sarkoverdose

Politique, culture, art, humour...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Non aux JO 2024 à Paris !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Orwelle



Messages : 6156
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Non aux JO 2024 à Paris !   Dim 14 Mai - 0:27



Non à la candidature de Paris aux JO 2024 ! Textes et appels

Il faut retirer Paris de la course folle aux Jeux olympiques !
Lettre ouverte à Madame Anne Hidalgo, maire de Paris
Publiée le 10 mai 2017 sur le site de Liberation.fr


Madame,

Il fut un temps où vous estimiez qu’il n’était ni raisonnable ni acceptable de s’engager dans la « course [olympique] au toujours plus qui a laissé des éléphants blancs et des situations d’endettement dans des villes ». Vous déclariez : « Je n’ai pas porté ce projet dans ma campagne. Les Parisiens attendent de moi du logement, des équipements, de la justice, de la facilité économique » (AFP et Lemonde.fr, 7 novembre 2014).

Vous affirmez à présent que le budget des JO 2024, évalué à 6,2 milliards d’euros dont 1,5 milliard à la charge de l’État et des collectivités territoriales,  sera maîtrisé. Cet optimisme ne saurait cacher que les grands chantiers  provoquent systématiquement l’explosion des budgets initiaux. [...]
http://www.quelsport.org/?page_id=356

NON AUX J.O. DE PARIS EN 2024
https://www.petitions24.net/non_aux_jo_de_paris_en_2024

Jeux Olympiques 2024 : Paris ne doit pas candidater !
https://www.change.org/p/anne-hidalgo-jeux-olympiques-2024-paris-ne-doit-pas-candidater
http://www.liberation.fr/debats/2016/10/06/non-a-la-candidature-de-paris-aux-jeux-de-2024_1519823

Appel pour un référendum sur la candidature de Paris aux JO de 2024
http://www.mesopinions.com/petition/sports/appel-referendum-candidature-paris-aux-jo/28276

Opposition citoyenne à la candidature de Paris aux J.O. de 2024
https://mrmondialisation.org/opposition-citoyenne-a-la-candidature-de-paris-aux-j-o-de-2024/

Vidéo : Du Mcdo et des Jeux  cyclops
https://www.youtube.com/watch?v=KqmofnyGIgE&feature=youtu.be

Non au slogan en anglais pour les JO de Paris 2024
http://www.mesopinions.com/petition/politique/slogan-anglais-jo-paris-2024/27871
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6156
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Non aux JO 2024 à Paris !   Dim 17 Sep - 20:45



JO : sport populaire contre élitisme olympique
Léo Lagrange s'opposa à la participation de la France aux JO de Berlin. Il soutenait une autre vision du sport, associée à la conquête des loisirs pour la classe ouvrière..

Député SFIO du Nord depuis 1932, réélu en 1936, Léo Lagrange est nommé par Léon Blum sous-secrétaire d'Etat à l'Organisation des loisirs et des sports. Né avec le siècle, il est l'un des plus jeunes ministres du Front populaire et vient de l'aile gauche du parti, La Bataille socialiste, la tendance de Jean Longuet et Jean Zyromski, partisans de l'unité d'action avec les communistes.

Dès son entrée en fonctions, Léo Lagrange se trouve sous le feu de la droite. L'Action française pourfend cette notion de loisirs, que les maurrassiens identifient au droit à la paresse, de Paul Lafargue. On cherche à avilir la nation française ! Léo Lagrange est pourtant un patriote irréprochable : il a devancé l'appel en 1917, au lendemain de son baccalauréat, et il a combattu jusqu'à la fin de la Grande Guerre. Avocat en 1922, il se met au service des mutilés aux blessures invisibles, les victimes des gaz de combat. Cette expérience n'est pas étrangère à sa conception du loisir, du droit de tous au plein air. [...]

16/09/2017
https://www.marianne.net/societe/jo-sport-populaire-contre-elitisme-olympique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6156
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Non aux JO 2024 à Paris !   Mer 20 Sep - 17:18



"LES JO VONT AGGRAVER LA SPÉCULATION IMMOBILIERE ET CHASSER LES PAUVRES", Danielle Simonnet au JT de France 2, le 14 septembre 2017.
https://www.youtube.com/watch?v=ggxAvdeY6hk cyclops
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6156
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Bachichs géants à l'horizon   Ven 20 Oct - 18:44



Avec le « Grand Paris » et les JO, une vague de béton s’apprête à submerger l’Île-de-France

« Chantier colossal », « troisième révolution urbaine », « porte d’entrée de l’Europe continentale »… Autour du Grand Paris, immense projet de réaménagement urbain touchant toute la métropole, les discours s’enflamment. Mais sur le terrain comme en coulisses, les grues, tunneliers et autres bétonnières s’apprêtent à imposer leur loi, loin du contrôle des citoyens. Entre les constructions de tours, l’extension des lignes de métro, ou les grands projets comme Europa City, les promoteurs et géants du BTP se frottent déjà les mains.

Depuis l’annonce officielle de la tenue des Jeux olympiques à Paris en 2024, le calendrier du Grand Paris semble s’accélérer. Au nord de l’agglomération, la mairie de Gonesse a validé fin septembre la modification de son plan local d’urbanisme pour faire place à Europa City, hybride entre centre commercial et parc d’attractions, dont le promoteur, une filiale d’Auchan, présentait dans la foulée une nouvelle mouture, destinée à répondre aux critiques que le projet suscite. Des travaux sont engagés sur la ligne de métro 15-Sud, entre Pont de Sèvres et Noisy-Champs, le premier tunnelier devant entrer en action très prochainement à Champigny.

En parallèle, les jurys de l’appel à projets « Inventons la métropole du Grand Paris » sont en train de sélectionner les heureux lauréats destinés à aménager 56 sites, répartis sur toute la banlieue parisienne. Concours d’architectes et marchés publics se succèdent à un rythme soutenu. Des décisions se prennent aujourd’hui qui façonneront le visage futur de la capitale et de ses environs. Pour le meilleur, et pour le pire.

Un « Grand Paris » des transports... et des tours

[...] Le Grand Paris, c’est aussi un empilement de structures technocratiques qui ont pour point commun leur éloignement des citoyens. D’abord, la Métropole Grand Paris, présidée par Patrick Ollier (Les Républicains), puis les échelons territoriaux déjà existants : la région Île-de-France, Paris, et les sept départements de la zone.
La « métropole » pourrait gagner en pouvoir si Emmanuel Macron, comme il l’a laissé entendre, décide de supprimer les trois départements de la petite couronne (Hauts-de-Seine, Val-de-Marne et Seine-Saint-Denis).
À cela s’ajoutent la Société du Grand Paris – chargée essentiellement du projet de transports Grand Paris Express –, Grand Paris Aménagement – responsable de la gestion de divers projets d’aménagement et en particulier d’Europa City –, et quelques autres entités rassemblant élus, représentants de l’État et personnalités qualifiées.

Des marchés de dizaines de milliards d’euros

Serions-nous sur le point d’assister à un retour en force de l’affairisme et du bétonnage typiques de l’urbanisme parisien des années 1960 et 1970 ? À considérer les chiffres, on peut le craindre. Pour le seul Grand Paris Express, 43 millions de tonnes de déblais, 24 tunneliers appelés à fonctionner simultanément, des tunnels creusés à plusieurs dizaines de mètres de profondeur, soit bien plus que les métros et RER actuels, 68 gares... Quant au nombre de travailleurs détachés venus de toute l’Europe, potentiellement sous-payés, appelés à s’activer sur ces chantiers, aucun chiffre ne circule. [...]

Au grand bonheur du BTP

À l’assemblée générale 2017 de Vinci, les actionnaires jugeaient que le Grand Paris alimenterait « les carnets de commandes des grands groupes de la profession pendant quinze ans au moins ». Les huit marchés de génie civil de la ligne 15-Sud, pour un montant total estimé à 3,7 milliards d’euros, ont ainsi été partagés entre des groupements pilotés par Bouygues, Vinci, et Eiffage. Selon Le Parisien, Bouygues aurait récupéré en tout 1,38 milliard et Vinci 1,08 milliard de marchés.

Un dérapage du budget global du Grand Paris Express, estimé initialement à 22 milliards d’euros, est déjà prévu. Il pourrait atteindre désormais les 35 milliards ! Sans compter les rallonges supplémentaires qui pourraient être nécessaires pour mettre en service les nouvelles lignes à temps pour les Jeux olympiques. [...]

Le bétonnage, une hérésie climatique

[...] Les conséquences s’en feront sentir bien au-delà de la région francilienne, puisque de la Bourgogne à la Normandie, de nouvelles carrières s’apprêtent à ouvrir pour alimenter l’immense chantier en matériaux de construction, ou à en accueillir les déblais. [...]

Cette logique de bétonnage apparaît en contradiction directe avec la protection du climat et les engagements de l’Accord de Paris. Elle entraîne des émissions importantes de gaz à effet de serre, notamment lors de la production du ciment et durant les chantiers. Et contribue aussi à détruire des sols naturels stockant le CO2 [3] et servant à bien d’autres usages directs et indirects, comme la production de nourriture, la conservation de l’eau ou la régulation des températures.

Quelles conséquences sur l’eau, le végétal et les terres agricoles ?

[...] En milieu urbain, le bétonnage contribue aussi à aggraver les conséquences du réchauffement des températures, à travers le phénomène des « ilots de chaleurs ». [...]

Ces enjeux, nos élus en sont bien conscients. Les rapports, recherches et grands raouts internationaux insistant sur le rôle crucial des villes face au changement climatique se multiplient. [...]

En témoignent encore aujourd’hui les projets conçus par la municipalité d’Anne Hidalgo, dans le cadre de son plan climat, pour « re-végétaliser » la capitale et y renforcer des « îlots de fraîcheur » [4]. Ces initiatives ponctuelles – aussi louables soient-elles – suffiront-elles à inverser la tendance, face à la lame de fond des grands projets d’infrastructures du Grand Paris ?

La stratégie de revégétalisation de la capitale est déjà contredite par l’extension de Roland-Garros aux dépens des serres d’Auteuil [5], ou par celle de l’ex-Palais omnisports Paris Arena, qui bétonnera une partie du parc de Bercy actuel situé… en zone inondable.

Olivier Petitjean
12 oct 2017
https://www.bastamag.net/Avec-le-Grand-Paris-et-les-JO-une-vague-de-beton-s-apprete-a-submerger-l-Ile-de


Métropole du Grand Paris : feu vert pour 51 projets architecturaux
la «Maison du peuple » à Clichy-la-Garenne (Hauts-de-Seine), un bâtiment des années 30 classé Monument historique va être réhabilité et intégrer une tour de près de 100 mètres.
Le concours va générer plus de 7 milliards d'euros d’investissements privés, selon Patrick Ollier.

Le peuple pourra juste regarder (au pavillon de l’Arsenal situé dans le IVe arrondissement, centre d’information et d’exposition d’urbanisme et d’architecture de la Ville de Paris et de la Métropole parisienne).
http://www.leparisien.fr/info-paris-ile-de-france-oise/metropole-du-grand-paris-feu-vert-pour-51-projets-architecturaux-18-10-2017-7340676.php


Montreuil : l'ex-usine EIF va se métamorphoser dans les murs à pêches
Le promoteur UrbanEra, filiale du groupe Bouygues, a été retenu par la Métropole du Grand Paris pour aménager ce site situé au cœur du quartier des murs à pêches. Un projet qui inquiète les riverains.
Le projet regroupe un programme immobilier de 13.270 m², incluant des logements, mais aussi 5.000 m² d’activités [...]

pour Pascal Mage, président de l’association des murs à pêches, le projet menace le patrimoine local. « On parle de le préserver, mais on construit dessus ! Tous ces bâtiments, il faut bien les mettre quelque part », s’agace-t-il, critiquant le fait qu’aucun habitant des territoires concernés par les 54 chantiers de la Métropole du Grand Paris (MGP) n’ait été convié à participer aux jurys qui ont choisi les projets finaux. [...]
18 oct 2017
http://www.leparisien.fr/montreuil-93100/montreuil-dans-les-murs-a-peches-l-ex-usine-eif-va-se-metamorphoser-18-10-2017-7341342.php


Omerta sur le marché de la restauration de la tour Eiffel
Les élus siégeant au conseil d’administration s’affrontent sur les modalités de renouvellement du marché de la restauration de la dame de fer ce jeudi.
Du côté de la ville, c’est silence radio. « Le marché « Restauration » a donné lieu à la signature d’une « Charte de confidentialité » par les membres de la Commission d’appel d’offres de la SETE, que je préside, et par les cadres de la SETE qui collaborent à ce marché », répond Bernard Gaudillère conseiller de Paris (PS) du Xe arrondissement et président de la Société d’Exploitation de la tour Eiffel.
Quant à l’adjoint chargé du tourisme Jean-François Martins, il se refuse à tout commentaire. « Les échanges en Conseil d’Administration ne regardent que les membres du Conseil d’administration ».
http://www.leparisien.fr/paris-75007/paris-le-marche-de-la-restauration-de-la-tour-eiffel-sur-le-gril-18-10-2017-7340412.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6156
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Non aux JO 2024 à Paris !   Ven 8 Déc - 2:09

Les bourgeois de l'Assemblée nationale horrifiés !



François Ruffin porte un maillot de foot dans l'hémicycle de l'Assemblée, il est sanctionné

Le député Insoumis François Ruffin entendait, ce jeudi 7 décembre, soutenir une proposition de loi visant à ponctionner les gros transferts dans le monde du football pour aider financièrement le sport amateur, et rendre hommage aux bénévoles permettant aux petits clubs de vivre. Dans ce but, il avait revêtu le maillot d'une petite équipe de la Somme. il a reçu une amende. [...]

Cette sanction, "un rappel à l'ordre avec inscription au procès verbal" que le député pourra contester devant le bureau de l'Assemblée, lui vaudra d'être privé, pendant un mois, de 1.378 euros, soit le quart de l'indemnité parlementaire.
   
L'élu de la Somme, qui avait coécrit en 2014 Comment ils nous ont volé le football - la mondialisation racontée par le ballon, est monté en fin de matinée à la tribune de l'Assemblée et a enlevé son pull pour dévoiler le maillot vert de l'Olympique Eaucourt, club de la commune d'Eaucourt-sur-Somme.

François Ruffin évoque sa fierté de porter ce maillot à l'Assemblée  

Voulant prendre le contrepied de la ministre Laura Flessel "qui n'a parlé de sport qu'en terme de compétitivité, comme un trader" selon lui, François Ruffin a narré la vie des bénévoles "qui lavent, plient et rangent les maillots pour pas un rond", en vantant "le don de soi dans une société où tout se marchande" pour défendre une proposition de loi UDI-Agir visant à taxer les gros transferts pour financer le sport amateur.
   
Cet épisode n'a pas plu au président de séance Hugues Renson (LREM) [...]

À la reprise de la séance à 15h00, le député est revenu avec son maillot, provoquant la suspension immédiate des débats. Au terme d'une vingtaine de minutes, pendant laquelle quelques quolibets ont fusé ("Dehors et privé d'indemnités ! On ne peut pas avoir des huissiers en cravate et des charlots en maillot", a lancé l'UDI Thierry Benoit), le président de l'Assemblée François de Rugy (LREM) est intervenu pour infliger cette sanction au député, estimant que son comportement "relève d'une provocation". François Ruffin a répondu être "très fier de faire entrer dans l'hémicycle le visage de tous les gens des petits clubs", avant de remettre son pull "en apaisement".

http://www.bfmtv.com/politique/francois-ruffin-porte-un-maillot-de-foot-dans-l-hemicycle-de-l-assemblee-il-est-sanctionne-1322080.html

Deniseulpicard :      
'Si le costard cravate à l’assemblée était un signe de sérieux, d’intégrité, de respect des femmes et j’en passe, cela se saurait depuis longtemps. Quand on a pas de substance, on s’accroche aux apparences.'



On a lu « Comment ils nous ont volé le football »

Il y a deux ans, François Ruffin, réalisateur de Merci Patron publiait avec Antoine Dumini Comment ils nous ont volé le football, sorte de préambule au mouvement Nuit Debout.

Un retour en 126 pages sur l'évolution du sport roi depuis 50 ans, des enjeux géopolitiques de la guerre froide à la mondialisation. Une analyse décennie par décennie pour découvrir et comprendre comment et pourquoi le football est ce qu'il est aujourd'hui. Un livre sur le passé pour mieux comprendre le présent et anticiper ce que pourrait être l'avenir du football. Peu de place pour le rêve et un constat glaçant :
«  Que s'est-il passé alors ? C'est le même jeu, un ballon, deux équipes, quatre poteaux, et voilà que ce sport du pauvre brasse des milliards, s'exporte comme un produit, devient la vitrine triomphante, clinquante, écœurante du capital. Que s'est-il passé alors ? Rien, en fait. Juste que l'argent a envahi toute la société, lentement, depuis trente ans, et que le football en est le miroir grossissant. » [...]

Dans les années 70, la matrice du foot-business, c’est Horst Dassler, le patron d’Adidas, qui organise l’élection à la présidence de la FIFA en 1974 et installe dans un fauteuil le Brésilien João Havelange, celui qui résume sa mission à : « Je suis là pour vendre un produit appelé football. » Comme par hasard, la FIFA signera peu de temps après un partenariat avec Adidas, puis avec Coca-Cola dès 1976, deux « sponsors obligatoires » pour toutes les fédérations. Ou comment l'ouverture des marchés, même les plus fermés, passe par le ballon rond... Business is business. [...]

Mais, au milieu de ce qui ressemble à une descente aux enfers dans les affres du libéralisme, les auteurs ont semé dans chaque décennie des « lumières » , des contre-exemples à cette vague de fond : le journaliste « sans concession » François Thébaud, Carlos Caszely le footballeur qui a dit non au dictateur Pinochet, Sócrates et son idéal démocratique aux Corinthians en pleine dictature brésilienne, Robby Fowler et son soutien aux dockers de Liverpool, les supporters du FC United qui refusent l'omnipotence de l'argent-roi ou encore les déserteurs du football, comme Javi Poves ou Gérald Cid qui ne se reconnaissent pas dans le système actuel et préfèrent ranger leurs crampons avant l'heure de la retraite. Tous ces exemples sont un peu ce que voudrait être chaque soir « Nuit Debout » . La continuité entre toutes ces « lumières » et ce mouvement citoyen saute aux yeux. Une autre voie est possible. Un autre football est possible. [...]

Benjamin Laguerre
22 avril 2016
http://www.sofoot.com/on-a-lu-comment-ils-nous-ont-vole-le-football-221001.html
http://www.fakirpresse.info/Corvee-de-football-730


Guy Roux par les Guignols de l'info
https://youtu.be/eJmLBoHzZPA  cyclops
https://www.pkfoot.com/culture/lecture/vol-football
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6156
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Non aux JO 2024 à Paris !   Sam 9 Déc - 18:28



Quand le sport est politique
Le dessous des cartes (Arte, 9 décembre à 19h30)

'Et si le sport constituait désormais un outil politique à l'échelle mondiale ? Des Jeux olympiques, perçus comme le reflet de la puissance des États, aux guerres qui se prolongent sur les terrains de sport, "Le Dessous des cartes" montre qu’il existe bel et bien une "géopolitique du sport" à l’heure de la mondialisation et du "soft power".'
https://www.arte.tv/fr/videos/067846-030-A/le-dessous-des-cartes/
http://www.toupie.org/Dictionnaire/Soft_power.htm


Mexico, 1968. Quand le Black Power s’invitait sur le podium
http://www.revolutionpermanente.fr/Mexico-1968-Quand-le-Black-Power-s-invitait-sur-le-podium

Sport et politique, toute une histoire !
par Alfred Wahl, professeur émérite à l’université de Metz
'Le soir du 27 mars 2004, avant la rencontre de rugby France-Angleterre au Stade de France, l’harmonie exécute l’Hymne à la joie de Beethoven, donc celui de l’Union européenne, sans que le public y prête la moindre attention ; transition brutale avec la Marseillaise et même le God save the Queen : silence et recueillement des 80.000 spectateurs. Avant-garde et traduction exemplaire de la mondialisation, le sport se fait alors contradictoirement la manifestation la plus spectaculaire de la pérennité des nations que l’on donnait pour mourantes.'
https://www.cairn.info/revue-outre-terre1-2004-3-page-13.htm


Le sport, l'outil de communication préféré des politiques
https://www.grazia.fr/news-et-societe/societe/le-sport-l-outil-de-communication-prefere-des-politiques-870932/(page)/3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6156
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Non aux JO 2024 à Paris !   Dim 10 Déc - 3:01

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6156
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Non aux JO 2024 à Paris !   Ven 15 Déc - 15:51



La Russie exclue des prochains Jeux Olympiques de Pyeongchang (Corée du Sud) : la contre-attaque de Vladimir Poutine

Le président russe veut "défendre l’honneur et la dignité" des sportifs de son pays et affirme que le lanceur d’alerte Grigori Rodtchenkov "est sous le contrôle du FBI".

Le Président russe ne veut pas être l’unique cible de la lutte antidopage : "il faut dire que dans les autres pays, cela existe aussi. Seulement là-bas, cela ne suscite pas une telle agitation."
Alors que la Russie rejette les accusations de dopage d’État qui pèsent sur elle, Vladimir Poutine entend défendre les sportifs de son pays jusque devant la justice.
Il a assuré que son pays allait "coopérer" avec le CIO et l’Agence mondiale antidopage.

Sur le plan diplomatique, Vladimir Poutine a accusé les Etats-Unis de contrôler et de manipuler Grigori Rodtchenkov, le lanceur d’alerte à l’origine des révélations sur le dopage en Russie. "Il se trouve sous le contrôle et sous la protection du FBI, affirme Poutine. Pour nous, ce n'est pas un plus : cela veut dire qu'il travaille sous le contrôle des services spéciaux américains."

Chez les politiques, les réactions étaient indignées. Le vice-président de la Douma (Chambre basse du Parlement), Piotr Tolstoï, a ainsi estimé que "c’est toute la Russie qu’on humilie en la privant du drapeau et d’hymne". Le président du comité des Affaires étrangères de la Douma, Konstantine Kossatchev, a lui estimé que la décision du CIO "fait partie du programme de l’Occident pour freiner la Russie".
[...]
http://rmcsport.bfmtv.com/jo/dopage-la-contre-attaque-de-poutine-1327212.html

Des athlètes russes participeront aux Jeux sous l’appellation « Athlètes olympiques de Russie (OAR) »
Le Comité international olympique n’autorise à participer que les sportifs russes « propres », sous de strictes conditions et sous la bannière olympique.

Le président du Comité olympique russe (ROC), Alexandre Joukov a précisé que le Comité olympique russe se rendra à Lausanne le 15 décembre pour discuter des conditions d’admissibilité des athlètes russes, qui participeront aux Jeux sous l’appellation « Athlètes olympiques de Russie (OAR) ». Selon lui, environ 200 athlètes russes pourraient participer aux Jeux, un chiffre équivalent à celui des Jeux de Sotchi en 2014 (226).

http://www.20minutes.fr/sport/2186455-20171212-jo-2018-sportifs-russes-bien-presents-pyeongchang-sous-banniere-olympique
http://www.sudouest.fr/2017/12/07/la-russie-privee-des-jo-d-hiver-2018-pour-dopage-retour-sur-trois-ans-de-scandale-4010651-5243.php


Quelques commentaires :
- 'C'est curieux, et les participants des pays de l'Occident, ils n'ont jamais rien à se reprocher ? J'espère qu'une grande majorité de gens dans le monde auront compris qu'aux sanctions déjà en place contre la Russie à cause de l'Ukraine, viennent s'ajouter la privation des jeux olympiques, leur comité savamment manipulé par les USA vexés d'avoir été ridiculisés en Syrie.'

- "Moscou étant accusé ". Comme le dit très bien l'article, Moscou est accusé, mais pas condamné : il n'y a jamais eu aucune preuve dans cette affaire. Il s'agit simplement de géopolitique, et d'une volonté US d'attaquer la Russie tous azimuts.

- 'Niveau dopage les Russes sont ni pires ni mieux que les autres. C'est débile !
Vous connaissez le champion de Russie du 100 M ? Non ! Moi non plus ! Eh bien ce gars-là, il n'a pas pu participer au championnat du monde d’athlétisme.... Et pendant ce temps-là, les mecs qui l'atomisent toute l'année ont pu courir tranquillement avec un vainqueur en finale revenant d'une suspension.... pour dopage ! Olé, mais comme c'est un Américain.... No problem !'

Le "Russsiagate", mère de toutes les fake news, marque l'effondrement de la guerre d'Obama et de sa collaboration avec Al Qaïda contre la Syrie
Les États-Unis et leurs alliés européens, turcs et royaux du Golfe ont versé tant d'argent et d'armes dans le chaudron syrien qu'une faction d'Al-Qaïda a été habilitée à déclarer un califat dans le territoire qu'elle a capturé de l'armée syrienne - exactement comme prévu en 2012 par les analystes de la Defense Intelligence Agency. Le mémo de la DIA, révélé trois ans plus tard, dit que l'émergence d'un califat - l'Etat islamique - semblait être "exactement ce que veulent les puissances qui soutiennent l'opposition, afin d'isoler le régime syrien".

Glen Ford
16 déc 2017
http://le-blog-sam-la-touch.over-blog.com/2017/12/le-russsiagate-marque-l-effondrement-de-la-guerre-d-obama-et-de-sa-collaboration-avec-al-qaida-contre-la-syrie-bar.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Non aux JO 2024 à Paris !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Non aux JO 2024 à Paris !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quéffélec en anti-Normand dans Paris Match.
» Le Grand Paris
» La Normandie à Paris. 13 et 14 Juin.
» boutique MUFE pro sur Paris
» La monnaie de Paris ne connait pas la Normandie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sarkoverdose :: Forum :: Politique / Social-
Sauter vers: