sarkoverdose

Politique, culture, art, humour...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les transfuges avec papiers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Orwelle



Messages : 6013
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les transfuges avec papiers   Ven 17 Fév - 18:23


François Hollande tente de rassurer la City

Dans un article du Guardian faisant suite à un entretien du journal avec le candidat du Parti socialiste, on apprend que François Hollande veut ramener le Royaume-Uni au cœur de l’Europe. Il en a également profité pour rassurer les marchés financiers, qui n’auraient pas à craindre de nouvelles régulations.
« Aujourd'hui il n'y a pas de communistes en France... La gauche a gouverné pendant quinze ans pendant lesquels elle a libéralisé l'économie et ouvert les marchés à la finance et à la privatisation. Il n'y a pas de crainte à avoir »
www.liberation.fr/c/01012389921-c
bit.ly y2vbCn


'Pour des libéraux atlantistes, c’est vraiment le candidat choupinet qui se laissera tourner dans tous les sens sans aucun problème. Quant aux gens de gauche qui veulent voter pour lui, ils doivent, comme les trois singes, ne rien voir, de rien dire et ne rien entendre [...] Ils ne votent pas pour Hollande. Ils votent pour UTILE, le célèbre politicien qui te la met dans le baba dès qu’il est en position.’
www.legrandsoir.info/hollande-les-maitres-du-monde-et-les-enfants-martyrs.html

François Hollande regrette une austérité trop tardive en Grèce et la mansuétude de Papandréou.
Extrait de « Dimanche plus » 12/02/2012 :
Après des images montrant la foule des manifestants devant le parlement grec place Syntagma...
Anne-Sophie Lapix : Vous êtes en train de dire qu’ils auraient dû imposer un plan de rigueur beaucoup plus dur dès le départ ?

François Hollande : Il fallait d’une part faire que les créances privées puissent être effectivement amputées -ce qui va être le cas-, et d’autre part un plan d’austérité sans doute, mais un seul, sans qu’il y ait cette suite et enfin qu’il y ait la capacité d’une solidarité. J’avais parlé des eurobons déjà à cette époque c’est-à-dire une possibilité pour l’Europe d’emprunter, de se substituer à la Grèce et puis de faire en sorte que les Grecs remplissent leurs objectifs. Mais l’austérité sans croissance, elle conduit à plus d’austérité d’où ma proposition pour l’Europe entière qu’il y ait des disciplines –c’est absolument indispensable-, mais qu’il y ait une perspective donc un développement de l’activité, de l’emploi, de la croissance.
http://espinosajose.canalblog.com/archives/2012/02/12/23502046.html

Peut-on ignorer que croissance et austérité sont incompatibles, quand on a été élève d’HEC, de Science Po et de l’ENA ?
Et que ce qui nous attend, ce n’est pas l’austérité et encore moins la croissance, mais la récession ?
Cf. ‘Pour éviter le krach ultime’, une conférence de Pierre Larrouturou,
www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=AxaHidNSNXk
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6013
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les transfuges avec papiers   Ven 17 Fév - 18:45



Jeudi 9 février 2012, à l'Assemblée nationale, un ‘hollandais pur sucre’, Dominique Villemot, a expliqué à Thomas Piketty pourquoi
la grande réforme fiscale un temps envisagée ne se fera pas.
www.arretsurimages.net/contenu.php?id=4685

Hollande ne fermerait qu'une centrale nucléaire, s’il était élu à la présidentielle
www.985fm.ca/international/nouvelles/hollande-ne-fermera-qu-une-centrale-au-cours-de-so-124907.html

Hollande finit par rejoindre Sarkozy également sur la question de l’euthanasie
Extrait d’une interview donnée par François Hollande à Marianne le 17 février 2012
- L’euthanasie : « Je n’y suis pas favorable »
« L’euthanasie, je n’y suis pas favorable. Je suis pour le droit de mourir dans la dignité. Aujourd’hui, il y a de 10 000 à 15 000 lits pour les soins palliatifs, il en faudrait le double. A quel moment décider ou non d’arrêter les soins palliatifs, même si la souffrance, grâce à eux, est amoindrie ? Il faut avoir une expression de la personne, de la famille, des médecins qui doivent être consultés, et à ce moment-là, dans quelques très rares cas, il s’agit de faire un acte de compassion qui va soulager non la famille, mais la personne. »

Rappel de la proposition n° 21 du projet présidentiel de François Hollande :
“Je proposerai que toute personne majeure en phase avancée ou terminale d’une maladie incurable, provoquant une souffrance physique ou psychique insupportable, et qui ne peut être apaisée, puisse demander, dans des conditions précises et strictes, à bénéficier d’une assistance médicalisée pour terminer sa vie dans la dignité “.
www.alliancevita.org/2012/02/francois-hollande-leuthanasie-je-ny-suis-pas-favorable/

Sur les fonctionnaires
À la question qui lui était posée sur France Inter mercredi 8 février, « Est-ce que vous reconnaissez que l’effort sera plus fort que le 'un sur deux' dans certaines administrations ? », la réponse de Jérôme Cahuzac, responsable des questions de budget de la campagne de François Hollande, fut courte et sans ambiguïté : « Oui ».
www.lepartidegauche.fr/editos/actualites/4872-reactions-aux-propos-de-jerome-cahuzac-sur-les-fonctionnaires

Le think tank Terra Nova, proche du PS, est surtout le chantre social libéral du démantèlement de la Sécurité sociale
et un ennemi déclaré du système français des retraites.
www.lemonde.fr/idees/chronique/2012/02/15/la-gauche-doit-de-tariqramadaniser-sa-conscience_1642346_3232.html

Et voter Hollande serait un vote utile ?

En 1983 François Hollande se fait passer lors d'une interview radio pour un homme de droite, membre du RPR. Un canular monté par l'entourage de Mitterrand pour discréditer la droite.
www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=7yIUzt130Tk

François Hollande accusé d’escroquerie par son chauffeur
www.youtube.com/watch?v=JR41t3LqjIw

Quand la dirigeante du Parti socialiste veut développer la ville « la plus raciste » d’Israël
La première secrétaire du Parti socialiste et maire de Lille, Martine Aubry, s’est engagée devant le Crif à relancer le jumelage et le partenariat économique de sa municipalité.
http://oumma.com/Quand-la-dirigeante-du-Parti
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6013
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les transfuges avec papiers   Sam 18 Fév - 11:14


Nono

Hollande défendra le capitalisme
Comme Sarkozy, François Hollande joue sur les deux tableaux. Il dit dans un premier temps devant ses militants qu'il s'attaquera à la Finance, et dans un second temps dans "The Guardian" qu'il est pleinement acquis à la mondialisation, rappelant à juste titre que sous Jospin, les privatisations allaient bon train. Évidemment, s'il est élu, son action penchera vers la Finance, et il sera tel un Zapatero ou un Papandréou.

François Hollande lors des débats sur Maastricht, le 6 Mai 1992, quand Philippe Seguin évoquait les dangers de la construction européenne pour la souveraineté nationale :
« [...] le seul débat qui compte, c'est de savoir si nous acceptons les règles du capitalisme international ou si nous ne les acceptons pas. Si nous entrons dans le jeu de la mondialisation, alors les contraintes financières, monétaires, et subsidiairement européennes s'imposent. »
www.youtube.com/watch?v=QMLA9dGQeaE&feature=share cyclops
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6013
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les transfuges avec papiers   Jeu 23 Fév - 17:16


Invité de BFMTV le 17 février, Benoît Hamon, porte-parole du PS, à propos du traité de Lisbonne :
« on a été une majorité à voter Non » (voir à partir de 6m 40s)
www.bfmtv.com/bourdin-2012-benoit-hamon-actu23512.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6013
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les transfuges avec papiers   Jeu 23 Fév - 17:31



Assemblée nationale - Analyse du scrutin n°861 - Première séance du 21/02/2012
L'Assemblée nationale valide le Mécanisme européen de stabilité
Nombre de votants : 438
Nombre de suffrages exprimés : 305
Majorité absolue : 153
Pour l'adoption : 261
Les députés ont ratifié, mardi 21 février, la création du Mécanisme européen de stabilité (MES) par 256 voix pour, 40 contre et 137 abstentions. [Chiffres rectifiés]

Sur 150 députés socialistes 134 se sont abstenus lors de ce vote

Ont voté contre
- 16 députés du PS (soit 10,66% du groupe)
Gisèle Biémouret, Christophe Bouillon, Julien Dray, Olivier Dussopt, Henri Emmanuelli, Martine Faure, Hervé Feron, Pierre Forgues, Pascale Got, Sandrine Hurel, Régis Juanico, Gilbert Le Bris, Kléber Mesquida, Catherine Quéré, Marie-Line Reynaud, Chantal Robin-Rodrigo, Odile Saugues, Pascal Terrasse, Philippe Tourtelier et Jacques Valax.

- 18 députés du groupe Gauche Démocrate et Républicaine (100% du groupe)
Marie-Hélène Amiable, François Asensi, Martine Billard, Alain Bocquet, Patrick Braouezec, Jean-Pierre Brard, Marie-George Buffet, Jean-Jacques Candelier, André Chassaigne, Marc Dolez, Jacqueline Fraysse, André Gerin, Pierre Gosnat, Jean-Paul Lecoq, Roland Muzeau, Daniel Paul, Jean-Claude Sandrier et Michel Vaxès.

- et 6 députés Non Inscrits
Véronique Besse (MPF), Nicolas Dupont Aignan (DLR), Noël Mamère (EELV), Anny Poursinoff (EELV), François de Rugy (EELV) et Dominique Souchet (MPF).
www.assemblee-nationale.fr/13/scrutins/jo0861.asp

Finalement ce ne sont pas 20 mais 16 députés PS qui ont voté CONTRE le MES.
Il y a eu dans la nuit, ou ce matin, des mises au point au sujet du présent scrutin (n° 861) (Sous réserve des dispositions de l’article 68, alinéa 4, du Règlement de l’Assemblée nationale) :
“Mme Gisèle Biémouret, M. Hervé Feron, Mme Odile Saugues, M. Philippe Tourtelier qui étaient présents au moment du scrutin ou qui avaient délégué leur droit de vote ont fait savoir qu’ils avaient voulu « s’abstenir volontairement ».

Jean-Marc Ayrault, chef de file des députés socialistes, l'avait annoncé dans la matinée. "Notre abstention est dynamique, offensive. Le vote non aurait donné l'impression de ne rien décider (....)", a expliqué le chef de file des députés socialistes avant le vote.
www.francetv.fr/info/le-mecanisme-europeen-de-stabilite-secoue-l-hemicycle_64617.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6013
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les transfuges avec papiers   Jeu 23 Fév - 17:35



'le pays "s’engage «de manière irrévocable et inconditionnelle» à verser une contribution immédiate de 16,3 milliards d’euros" et "devra donner jusqu’à 142,7 milliards d’euros en cas de besoin", soit près de la moitié du budget de l’État.' C'est ce qu'affirme dans une tribune de Libération, le député européen Jean-Luc Mélenchon, soulignant le coût de ce MES pour la France.

Enfin, en écho à Cohn-Bendit, Mélenchon tient le même raisonnement que Duflot : "qui prétend vouloir renégocier demain ce second traité*, doit commencer par s’y opposer aujourd’hui et donc par rejeter son préalable, «le Mécanisme européen de stabilité»".
www.arretsurimages.net/vite.php?id=13205

S’abstenir c’est choisir
bit.ly yRnzKg

Le Front de gauche voudrait saisir le Conseil constitutionnel sur le mécanisme européen de stabilité
Les sénateurs du Front de gauche en ont appelé mercredi 22 février à leurs collègues des autres formations de gauche pour saisir le Conseil Constitutionnel de la conformité du traité instituant le mécanisme européen de stabilité (MES).
www.lemonde.fr/election-presidentielle-2012/breve/2012/02/22/le-front-de-gauche-voudrait-saisir-le-conseil-constitutionnel-sur-le-mecanisme-europeen-de-stabilite_1647034_1471069.html

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6013
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les transfuges avec papiers   Jeu 23 Fév - 17:46


Le PS a prévu de s'abstenir au Sénat, où il est majoritaire
Le vote doit avoir lieu le 28 février.

‘Votre Hollande, c'est du fromage mou à la Papandréou.’
http://blogs.rue89.com/yeti-voyageur/2012/02/19/vote-utile-citoyen-melenchon-ou-la-mafia-financiere-226647


Le PS se divise sur le «MES» à l’Assemblée

Comme un parfum de 2005. Mardi soir à l’Assemblée nationale, le groupe socialiste s’est divisé sur le «Mécanisme européen de stabilité», qui désigne un des deux traités négociés à Bruxelles pour encadrer les règles budgétaires et de solidarité dans la zone euro. Une vingtaine* d'élus PS ont bravé la consigne d’abstention, décidée plus tôt dans la matinée, pour voter contre le texte. Parmi eux : essentiellement les tenants de l’aile gauche du parti autour d’Henri Emmanuelli, mais aussi certains membres de l’équipe de campagne de François Hollande, comme Julien Dray, chargé de la mobilisation citoyenne, ou Pascal Terrasse, député de l’Ardèche et spécialiste des questions de retraites.

La plupart d’entre eux étaient de fervents partisans du “non” au référendum sur le Traité constitutionnel européen en 2005. Beaucoup avaient déjà dérogé à la consigne du parti lors de l’adoption du traité de Lisbonne en 2008. À l’époque, le PS avait déjà demandé de s’abstenir mais 91 parlementaires socialistes (députés et sénateurs confondus) avaient voté contre, emmenés par Henri Emmanuelli, Arnaud Montebourg et Laurent Fabius. Mais mardi soir, seul le député des Landes a bravé la consigne. [...]

Jean-Luc Mélenchon, en a fait une question de principe depuis plusieurs semaines. Longtemps seul à en parler, consacrant même un de ses grands meetings de campagne à décrypter le texte, l’ex-ministre avait écrit un courrier à ses anciens camarades socialistes pour leur intimer de s’opposer au texte. Car, au départ, droite et gauche étaient d’accord, puisque le «MES» vise d’abord à instaurer un mécanisme permanent de solidarité européenne pour éviter les atermoiements dont la Grèce a souffert.

Mais le traité comporte un article qui lie l’adoption de ce texte à celle du second traité consacré aux règles budgétaires (notamment l’inscription d’une règle d’or dans les différents pays), rejeté par l’ensemble des partis de gauche français. Par ailleurs, en cas de plan d’aide, le «MES» prévoit des contreparties pour les États qui seraient ainsi secourus essentiellement axées sur l’austérité.
www.mediapart.fr/journal/international/220212/le-ps-se-divise-sur-le-mes-l-assemblee

*16 élus.

«Si ce texte visait à mettre en place un fonds d'assistance aux États en difficulté au nom d'une véritable solidarité européenne, nous aurions pu y être favorables, mais le mécanisme que vous nous proposez n'est pas un simple organe de “coopération intergouvernementale”, c'est une machine de guerre contre les peuples», a ainsi dénoncé mardi dans l’hémicycle Roland Muzeau, au nom des députés du Front de gauche.

Ce sont les mêmes arguments qui ont conduit plusieurs députés socialistes à faire dissidence (16 au total, puisque sur les 20 ayant voté contre, quatre ont depuis fait rectifier leur vote, comme le montre le site de l’Assemblée). D’autres ont aussi délibérément choisi de ne pas prendre part au vote (une cinquantaine de députés PS n’ont pas voté mardi soir). [...]

Régis Juanico, trésorier du PS et membre de l’aile gauche du parti, est plus disert : «[...] Moi je me suis fixé une règle sur les questions européennes et de transferts de souveraineté. J’ai voté “non” en 2005 et contre la ratification du traité de Lisbonne. Par ailleurs, il y a deux points qui ne justifiaient pas qu’on s’abstienne : le texte prévoit que le conseil des gouverneurs échappe à tout contrôle parlementaire alors qu’il aura une souveraineté sur des questions politiques très importantes, et je suis en désaccord avec la conditionnalité des aides, liées aux politiques d’austérité et de rigueur.» [...]
www.mediapart.fr/journal/international/220212/le-ps-se-divise-sur-le-mes-l-assemblee?page_article=2

« Ne pas donner quitus à la politique de Merkozy »
Même chose, jurent les trois députés écologistes qui ont voté contre le «MES» après avoir annoncé qu’ils ne prendraient pas part au vote. Chez eux aussi, les débats ont été houleux. «[...] dans les discussions, une majorité assez nette est apparue en désaccord avec ce texte», explique l’élu de Loire-Atlantique, François de Rugy.

«Dans le contexte de crise actuelle, d’affaiblissement de l’Europe et à deux mois d’une échéance présidentielle cruciale en France, nous ne voulions pas donner quitus à la politique de “Merkozy”. Depuis cinq ans, nous combattons la politique européenne de Sarkozy, une politique irresponsable sur le plan financier, fiscal, budgétaire. Il était logique de dire non» [...]

Parmi les opposants au texte adopté mardi par l’Assemblée figurent aussi des radicaux de gauche, comme l’explique la députée PRG des Hautes-Pyrénées, Chantal Robin-Rodrigo. Déjà opposée au TCE en 2005, elle a voulu «s’opposer à une Europe qui étrangle les peuples». «Nous en sommes au neuvième plan de sauvegarde pour la Grèce ! Le MES n’est pas à la hauteur des enjeux européens de demain. Il ne permettra pas de juguler toutes les crises qui couvent de la Grèce à l’Espagne, de l’Italie à la France» [...]

Ils vont pourtant à nouveau se diviser la semaine prochaine au Sénat. La gauche y est majoritaire mais le PS a prévu de s’abstenir. Les écologistes, les radicaux et les élus du Front de gauche devraient à nouveau voter contre.'
www.mediapart.fr/journal/international/220212/le-ps-se-divise-sur-le-mes-l-assemblee?page_article=3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6013
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les transfuges avec papiers   Jeu 23 Fév - 17:58


‘Aujourd’hui, les librairies accueillent le livre « Changer de destin » de François Hollande.
Il paraît qu’il contient une phrase subtile sous-entendant que si Hollande devient président, il fera un geste en faveur du représentant du Front de Gauche. Peut-être même qu’il pourrait lui donner une place de ministre.

Or, J-L Mélenchon a ‘déclaré que si le candidat du PS lui proposait une place dans son gouvernement, il la déclinerait. S’il combat les idées du Parti socialiste, ce n’est pas pour s’y rattacher ensuite et devoir prendre des décisions sur des valeurs qui ne sont pas les siennes.

Il n’y a aucun doute sur le fait que François Hollande a eu vent de ces paroles et se trouve conscient de la situation. Alors pourquoi le proposer quand même ? Pourquoi en faire étalage dans les médias et dans son propre essai ?
D’un point de vue personnel, j’y vois une manœuvre grotesque destinée à rattacher à sa cause nombre de militants du Front de Gauche. [..]’
bit.ly xDgL4C

PS : Pleutres Sournois

http://frontdegauchelagardelepradet.wordpress.com/2012/01/03/sarkozy-2012mes-voeux-voler-les-salaries-a-mains-armees-sil-vous-plait/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6013
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les transfuges avec papiers   Jeu 1 Mar - 15:27


Socialistes, on vous hait !

On vous demande tout d’abord de changer de nom.
Vous usurpez un nom qui est celui d’un parti de Gauche.
Qui a une histoire. La Révolution Française, la Commune, Jean Jaurès, le Conseil National de la Résistance, le Front Populaire sont ses racines.

Vous, vous appartenez à un parti qui est actuellement de centre droit. Un parti socio-démocrate comme ceux qui saignent la Grèce, l’Espagne et le Portugal. Sous la cravache des Goldman Sachs. Vous êtes le Parti Sachs qui veut mettre notre Pays à Sac.

Hier, 23 février, au Sénat, les sénateurs socialistes se sont abstenus et ont ainsi permis au MES d’être adopté.
Je me souviens encore de vos cris de joie quand, fait exceptionnel, le Sénat est passé à gauche !
Mais pour quoi faire ?
Pour jouer les carpettes ?
Pour vous coucher ?

Vos arguments, on les connaît. Vous trouvez que ce MES est une bonne chose. Que c’est « un pot » qui va permettre de soutenir les États en difficulté. Donc vous ne pouvez voter contre. Mais ensuite vous demanderez à le modifier.
Soyons clairs. Il est bon ou il n’est pas bon, ce MES ? Pourquoi le laisser passer si c’est ensuite pour le modifier ? D’autant plus que c’est impossible. Vous croyez qu’on ne le sait pas ? [...]

Vous nous prenez pour des imbéciles ?
Vous pensez que nous ne sommes pas informés ?
Ce soir, en vous abstenant, vous nous avez vendus aux banques.

Nous vous regardons à présent pour ce que vous êtes, messieurs les sénateurs.
De vulgaires péquins grassement nourris qui font partie d’une classe politique qui ne pense qu’à garder ses privilèges.
Mais vous serez jetés vous aussi ! Vous croyez que la finance va vous garder longtemps avec vos salaires dorés ! Vous leur avez obéi aujourd’hui. Demain vous ne leur servirez plus à rien puisqu’il n’y aura plus de démocratie ! Le semblant de démocratie dont ils ont besoin, ils n’ont pas besoin d’une Assemblée et d’un Sénat pour l’assurer.

C’est une trahison pour rien.
Une faute impardonnable pour rien.
Un déshonneur pour rien.
Vous êtes des collabos pour rien.
[...]
www.agoravox.fr/tribune-libre/article/socialistes-on-vous-hait-111425
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6013
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les transfuges avec papiers   Jeu 1 Mar - 15:42



François Hollande ne ferme pas la porte au gaz de schiste
Invité de RTL mercredi 29 février, François Hollande a parlé du gaz de schiste. Un sujet qui fait débat, on le sait. Il y a les pour, mais surtout les contre (les écologistes notamment). Le candidat socialiste à la Présidentielle a dit que, "pour l'instant il n'était pas question de l'exploiter en France". Mais il ne ferme pas la porte totalement : "Il ne faut jamais rien écarter, a-t-il dit, surtout si des recherches démontrent qu'on peut obtenir ce gaz sans nuire à la nature".
www.rtl.fr/actualites/politique/article/francois-hollande-ne-ferme-pas-la-porte-au-gaz-de-schiste-7744463921

Gaz de schiste : le trésor empoisonné du sous-sol français
http://owni.fr/2010/12/07/gaz-de-schistes-le-tresor-empoisonne-du-sous-sol-francais/
www.gaz-de-schiste.fr/

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6013
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les transfuges avec papiers   Mar 6 Mar - 18:20


La taxation à 75% des très hauts revenus,
« c’est un coup politique contre Sarkozy, on le fera pas »


Juste une petite phrase prononcée par le journaliste Michaël Darmon, après 5 mn 40 dans la vidéo originale de la Matinale de Canal + d’hier :
« François Hollande, depuis hier, envoie un émissaire secret dans le monde du show-biz et du sport pour dire : « on le fera pas, calmez-vous, c’est un coup politique contre Sarkozy, on le fera pas »
www.plumedepresse.net/la-taxation-a-75-des-tres-hauts-revenus-cest-un-coup-politique-contre-sarkozy-on-le-fera-pas-info-ou-intox/


Il est impossible de poster cette information en commentaire sur fr.news. yahoo.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6013
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les transfuges avec papiers   Mar 6 Mar - 18:24


Journée des femmes
Hollande et l’égalité hommes/femmes

François Hollande : ‘Ce serait "un bon principe que d'avoir autant d'hommes que de femmes dans un gouvernement"
mais "cela ne veut pas dire que les responsabilités seraient les mêmes."

‎42 hommes et 22 femmes composent l’équipe de campagne de François Hollande.

www.elle.fr/Societe/News/Francois-Hollande-une-equipe-de-campagne-surtout-masculine-1804546
http://fr.news.yahoo.com/presidentielle-2012-sondage-exclusif-lh2-yahoo-hollande-egalite-hommes-femmes.html


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6013
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les transfuges avec papiers   Mar 6 Mar - 18:31



François Hollande, ce sont les socialistes qui en parlent le mieux

« Hollande, c’est le principal défaut du parti socialiste ! » Arnaud Montebourg, Canal +, 8 juin 2010
« Franchement, vous imaginez Hollande Président de la République ? On rêve ! » Laurent Fabius, Sud-Ouest, 18 avril 2011
« Celui (Hollande) qui ne fait rien est souvent plus populaire. » Ségolène Royal, Libération, 14 juin 2011
« Le point faible de François Hollande, c’est l’inaction. Est-ce que les Français peuvent citer une seule chose qu’il aurait réalisée en 30 ans de vie politique ? » Ségolène Royal, Le Figaro, 8 septembre 2011
« Hollande n’est pas fiable. » Martine Aubry, Le Nouvel Observateur, 23 juin 2011
« Arrêtez de dire qu’il travaille. François n’a jamais travaillé, il ne fout rien ! » Martine Aubry, Le JDD, 30 avril 2011
« le cumulard mou » Martine Aubry, BFMTV, 8 juin 2011.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6013
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les transfuges avec papiers   Mar 6 Mar - 19:01


Michel Rocard : « il ne peut y avoir d'issue en Grèce qu'avec un pouvoir militaire »

'Citons plus complètement le passage de l'entrevue accordée à Libération, où Michel Rocard, qui, comme on le sait, soutient Hollande, aborde la question grecque : "Comment fait-on dans ce contexte [de décroissance forcée] pour maintenir des élections ? Il n’est pas possible de gouverner ce peuple en lui disant qu’il va perdre 25 % de son revenu dans les dix ans si on tient à payer toutes les dettes. Personne ne le dit, mais il ne peut y avoir d’issue en Grèce qu’avec un pouvoir militaire." [...]

Le problème avec Rocard c'est qu'il part dans tous les sens ("C’est quand même une intelligence supérieure ce président. [Sarkozy] !, "Je ne vais pas les lâcher, ni lui [Hollande], ni Sarko, ni nos pauvres écolos") tout en gardant le cap ...capitaliste qu'il a si bien respecté comme premier ministre de François Mitterrand !

L'idée qu'une suspension totale de la dette, telle que l'envisage le CDATM, serait nécessaire en Grèce ne l'effleure même pas !'
http://blogs.mediapart.fr/blog/antoine-montpellier/030312/il-ne-peut-y-avoir-d-issue-en-grece-qu-avec-un-pouvoir-militair
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6013
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les transfuges avec papiers   Mar 6 Mar - 19:11


MES : Nouvelle capitulation du PS au Sénat

La France était le seul des 4 pays (Allemagne, Espagne, France, Italie) disposant du droit de veto sur la mise en place du Mécanisme européen de stabilité (MES) à disposer d’une majorité de gauche dans l’une de ses assemblées. Mais, après sa capitulation à l’Assemblée nationale le 21 février 2012, le PS n’a pas bloqué au Sénat la ratification du traité instituant le MES.
Le PS a choisi de ne pas infliger une sérieuse défaite à Sarkozy et à la droite.
Le PS a choisi de faire subir l’austérité aux Français.
www.placeaupeuple2012.fr/mes-nouvelle-capitulation-du-ps-au-senat/
www.assemblee-nationale.fr/13/scrutins/jo0861.asp

Socialistes, on vous hait !

On vous demande tout d’abord de changer de nom.
Vous usurpez un nom qui est celui d’un parti de Gauche.
Qui a une histoire. La Révolution Française, la Commune, Jean Jaurès, le Conseil National de la Résistance, le Front Populaire sont ses racines.
Vous, vous appartenez à un parti qui est actuellement de centre droit. Un parti socio-démocrate comme ceux qui saignent la Grèce, l’Espagne et le Portugal. Sous la cravache des Goldman Sachs. Vous êtes le Parti Sachs qui veut mettre notre Pays à Sac.

Hier, 23 février, au Sénat, les sénateurs socialistes se sont abstenus et ont ainsi permis au MES d’être adopté.

Je me souviens encore de vos cris de joie quand, fait exceptionnel, le Sénat est passé à gauche !
Mais pour quoi faire ?
Pour jouer les carpettes ?
Pour vous coucher ?

Vos arguments, on les connaît.
Vous trouvez que ce MES est une bonne chose. Que c’est « un pot » qui va permettre de soutenir les États en difficulté. Donc vous ne pouvez voter contre. Mais ensuite vous demanderez à le modifier.
Soyons clairs.
Il est bon ou il n’est pas bon, ce MES ? Pourquoi le laisser passer si c’est ensuite pour le modifier ? D’autant plus que c’est impossible. Vous croyez qu’on ne le sait pas ?

[...]
www.agoravox.fr/tribune-libre/article/socialistes-on-vous-hait-111425?debut_forums=0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6013
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les transfuges avec papiers   Mer 7 Mar - 21:08


Le Parlement Européen adopte une réforme laitière qui sert les intérêts de l’industrie

Comment faire confiance aux socialistes européens pour réorienter la politique agricole européenne quand on voit qu’ils ont voté « le paquet lait » qui entérine la dérégulation du secteur laitier ?

(Bruxelles, le 17 février 2012) La réforme, adoptée par 574 voix pour, 97 contre et 18 abstentions, renonce à créer une législation qui empêche des prix du lait ruinant les exploitations laitières européennes ou qui garantisse aux productrices et producteurs un cadre de stabilité pour le développement de l’activité laitière dans les différentes régions.

Des multinationales comme Lactalis ou des grands groupes coopératifs pourront imposer leurs intérêts, grâce à un modèle de contractualisation fait à leur mesure, et non en fonction de l’intérêt général des citoyens et des producteurs. Le Parlement Européen se fait ainsi le complice de la mise en danger d’un secteur fondamental pour l’alimentation en Europe.
L’unique moyen d’éviter des crises à l’avenir est de réguler publiquement la production et le marché ; c’est indispensable pour équilibrer la chaîne alimentaire et éviter la volatilité des prix. Cette réforme ne propose pas de solution aux problèmes à l’origine de la crise de 2009.

La production va continuer de se concentrer dans des exploitations de plus en plus grandes, de plus en plus industrialisées
De plus, avec cette réforme, le dumping de nos excédents laitiers vers les pays tiers va continuer, avec un impact important tant pour les producteurs européens que ceux des pays tiers.
http://mrc53.over-blog.com/article-l-europe-liberale-a-vote-le-paquet-lait-confirmant-la-deregulation-101041250.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6013
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les transfuges avec papiers   Mar 1 Mai - 10:11



Mélenchon accuse Hollande d’avoir truqué les élections

Jean-Luc Mélenchon explique devant une caméra comment François Hollande truquait les élections internes socialistes et choisissait lui-même les résultats des votes.
[...] L’interview de Mélenchon date de 2009.

À la suite de l’élection de Martine Aubry au profit de Ségolène Royal et des accusations qui avait suivi, un livre, Hold-ups, arnaques et trahisons, avait été écrit par les journalistes d’Europe 1, Antonin André et Karim Rissouli. Ils y racontaient comment Aubry avait volé la victoire de Royal, en truquant le vote du congrès de Reims.

Les équipes de France 24 avaient alors interviewé le candidat du Front de gauche, ancien socialiste, afin qu’il raconte les mœurs politiques du PS.
« Ça l’amusait de me voir humilié, de me voir fou de rage. Ça le distrayait. Bon, Dans son cas il s’agit d’un vice de cynique. Je lui ai dit que je ne lui pardonnerai jamais », explique ainsi le candidat aux journalistes de France 24.

Outre la violence des propos envers l’homme, « qui ne tient jamais ses paroles », c’est surtout les méthodes antidémocratiques de François Hollande qui inquiètent.

Au final, Mélenchon explique très clairement que lors du congrès de Brest, où François Hollande avait pris la tête du parti socialiste, en 1997, les résultats avaient été négociés sur tapis vert, sans tenir compte du réel vote des militants.

Quand la base de la démocratie, le vote des citoyens, est bafouée par les apparatchiks des partis, la République est en danger. Espérons que ces méthodes ne soient pas appliquées au niveau national…
www.lavie.fr/sso/blogs/post.php?id_post=1606&id_blog=11902
http://24heuresactu.com/2012/03/14/ps-melenchon-avoue-avoir-magouille-avec-hollande-video/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6013
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les transfuges avec papiers   Mar 15 Mai - 20:05


François Hollande, énarque, fils d’un médecin propriétaire de clinique privée, élevé chez les Jésuites.

Qu’est-ce qu’un président normal ?

Nicolas Kaciaf, maître de conférences en science politique à l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, membre du laboratoire CERAPS (Centre d’études et de recherches administratives, politiques et sociales), membre associé du laboratoire VIP (Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines Institutions publiques), revient sur la normalité revendiquée par François Hollande.

La normalité revendiquée par François Hollande n’a paradoxalement pas été remise en cause au cours de la campagne. Si ses adversaires ont fait valoir que ce n’est pas d’un président normal dont la France aurait besoin, peu de commentateurs ont considéré qu’un tel qualificatif ne correspondrait pas au nouveau président. Il s’agit bien sûr d’un argument électoral auquel il ne faudrait pas accorder trop d’importance. Pour autant, il soulève des interrogations qui auront été finalement peu posées.
[...]

La légitimité des gouvernants semble naviguer entre la nécessité d’être normal pour prétendre incarner les Français et parler en leur nom et la nécessité d’être exceptionnellement compétent, responsable et raisonnable pour prétendre diriger la France et sa machinerie administrative. D’un côté, l’invocation de la proximité sert à dissimuler les travers élitistes et technocratiques qui iraient à l’encontre de l’impératif démocratique ; de l’autre, la compétence managériale sert à masquer des penchants idéologiques jugés archaïques et des jeux politiciens jugés responsables de la défiance des Français envers leurs élus.
http://blogs.mediapart.fr/edition/sociologie-politique-des-elections/article/140512/qu-est-ce-qu-un-president-normal
http://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois_Hollande


François Hollande est-il riche ?

La déclaration de patrimoine du président de la République est parue vendredi 11 mai au Journal officiel. Elle révèle que François Hollande dispose de biens immobiliers d'une valeur de 1,17 millions d'EUR (une maison à Mougins, dans les Alpes-Maritimes, et deux appartements à Cannes). Il ne possède aucune valeur boursière ni collection diverse.

Avec un tel patrimoine, François Hollande compte parmi les Français les plus riches. Selon l'Insee, en 2010, les 10% des ménages au patrimoine le plus élevé détenaient un patrimoine moyen de 1,24 million d'EUR. François Hollande se situe donc juste en dessous de ce seuil.

Si on considère les 20% des ménages au patrimoine le plus élevé, le seuil tombe à 442 000 EUR.
www.ladepeche.fr/article/2012/05/14/1352416-francois-hollande-est-il-riche.html

Elle n’est pas élue, pas mariée à François Hollande, mais Valérie Massonneau, divorcée Trierweiler, est sur le site de l’Élysée !
En tant que « Première Dame de France », alors que le titre ridicule de « Première Dame » n’existe pas en France. Nous sommes, en plus, censés vivre dans une République, où les journalistes n’appelleront jamais « Premier Damoiseau de France » le mari d’une femme présidente de la République.
Sa fiche wikipédia nous apprend qu’elle est petite-fille et arrière-petite-fille de banquiers.

www.elysee.fr/president/la-presidence/la-premiere-dame-de-france/la-premiere-dame-de-france.117.html
http://fr.wikipedia.org/wiki/Val%C3%A9rie_Trierweiler
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6013
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les transfuges avec papiers   Mar 15 Mai - 20:34



Si on n’affronte pas le marché, on est obligé de respecter la logique du marché. Alors, si déjà avant d’entrer à l’Élysée, on n’a pas le courage de taper sur la table*...

‘S’il est élu Monsieur Hollande n’ira sans doute pas au Fouquet’s, mais le Fouquet’s viendra à lui. Pas pour rire mais pour lui donner sa feuille de route : le Pacte Budgétaire, c’est à dire "la rigueur", la flexibilité du marché du travail, le refinancement des retraites, le dégraissage dans la fonction publique, la "modération" des salaires etc.
Tout ça au nom de la Crise et de la dette publique.

Certes, Monsieur Hollande a dit qu’il renégocierait ce traité. Certes, certes... mais quelques-uns ont des doutes. Ils sont dans notre émission d’aujourd’hui qui commence avec un prédicateur du Marché, un vrai !’
Reportage de François Ruffin.
www.la-bas.org/article.php3?id_article=2429

« Le plan de bataille des financiers »
‘Nicolas Doisy, chief economist à Chevreux (Crédit Agricole), nous fait part du plan de bataille des financiers en cas de victoire de François Hollande aux présidentielles... Et de l’angoisse en cas de montée excessive du Front de Gauche et de lendemains d’élections suivis de mouvements de masse, de manifestations, de grèves...’
http://vimeo.com/40577072 cyclops

Marché de dupes
Transcription de l'entretien avec Nicolas Doisy
le12/04/2012

Extraits : ‘si la France veut rester dans la zone Euro, il faudra très vraisemblablement qu’elle se plie à un certain nombre de programmes de réformes qui sont maintenant imposés, ou sinon l’idée sera que la France devra quitter la zone euro. Autant en 83 il était peut-être moins compliqué de quitter le projet de construction européenne, autant aujourd’hui ça risque d’être beaucoup plus compliqué. On l’a vu : si l’idée même de la sortie d’un petit pays comme la Grèce a causé une crise comme nous l’avons connue l’an dernier, je vous laisse imaginer pour la France…’

‘l’hypothèse la plus optimiste, c’est celle où François Hollande prend ses fonctions et « revient sur ses promesses », mais il n’en a pas fait ! C’est ça, mon point : il n’en a pas fait, ou il en a fait si peu que, finalement, de toute façon c’est comme si ça comptait pas. Donc il a gardé les mauvaises nouvelles pour plus tard.’

‘admettons, y a un sommet à Bruxelles, François Hollande demande une partie sur la croissance, les autres Européens ils vont faire comme si « bon ben d’accord, on t’accorde ça », il rentre ici en France en disant « regardez ce que j’ai obtenu », et du coup il peut dire derrière « eh ben, en échange nous on va libéraliser notre marché du travail ».

F.R. : C’est déjà un peu ce qu’il s’est passé en 1997 : en 1997, Lionel Jospin est élu avec la gauche plurielle en disant 'ce pacte de stabilité, je n’en veux pas', donc il va à Amsterdam, on lui fait rajouter Pacte de stabilité et de croissance, et il revient en disant « regardez y a le mot croissance dans le titre ».’
www.fakirpresse.info/Le-plan-de-bataille-des-marches,359.html
www.franceinter.fr/emission-la-bas-si-j-y-suis-les-financiers-au-coin-du-bois-2

*Ont voté contre le Mécanisme européen de Stabilité
- 20 députés du PS (sur 150)
Gisèle Biémouret, Christophe Bouillon, Julien Dray, Olivier Dussopt, Henri Emmanuelli, Martine Faure, Hervé Feron, Pierre Forgues, Pascale Got, Sandrine Hurel, Régis Juanico, Gilbert Le Bris, Kléber Mesquida, Catherine Quéré, Marie-Line Reynaud, Chantal Robin-Rodrigo, Odile Saugues, Pascal Terrasse, Philippe Tourtelier et Jacques Valax.

- les 18 députés du groupe Gauche Démocrate et Républicaine
Marie-Hélène Amiable, François Asensi, Martine Billard, Alain Bocquet, Patrick Braouezec, Jean-Pierre Brard, Marie-George Buffet, Jean-Jacques Candelier, André Chassaigne, Marc Dolez, Jacqueline Fraysse, André Gerin, Pierre Gosnat, Jean-Paul Lecoq, Roland Muzeau, Daniel Paul, Jean-Claude Sandrier et Michel Vaxès.

- et 6 députés Non Inscrits
Véronique Besse, Nicolas Dupont-Aignan, Noël Mamère, Anny Poursinoff, François de Rugy et Dominique Souchet.
www.assemblee-nationale.fr/13/scrutins/jo0861.asp
www.mediapart.fr/journal/international/220212/le-ps-se-divise-sur-le-mes-l-assemblee


Lors du vote du MES au Sénat, le mardi 28 février, le PS s'est abstenu, alors qu'il y est majoritaire.
Jean-Marc Ayrault a eu le cynisme de dire : « Notre abstention est dynamique, offensive. Le vote non aurait donné l'impression de ne rien décider ».
www.lemonde.fr/idees/article/2012/02/24/mecanisme-europeen-de-stabilite-la-bourde-historique-de-la-gauche_1648055_3232.html
https://www.facebook.com/events/288436687890726/


Contrairement à ce que France Inter voudrait nous faire croire ce mardi 15 mai 2012, Hollande ne va pas créer 600 postes d'enseignants. Il va redéployer des postes déjà existants, et pas dans l'enseignement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6013
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les transfuges avec papiers   Mar 15 Mai - 21:52



La finance imaginaire

"La finance, mon adversaire n'a pas de visage et elle ne se présente pas aux élections". Pour le chercheur Geoffrey GEUENS, cette phrase prononcée par François Hollande lors de son meeting du Bourget est emblématique du discours politique dominant qui oppose marché financier et État, deux entités sans chair et sans visage. Or, a travers une longue recherche, il montre la proximité sociologique entre monde économique et monde politique en une même oligarchie qui a réussi à imposer de faux antagonismes...Oui, la finance a un visage, oui l'Etat a un visage et c'est souvent le même !"

« Si l’adversaire n’a pas de visage, ni de nom, on ne peut pas le combattre. »
Geoffrey Geuens résumé : Outre des hommes de droite comme Alain Minc, des membres de la gauche libérale (de pouvoir) comme Jean-Claude Fitoussi, Elie Cohen justifient l’évolution de la sociale démocratie par la globalisation et font passer la finance pour un monde sans visage (cf. François Hollande), un pouvoir contre lequel on ne pourrait rien.

Mais ‘le marché’, ça n’existe pas. Le marché va de pair avec l’État (cf. Noam Chomsky). Le marché n’est pas global. Les multinationales (et leurs conseils d’administration) sont nationales. Le Marché n’est pas déconnecté de l’État. Le monde économique, financier est lié au monde politique. Voir Wim Kok (Pays –Bas) qui siège chez Shell et les plus gds groupe, voir aussi Tony Blair, Gerhard Schröder, Hubert Védrine, Michel Rocard...

L’argument de la globalisation est utilisé pour faire passer des mesures. Si l’adversaire n’a pas de visage, ni de nom, on ne peut pas le combattre.

Lire ‘François Hollande et le monde des affaires’ par Geoffrey Geuens
www.jolimai.org/?p=193
www.franceinter.fr/emission-la-bas-si-j-y-suis-la-finance-imaginaire


Pierre Moscovici, membre du Parti socialiste. Député européen entre 1994 et 1997 puis entre 2004 et 2007, ministre chargé des Affaires européennes entre 1997 et 2002 dans le gouvernement Lionel Jospin, l'un des négociateurs français du traité constitutionnel européen, est vice-président du lobby patronal 'le Cercle de l'industrie'.

Michel Rocard, énarque, joue un rôle dans l’UNEF, syndicat étudiant, passe du PSU au PS, ministre en 1981, engagé dans la construction européenne, démissionne du Parlement européen à la fin du mois de janvier 2009, nommé ensuite ambassadeur de France par Nicolas Sarkozy, participe à l'université d'été du MEDEF en 2010.

Jean-Paul Huchon, membre du PSU puis du PS, président du conseil régional d'Île-de-France, directeur de cabinet de Michel Rocard, travaille ensuite dans le privé, notamment auprès de François Pinault.

Wim Kok, après avoir été secrétaire confédéral du syndicat NVV, président de la Confédération européenne des syndicats (CES) de 1979 à 1982, prend en 1986 la tête du PvdA et devient en 1989 Vice-Ministre-président et ministre des Finances. Après son retrait de la politique, il siège au sein des conseils de surveillance de ING Group, TNT NV, Royal Dutch Shell ou encore KLM.
[...]
www.jolimai.org/?p=193
http://fr.wikipedia.org/wiki/Wim_Kok
www.europe-politique.eu/politique-pays-bas.htm


'Très décoiffant, cet article du Guardian faisant état du communiqué de François Hollande aux correspondants britanniques en prélude à sa visite en Grande-Bretagne. Message clair : la City de Londres, place forte de la finance néolibérale débridée, n’a rien à craindre des régulations “socialistes” à venir.'
http://au-bout-de-la-route.blogspot.fr/2012/02/quand-hollande-veut-rassurer-la-city-de.html#more

Hollande, les maîtres du monde et les enfants martyrs
http://au-bout-de-la-route.blogspot.fr/2012/02/hollande-les-maitres-du-monde-et-les.html#more
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6013
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les transfuges avec papiers   Mer 16 Mai - 1:40


Cette condamnation qui poursuit Jean-Marc Ayrault

Avec la nomination de Jean-Marc Ayrault au poste de Premier ministre, ce mardi 15 mai, François Hollande s'expose aux attaques de la droite, qui rappelle la condamnation à six mois de prison avec sursis du maire de Nantes pour favoritisme en 1997. Mediapart explique la portée de sa “réhabilitation”, survenue fin 2007. Et publie le rapport de la Chambre régionale des comptes qui a déclenché sa condamnation.
www.mediapart.fr/journal/france/150512/cette-condamnation-qui-poursuit-jean-marc-ayrault
www.liberation.fr/societe/0101231950-jean-marc-ayrault-condamne-a-six-mois-avec-sursis



Notre-Dame-des-Landes, questions sur l'aéroport de la discorde
Ce sera peut-être le dernier aéroport construit en France et il porte un nom quasi biblique : Notre-Dame-des-Landes. Il est l'objet d'un désaccord politique majeur entre écologistes et socialistes. C'est aussi un juteux contrat pour Vinci. Les opposants entament ce lundi une marche sur Paris.
www.mediapart.fr/journal/france/031111/notre-dame-des-landes-questions-sur-laeroport-de-la-discorde?page_article=2

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6013
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les transfuges avec papiers   Mer 16 Mai - 1:55



Législatives : les partenaires de gauche s'accordent, sans Mélenchon qui s'en plaint

Le Parti de gauche de Jean-Luc Mélenchon s'est plaint lundi 14 mai d'être exclu d'un accord entre le PCF, EELV et le PS dont les premiers contours ont été décidés dimanche après-midi, concernant notamment des circonscriptions où le Front national risque d'être fort.

"Un tel accord n'est possible que s'il concerne l'ensemble des forces impliquées", a écrit dans la nuit le PG dans un communiqué : "Or ce dimanche après-midi a eu lieu une réunion dont le Parti de gauche a été exclu malgré nos demandes réitérées d'engager ces discussions de façon transparente et respectueuse de chacun".

Contacté par l'AFP, Eric Coquerel, chargé des élections au PG qui souhaite un "bouclier anti-droites" plus large avec un début de proportionnelle dans l'attribution des candidatures, a déploré le fait que cette réunion "ait attribué au PG des circonscriptions sans qu'on ait donné notre accord", "ce ne sont pas des façons de faire".

Pour lui, ces discussions "n'engagent pas le PG, donc pas le Front de gauche" (réunissant PG et PCF) qui n'a "pas à faire un accord au rabais".

Les discussions promettent d'être animées avec le PCF en fin de matinée lors de la coordination nationale hebdomadaire du FG.
http://actu.orange.fr/politique/legislatives-les-partenaires-de-gauche-s-accordent-sans-melenchon-qui-s-en-plaint-afp_600658.html

Communiqué du Parti de Gauche et de Gauche Unitaire à propos des candidatures communes à gauche
IL FAUT ABOUTIR

Ce soir s’est tenue la première réunion avec le PS, EELV et une délégation collective du Front de Gauche (PCF, PG, GU) pour adopter des candidatures communes dans toutes les circonscriptions où la gauche risque d’être éliminée au second tour des législatives. Le Parti de Gauche et la Gauche Unitaire regrettent l’attitude du Parti Socialiste qui n’a pas voulu discuter de propositions en dehors d’un scénario qu’il avait ficelé d’avance. Nous appelons le PS à prendre enfin le chemin de discussions sérieuses et respectueuses de chacun. Le temps presse. Il faut aboutir d’ici la clôture du dépôt des candidatures vendredi.

Martine Billard et Christian Picquet
http://gauche-unitaire.fr/2012/05/15/communique-du-parti-de-gauche-et-de-gauche-unitaire-a-propos-des-candidatures-communes-a-gauche/

« Les raisons de mon adhésion au Parti de Gauche »
par une ex-membre du PS
www.lepartidegauche36.fr/les-raisons-de-mon-adhesions-au-parti-de-gauche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6013
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les transfuges avec papiers   Mer 16 Mai - 2:24


Lettre de Jean-Luc Mélenchon au Premier Ministre, Jean-Marc Ayrault

[Extraits] Je sais que tout ne se fait pas en un jour. Pour l’immédiat cependant je veux attirer votre attention sur la situation intolérable d’une vingtaine d’entreprises emblématiques et de leurs salariés.

Certaines décisions peuvent immédiatement être prises par simple décret ou par l’action du gouvernement pour résoudre ces situations d’urgence. Notamment pour faire appliquer les décisions de justice rendues en faveur des salariés. Agissez pour faire appliquer les jugements qui ont donné raison aux ouvrières de Sodimédical et ordonné le versement de leurs salaires non payés depuis sept mois.

D'autres propositions nécessitent des modifications législatives. Je forme le vœu qu’elles soient soutenues dès cet été par le gouvernement lors de leur présentation à l’Assemblée nationale par les députés du Front de Gauche.

Par la loi, il est possible dès à présent de stopper l’hémorragie industrielle [...]

Enfin, Monsieur le Premier Ministre, je vous demande solennellement d'intervenir pour faire cesser les poursuites engagées par le précédent gouvernement contre de nombreux syndicalistes comme Xavier Mathieu ou les agents "robins des bois" d'EDF et de GDF.
[...]
www.humanite.fr/fil-rouge/lettre-de-jean-luc-melenchon-au-premier-ministre-jean-marc-ayrault
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6013
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les transfuges avec papiers   Mer 16 Mai - 14:54



Paul Jean-Ortiz conservera le poste de conseiller diplomatique où il avait été nommé par Nicolas Sarkozy.
Surnommé "le sherpa" de l'Élysée, ce pur produit du Quai d'Orsay préparait toutes les réunions internationales du président sortant.
http://lelab.europe1.fr/t/un-duo-lemas-macron-le-staff-de-hollande-a-l-elyee-se-dessine-2551


'Un Rothschild baby-boy débarque à l’Élysée comme secrétaire général adjoint (il va piloter les dossiers économiques à la Présidence) : Emmanuel Macron, 34 ans, énarque, Inspecteur des Finances, plus jeune associé-gérant de Rothschild, et rapporteur de la Commission Attali sur la croissance.
C’est sûr qu’avec un profil pareil, Flamby va faire la guerre aux banques et à la City !!'
https://www.facebook.com/photo.php?fbid=4020444429954&set=a.3487288941400.2167535.1246736676&type=1&ref=nf

La gauche décomplexée
[Parodie]
« Mon ennemi a un visage et même un nom , et pour tout dire il sent un peu l’urine ! » Dans son discours de victoire de la place Stalingrad, François Hollande a déclaré la guerre aux riches. « Liliane Bettencourt, Bernard Arnault, François Pinault, Serge Dassault vous pouvez trembler. I’m very dangerous ! »
www.fakirpresse.info/La-gauche-decomplexee,394.html

Non à la présence de ministres communistes
Lors de la réunion du conseil national du Parti communiste français qui s’est tenu le vendredi 11 mai, la question de la participation des communistes à un gouvernement avec les socialistes a été abordée. Ainsi le journal L’Humanité du 14 mai, page 4, précise que « au lendemain du second tour [...]’
www.m-pep.org/spip.php?article2594

Législatives
Battre les salauds pendant qu'ils sont chauds
Souvenons-nous. En mai 2005, 54,68 % d’entre nous ont répondu « non » au traité établissant une Constitution pour l’Europe. Trois ans plus tard, le 8 février 2008, les députés et sénateurs français se sont réunis en congrès pour adopter et ratifier le Traité de Lisbonne...
Voici leurs noms...
www.legrandsoir.info/battre-les-salauds-pendant-qu-ils-sont-chauds.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6013
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les transfuges avec papiers   Ven 18 Mai - 11:42



Les eurodéputés votent la règle d'or budgétaire dans l'indifférence générale (Two-Pack)
Un vote crucial a eu lieu lundi 14 mai dernier à Bruxelles, dans l'indifférence générale. En toute discrétion, les eurodéputés de droite et du centre ont adopté la règle d'or budgétaire tandis que les eurodéputés socialistes se sont eux, au mieux, abstenus.
Qui, après un tel vote, peut encore croire à une renégociation du Pacte budgétaire par François Hollande ?
http://contrelacour.over-blog.fr/article-les-eurodeputes-votent-la-regle-d-or-budgetaire-dans-l-indifference-generale-two-pack-105339860.html

La parité 'socialiste'
Un homme à la présidence de la République nomme un homme Premier ministre, qui nomme des hommes à la tête de quatre des cinq ministères régaliens, Christiane Taubira étant choisie pour la Justice.
L’Économie et les Finances, l’Intérieur, les Affaires étrangères, la Défense sont offerts à Pierre Moscovici, Manuel Valls, Laurent Fabius et Jean-Yves Le Drian.
Un poste sur les sept représentant le pouvoir, soit 14,29 %.
www.ladepeche.fr/article/2012/05/17/1355445-pour-les-ministeres-regaliens-le-choix-de-l-experience.html

Martine Aubry éconduite
'Selon un proche de François Hollande, le chef de l'État pourrait contrer l'influence de Martine Aubry en proposant à plusieurs chefs de courant du PS un portefeuille ministériel. Ils seraient ainsi ses obligés.'
www.lepoint.fr/politique/hollande-aubry-l-ouverture-des-hostilites-16-05-2012-1462029_20.php

La fine équipe au gouvernement
Jean-Yves Le Drian, Ministre de la Défense, défendant les agriculteurs bretons accusés par France Nature Environnement de couvrir d’algues vertes les plages, en février 2011 : « Nombre de Bretons, au premier rang desquels les professions agricoles, mais pas seulement, sont aujourd’hui choqués et meurtris par cette campagne caricaturale qui nie leur engagement déterminé pour un environnement durable et sain. ». Cela lui a valu en retour d’être traité d’escroc par Cécile Duflot.

Jérôme Cahuzac, Ministre délégué au Budget, lance lors de la campagne de François Hollande : « François Hollande puisera dans ce programme mais ne pourra réaliser la totalité de ce programme car, tout simplement, les moyens du pays ne le permettent pas. » Les 60 000 postes dans l’Éducation nationale ? Il est le premier à déclarer, l’air de rien, que les « créations » promises par François Hollande seront en fait des redéploiements.

Marisol Touraine, Ministre des Affaires sociales et de la Santé : « Dire que tous les hôpitaux de proximité et tous leurs services ont vocation à demeurer n’est écrit nulle part. »

Frédéric Cuvillier, Ministre délégué aux Transports et à l’Économie maritime. En 2010, la communauté rom de Wimille (Pas-de-Calais) a été expulsée vers la Roumanie. Les enfants qui habitaient dans le bidonville étaient pourtant scolarisés depuis deux ans. Frédéric Cuvillier, député-maire de Boulogne-sur-Mer, ville proche de Wimille, avait des mots très durs envers eux : « Non, il n’y a aucune volonté d’intégration des Roms. Jamais je n’aiderai une population qui exploite les femmes et les enfants en les poussant à mendier ! » Il avait même en 2007 pris un arrêt mendicité, rejeté aussi bien par le tribunal de Lille que le conseil d’État.
[...]
www.rue89.com/2012/05/16/ministres-les-petites-phrases-quon-risque-de-leur-ressortir-232246

Pierre Moscovici, vice-président du Cercle de l’Industrie, est devenu ministre de l'Économie
‘En choisissant comme directeur de campagne le vice-président du Cercle de l’Industrie – lobby réunissant les PDG des principaux groupes industriels français – le candidat de la gauche de droite aux prochaines élections présidentielles a envoyé un signal, on ne peut plus clair, aux marchés financiers : l’alternance ne constituera pas une menace, bien au contraire, pour les classes possédantes.’
www.jolimai.org/?p=193

Manuel Valls, la honte du gouvernement « socialiste »
Manuel Valls est donc ministre de l’Intérieur du gouvernement « de gauche » de François Hollande. Les guillemets à « gauche » se justifient ici ne serait-ce que par la nomination de ce triste sire, qui n’a jamais rien eu à voir avec la gauche, sinon l’imposture de son étiquette. Lisez ce qu’en écrit Alain Gresh* pour le Monde diplomatique, extrait d’un texte dont nous applaudissons chaque ligne : « C’est tout de même lui qui, se promenant sur un marché de sa bonne ville d’Evry, le 7 juin 2009, interpellait ses collaborateurs : « Belle image de la ville d’Evry… Tu me mets quelques blancs, quelques white, quelques blancos ! » Manuel Valls ne représente pas grand-chose dans son parti : il n’a récolté que 5,7% des voix lors de la primaire d’octobre 2011. [Pourquoi alors lui confier la responsabilité de la place Beauvau ? Indigne Hollande, pour le coup !, NdA] Il est vrai que cet admirateur de Dominique Strauss-Kahn et de Tony Blair aurait sans doute plus sa place au Nouveau centre ou au Modem de François Bayrou, dont il reprend les thèses économiques et sociales. Nicolas Sarkozy avait tenté de le débaucher en 2007 et Martine Aubry lui avait écrit une lettre ouverte en juillet 2009 : « Si les propos que tu exprimes reflètent profondément ta pensée, alors tu dois en tirer pleinement les conséquences et quitter le Parti socialiste. » Mais Valls a su faire le bon choix : rester au PS tout en combattant tous les principes de la gauche et, finalement, accéder à un poste où il pèsera lourd dans les choix gouvernementaux des prochains mois sur la sécurité, l’immigration, l’islam. Concédons-lui donc le fait qu’il est un habile politicien, mais mettons entre parenthèses l’idée qu’il serait de gauche. »
[...]
www.plumedepresse.net/manuel-valls-la-honte-du-gouvernement-socialiste/

*Vous avez aimé Claude Guéant ? Vous adorerez Manuel Valls, par Alain Gresh
http://blog.mondediplo.net/2012-05-16-Vous-avez-aime-Claude-Gueant-Vous-adorerez-Manuel

Valls expulse les Roms : Quand le PS fait comme l’UMP
Un tweet aura suffit pour faire monter la tension. Un tweet et son lien vers un article dénonçant un fait troublant: 200 Roms ont été expulsés, vendredi dernier du camp de l’hôpital à dans la ville dont le maire n’est autre que Manuel Valls, Évry.
bit.ly yyc3Mj

Manuel Valls : « Je suis lié de manière éternelle à Israël »
http://oumma.com/Manuel-Valls-Je-suis-lie-de

Jean-Marc Ayrault et son projet délirant : l'aéroport Notre-Dame-des-Landes
Le 1er ministre de François Hollande, Jean-Marc Ayrault, est le promoteur en chef du projet de Notre Dame des Landes, dont l'utilité sociale n'aura jamais été démontrée !
www.voie-militante.com/politique/environnement/notre-dame-des-landes-le-projet-delirant-de-jean-marc-ayrault/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les transfuges avec papiers   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les transfuges avec papiers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» papier de papillotes
» sites de déco papiers peints etc
» calendriers de l'avant avec rouleaux papiers Q ou sopalin
» Que faire avec des coings ?
» Jojo petit bébé de 3 semaines avec une SPR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sarkoverdose :: Forum :: Politique / Social-
Sauter vers: