sarkoverdose

Politique, culture, art, humour...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Dans l'auge étoilée (ou pas)

Aller en bas 
AuteurMessage
Orwelle



Messages : 6901
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Dans l'auge étoilée (ou pas)   Lun 25 Juin - 7:40



États-Unis : Trump toujours ferme sur l'immigration, 2.000 enfants restent séparés de leurs parents

Un scandale qui continue… Plus de 500 enfants de migrants ont été réunis avec leur famille aux États-Unis mais 2.000 autres restaient ce dimanche 24 juin toujours séparés de leurs proches, le flou régnant sur le calendrier et les modalités d’éventuelles retrouvailles malgré la polémique autour de la politique de Donald Trump.
https://www.20minutes.fr/monde/2295479-20180624-etats-unis-trump-toujours-ferme-immigration-2000-enfants-restent-separes-parents
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6901
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Dans l'auge étoilée (ou pas)   Lun 25 Juin - 8:02



Des enfants en centres de rétention ? En France aussi, dénonce la Cimade, qui en a compté 117 depuis le début de l'année

Alors que la polémique fait rage aux États-Unis, le nombre d'enfants étrangers enfermés augmente d'année en année en France, malgré six condamnations de la Cour européenne des droits de l'Homme.

Maryse Boulard, responsable juridique à l'association Cimade, pointe le "traumatisme" que subissent ces enfants de tous âges, qu'ils soient scolarisés ou "âgés de un mois, deux mois, trois mois".

"Contrairement aux États-Unis, les mineurs sont accompagnés de leurs parents lorsqu'ils sont placés en centres de rétention administrative (CRA) en France. Ceci dit, il arrive régulièrement que l'administration considère des jeunes comme étant majeurs et, de ce fait, les place seuls en rétention. Pour ce faire, elle se base sur des tests osseux, qui sont par ailleurs décriés par le monde médical, alors que ces jeunes se revendiquent mineurs et sont parfois détenteurs de documents d'identité authentiques.

Dans les CRA, on trouve des familles, des enfants en bas âge, des nourrissons. Il y a aussi des enfants scolarisés, des adolescents, il y a tous les âges. Les préfectures ne mettent aucune limite.

Dans les zones d'attente, ces lieux de privation de liberté situés dans des aéroports, des gares ou des ports français, il est tout à fait possible d'enfermer des mineurs seuls, comme aux États-Unis. En 2016, 223 mineurs isolés, parfois très jeunes, ont été enfermés dans ces lieux à leur arrivée en France, par bateau, train ou avion.

En 2017, 2.500 enfants y sont passés. On peut faire un lien, même relatif, avec la situation aux États-Unis : nombre de ses mineurs arrivent dans les kwassa-kwassa, parfois seuls, et sont artificiellement rattachés à une personne majeure, qui se trouve dans le bateau avec eux, par l'administration de Mayotte. Ce système permet de les placer en rétention. Cette pratique a été dénoncée par le Conseil d'Etat, mais perdure car elle permet de contourner l'interdiction de placer en rétention des enfants seuls. [...]"

Lors de sa campagne présidentielle, François Hollande avait pris la décision de mettre un terme à la rétention des enfants, mais il n'a pas tenu cette promesse. Le gouvernement est même allé plus loin puisque, dans la loi du 7 mars 2016, il a légalisé la rétention des enfants, ce qui n'était pas prévu dans les textes. Symboliquement, pour le pays des droits de l'Homme, c'est très fort.

Dans de nombreux autres pays européens, notamment l'Allemagne, les enfants ne vont pas en centres de rétention. Il y a des centres d'hébergement ouverts et il y a d'autres modes d'organisation d'expulsions qui sont employés, comme l'assignation à résidence. D'autres possibilités existent pour mettre un terme à la rétention des mineurs, mais notre gouvernement n'a aucune envie de s'en saisir. "

21 juin 2018
https://www.francetvinfo.fr/monde/europe/migrants/des-enfants-en-centre-de-retention-en-france-aussi-denonce-la-cimade-qui-en-a-compte-117-depuis-le-debut-de-l-annee_2811229.html

https://www.lacimade.org/

'La protection des enfants doit remplacer l’enfermement : la France doit respecter les droits des enfants et mettre fin à la rétention des mineurs sur la base de leur statut migratoire. Pour aider ces enfants, signez la pétition.'
https://www.unicef.fr/contenu/espace-medias/les-enfants-et-le-projet-de-loi-asile-et-immigration-enfermer-non-proteger-oui
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6901
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Dans l'auge étoilée (ou pas)   Lun 25 Juin - 8:18


Dans son 'Moonlite Bunny Ranch', le 17 mai 2018 (Photo John Byrne)

États-Unis : un proxénète gagne une primaire républicaine dans le Nevada


Dennis Hof, propriétaire de maisons closes, a gagné une primaire républicaine dans le Nevada, un État de l'ouest américain.

Dans cet État où la prostitution est partiellement autorisée, cet homme de 71 ans a ouvert sept maisons closes. S’il n’est pas soutenu par le parti républicain, il fera bien face en novembre prochain à la candidate démocrate pour une place au parlement du Nevada.

Il a publié des mémoires intitulés The art of the pimp (L’art du maquereau).

18/06/2018
https://www.ouest-france.fr/monde/etats-unis/etats-unis-un-proxenete-gagne-une-primaire-republicaine-dans-le-nevada-5832014

https://www.corsematin.com/article/article/etats-unis-un-proxenete-gagne-une-primaire-republicaine-dans-le-nevada
https://en.wikipedia.org/wiki/Dennis_Hof

https://thenevadaindependent.com/article/former-prostitutes-allege-unwelcome-sexual-contact-from-brothel-owner-dennis-hof

Le Sénat français refuse le statut de réfugié aux femmes persécutées et militantes des droits des femmes
Il a rejeté l'amendement qui reconnaît le statut de réfugié aux femmes persécutées ou menacées de persécutions dans leur pays, en raison de leur action en faveur des droits des femmes ou du fait de leur refus de se soumettre aux coutumes, normes sociales, pratiques discriminatoires de leur pays ou de leur orientation sexuelle.
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/06/20/97001-20180620FILWWW00361-le-senat-refuse-le-statut-de-refugie-aux-militants-des-droits-des-femmes.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6901
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Dans l'auge étoilée (ou pas)   Jeu 20 Sep - 12:52



Agnès Buzyn, avec un A comme abjection, et un B comme bassesse

Interrogée sur le plan de lutte contre la pauvreté, Buzyn insulte un député de La France insoumise, en l'accusant de « se nourrir » de la pauvreté. Sous les « bravo ! » des macronistes.

« Vous n'avez aucun intérêt à ce que nous arrivions à résoudre la pauvreté dans ce pays car vous en vivez, vous vous en nourrissez ! »
Et elle ajoute avec morgue : « Je vous demande de venir me voir au ministère, je vais vous expliquer ce qu’il y a dans ce plan. »

Rappel au règlement de J-L Mélenchon à la suite des propos de la ministre Agnès Buzyn contre le député insoumis Jean-Hugues Ratenon.

'Jean-Hugues Ratenon est l'un des députés les plus présents à l'Assemblée, bien qu'il réside à la Réunion et qu'il fasse le trajet chaque semaine. Il est bien plus présent que certains députés qui sont élus de Paris.'

La soi-disant ministre des Solidarités à l’image de son maître : l’insulte aux lèvres pour ceux dont elle est censée s’occuper.#DirectAN pic.twitter.com/UcRU2InonF
— Jean-Luc Mélenchon (@JLMelenchon) 18 septembre 2018
https://twitter.com/JLMelenchon/status/1042057813541969920/video/1


Arrow https://pbs.twimg.com/media/DnZoZVUXsAQEDcb.jpg

Jean-Hugues Ratenon a obtenu les excuses qu'il a réclamées à la "riche ministre Agnès Buzyn qui dénigre les pauvres".

   C'est une insulte profonde pour celles et ceux qui luttent avec force et abnégation pour une société plus juste. C'est d'autant plus une insulte pour moi et ma famille que nous avons connu la pauvreté durant des années. Avant d’être élu, j'étais au RSA et vivais bien en dessous du seuil de pauvreté. A travers moi, ce sont tous les pauvres (RSA, AAH, retraités….) que cette riche ministre insulte. Je mène ce combat contre la pauvreté, un sujet que je connais bien contrairement à Agnès Buzyn.
https://la1ere.francetvinfo.fr/jean-hugues-ratenon-demande-excuses-agnes-buzyn-apres-vif-echange-assemblee-629302.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dans l'auge étoilée (ou pas)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dans l'auge étoilée (ou pas)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» mort tragique d'un pompier talantais dans le var
» Vocabulaire dans la Marine (code international des signaux )
» 14-18 les bûcherons Canadiens dans l'Orne.
» La d&co dans tous ses états...
» renseignement pour engagement dans la marine belge

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sarkoverdose :: Forum :: Politique / Social-
Sauter vers: