoup

La taupe d'Attila est toujours active
Alexandre Benalla s’est rendu début décembre au Tchad pour un court séjour à N’Djamena. Il était accompagné "d’une demi-douzaine de personnes, par avion privé, réglant les frais par carte bleue", selon l’une de ces sources.
Selon La Lettre du continent du 12 décembre, Alexandre Benalla a rencontré le frère du président tchadien, Oumar Déby, qui pilote la Direction générale de la réserve stratégique (DGRS) tchadienne.
https://www.sudouest.fr/2018/12/25/tchad-benalla-n-est-pas-un-emissaire-officiel-ou-officieux-de-la-presidence-5685210-10458.php

Benalla, que la presse algérienne présente comme lié aux services secrets marocains (DGED), était pressenti pour diriger le futur Secret Service de l’Élysée.
http://www.voltairenet.org/article202126.html

L’Élysée et le « Gladio B »
http://www.voltairenet.org/article202160.html

Les fuites sur Benalla viennent du sommet de l'État
À la première affaire Benalla on savait déjà que la « fuite » qui avait permis les « révélations » venait du cœur et du sommet de l’appareil de l’État. En effet les « révélations » des médias ne sont que rarement le fruit « d’enquêtes », « investigations » et autres grands mots dont l’égout décore ses terminaux. Il s’agit, presque toujours, de règlements de compte entre secteurs concernés ou de pur et simple achat d’informations, c’est-à-dire de corruption organisée par les médias dans l’État pour se damer le pion les uns aux autres dans la course au buzz.

L’affaire des passeports diplomatiques de Benalla entre dans l’une ou l’autre de ces catégories. Quelqu’un au sommet de l’administration des affaires étrangères ou de l’Élysée a balancé de quoi faire une « révélation », à moins qu’il n’ait vendu l’information comme cela semble se pratiquer dans d’autres ministères. Comment croire que, quatre mois après une demande de restitution d’un passeport diplomatique, personne ne soit en état de le récupérer ? Quelqu’un en a-t-il eu assez aux affaires étrangères, comme avant cela quelqu’un en avait eu assez au ministère de l’intérieur ? Collomb est parti pour cause de Benalla. « Je préfère passer pour un imbécile que pour un délinquant » avait-il dit selon « Le Canard Enchaîné ». Le Drian savait-il ? Dans ce cas pourquoi n’a-t-il rien fait ? Ne savait-il pas ? Dans ce cas comment est-ce possible ? Qui attribue des passeports diplomatiques dans son ministère et en réclame-t-il le retour sans en dire un mot a son ministre ? Le Drian, ce premier prix de vertu ostentatoire, ferait bien de préparer ses bagages.
https://melenchon.fr/2018/12/30/revolution-citoyenne-saison-2/

Thomas Piketty : "L'ISF pourrait rapporter plus de 10 milliards d'euros"
"Le contrôle fiscal sur l'impôt sur la fortune est insuffisant" affirme-t-il.
Thomas Piketty s'étonne par ailleurs qu'il n'y ait jamais eu de déclarations pré-remplies pour l'ISF comme cela existe pour l'impôt sur le revenu : "Évidemment, pour les personnes les plus fortunées, ça, on l'a jamais mis en place. C'est-à-dire que là on suppose la bonne foi..."
https://www.corsematin.com/article/article/thomas-piketty-lisf-pourrait-rapporter-plus-de-10-milliards-deuros

ISF
L’argument consistant à dire qu’il faut alléger la charge fiscale des plus riches afin de “rapatrier en France capitaux et talents” ne tient plus quand on découvre que tous les pays membres de l’Union européenne sans exception sont touchés par l’évasion fiscale (plus de 1.000 milliards d’euros, soit 6 fois le budget annuel de l’UE).
https://www.gastonballiot.fr/suppression-de-lisf-impot-sur-la-fortune-reponse-a-macron-president-du-capital/


Qui sont les vrais assistés ?
https://www.gastonballiot.fr/qui-sont-les-vrais-assistes-les-amis-de-macron/

Macron sacrifie l'indépendance nationale, les services publics, le climat, la biodiversité, la vie des baleines... pour obéir au président de la Commission européenne en acceptant l'accord commercial avec le Japon, dit JEFTA.


(Photo: Alexandros Michailidis / Shutterstock)

Le président de la Commission européenne a annoncé sur plusieurs points son objectif d’aggraver la déconstruction des États et des démocraties.

Sur les accords commerciaux, Jean-Claude Juncker a invoqué « la nécessité de partager nos souverainetés ». En réalité, la négociation et la signature récente de l’accord avec le Japon (JEFTA) sont le symbole d’un vol la souveraineté des peuples. Les députés européens n’ont pas été associés, les Parlements nationaux ne seront même pas consultés. Le véritable visage de la « souveraineté européenne » de Macron, reprise par Juncker apparaît ici en pleine lumière. [...]
https://melenchon.fr/2018/09/12/leurope-va-dans-le-mur-juncker-appuie-sur-laccelerateur/
https://fr.wikipedia.org/wiki/Accord_de_libre-%C3%A9change_entre_le_Japon_et_l%27Union_europ%C3%A9enne



JEFTA : les baleines peuvent crever !

Macron a accepté tout ça lors du Conseil européen du 17 juillet dernier. Il a également accepté le fait que ni le peuple ni le parlement français n’ait son mot à dire sur le sujet. Que reste-t-il de de sa promesse selon laquelle plus jamais on ne devait voir un accord international etre adopté comme l’avait été le CETA ?  Il reste quelque chose : c’est pire à présent !
https://melenchon.fr/2018/09/17/jefta-les-baleines-peuvent-crever/

Ce voyou dangereux de Juncker a même été invité à discourir à  l'Assemblée nationale le 4 décembre !
https://ec.europa.eu/france/news/20181204/president_juncker_assemblee_nationale_fr

Plus sur l'Union européenne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sarko-verdose.bbactif.com
Orwelle



Messages : 7153
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Lun 31 Déc - 11:56



Benalla affirme avoir échangé régulièrement avec Macron depuis l'été
via la messagerie Telegram

"Ça va être très dur de le démentir, parce que tous ces échanges sont sur mon téléphone portable", déclare M. Benalla dans cet entretien mis en ligne dans la nuit de dimanche à lundi 31 décembre.

Alexandre Benalla, qui a récemment effectué plusieurs voyages en Afrique et rencontré des dirigeants, affirme aussi avoir toujours rendu compte au président ou à son entourage de ses faits et gestes.

"J'explique que j'ai vu telle personne, je détaille les propos qui m'ont été rapportés et de quelle nature ils sont. Après, ils en font ce qu'ils veulent. Y compris le président de la République, qui est informé en direct", dit-il.
"J'aurais pu claquer la porte et passer à autre chose. Mais on continue à me solliciter, alors je continue à répondre"."

Il raconte enfin que début octobre, une personne de l'Élysée lui a rendu des effets personnels et ses passeports diplomatiques dans une rue près du Palais avec pour seule consigne "tu ne fais pas de bêtises avec".

"Quand vous voyagez à l'étranger avec un passeport diplomatique, l'ambassade de France est au courant que vous arrivez", assure-t-il. L'Élysée et le Quai d'Orsay ont affirmé n'avoir pas été informés de l'utilisation de ces passeports
L'Élysée avait insisté mardi 25 décembre sur le fait que M. Benalla n'était "pas un émissaire officiel ou officieux" de la présidence. [...]

31 déc 2018
https://www.levif.be/actualite/europe/benalla-affirme-avoir-echange-regulierement-avec-macron-depuis-l-ete/article-normal-1072865.html


Le collaborateur de Macron filmé en train de violenter des manifestants
https://www.youtube.com/watch?v=3LKiETDC6oU  cyclops
https://fr.wikipedia.org/wiki/Alexandre_Benalla
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7153
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Lun 31 Déc - 23:18



Macron est perçu comme un pervers manipulateur

Anonyme, « bien introduit dans les différents cercles de la macronie », selon ses propres mots, Démosthène est l’auteur du Code Jupiter : Philosophie de la ruse et de la démesure, qui vient de paraître aux Éditions des Équateurs. Il y dissèque la philosophie de Macron, libérale et machiavélique. Il revient avec nous sur son pamphlet. [Extraits]

« J’ai écrit ce petit pamphlet parce que je désire expliciter ce “nouveau monde”, son mystérieux projet dont les réformes en cours, nombreuses, ne laissent entrevoir que la pointe de l’Iceberg », nous avertit Démosthène dans son avant-propos. Celui qui se perçoit comme un « ethnologue qui a réussi à pénétrer une tribu très exotique, aux mœurs inconnues, et à s’y fondre », propose une analyse à la fois inédite et novatrice « de la start-up Macron ». Pour Démosthène, la philosophie du président s’inspire (parfois mal) de cinq penseurs : Descartes, Machiavel, Mandeville, Hegel et Ricœur. Le premier est « le philosophe organique » du capitalisme pré-industriel. Du second, il retient que le pouvoir a le devoir de cacher ses objectifs pour réussir. Comme le troisième, il estime que « les vices privés font la vertu publique » et donc que « seul le capitalisme, parce qu’il est amoral, peut sauver le monde. » Macron utilise un Hegel « radicalement dé-marxi-sé » pour justifier la domination des classes possédantes. Enfin, il reprend de Paul Ricœur, dont il s’est présenté comme le disciple, le « en même temps » qu’il a rendu célèbre.

[...] c’est parce que Mandeville dit tout sans aucune circonlocution morale sur les mécanismes de l’appropriation privée qu’il faut le cacher au grand public. Mandeville est ainsi l’inventeur d’un redoutable art de gouverner fondé sur un habile dosage de la flatterie et du blâme. [...]
Cette façon de circonvenir les hommes constitue, selon Mandeville, l’essence du Politique, le cœur de l’économie politique. Cette politique de la flatterie, menée par des politiques rusés est pour lui la seule susceptible de pouvoir faire vivre les hommes ensemble. On peut la mettre en œuvre en agissant sur deux leviers. D’une part, on désignera une classe d’individus dangereux constituée de « ceux qui aiment foutre le bordel », des « cyniques », de « ceux qui ne sont rien et heureux de l’être », des « chômeurs multirécidivistes du refus d’embauche », des « pauvres qui coutent un pognon dingue » et autres amabilités. D’autre part, le fait de désigner à la vindicte publique cette basse classe d’irréductibles permet de poser en regard une large classe toute en dignité composée d’êtres travailleurs et obéissants à qui l’on dira qu’ils ont réussi là où les autres ont failli, ce qui permettra de les ériger en individus modèles capables de se modérer et de prendre autrui en considération. Le but, c’est non seulement de créer deux classes imaginaires opposées stabilisant le champ social, mais c’est aussi et surtout de donner libre cours à une troisième classe tirant les ficelles de l’ensemble. Cette troisième classe se caractérise de faire semblant d’obéir à la loi dans un double but : profiter du prestige des vertueux et, surtout, tenir tout le monde tranquille afin d’en tirer tous les bénéfices possibles. Nous sommes là au cœur de la politique du Capital qui intéresse aujourd’hui beaucoup le capitalisme financier d’où vient Macron.

Or, pour mettre en œuvre cette politique, on peut être habile, semi-habile ou maladroit. Et Macron fut maladroit. Il l’a été en flattant beaucoup les « premiers de cordées » et, dans sa fougue maladroite, il l’a été en cédant beaucoup aux délices de la stigmatisation de ceux qu’il aurait dû s’employer à faire tomber dans le panneau de la vertu. À un point tel que certains « vertueux » se sont sentis visés et se sont logiquement retournés contre lui. Comme ces derniers ont voulu que cela se sache et se voie, ils se sont revêtus d’un « gilet jaune » phosphorescent. On peut le dire autrement : le « Mozart de la finance » est un piètre politique ! [...]

Ce jeune président prétentieux et sans expérience politique paie donc aujourd’hui très cher les maladresses de son début de règne : au lieu d’avoir réussi à dominer en opposant les « vertueux » et les « dangereux », il apparaît désormais comme appartenant à cette troisième classe cynique composée de ceux qui tirent les ficelles en simulant l’abnégation et dissimulant leurs désirs insatiables, ces « premiers de cordée » dont Carlos Ghosn fournit l’archétype. Macron est désormais perçu par beaucoup comme un pervers manipulateur.  [...]

Dans son entretien à la NRF, il disait avoir fait beaucoup de philosophie. Or, à regarder de près sa biographie, ce « beaucoup » se limite à trois ou quatre ans, ses années à Nanterre, notamment avec Étienne Balibar… qui ne se souvient pas de lui, et sa rencontre avec Ricœur. Cela ne l’empêche pas de se prendre pour un grand philosophe. Se disant que, si un penseur aussi brillant que lui avait échoué par deux fois au concours de Normale Sup., cela ne pouvait avoir qu’une explication : les vieux professeurs qui ont corrigé ses épreuves n’ont pas su reconnaître son génie novateur. Que lui restait-il alors à faire ? Sinon à prouver cette explication. Ce qu’il a fait en tentant d’inventer une philosophie alternative. Et plus précisément une philosophie politique alternative où, comme j’essaie de le montrer dans ce livre, quelques idées iconoclastes côtoient de franches absurdités quand ce n’est pas des monstruosités ― bref, il veut oublier (et faire oublier) son échec à Normale Sup.   [...]



Dire « Macron est le président des 0,1 % » relève du registre économico-social.

Dire « Macron a été élu Président de la République française en 2017 » relève du registre politique.

Les deux propositions sont vraies. Le seul problème est qu’on ne sait pas passer de l’une à l’autre. Comment, en d’autres termes, le « président des 0,1 % » a pu devenir le « Président de tous les Français », selon la formule consacrée. Or, c’est justement pour expliquer cette énigme que j’ai écrit ce livre. Dont le sous-titre n’a pas pu vous échapper : « Philosophie de la ruse et de la démesure ». Je veux dire que c’est par ruse que le président des 0,1 % a pu devenir le Président de tous les Français. [...]
La politique est un spectacle tel que ce qui est faux peut être dit vrai et vice-versa. Mon livre doit être perçu comme une tentative de renversement du spectacle, puisque j’en révèle les coulisses et les trucs (à entendre au sens originel du terme : un dispositif scénique destiné à créer une illusion). Or, ces ruses, ces montages, ces coups tordus, Macron en est justement devenu le grand spécialiste lorsqu’il exerçait à la banque d’affaires Rothschild & Cie, comme spécialiste des fusions-acquisitions. Une fonction qu’Alain Minc décrit ainsi : « Un banquier d’affaires doit être intelligent, souple, rapide, et s’il peut être en plus charmant (parce que c’est quand même un métier de pute…), c’est une qualité. [Macron] les avait toutes et il a merveilleusement réussi ». Ce à quoi, son patron d’alors, François Henrot ajoutait : « Il [Macron] a été pour moi la révélation immédiate ! Ce jeune trentenaire n’avait pas seulement des capacités intellectuelles extraordinaires ! Je lui ai dit : “Considère que tu es fait associé dans cette maison !” Là, on apprend vraiment l’art de la négociation, (…) et, d’une certaine façon aussi, des techniques de… comment j’allais dire… pas de manipulation de l’opinion, mais de… un petit peu ». En fait, c’est « un petit peu, beaucoup », car la dernière campagne des présidentielles fut saturée de coups (la construction du produit « Macron », son extraordinaire levée de fonds et le soutien enthousiaste de la grande presse, l’incapacité de Hollande de se représenter, le torpillage de la candidature Fillon…). Soyons clair : je ne crie pas au complot, je dis seulement qu’il faut étudier sérieusement les techniques de manipulation, autant anciennes que nouvelles, qui hypothèquent gravement le fonctionnement démocratique. Je tente dans ce livre d’en isoler quelques-unes et de montrer comment les Maîtres (ou ceux qui se croient tels) les utilisent sciemment pour perpétuer leur domination en les justifiant par des constructions philosophiques très élaborées. [...]

on ne comprend pas bien le positionnement de Macron par rapport au néo-libéralisme. Cela tient à ce que, en France, on croit que le néo-libéralisme signifie obligatoirement un État réduit aux fonctions régaliennes, se débarrassant des services publics et de la redistribution pour les remplacer par un « laissez-faire » économique faisant la part belle aux intérêts privés. Ceci est vrai à propos de Macron, sauf qu’il ajoute à cette couche libérale-libertaire ou anarcho-capitaliste une couche venue du second courant du néo-libéralisme. Je veux parler de l’ordo-libéralisme qui ressortit beaucoup moins de l’école de Chicago que du libéralisme allemand, né de l’opposition au nazisme et au communisme. Cet ordo-libéralisme assigne à l’État la mission de créer un cadre normatif permettant la concurrence libre et non faussée partout, aussi bien entre les entreprises qu’entre les individus. Macron en ce sens ne veut pas moins d’État comme dans l’ultralibéralisme, mais un État reconstruit autrement, avec moins de corps intermédiaires et plus de présence directe des forces économiques vives. C’est ce qui donne à la politique de Macron sa coloration autoritaire.

La visée, c’est la mise en place partout du crédo entrepreneurial de la compétition et de la concurrence. En bref, Macron veut mettre tous les acteurs (entreprises et individus) en concurrence permanente. Toutes les réformes prévues dans tous les secteurs reposent sur ce principe. Toujours et partout, il va donc falloir faire ses preuves pour montrer qu’on est le meilleur ou alors consentir au déclassement et à la paupérisation. Mais est-ce que la plupart des Français sont prêts à consentir à cet horizon harassant ? Est-ce qu’ils sont prêts à en finir avec les différentes formes de solidarité et à ne miser que sur leurs passions égoïstes ? Pas sûr…

Kévin Boucaud-Victoire
5 déc 2018
https://lemediapresse.fr/idees/demosthene-macron-est-desormais-percu-par-beaucoup-comme-un-pervers-manipulateur/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7153
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Tour de vis et nouveaux mensonges   Mar 1 Jan - 21:46


Adolf Macron en une d'un magazine du Monde

La "foule haineuse" de Macron (Vidéos)

'Malgré un discours de bonne facture, Macron n'a pu s'empêcher d'afficher sa morgue et sa verticalité envers les Français et les "gilets jaunes", semblant siffler la fin de la partie pour les "gilets jaunes".
Sa posture de donneur de leçons passe mal et 60% des Français, selon un sondage LCI, ne l'ont pas trouvé convaincant. Le temps de l'empathie a-t-il fait son temps ? Enfin le discours sur la "foule haineuse" a sans doute à voir avec le traumatisme qu'il a vécu au Puy en Velay où il a été poursuivi par une foule vociférant des insultes à son égard et des slogans du style "Macron démission".'
https://youtu.be/amsJP9SK7nc  cyclops

'"Que certains prennent pour prétexte de parler au nom du peuple, mais lequel ?, d'où ?, comment ?, et n'étant en fait que les porte-voix d'une foule haineuse s'en prennent aux élus, aux forces de l'ordre, aux journalistes, aux Juifs, aux étrangers, aux homosexuels, c'est tout simplement la négation de la France. Le peuple est souverain, il s'exprime lors des élections, il y choisit des représentants qui font la loi."' a osé dire le délinquant spoliateur.

'[...] Quant à son discours et son combat sur les "fake news", Macron est sans doute mal placé pour montrer l'exemple avec l'affaire Benalla où l'exécutif au pouvoir semble afficher mensonges sur mensonges depuis juillet 2018.
[...]'
1er janvier 2019
http://le-blog-sam-la-touch.over-blog.com/2019/01/la-foule-haineuse-de-macron-videos.html


Sa Majesté a les oreilles échauffées, elle voudrait que le peuple maltraité l'aime et souffre en silence, afin de profiter des ors de la République en toute quiétude... Cet arrogant ressemble de plus en plus à un grand dépendeur d'andouilles.

Le Temps des bouffons  
'Cette arrogance satisfaite qu’affiche le jeune président français Emmanuel Macron, les notables plus roués savent en réserver l’expression à des cercles fermés : clubs, comités et conseils où nul défilé de « gilets jaunes » ne viendra polluer l’atmosphère par des considérations vulgaires sur le diesel et les fins de mois (voir le dossier « Le soulèvement français » dans le numéro de janvier, en kiosques).
Cinéaste et militant indépendantiste québécois, Pierre Falardeau (1) (1946-2009) a saisi en 1985, à Montréal, l’un de ces moments de félicité où l’élite se déboutonne. [...]
« À vous tous, nos membres, à nous tous, applaudissons-nous ! », comment ne pas percevoir l’écho d’une autre voix présidentielle longtemps infatuée mais soudain inquiète à l’idée que les foules ne forcent les portes du banquet ?'
https://vimeo.com/308560261  jocolor
https://www.monde-diplomatique.fr/carnet/2019-01-01-Le-Temps-des-bouffons

Macron et les médias : comment la presse a renoncé à son rôle de contre-pouvoir
https://lvsl.fr/comment-la-presse-a-renonce-a-son-role-de-contre-pouvoir


https://youtu.be/stpu0ilP0hg  bounce
http://www.cgt-unilever-hpc-france.com/2019/01/allez-pour-2019-on-ne-lache-rien.html

Les gilets jaunes remettent le couvert à Cognac
https://www.youtube.com/watch?v=GkM5XksVKps

Les gilets jaunes aux ronds-points et à Auchan à Cognac
https://www.youtube.com/watch?v=br7yPEgA8EM

Gilets jaunes : une mobilisation qui ne faiblit pas à Bordeaux, 650 manifestants à La Rochelle
http://www.charentelibre.fr/2018/12/29/gilets-jaunes-une-mobilisation-qui-ne-faiblit-pas-a-bordeaux-650-manifestants-a-la-rochelle,3365639.php

La fraude fiscale dépasse les 80 milliards d'euros anuels
Monique Pinçon-Charlot : La FRAUDE FISCALE est une arme pour asservir le peuple [vidéo]
https://youtu.be/6UX6AGXlf8Y
http://www.regards.fr/web/article/monique-pincon-charlot-la-gauche-est-majoritaire-dans-notre-pays

Pas de traque des fraudeurs mais des chômeurs
et tour de vis sur les retraites complémentaires


Les seniors seront incités à travailler plus longtemps

Particulièrement visés au porte-monnaie depuis le début du quinquennat, les aînés ne verront leurs pensions de base revalorisées que de 0,3 %, bien loin du niveau de l’inflation. Entre deux miettes distribuées par Emmanuel Macron, les régressions continuent de plus belle. Avec la fusion des régimes complémentaires des cadres et des salariés (Agirc et Arrco), les cotisations retraite vont augmenter, mais sans ouvrir de droits supplémentaires… Les seniors seront donc incités à travailler plus longtemps, jusqu’à 63 ans au moins, via un système de bonus-malus.

Quant aux coups portés aux demandeurs d’emploi, ils vont aussi s’intensifier en 2019. La publication d’un décret au Journal officiel le 30 décembre fait apparaître un durcissement des sanctions à l’égard des chômeurs supérieur à ce qui avait été annoncé par le gouvernement. Alors que la négociation d’assurance-chômage est censée aboutir à des économies astronomiques de 3 à 3,9 milliards d’euros sur trois ans, le volet « contrôle des chômeurs » contenu dans la loi avenir professionnel persiste dans un cap répressif.
Au début, la non-présentation à un rendez-vous avec son conseiller Pôle emploi devait être sanctionnée de quinze jours de radiation des listes, contre deux mois aujourd’hui. Au final, le décret prévoit un mois de radiation, deux mois pour deux manquements et quatre mois au bout de trois manquements.

L’allégement promis par le pouvoir se retrouve donc édulcoré. L’exécutif avait également évoqué des peines graduelles en cas d’« insuffisance de recherche d’emploi » des chômeurs. L’allocation devait ainsi être impactée en cas de deuxième manquement. Or, dans le décret, celle-ci est supprimée dès la première faute et non suspendue, ce qui permettait de garder ses droits. Avec ces mesures, le gouvernement prend encore le risque de faire monter la pression d’un cran dès le début d’année.
https://www.humanite.fr/pouvoir-dachat-des-miettes-et-des-regressions-au-menu-de-2019-665816

'République irréprochable'
Affaire Benalla. La présidente de la Commission des lois, Yaël Braun-Pivet, rejette une nouvelle commission d'enquête à l'Assemblée
https://www.ouest-france.fr/politique/affaire-benalla/affaire-benalla-la-presidente-de-la-commission-des-lois-rejette-une-nouvelle-commission-d-enquete-l-6156315
Craindrait-elle que soient confimées les rumeurs de ventes d'armes où seraient impliquées des puissances étrangères ?

Benalla : l’incroyable « ignorance » de l’Élysée
Comment croire que l’Élysée ait tout ignoré des nombreux déplacements d’Alexandre Benalla, qu’«aucune information» ne soit remontée des ambassades ou de ses services de renseignement sur ses rencontres répétées avec des dignitaires africains ? Comment imaginer qu’Emmanuel Macron se soit totalement désintéressé de la nouvelle carrière de son sulfureux ex-protégé ?
http://www.charentelibre.fr/2018/12/28/benalla-l-incroyable-ignorance-de-l-elysee-le-point-de-vue-de-cl,3365262.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7153
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Mer 2 Jan - 23:28


C’est reparti !
Gilets Jaunes : blocage du site pétrolier à Grand Quevilly et évacuation musclée

Dès 4 heures ce matin, mercredi 2 janvier, un peu moins d’une centaine de Gilets jaunes ont commencé à bloquer l’accès principal du terminal pétrolier Rubis, à Grand-Quevilly près de Rouen. À 9.00 du matin ils étaient évacués par la police.

Le credo de Macron : taper fort, tout de suite

Dès 4 heures ce matin, ils étaient entre 60 et 80 Gilets Jaunes venus bloquer l’accès principal du terminal pétrolier Rubis, près de Rouen, empêchant les camions citernes d’entrer et de sortir. Dès 9 heures, ils étaient évacués par les forces de police. Pour justifier cette déclaration de guerre éclair aux Gilets Jaunes, quelques heures après le discours autiste et provocateur du désormais honni Macron, Bruno Lemaire, directeur de cabinet de la préfète de Seine-Maritime, a récité son credo selon saint Macron :

« Comme tout blocage, il n’est pas acceptable. Faire un feu devant un dépôt pétrolier c’est extrêmement dangereux. Ils seront autant que possible poursuivis devant les tribunaux »… « Ce sont des actions particulièrement irresponsables ». Et de brandir immédiatement le bras armé dont il dispose : « Dès qu’il y a blocage et que ce blocage crée une gêne à l’ordre public et à la sécurité publique, les forces de l’ordre interviennent ».

Pourtant, des Gilets Jaunes, présents sur le site ce matin, contestent le prétexte de sécurité. Ils s’exaspèrent d’avoir entendu à la radio, après l’évacuation, qu’il y avait eu un feu et usage de la force par les gilets jaunes « alors que pas du tout ! ». [...]

Derrière la force, la crainte d’une reprise des sites stratégiques

Macron a décidé de ne rien entendre, de maintenir son cap et de jouer à fond la carte de la répression et de la violence la plus extrême, si cela s’avère nécessaire. Cela l’oblige, lui et ses forces de répression, à être sans cesse sur le qui-vive et à mesurer en permanence les risques pour sa stratégie.

Si les décisions ont été si promptes à se prendre ce matin et l’évacuation réalisée en un temps record, c’est que le terminal pétrolier de Rubis est stratégique pour deux raisons :

La première, c’est que de ce terminal partent les camions citernes qui distribuent le carburant dans toute la Haute-Normandie (Eure et Seine-Maritime) et même au-delà (jusque dans l’Oise, la Somme, l’Orne…). Par ailleurs, la Normandie est, avec la région Paca, l’une des premières régions de France en matière de raffinage et de transports de carburant par camions ou par pipe-line. Elle concentre huit sites vitaux pour l’approvisionnement en carburant. Toute contagion des blocages entre les différents sites serait stratégiquement désastreuse.

La deuxième raison, fondamentale dans cette période critique, c’est que le site de Rubis n’en est pas à son premier essai et constitue un « foyer » de mouvement social. [...]

la région normande est l’un des lieux où la question de la convergence des luttes se pose avec le plus d’acuité et qu’elle a, peut-être, le plus de potentiel si l’on veut que 2019 soit pour Macron et son monde, une année de défaite.

2 jan 2019
http://www.cgt-unilever-hpc-france.com/2019/01/c-est-reparti.html


Une politique de l’ultra violence des forces de répression pour casser le mouvement
http://www.revolutionpermanente.fr/Les-Gilets-jaunes-bloquent-Ouest-France-pour-denoncer-les-mensonges-mediatique

Côtes d’Armor : Une trentaine de CRS passe à tabac un gilet jaune tombé au sol [Vidéo]
http://www.revolutionpermanente.fr/VIDEO-Cotes-d-Armor-Une-trentaine-de-CRS-passe-a-tabac-un-gilet-jaune-tombe-au-sol

À Romilly, des gendarmes interpellent et plaquent au sol une personne âgée Gilet jaune [Vidéo]
http://www.revolutionpermanente.fr/VIDEO-A-Romilly-des-gendarmes-interpellent-et-plaquent-au-sol-une-personne-agee-Gilet-jaune

Rouen : La BAC cible à la tête son flashball sur un journaliste filmant la répression
http://www.revolutionpermanente.fr/VIDEO-Rouen-La-BAC-cible-a-la-tete-son-flashball-sur-un-journaliste-filmant-la-repression

Un « manifestant main levée qui se fait tirer dessus à bout portant ça ne choque personne dans les médias ? »
http://www.revolutionpermanente.fr/VIDEO-Un-manifestant-main-levee-qui-se-fait-tirer-dessus-a-bout-portant-ca-ne-choque-personne-dans



« Nous vous mettons solennellement en garde », lettre ouverte des Gilets jaunes de Rouen à Emmanuel Macron
À l’occasion des traditionnels vœux, François Boulo, avocat et porte-parole des Gilets jaunes à Rouen, a écrit une lettre ouverte au président de la République.

[...] Nous vous souhaitons de prendre la mesure de la gravité du climat de tension qui traverse notre pays : il n’est pas acceptable que tant de Gilets jaunes, simples citoyens qui avaient décidé de faire entendre leurs voix et d’exercer leur liberté d’expression, aient vu leurs vies basculer par des mutilations qui resteront à jamais gravées dans leurs chairs, sans compter ceux qui ont croisé la mort sur le chemin de leur combat. Votre responsabilité est engagée car vous n’avez pas eu un seul mot d’empathie pour tous ces manifestants victimes des dérives inqualifiables de quelques individus, agissant – par votre silence coupable – avec le sentiment d’une parfaite impunité, qui déshonorent nos forces de l’ordre.

Nous vous exhortons, vous l’aurez compris, à réconcilier le peuple français avec ses policiers et gendarmes qui ont pour mission de le protéger. [...]
2 jan 2019
https://lemediapresse.fr/social/nous-vous-mettons-solennellement-en-garde-lettre-ouverte-des-gilets-jaunes-de-rouen-a-emmanuel-macron/


Mais Macron n'écoute que les ultra-riches
Abus de pouvoir de la police politique : Eric Drouet arrêté
La figure des Gilets jaunes Eric Drouet a été de nouveau interpellé par les forces de l'ordre à Paris, non loin des Champs-Élysées, alors qu'il participait à un rassemblement dans la soirée du 2 janvier.
Il a été arrêté et placé en garde à vue pour organisation d'une manifestation sans déclaration préalable.

Rapidement après l'interpellation d'Eric Drouet, Jean-Luc Mélenchon a dénoncé sur Twitter « un abus de pouvoir ». « Une police politique cible et harcèle désormais les animateurs du mouvement Gilet jaune », s'est insurgé le leader de la France Insoumise, qui avait rendu le 31 décembre un hommage à Eric Drouet.
https://francais.rt.com/france/57489-paris-gilet-jaune-eric-drouet-forces-ordre-concorde-gilets-jaunes

Il y a désormais plus de super riches à Paris qu'à Londres
Selon l'étude annuelle sur les grandes fortunes de la planète réalisée par le Wealth-X Institute, 3950 personnes détenaient un patrimoine supérieur à 30 millions de dollars (26 millions d'euros) dans la capitale française en 2018.
La croissance de ses ultra-riches est l'une des plus fortes. Le pays comptait 10.120 très grandes fortunes en 2017, soit une une hausse de 17% sur un an.
https://www.bfmtv.com/economie/il-y-a-desormais-plus-de-super-riches-a-paris-qu-a-londres-1518694.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7153
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Ven 4 Jan - 9:53



Un appel est lancé pour une marche de soutien à Emmanuel Macron le 20 janvier.
Le lanceur ne voit pas en quoi Macron est "le Président des riches". Où a-t-il donc trouvé son diplôme d'ingénieur ?!
Une journée de plus et on aurait pu fêter la décapitation du roi.

Le mouvement des gilets jaunes, c’est bien la fuite à Varennes de Macron 1er
'l’exécution en effigie des gouvernants, quels qu’ils soient, à l’occasion de manifestations publiques et de défilés de rue, est, sous la V° République, de tradition, une routine presque.'

'La « scène primitive » à laquelle fait implicitement mais distinctement référence le simulacre d’Angoulême, c’est évidemment la mise à mort de Charles 1er, le 30 janvier 1649, qui marque symboliquement la fin de la monarchie absolue en Angleterre et l’avènement provisoire de la République, sous Olivier Cromwell.'

'Son équivalent symbolique, dans l’histoire française, c’est évidemment la mise à mort de Louis XVI, par décapitation aussi, un événement dont des philosophes du politique aussi négligeables que Jacques Rancière ou Alain Badiou ont montré qu’il était résolument indissociable de l’avènement de ce nouveau régime de la politique connu sous le nom de démocratie. Pas d’avènement de l’ère du citoyen sans rupture violente avec le temps de l’Ancien Régime, une rupture qui ne sera jamais aussi fortement et solidement imagée que dans et par cette cérémonie où le corps du roi est coupé en deux.'

'Ce que signale la mise en scène d’Angoulême est tout à fait distinct : le retour en force, dans l’imagination du peuple en colère, de la symbolique de l’Ancien Régime, la notion vague mais tenace d’une sorte de monarchie absolue subrepticement restaurée, sous les apparences trompeuses d’un régime républicain en bout de course.'

Extraits d' "Ils ont perdu la tête..." par Alain Brossat
https://lundi.am/2018-12-30T19-42-50-if-gte-mso-9-xml-o-OfficeDocumentSettings-o-PixelsPerInch

Le prince, lorsqu'il devient tyran, peut être chassé
Les Corses ont mis en cause la domination des Génois en se servant de Thomas d'Aquin et de ses successeurs. C'est la naissance du droit des peuples à disposer d'eux-mêmes, qui apparaît dans le préambule de la Constitution de 1755.
https://www.corsematin.com/article/politique/jean-guy-talamoni-on-a-vu-naitre-la-notion-de-nation-au-sens-moderne

Macron et ses laquais escroquent les Français

La rémunération du livret A est gelée à 0,75%, alors que l'inflation atteint 1,80 à 1,90 %. (Un excellent rendement pour les banquiers qui profitent des milliards d'euros placés).
C'est une dégradation historique du pouvoir d'achat, déclare la CLCV.
https://www.europe1.fr/economie/livret-a-la-clcv-plaide-pour-changer-la-methode-de-calcul-du-taux-3831566

Les actes médicaux onéreux moins bien remboursés au 1er janvier 2019
http://www.cgt-unilever-hpc-france.com/2019/01/les-actes-medicaux-onereux-moins-bien-rembourses-au-1er-janvier-2019.html

Les chômeurs ne pourront plus refuser une offre d'emploi à un salaire inférieur
Après deux refus "d'une offre raisonnable", même à un salaire très inférieur, l'allocation-chômage sera désormais supprimée pendant un mois.
https://www.marianne.net/politique/reforme-macron-les-chomeurs-ne-pourront-plus-refuser-une-offre-d-emploi-un-salaire

Retraites complémentaires : tour de vis au 1er janvier 2019
Les salariés du privé payeront davantage de cotisations et devront reculer d'un an leur départ en retraite pour éviter une décote.
https://www.humanite.fr/pouvoir-dachat-des-miettes-et-des-regressions-au-menu-de-2019-665816

Le gouvernement propose aux Français non imposables (dont le dernier revenu fiscal est inférieur ou égal à 6.300 euros par part) une prime à la conversion de 5.000 euros. Où vont-ils trouver les 17.000 euros manquant au minimum pour s'acheter une voiture électrique ?
https://www.auto-moto.com/green/voitures-electriques-tous-les-modeles-du-marche-leur-prix-leur-autonomie-renault-tesla-nissan-peugeot-bmw-55400.html

« Gilets jaunes » : « Nous ne pouvons pas accepter les arrestations préventives », tonne l’avocat Henri Leclerc
Ancien président de la Ligue des droits de l’Homme et avocat depuis 60 ans, Henri Leclerc réagit au sujet des manifestants arrêtés préventivement en marge de la mobilisation des « gilets jaunes » et explique en quoi cette loi datant de 2010 peut être liberticide si elle est mal appliquée.

'C’est sur son fondement que de nombreux manifestants ont été arrêtés, samedi, avant même qu’ils ne commettent le moindre acte de dégradation ou de violence. Avant même, pour certains, qu’ils n’atteignent le cortège de « gilets jaunes » dans lequel ils voulaient manifester. Il suffisait aux forces de l’ordre de trouver sur ces manifestants des éléments (masque de protection, lunettes de natation, etc.) pour estimer qu’ils allaient commettre des violences et donc les envoyer en garde à vue toute la journée. Les empêchant donc de manifester leur colère.'

'Aujourd’hui, il faut faire en sorte que ce texte ne soit pas utilisé dans le but d’attenter à la liberté de manifester. Cela serait très grave pour notre démocratie.'
https://www.20minutes.fr/justice/2391747-20181210-gilets-jaunes-pouvons-accepter-arrestations-preventives-tonne-avocat-henri-leclerc

Marie-Pierre de La Gontrie (PS) y voit une manière de détourner l'attention de l'affaire Benalla : "Réussir à transformer Eric Drouet en icône de la révolution prolétarienne en pleine affaire Benalla. Génie de la communication politique", a-t-elle écrit sur Twitter.

Hervé Morin, ancien ministre de la Défense, dénonce "l'amateurisme" du gouvernement qui doit "sortir de l'arrogance et du mépris", après l'arrestation du "gilet jaune" Eric Drouet lors d'une manifestation.

"On ne comprend pas bien pourquoi on déploie autant de force pour créer un évènement de quelques chose qui aurait pu faire une brève dans les journaux", a poursuivi le président de la région Normandie, soulignant que le pays est "dans une situation extrêmement explosive".
Selon l'ancien ministre de la défense, "à tout moment, tout peut s'embraser, on a désinhibé une partie des compatriotes qui ont envie de renverser le système (...).

"Le chef de l'État a un vrai problème de confiance dans le pays, il y a un sentiment de haine envers le chef de l'État que l'on a jamais vu", a estimé l'ancien ministre de Nicolas Sarkozy, qui pense que "si le mouvement dure plusieurs mois, la seule solution qui restera, ce sera le suffrage universel (...) à travers une dissolution et une majorité nouvelle".
https://www.nouvelobs.com/politique/20190103.OBS7917/arrestation-d-eric-drouet-melenchon-denonce-une-police-politique.html

VOEUX 2019 : MACRON CHOISIT LA CONFRONTATION
Aude Lancelin commente le discours télévisé de Macron, qui fait fi de la souveraineté de la France et du rejet de l'UE par le peuple.
https://www.youtube.com/watch?v=E9fZYkzOR9c  cyclops

L’affaire Benalla, c’est la République des fripons
par Francois Cocq
https://youtu.be/nO0-DSKBDzY  cyclops

À sa sortie de garde à vue, Eric Drouet s'est défendu sur ses intentions de mercredi 2 janvier, alors qu'il a été arrêté près des Champs-Elysées pour organisation d'une manifestation non déclarée. "C'était juste un rendez-vous pour aller au restaurant tous ensemble. Surtout qu'on n'avait pas de gilet jaune, on n'est pas allé sur la route, on a marché sur le trottoir, respecté les passages piétons. Du début à la fin on a été droits et ça n'a pas suffit."
https://www.lci.fr/social/en-direct-gilets-jaunes-eric-drouet-assume-un-coup-de-com-apres-son-arrestation-sondage-2103673.html

Arrestation scandaleuse d'Eric Drouet, un des porte-parole des gilets jaunes... La morale de l'Histoire
[...] toute atteinte aux libertés fondammentales ouvre la voie à un engrenage mortifère qui conduit, pour des raisons de classe, à une répression de plus en plus massive, et les premières victimes seront suivies d'autres, et d'autres, qui se croyaient à l'origine hors du champ des victimes potentielles....

Aujourd'hui, l'oligarchie prend peur. Et pour tenter de conserver un pouvoir de plus en plus chancelant, en viendra un jour ou l'autre, pour se protéger à exercer un régime de violence, voire de dictature, même sans uniforme, qui visera l'ensemble de la population.
Aussi, aujourd'hui, il ne faut en aucun cas laisser s'instaurer un régime de basse police qui conduit à un régime policier. [...]

Jean LEVY
http://www.cgt-unilever-hpc-france.com/2019/01/arrestation-scandaleuse-d-eric-drouet-un-des-porte-parole-des-gilets-jaunes.la-morale-de-l-histoire-par-jean-levy.html


Indignation chez les "gilets jaunes"
"Monsieur Castaner et Monsieur Macron ont décidé de réprimer et de bafouer la parole du peuple". Pour Benjamin Cauchy, cette interpellation revient à "mettre du white spirit sur un barbecue. Ça va encore faire redémarrer de la colère qui était déjà fort présente sur le territoire.
Malheureusement, ils ont remis une pièce dans la jukebox, et la chanson des 'gilets jaunes' va continuer à chanter", conclut-il.
https://www.rtl.fr/actu/conso/les-actualites-du-7h30-arrestation-d-eric-drouet-les-gilets-jaunes-indignes-7796111733

Acte 8
Dans une lettre ouverte publiée sur Facebook ce jeudi 3 janvier, le groupe La France en colère annonce un acte 8 de la mobilisation samedi 5 janvier.
55% (+1) des Français souhaitent que le mouvement des Gilets jaunes se poursuive, selon un sondage Odoxa Dentsu consulting publié le 3 janvier.
Un rassemblement de soutien à Eric Drouet a eu lieu ce soir place de la République, auquel s'est jointe la conseillère LFI de Paris Danielle Simonnet.

"Emmanuel Macron a devant lui deux solutions. Soit il considère que les revendications qui sont portées sont justes (...) soit il décide que non, il ne veut pas entendre ce que disent les Gilets jaunes mais il est témoin du fait qu'il y a ce conflit de légitimité et il en revient aux urnes" a déclaré le député LFI Adrien Quatennens sur LCI.
https://www.lci.fr/social/en-direct-gilets-jaunes-eric-drouet-assume-un-coup-de-com-apres-son-arrestation-sondage-2103673.html

Des gilets jaunes saisissent le Défenseur des droits pour "atteinte à la liberté de contester"
https://www.linfo.re/france/societe/gilets-jaunes-a-paris-des-manifestants-saisissent-le-defenseur-des-droits

219 personnes incarcérées, un record pour un mouvement social
Du 17 novembre au 17 décembre 2018, il y a eu au total 4.570 gardes à vue, dont 3.003 en province et 1.567 à Paris.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/gilets-jaunes-219-personnes-incarcerees-un-record-pour-un-mouvement-social-7796112085
https://www.bastamag.net/gilets-jaunes-repression-arrestations-blesses-grenades-LBD-garde-a-vue

Si elle arrête des Gilets jaunes sans motif, la police du prince ne protège pas les homosexuels.
"On ne m'a pas laissé entrer. On m'a dit qu'il me fallait un certificat médical pour déposer ma plainte (...) que c'était de notre faute et qu'on provoquait." raconte Farès qui souffre de deux côtes et d'une clavicule fêlées. Il a une interruption temporaire de travail de quatre jours.

La guerre psychologique est en train de se substituer au maintien de l'ordre républicain
https://www.youtube.com/watch?v=z1YYmp9ttco  cyclops

Mouvement des gilets jaunes : enjeux d’une lutte entre classes sociales

[...]  le discours traditionnel du parti de l’ordre inique qui aimerait persuader qu’il peut y avoir une voie de consensus entre ceux qui dominent et ceux qui sont dominés dans ce pays.

Non, il ne peut y avoir en avoir. Le dissensus est total. Et nous allons le montrer en prenant les quatre niveaux principaux de revendications des gilets jaunes [1]. Quand bien même les partis en présence seraient animés des plus hauts sentiments, de la plus grande volonté de concorde, le dissensus perdurerait, car ce qu’exigent les gilets jaunes est radicalement incompatible avec les intérêts de la caste dirigeante. Voici ce qu’ils exigent :

1) L’abolition de la déchéance sociale. La suppression du phénomène des sans abris, la fin de la pauvreté, une augmentation réelle du salaire minimum. [...]

2) Remise en cause des inégalités sociales. Des conditions de travail décentes, revalorisation de l’ensemble des salaires, mise à bas de l’inégalité fiscale avec une plus grande progressivité et la remise en place de l’ISF, et de l’inégalité sociale avec un maximum des salaires à hauteur de 15000€. [...]

3) Le maintien et le développement de l’appareil productif national via l’investissement de la puissance publique : fin des délocalisations, plus jamais une trahison comme celle de la vente en pièces détachées d’Alsthom au Siemens allemand et General Electrics états-unien.  [...]

4) Enfin nous terminons sur l’axe le plus important et sans aucun doute le plus affolant pour la caste qui domine : le pouvoir au peuple. Référendum d’initiative populaire, 6ème République, contrôle des élus payés au salaire médian, déprofessionnalisation de la vie politique. Or la République, la démocratie, ne sont acceptés par ceux qui règnent sans partage sur l’économie que tant qu’elle est un garde-fou permettant de cacher et de protéger leur règne sans égal sur l’avoir. [...]

Cependant sitôt que les masses se mobilisent, se rencontrent, discutent, débattent, sans médiation, l’influence des « médias » en prend un coup, l’endoctrinement devient bien plus ardu. Ce dernier point nous permet de faire directement le rapprochement entre la mobilisation des gilets jaunes qui portent les vélléités de souveraineté politique de l’écrasante majorité du peuple français avec ce que François Ruffin a désigné dernièrement comme « le resserrement autoritaire de la caste ». Le problème se pose ainsi à la bourgeoisie : comment maintenir notre domination politique et économique, quand 75 % de la population luttent ou soutiennent la lutte contre le néo-libéralisme [3] ? [...]

1) La première est évidente, elle consiste en la dépossession de la souveraineté populaire. [...]
En ce sens, un individu comme Emmanuel Macron, qui n’a disposé que de 16 % des suffrages si on les rapporte à l’ensemble de la population en état de voter, peut prendre possession de presque tous les pouvoirs, ce qui permet de procéder aisément à une transformation autoritaire des institutions.
Ensuite, il faut procéder à un « transfert de souveraineté » hors du cadre d’expression de la souveraineté du peuple vers le cadre des institutions européennes, comme l’a formulé « très clairement » le député LREM Aurélien Taché : « Le fait de transférer une grande partie de la souveraineté nationale au niveau européen, c’est le cœur de ce qu’on proposera aux élections européennes, ça c’est très clair. » [4] Cette expression « transfert de souveraineté » est en réalité une invention de communicants qui n’a aucune signification concrète : la souveraineté existe ou n’existe pas, elle ne peut pas être transférée. Sitôt qu’elle échappe aux mains du peuple, le peuple n’est plus souverain. [...]

2) Dans un deuxième temps, pour sanctifier cette distance infinie qui sépare le peuple de l’exercice réel de sa souveraineté, tout une stratégie de répression voire de terreur peut être mise en place. Et cela est amenée à prendre une nouvelle ampleur avec le mouvement des gilets jaunes perdurant. Cette fois, une large frange de la population qui méconnaissait la violence dont était capable le pouvoir face à des mobilisations sociales est en train d’en prendre conscience. [...]
Les attaques judiciaires contre l’opposition populaire (FI, Mélenchon, Ruffin, Eric Drouet etc.) ainsi que les diverses apologies du caractère monarchiste des Français, ou de Pétain, l’affaire de barbouzerie Benalla, ne sont pas des coïncidences mais participent de la voie autoritaire prise par la caste pour empêcher son renversement.

3) Enfin, à défaut de pouvoir anéantir la colère sociale, il est néanmoins possible de la détourner. Toute société de classes est une société dans laquelle un certain nombre d’individus vivent et s’enrichissent sur le dos de ceux qui travaillent. Il faut donc dévier cette légitime colère, qui part d’une véritable souffrance, sur un groupe d’individus qui n’est pas la cause réelle des problèmes sociaux. Recentrer le débat politique sur la question religieuse a toujours été redoutablement efficace pour se prémunir de toute remise en cause de l’ordre établi ; au fur et à mesure que les tensions s’aiguisent, la remise en cause de la laïcité est plus qu’une tentation. [...]

Mais le peuple travailleur a montré qu’il n’était plus dupe des manœuvres destinées à lui faire lâcher ses revendications. Et le mouvement s’enracine dans le temps, comme les gens s’enracinent sur les barrages de rond-point. Quand bien même les gilets jaunes devaient mettre en repos la mobilisation pendant un moment, que les puissants ne se fassent pas d’illusions : le peuple n’acceptera plus les reculs. L’on n’extirpe pas facilement les réflexes d’auto-organisation qu’il a précieusement acquis.
Si les culs cousus d’or aimeraient faire croire que cela donne une image délétère de la France, le réveil du peuple français donne au contraire de l’espoir aux exploités sous toutes les latitudes pour secouer le joug qui pèse sur eux. La victoire de l’insurrection citoyenne ferait l’effet d’un tremblement de terre et précipiterait bien d’autres à suivre l’exemple. Elle rappellerait cette loi clamée par Saint-Just, le 8 ventôse An II, et que les financiers apeurés s’efforcent d’oublier : « Les malheureux sont les puissances de la terre ; ils ont le droit de parler en maîtres aux gouvernements qui les négligent. ».

Julien Auberger
30 déc 2018
https://www.legrandsoir.info/mouvement-des-gilets-jaunes-enjeux-d-une-lutte-entre-classes-sociales.html


Dernière édition par Orwelle le Dim 6 Jan - 11:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7153
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Sam 5 Jan - 23:55


Des carmagnoles jaunes ?

Acte 8 des Gilets jaunes : 50.000* manifestants en France
pour maintenir la pression sur le gouvernement.

Le collectif « La France en colère » n’a pas été convaincu par les réponses de l’exécutif et compte adresser une lettre ouverte au président de la République ce samedi 5 janvier.

Des heurts ont éclaté à Paris, alors que le cortège s’approchait de l’Assemblée nationale. Des incidents sont également relevés dans plusieurs autres villes, notamment à Caen, Le Mans ou Brest.

Les gilets jaunes ont bloqué la circulation des Champs-Élysées pour l'acte VIII
Sifflets, pétards et "Macron démission"

'Les gilets jaunes' ne visent plus l'Élysée (Paris), comme aux précédents actes, mais l'Assemblée nationale. Là-bas, une lettre sera lue par plusieurs figures du mouvement des 'gilets jaunes'. C'est une réponse très critique aux voeux d'Emmanuel Macron." Si le mouvement se structure dans la capitale, le mot d'ordre reste le même : "poursuivre la mobilisation partout en France, dans les jours et les semaines à venir"

Non loin de l'Assemblée nationale, des heurts ont éclaté entre des manifestants qui ont tenté de franchir la passerelle Léopold-Sédar-Senghor, qui enjambe la Seine, et les forces de l'ordre, qui les ont repoussé avec des tirs de gaz lacrymogènes.

Des Gilets jaunes ont manifesté devant le siège de l'AFP. [...]
https://www.ouest-france.fr/societe/gilets-jaunes/direct-gilets-jaunes-un-huitieme-samedi-de-mobilisation-paris-et-en-regions-6159576
https://www.francetvinfo.fr/economie/transports/gilets-jaunes/gilets-jaunes-une-nouvelle-strategie-pour-lacte-8_3130889.html
*Le 19/20 de France 3 en donne la moitié.

*Le syndicat de police Policiers en colère, publie un tout autre chiffre : « Estimation de la participation à l’acte 8 des Gilets Jaunes à 15h : plus de 300.000 manifestants à travers toute la France »

Sur France 2, Delahousse semble établir un lien entre GJ et attaque raciste contre un député LREM.

Le porte-parole du gouvernement évacué de son ministère après l'intrusion de manifestants

Selon Le Parisien, des individus, dont on ne sait pas encore s'ils sont liés ou non au mouvement des Gilets jaunes, ont défoncé la porte du secrétariat d'État de Benjamin Griveaux, le porte-parole du gouvernement, rue de Grenelle à Paris. L'intrusion aurait eu lieu au moyen d'un engin de chantier.
Griveaux a été mis en sécurité, accompagné de ses collaborateurs. Cool  
https://www.ouest-france.fr/societe/gilets-jaunes/gilets-jaunes-le-porte-parole-du-gouvernement-evacue-de-son-ministere-apres-l-intrusion-par-la-force-6159779
Ce blanc-bec, qui prétend représenter la République française alors qu'il brade son patrimoine, a dû avoir la peur de sa vie.

Les GJ tentant de traverser la Seine
https://dai.ly/x7043js  cyclops

Nîmes. Des manifestants ont déversé des centaines de litres d'huile de vidange sur la route au rond-point de Dions, à une quinzaine de km au nord de Nîmes, alors que les forces de l'ordre intervenaient vendredi 4 janvier pour évacuer des Gilets jaunes
https://www.ouest-france.fr/societe/gilets-jaunes/des-gilets-jaunes-deversent-des-centaines-de-litres-d-huile-de-vidange-sur-la-route-au-nord-de-nimes-6159114

L'autoroute A7 bloquée à Lyon. Plusieurs milliers de Gilets jaunes bloquent dans les deux sens l'autoroute A7 qui traverse Lyon, créant des bouchons en amont des voies coupées à la circulation en ce jour de retour de vacances.
https://www.ouest-france.fr/societe/gilets-jaunes/direct-gilets-jaunes-un-huitieme-samedi-de-mobilisation-paris-et-en-regions-6159576

Dans l’Ouest, les Gilets jaunes sont présents à Nantes, en Mayenne, à Saint-Lô et à Quimper
Dans plusieurs villes et notamment à Caen, des affrontements se sont produits entre Gilets jaunes et forces de l’ordre.

Le pont de l'Iroise bloqué à Brest
Depuis le début du mouvement, c'est la première fois que ce pont, qui est une des principales voies d'accès à la ville, est ainsi bloqué.

Brest. Les Gilets Jaunes manifestent en chansons
https://dai.ly/x7042iu  cyclops
https://dai.ly/x704056

À Saint-Nazaire, le commissariat tagué et des vitres brisées.
À Rennes, des manifestants forcent la porte de l'Hôtel de Ville.
https://www.ouest-france.fr/societe/gilets-jaunes/direct-gilets-jaunes-un-huitieme-samedi-de-mobilisation-paris-et-en-regions-6159576

Les GJ à Deauville
https://dai.ly/x70447f

Le Mans. "Macron démission, Castaner en prison !"
https://dai.ly/x703zf3

Le Mans. Gazage par "la police des patrons" devant le commissariat
https://dai.ly/x703z5h

Des Gilets jaunes tentent de bloquer L'Est Républicain
Quatre personnes ont été interpellées vendredi soir après une tentative de blocage par une cinquantaine de Gilets jaunes du siège de L'Est Républicain, près de Nancy, où se trouve le centre d'impression du journal
https://www.ouest-france.fr/societe/gilets-jaunes/des-gilets-jaunes-tentent-de-bloquer-l-est-republicain-quatre-interpellations-6159644

Les GJ très actifs à Bordeaux
Bordeaux (Gironde) est le berceau d'une forte mobilisation ces dernières semaines.

Ils ont des casques d'Astérix sur la tête... la Gironde résiste toujours et la solidarité entre salariés, chefs d'entreprise ou retraités s'organise, à Sainte-Eulalie par exemple. Papy Yvon, 86 ans, est devenu une figure du mouvement : "Tous les jours (je serai là) sur les ronds-points, et jusqu'à la fin. Au mois de juin, juillet on sera là, pour le 14-juillet", dit-il.
Pour son collègue avec le casque d'Astérix, même discours : "On ne se laisse pas impressionner par les beaux discours de Macron, Castaner, et Edouard Philippe. D'ailleurs, on ne voit plus Edouard Philippe, il doit se cacher sous son lit", ironise-t-il.
[...]
https://www.francetvinfo.fr/economie/transports/prix-des-carburants/gilets-jaunes-le-mouvement-tres-actif-a-bordeaux_3130689.html
https://dai.ly/x704a05  cyclops

Malgré les préconisations d’interdiction de Jacques Toubon, Défenseur des droits, le ministère de l'Intérieur commande 1.280 lanceurs de balles de défense LBD40 de type Flash-Ball
http://www.communcommune.com/2018/12/malgre-les-preconisations-d-interdiction-de-jacques-toubon-defenseur-des-droits-le-ministere-de-l-interieur-commande-1-280-lanceurs

Violences policières à Nantes [Vidéo]
Comme pour Adama Traoré, la BAC interpelle un Gilet jaune avec un plaquage ventral
http://www.cgt-unilever-hpc-france.com/2019/01/violences-policieres-a-nantes.html



"J'ai interviewé un CRS lanceur d'alerte"

Malgré l'interdiction de parler et les sanctions qu'il risque, un CRS explique pourquoi il a décidé de ne plus réprimer les manifestants. Dissimulant son visage et ayant demandé à ce que sa voix soit modifiée, il assure s’être fait mettre en arrêt maladie parce qu’il n'en pouvait plus.
Sous couvert d’anonymat il a accordé un entretien à la chaîne YouTube Demos Kratos dans lequel il évoque, entre autres, les mesures qu’il juge « extrêmement agressives » employées par la police à l’encontre des manifestants.

« On a eu des ordres qui étaient à la limite de la légalité »

'Fatigués, dégoûtés, les flics sont nombreux à voir dans le mouvement des Gilets jaunes le reflet de leur propre désarroi. Au point de se mobiliser à leur tour ?
L'initiative est personnelle, mais c'est tout sauf un geste isolé.'
https://www.youtube.com/watch?v=r60EbwsaysI&feature=share  cyclops
https://fr.sputniknews.com/france/201812181039350754-gilets-jaunes-paris-crs-temoignage/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7153
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Mar 8 Jan - 16:31



"Gilets jaunes" : "Le gouvernement a multiplié les provocations"

Nahalie Arthaud (LO) n'approuve pas les violences d'une minorité des GJ. "Mais, nuance la porte-parole de Lutte ouvrière, en même temps c'est le gouvernement qui est responsable de cette situation. Le gouvernement adopte la stratégie de la tension. Il a multiplié les provocations, évacué par la force les ronds-points où discutaient les "gilets jaunes".
"Ça fait des années que les salariés, les chômeurs, les retraités encaissent les coups. Enfin, ils n'ont plus envie de se taire. Je les félicite et je milite pour que cette contestation se porte aussi dans les entreprises, parce que c'est là qu'il y a les suppressions d'emplois, les salaires bloqués...", développe-t-elle, accusant "le grand patronat d'avoir une responsabilité écrasante".

L'exécutif propose un grand débat national. "C'est une opération de diversion. Ce sont les "gilets jaunes" qui ont enclenché ce débat le 17 novembre. Le gouvernement a dit qu'il gardera sa ligne donc il n'y a rien à en attendre", tranche Nathalie Arthaud.
https://www.francetvinfo.fr/economie/transports/gilets-jaunes/gilets-jaunes-le-gouvernement-a-multiplie-les-provocations-estime-arthaud-lo_3133345.html



L'emploi des gaz lacrymogènes est toxique pour la santé
https://www.notre-planete.info/actualites/3702-gaz_lacrymogene_sante

Il a refusé d'être traité comme un insecte nuisible
Quand Christophe Dettinger se fait gazer en pleine face : la vidéo que les médias ne diffusent pas
Un internaute a pris soin de décortiquer le début des événements de "la bataille du pont", avant la scène tant médiatisée de Christophe Dettinger boxant un CRS. On y voit le blocage des manifestants pacifiques, puis l'envoi de grenades lacrymogènes sur les gilets jaunes.
http://www.cgt-unilever-hpc-france.com/2019/01/acteviii.html

Champion de boxe lourd-léger en 2007-2008, Christophe Dettinger est aujourd'hui fonctionnaire territorial (cadre C) à Massy (91) et mène une vie de modeste père de famille. Dans une vidéo, il s’est expliqué sur les raisons de son « pétage de plombs », avant de se rendre à la police
http://www.leparisien.fr/faits-divers/gilets-jaunes-le-boxeur-christophe-dettinger-qui-a-frappe-un-gendarme-place-en-garde-a-vue-07-01-2019-7982358.php

Brigitte témoigne : "Ce boxeur et d’autres GJ m’ont protégée, puis on a laissé partir les CRS !"
Venue de l'Essonne, Brigitte manifestait samedi à Paris pour la première fois de sa vie, outrée par la répression et par solidarité avec les Gilets Jaunes. Elle donne ici sa vision de la désormais célèbre scène où Christophe Dettinger a boxé un CRS, vidéo à l'appui.
http://www.cgt-unilever-hpc-france.com/2019/01/video.html

Une solidarité exceptionnelle
Plus de 117.000€ dans une cagnotte de soutien à Christophe Dettinger
http://www.cgt-unilever-hpc-france.com/2019/01/une-solidarite-exceptionnelle.html

La cagnotte a été clôturée. Macron le facho et ses complices veulent empêcher la solidarité, comme on pouvait le craindre.
https://www.leetchi.com/c/soutient-un-boxeur-gilet-jaune
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7153
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Mar 8 Jan - 16:59



LA LOI SCÉLÉRATE QUI INTERDIT LE DROIT DE MANIFESTER
Alors que le Sénat vient de voter une proposition de loi des Républicains qui menace le droit de manifester, En Marche a annoncé son intention de porter une loi avec les mêmes objectifs. Il est maintenant possible de criminaliser tout le mouvement social. C'est la porte ouverte à l'arbitraire le plus absolu.

Serge Faubert
25 oct 2018
https://www.youtube.com/watch?v=BkB78BlXUuk
cyclops

Gilets jaunes : Edouard Philippe veut un fichier spécial «casseurs»

Le Premier ministre a annoncé ce 7 janvier une série de mesures censées ramener l'ordre public après les violences survenues lors de l’acte 8 des Gilets jaunes. Il a notamment promis une législation plus sévère à l'encontre des «casseurs».

Alors que l’acte 8 des Gilets jaunes du 5 janvier 2019 a été marqué par un regain de la mobilisation, l’exécutif entend afficher sa fermeté contre les violences survenues à Paris et dans certaines villes de province. Invité ce 7 janvier du 20h de TF1, Edouard Philippe a dévoilé de nouvelles mesures «d’ordre public».

En préambule de son intervention, Edouard Philippe a averti que les auteurs d'actes de violences «n'aur[aien]t jamais le dernier mot dans notre pays».

Retour à un dispositif de 80.000 membres des forces de l'ordre

D'une part, il a annoncé le renforcement du dispositif de sécurité pour la prochaine mobilisation des Gilets jaunes le 12 janvier – le locataire de Matignon a annoncé la mise en place d'un dispositif de sécurité «considérable» avec 80 000 membres des forces de l'ordre, soit son niveau de mi-décembre.

D'autre part, il a fait savoir qu'une nouvelle loi durcissant les sanctions contre les «casseurs» et les manifestations non déclarées serait prochainement adoptée. «Elle peut être déposée et discutée par l'Assemblée nationale, début février», a déclaré le chef du gouvernement

Création d'un fichier spécial pour interdire l'accès des «casseurs» aux manifestations

Ainsi, Edouard Philippe a annoncé qu'un «dispositif» interdisant l'accès aux manifestations des «casseurs» identifiés devait être créé. Le Premier ministre a répondu «oui» à la demande de syndicats de policiers, dont Alliance, qui réclament la création d'un fichier de personnes interdites de manifestations, à l'image de celui anti-hooligans.

«Dans le courant des années 2000, dans les stades de foot, nous avons pris des mesures qui ont permis d'identifier et d'interdire [les hooligans]. Aujourd'hui, il faut faire évoluer notre droit», a-t-il plaidé.

À l'issue de la journée de mobilisation, le secrétaire d'État à l'Intérieur Laurent Nunez avait fait savoir qu'une «réflexion» était «en cours» au gouvernement «pour savoir s'il [fallait] durcir les textes pour éviter ce genre de débordements et surtout qu'ils soient punis». Il avait entre autres évoqué «la mesure éventuellement d'avoir un fichier, d'avoir un durcissement de la législation pénale dans un certain nombre de circonstances».
[..]
https://francais.rt.com/france/57650-gilets-jaunes-apres-violences-edouard-philippe-annonce-mesures-ordre-public

Emmanuel MACRON, Président du « PARTI DE L’ORDRE »
Par Jacques SAPIR

Emmanuel Macron s’était présenté comme le candidat du « parti du mouvement ». Moins de deux ans après son élection, il est devenu le Président du parti de l’ordre.

Les interpellations d’Eric Drouet et de ses camarades dans la nuit du 2 au 3 janvier, mais aussi les 219 incarcérations qui ont eu lieu depuis le début du mouvement des Gilets Jaunes, et les nombreux blessés graves que l’on a eu à déplorer lors des manifestations le prouvent. Ce n’est pas par hasard si l’on utilise ici les termes de « parti du mouvement », de « parti de l’ordre ». Ils servaient à analyser la polarisation politique en France au XIXème siècle, et ils furent repris dans de nombreux ouvrages de science politique.
Il y a aujourd’hui une certaine ironie à ce que le fondateur d’un mouvement appelé En Marche, ait finalement choisi le parti de l’immobilité, et en réalité – car ce fut le cas du « parti de l’ordre » au XIXème et au XXème siècle – de la réaction.

La mutation d’Emmanuel Macron

Cette mutation n’est ni étonnante, ni accidentelle. Elle était même prévisible. Au début de l’année 2017 j’avais, à la télévision russe (RT en anglais), expliqué en quoi tant Emmanuel Macron que François Fillon représentaient des candidats du passé, ou si l’on préfère de la réaction.
[…]
http://www.communcommune.com/2019/01/emmanuel-macron-president-du-parti-de-l-ordre-par-jacques-sapir.html




La démocrature comme seul horizon ?

C’est l’histoire, plus qu’imaginaire car cauchemardesque, d’un pays qui, par un long glissement progressif, est passé d’une apparente et douce démocratie représentative à une démocrature pernicieuse et délicieuse. Cette dernière est une forme de gouvernance qui reprend l’habit de la démocratie vidée de sa substance pour travestir une pure dictature. Le tout venant servir les intérêts d’une oligarchie financière à l’avidité sans borne : on pourrait donc parler d’une démocrature de marché où votre avis est sollicité et retenu uniquement quand il vient valider une décision déjà prise. Dans le cas contraire, votre avis sera réputé nul et non avenu à cause de votre ignorance crasse, ou à cause d’un manque de pédagogie.
https://www.legrandsoir.info/la-democrature-comme-seul-horizon.html

Des contraventions dans les boîtes aux lettres de gilets jaunes du Soissonnais
https://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/aisne/soissons/contraventions-affluent-boites-aux-lettres-gilets-jaunes-du-soissonnais-1602637.html

De lourdes amendes pour l'occupation des ronds-points
https://www.caradisiac.com/gilets-jaunes-de-lourdes-amendes-pour-l-occupation-des-ronds-points-173482.htm

Des cagnottes solidaires pour payer les amendes
https://www.francetvinfo.fr/economie/transports/gilets-jaunes/gilets-jaunes-des-cagnottes-solidaires-pour-payer-les-amendes_3135129.html

À la demande sociale, les bourgeois du gouvernement répondent par la répression et... un débat sur le mariage des homosexuels !

'#EdouardPhilippe autorise les manifestants à ne plus manifester, sinon ils seront fichés. Le roi des Shadocks est à Matignon.' @JLMélenchon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7153
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Mar 8 Jan - 17:30



Ismaël Emelien, Sylvain Fort, Barbara Frugier, Alexis Kohler, Stéphane Séjourné...
Élysée : « Les rats quittent le navire »

« Les rats quittent le navire », telle est l’affirmation que l’on peut entendre ici et là depuis l’annonce du départ de la « plume » d’Emmanuel Macron…

L’annonce, il y a quarante-huit heures, du prochain départ de Sylvain Fort, directeur de la Communication et des Relations avec la presse de l’Élysée a fait d’autant plus de bruit dans les rédactions que cet « ami de la première heure » était la « plume » du président de la République. Sylvain Fort – 300 discours durant la campagne puis dans le cadre de la mandature ! – a notamment rédigé le contenu de plusieurs interventions très remarquées d’Emmanuel Macron ; parmi elles, le discours qu’avait prononcé le chef de l’État en hommage au commandant Arnaud Beltrame, décédé lors de l’attaque terroriste du 23 mars 2018 à Trèbes, et celui que le président a adressé aux catholiques de France le 10 avril de la même année.

Officiellement, Sylvain Fort quitte un poste qu’il juge « chronophage » pour s’orienter vers d’autres activités professionnelles et se consacrer à sa famille, ce qui est parfaitement compréhensible quand on sait à quel point tenir un rôle de premier plan dans le staff élyséen est peu compatible avec une vie familiale épanouie eu égard à la disponibilité de tous les instants qu’induit la fonction. Ce départ n’en est pas moins étonnant au moment où la Macronie, déstabilisée par les développements de l’affaire Benalla et plus encore par l’émergence du très populaire mouvement des Gilets jaunes, vacille sur ses bases et place le président en situation de gouvernance précaire.

Si l’on en croit l’éditorialiste Michaël Darmon (Europe 1), Emmanuel Macron a très mal pris l’annonce de ce départ et tout fait pour inciter des amis communs à faire pression sur Sylvain Fort pour qu’il revienne sur sa décision. En vain ! La décision semble « irrévocable ». Un départ d’autant plus ennuyeux qu’il n’est pas le premier : d’autres conseillers moins connus ont déjà quitté l’Élysée, à l’image de Stéphane Séjourné qui reste certes en responsabilité à LREM, mais hors de la ruche présidentielle, ou de Barbara Frugier, conseillère communication à l’international.

Il y a encore plus préoccupant pour le monarque. Au départ imminent de Sylvain Fort devrait en effet très vite s’ajouter celui d’Ismaël Emelien, « conseiller spécial » d’Emmanuel Macron et membre du « premier cercle ». Cerise amère sur le gâteau, on parle même avec de plus en plus d’insistance dans les rédactions du prochain départ de l’une des pièces maîtresses du Château : le secrétaire général de l’Élysée, Alexis Kohler, que certains éditorialistes n’hésitent pas à qualifier de « clé de voûte » du système élyséen. Deux départs qui seraient liés à des ennuis judiciaires, pour le premier dans le cadre de l’affaire Benalla, pour le second en raison de possibles conflits d’intérêts avec la société MSC Cruises.

Où s’arrêtera l’hémorragie ? Nul ne le sait. Mais le départ annoncé de Sylvain Fort et celui, probable, d’Alexis Kohler sont à l’évidence de très mauvais signaux donnés au pays alors qu’Emmanuel Macron tente de reprendre la main. On ne perd pas impunément de telles « pointures » du dispositif présidentiel sans que cela n’affecte le fonctionnement de la présidence ! [...]

6 janvier 2019
http://www.centpapiers.com/elysee-les-rats-quittent-le-navire/

https://www.lejdd.fr/Politique/avec-le-depart-de-sylvain-fort-la-garde-rapprochee-demmanuel-macron-se-disloque-3831878

En novembre, c'est la députée « en marche » Frédérique Dumas qui avait quitté le Titanic,
faute d'"exemplarité" suffisante et à cause de désaccords sur "la méthode utilisée".


   "Nous (LaReM) ne sommes pas exemplaires", affirme d'abord la députée des Hauts-de-Seine. "Sur la légalité, l'illégalité, ça c'est la base mais c'est aussi les comportements, c'est aussi du bon sens" reproche-t-elle, en montrant du doigt Françoise Nyssen visée par une enquête préliminaire sur des travaux d'agrandissement réalisés chez Actes Sud, mais aussi l'affaire Benalla.

   Frédérique Dumas fustige aussi "la méthode utilisée" par LaREM, qu'elle considère "ne pas être la bonne sur beaucoup de sujets, notamment sur l'audiovisuel public".

"Il n'y a pas assez de contre-pouvoirs"

"Le Titanic, pour moi, c'est la France. On est au début du mandat, si à un moment il faut changer de trajectoire  parce qu'on risque de ne pas atteindre nos objectifs, il vaut mieux le dire maintenant" poursuit la députée, filant la métaphore de l'illustre paquebot déjà utilisée dans son message de démission.

"Je pense qu'on est une majorité un peu omnipotente, pléthorique qui n'a pas su créer ses propres garde-fous, ses propres contre-pouvoirs. J'ai pensé qu'on serait capable de le faire (...) On n'est pas capable de la faire, il faut les créer de l'extérieur" car "il n'y a pas assez de contre-pouvoirs", explique-t-elle.

Frédérique Dumas raconte avoir reçu des appels de parlementaires lui ayant confié : "On pense la même chose mais on osait pas le dire."
[...]
17/09/2018
https://www.bfmtv.com/politique/apres-son-depart-du-parti-frederique-dumas-juge-larem-pas-exemplaire-1525417.html


Et le régime Macron vacilla

Depuis le 17 novembre, la peur a changé de camp. Macron est physiquement restreint dans ses mouvements. À l’approche de chaque samedi, la bourgeoisie serre les fesses. Les classes populaires ont fait irruption sur la scène publique comme elles l’ont toujours fait en France : sans sommation, et au pied de biche. Et depuis, quel spectacle…

[...] Bunkerisé physiquement et idéologiquement, le pouvoir macroniste n’a qu’une obsession : comment poursuivre les réformes ? Tout est subordonné à ce but dans la résolution de la crise des gilets jaunes. Le conflit au sommet de la Macronie entre les « colombes », ceux qui plaidaient pour des concessions, et les « faucons », ceux qui souhaitaient demeurer inflexibles, n’avait pour seul objet que la suite. Les premiers — qui l’ont emporté — pensaient qu’il fallait lâcher du lest pour désamorcer une situation qui, si elle s’envenimait, risquait de détruire la possibilité de continuer les réformes ; les seconds pensaient que céder revenait à capituler par avance sur tout le reste. Derrière la divergence tactique, l’unité stratégique : le bulldozer néolibéral doit reprendre sa marche triomphante, le modèle social issu du compromis de classe de l’après-guerre doit tomber brique par brique. [...]

Selon toute vraisemblance, les gilets jaunes ne l’emporteront pas simplement avec des manifestations hebdomadaires, ou des blocages aisément levés les uns après les autres par la police ; la grève est incontournable. [...]

J’ai été frappé de voir que dans aucune liste des revendications aperçues ici ou là ne figure l’abrogation des lois Travail*. [...]

La vérité du régime Macron était contenue tant dans sa naissance que dans ses premiers actes. Sa naissance : un énarque de l’Inspection des Finances, parti pantoufler dans la banque d’affaires puis revenu déréguler au sein de l’exécutif, est bombardé à l’Élysée suite à une blitzkrieg soutenue par des milliardaires et financée par de riches donateurs [29]. Ses premiers actes : un permis de licenciement géant pour disciplinariser le salariat (les ordonnances) ; bourgeoisie mon amour, des cadeaux en veux-tu en voilà (fin de l’ISF, PFU) ; une loi-perlimpinpin « pour la confiance dans la vie politique » qui épargne le haut lieu de la corruption sous la Vè (l’Élysée), et qui se fracassera un an plus tard sur le récif de l’affaire Benalla ; et surtout l’état d’urgence dans la loi ordinaire. Bref, un durcissement du régime pour un service exclusif de classe. Tôt ou tard, l’accident historique était inévitable.

Le soulèvement populaire des gilets jaunes est le premier mouvement d’ampleur nationale ayant forcé le gouvernement à reculer depuis 2006. Si l’on ajoute les victoires régionales obtenues en Outre-mer (Antilles 2009, Guyane 2017, Mayotte 2018), on voit la quantité colossale d’énergie sociale et populaire qu’il faut désormais déployer pour obtenir de modestes concessions de la classe dirigeante.

Au vu de la propagande post-acte VII (« des agitateurs qui veulent l’insurrection ») et de vœux présidentiels (« foule haineuse ») adressés non pas au peuple, mais à la bourgeoisie, le régime Macron a clairement choisi la voie de la radicalisation et de la fuite en avant autoritaire. Pleurant les conséquences dont ils chérissent les causes, les bourgeois vont réclamer avec de plus en plus d’insistance le retour à l’ordre et la fin de cette période d’instabilité. Un certain Eugène Varlin, mort durant la terrible Semaine sanglante, leur avait répondu par avance : « Tant qu’un homme pourra mourir de faim à la porte d’un palais où tout regorge, il n’y aura rien de stable dans les institutions humaines ».

Texte écrit entre l’acte 7 et l’acte 8
https://www.legrandsoir.info/et-le-regime-macron-vacilla.html


*Droit du travail. Un deuxième jugement s’oppose au nouveau barème d'indemnités prud’homales  Smile
Il était une des principales réformes d’Emmanuel Macron, et visiblement le plafonnement des indemnités prud’homales ne passe pas. En effet, le Conseil des prud’hommes d’Amiens est allé contre la réforme instaurée lors des ordonnances de septembre 2017 sur le Code du travail.
Les textes issus de la réforme de 2017 « sont contraires à la convention 158 de l’OIT » et l’entreprise a été condamnée le 19 décembre 2018 à verser un dédommagement de 2.000 € par les conseillers prud’homaux d’Amiens.
Ce type de jugement est le second après celui prononcé par le conseil des prud’hommes de Troyes pour le même motif. Les deux tribunaux s’accordent à dire que ce nouveau barème est contraire aux engagements internationaux de la France.
https://www.ouest-france.fr/societe/justice/indemnites-prud-homales-un-deuxieme-jugement-s-oppose-au-nouveau-bareme-6161203



Macron au bord du gouffre... Préparons une grève générale !

Le mouvement des gilets jaunes est un séisme social d’une puissance exceptionnelle. C’est un tournant majeur dans le cours de la lutte des classes en France – et une source d’inspiration pour les travailleurs du monde entier. Il aura un impact profond et durable sur la vie politique du pays.

[...] Dans la fournaise de la lutte collective, leur conscience politique a fait des pas de géants. Et ce n’est que le début.

Cette orientation du mouvement vers la gauche a suscité l’hostilité croissante de toutes les forces réactionnaires, y compris des politiciens de droite et d’extrême droite qui, au début, lui apportaient un « soutien » empoisonné et intéressé. Laurent Wauquiez a vite retiré son gilet jaune, puis a même nié l’avoir mis. Marine Le Pen s’est tapie dans l’ombre, comme toujours lorsque le peuple lutte. Inversement, les meilleurs militants de la gauche et du mouvement syndical ont apporté aux gilets jaunes un soutien toujours plus enthousiaste. Et c’est la France insoumise, malgré tous ses défauts, qui est apparue comme l’organisation politique la plus en phase avec ce mouvement. Tout ceci aura des implications politiques, à terme.

[...] la question de la grève doit être sérieusement posée et discutée dans les syndicats, mais aussi dans les organisations politiques de gauche. Une vaste campagne d’agitation doit être menée dans les entreprises, les quartiers, les universités, les lycées et, bien sûr, les assemblées de gilets jaunes. Bref, la grève doit être sérieusement préparée. Les gilets jaunes ont prouvé que Macron est beaucoup moins fort qu’il ne le prétendait. Le développement d’une grève reconductible lui porterait le coup de grâce.

https://www.marxiste.org/actualite-francaise/politique-francaise/2455-macron-au-bord-du-gouffre-preparons-une-greve-generale-edito-du-n-30

François Boulo, avocat à Rouen, porte-parole des Gilets jaunes normands, préconise la grève générale :
« Sans paralysie de l'économie, les mouvements populaires n'aboutissent pas. »
François Boulo pronostique que le mouvement ne s'arrêtera pas : « On a passé un cap, les gens ont relevé la tête. Si on pose un couvercle par la force, cela réexplosera plus tard. » Face à un pouvoir « arrogant », il préconise dans une lettre adressée au président de la République que « les 1 % les plus riches contribuent à l'impôt à proportion de leurs facultés ». Avec rétablissement de l'ISF et limitation du crédit d'impôt CICE aux seules PME.
https://www.lepoint.fr/societe/qui-est-francois-boulo-l-avocat-porte-parole-des-gilets-jaunes-a-rouen-06-01-2019-2283618_23.php

Cet avocat dit ce qu’il pense des médias et de Macron
https://youtu.be/wjTcH_-6d3U  cyclops
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7153
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Braves petits perroquets !   Mer 9 Jan - 14:48



Cagnotte pour que Schiappa la ferme   Surprised
https://www.leetchi.com/c/cagnotte-pour-que-schiappa-la-ferme

Cagnotte pour Dettinger : Schiappa veut les noms de ses soutiens
http://www.revolutionpermanente.fr/Cagnotte-pour-Dettinger-Schiappa-veut-les-noms-de-ses-soutiens

Après Schiappa et la cagnotte, voici Bergé et les propos
Aurore Bergé (LREM) va signaler au procureur les propos de cadres de La France insoumise incitant à la violence
https://www.20minutes.fr/gastronomie/2411511-20190109-aurore-berge-va-signaler-justice-propos-cadres-france-insoumise-incitant-violence

Bergé a un lourd passé
https://www.contribuables.org/2018/08/la-deputee-lrem-aurore-berge-insulte-les-retraites-action/
https://www.lepoint.fr/politique/les-professeurs-indignes-par-un-rapport-d-aurore-berge-01-02-2018-2191499_20.php

Cagnotte pour Christophe Dettinger  
Julien Denormandie accuse Jean-Luc Mélenchon d'avoir "trahi la République"
https://www.francetvinfo.fr/politique/gouvernement-d-edouard-philippe/video-cagnotte-du-boxeur-julien-denormandie-accuse-jean-luc-melenchon-de-trahison-republicaine_3136341.html

'Il est interdit de faire des collectes pour payer des amendes.
Or Christophe Dettinger n'est pas condamné et l'objet de la collecte est d'aider la famille.
Le but de ceux qui veulent interdire cette collecte est de détruire la famille aussi. Honte à eux
.' @JLMelenchon

Denormandie dénonce même ses collègues de droite
https://www.francetvinfo.fr/economie/transports/gilets-jaunes/video-le-salaire-de-chantal-jouanno-interpelle-julien-denormandie_3136289.html
La Réaction En Marche devient un repaire de fachos délirants.

Luc Ferry et la Macronie jettent de l’huile sur le feu
JLM sur les Gilets jaunes :
« Dans une République, l'ordre fonctionne avec la justice sociale »
https://youtu.be/00JKfNG6w5A  cyclops

« Le mouvement des Gilets jaunes a réussi ce que personne n’avait réussi à faire depuis 18 mois »
Commentaire de François Boulo sur Christophe Dettinger et la politique répressive du gouvernement
https://youtu.be/FMGED7V_1TM  cyclops



Deux poids, deux mesures
Quand Leetchi laissait faire la cagnotte des assassins de Clément Méric

À quelques mois du jugement de l'affaire Clément Méric, dans laquelle les militants d'extrême-droite jugés ont bénéficié d'un soutien financier participatif important par le biais du site Leetchi, la clôture de la cagnotte destinée à couvrir les frais de justice de Christophe Dettinger met en relief la flagrante différence de traitement des caisses de soutien aux prévenus.
http://www.revolutionpermanente.fr/Quand-Leetchi-laissait-faire-la-cagnotte-des-assassins-de-Clement-Meric

Cagnotte ouverte pour les forces de répression, alors que celle pour Dettinger est fermée
http://www.revolutionpermanente.fr/Cagnotte-ouverte-pour-les-forces-de-repression-alors-que-celle-pour-Dettinger-est-fermee

Cagnotte Leetchi pour les forces du désordre
Arrow C'est un robot qui l'a remplie. Un robot alimenté en dollars par un des ultra-riches amis de Macron.    
https://yetiblog.org/la-cagnotte-leetchi-de-soutien-aux-policiers-est-un-fake-alimente-par-des-robots/

"44,07% de dons en double/triple/quadruple sur 1700 dons analysés"
1.429.850 € divisé par 3 ou 4, ça fait combien ? Cette cagnotte ne sera jamais aussi populaire que celle du boxeur. Et tant pis pour les rageux Smile
http://www.charentelibre.fr/2019/01/11/charente-libre-victime-d-une-intolerable-tentative-de-blocage,3370568.php

Quand Christophe Dettinger se fait gazer en pleine face : la vidéo que les médias ne diffusent pas
http://www.revolutionpermanente.fr/Quand-Christophe-Dessinger-se-fait-gazer-en-plein-face-la-video-que-les-medias-ne-diffusent-pas

Un policier m’a donné des coups de matraque et des coups de pied. M. Dettinger m’a sauvé la vie
Gwénaëlle se trouvait sur le pont Léopold Senghor samedi, quand les forces de police ont bloqué l’avancée des manifestants. Elle livre un témoignage accablant, racontant les violences d’un policier
http://www.revolutionpermanente.fr/Un-policier-m-a-donne-des-coups-de-matraque-et-des-coups-de-pied-M-Dettinger-m-a-sauve-la-vie

Éric Drouet, l'une des figures du mouvement des "gilets jaunes", a lancé ce mercredi 9 janvier une cagnotte pour les manifestants blessés
https://paypal.me/pools/c/8bbQIfZxKg  Exclamation

Cagnotte pour que Schiappa la ferme
'Vu le succès de cette cagnotte, la somme récupérée servira à l'achat de matériel pour les Gilets Jaunes de Cambrai afin d'informer la population de leurs revendcations (RIC, baisse TVA etc..) MAIS AUSSI un cadeau original dédicacé à madame la secrétaire d'État auprès du Premier ministre, chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes,  Marlène Schiappa.
La presse sera conviée lors de l'envoi de ce cadeau.'
https://www.leetchi.com/c/cagnotte-pour-que-schiappa-la-ferme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7153
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Jeu 10 Jan - 12:15



L’autre cagnotte indécente :
le CAC 40 a versé 57,4 milliards d’euros aux actionnaires


Si l’année 2018 n’aura pas été celle “de la cohésion de la Nation” selon les vœux d’Emmanuel Macron, elle fut sans aucun doute celle des actionnaires. Les entreprises du CAC 40 leur ont versé quelque 57 milliards d’euros, soit 12,8% de plus que l’année précédente : un record depuis 2009.

Si ces dividendes exceptionnels indiquent “la bonne santé des entreprises françaises”, elles ne profitent d’aucune façon à ceux qui les font tourner. Voilà “la théorie du ruissellement” définitivement invalidée par la réalité selon laquelle la richesse “des premiers de cordée” profiterait nécessairement, à la fin des comptes, aux derniers de cordées.

En vérité, cette générosité-record rappelle ici le choix du CAC 40 en faveur d’une “course aux résultats de court terme” au profit des actionnaires et des grands patrons, négligeant jusqu’à la santé économique à long terme des entreprises. Et comme l’hypocrisie du patronat et de leurs chiens de garde semble sans limites dans la période, des “économistes” tournent en boucle depuis ce matin sur les différents plateaux télé pour calmer les aigreurs : cette hausse “ne se fait pas sur le dos des travailleurs”. Qui pour le croire ?

Cette annonce tombe bien mal alors que la mobilisation gronde contre le président des riches et des multinationales avec parmi ses revendications centrales, le rétablissement de l’ISF et l’augmentation du SMIC. Alors que dans le « Grand Débat » de Macron, il ne sera pas question de discuter des salaires et des conditions de travail ou encore d’en finir avec l’austérité qui pourrit la vie des classes populaires, ces dividendes record sonnent comme une insulte à ceux qui se lèvent tôt et se bousillent la santé quotidiennement pour des miettes.
[...]
http://www.revolutionpermanente.fr/L-autre-cagnotte-indecente-le-CAC-40-a-verse-57-4-milliards-d-euros-aux-actionnaires



Gilets jaunes : un maire de Gironde claque la porte au « grand débat national »
Maire de Saint-Yzans-de-Médoc, Segundo Cimbron a annoncé son refus de participer à l’organisation du « grand débat national » voulu par le président de la République pour résoudre la crise des Gilets jaunes. [...]

Assurant être « démocrate et tout à fait persuadé que c’est par le débat et l’échange que la société avancera », Segundo Cimbron juge en effet que ces discussions, qui seront pilotées par la CNDP (commission nationale du débat public), sont une « mascarade » :

  « Je ne peux pas faire comme si je n’entendais pas, « en même temps » que votre proposition d’ouvrir ce débat, les déclarations de vos ministres à longueur d’antenne et dans la presse, et votre propre allocution du 31 décembre indiquant qu’il n’y aura « pas de changement de cap » et que les premiers 18 mois de votre présidence ne seront pas « détricotés ». Vous ouvrez le débat en indiquant que ses conclusions sont déjà écrites et qu’il ne servira qu’à discuter de la couleur du papier peint d’un édifice qui est précisément celui que conteste le mouvement des gilets jaunes », écrit l’édile médocain. [...]
8 jan 2019
https://rue89bordeaux.com/2019/01/gilets-jaunes-maire-de-gironde-claque-porte-grand-debat-national/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7153
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Jeu 10 Jan - 13:10



Démantèlement de la SNCF : avec 30 ans de retard, Macron va-t-il répéter les mêmes erreurs que les Britanniques ?

Le gouvernement envisage d’accélérer la libéralisation du rail et la transformation, sinon le démantèlement, de la SNCF. Les recettes proposées sont les mêmes que celles qui ont été appliquées aux autres entreprises publiques, de France Télécom à EDF, et qui n’ont bénéficié ni aux salariés ni aux usagers. L’exemple de la libéralisation des chemins de fer britanniques, initiée dans les années 1990 et marquée par une succession de faillites et de scandales, devrait pourtant inciter à la prudence. Au Royaume-Uni, un mouvement pour la ré-appropriation de ce service public par les usagers et les salariés prend de l’ampleur.

20 fév 2018
https://www.bastamag.net/Demantelement-de-la-SNCF-avec-30-ans-de-retard-Macron-va-t-il-repeter-les-memes

Voir La Poste

Réponse : Oui
Réforme ferroviaire : l’État va mettre en concurrence les lignes Bordeaux-Nantes et Lyon-Nantes
Ce sera une des premières applications de la réforme dite "pour un nouveau pacte ferroviaire" de juin 2018 où la concurrence est considérée comme un moyen d’améliorer le service public : l’ouverture progressive à la concurrence est prévue par la loi à partir de décembre de cette année 2019.
https://www.sudouest.fr/2019/01/09/reforme-ferroviaire-l-etat-va-mettre-en-concurrence-la-ligne-bordeaux-nantes-5717752-4755.php

"Quand tout sera privé, nous serons privés de tout."
"Quand la voie ferrée aura été remise en état grâce aux financements publics de l'État, des Régions, des Départements et collectivités locales desservies (avec nos impôts), la SNCF sera concurrencée par le Secteur Privé (comme en Angleterre) qui engrangera facilement les bénéfices d'exploitation !"


"La mise en concurrence de la SNCF" n'a rien du mise en concurrence.
En voici la démonstration en 2 minutes
https://www.youtube.com/watch?v=Mpu6yCX2X1E  cyclops

Comment la dette de la SNCF enrichit les marchés financiers, au détriment des cheminots et des usagers
Sous prétexte de sauver la SNCF, endettée de près de 50 milliards d’euros, le gouvernement Philippe prépare une profonde réforme du secteur ferroviaire, ouvrant la porte à sa privatisation de fait. Présentée comme la conséquence de performances insuffisantes de l’entreprise, cette dette résulte pourtant très largement de choix politiques et organisationnels antérieurs. Loin des fantasmes sur le statut des cheminots, Basta ! retrace l’histoire de cet endettement, qui constitue aussi une rente annuelle de plus d’un milliard d’euros pour les marchés financiers. Pour en venir à bout, d’autres solutions sont possibles.

3 avril 2018
https://www.bastamag.net/Comment-la-dette-de-la-SNCF-enrichit-les-marches-financiers-au-detriment-des


SNCF : D'OÙ VIENT (VRAIMENT) LA DETTE ?
https://www.youtube.com/watch?v=iqp9hqaID54  cyclops

Comment la SNCF a créé des centaines de filiales pour mieux préparer le démantèlement du transport ferroviaire
https://www.bastamag.net/Comment-la-SNCF-a-cree-des-centaines-de-filiales-pour-mieux-preparer-le

Étoile ferroviaire de Saintes : "Il faut un plan Marshall"
L’état du réseau est extrêmement préoccupant, avec des risques de fermetures de lignes. La Fnaut, Fédération des associations d’usagers, alerte.
https://www.sudouest.fr/2019/01/09/il-faut-un-plan-marshall-5716449-1531.php

Sur la SNCF
http://sarko-verdose.bbactif.com/t474-pour-un-plan-b-a-la-sncf#7510
http://sarko-verdose.bbactif.com/t26p175-service-encore-public
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7153
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Ven 11 Jan - 16:33



« Grand débat national » : le fâcheux précédent de la consultation de 2016 sur les vaccins

Les Français étaient alors les « champions du monde » de l’hésitation vaccinale.
Pour répondre à cette défiance, la ministre de la Santé de l’époque, Marisol, Touraine, lançait « une concertation nationale » dont le pilotage était confié à un comité présidé par une personnalité du monde médical, le Pr Alain Fischer. [...]

Mais le comité d’organisation de la concertation citoyenne s’est opposé à l’avis des jurys. Dans ses conclusions ne figure aucun élément sur les risques liés à l’utilisation de l’aluminium comme adjuvant vaccinal, ni sur la mise en place d’alternative à cet adjuvant neurotoxique, ni sur l’indépendance de l’expertise. De plus, le comité a recommandé d’accroître l’obligation vaccinale pour les nourrissons, de 3 à 11 vaccins. [...]

Notre pays traverse une crise majeure, celle-ci ne sera pas résolue par une politique faite d’apparence et de faux-semblants, comme ce fut le cas par le passé.

Le « grand débat national » est l’une des mesures censées répondre aux revendications des Gilets jaunes. Il doit se dérouler du 15 janvier au 1er mars. La démocratie exige des échanges, de la réflexion, des débats, donc du temps. Cette durée de deux mois et demi est incompatible avec la pratique d’une démocratie réelle fondée sur l’avis citoyen. Cela semble confirmer que l’on va continuer à se moquer des Français. [...]

10 janvier 2019
https://reporterre.net/Grand-debat-national-le-facheux-precedent-de-la-consultation-sur-les-vaccins


Cinq questions sur le grand débat national censé répondre aux gilets jaunes
https://www.lci.fr/politique/cinq-questions-sur-le-grand-debat-national-cense-repondre-aux-gilets-jaunes-2109689.html

Entre 3000 et 5000 communes recueillent déjà les requêtes de ses administrés depuis début décembre. L’Association des maires ruraux de France (AMRF) en fera une synthèse mi-janvier à ajouter aux conclusions du "grand débat". "Soit le gouvernement n’en tient pas compte et reste figé dans son autisme, auquel cas on court à la catastrophe. Soit il entend ce qui se dit et il adapte son programme", prévient Vanik Berberian, président de l’AMRF qui représente près d’un tiers des maires des communes de moins de 3500 habitants.  
https://www.sudouest.fr/2019/01/03/grand-debat-national-grande-blague-ou-debat-de-solutions-5703181-10530.php

Qu'attendre du «grand débat national» voulu par Emmanuel Macron ?
Bioéthique, retraites, fonction publique, assurance chômage, Loi 1905, réforme constitutionnelle... Le gouvernement entend avancer sur ses réformes, mais doit tenir compte du mécontentement des Français, qui s'est notamment exprimé à travers les manifestations des Gilets jaunes. [...]

Ce débat doit donc débuter au mois de janvier et durer jusqu'au début du mois de mars. Il devra notamment associer les maires et faire remonter les propositions des citoyens sur quatre thèmes : transition écologique, fiscalité, démocratie et citoyenneté, ainsi que la réforme de l'État.

50% des Français pensent que le gouvernement tiendra au moins partiellement compte des avis émis lors de ce grand débat, selon un sondage Harris interactive publié ce 2 janvier. Pour 47% en revanche, il n'en tiendra «pas du tout» compte. [...]

Des débats en ligne devront également avoir lieu sur une «plateforme numérique dédiée». Par ailleurs, des «conférences de citoyens tirés au sort» prendront place dans chaque région. [...]

Le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, a en outre assuré que le «grand débat» déboucherait «fin mars, mi-avril» sur des «décisions très concrètes, en fonction des consensus identifiés». Mais il a précisé qu'il ne s'agirait pas de «détricoter» les réformes entreprises par le gouvernement depuis l'élection d'Emmanuel Macron.  clown
https://francais.rt.com/france/57486-quattendre-grand-debat-national-voulu-par-emmanuel-macron

Des commentaires
-Ne rien en attendre, ce mec passe tout en force. Vous avez vu le décret de fin d'année passé en catimini ? Durcissement du contrôle des chômeurs, organisation de sanctions très dures pour ceux qui ne trouveraient pas un emploi rapidement, le but ? Leur couper le plus rapidement possible les allocations. Et ça veut nous faire croire que le peuple est écouté.

-Moi ce qui m'a estomaqué c'est le projet de carte grise pour les vélos. Oui oui vous avez bien lu une carte grise pour les vélos, soi-disant pour lutter contre les vols.

-Eh bien ils veulent aussi remettre les péages de certains passage dans certaines villes.... comme au Moyen-Âge... ça date d'à peu près l'été, mais je ne doute pas que ce soit toujours dans les cartons.

-Preuve manifeste du "modernisme" de leur programme, avec la remise en vigueur de l'esclavage !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7153
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Sam 12 Jan - 10:01



Un prépubère à l'Élysée
L'immature Macron provoque encore avec ses "Français fainéants"

"Les troubles que notre société traverse sont aussi parfois dus, liés au fait que beaucoup trop de nos concitoyens pensent qu'on peut obtenir sans que cet effort soit apporté. Parfois on a trop souvent oublié qu'à côté des droits de chacun dans la République - et notre République n'a rien à envier à beaucoup d'autres - il y a des devoirs. Et s'il n'y a pas cet engagement et ce sens de l'effort, le fait que chaque citoyen apporte sa pierre à l'édifice par son engagement au travail, notre pays ne pourra jamais pleinement recouvrer sa force, sa cohésion, ce qui fait son histoire, son présent et son avenir."

On apprécie la syntaxe de cette phrase prononcée le 11 janvier 2019 devant les maîtres-boulangers réunis à l'Élysée pour la traditionnelle galette des rois.
https://www.huffingtonpost.fr/2019/01/11/emmanuel-macron-a-t-il-vraiment-dit-trop-de-francais-nont-pas-le-sens-de-leffort_a_23640605/

"Il y a la galette des rois, là c'est la boulette du roi"
https://www.huffingtonpost.fr/2019/01/11/corbiere-sur-le-sens-de-leffort-de-macron-il-y-a-la-galette-des-rois-la-cest-la-boulette-du-roi_a_23640645/

Le vaniteux méprisant le peuple
https://youtu.be/LmUDHPwbU4w  cyclops

Manu mérite une fessée
Gilets jaunes. Un proche de Macron assure que le chef de l’État « a compris que s’il ne baissait pas sa culotte pour prendre une fessée, il n’aurait plus de jambes. »
https://www.voici.fr/news-people/actu-people/emmanuel-macron-un-proche-ironise-sur-la-fessee-que-devrait-se-prendre-le-president-653573

"Choose France Summit"  
En plein grand débat, Macron recevra à Versailles 150 patrons de multinationales
Le lundi 21 janvier, Emmanuel Macron recevra à Versailles environ 150 patrons de grandes multinationales françaises et étrangères.
alors qu'il est loin d'avoir décollé son étiquette de "président des riches", le chef de l'État prend un risque encore plus grand quand on sait que les questions de justices fiscale et sociale seront au cœur du grand débat.
https://www.huffingtonpost.fr/2019/01/11/en-plein-grand-debat-macron-recevra-a-versailles-150-patrons-de-multinationales_a_23640282/

Macron reçu par les Gilets jaunes pour l'inauguration de la Maison du Handball à Créteil
https://youtu.be/iU3TFSWFOfE?list=PLluW1axwrkMPrmdnDvMmIN_nqY3AsAnFf  cyclops
Il est tellement anglophile qu'il a confondu handball et flash-ball
Et ignorant : 'Corrigé par les personnes de l’assistance, Macron a tenté de se rattraper en affirmant notamment qu’il parlait « au pluriel »'.
Or en allemand, le pluriel de Ball est 'Ballen'.
https://twitter.com/CNEWS/status/1083035549005504514

Le vieil ado n'apprécie pas l'humour de Donel Jack’sman, qui lui a demandé : « Monsieur le Président, qu'est-ce qui est jaune et qui attend ? »
https://www.voici.fr/news-people/actu-people/video-emmanuel-macron-a-bout-cette-petite-blague-quil-na-pas-du-tout-appreciee-654860
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7153
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Lun 14 Jan - 16:12



«Assez de bla-bla!» : une levée massive de boucliers contre la lettre de Macron

«Les conclusions doivent être celles des Français, pas celles déjà prévues par le Président» : plusieurs personnalités sur la scène politique française s’en sont violemment prises à la lettre aux Français d’Emmanuel Macron, notamment l'absence de l'ISF.

Si le Président de la République affirme qu'il n'y aura aucune «question interdite» lors du débat, il souligne que le gouvernement ne reviendra sur la suppression de l'ISF, une mesure vivement critiquée par Jean-Luc Mélenchon et la France insoumise.
https://fr.sputniknews.com/france/201901141039625798-lettre-macron-opposition-reaction/

LE COUP DU GRAND DEBAT
"ce nouveau « grand débat » est présenté comme la réponse à la situation d’insurrection citoyenne. Et cela au moment-même où elle vient de faire une démonstration de force remarquée ce samedi. La seule question qui vaille c’est de savoir si elle répond si peu que ce soit à l’état d’esprit du moment."
JLM
https://www.facebook.com/11450328749/posts/10157052334508750/

La demande et la réponse
Le « grand débat national » va durer un mois. On doute déjà massivement de son efficacité. Personne n’a vraiment compris quels en étaient les objectifs, les contours et les méthodes. [...]
Visiblement pas un seul Gilet Jaune n’est dupe : ce « grand débat » est complètement à côté de la plaque. [...]
https://heuredupeuple.fr/la-demande-et-la-reponse/

Réponse
"TA LETTRE MACRON TU PEUX TE LA METTRE AU CUL !"
Ce n'est pourtant pas compliqué ce qu'on demande. Ça s'appelle DU POUVOIR D'ACHAT POUR LES PETITS. Prenez l'argent où il est pas où il n'y en a plus."
Cléo, Gilet jaune
http://lesgiletsjaunes.over-blog.com/2019/01/le-sens-de-l-effort.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7153
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Mar 15 Jan - 11:57



Pour remplacer l'ISF, Terra Nova préconise une hausse des droits de succession

Ce cercle de réflexion proche du PS propose de récupérer les 3 milliards d'euros perdus pour l'État avec la suppression de l'ISF, en revoyant la fiscalité sur les successions, dans une note publiée le vendredi 4 janvier. Parmi les idées avancées par Terra Nova, celle aussi de la révision de l'avantage fiscal lié à l'assurance-vie.
https://www.latribune.fr/economie/france/pour-remplacer-l-isf-terra-nova-preconise-une-hausse-des-droits-de-succession-802724.html


Attila et Tartuffe le 8 mai 2017

En somme, pour aider Macron, ces "socialistes" préconisent que les classes moyennes paient à la place des très riches !
Et alors que la France fait partie des trois pays qui taxent le plus les héritages.
https://www.lavieimmo.com/fiscalite-immobiliere/la-france-est-deja-l-un-des-pays-qui-taxent-le-plus-les-heritages-au-monde-44392.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7153
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Hier à 17:28


Pour soulager le handicap visuel de Castaner

Castaner :  "aucun policier n'a attaqué des Gilets jaunes"

Parmi les dernières victimes, un pompier touché à la tête, qui est aujourd(hui dans le coma.
Mais, au 15 janvier 2019, malgré 2.000 blessés et 12 morts parmi les Gilets jaunes, Castaner n'a pas vu de violences policières.
https://twitter.com/JLMelenchon/status/1085242044405166081

Entretien avec David Dufresne, journaliste indépendant qui recense les violences policières depuis le début du mouvement des Gilets jaunes
https://www.youtube.com/watch?v=lp1LoauFhds  cyclops

Pour se joindre à la plainte près de la Cour de justice de la République contre Christophe Castaner, ministre de l'Intérieur
http://plaintecjr.ugobernalicis.fr/

Solidarité financière avec les Gilets jaunes blessés et estropiés
La Caisse de solidarité d’Info’Com-CGT a mis en ligne un pot commun pour aider les victimes des violences policières dont de nombreux Gilets Jaunes.
Arrow https://www.lepotcommun.fr/pot/k1l66mi8



Une Gilet jaune en garde à vue pour violence verbale

À peine Céline Roy a-t-elle annoncé qu'elle rejoignait la France Insoumise, que l'ancienne porte-parole des Gilets jaunes de Vesoul est placée en garde à vue.

Elle sera jugée le 29 janvier, risquant 1 an de prison et 1.500 euros d’amende pour avoir commenté une vidéo sur Facebook par ces mots :
"J’espère que tous ceux qui sont potes avec le préfet, qui sont sur mon Facebook, lui disent qu’il aille se faire enculer".
https://www.francebleu.fr/amp/infos/faits-divers-justice/gilets-jaunes-l-ex-porte-parole-a-vesoul-celine-roy-placee-en-garde-a-vue-1547544099
Conclusion : les Gilets jaunes n'ont ni le droit de manifester ni le droit de parler !
"La dérive autoritaire du pouvoir se durcit".

Pour Céline Roy, le mouvement doit absolument se structurer
https://www.francebleu.fr/infos/societe/fdf-1546877088
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7153
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   Aujourd'hui à 11:10



Le chanoine de Latran en garant de la laïcité !
Macron veut modifier la loi de 1905

"Ce que le gouvernement veut ripoliner s'étale entre les articles 18 et 36, soit un tiers de la loi : le régime des cultes", écrit L'Opinion. Une série de mesures est ainsi envisagée, avec toujours dans l'idée que celles-ci concernent en premier lieu l'islam.
https://www.lejdd.fr/Politique/laicite-macron-veut-modifier-la-loi-de-1905-et-voici-comment-3793988

Odon Vallet : « Si l’Etat signait un contrat avec l’islam de France, il faudrait abroger la loi de 1905 »
https://www.lopinion.fr/edition/politique/odon-vallet-si-l-etat-signait-contrat-l-islam-france-il-faudrait-104132

Appel contre la révision de la loi de 1905

'L’organisation d’un culte et a fortiori ses principes théologiques ne regardent pas l’État mais les croyants et les pratiquants. La transparence du financement privé des cultes peut être assurée par des mesures de police fiscale et par des contrôles étroits autorisés par les lois françaises. La police des cultes est déjà entièrement contenue dans la Loi de 1905. Quant à la lutte contre les menées subversives et terroristes, elle ne relève pas de cette loi.
Au moment où l’unité citoyenne et la paix sociale sont mises en péril, il ne peut être question d’affaiblir leurs fondations en ouvrant la voie aux exigences de tous les groupes de pression et en relativisant le caractère inviolable de leurs principes.
C’est pourquoi les signataires demandent à tous les citoyens et toutes les citoyennes, toutes les associations, tous les syndicats, tous les partis politiques républicains de se rassembler autour de cet appel pour en faire une très large pétition nationale exigeant le respect de la Loi de Séparation des Églises et de l’État du 9 décembre 1905.'
Arrow https://www.change.org/p/president-clr-laicite-republique-org-appel-des-113-ne-modifiez-pas-la-loi-de-1905-de-séparation-des-eglises-et-de-l-etat

Macron accepte le titre de chanoine du Latran
2 nov 2017
https://www.la-croix.com/Religion/Catholicisme/Pape/Emmanuel-Macron-accepte-titre-chanoine-Latran-2017-11-02-1200889025


Pour une République vraiment laïque
https://avenirencommun.fr/le-livret-laicite/
https://melenchon.fr/2017/12/11/le-chanoine-andorre-la-madeleine-averroes/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Qui est Emmanuel Macron ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Qui est Emmanuel Macron ?
Revenir en haut 
Page 21 sur 21Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 19, 20, 21
 Sujets similaires
-
» En marche ! avec Emmanuel Macron
» QG de campagne d'Emmanuel Macron
» Emmanuel Macron
» Emmanuel PIETTE
» Antoine Emmanuel Nsaku ne Vunda

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sarkoverdose :: Forum :: Politique / Social-
Sauter vers: