sarkoverdose

Politique, culture, art, humour...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Convergence des luttes. Appel au 5 mai. La Fête à Macron !

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Orwelle



Messages : 7072
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Convergence des luttes. Appel au 5 mai. La Fête à Macron !    Ven 6 Avr - 22:12

Bulletins spéciaux



#BS1 : COMITÉS STOP MACRON !

François Ruffin, le 6 avr. 2018 :
Bonjour tertous ! On fait des folies, et on lance un bulletin spécial parce qu'on sent l'agitation dans l'air, et on veut vous tenir informé en temps réel du travail réalisé en vue du 5 mai !
Dans ce premier épisode on vous cause des comités stop macron !

Rendez vous le 5 mai, en attendant bon visionnage !
https://www.youtube.com/watch?v=PJPi49pqDt8&feature=youtu.be cyclops
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7072
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Convergence des luttes. Appel au 5 mai. La Fête à Macron !    Ven 6 Avr - 22:17



N'oubliez pas d'aller jeter un coup d'oeil et de signer notre appel au 5 mai :
https://www.change.org/p/le-peuple-appel-au-samedi-5-mai-faire-sa-f%C3%AAte-%C3%A0-macron
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7072
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Convergence des luttes. Appel au 5 mai. La Fête à Macron !    Jeu 12 Avr - 21:38



Philippe Martinez refuse la manifestation du 5 mai

Le Secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, a exprimé son refus de participer à la grande manifestation du 5 mai proposée par François Ruffin. Étrange décision, intervenant au moment où les mobilisations ont plus besoin de relais que jamais.

C’est donc par la négative que le leader de la CGT a répondu à l’appel au « grand débordement » lancé par les anciens instigateurs de « Nuit Debout », François Ruffin et Frédéric Lordon, lors du rassemblement qu’ils avaient organisé à la Bourse du Travail la semaine dernière. LCP nous rapporte que, selon lui, « multiplier les mobilisations n’est pas efficace ».

Dans un entretien au Monde, il aurait déclaré que « l’idée de favoriser la participation d’autres salariés ou travailleurs qui, pour des raisons diverses, ne peuvent pas faire grève est intéressante », mais quatre jours avant le 5 mai, il y a le 1er mai », un grand rendez-vous de convergence des luttes. Multiplier les dates génère de la division et n’est pas efficace ». Voilà une « analyse » qui mériterait un peu plus d’approfondissement.

Ce n’est pas la première fois que Philippe Martinez rejette ainsi les appels à la mobilisation émanant de la France Insoumise. Il avait déjà refusé de se joindre à la FI à l’automne dernier. Il s’agit, pour lui, de tentatives de récupération politique. Ainsi souhaiterait-il que les luttes, et le terme « convergence », ne soient pas récupérés politiquement.

C’est un cas sociologiquement intéressant. En s’isolant ainsi des mouvements politiques favorables aux luttes sociales, le Secrétaire Général exprime tacitement, sans le dire, le souhait de concourir à un monopole de la représentation sociale des mobilisations. Mais comment mettre en oeuvre la « convergence des luttes » sans rassembler les différents acteurs susceptibles d’en être les porte-paroles ?
https://lemediapresse.fr/social-fr/philippe-martinez-refuse-la-manifestation-du-5-mai/

Le Secétaire général de la CGT ignorerait donc que s'opposer à un gouvernement par une manifestation syndicale est un acte politique.  Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7072
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Convergence des luttes. Appel au 5 mai. La Fête à Macron !    Jeu 12 Avr - 21:55



Corinne Masiero s'adresse à Emmanuel Macron : "Si vous pouviez arrêter vos conneries"

Corinne Masiero était sur le plateau de C à vous ce mercredi 11 avril. L'actrice qui incarne le Capitaine Marleau, la gendarme au caractère (vraiment) bien trempé de France 3, a montré qu'elle aussi avait des idées bien arrêtées. Et elle le fait savoir ! Très engagée donc, elle portait un t-shirt du film La bataille du rail pour rencontrer sur le plateau d'Anne-Elisabeth Lemoine le directeur de la SNCF.
Mais ce n'est pas tout. Alors que François Ruffin a appelé à manifester en masse pour le 5 mai pour faire "la fête à Macron", l'actrice l'a soutenu en adressant directement un message au président. [...]

l'actrice a d'abord pointé du doigt ce qui lui semble être défaillant en ce moment en France : "Dans les Ehpads c'est le bordel (...), les congés payés, l'accès à la santé, l'éducation, tout ça est en train de se casser la gueule, comment ne pas réagir à ça ?" [...]

Comme le souligne Corinne Masiero, "Le message est clair, il me semble" et d'adresser enfin un message personnel au député Insoumis : "Et François, je t'adore".  bom

http://www.programme.tv/news/actu/201139-corinne-masiero-sadresse-a-emmanuel-macron-si-vous-pouviez-arreter-vos-conneries-video/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7072
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Convergence des luttes. Appel au 5 mai. La Fête à Macron !    Mer 18 Avr - 22:02



Convergence des luttes

Après le 14 avril*, et avant le 5 mai, c'est le 19 avril qu'actifs, retraités, privés d’emploi, jeunes sont appelés à se retrouver dans la grève et les manifestations pour porter leurs exigences.

Les luttes actuelles (cheminots, agents hospitaliers, personnels des EPHAD, les universités…) témoignent de leur volonté, face à des réformes idéologiques capitalistes, de défendre les droits et les conquis sociaux, les besoins collectifs des usagers et des citoyens.

La marchandisation de l’être humain de la naissance à la mort n’est pas une fatalité mais les conséquences de choix politiques quel que soit, par ailleurs, l’habillage dont ils se parent.

Notre modèle social est remis en cause, quotidiennement attaqué, alors que les pro­fits, dividendes et fortunes flambent. Insupportable pour une masse croissante de nos concitoyens. La lutte des classes est bien une réalité.

Dérèglementation, privatisation, répressions sont la marque du gouvernement. Le mépris de classe, sa méthode de fonctionnement.

C’est bien dans chaque entreprise, à partir de leurs propres revendications que les salariés doivent se mobiliser et dans le même mouvement se retrouver ensemble. C’est cela la convergence des luttes.

Des suites au 19 avril sont déjà posées. Le mouvement syndical assume ses respon­sa­bi­lités dans le calendrier qui est le sien avec notamment la préparation d’un 1er mai exceptionnel. Nous appelons l’ensemble des organisations syndicales à se mobiliser.
[...]
http://lacgt34.over-blog.org/2018/04/les-salarie-e-s-a-l-offensive.html
http://cd22.reference-syndicale.fr/2018/04/19-avril-2018-journee-de-convergence-des-luttes/
http://www.regardactu.com/2018/04/le-19-avril-la-convergence-des-luttes-pas-une-option-une-necessite.html


*https://lafranceinsoumise.fr/2018/04/10/convergence-luttes-14-avril/

Le mouvement étudiant s'étend aux lycéens. Pour le 19 avril, voir la fin du JT du MEDIA de ce mercredi 18 avril :
https://www.youtube.com/watch?v=w-c4_LP-Q2I  cyclops

Services publics
http://sarko-verdose.bbactif.com/t26p150-service-encore-public#7249
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7072
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Convergence des luttes. Appel au 5 mai. La Fête à Macron !    Jeu 19 Avr - 14:16



Grande journée de mobilisation
en direct sur Le Média


Jeudi 19 avril, en direct, de 14h jusqu'au journal de 20h, les équipes du Média vous font vivre, partager des analyses, et suivre la grande journée de manifestations à travers le pays. Le Média, c'est l'espace de parole de ceux qui luttent !

Invités et décryptages en plateau, équipes sur le terrain, témoignages de manifestants, images des correspondants citoyens à travers tout le pays, suivez cette journée de mobilisation exceptionnelle.

Regardez Le Média
https://www.youtube.com/watch?v=byv2sJ1GGqo  cyclops
https://www.lemediatv.fr/

Journal de 20h EN DIRECT DE LA MOBILISATION du 19 avril 2018
https://www.youtube.com/watch?v=QYBZLbqwMhI

La manifestation du 19 avril à Strasbourg
https://www.youtube.com/watch?v=jJ6DIpE4riE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7072
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Convergence des luttes. Appel au 5 mai. La Fête à Macron !    Mar 24 Avr - 21:53

MAI 1968



Les hommes de Billancourt

'Ce documentaire de Caroline Pochon donne la parole à la dernière génération à avoir travaillé à Billancourt. Ouvriers, directeurs, syndicalistes de la révolte de mai 68 à la fermeture en 1992, ils nous racontent leur histoire de Billancourt. Une histoire industrielle et humaine, sociale et politique, qui traverse l'histoire de France.'

Extrait de la critique de Pierre Ancery :
'Dense et nourri d’archives passionnantes, ce documentaire retrace avec beaucoup d’empathie l’histoire des hommes qui travaillèrent et luttèrent à Billancourt. Au moment des événements de Mai 68, l’usine comptait trente-six mille employés, dont douze mille étrangers, pour la plupart issus du Maghreb, travaillant comme OS (ouvriers spécialisés), un emploi répétitif et soumis à des cadences infernales. Ils disent ici leur souffrance, leur colère et leurs désillusions. Des témoignages souvent émouvants : ainsi cet ancien ouvrier qui raconte avoir pleuré au milieu d’une salle de cinéma hilare en découvrant Les Temps modernes, de Chaplin, peinture fidèle de sa propre vie de travailleur à la chaîne. Mais la réalisatrice donne aussi à entendre une parole plus ouvertement politique, à travers les récits des ex-syndicalistes qui menèrent les grèves en 1968, puis dans les années 1970 et 1980. Leur rage, intacte, donne au film son souffle et son actualité.'

http://television.telerama.fr/tele/programmes-tv/les-hommes-de-billancourt,127772149.php
https://www.france.tv/documentaires/histoire/467499-les-hommes-de-billancourt.html  cyclops
http://www.flachfilm.com/film/lile-de-nos-peres/




NOTE D'INTENTION DE LA RÉALISATRICE

Mai 68 est indissociable de Billancourt. Les étudiants marchent sur l’usine le 16 mai, dès qu’ils apprennent que l’usine est occupée. Ils veulent fraterniser avec les ouvriers et c’est à Billancourt que la rencontre a lieu. Quand Georges Séguy, dirigeant de la CGT, présente les accords de Grenelle passés avec le gouvernement, visant à mettre fin à la grève générale qui paralyse la France, c’est à Billancourt qu’il vient prendre la parole, devant les ouvriers de chez Renault.

En 1992, l’usine a fermé ses portes. Des herbes folles ont poussé sur les vestiges de l’usine. Aujourd’hui, une salle de concert, la Seine Musicale, a vu le jour, mais le reste de l’île reste en friches. La mémoire non plus, n’a pas été entretenue. Aucun lieu de mémoire n’a été prévu dans les projets de réaménagement des terrains, qui valent de l’or, aux portes de Paris. Des associations d’anciens ont vu le jour. Mais ces hommes prenaient de l’âge. C’est pourquoi il était important de recueillir leurs récits, d'entendre leurs témoignages, afin de tenter de reconstituer la fresque de ce que fut l’usine. Son vécu. Son destin. Ses luttes. Ce qu’elle représente.

25 personnes ont été filmées, de l’ouvrier à l’ingénieur. Le film propose un tissage de ces récits, comme une polyphonie aux accents multiples. Italien, Kabyle, Sénégalais, Marocain etc. Ils sont marqués par la passion, la fraternité, le souvenir des luttes. Des blessures aussi. Avec une pudeur qu’il fallait savoir respecter auprès de ces hommes. Les récits sont parfois antagonistes, comme lorsque l’on entend le directeur de l’usine, et plus loin, un représentant de la CGT lorsqu’il s’agit de raconter une grève. Peut-être, pour reprendre l’expression de l’historienne Laure Pitti, des antagonismes accordés dans le lieu de l’usine ?
[...]
http://danactu-resistance.over-blog.com/2018/04/les-hommes-de-billancourt-de-caroline-pochon-sur-france-2.html

https://rutube.ru/video/39f0dc53e7fdb091bf2d298be418a1f4/
https://rutube.ru/video/9b6f27acc59d77fe056a84f61f04df27/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7072
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Convergence des luttes. Appel au 5 mai. La Fête à Macron !    Mer 25 Avr - 13:39



Le samedi 5 mai on se retrouve au Louvre à 12h pour un pique-nique concert puis direction la manif à Opéra à 14h.
Mettre sur la table le pot-au-feu national, le 5 mai, la manif aux 1000 visages. Ce pot-au-feu ne s'organisera pas sans vous,  pour préparer votre arrivée sur Paris trouvez votre comité local. Pas de comité local par chez vous ? Lancez-vous et montez-le !

Direction le 1er mai : à ne louper sous aucun prétexte ! Car toutes les dates sont à saisir pour nous rassembler, pour faire converger toutes les causes !

François Ruffin :
WHY A MANIF POT AU FEU ?
https://www.youtube.com/watch?v=uTxhfk67-2Q

Pour Alexia, un bébé qui commence sa vie dans la rue
https://yetiblog.org/la-fete-a-macron-5-pour-alexia-un-bebe-qui-commence-sa-vie-dans-la-rue/



Des sous pour la fête à Macron !
https://www.lepotcommun.fr/pot/jgw853ld

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7072
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Convergence des luttes. Appel au 5 mai. La Fête à Macron !    Sam 28 Avr - 1:43



Mai 68 : histoire d’une grande grève générale

Nous l’oublions souvent, mais Mai 68 ce n’est pas qu’une révolte étudiante libertaire. C’est aussi le plus grand mouvement social français du XXe siècle, et il mérite qu’on s’y attarde à ce titre. [Extraits]

Un capitalisme en échec

Cinq ans avec le premier choc pétrolier et le début de la crise économique, la situation est moins glorieuse que beaucoup ne le pensent. Certes, les classes moyennes se développent et accèdent au mode de vie consumériste, importé en partie des États-Unis. Pourtant, deux millions de travailleurs sont au SMIG – qui sera remplacé en 1970 par le SMIC – et le chômage est en pleine progression. Le seuil des 500.000 demandeurs d’emploi est proche et l’ANPE est créée en 1967 sous l’impulsion de Jacques Chirac, alors secrétaire d’État à l’Emploi dans le gouvernement Pompidou. En 1963, la Grève des mineurs constitue un premier avertissement. Du 1er mars au 4 avril, le Nord-Pas-de-Calais, la Lorraine et le Centre de la France, bassins miniers, sont ébranlés. Des centaines de milliers de manifestants sont dénombrées et la production française est très ralentie. 6 millions de « journées individuelles non travaillées » sont comptabilisées. Les syndicats marchent ensemble. Les travailleurs obtiennent des avancées, mais elles ne suffiront pas.

« On pourrait dire que 68 a commencé à Caen, dans les luttes ouvrières de la Saviem en janvier, qui ont été un grand moment de lutte contre le patronat, avec déjà des liens avec des étudiantEs venus prêter main forte aux travailleurEs », explique l’historienne Ludivine Bantigny, auteure cette année chez Seuil de 1968 : de grands soirs en petits matins.

Les prémices de Mai 66

En 1965, Charles de Gaulle est confortablement réélu lors de la première élection présidentielle au suffrage universel direct. Pourtant son pouvoir est plus fragile qu’il en a l’air car la contestation du capitalisme porte autant dans les milieux universitaires que dans les usines. En mai 1966, fait rare, la CGT et CFDT appellent ensemble à une journée de grève générale. Le 17 mai, des centaines de millions de travailleurs sont dans la rue. En fin d’année, alors que les situationnistes déstabilisent les universités françaises, les usines Dassault de Bordeaux sont le théâtre d’agitations. L’année 1967 est une année de troubles.

Une situation qui échappe à tout contrôle

Le 6 mai, huit étudiants de Nanterre, dont Daniel Cohn-Bendit et René Riesel, sont convoqués par le rectorat en commission disciplinaire. Des professeurs dont le marxiste libertaire Henri Lefebvre, Alain Touraine et Paul Ricœur les accompagnent. Le mouvement étudiant est alors bien lancé. D’inspiration libertaire, trotskiste, maoïste ou encore conseilliste, il échappe complètement au PCF et à son allié syndical, la CGT. Pris de court, ce dernier s’en prend même au mouvement, qualifié de « petit-bourgeois », « puéril » et de « gauchiste ».

Au fur et à mesure, ce sont 5 millions de travailleurs qui se mettent en grève. Le PCF et la CGT tentent de prendre le leadership et d’imposer leur programme, en vain.

La convergence des luttes globale n’aura finalement jamais lieu, malgré quelques alliances ponctuelles entre ouvriers et étudiants.

Le 25 mai, huit formations syndicales sont convoquées au ministère du Travail, rue de Grenelle. La CGT et FO privilégient l’augmentation des salaires, alors que la CFDT en a surtout pour la reconnaissance du droit syndical. Tous obtiendront en partie gain de cause. Les avancées sont sans précédents depuis la Libération. Le Smig est augmenté de 35 %. Les jours de grèves sont payés à 50%. Les sections syndicales d’entreprise sont reconnues. La CGT ostracisée depuis la guerre froide obtient même d’être pleinement intégrée (ou réintégrée) dans les institutions paritaires. Pourtant, contrairement à la volonté du PCF et de la CGT, le mouvement ne s’éteindra pas. Cependant, il cesse progressivement. Les élections des 23 et 30 juin sont finalement un triomphe pour le gaullisme. La révolution ne sera finalement pas faite. Il n’y aura eu que la réforme et la chienlit, qui ont effrayé le président de Gaulle.

Photo : Manifestation pour la sauvegarde de la Société des Aciéries du Saut du Tarn (1968)
Crédits : Sautdutarn/ Commons creative


Kévin Boucaud-Victoire
27 avril 2018
https://lemediapresse.fr/social-fr/mai-68-histoire-dune-grande-greve-generale/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7072
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Convergence des luttes. Appel au 5 mai. La Fête à Macron !    Sam 28 Avr - 3:34


Karl Marx (1818 - 1883)

De Marx aux marxistes
Le documentaire de Peter Dörfler (2018) est diffusé ce 28 avril à 22h20 sur Arte

'Le 5 mai 2018, on fêtera le bicentenaire de la naissance de Karl Marx. Le théoricien du capitalisme et de la lutte des classes, qui disait vouloir "transformer le monde", aurait-il pu prévoir à quel point son œuvre allait marquer le XXe siècle – et jusqu’à l’époque contemporaine ? Le documentariste Peter Dörfler entreprend un voyage de plus d’un siècle à travers les applications diverses des théories marxistes – entre les révolutions qu’elles ont inspirées et leur statut de référence théorique qui perdure jusqu’à nos jours.'
https://www.arte.tv/fr/videos/074560-000-A/de-marx-aux-marxistes/
https://www.arte.tv/fr/videos/074555-000-A/karl-marx-penseur-visionnaire/

Capitalisme : et si Marx avait raison ?
'le film s'attache à sa lecture du capitalisme comme "immense accumulation de marchandises" jusqu’à sa critique des concentrations financières et du capitalisme d’État, démontrant que les prévisions de Marx s'avèrent aujourd’hui très pertinentes. S’il a reconnu que le système produisait des merveilles, il fut aussi l'un de ses critiques les plus impitoyables, notamment à travers son analyse de l'inéluctabilité des crises.'
https://www.dailymotion.com/video/x2a6vv1
http://www.les-docus.com/capitalisme-et-si-marx-avait-raison-4-6/


Le Capital de Karl Marx (2/4)
La magie du Capital fait encore toute sa force aujourd'hui, selon Bruno Pinchard.
https://www.franceculture.fr/emissions/les-chemins-de-la-philosophie/le-capital-de-karl-marx-24-remettre-la-philosophie-sur-ses-pieds
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7072
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Convergence des luttes. Appel au 5 mai. La Fête à Macron !    Sam 28 Avr - 21:46



Mobilisons-nous le 1er mai !

Chaque année, le 1er mai est une journée de revendications qui s'inscrit dans la tradition des luttes ouvrières pour l’obtention de nouveaux droits sociaux.

Pour cette raison, et afin de lutter contre la remise en cause de nos droits, la France insoumise sera aux côtés des travailleur·se·s et de leurs syndicats avec pour mot d’ordre : Stop Macron !

À cette occasion les insoumis·es défileront en cortège.
https://agir.lafranceinsoumise.fr/evenements/2d8a4de7-4751-4ca4-b01a-99fc13dac367/



Marche stop Macron à Paris le 5 mai : toutes les infos #LaFeteAMacron

Samedi 5 mai à 14h est organisée à Paris, place de l’Opéra, une marche contre Emmanuel Macron et son monde, à l’appel du collectif de la Bourse du Travail, lancé par le député insoumis François Ruffin et l’économiste Frédéric Lordon.
https://lafranceinsoumise.fr/marche-stop-macron-a-paris-le-5-mai-toutes-les-infos-lafeteamacron/
https://lafranceinsoumise.fr/actualites/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7072
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Convergence des luttes. Appel au 5 mai. La Fête à Macron !    Jeu 3 Mai - 2:23



L'art de la "fête à Macron" de François Ruffin au temps du "Black bloc"

Avec des moyens limités, François Ruffin et des anciens de Nuit Debout appellent samedi 5 mai à une marche, "la fête à Macron", dans le but de rassembler les luttes sociales et les oppositions contre les politiques gouvernementales. La violence des "Black blocs" à l'occasion du 1er-Mai risque de perturber le message politique.
https://www.marianne.net/politique/l-art-de-la-fete-macron-de-francois-ruffin-au-temps-du-black-bloc

À qui profite le crime ?
Faire peur, décrédibiliser est bien utile au pouvoir, quand le mécontentement du peuple grandit. Et que d'autres manifestations sont prévues les 3 et 5 mai. La préfecture de police a décidé que la fête à Macron du 5 mai partirait de l'Opéra, et non de la pyramide du Louvre. Jupiter n'a pas supporté que des manants aillent profaner le lieu de son triomphe. farao  

On peut noter par ailleurs que les RG ne semblent rien savoir des projets du Black Bloc. Mais qui sont ces casseurs ?

La doctrine du maintien de l'ordre à Paris expliquée dans le journal du MEDIA
https://www.youtube.com/watch?v=sEDpwedqdMg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7072
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Convergence des luttes. Appel au 5 mai. La Fête à Macron !    Sam 5 Mai - 1:43

Convergence politique, syndicale et associative



Appel à une marée populaire le samedi 26 mai
pour l'égalité, la justice sociale et la solidarité partout en France.

Voir le journal du Media   
https://www.youtube.com/watch?v=qvyDZ6lkNNI  cyclops

Appellent : la CGT, Union Solidaires, le Snesup FSU, le Syndicat de la magistrature, Attac, la Fondation Copernic, Femmes Égalité, Convergence pour les services publics, le groupe parlementaire de La France Insoumise (LFI), Ensemble, le NPA, le PCF, le PCOF, le Parti de Gauche, Reso, et le Collectif Fête à Macron le 5 mai, selon un communiqué de presse « unitaire ».
https://lemouvement.info/2018/05/04/manifestation-unitaire-le-26-mai-pour-legalite-la-justice-sociale-et-la-solidarite/

Mai 68
26 mai à Paris. Appel à témoignages et contributions
https://autogestion.asso.fr/lautogestion-mai-juin-1968-france-26-mai-a-paris-appel-a-temoignages-contributions/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7072
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Convergence des luttes. Appel au 5 mai. La Fête à Macron !    Sam 5 Mai - 2:11



La fête à Macron
Le goût du bonheur avec l’Orchestre debout

Environ trois-cent-cinquante musiciens. Cent cinquante ou deux-cents choristes. Une trentaine de danseuses...
https://youtu.be/tP98RImh55g  cyclops
https://yetiblog.org/la-fete-a-macron-7-le-gout-du-bonheur-avec-lorchestre-debout/

En attendant : le festival de l'île de Wight de 1970  afro
https://www.arte.tv/fr/videos/075204-000-A/message-to-love-the-isle-of-wight-festival-1970/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7072
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Convergence des luttes. Appel au 5 mai. La Fête à Macron !    Sam 5 Mai - 22:28



"arrêtons ToutenMacron"
"Macron c'est toi le casseur"
"un Macron ça Trump énormément"
"Paradis pour les uns, pas un radis pour les autres" :
quelques messages brandis parmi les 160.000 manifestants à Paris et plusieurs milliers dans d'autres villes pour "la fête à Macron".
https://www.youtube.com/watch?v=0E37qmDirB8  cyclops

À Bordeaux, un peu plus de 500 personnes ont défilé en respectant un mot d'ordre "ostentatoire", avec colliers de perles, cigares, manteaux de fausse fourrure... en scandant notamment "Tous en Suisse, tous !", ou encore "Moins d'Assedic, plus de domestiques !"
http://portail.free.fr/actualites/france/7571816_20180505_des-milliers-de-manifestants-a-paris-et-dans-d39autres-villes-pour-la-fete-a-macron.html



Quatre chars étaient mêlés au cortège : le char Jupiter, le char Dracula, le char Napoléon, avec sur chacun d'entre eux une personne grimée en Macron, et enfin un char "résistance", exposant les revendications des manifestants.
Dans le cortège, également, des représentants de la CGT, de Sud, de Solidaires, d'Attac, des étudiants, des cheminots, postiers et personnel de santé.
http://www.parismatch.com/Actu/Societe/A-Paris-la-Fete-a-Macron-bat-son-plein-1510064
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7072
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Convergence des luttes. Appel au 5 mai. La Fête à Macron !    Dim 6 Mai - 22:17



La "fête à Macron" à Nice avec un paillassou

Un "chamboule-tout gouvernemental" était aussi au menu. Un jeu de massacre avec des boîtes de conserve à l'effigie des ministres.
Vendredi soir, un premier rassemblement avec le même programme avait eu lieu sur la place Garibaldi à Nice.

http://www.nicematin.com/vie-locale/la-fete-a-macron-a-nice-avec-un-paillassou-a-leffigie-du-president-228210
http://www.nicematin.com/vie-locale/lancer-de-paillassou-apero-pas-content-des-nicois-celebrent-le-non-anniversaire-demmanuel-macron-au-pouvoir-227959




Nantes. Une enquête pour outrage à personne dépositaire de l’autorité publique a été ouverte et confiée à la police judiciaire. Le 7 avril, l’effigie du président avait été pendue lors de la manifestation nantaise contre les réformes de la SNCF et de l’entrée à l’Université.

« Beaucoup de bruit pour pas grand-chose »

En apprenant l’ouverture de cette enquête, Fabrice David, le leader départemental de la CGT, soupire après avoir précisé que « (son) syndicat n’était pas à l’origine » de cet acte : « On monte en épingle un symbole. Et quand Emmanuel Macron nous traite de preneurs d’otages, comment devons-nous le prendre ? Il y a deux poids deux mesures… »

Jean Brunacci, du syndicat Sud, lui, n’en croit pas ses oreilles : « Ouvrir une enquête pour ça, c’est assez pitoyable. C’est beaucoup de bruit pour pas grand-chose. Ce n’était pas sa personne qui était visée mais sa politique. » En vieux de la vieille des mouvements sociaux, il ajoute, sourire en coin : « Puisque c’est l’anniversaire de Mai-68, souvenons-nous de l’effigie de De Gaulle qui était pendue tous les jours en place publique. À l’époque, il n’y a pas eu d’enquête, non ? »
https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/nantes-44000/nantes-la-pj-enquete-sur-la-pendaison-du-faux-macron-5739874

Des effigies pendues et brûlées, un rituel contestataire qui traverse les siècles
http://www.leparisien.fr/politique/des-effigies-pendues-et-brulees-un-rituel-contestataire-qui-traverse-les-siecles-06-05-2018-7701333.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7072
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Convergence des luttes. Appel au 5 mai. La Fête à Macron !    Lun 7 Mai - 15:04



Mai 1968/Mai 2018 : des témoignages pleins d'espoir pour une société nouvelle
Mai 2018. Nous nous souvenons de ce vaste mouvement qui allait changer les codes de la société. Témoignages recueillis en 2008.

James Poirier : « Rien ne serait plus jamais comme avant »…

Par chance, j’ai vécu mai 1968 en France, à Bordeaux, entre deux affectations à l’étranger. J’avais 23 ans. Je venais de rentrer d’un séjour de deux années ininterrompues en Polynésie (aux îles Marquises, exactement) et, en septembre 1968, je partais en poste en Côte-d’Ivoire.
J’ai souvent pensé à cet heureux hasard qui m’a permis de vivre pleinement cet incroyable mois de mai 1968, au seul endroit du monde où il fallait le vivre, c’est-à-dire en France et en milieu universitaire. Ceux qui n’ont pas eu cette chance - je l’ai constaté dès octobre 1968 auprès des Français expatriés en Afrique - ne comprendront jamais le grand basculement des mentalités et des mœurs qui est né à ce moment-là dans l’euphorie hédoniste de la jeunesse et qui a inspiré jusqu’aujourd’hui toutes les transformations de notre société.
J’ai vu le monde changer.

[...]
http://nicolebertin.blogspot.fr/2018/05/mai-1968mai-2018-des-temoignages-pleins.html

MAI 68, LE RETOUR ?
Aude Lancelin reçoit dans ce numéro du Monde Libre du 3 mai :
• Benjamin Stora, historien • Alain Krivine, cofondateur du NPA • Hervé Hamon, coauteur de "Génération" • Xavier Vigna, historien • Elsa Marcel, étudiante à Tolbiac.
https://www.youtube.com/watch?v=KqbaNlpvlVk

La Fête à Macron #5mai
Interviews de François Ruffin place de l'Opéra, avant le départ du cortège.
https://www.youtube.com/watch?v=EyKtrZmw0Tw
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7072
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Convergence des luttes. Appel au 5 mai. La Fête à Macron !    Mar 8 Mai - 22:03



Membre de la section "bourrins" des "interluttants du 59-62",
Corinne Masiero a pris la parole à la fête à Macron (03:50)
https://www.youtube.com/watch?v=r713qHkZjH8  cyclops

"On va lui faire une soupe au cul tourné."
https://www.programme-tv.net/news/series-tv/206358-corinne-masiero-capitaine-marleau-son-coup-de-gueule-ose-contre-macron/



"Éloge de la grève" par Jean-Pierre Darroussin
https://www.lemediatv.fr/production-originale/eloge-de-la-greve-leonard-vincent-jean-pierre-darroussin/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7072
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Convergence des luttes. Appel au 5 mai. La Fête à Macron !    Ven 18 Mai - 11:15



Les dessins de Mai 68

'Mai 68 n’aura pas fait exception, en France, chaque période de crise – Révolution française, Commune, guerre de 14 – a suscité une éclosion de journaux et de dessins satiriques.

Des dessinateurs comme Siné, Cabu, Willem, Pétillon, Wolinski, Loup, Cardon ont tous fait leurs premières armes à cette époque, riche en « événements ».

Petite histoire racontée par Iconovox.'
http://www.iconovox.com/themes/dossier_mai68.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7072
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Convergence des luttes. Appel au 5 mai. La Fête à Macron !    Mar 22 Mai - 8:22



Manifestation unitaire à Grenoble pour la défense du service public le mardi 22 mai

Marquée par une forte unité syndicale, une nouvelle journée d’action de défense du service public est prévue mardi 22 mai partout en France. À Grenoble, rendez-vous est donné aux manifestants à 10 heures, devant la gare SNCF.

Une « unité d’une ampleur inédite depuis dix ans »
En Isère comme partout en France, la quasi-totalité des organisations syndicales joignent en effet leur voix, depuis la CGT ou la CFDT en passant par FO, FSU, Solidaires, ou encore l’Unef et la CNT.
https://www.placegrenet.fr/2018/05/17/manifestation-unitaire-a-grenoble-defense-service-public-mardi-22-mai/191406

Journées de mobilisation en mai
https://paris-luttes.info/en-mai-fais-ce-qu-il-te-plait-10061
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7072
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Convergence des luttes. Appel au 5 mai. La Fête à Macron !    Sam 26 Mai - 22:19



Marée populaire anti-Macron ce 26 mai dans toute la France

À Paris, des dizaines de milliers de personnes au départ de la gare de l'Est en direction de la place de la Bastille
Au niveau national, la CGT annonce 250.000 manifestants en France, dont 80.000 à Paris.

À l’appel de syndicats, associations et de plusieurs partis politiques de gauche et d'extrême gauche, des manifestations anti-Macron se sont déroulées depuis le matin du 26 mai partout en France. Jean-Luc Mélenchon, le chef de file de la France insoumise, a choisi, lui, Marseille pour défiler et prendre la parole.

Parmi les organisateurs : Attac et la fondation Copernic, partis de gauche (La France insoumise mais aussi PCF, EELV, Générations, NPA...), syndicats (CGT, Solidaires, Syndicat de la magistrature, Sud PTT, Unef...) et associations (Les Amis de la terre, Mouvement de la paix, La santé n'est pas une marchandise...).
Dans le cortège se mêlaient salariés d’Air France ou d’Aéroports de Paris, retraités, chercheurs, hospitaliers…

Besancenot : "On va apprendre à M. Macron à ravaler son arrogance"

« Quand on a un pouvoir aussi arrogant, aussi autoritaire dans ses méthodes, […] si le pays ne montre pas sa force et son unité, on n’arrivera pas à faire bouger les lignes », a réagi le secrétaire général du PCF, Pierre Laurent, pour qui « la colère sociale est en train de monter ». « On va apprendre à M. Macron à ravaler son arrogance », a renchéri Olivier Besancenot (NPA).

Le succès se mesurera « au monde, à l’esprit festif, à l’esprit combatif », a déclaré le député LFI Eric Coquerel, mettant l’accent sur « l’addition » des luttes qui « va peut-être provoquer une multiplication et une convergence citoyenne ».

"Le Front populaire dont la France a besoin pour construire une autre société, a déclaré Jean-Luc Mélenchon. « M. Macron, vous nous mentez. Vous avez trouvé de l’argent pour vos amis les riches. Le pays est riche et doit partager. »

Pierre Laurent : « M. Macron, sortez de votre tour d’ivoire »

Pour le numéro un du PCF Pierre Laurent, « il y a beaucoup de gens qui se retrouvent face à une vision monarchique du pouvoir. On a Emmanuel Macron qui a décidé d’attaquer tout le monde en même temps et de tout marchandiser. Face à cela, il y a des mobilisations différentes et en additionnant les énergies on va être plus fort. M. Macron sortez de votre tour d’ivoire, de votre château versaillais. Vous ne pouvez pas seulement servir les intérêts de la finance. »

Alexis Corbière, député LFI, espère que ce rassemblement prélude, « peut-être », une autre journée de mobilisation, « au mois de juin ».
https://www.ouest-france.fr/politique/manifestation-anti-macron-melenchon-dans-le-cortege-marseille-veut-construire-une-nouvelle-societe-5784102

OF utilise, pour son objective présentation de la mobilisation nationale, les chiffres du cabinet "indépendant" Occurence, un cabinet dirigé par Assaël Adary, qui échange des tweets très neutres avec Aurore Bergé, zélée militante LR puis farouche députée LREM.
https://yetiblog.org/les-relations-dassael-adary-patron-doccurrence-charge-par-les-medias-de-compter-les-manifestants/

https://mareepopulaire.fr/


Saint-Brieuc (Photo Julien Molla / Le Télégramme)

Jour de manifestations en Bretagne

À Quimperlé, la "marée populaire" a réuni environ 200 personnes. Idem à Morlaix où le cortège devait rejoindre la permanence de la députée LREM Sandrine Le Feu.
Il y avait un peu plus de monde à Lorient où 400 manifestants sont venus exprimer leur "refus de la politique libérale de Macron". À Saint-Brieuc, ils étaient entre 700 (police) et 1.500 (Parti communiste). Parmi les slogans présents, on pouvait notamment lire "Quand tout sera privé, on sera privé de tout". À Brest, ils étaient environ 700 à battre le pavé "pour l’égalité, la justice sociale et la solidarité". Les manifestants étaient également près de 700 à manifester dans le centre-ville de Quimper.
http://www.letelegramme.fr/bretagne/social-jour-de-manifestations-en-bretagne-26-05-2018-11971803.php

[#Direct] Suivez le cortège du #26mai à #Marseille
16:40 Le cortège arrive place Castellane en chantant l'Internationale. Jean Ferrat prend la suite avec " camarade ". On évoque le chiffre de 65.000 manifestants.
Au niveau national, la CGT annonce 250.000 manifestants en France, dont 80.000 à Paris.
http://www.lamarseillaise.fr/marseille/politique/70244-direct-suivez-le-cortege-du-26mai-a-marseille

Montpellier : plusieurs milliers de manifestants dans les rues
http://www.midilibre.fr/2018/05/26/montpellier-plusieurs-milliers-de-manifestants-dans-les-rues,1676958.php

Grenoble : 3.000 personnes dans la rue
Ce samedi matin, une manifestation a eu lieu dans les rues de de Grenoble, au départ de la gare.
https://www.ledauphine.com/isere-sud/2018/05/26/grenoble-entre-1-500-et-3-000-personnes-dans-la-rue

Retour en images sur la Marée populaire dans les rues du Puy-en-Velay (Haute-Loire)
https://www.leveil.fr/puy-en-velay/social/faits-divers/2018/05/26/retour-en-images-sur-la-maree-populaire-dans-les-rues-du-puy_12862398.html



En images : "Marée Populaire", ils ont défilé contre Macron dans le Sud-Ouest
Plusieurs manifestations"pour l’égalité, la justice sociale et la solidarité" se déroulent ce samedi dans la région.

À Pau, environ 1000 personnes ont manifesté depuis la Place de Verdun. Aux cris de "Macron, on va te faire dégager" ou "Pas de République sans services publics", ils ont dénoncé pêle-mêle "trente ans de reculs sociaux".

À Angoulême, autour de 800 personnes ont manifesté pour s’opposer au "coup d’état social d’Emmanuel Macron, président des riches".

À Mont-de-Marsan, environ 150 personnes ont profité du marché place Saint-Roch à Mont-de-Marsan pour protester contre la politique du président Macron.

À Périgueux, autour de 750 manifestants ont pris part à la "Marée Populaire".

Ce samedi, matin à La Rochelle, ils n’ont été que 700 à participer à la manifestation rochelaise "contre Macron et son monde".

À Saintes, entre 350 et 400 personnes se sont mobilisées pour manifester, de la gare jusqu’au marché Saint-Pierre, en scandant le slogan : "Augmentez nos salaires, pas les actionnaires ; de l’argent, il y en a dans les poches du patronat !"
https://www.sudouest.fr/2018/05/26/en-images-maree-populaire-ils-ont-defile-contre-macron-dans-le-sud-ouest-5090079-5458.php

Pour l’égalité, la justice sociale et la solidarité, marée populaire le samedi 26 mai à Lyon
https://rebellyon.info/Pour-l-egalite-la-justice-sociale-et-la-19231

13h22. Plus de 2000 personnes réunies sur les berges du Rhône pour la marée populaire
https://rebellyon.info/Pour-l-egalite-la-justice-sociale-et-la-19231#maj59449

La Presse quotidienne régionale semble plus que timide.
La Voix du Nord ne relate rien de la manif à Lille.
https://actu.fr/hauts-de-france/lille_59350/nouvelle-manifestation-contre-emmanuel-macron-ce-samedi-26-mai-lille_16978476.html

Aucune nouvelle des manifs dans l'Est républicain
https://www.estrepublicain.fr/

26 mai : papa fait de la résistance en cortège de tête
Un père de famille appelle à rejoindre sans hésitation le cortège de tête.
https://paris-luttes.info/26-mai-papa-fait-de-la-resitance-10320

http://danactu-resistance.over-blog.com/tag/actualites/




Des photos et vidéos venant de toutes les grandes villes de France
https://twitter.com/hashtag/MareePopulaire?src=hash&lang=fr
https://twitter.com/hashtag/26mai?src=hash
https://twitter.com/jlmelenchon?lang=fr

http://cgt-ep.reference-syndicale.fr/2018/05/26-mai-2018-maree-populaire/
http://www.frontsyndical-classe.org/2018/05/a-une-large-majorite-le-parlement-de-la-cgt-a-decide-de-participer-a-la-maree-humaine-du-26-mai-prochain.html


Marée populaire : les chiffres biaisés de France 2 sur « l’échec » de la mobilisation
[...] la manifestation du 5 mai avait rassemblé plus de 100.000 manifestants selon les organisateurs, 40.000 selon la police, et 38.900 selon le « comptage des médias », sous-traité au cabinet Occurrence. Le 26 mai, les chiffres de la participation nationale étaient de 250.000 pour les organisateurs et 93.315 pour la police, le « comptage des médias » n’ayant porté que sur la manifestation parisienne. Il y avait donc bien plus de manifestants le 26 mai ! De quoi relativiser ce constat « d’échec », que la rédaction de France 2 s’est empressée de formuler... [...]
28 mai 2018
https://www.acrimed.org/Maree-populaire-les-chiffres-biaises-de-France-2
http://sarko-verdose.bbactif.com/t143p225-medias-television-d-etat-propaganda-staffel#7379
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7072
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Convergence des luttes. Appel au 5 mai. La Fête à Macron !    Lun 28 Mai - 18:51



Vive La Commune !
(18 mars - 28 mai 1871)

2 septembre 1870 : défaite de Sedan et reddition de l'empereur Napoléon III aux Prussiens.
26 février 1871 : signature des préliminaires de paix qui prévoient l'occupation de l'Ouest de Paris par les Prussiens.

La Garde nationale s'organise en une Fédération des bataillons avec pour mot d'ordre l'instauration de la République. Elle reçoit le soutien du Comité central des vingt arrondissements de Paris. L'Assemblée nationale, qui craint une rébellion, s'installe à Versailles.

Le 18 mars 1871, le chef du gouvernement provisoire, Adolphe Thiers, fait arrêter Auguste Blanqui et envoie des troupes pour désarmer la Garde nationale. Celles-ci fraternisent avec la foule et la Garde nationale. Adolphe Thiers quitte Paris pour Versailles et exige le désarmement de la Garde nationale avant toute négociation.

Les insurgés élisent, le 26 mars 1871, un conseil communal de 90 membres qui prend le nom de Commune de Paris et se présente comme un contre-gouvernement rival de celui des "Versaillais". Le mouvement s'étend à quelques grandes villes de Province (Lyon, Marseille, Narbonne, Toulouse, Saint-Étienne, Grenoble) mais il y est vite réprimé.
http://www.toupie.org/Dictionnaire/Commune_paris.htm
https://haitiliberte.com/en-hommage-aux-heros-et-martyrs-de-la-commune-de-paris-21-mai-28-mai-1871/


Résumée en images (2 min)
https://youtu.be/VKEzmRgQ69Y

Racontée par Henri Guillemin
https://youtu.be/PwXwDp3Ze7Q


Les ruines du palais des Tuileries
https://www.histoire-image.org/fr/etudes/ruines-palais-tuileries-1871
http://www.paris-unplugged.fr/1871-la-destruction-du-palais-des-tuileries/


Le soulèvement de Paris aurait pu réussir si le reste de la France avait suivi, mais les tentatives d’insurrection à Lyon, à Marseille, à Saint-Etienne, au Creusot, à Limoges, à Narbonne et à Toulouse tournèrent court. Paris, isolé, fut soumis à un blocus militaire par les armées française et prussienne.

Les troupes régulières basées à Versailles et commandées par Mac-Mahon reprirent possession de la capitale au cours de la « semaine sanglante » (21-28 mai 1871). Les communards élevèrent plus de 500 barricades pour entraver la progression des versaillais et, le 23 mai, ils incendièrent plusieurs édifices publics : le palais des Tuileries, la Cour des comptes, le Conseil d’État, l’Hôtel de Ville de Paris, le ministère des Finances, le palais de la Légion d’honneur.
La répression qui s’abattit sur la Commune décapita pour longtemps le mouvement révolutionnaire en France.
https://www.histoire-image.org/fr/etudes/ruines-palais-tuileries-1871

Les ruines de Paris après la « semaine sanglante » de 1871
Stratégies photographiques
https://journals.openedition.org/rh19/1101

L’esthétique de la ruine. Paris, 1871, photographies des lendemains de la Commune
http://peccadille.net/2014/09/15/photographies-commune-paris-1871/

La COMMUNE DE PARIS par RUES
https://www.parisrevolutionnaire.com/spip.php?article2680



Le Cri du Peuple - Chansons de la Commune
https://www.youtube.com/watch?v=x-wvz4Xi-nE

La Marseillaise de la Commune
https://youtu.be/xRLZbqMzwzY


Falsificateur
Macron, héritier des Versaillais
'Dans le documentaire publié lundi 7 mai 2018 sur France 3, Emmanuel Macron évoque sa réception de Vladimir Poutine à Versailles. Propension monarchique, lui suggère-t-on ? En aucun cas, répond-il : « Versailles, c’est là où la République s’était retranchée quand elle était menacée ». [...]

La République menacée ? Le gouvernement qui se réfugie à Versailles a été nommé le 17 février, alors que la France est occupée par les armées allemandes, à l’issue d’élections législatives qui ont donné une majorité écrasante à des monarchistes adversaires de la République. Paris de son côté a choisi d’élire 36 députés républicains (sur 43), qui sont hostiles à la capitulation décidée par la nouvelle majorité. Si Paris se soulève, c’est à l’initiative de républicains, pour des raisons à la fois sociales et patriotiques. Les monarchistes de l’Assemblée pactisent avec l’Allemagne, dont l’unité vient d’être proclamée… à Versailles ; les républicains de Paris s’y opposent. Telle est l’une des causes du conflit. Les communards ne menacent pas la République : ils veulent la protéger de ceux qui la récusent et tournent le dos à ses valeurs. [...]

Le 29 novembre 2016, l’Assemblée nationale votait une résolution qui réhabilitait enfin les communardes et communards durement frappés pendant et après la Semaine sanglante. Elle souhaitait aussi que la Commune soit mieux connue et que ses valeurs soient mises en avant. En choisissant de glorifier le Versailles des soixante-douze jours de la Commune, Emmanuel Macron dit le peu de cas qu’il fait de la volonté majoritaire exprimés par les représentants. Il s’éloigne un peu plus de la gauche. Il tourne le dos à toute une tradition républicaine. Il laisse bien mal augurer de ce que pourrait être, du côté du pouvoir, la commémoration du cent-cinquantenaire prochain de la Commune de Paris. Notre association, pour sa part, veillera à ce que lui soit donné tout son éclat, avec l’appui de tous ceux qui savent que la République s’étiole quand elle oublie les idéaux démocratiques et sociaux qui la fondent.'

Les Amies et Amis de la Commune de Paris - 1871
http://www.commune1871.org/?Macron-heritier-des-Versaillais
http://www.commune1871.org/?Adhesions-soutiens



De la Commune à Nuit debout
sur le mur la Paix, à moitié étendue et mélancolique attend le moment de se lever et c’est l’espoir de Nuit Debout ou d’Occupy Wall Street qui est évoqué dans le documentaire Conjurer la peur, d'Ivan Butel.
http://www.journalzibeline.fr/critique/les-lecons-de-la-fresque/
https://alternatives-et-autogestion.org/2016/04/02/nuit-debout-place-de-la-republique-paris/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7072
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Convergence des luttes. Appel au 5 mai. La Fête à Macron !    Ven 1 Juin - 0:19



L'occupation de Rhodiaceta, l'étincelle de Mai-68

Le 25 février 1967, en avant-goût des grandes grèves de mai, la France assiste au grand débrayage de l’usine de Rhodiaceta à Besançon.

À la Rhodia, la lutte débute le 25 février 1967. Très vite, militants, intellectuels et artistes viennent s’en inspirer.
Plus que l’usine de textiles industriels, qui employait alors 3 000 personnes, la Rhodia restera dans l’histoire comme l’étincelle de Mai-68.

La Rhodia c’est surtout la rencontre d’une lutte et d'un collectif de cinéastes, le groupe Medevekine autour du réalisateur Chris Marker. Une lutte emblématique de ce qu’a été l’esprit de 68. Un moment où le monde ouvrier aussi sort du cadre de l’usine et où d’autres, c'est-à-dire des intellectuels, des artistes, y pénètrent. À la Rhodia, Chris Marker monte avec les syndicalistes en lutte des groupes Medvedkine. Ce sont les ouvriers eux-mêmes qui filment et racontent leur combat. Pour en faire un film, À bientôt j'espère.

Chris Marker et Jean-Luc Godard mettent entre les mains des ouvriers des caméras pour qu’ils en usent eux-mêmes comme des outils de combat.

Que reste-t-il des luttes de Mai-68 ?
Tout ce qui a été gagné a été gagné par des luttes à chaque fois. (...) Mais je pense qu'on a gardé cette culture de lutte qui permettra peut-être demain un partage équitable de la richesse. Serge Jurzcack maire de Sérémange-Erzange ex-leader CGT
https://www.franceinter.fr/emissions/le-zoom-de-la-redaction/le-zoom-de-la-redaction-21-mars-2018



Pour les agriculteurs, « la chienlit », c’est Bruxelles

La surproduction de lait et les prix trop bas de la viande les poussent jusqu’à Bruxelles le 27 mai pour protester contre la politique agricole européenne.
Le 11 mai 1968, 6.000 agriculteurs se réunissent à Arras pour alerter l’opinion publique sur la dégradation de leurs conditions de vie. Et ils scandent des slogans déjà eurosceptiques : « Nous ne voulons pas être les esclaves des technocrates européens », « paysans, tous à Bruxelles ». En cause, la politique menée par Sicco Mansholt, alors commissaire européen dédié à l’agriculture
http://www.lavoixdunord.fr/382200/article/2018-05-23/pour-les-agriculteurs-la-chienlit-c-est-bruxelles



Mai 1968 : une nouvelle ère s’ouvre pour les femmes
Les événements de mai 68 ont donné une impulsion décisive à la lutte pour l’émancipation féminine, ouvrant « une nouvelle ère » dans les relations hommes-femmes.

Avant mai 1968, on n’avait pas conscience de la domination masculine. Ce mouvement a rendu possible tout ce qui s’est passé après, notamment la création du MLF », le Mouvement de libération des femmes, observe Françoise Picq, historienne du féminisme. Pour une autre ancienne du MLF, Michèle Idels, la « révolte contre l’autoritarisme » en mai 68 a été « un souffle de libération de la pensée, la sortie des carcans », dans une société « codifiée » où « le moule social était extrêmement fort ». [...]
La société était très patriarcale, et le mouvement de mai 68 n’était pas féministe, selon l’historienne Michelle Perrot. « Il fallait d’abord faire la révolution, et on s’occuperait ensuite des femmes, nous disait-on », observe-t-elle. « En 1968, les femmes restent largement subordonnées. Mais elles profitent de la brèche pour s’y engouffrer. »

Le 6 juin 1968, un petit groupe baptisé « Féminin-masculin-avenir » organise le premier meeting sur les femmes dans la Sorbonne occupée. Les initiatrices, parmi lesquelles Anne Zélensky et Christine Delphy, l’avaient annoncé dans les couloirs par une affiche appelant les étudiants en grève à « combattre aussi la domination des hommes sur les femmes », se souvient Françoise Picq, à l’époque étudiante en sociologie.

Quelques mois plus tard, le 1er octobre 1968, « en réaction contre le virilisme du mouvement étudiant », Antoinette Fouque, Josiane Chanel et Monique Wittig organisent la première réunion de ce qui s’appellera le MLF, avec un impératif, la non-mixité.
http://www.lest-eclair.fr/70104/article/2018-05-28/mai-1968-une-nouvelle-ere-s-ouvre-pour-les-femmes

Mai 68 dans l'Aube
http://www.lest-eclair.fr/mai-68-dans-l-aube



"Il est cinq heures, Paris s'éveille", interprété par Vanessa Hachloum (pseudonyme de Jacqueline Danno), sur des paroles de Jacques Le Glou
Mis en images par Lucrèce88
https://youtu.be/h07ilkw7N7g  cyclops
https://www.jechantemagazine.net/single-post/2018/04/14/Jacques-Le-Glou-le-detourneur-de-chansons

Entre romantisme et révolte, la bande sonore de Mai 68
https://www.rts.ch/info/culture/musiques/9464397-entre-romantisme-et-revolte-la-bande-sonore-de-mai-68.html

Mai 1968 : les barricades
Les barricades en images
https://www.histoire-image.org/fr/etudes/mai-1968-barricades
http://www.esprit68.org/videos.html

Cinquantenaire de la révolte de mai 68 au Sénégal
La célébration du cinquantenaire des évènements de mai 68 survenus à l’Université de Dakar se prépare activement. À l’Université Cheikh Anta Diop, une rencontre a réuni les acteurs, étudiants à l’époque, afin de retenir un programme, une date et le lieu des commémorations.
Mai 68. Cette date marque la révolte des étudiants de l’Université de Dakar.
https://www.lequotidien.sn/cinquantenaire-de-la-revolte-de-mai-68-au-senegal-le-comite-scientifique-a-pied-doeuvre/

Mai 1968 et les sciences humaines et sociales
par Michel Wieviorka
Remémoration, commémoration ? Cinquante ans après Mai 68, il est difficile de faire la part des choses, entre histoire et mémoire, mais un point est clair : le mouvement de mai marque à l’échelle de la planète une rupture, la fin d’une époque, industrielle, l’entrée dans une autre, où la culture est décisive.

Plus de deux siècles après, les passions relatives à 1789 sont loin d’être éteintes : il suffit d’évoquer le nom de Robespierre pour qu’aussitôt resurgissent des débats que l’on pouvait effectivement tenir pour clos. Contrairement à ce qu’affirmait l’historien François Furet1, on peut penser que la Révolution n’est pas vraiment terminée.

Dès lors, un petit demi-siècle après, comment pourrait-on considérer que Mai 1968 le soit ! Comment la page pourrait-elle être tournée, alors que la distance qui nous sépare des affrontements d’alors est encore modeste à l’échelle de l’histoire, comment pourrait-on réduire à une simple question de connaissance historique les tensions et les confrontations d’idées sur le sens ou la portée de faits qui ne sont vieux que d’une cinquantaine d’années ?
https://journals.openedition.org/socio/3112

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7072
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Omerta dans la presse aux ordres   Sam 30 Juin - 2:21



28 juin 2018
SNCF, services publics : 15.000 manifestants à Paris et des milliers en province

Manifestation. Les grévistes de la SNCF en tête de cortège
Emmené par les cheminots, le cortège parisien a rassemblé, jeudi, jeunes, retraités, militants du public et du privé contre la politique du gouvernement.

130 initiatives locales

Dans la matinée de jeudi, 4.000 personnes, parmi lesquelles de nombreux cheminots, des étudiants et des personnels hospitaliers, ont manifesté dans les rues de Lyon. Au Havre, ils étaient 3.000 selon la CGT, qui avait mené tôt le matin une opération péage gratuit au pont de Normandie. D’autres rassemblements ont également eu lieu à Rouen, où des militants ont bloqué des voies. À Strasbourg, les cheminots se sont réunis place de la Gare, autour d’une tente et d’un barbecue, pour distribuer des sandwichs aux usagers.
https://www.humanite.fr/manifestation-les-grevistes-de-la-sncf-en-tete-de-cortege-657537
https://www.lejdc.fr/economie/france/2018/06/28/sncf-mobilisation-modeste-dans-la-rue-et-sur-les-quais_12905149.html


Des images dans le journal du Media
https://www.youtube.com/watch?v=_3uWnUbAsjo  cyclops

LYON. Entre 2.000 et 4.000 manifestants ont battu le pavé
https://www.leprogres.fr/rhone-69-edition-lyon-metropole/2018/06/28/entre-2000-et-4000-manifestants-battent-le-pave

Pas un mot de cette manifestation dans Lyon Capitale
https://www.lyoncapitale.fr/

Lorient. Le personnel de l’hôpital de Port-Louis fait entendre sa colère
http://www.letelegramme.fr/morbihan/lorient/lorient-le-personnel-de-l-hopital-de-port-louis-fait-entendre-sa-colere-28-06-2018-12010635.php

Brest. Manifestation : une centaine de participants
http://www.letelegramme.fr/finistere/brest/brest-manifestion-une-centaine-de-participants-28-06-2018-12010698.php
http://www.letelegramme.fr/france/manifestations-la-cgt-et-fo-se-retrouvent-dans-la-rue-ce-jeudi-28-06-2018-12010236.php



Au Havre, les manifestants passent soutenir les grévistes « perchés » sur le toit de l’hôpital Janet
Depuis deux jours, les grévistes campent sur le toit de l'hôpital Pierre-Janet, au Havre. Jeudi 28 juin, le cortège interprofessionnel est passé les saluer, « une première ».
https://actu.fr/normandie/havre_76351/havre-manifestants-passent-soutenir-grevistes-perches-sur-toit-hopital-janet_17521047.html

Manifestation interprofessionnelle au Havre : les syndicats comptent 3.000 manifestants
http://www.paris-normandie.fr/breves/normandie/manifestation-interprofessionnelle-au-havre--les-syndicats-comptent-3-000-manifestants-OI13286484

D'autres manifestations
http://www.paris-normandie.fr/region/le-havre--la-manifestation-unitaire-soutient-les-soignants-de-l-hopital-psychiatrique-pierre-janet-PI13289868
http://www.paris-normandie.fr/actualites/social/rouen-bloquee-par-une-poignee-d-agents-portuaires-et-de-dockers-EI13288783


Lille.  Environ 500 personnes manifestent pour le service public
http://www.lavoixdunord.fr/archive/d-20180628-GEDFZD
http://www.lavoixdunord.fr/archive/d-20180628-GED873


Omerta dans l'Est
Pas un seul article dans L'Alsace, DNA ou L'Est républicain, qui préfèrent se soucier du coût de la grève des cheminots
https://www.estrepublicain.fr/actualite/2018/06/28/sncf-le-cout-de-la-greve-atteindrait-400-millions-d-euros

Quasiment rien sur France Bleu Alsace
https://www.francebleu.fr/infos/economie-social/la-cgt-bloque-la-navigation-sur-le-rhin-au-niveau-de-marckolsheim-1530176160

Pas d'infos dans La Charente Libre
http://www.charentelibre.fr/formats/recherche/?query=manifestants

Auxerre. Une centaine de manifestants tracte dans un centre commercial d'Auxerre, une première
https://www.lyonne.fr/auxerre/social/2018/06/28/une-centaine-de-manifestants-tracte-dans-un-centre-commercial-d-auxerre-une-premiere_12905299.html

Châtellerault : 150 manifestants pour défendre le service public [Vidéo]
https://www.lanouvellerepublique.fr/chatellerault/video-chatellerault-150-manifestants-pour-defendre-le-service-public  cyclops

Cent cinquante manifestants dans les rues de Nevers
contre la politique du gouvernement, avant la pause estivale
https://www.lejdc.fr/nevers/social/2018/06/28/cent-cinquante-manifestants-dans-les-rues-de-nevers-contre-la-politique-du-gouvernement-avant-la-pause-estivale_12905288.html

Clermont-Ferrand
"Une manifestation qui n'a guère rassemblé plus de 300 personnes mais qui annoncerait une rentrée sociale animée."
https://www.lamontagne.fr/clermont-ferrand/economie/emploi/2018/06/28/une-mobilisation-interprofessionnelle-modeste-a-clermont-ferrand_12905478.html
https://www.lamontagne.fr/clermont-ferrand/social/puy-de-dome/2018/06/28/manifestation-sous-tension-des-sapeurs-pompiers-au-conseil-departemental-du-puy-de-dome_12905563.html


Le Berry républicain ne parle que de policiers
https://www.leberry.fr/france/2018/06/28/manifestation-de-policiers-contre-la-mutualisation-de-services-en-banlieue_12905328.html

Pas un manifestant à Grenoble ?
https://www.placegrenet.fr/?s=manifestants&submit=Recherche
https://www.ledauphine.com/isere-sud/grenoble?page=1


Ça bouge dans la région niçoise, mais pas une nouvelle de la manif du 28 juin !
http://www.nicematin.com/greve-mouvements-sociaux/video-la-confederation-paysanne-occupe-le-vignoble-varois-du-milliardaire-vincent-bollore-235850
http://www.nicematin.com/greve-mouvements-sociaux/les-locaux-de-grdfenedis-bloques-par-des-grevistes-a-menton-236788
http://www.nicematin.com/greve-mouvements-sociaux/pourquoi-12000-clients-ont-ete-prives-delectricite-ce-mardi-matin-sur-la-cote-dazur-237754
http://www.nicematin.com/vie-locale/mobilisation-generale-pour-defendre-la-ligne-ferroviaire-nice-cuneo-a-breil-et-nice-237349


Le Midi Libre ne trouve qu'un article
Alès : les travailleurs mettent la pression sur le gouvernement
À l'appel des syndicats, une petite centaine de personnes s'est rassemblée devant la gare d'Alès.
https://www.midilibre.fr/2018/06/28/ales-les-travailleurs-mettent-la-pression-sur-le-gouvernement,4639733.php

Compte-rendu absent dans La Marseillaise
Pas de vacances pour le mouvement social
Mobilisation. Alors que la 18e séquence de grève des cheminots a débuté mercredi, une journée interprofessionnelle d’action a lieu ce jeudi 28 juin. Objectif : exiger la redistribution des richesses et préparer un été de luttes.
http://www.lamarseillaise.fr/marseille/social/70875-pas-de-vacances-pour-le-mouvement-social

Maigres nouvelles dans La Nouvelle République des Pyrénées
Bagnères-de-Bigorre. Les agents du bureau de poste en grève
https://www.nrpyrenees.fr/article/2018/06/28/100408-les-agents-du-bureau-de-poste-en-greve.html

Bordeaux : 250 employés du privé et du public réunis pour une manifestation interprofessionnelle
Cette journée de mobilisation nationale, qui a rassemblé des cheminots, des postiers ou bien des employés de Ford Blanquefort, est une étape avant un mouvement d’ampleur prévu en septembre
https://www.sudouest.fr/2018/06/28/bordeaux-250-employes-du-prive-et-du-public-reunis-pour-une-manifestation-interprofessionnelle-5186935-5458.php

Rue89 Bordeux a parlé de la manif... du 25 mai
https://rue89bordeaux.com/2018/05/cheminots-rue-a-bordeaux-de-mise-concurrence-ter-2023/

Pays basque : 400 personnes contre "la casse sociale"
Salariés de l'industrie, de collectivités, de la santé, du rail... ils défilaient ce jeudi matin entre Dassault (Biarritz) et EDF (Anglet).
https://www.sudouest.fr/2018/06/28/pays-basque-400-personnes-contre-la-casse-sociale-5186788-4037.php

Rien sur La Rochelle, Saintes, Rochefort... mais un article négatif :
"Aucun mouvement social d’ampleur"
Un an après l’élection d’Emmanuel Macron, les ordonnances travail et la réforme de la SNCF sont sur les rails, sans qu’il n’y ait eu un mouvement social d’ampleur. Le président sortant du Medef, Pierre Gattaz, a de son côté revendiqué avoir "gagné le combat des idées".
https://www.sudouest.fr/2018/06/28/greve-sncf-baroud-d-honneur-pour-les-syndicats-5186570-710.php

Un avis bien sûr partagé par Carole Gaessler dans le 19/20 de France 3 (08:19)
"La mobilisation était finalement faible"
https://www.france.tv/france-3/19-20-journal-national/539155-edition-du-jeudi-28-juin-2018.html

Aux camarades cheminotes et cheminots
Un socio a décidé de publier une lettre aux cheminots, afin de soutenir leur lutte et d’en rappeler la nécessité.
https://lemediapresse.fr/social-fr/aux-camarades-cheminotes-et-cheminots/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7072
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Convergence des luttes. Appel au 5 mai. La Fête à Macron !    Ven 13 Juil - 10:49



Juin 1848 : une révolution du peuple que la république des bourgeois écrase

La Révolution de 1848, qui renverse la monarchie de Louis-Philippe, ne fait l'objet d'aucune commémoration. De ce fait, l'écrasement sanglant dans laquelle elle est noyée et l'élection de Louis-Napoléon Bonaparte, futur Napoléon III, à la présidence de la République sont méconnus.

À cette époque, la France a faim. Les paysans se sont révoltés contre les "accapareurs de grains". Les ouvriers s'organisant en "sociétés de résistance" contre le chômage qui s'accroît. Va naître une conscience révolutionnaire. Les républicains organisent des banquets pour demander le suffrage universel aux élections. Le roi interdit celui du 22 février 1848 à Paris.

Une immense manifestation secoue la capitale et des barricades apparaissent dans les rues. La troupe tire sans sommation sur un groupe d'ouvriers chantant la Marseillaise : 52 morts et de nombreux blessés. Cinq cadavres sont hissés sur un chariot. Le peuple traîne ses morts toute la nuit. Thiers, futur fusilleur de la Commune de Paris, devient Premier ministre. Mais la foule marche vers les Tuileries. Mises à sac, Louis-Philippe s’enfuit en Angleterre.

Le peuple a gagné, mais pas pour longtemps. Les bourgeois vont lui ravir sa victoire. Les mêmes banquiers, qui avaient soutenu Louis-Philippe, organisent la contre-révolution avec la bourgeoisie industrielle et commerçante. Ils adoubent le gouvernement provisoire de la république dès que celui-ci en chasse les progressistes.

Le 24 juin, l’Assemblée constituante, expurgée des républicains, transmet ses pouvoirs au ministre de la Guerre, le général Cavaignac. L’Assemblée proclame la dictature militaire et l’état de siège. Le 26 juin 1848, à midi, commence une répression méthodique dans Paris :  4.000 morts et des milliers de blessés; 12.000 arrestations et 4.000 déportés aux colonies. Ainsi se termine la Révolution de 1848.

L'histoire apprend qu'il y a république et république. Celle des forces de l'argent et du patronat et celle du progrès et de la justice sociale.

Comme il n'y a que deux côtés dans une barricade. Hier en juin 1848, comme aujourd'hui avec un ex-banquier d'affaires à l'Élysée.

http://www.le-blog-de-roger-colombier.com/2018/06/juin-1848-une-revolution-du-peuple-que-la-republique-des-bourgeois-ecrase.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Convergence des luttes. Appel au 5 mai. La Fête à Macron !    

Revenir en haut Aller en bas
 
Convergence des luttes. Appel au 5 mai. La Fête à Macron !
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Appel à un front républicain contre Sarkozy...
» presse libre, l'appel de la colline
» Appel aux volontaires !
» APPEL AUX BENEVOLES MARINE
» APPEL AUX NOUVEAUX ADHERENTS (ES) !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sarkoverdose :: Forum :: Politique / Social-
Sauter vers: