sarkoverdose

Politique, culture, art, humour...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les mémoires d'un âne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Orwelle



Messages : 5507
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les mémoires d'un âne   Jeu 12 Mar - 8:13


Reuters

Eva Bruni et son mari excitent les Mexicains...
mais pas de la même façon

http://foro.univision.com/univision/board/message?board.id=hinchas_futbol&message.id=949323


Secouez-vous, les Mexicains ! (Foto Marco Peláez)

Sarkozy : El mundo espera más de México

El mandatario francés demandó la participación de militares mexicanos en las misiones de paz organizadas por la ONU
Sarkozy pidió también a México luchar conjuntamente contra la emigración ilegal, contra el cambio climático global !
www.jornada.unam.mx/2009/03/10/index.php?section=politica&article=017n1pol

En matière de climat, il vaut pourtant des centaines de vaches :
http://uk.news.yahoo.com/18/20090308/img/pwl-french-president-nicola-2-8cbb104e3ebb.html

Réaction d'un lecteur

Los favores no se pagan
Sr. Presidente de Francia su discurso en Mexico sobre de la participacion de militares con la ONU, no le corresponde a Ud. hacer ese pedido, le recuerdo que Mexico es un pais libre y soberano, y su politica internacional es : NO INTERVENCION Y AUTO DETERMINACION DE LOS PUEBLOs. Sr. Sarkozy Mexico es un lider mundial, y ningun extranjero puede venir a dictar ordenes ni sugerencias, Mexico es un pais que por su geografia y su clima, fue dotado de recursos naturales renovables y no renovables, esto significa que Mexico no necesita de la Union Europea, son Uds. lo que necesitan a Mexico. Ademas los ciudadanos mexicanos no son ni comulgan con la politica de la DERECHA, los mexicanos somos un pueblo no belicoso y respetuoso de los demas pueblos de la tierra. Nunca aceptaremos sus sugerencias y ni creemos en un lider como Ud. que defiende a los plagiarios como su conciudadana.
Dr. Garcia
www.jornada.unam.mx/2009/03/10/index.php?section=politica&article=017n1pol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 5507
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les mémoires d'un âne   Lun 23 Mar - 3:09



Barack Obama laisse la plage au ptit plein de tics

Barack Obama pourrait reporter son passage sur les plages du débarquement de Normandie au 6 juin à l'occasion du 65e anniversaire de l'opération Overlord.

Sarkozy s'attendait à être accompagné de Barack Obama le 3 avril sur les plages de Normandie, sur leur route entre le sommet du G20 programmé le 2 avril à Londres et le sommet de l'Otan qui doit se dérouler à Strasbourg et Kehl, en Allemagne, à partir du 3 avril au soir.

Le président américain devait notamment se rendre au cimetière militaire américain de Colleville-sur-mer (Calvados) puis assister à une cérémonie d'hommage aux soldats américains et remettre des décorations à des anciens combattants.

www.lepoint.fr/actualites-societe/le-passage-de-barack-obama-en-normandie-peut-etre-reporte-au-6/920/0/324744


Barack Obama a écrit une lettre à Jacques Chirac lol!

NOUVELOBS.COM | 20.03.2009
Le président américain se dit "certain" de pouvoir collaborer avec le prédécesseur de Nicolas Sarkozy "afin de construire un monde plus sûr".

Le président américain Barack Obama a écrit une lettre à Jacques Chirac, confirme à nouvelobs.com le cabinet de l'ancien président français, vendredi 20 mars. La nouvelle avait d'abord été annoncée par Le Figaro.
"Je suis certain que nous pourrons au cours des quatre années à venir collaborer ensemble dans un esprit de paix et d'amitié afin de construire un monde plus sûr", a écrit le successeur de George W. Bush. Jacques Chirac a qualifié ce courrier de "très sympathique", selon Le Figaro.

Préoccupations communes

"L'échange de courrier date de la mi-mars", précise le cabinet de Jacques Chirac, qui confirme également à nouvelobs.com le contenu de l'échange. L'ancien président français avait d'abord écrit à Barack Obama après son élection.

Cette relation épistolaire peut-elle déboucher sur des projets communs ? Pour l'instant, aucune rencontre n'est prévue entre les deux hommes, qui ne se connaissent pas personnellement. Mais les objectifs de la Fondation Chirac - développement durable et dialogue entre les civilisations - rejoignent les préoccupations du président américain.
Les deux hommes ont également en commun de s'être opposés à la guerre en Irak, qui a débuté il y a tout juste 5 ans, le 20 mars 2003.

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/politique/20090320.OBS9772/barack_obama_a_ecrit_une_lettre_a_jacques_chirac.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 5507
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les mémoires d'un âne   Mer 25 Mar - 12:38


Sarkozy condamne les bonus injustifiés mais ne propose pas de loi

Sarkozy a défendu mardi à Saint-Quentin (Aisne) sa politique économique face à la crise, promettant d’aller encore «plus loin», mais s’est refusé à proposer une loi interdisant les stock-options ou les parachutes dorés pour les dirigeants d’entreprise en difficulté, vilipendés à droite comme à gauche.

«Il ne doit plus y avoir de parachutes dorés (…) de bonus, de distribution d’actions gratuites ou de stock-options dans une entreprise qui reçoit une aide de l’Etat, qui met en oeuvre un plan social d’ampleur ou qui recourt massivement au chômage partiel», a-t-il dit sans proposer de loi, en réagissant aux polémiques suscitées par les stock-options des dirigeants de la Société Générale ou le parachute doré de l’ex-PDG de Valeo.
www.liberation.fr/politiques/0101557720-crise-sarkozy-n-exclut-pas-de-faire-davantage

Cheuvreux, maxi-bonus, 75 licenciements
Selon nos informations, les cadres de cette filiale du Crédit agricole doivent recevoir 51 millions d’euros de bonus.
www.liberation.fr/economie/0101557754-cheuvreux-maxi-bonus-75-licenciements


Réforme des institutions : les politiques avant les citoyens
Les seules lois promulguées concernent le PDG de France Télés et la carrière des ministres. Rien sur les droits des citoyens.
www.rue89.com/2009/03/23/reforme-des-institutions-les-politiques-avant-les-citoyens


Sarkozy n'a toujours pas réformé le régime de retraites des élus

Sarkozy avait promis la réforme des régimes spéciaux de retraite.
www.dailymotion.com/video/x8rjn4_sarkozy-na-toujours-pas-reforme-les_news

Il l'a fait pour la SNCF, la Ratp, EDF-GDF et l'Opéra de Paris. Les cheminots ont ainsi perdu leur régime spécial de retraite en octobre 2007.

MAIS mais il en a oublié deux : celui des militaires et celui qui coûte le plus cher aux Français, le régime spécial des élus (maires, députés, sénateurs, ministres, ....).

Les militaires ont droit - aprés 15 ans de service pour les sous-officiers et 25 ans de service pour les officiers-, à une pension moyenne brute de 1135 euros qui constitue souvent un complément de revenu, car la plupart reprennent un boulot après.

Les parlementaires, eux, ont droit à une retraite de 1500 euros pour 1 mandat de 5 ans, de 3000 euros pour deux mandats, et ainsi de suite.
http://anti-sarkomania.over-blog.com/article-29415675-6.html


Le retour du délit d'offense au chef de l'Etat

La cour d’appel d’Angers a confirmé mardi la décision du Tribunal correctionnel de Laval du 6 novembre 2008, qui avait condamné un militant politique, Monsieur Hervé Eon, à 30 € d’amende avec sursis, pour délit d’offense au Président de la République.

La sanction est faible mais n’en demeure pas moins une condamnation pénale délictuelle avec toutes les conséquences que cela emporte. Monsieur Eon a immédiatement fait part de son intention de se pourvoir en cassation et, le cas échéant, de saisir un jour la Cour Européenne des Droits de l’homme.

L’offense peut être constituée par toute injure, diffamation et même par une atteinte à la vie privée. En l’espèce, force est d’admettre que l’expression «casse-toi, pov'con», indéniablement injurieuse, répond à ce critère... Et peu importe qu’elle ait déjà été antérieurement employée par la personne visée !

Le délit implique également que l’intention délictueuse soit démontrée, ce qui met d’ailleurs à l’abri certains critiques ou humoristes, qui peuvent se prévaloir de leur bonne foi. En l’espèce, la juridiction a au contraire considéré que le prévenu ne pouvait se prévaloir d’aucune excuse de bonne foi puisqu’il avait préparé son acte et délibérément brandi son affichette au passage du Président.
http://loi.blogs.liberation.fr/dufief/2009/03/le-retour-du-dl.html


www.casse-toi-pov-con.net/Photographies
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 5507
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les mémoires d'un âne   Jeu 26 Mar - 5:50



Hallyday aura un demi-million d'euros pour le 14 juillet : merci sarkozy !

Grâce à naboleon, qui a besoin d'agiter ses talonnettes lors de la fête nationale, les contribuables français seront escroqués une nouvelle fois.
Le célèbre rocker est en effet censé percevoir quelque 200 000 euros par soir, mais le VRP au pouvoir est très généreux avec l'argent des autres.
Et puis Hallyday qui pensait payer ses impôts en Suisse... a récemment appris que l'essentiel de ses gains resteraient assujettis à l'impôt français. Il est donc remboursé par la délinquance en col blanc.
www.lepoint.fr/actualites-societe/exclusif-sarkozy-impose-johnny-pour-le-concert-du-14-juillet/920/0/328809

Rappel
Selon Johnny Hallyday, Nicolas Sarkozy approuve son exil fiscal
Dans un entretien à la presse suisse, le chanteur raconte que le président de l'UMP lui a dit : "Ecoute Coco, t'avais envie de le faire, tu l'as fait, t'as bien fait".
24 décembre 2006
www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-823448,36-849139@51-846062,0.html




Sarkozy a justifié vendredi 15 décembre 2006 la décision du chanteur.
Il y a vu une nouvelle preuve de la nécessité de la "réconcilier la France avec la réussite".
www.leplacide.com/caricature-Johnny-Hallyday-veut-soutenir-Sarkozy-de-la-Suisse-6538-9-europe.htmll

[...] notre correspondant à Paris qui venait d'interviewer le candidat de la droite française à l'issue de son congrès, a oublié son magnétophone allumé dans la salle de presse et a donc involontairement enregistré une conversation privée entre Nicolas Sarkozy et le chanteur Johnny Hallyday. [...] Scandalisé par sa découverte, il a fait parvenir une copie de la bande à Radio Suisse Romande qui en a diffusé un extrait mercredi dernier. Voici ce que les auditeurs de RSR on pu entendre et qui a consterné le peuple suisse, jusqu'au plus haut niveau de l'Etat Fédéral :

« T'inquiète pas, Jean-Philippe, les Helvètes, j'en fais mon affaire. Ils commencent à me courir sur le haricot avec leurs scrupules de pucelle. S'ils parlent encore de doubler les impôts des étrangers, je vide mon compte à l'UBS et je place tout au Luxembourg. Et puis je demanderai à tous mes amis de faire pareil, et crois-moi, ça fait du monde. Quand on les aura ruinés, je demanderai à cette andouille de Douste de faire fermer la frontière » [...] « et là, ils l'auront bien profond, les petits Suisses. »

Boubou, photographe
Commentant l'article "Sarkozy porte une casquette de trop"
vendredi 26 Janvier 2007 - 11:34
www.liberation.fr/evenement/010192211-sarkozy-porte-une-casquette-de-trop




Insulte à la France pauvre

Bruno Kern, avocat à la Cour, a mis à plat le système utilisé par J. Hallyday (cf. la page "Débats" du Monde du 23 décembre 2006*) pour obliger les collectivités locales désireuses de le voir se produire sur leur territoire, à financer sa tournée [...]

en 2003, le chanteur s’est produit "dans vingt trois des plus beaux stades de football, dont vingt et un en France …(et) il a reçu pour ce faire, plus de 7 millions d’euros payés, d’une manière ou d’une autre, par le contribuable de chacune des villes traversées"... grâce à la loi de 1999 sur les spectacles vivants qui peuvent être subventionnés… par une collectivité territoriale dans le but de renforcer les droits des salariés du spectacle et la lutte contre la précarité de leur situation"... "Johnny en intermittent du spectacle, il fallait oser le faire !"

Alors, [...] un certain nombre de villes ont cherché à justifier cette dérive inadmissible : la subvention devait permettre "un accès plus équitable à l’éducation, à la culture et aux loisirs …aux bénéficiaires du revenu minimum d’insertion, de l’allocation adultes handicapés, des CES et autres " (Nancy)... chaque ville estimait au même montant les sommes nécessaires à la réalisation de cet important objectif social : 220.000 euros " [...] en passant par tous [les] accessoires, c’était une subvention plus près de 400.000 euros qui était accordée pour le show de Johnny par chacune des municipalités concernées.

selon la presse, les concerts ont rapporté 30 millions d’euros, le chanteur empochant 80 % des bénéfices [...]

Il faut oser dire, comme pour les salaires immoraux que s’adjugent quelques grands patrons, qu’il est des rémunérations que rien ne justifie, qu’il est des départs pour des paradis fiscaux qui sont une insulte inexpiable envers ceux qui, tout en travaillant plus dur souvent qu’un chanteur à la mode, ne gagneront en toute une vie de travail, que le 1/50e de cette tournée des stades.

Mais le comble est atteint dans ce petit billet du Monde du 26 décembre, le lendemain de Noël. Il faut le citer dans son intégralité tant les propos sont inimaginables. "Dans un entretien à l’hebdomadaire suisse Le Matin Dimanche du 24 décembre, Johnny Halliday affirme que Nicolas Sarkozy approuve son exil fiscal vers la Suisse. 'Il m’a dit : Ecoute, coco, t’avais envie de le faire, tu l’as fait, t’as bien fait'. "

Il est possible que Johnny Halliday triche et travestisse la vérité. Mais il faut alors que le ministre de l’intérieur et candidat à la Présidence de la République démente sans délai les propos qui lui sont attribués par son "ami". Si, par contre, les propos du chanteur ne sont que le reflet de la réalité, il faut dire que le triste spectacle que nous a offert Nicolas Sarkozy cherchant l’émotion facile avec son évocation de la France pauvre, n’est qu’une palinodie de plus qui ne fait honneur ni à l’homme ni à la fonction qu’il exerce, pas plus qu’à celle qu’il a la prétention d’incarner.

Paul Gauthier
http://golias.ouvaton.org/spip.php?article1235

* Hallyday, sur l'air de l'ingratitude
Article publié le 23 Décembre 2006
Par Bruno Kern
www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3232,36-848610,0.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 5507
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Dessin de Wingz   Mer 1 Avr - 23:21



Der Spiegel
BRUNI/OBAMA-SHOWDOWN
Warum kommt Carla nicht ?

Eine der drängendsten Fragen des Weltgeschehens - wer ist die schönste First Lady des Erdballs? - bleibt beim G-20-Gipfel unbeantwortet. Carla Bruni tritt nicht in Erscheinung. Der Grund, so lästert die Presse : Die Französin fürchtet den Direktvergleich mit Michelle Obama.
www.spiegel.de/panorama/leute/0,1518,616770,00.html

Carla n'accompagne pas sa demi-portion à Londres : il serait trop petit sur la photo...
Le Daily Mail se demande en ce 1er avril si l'absence de Carla Sarkozy à Londres aurait un lien avec la taille de Sarkozy, et une photo de groupe avec les autres présidents et leur femme.

Toujours selon le Daily Mail, le président français serait tellement désespéré et complexé par sa taille qu'il aurait préféré que son épouse et lui ne posent pas en compagnie du couple Obama, qui culminent tous les deux à plus de 1m80. Considérant que son épouse aussi est grande, il ne se serait pas vu figurer dans une telle photo en compagnie de "géants". Smile

Pour enfoncer le clou, le média britannique atteste que malgré des talonnettes, le président français atteindrait à peine la poitrine de ses interlocuteurs du G 20. Sacrilège !

La vidéo ci-dessous montre l'arrivée du couple Obama au 10 Downing Street, bureau et résidence du premier-ministre britannique ce matin.
http://link.brightcove.com/services/player/bcpid1137883380?bctid=18216924001
www.lepost.fr/article/2009/04/01/1479514_absence-de-carla-bruni-sarkozy-au-g-20-une-sombre-histoire-de-photo.html#xtor=AL-235


Sarkozy est prêt à quitter le G20, selon Lagarde
NOUVELOBS.COM | 31.03.2009 | 19:16
Si le président français n'est pas satisfait des avancées, il ne restera pas au sommet de Londres, a averti la ministre de l'Economie.

Le petit Nicolas Sarkozy, qui ne supporte pas de ne pas être le centre du monde, fait tout en ce moment pour se rendre important.
Il n'a pas grand chose dans les poches et encore moins dans les bras, il lui reste donc la stratégie du gamin en infériorité sur la cour de récréation : quitter l'aire de jeu.
Quel chef d'Etat étranger cela décoifferait de voir un gesticulateur ami (de circonstance) des importants décider de prendre la porte ? Personne. Tout le monde s'en fout.

Obama et sa clique se marrent à distance de voir le "copain" être obligé de se comporter comme un minable joueur de football de primaire qui veut à tout prix jouer dans l'équipe. Et si possible comme capitaine. Sauf que le capitaine est déjà là et qu'il n'est pas du genre à laisser sa place.

http://sarkostique.over-blog.com/article-29748212-6.html
www.dailymotion.com/video/x51x92_sarkozy-et-les-reflexes-bling-bling_news
www.dailymotion.com/video/x51xao_merkel-se-paye-sarkozy_news


G20 : Sarkozy roule des mécaniques et agite la menace de quitter le sommet si les résultats ne sont pas à la hauteur escomptée.
www.liberation.fr/politiques/0101559392-g20-sarkozy-monte-au-front

CHICHE
Dans l’Affaire des fonds transférés dans les paradis fiscaux, les Etats allemand et anglais ont démis et envoyé en prison tous les dirigeants allemands et anglais concernés par ce trafic du fisc. Le CD transmis par les ANGLAIS aux Français l’année dernière est resté lettre morte.

Dix mois après, le ministre nous annonce qu’il a été demandé à ces 200 fraudeurs de se mettre en conformité avec le fisc et le dossier est classé. Seulement trois dossiers ont été transmis à la justice. On veut au G20 une loi pour interdire les paradis fiscaux, mais en France on est clément avec ceux qui s'en servent !!! Curieux ces politiques de France. Toujours dans la rhétorique.

Aujourd’hui le sommet du G20 à Londres, nous voulons changer le monde, c’est bien ; j’espère qu’on y arrive ; mais une fois qu’on aura changé le monde, changeons aussi la France. Pays où une caste a mis sous tutelle toute la nation…

Alors je vous laisse juge. Je vous invite sur mon blog.

http://critique-politique.blogs.nouvelobs.com

Cordialement
bindjouli
Mercredi 01 avril 2009
www.liberation.fr/politiques/0102559392-reaction-sur-g20-sarkozy-monte-au-front
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin


Messages : 78
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: EXTRAITS   Mar 7 Avr - 5:08



Obama-Sarkozy : Derrière les sourires

Tout aurait dû rapprocher l'atlantiste Nicolas Sarkozy du nouvel espoir de l'Amérique Barack Obama. Mais depuis le début le courant passe mal entre les deux hommes. Question de style, de fond et surtout de confiance.

C'était à la mi-novembre, une semaine après l'élection de Barack Obama. Nicolas Sarkozy tient absolument à être le premier à rencontrer le nouveau «taulier de la planète», comme il dit. Alors il utilise tous les moyens pour l'appâter. Voici l'affaire. Le 13 novembre à l'Elysée, Nicolas Sarkozy reçoit le Prix du courage politique pour son action dans la guerre russo-géorgienne. Il est ravi, il se lâche. Dans son discours, il accuse George Bush, son ami devenu si encombrant, de ne pas l'avoir soutenu dans ce conflit. » Je me souviens, raconte-t-il, de l'appel du président américain me disant, la veille de notre départ pour Moscou : «N'y va pas, [les Russes] veulent aller à Tbilissi, ils sont à 40 kilomètres. N'y va pas.»» A la Maison-Blanche, où Bush est toujours là, c'est la stupeur et la colère. Car tout cela est faux.

Le mensonge du chef de l'Etat français est patent et gravissime pour les relations entre Paris et Washington - présentes et à venir.

Cette confiance, un autre épisode typiquement sarkozien l'ébranle davantage encore deux mois plus tard. Cette fois la scène se déroule à Munich, quelques jours après l'investiture de Barack Obama. Le 7 février, son vice-président Joe Biden vient présenter les grands axes de la nouvelle politique étrangère des Etats-Unis lors d'une conférence internationale sur la sécurité. Pour l'occasion, Nicolas Sarkozy, qui malgré deux mois d'efforts répétés n'a toujours pas réussi à rencontrer Barack Obama, est venu s'entretenir avec le numéro deux de la Maison-Blanche. Il va commettre une autre bévue. [Dans une allocution] il parle plusieurs fois de la «famille occidentale», ce qui agace l'équipe Obama-Biden, qui n'emploie jamais cette expression.

Et puis Sarkozy ne peut s'empêcher de vouloir faire étalage de ses contacts avec la nouvelle administration. Alors il déclare tout de go qu'il a déjà lu le discours que Joe Biden s'apprête à prononcer quelques minutes plus tard. Le vice-président des Etats-Unis est estomaqué, il n'en revient pas d'un tel manque de savoir-vivre diplomatique. [...]

C'est une évidence qu'on connaît dans les coulisses de la République et au-delà : le courant passe mal entre Nicolas Sarkozy et Barack Obama. Le président français est obsédé par son homologue américain, alors que ce dernier ne s'intéresse guère à la France ni à son chef

La lettre à Chirac
Le nouveau président américain - qui a reçu à Washington Gordon Brown, les numéros un australien et japonais et même le ministre des Affaires étrangères chinois - a repoussé plusieurs demandes pressantes, presque gênantes, de l'Elysée.

Et puis, cerise sur le cake, il y a cette lettre, cette maudite lettre qui, selon plusieurs témoins, a rendu fou Nicolas Sarkozy : la missive que Barack Obama a adressée à Jacques Chirac au début de mars. Le président américain y déclare au prédécesseur de Nicolas Sarkozy qu'il est prêt à travailler avec lui «pour la paix». [...]

Quoi qu'il en soit, l'Elysée a pris le courrier pour un croche-pied, une mise en garde politique aussi. Car il y a autre chose, que l'on tente tant bien que mal de cacher, des deux côtés de l'Atlantique : les multiples divergences de fond entre l'Elysée et la Maison-Blanche. Dans le débat planétaire sur la relance économique et la régulation financière, Barack Obama privilégie la relance, le président français la régulation. Et il y a d'autres sujets de tension.

A Washington, on s'agace
L'Iran d'abord. Le 11 février à Koweït, le chef de l'Etat fait publiquement la leçon à son homologue américain. Il veut lui dicter son timing Rolling Eyes [...] sur ce sujet les divergences franco-américaines ont été aplanies - pour le moment en tout cas.

Sur l'Afghanistan, elles sont toujours là et bien là.
A Paris, on est d'accord pour faire quelques efforts symboliques mais dans le cadre de l'Union européenne. «Non, il faut que ce soit dans le dispositif de l'Otan», a rétorqué Joe Biden, à la mi-mars à Bruxelles. Pour l'instant le dossier en est là.

Autre dissonance : Guantanamo. Si Bernard Kouchner n'est pas hostile à l'accueil par la France de certains ex-détenus, afin d'aider l'administration américaine à fermer cette prison de la honte, la ministre de l'Intérieur Michèle Alliot-Marie freine des quatre fers. Si bien qu'en France comme dans toute l'Europe ce dossier-là aussi, pourtant si important pour Obama, traîne.

Et puis il y a ce dont on ne parle jamais en public : le nucléaire militaire. Barack Obama a fait du désarmement l'une des clés de voûte de sa politique étrangère. Il va négocier avec Moscou des réductions drastiques des arsenaux stratégiques. A Paris, on redoute qu'il ne tente de pousser la France à faire de même. L'inquiétude a monté d'un cran ces derniers jours. Car, s'alignant sur la position radicale d'Obama (Global Zero : pas d'armes nucléaires à terme), Gordon Brown a annoncé que la Grande-Bretagne était prête à rogner encore sur son propre arsenal, ce qui risque d'isoler diplomatiquement la France. [...]

Vincent Jauvert
http://hebdo.nouvelobs.com/hebdo/parution/p2317/dossier/a398202-obamasarkozy__derri%C3%A8re_les_sourires.html

Does Obama hate Sarkozy ?
http://www.youtube.com/watch?v=ZPm7mqHdVtM cyclops
http://www.youtube.com/watch?v=OBBa6Ajtz9Y (en musique)

www.canalplus.fr/c-infos-documentaires/pid1830-c-zapping.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sarko-verdose.bbactif.com
Orwelle



Messages : 5507
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les mémoires d'un âne   Mar 7 Avr - 23:08


AP Photo/Pablo Martinez Monsivais

Sarko auf dem Gipfel : Kleiner Mann ganz groß
Sarko au sommet : Le petit homme à son maximum

Der Spiegel se paie la tête de naboleon sur de grandes photos ! king

Empfang des amerikanischen Präsidentenehepaars durch die Sarkozys in Straßburg am 3. April : Dem Gardemaß der Obamas versucht Sarkozy durch eine simple Maßnahme zu begegnen : Er stellt sich auf die Zehenspitzen.
Accueil du couple présidentiel américain par les Sarkozy le 3 avril : Sarkozy essaie de se mettre à la hauteur des Obama en se dressant sur la pointe des pieds.
www.spiegel.de/fotostrecke/fotostrecke-41292.html#backToArticle=617649 cyclops

Denn mal ehrlich : Wer möchte bei einem solchen historischen Anlass schon als der kleinste auf dem Foto dastehen ?
Car honnêtement : Qui voudrait être le plus petit sur la photo lors d'un tel événement historique ?
www.spiegel.de/fotostrecke/fotostrecke-41292-2.html#backToArticle=617649 cyclops

Carla Bruni verzichtete auf Absätze - sie trug, wie so oft bei offiziellen Terminen, extrem flache Ballerinas.
Carla Bruni a renoncé aux fantaisies - elle portait, comme si souvent lors des cérémonies officielles, des ballerines extrêmement plates.
www.spiegel.de/fotostrecke/fotostrecke-41292-4.html#backToArticle=617649 cyclops

Outre-Atlantique, c'est le Huffingtonpost qui se moque.



France -- And Its President -- Go Gaga Over Obama

When the two couples met for the first time, Sarkozy showed more emotion than the other three put together, slipping his arm around Obama's back and immediately employing the familiar "tu" form of addressing the American leader. Obama wrapped his arm around the French president in response, and they headed into their tete-a-tete.
www.huffingtonpost.com/2009/04/03/france-and-its-president-_n_182931.html

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 5507
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les mémoires d'un âne   Ven 17 Avr - 0:34



Réception à l'Elysée d'un groupe de travail mixte Sénat-Assemblée créé à l’automne 2008 pour réfléchir sur la crise financière et proposer des mesures pour tenter d’y faire face.
Un déjeuner avec Sarkozy qui frise l'incident diplomatique…

François de Rugy : "Sur le fond, de la régulation financière aux paradis fiscaux, en passant par les questions monétaires ou commerciales, il y a matière à discuter, même si le Président nous laisse peu nous exprimer et a toujours réponse à tout. Des liens entre ces orientations internationales et sa politique nationale, il ne veut point entendre parler…

[...] un journaliste espagnol d’El Publico me demande de confirmer les propos rapportés dans Libération. Il m’explique que toute la presse espagnole s’en est emparée et qu’il commence à y avoir une polémique sur le fait de savoir si Sarkozy a dit que Zapatero (le premier ministre socialiste d’Espagne) «n’était pas très intelligent». On frise l’incident diplomatique me dit-il, d’autant plus que Sarkozy doit venir en visite d’Etat en Espagne dans quelques jours !"

http://auxmarchesdupalaisbourbon.blogs.liberation.fr/2008/2009/04/un-djeuner-avec.html
www.liberation.fr/politiques/0101562292-sarkozy-se-voit-en-maitre-du-monde




Le repas élyséen agite l’Espagne
www.liberation.fr/politiques/0101562516-le-repas-elyseen-agite-l-espagne

El Periodico
el carácter fanfarrón de Nicolas Sarkozy sale periódicamente a la superficie.
le caractère fanfaron de Nicolas Sarkozy remonte à la surface régulièrement
www.elperiodico.com/default.asp?idpublicacio_PK=46&idioma=CAS&idnoticia_PK=604224&idseccio_PK=1007

The Guardian
Nicolas Sarkozy's opinion of fellow leaders : Dim, callow, irrelevant
Le jugement de Sarkozy sur ses homologues : stupide, immature, hors de propos
www.guardian.co.uk/world/2009/apr/17/nicolas-sarkozy-obama-zapaterom-merkel

The New York Times
Courses With Sarkozy, Skewered Leaders on Side
Un repas avec Sarkozy : brochettes de dirigeants au menu
www.nytimes.com/2009/04/17/world/europe/17sarkozy.html?_r=1&ref=todayspaper

Times
Mr Sarkozy was apparently irked by media reports that Mr Obama had saved the day in London
"Il est irrité par l'adulation dont jouit un dirigeant américain sans expérience, dont la popularité a éclipsé sa réputation de sauveur du monde."
www.timesonline.co.uk/tol/news/world/europe/article6106250.ece


El Elíseo desmiente que Sarkozy cuestionara la inteligencia de Zapatero
L'Elysée dément
www.abc.es/20090417/internacional-europa/sarkozy-quiza-zapatero-inteligente-200904170445.html

Commentaires de lecteurs du Times

Mr Sarkozy is awesome. right to the point.
Jerry, Colorado City

rich coming from sarkozy who practically allows his own citizens to "bossnap" CEO's because of fledging companies. the same guy who causing 100's of strikes every year by french workers.
Liam, Aberdeen, Scotland

Mr Sarkozy hardly shines as a beacon of intellectualism himself -- France today is a place where kidnapping managers, blockading transport infrastructure hubs and riots appear to be the blunt instruments of choice for communication. Perhaps he should apply his "superior intellect" to these issues.
Robert Henderson, Braintree, Essex, England

That once preppy and histeric elite-school kid now is a populist and demagogue fool.
Jota, Barcelona, Spain

That man is an embarassment. For all their self-absorption and cultural narcissism, French presidents in the 20th century never fell below a certain standard. This man needs a touch of class very, very badly.
Vinzenz Hediger, Berlin, Deutschland

Mr. Sarkozy needs to consume less wine.
Bill, Amarillo, Texas

"Sharko" is known for his obscure and esoteric counselors. One of them must have had a brilliant magical idea... And then the Comm Director at the Elysée Palace gets fired (in the middle of an interview at that :-) ... That's how it works... It's a show...
Goldten, Malmö, Sweden

A small man with a huge ego taking cheap shots at others. He has problems of his own and is deflecting those by pointing out half truths to others. What purpose are these comments other than to boost his personal ego. He tries so hard to say things with gravitas but it comes over as petulence.
Billy, Bangkok, Thailand

He is just jealous of the attention that Media and everyone paid to Mr. Barak Obama. Sarkozy in the past has shown his "attitudes" being bossy, demanding and with a bad temper. Meaning, He just want to be the Centre of the Attention at every Summit. Mind your own Country Mr. Sarkozy. Suggest not impose.
Tirza, Tegucigalpa, Honduras, Central America
www.timesonline.co.uk/tol/news/world/europe/article6106250.ece?Submitted=true
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 5507
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les mémoires d'un âne   Lun 18 Mai - 1:18


Au pied d'Obama (détail par LutoPick d'un photomontage de emachede)

Deux ans seulement !

Et déjà un beau bilan... Bakchich a donné le détail des centaines de milliards d'euros des contribuables français dépensés de septembre 2008 à avril 2009 par le président de l'UMP.
www.bakchich.info/Sarko-une-incertaine-idee-de-la,07607.html

Le taux du livret A, déjà passé en février 2009 de 4 % à 2,5 %, est maintenant à 1,75%.
www.aquadesign.be/news/article-14360.php

On parle d'un million de chômeurs supplémentaires en 2009,
les plans de licenciements se multiplient, les délocalisations continuent de plus belles,
les CDD et les intérimaires sont jetés à la rue par milliers.
www.actuchomage.org/modules.php?op=modload&name=News&file=article&sid=4633
www.e-torpedo.net/article.php3?id_article=827


La pauvreté et l'exclusion augmentent
8 millions de pauvres en France (Insee)
www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/05/06/01011-20090506FILWWW00288-8-millions-de-pauvres-en-france-insee.php

Le ministre du Travail Brice Hortefeux a exclu tout coup de pouce au Smic au 1er juillet,
par crainte d'un effet «boomerang»
albino
www.liberation.fr/politiques/0101563793-pas-de-coup-de-pouce-pour-le-smic

La France est officiellement en récession depuis 15 mai 2009
www.liberation.fr/economie/0101567497-recession-la-croissance-positive-c-est-de-la-manipulation

Quatre jeunes gens blessés par la police ont perdu un oeil
Les 27 novembre 2007 (à Nantes), 19 mars 2009 (à Toulouse), 9 mai 2009 (deux victimes à Villiers-le-Bel). Grâce au Flash-Ball, dont l'ex-ministre de l'Intérieur sarkozy estimait qu'il s'agissait d'une arme « moins dangereuse que les armes à feu » et simplement destinée à « impressionner ».
www.plumedepresse.com/spip.php?article1134

369 SDF sont morts dans la rue en 2008
www.lesmotsontunsens.com/369-sdf-morts-dans-la-rue-en-2008-2984

Bébés emprisonnés, enfants abandonnés, adultes tués, humains estropiés à vie
... on ne connaît pas le nombre de victimes de la chasse aux sans-papiers.
www.lejdd.fr/cmc/societe/200732/yvan-la-chute-qui-fait-debat_45270.html
http://endehors.org/news/incarcere-a-la-suite-de-l-incendie-du-centre-de-retention-de-vincennes-m-el-ouertani-est-il-toujours-en-vie
www.lesmotsontunsens.com/deces-de-la-compagne-d-un-sans-papiers-qui-s-est-immolee-par-le-feu-20081021
www.ldh-toulon.net/spip.php?article813


Son nom est devenu une insulte
“Sarkozy, je te vois ! ” et hop, convocation au tribunal !
www.libemarseille.fr/henry/2009/05/-je-lance-en-pointant-lindex-vers-les-policiers-sarkozy-je-te-vois-.html

Best off
www.wat.tv/video/best-off-sarkozy-2008-2009-1hgnh_ovzl_.html

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 5507
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les mémoires d'un âne   Mer 20 Mai - 7:18


I'm a poor lonesome cowboy

Une procédure de "plaider coupable" serait envisagée en France

Permettre à une personne accusée d'un crime de plaider coupable en échange d'une peine allégée est envisagé par le comité chargé de réfléchir à la réforme de la procédure pénale française, écrit le quotidien La Croix dans son édition de mercredi.

Interrogé par Reuters, le cabinet de la ministre de la Justice, Rachida Dati, "ne confirme ni ne dément" l'existence d'une telle proposition qui s'inspire du droit américain.

Selon La Croix, l'audience n'examinerait plus la question de la culpabilité de l'accusé mais seulement sa personnalité et les circonstances du crime. Le verdict serait toujours rendu par la cour d'assises et les jurés populaires mais la peine encourue serait réduite.

Aux Etats-Unis, un accusé peut éviter un procès public en plaidant coupable, un juge prononçant ensuite directement une sentence. Cette procédure a été récemment employée par Bernard Madoff, auteur d'une escroquerie financière d'ampleur planétaire qui ne sera donc jamais évoquée en public.

Une procédure similaire a été créée en France en 2004 mais elle ne concerne que les petits délits et dans ces cas-là la peine est proposée par le procureur.

L'Union syndicale des magistrats (USM, majoritaire) est opposée à une telle réforme pénale.

Avec ce système, fait valoir son président Christophe Régnard, le tueur en série Michel Fourniret et son épouse, par exemple, auraient pu éviter la réclusion à perpétuité.

A ses yeux, il semble étrange de renoncer à examiner la culpabilité d'un accusé mais de maintenir la tenue d'une audience où l'accusé pourra toujours revenir sur ses aveux.

Doutant "du sérieux de cette commission", Christophe Régnard la voit en "apprenti sorcier de la procédure pénale".

Dirigé par le juriste Philippe Léger, le comité a déjà avancé une autre idée très critiquée, la suppression du juge d'instruction, enquêteur indépendant par son statut, et son remplacement pour toutes les enquêtes complexes par le procureur, nommé sur décret du président de la République.

Le rapport final du comité Léger est attendu dans les prochaines semaines, dit le ministère de la Justice. Nicolas Sarkozy a promis ensuite de lancer une réforme d'ampleur.
http://fr.news.yahoo.com/4/20090519/tts-france-sarkozy-bois-ca02f96.html



Sarkozy l’Américain moqué par les Américains

Les médias américains se sont moqués de sarkozy après sa visite à George Bush, en septembre 2006.
Le chef de l'UMP et ministre de l'Intérieur en avait trop fait.


Là-bas il s'est moqué de la ''grandiloquence'' de la France comme le ferait le dernier amuseur en mal d'inspiration à la télé américaine. Il a chanté les louanges de la politique étrangère de George Bush à la manière d'un Tony Blair exalté.
Pour quel résultat ? Les deux quotidiens les plus influents du Etats-Unis tournent en dérision sa révérence appuyée à leur pays. Le New York Times se délecte des détails qui lui ont permis d'obtenir la bénédiction de George Bush, 25 minutes d'entretien et une photo. La belle affaire. Le Washington Post l'a trouvé plus royaliste que le roi à travers un discours que ne renierait pas un néo-conservateur zélé.

En 2007, dans son émission sur la chaîne câblée "Comedy Central", l'’humoriste Stephen Colbert s'est exclamé : "Les Français ont élu un pro-américain, nous avons gagné !"
http://basile.canalblog.com/archives/2006/09/14/2674573.html

www.nytimes.com/2006/09/13/world/europe/13sarkozy.html
www.washingtonpost.com/wp-dyn/content/article/2006/09/12/AR2006091201727.html
http://thegreengate.eu/sarkozy.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 5507
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les mémoires d'un âne   Mer 27 Mai - 22:03



Colère en Grande-Bretagne

Sa Petitesse n'a pas daigné inviter la famille royale d'Angleterre aux cérémonies commémorant le débarquement en Normandie.
www.dailymail.co.uk/news/article-1188515/D-Day-snub-Queen-Palace-fury-Sarkozy-refuses-invite-royals-65th-Anniversary--Brown-wont-act.html

Coup de froid entre Londres et Paris à propos du 6 juin

Tout à son désir de renforcer ses relations avec Barack Obama, Sarkozy a-t-il commis un délit de lèse-majesté en omettant d'inviter la reine Elizabeth en Normandie pour le 65e anniversaire du débarquement allié ?

Si l'on en croit le quotidien populaire britannique Daily Mail, la souveraine serait en tout cas furieuse de ne pas avoir reçu de carton d'invitation.

Un porte-parole de Buckingham palace n'a pas confirmé la fureur de la reine, tout en faisant savoir qu'elle aurait trouvé normal d'être invitée à ce type de célébration.
"On peut attendre des invitations pour de tels événements, oui", a-t-il déclaré en soulignant qu'elle avait été invitée aux 50e et 60e anniversaires du débarquement.

Du côté français, on ne prend même pas la peine de faire semblant de s'excuser.

"La célébration du 6 juin est au départ une cérémonie franco-américaine", a déclaré mercredi le porte-parole du gouvernement français, Luc Chatel.
http://fr.news.yahoo.com/4/20090527/tts-france-usa-gb-debarquement-ca02f96.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 5507
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les mémoires d'un âne   Ven 12 Juin - 7:45


6 juin 2009 en Normandie

Sarkozy convoque le Parlement en congrès le 22 juin 2009 à Versailles
Réactions politiques


Benoît Hamon, porte-parole du PS, "espère que le président de la République a des annonces sérieuses à faire car il y a plusieurs mois qu'on attend un second plan de relance, un vrai plan de relance (...) Le PS espère et souhaite que ce premier discours devant le Congrès ne sera pas juste une manière du président de la République de s'amuser avec une nouvelle prérogative donnée par la Constitution, parce que Nicolas Sarkozy est impatient de faire comme le président américain son grand discours devant le Congrès. Faire encore une opération de communication serait totalement déplacé alors que (notamment) on attend des propositions fortes de la France en vue du sommet de Copenhague sur la protection de l'environnement". (déclaration à l'AFP)

Jeudi 11 juin 2009
www.professionpolitique.info/breve/11-06-09/reactions-politiques-a-lannonce-de-lintervention-de-sarkozy-devant-le-congres




Anniversaire du débarquement

Le multinational fils de Hongrois n'a pas chanté la Marseillaise
[VIDEO] www.youtube.com/watch?v=Rg-zCmru6_Y&feature=player_embedded cyclops

Le président français est le seul à n'avoir ni chanté, ni fredonné son hymne national. Barack Obama a repris les paroles de l'hymne américain The Star-Spangled Banner, le prince Charles et Gordon Brown ont chanté God Save the the Queen, tandis que Stephen Harper, premier ministre canadien, a repris O Canada.
www.dailymotion.com/video/x9idp7_pourquoi-sarkozy-ne-chante-pas-la-m_news cyclops
www.lepost.fr/article/2009/06/06/1566961_anniversaire-du-debarquement-pourquoi-sarkozy-ne-chante-pas-la-marseillaise.html


Son show avec Obama en Normandie ? une pub de 60 millions d'euros offerte à l'UMP pour les élections européennes
www.planetenonviolence.org/Show-Obama-Sarko-En-Normandie-60-Millions-D-Euros-De-Pub-Pour-L-UMP-Pour-Les-Europeennes_a1923.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 5507
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les mémoires d'un âne   Sam 13 Juin - 0:53



Obama ne veut pas de sarkozy sur la photo! bom

La Maison-Blanche diffuse gracieusement sur le site Flickr les images du photographe officiel qui suit chaque pas du président. Lorsqu'on a la curiosité de regarder les photographies sélectionnées pour le séjour de Barack Obama en France les 6 et 7 juin, on ne peut qu'être surpris par une absence.

On trouve des photos d'Obama avec des anciens combattants, avec des anonymes, avec ses filles, avec son épouse, avec ses conseillers, etc. Mais quid des photos avec son homologue Nicolas Sarkozy ? Il y en a plusieurs où les deux hommes sont de loin ou de dos. Une où il sont saisis en tout petit dans le reflet d'un miroir. Et une lors de la conférence de presse commune où les deux hommes ont passé près d'une demi-heure assis côte à côte. Or cette dernière est pour le moins étrange : le président français est réduit à son avant-bras. Pas de corps, pas de visage, juste une main serrée par Obama. Comme si le photographe avait tout fait pour ne pas saisir un cliché des deux hommes dans le même cadre.

Il doit au moins exister des centaines de photos d'Obama et de Sarkozy assis ensemble lors de cette conférence de presse, mais la Maison-Blanche a choisi d'en diffuser une où le Français n'apparaît (presque) pas. [...]

Thomas Cantaloube
www.mediapart.fr/club/edition/44/article/110609/shocking-la-maison-blanche-censure-sarkozy
www.flickr.com/photos/whitehouse


16 juin 2009
Voilà. Parfait. Comment le cadrage, art subtil en photo, peut faire d’une photo d’une banalité navrante un véritable message diplomatique.
« casse toi (de mon cadre), pauvre con » ?
afro
http://owni.fr/2009/06/14/egouvernement-vers-l%E2%80%99incident-diplomatique/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 5507
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les mémoires d'un âne   Lun 22 Juin - 17:13


Sarkozy trahit Chirac pour Balladur à la présidentielle de 1995 (Photo plumedepresse.com)

L’attentat de Karachi, une affaire d’État
par Olivier Bonnet
Une défense tout sauf convaincante
Sarkozy impliqué dans l’attentat de Karachi : ni "ridicule", ni "grotesque", ni "absurde", Monsieur le président !
Première partie

Vidéo : S le maudit tentant de se défendre.

De Balladur à Sarkozy
Deuxième partie

Extrait : Selon les documents récupérés, deux petites sociétés, Heine et Eurolux Gestion, créées au Luxembourg (...) ont joué un rôle clé pour acheminer discrètement les commissions. Heine était utilisée avant la mise en place de la convention de l’OCDE, qui interdit de graisser la patte à des ministres ou fonctionnaires étrangers. Après l’entrée en vigueur de ce texte international, la structure Eurolux a été créée. « Après 2002, Eurolux a servi à contourner la mise en place de la convention OCDE de lutte contre la corruption », a expliqué l’un des mis en examen dans le dossier, comme l’a rapporté Le Monde. Les policiers ne s’y sont pas trompés et un rapport de la DNIF du 5 mars 2007, analysant ces documents, prête un rôle clé à Nicolas Sarkozy, alors ministre du Budget du gouvernement d’Édouard Balladur et homme de confiance du Premier ministre. On est alors en 1994 et les équipes de Balladur se préparent à entrer en campagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 5507
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les mémoires d'un âne   Mar 23 Juin - 2:16


Loi contre le port du voile intégral :
Sarkozy s'exprime à l'occasion de son discours devant le Congrès
le 22 juin 2009 à Versailles.



Pendant qu'on parle de Versailles et de la burqa, on oublie la facture sarkozy :
- le bouclier fiscal pour les plus riches
- la baisse de la TVA à 5.5% pour les restaurateurs
- les millions de chômeurs supplémentaires
- les postes de fonctionnaires supprimés, les hôpitaux qui ferment, de graves erreurs médicales liées à la pénurie
- la Poste bientôt privatisée
- la répression et les bavures policières
- la reconnaissance des diplômes délivrés par le Vatican
- les médias vampirisés
- les Français en longue maladie exclus du système de santé
- la retraite à 67 ans...
- les 10 % de Français sous le seuil de pauvreté
- etc.


Image Philippe Hermange

Ce qui n'a pas empêché 204% d'augmentation de salaire, des vacances sous les tropiques et un nouvel avion pour l'omniprésident,
ni ces dépenses récapitulées par Bakchich :

* 5 septembre 2008, 198 millions d'euros sont versés à Bernard Tapie (sur 285 millions).
* 30 septembre 2008, 3 milliards d’euros pour sauver le groupe Dexia.
* 3 octobre 2008, 22 milliards d’euros pour les PME.
* 14 octobre 2008, 360 milliards d’euros pour le plan de sauvetage des banques.
* 4 décembre 2008, 26 milliards d’euros pour le plan de relance.
* 31 décembre 2008, 180 millions d'euros pour la présidence de l'Union européenne.
* 23 janvier 2009, 600 millions d’euros pour aider la presse.
* 26 janvier 2009, 5 milliards d’euros pour soutenir Airbus.
* 5 février 2009, 1,4 milliard d’euros pour soutenir le pouvoir d’achat.
* 9 février 2009, 3 milliards d’euros pour chacun des grands constructeurs automobiles.
* 18 février 2009, 2,6 milliards d’euros pour aider les Français les plus touchés par la crise.
* 19 février 2009, 580 millions d’euros en faveur de l’Outre-Mer.
* 24 avril 2009, 11,3 milliards d’euros pour la formation et l’emploi de plus de 500 000 jeunes.
* 29 avril 2009, 35 milliards d’euros pour le Grand Paris.
* 22 juin 2009, 1/2 million d'euros pour un show à Versailles
* 14 juillet 2009, 1/2 million d'euros à Johnny Hallyday pour un concert.

Donc un déficit de 7 à 7,5% du PIB, et la France déclarée en récession le 15 mai.

Auquel il faut ajouter les morts
dans les foyers pauvres, les hôpitaux désargentés, sur les trottoirs, dans les prisons, les centres de rétention, à Calais, en Afghanistan...
et à Karachi : 14 morts pour cessation de paiement de commissions occultes. Un futur sarkozygate ? Voir Plume de presse.

Dessin de BAR
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 5507
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les mémoires d'un âne   Mer 24 Juin - 16:43


Image liberation.fr

Remaniement ministériel

Selon des sources proches de l'Élysée, le chef de l'État reprochait à Christine Albanel, non pas son travail, mais d'être "trop triste". clown
www.rfi.fr/actufr/articles/114/article_82121.asp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 5507
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les mémoires d'un âne   Mar 30 Juin - 23:13


© Steve Bell 2008

Nicolas Sarkozy says Islamic veils are not welcome in France
The Guardian, June 23, 2009

Burqa : Al-Qaeda menace la France

La branche maghrébine d’Al-Qaeda a réagi aux propos de Nicolas Sarkozy qui avait déclaré que le voile intégral, porté par certaines musulmanes, n’était «pas [le bienvenu] sur le territoire de la République».

Le 22 juin, devant les parlementaires réunis en Congrès à Versailles, Nicolas Sarkozy avait affirmé que la burqa n’était «pas la bienvenue sur le territoire de la République», n’y voyant «pas un signe religieux» mais «un signe d’asservissement, d’abaissement» de la femme.



«Hier c’était le hijab et aujourd’hui, c’est le niqab», tenue qui laisse apparaître seulement les yeux, aurait affirmé le dirigeant d’Al-Qaeda au Maghreb islamique (AQMI), Abou Moussab Abdoul Wadoud, en référence à la loi de 2004 interdisant le port de signes religieux ostentatoires dans les écoles. «Nous nous vengerons de la France et de ses intérêts par tous les moyens à notre disposition, pour l’honneur de nos filles et de nos soeurs», aurait-il ajouté.

Une mission parlementaire, composée de 32 députés de tous bords, qui sera mise en place début juillet, a été chargée d’enquêter pendant six mois sur le port de la burqa ou du niqab.
www.liberation.fr/societe/0101577106-burqa-al-qaeda-menace-la-france



En France, toute jeune fille qui veut porter le voile peut le faire, en dehors des écoles publiques,
Nicolas Sarkozy, le 6 juin 2009.
Sarkozy "d'accord" avec Obama sur le voile islamique

“Je n'exclue pas une loi sur ce voile porté par certaines femmes musulmanes et qui ne laissent apparaître que leurs yeux” (Luc Chatel)

“Les parlementaires auraient proposé une commission d'enquête parlementaire sur les licenciements qui touchent des centaines de milliers de personnes, cela aurait été mieux compris.. évoquer le sujet de cette façon .. revient à stigmatiser l'islam et les musulmans de France“ (Mohammed Moussaoui)

“Je suis heurtée en tant que femme par le port du voile intégral.. mais je ne pense pas qu'une éventuelle interdiction de cette tenue puisse amener quelque chose de positif, le risque étant que les femmes musulmanes concernées disparaissent de notre vue et que leur situation soit pire“ (Cécile Duflot)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 5507
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les mémoires d'un âne   Sam 4 Juil - 10:48


Sarkozy va bien
www.liberation.fr/politiques/0101577752-sarkozy-va-bien

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 5507
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les mémoires d'un âne   Dim 5 Juil - 11:37



«Le nom de Sarkozy provoque un pénible désir d’injure»
Interview
Outrage. Le juriste Stéphane Rials explique la multiplication des offenses au Président

Professeur à l’université Panthéon-Assas, membre senior de l’Institut universitaire de France, Stéphane Rials a publié Oppressions et résistances (PUF, 2008). Pour Libération, il analyse la multiplication des poursuites pour «offenses au chef de l’Etat»,«outrages à fonctionnaires», voire «bruits et tapages injurieux». [...]

La pénalisation croissante prend aussi la forme du délit d’outrage.

Il n’est pas absurde de défendre fonctionnaires et magistrats contre ce que l’article 433-5 du code pénal appelle «outrage» - l’outrage s’ajoute à deux délits envisagés de façon libérale, l’injure et la diffamation, visés eux aussi par la loi de 1881. Mais, du fait de certains aspects de ce délit, on va trop loin aujourd’hui avec 15 000 condamnations annuelles dont 3 000 assorties de peines de prison !


Comment comprendre la stratégie de Nicolas Sarkozy ?

Son comportement est plus révélateur de choses préoccupantes que réellement inquiétant en lui-même, même s’il n’est pas très… élégant - je pèse mes mots, vous le comprendrez. Comme l’écrivait l’avocat creusois Dareau au XVIIIe siècle, dans son Traité des injures, «il est digne de la majesté du Trône qu’on ne remarque pas» certains propos de peu d’importance… Au fond, avec ce prurit judiciaire, le «Trône» menace moins qu’il ne fait sourire.


Se distingue-t-il de ses prédécesseurs ?

La période gaullienne a été plus dure, avec environ 300 recours au délit d’offense et 130 condamnations. C’est que la définition de l’offense par la Cour de cassation est extensive. Il a fallu la volonté libérale de Pompidou et surtout de Valéry Giscard d’Estaing pour que tout change. [...]


S’agit-il alors pour lui d’illustrer le thème du retour à l’autorité ?

Le discours de la rupture s’accompagne chez le chef de l’Etat de comportements de rupture qui illustrent la crise du «respect» qu’il entend dénoncer. Le style présidentiel fait système avec l’époque : il y a quelque chose de circulaire dans l’irrespect et dans la brutalité de la lutte contre l’irrespect. Ce dont Sarkozy est le nom, -il serait sage de s’en aviser-, c’est de l’époque dans la plupart de ses aspects. Il réussit parce qu’il nous ressemble. Il a créé en particulier des souffrances, en affichant son mépris pour la littérature, les humanités, les chercheurs, etc. Il a aussi offensé les syndicalistes par son inutile ironie. L’effet de ces banderilles, c’est que l’on croise souvent désormais des gens raisonnables qui «disjonctent», comme on dit, dès que le nom de Sarkozy est prononcé. Il provoque chez beaucoup un pénible désir d’injure qui doit bien s’inscrire dans l’ensemble que domine sa façon de faire et de parler de la politique.


Le sarkozysme est-il un autoritarisme ?

[...] Sarkozy veut en finir avec plusieurs traits de l’exception française, notamment les restes d’un certain aristocratisme républicain qui trouve le marché vulgaire et lui préfère le service public et la véritable culture. Il veut abaisser l’élite des grands commis - la suppression du classement de l’ENA est une affaire importante. Il veut abolir le déclinant «pouvoir spirituel» des intellectuels. Il y a une dimension personnelle de cette entreprise. Mais le fond importe plus que la passion. Ce que veut le chef de l’Etat, quoi qu’on nous dise après le supposé «recentrage» de Versailles, c’est une économie globalement libérée du politique, étendue certes à l’écologie marchande, c’est aussi une politique rendue aux politiciens, avec promesse d’un système des «dépouilles» à l’américaine. [...]


Un populisme autoritaire, alors ?

Oui, qui témoigne d’un irrespect particulier pour les formes parlementaires. Qui a besoin de taper sec, de faire un peu peur, de brouiller les cartes, de souligner la corruptibilité des hommes, de capter superficiellement les codes et les mots des autres, d’amuser la galerie (des Glaces…). Il fait tout cela. La lutte des classes, même lorsqu’il s’agit surtout de classes «supérieures» ou «moyennes supérieures», n’est jamais une partie de plaisir, et elle s’accompagne toujours d’un rideau de fumée !

www.liberation.fr/politiques/0101577806-le-nom-de-sarkozy-provoque-un-penible-desir-d-injure

Comment devenir Bling Bling en 13 leçons...
http://laplanetebleuelaterre.spaces.live.com/blog/cns!71C86443D6E0AEE5!9834.entry

cyclops www.youtube.com/watch?gl=FR&hl=fr&v=12cBaujFBCM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 5507
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Une traduction possible   Lun 20 Juil - 3:06


Pierrot le zygo, C'est pour ça qu'il a pris une musicienne

My Week : Carla Bruni
According to Hugo Rifkind
July 18, 2009
www.timesonline.co.uk/tol/news/uk/article6718619.ece


Ma semaine, par Carla Bruni

Lundi
"Mais, of course !", dis-je à mon mari. "Je dois aller à New York et chanter une de mes chansons pour le concert d'anniversaire de Nelson Mandela !". Mon mari arrête d'enfourner sa brosse à dents d'adulte dans sa minuscule petite bouche d'enfant et me regarde sur le côté. Nous sommes en train de faire nos ablutions du matin dans le lavabo double de la salle-de-bains légèrement détrempée de l'Elysée.
Autrement, otherwise, il n'y aurait pas d'utilité à l'option côte à côte.
Nicolas prend un air dubitatif et dit : "je ne suis pas sûr que ce soit une bonne idée".
"Oh, mon mari !". Je ris mordillant avec coquetterie ma brosse à dents.
"Tu es jaloux parce que nous étions amants autrefois ?"
"Toi et Nelson Mandela ?" dit Nicolas.
Je hausse les épaules. Peut-être pas. C'est si dur de se souvenir.
Mais de toute façon, dit Nicolas, ce n'est pas ça. C'est toute l'idée. Qu'est-ce que tu voudrais chanter d'ailleurs ?
"Un de mes grand succès", lui dis je.
Nicolas commence à s'étouffer.
"Chéri", dis -je. "S'il-te-plaît, assez d'orgueil insensé ! Nous devons te prendre la brosse à dents pour enfant."
"Oui", dit rapidement Nicolas. "La brosse à dents. C'était ça. Quel vieil idiot je fais."

Mardi
Je suis décidée. Mais ce sera un duo. Au programme il y a aussi Stevie Wonder. Alors je vais chercher ce teléphone français particulier, avec l'écouteur bizarre à l'arrière, et je l'appelle.
"Stevie", dis-je, affectant la voix sexy de la First Lady. "Je vous appelle juste pour vous dire que je vous aime".
"Qui est-ce ?", dit Stevie Wonder. "Vous avez une laryngite ?"
J'explique. "C'est moi, la première Dame de France, la belle et néanmoins accessible Carla Bruni. Peut-être autrefois fûmes nous amants. Qui peut le dire ? Cette semaine, en tout cas, je suggère un duo. Pour Nelson".

"Ah oui", dit Stevie Wonder. "J'ai entendu dire que vous faisiez des chansons. N'était-ce pas en français ? Je ne pensais pas que vous faisiez carrière à l'étranger."
Je soupire. "Il y a eu de nombreuses chansons et de nombreux albums. Et le tout en français. Pauvre Stevie ! Ce doit être si difficile d'être au courant de ce que tous les autres connaissent, quand on est aveugle !
"D'habitude non", dit Steevie Wonder.

Mercredi
Aretha Franklin n' a pas répondu à mes appels. Et pas de chance non plus avec Cindy Lauper. Elle est d'accord pour les filles just wanna have fun, mais dit qu'elle aurait plus de fun sur scène avec L'il Kim. "Pourtant j'aimais vraiment cette chanson française", dit-elle. La rosse.
Je sens que bientôt je vais jeter des choses par terre. Je suis d'humeur à le faire.
"Ah !" dis-je, amère, à mon mari. "Tu as honte de ma musique ! Je te hais ! Je suis sûre que tu es recroquevillé derrière le canapé !" "Je suis simplement debout derrière le canapé", dit Nicolas.
"Désolée", dis-je.

Jeudi
Je ne peux pas me faire à ce rejet. C'est presque comme si les autres artistes pensaient que je ne suis pas une artiste de leur calibre, mais célèbre simplement pour m'être dénudée et avoir épousé un petit cul.
"Ou quelque chose de ce genre", approuve Nicolas. "Bon. Le mieux est de tout décommander, hein ?" dit Nicolas.
Non ! Car il y a encore Dave Stewart, d'Eurythmics ! Car il a accepté un duo et nous n'avons même jamais été amants. Je crois. New York, nous arrivons !

Nicolas sent toujours que c'est une mauvaise idée.

Je le taquine. "Oh, mon mari, tu t'inquiètes juste qu'Obama regarde encore ostensiblement mon cul !" S'il le fait, ajoutè-je, il doit simplement se venger des regards sur le cul de Michelle. "Mais je le fais en toute circonstance", me rappelle Nicolas. "Parce que je suis Français."

Vendredi
Une dispute tandis que nous faisons nos bagages, quand Nicolas dit qu'on ne devrait pas s'embêter à emballer ma guitare.

"Parfait !", je crie. "Et on ne devrait pas emporter ton petit banc, non plus !" Nicolas déteste voyager sans son petit banc. Sans lui, devant un podium, il doit monter sur des livres. Pour un président, cela manque de dignité. il secoue la tête.

"OK", soupire-t-il. "Tu as gagné. Prends la guitare. Oui, ta place est sur scène avec Aretha Franklin, Gloria Gaynor et les autres. Oui, je m'inquiétais que tu aies l'air idiote. Je suis prêt maintenant à admettre que chacune de tes chansons est un classique intemporel. Laisse-moi juste prendre mon petit banc."
"Merci", dis-je, l'air pincé. "Et de toutes mes chansons, laquelle préfères-tu ?"
"Oh, celle en français", répond mon mari. "Sans hésitation".

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 5507
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les mémoires d'un âne   Mar 21 Juil - 15:32

Le harceleur a encore frappé...


Deux aides de camp de la marine remerciés par Sarkozy

À la marine, l'éviction successive de deux officiers fait grand bruit, et on y évoque une "incompatibilité d'humeur" entre le Président et ses aides de camp marins. D'autant plus étonnante que ces deux hommes avaient été choisis par leur état-major pour leurs qualités professionnelles et humaines unanimement reconnues.

De source proche des officiers évincés, on évoque des aides de camp de Nicolas Sarkozy très mobilisés : "Les gars en bavent à mort, ils courent dans tous les sens et se retrouvent vitrifiés par le rythme." Ambiance...

Dans le passé, le général de Gaulle disposait de trois aides de camp, nombre ramené à deux par Georges Pompidou... Cette situation est restée inchangée jusqu'à Jacques Chirac. Le rythme de Nicolas Sarkozy étant incomparable avec celui de ses prédécesseurs, la marine a été priée de fournir un troisième homme, pour renforcer l'équipe de manière permanente.

Un officier, qui fut lui aussi aide de camp et a conservé des liens avec ses successeurs, évoque un changement profond de la mission, aussi bien dans le style que sur le fond : "Autrefois, et jusqu'à Jacques Chirac, l'aide de camp était un vrai collaborateur du chef de l'État et participait aux réunions de cabinet. Aujourd'hui, il ne fait plus que des plans de prises d'armes, et plus vite que ça ! Quand un militaire est méprisé, il devient un polichinelle en uniforme..."
www.lepoint.fr/actualites-monde/2009-07-21/info-lepoint-fr-deux-aides-de-camp-de-la-marine-remercies-par-sarkozy/1648/0/362910
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 5507
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les mémoires d'un âne   Jeu 23 Juil - 23:52



Hadopi crée une juridiction d'exception pour Internet

La mode n'est pas récente mais pour contourner le droit à un procès équitable constitutionnellement garanti par l'institution judiciaire, le législateur a recours à la constitution de « Hautes autorités », dont l'objet n'est autre que d'exercer un pouvoir de sanction, à l'abri de toute possibilité de contradiction.

La « Haute autorité » (connaît-on de basses autorités…) n'est rien d'autre qu'une juridiction d'exception dont l'objet est de parvenir à faire rentrer dans la sphère du Web des mesures restrictives d'une liberté individuelle.

C'est-à-dire ni plus ni moins que de créer une juridiction chargée de poursuivre l'œuvre répressive du gouvernement dédiée au Web. Avec cette particularité que comme toujours l'altitude morale de cette autorité pourra se dispenser des droits de la défense !

L'alibi, le cheval de Troie, de cette législation est particulièrement pernicieux puisqu'il s'agit de jouer sur la corde sensible de la privation des droits d'auteurs et d'inviter à s'alarmer sur le sort de la création française privée des ressources financières par le téléchargement sauvage.

Nous ne devions pas nous attendre à une autre façon de voir ou d'appréhender les choses de la part de ceux qui depuis trente années maintenant ont transformé le citoyen en suspect et conçu l'action politique uniquement comme un moyen de contraindre le sujet. Le fait qu'une telle loi puisse être contournée techniquement par un enfant ne saurait être une consolation, tout au plus permet-il d'ajouter que cette loi n'est pas seulement méchante, mais qu'elle est en plus stupide. (...)

Jean-Marc Fédida, Avocat
www.rue89.com/fedida/2009/07/22/hadopi-cree-une-juridiction-dexception-pour-internet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 5507
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les mémoires d'un âne   Sam 25 Juil - 4:16


22 juillet 2009
S le maudit à l'arrivée de la 17e étape du Tour de France

Dans la roue de Sarkozy, on attendait d’abord Bernard Accoyer, le président de l’Assemblée nationale...
www.estrepublicain.fr/tour-de-france/art_1137123.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 5507
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les mémoires d'un âne   Dim 26 Juil - 22:08


Dimanche 26 juillet 2009, 15h.
Sarkozy hospitalisé au Val de Grâce à la suite d'un malaise pendant son jogging.
La France est en émoi...

Sarkozy est peut-etre en train de mourir d'un nainfractus ?

Tavernier !!!!!!!!!! apportez moi un verre de champagne !!!

Une fracture de "l'ami Rocarde" ?

Si t'as pas un infarctus...
...à cinquante ans, t'as raté ta vie.

"Quand on fait un malaise en plein effort et à plus de 50 ans, ce genre de malaise est soit un infarctus de myocarde soit un AVC."
Indépendamment du fait que c'est pas ça que Carlito a eu, je te dirais simplement que pour avoir un infarctus faut déjà avoir un coeur, et pour avoir un AVC faut déjà avoir un cerveau...


Pourtant la Carlita, elle avait dit qu'il en avait cinq ou six de cerveaux... et bien irrigués en plus !!!
Il a dû les vendre depuis...

Gabegie ...
... Hospitaliser un malaise vagal est une perte d'argent public. C'est devenu une faute. Il eut fallu l'admettre dans un service porte, et le retourner à son domicile en prévenant le Médecin référent. De fait, en cotation T2A, ça ne rapporte rien à l'hôpital. Un petit malade dans la terminologie chère à Mme Bachelot. Par contre, du point de vue sécu, ça douille un max. Ce sont nos impôts que l'on dispend à fond percé....


La cocaïne provoque des malaises cardiaques, c'est bien connu...

Si c'est la grippe porcine, il va falloir abattre tout le troupeau !

Il a intérêt à être au boulot demain matin sinon la Sécu va le visiter pour voir s'il est vraiment malade.

Assez de tous ces arrêts maladie bidon !!!

Vacances, dormir ? Et puis quoi encore, c'est dimanche aujourd'hui, ce n'est plus un jour chômé depuis que... ah, la Providence, quelle merveille !

ILS VONT ENTOURER DE NOIR
la mire de la télé !!!


Ils vont zapper Urgences
et ils vont mettre Danse avec Les Loups !!!!

Pourquoi Danse avec les loups ?
Prends l'oseille et tire toi me semble plus indiqué.


BFM-TV annonçait à 16h30 un "important dispositif de sécurité autour du Val de Grâce". Question : c'est pour empêcher Carlito de sortir ? Ou pour empêcher Frédéroquet de rentrer ?

Bien que n'ayant pas voté pour lui, je lui souhaite un prompt rétablissement, comme à tous ceux et celles qui sont tombés malades des suites des effets délétères du capitalisme sauvage.

Vu mon âge et ma carrière, il ne me viendrait pas à l'idée de me réjouir du décès possible de quiconque, même de quelqu'un que je n'aime pas .
Je me souviens de la photo de la dépouille de Mitterrand parue sur un grand hebdomadaire qui m'avait fait sortir de mes gongs.
liberation.fr


Fermons le bang !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 5507
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les mémoires d'un âne   Dim 26 Juil - 22:26



Hier, il avait la banane.
Aujourd'hui, il tombe dans les pommes.
Est-ce que Frédéric Lefébvre va lui conseiller de reprendre le travail pendant son congé maladie ?
blabladezinc
Quand Sarkozy promettait la rupture, il parlait peut-être de rupture d'anévrisme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les mémoires d'un âne   Aujourd'hui à 11:46

Revenir en haut Aller en bas
 
Les mémoires d'un âne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Oeuvres complètes de Marie Ravenel. Poésie et mémoires.
» Mémoire de master littérature sur les bibliothèques
» Les livres de Roger Vadim
» Paroles de femmes :
» The wall of Shame

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sarkoverdose :: Forum :: Politique / Social-
Sauter vers: