sarkoverdose

Politique, culture, art, humour...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'Europe impopulaire

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22, 23  Suivant
AuteurMessage
Orwelle



Messages : 6816
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: L'Europe impopulaire   Sam 16 Déc - 10:20



Amnesty International dévoile le rôle de l'UE dans la torture de masse des réfugiés en Libye

Afin d'empêcher des masses de réfugiés d'arriver en Europe, l'Union européenne (UE) participe à la construction, au financement et à l'équipement d'un vaste réseau de camps où les réfugiés se voient détenus de manière arbitraire, battus, torturés, violés, vendus en esclavage ou assassinés. C'est la conclusion d'un rapport horrifiant d'Amnesty International (AI) sur la Libye, intitulé «Un obscur réseau de complicités.» [Extraits]

le rapport d'AI, fondé sur des documents officiels ainsi que sur des entrevues avec des dizaines de réfugiés, souligne non seulement la vaste étendue de ce réseau de prisons barbares, mais encore le rôle-clé du soutien technique et financier de l'UE.

En plus, même si le rapport en dit très peu sur la guerre de l'Otan en Libye en 2011, il démontre que ce réseau de prisons a ses origines dans la vague de guerres impérialistes à travers le Moyen-Orient et l'Afrique et la crise des réfugiés qu'elle a produite. Les trafiquants qui contrôlent ces prisons en Libye sont pour la plupart des milices que l'Otan a soutenues contre le régime du Colonel Mouammar Kadhafi pendant la guerre, et qui ont pris le pouvoir après sa destruction par l'Otan.

Avec l'aide de l'UE, on jette des dizaines de milliers de réfugiés dans des camps d’internement où ils subissent les passages à tabac, la torture, voire le meurtre. À présent, selon AI, «environ 20.000 réfugiés et migrants sont détenus dans des centres normalement contrôlés par la Direction générale de la lutte contre la migration illégale (DCIM)», un organe du ministère de l'Intérieur libyen financé par l'UE. [...]

15 déc 2017
https://www.mondialisation.ca/amnistie-internationale-devoile-le-role-de-lue-dans-la-torture-de-masse-des-refugies-en-libye/5621643


Esclavage en Libye : l’UE et la France ne pouvaient pas ne pas savoir
Plusieurs ONG pointent du doigt la politique migratoire de l’Union européenne qui alimenterait ce trafic d’êtres humains.
https://lemuslimpost.com/esclavage-libye-ue-france.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6816
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Quel est le but de cette ineptie économique ?   Dim 17 Déc - 3:59



L’UE reconduit ses sanctions économiques contre la Russie

Ces sanctions avaient été décidées à l'été 2014, au plus fort de la crise ukrainienne, quelques mois après l'annexion de la Crimée par la Russie.
Ces sanctions touchent des banques, des entreprises de défense et des compagnies pétrolières russes, et interdisent aux Européens les investissements financiers en Russie.
http://www.leparisien.fr/international/l-ue-reconduit-ses-sanctions-economiques-contre-la-russie-14-12-2017-7453479.php

Liste des sanctions de l'Union européenne à l'encontre de la Fédération de Russie
https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_sanctions_de_l%27Union_europ%C3%A9enne_%C3%A0_l%27encontre_de_la_F%C3%A9d%C3%A9ration_de_Russie



L'embargo de Moscou inquiète les agriculteurs français
7 août 2014
https://www.corsematin.com/article/derniere-minute/lembargo-de-moscou-inquiete-les-agriculteurs-francais
http://lobservateur.info/economie/embargo-russe-une-manne-ou-une-menace-pour-le-maroc/


Le "Russsiagate" marque l'effondrement de la guerre d'Obama et de sa collaboration avec Al Qaïda contre la Syrie
Les États-Unis et leurs alliés européens, turcs et royaux du Golfe ont versé tant d'argent et d'armes dans le chaudron syrien qu'une faction d'Al-Qaïda a été habilitée à déclarer un califat dans le territoire qu'elle a capturé de l'armée syrienne - exactement comme prévu en 2012 par les analystes de la Defense Intelligence Agency. Le mémo de la DIA, révélé trois ans plus tard, dit que l'émergence d'un califat - l'Etat islamique - semblait être "exactement ce que veulent les puissances qui soutiennent l'opposition, afin d'isoler le régime syrien".

16 déc 2017
http://le-blog-sam-la-touch.over-blog.com/2017/12/le-russsiagate-marque-l-effondrement-de-la-guerre-d-obama-et-de-sa-collaboration-avec-al-qaida-contre-la-syrie-bar.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6816
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: L'Europe impopulaire   Mar 2 Jan - 9:37



La présence du drapeau européen à l'entrée des écoles est-elle légale ?

Il n'y a pas d'obligation légale ou réglementaire pour les bâtiments publics d'arborer le drapeau européen, mais une circulaire du 4 mai 1963 précise qu'il ne peut être arboré sans le drapeau français à ses côtés.
Quant au drapeau français, au même titre que le buste de Marianne ou le portrait du président de la République, il n'est pas obligatoire.

9 février 2016
http://www.europe1.fr/societe/peut-on-afficher-un-drapeau-nimporte-ou-2665661
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6816
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: L'Europe impopulaire   Jeu 4 Jan - 22:48



Pour Noël, l'euro s'offre un « flash crash »
La monnaie européenne a flanché de près de 3 % en quelques minutes lundi 25 décembre au matin à New York. Avant de se reprendre tout aussi vite. Un effet des algorithmes ?
https://www.lesechos.fr/finance-marches/marches-financiers/0301068379128-pour-noel-leuro-soffre-un-flash-crash-2141013.php

L’euro victime d’un flash crash !
L’euro a connu un chute brutale avant de se reprendre. Selon les spécialistes, ce flash crash serait dû à de faibles volumes voire à un problème lié à un algorithme.
Un « Flash krach » se profile pour le début de l’année 2018 selon un analyste de Bank of America.
26 déc 2017
https://www.businessbourse.com/2017/12/26/leuro-victime-dun-flash-crash/
https://twitter.com/Schuldensuehner/status/945565028203335680


Banques centrales et bulles : l’atterrissage dans le monde réel va être rude
Les banques centrales prétendaient fabriquer de la croissance économique RÉELLE, des millions d’emplois RÉELS. Échec total. Elles n’ont produit que des bulles.
10 déc 2017
https://yetiblog.org/banques-centrales-bulles-monde-reel/


http://sarko-verdose.bbactif.com/t198p100-maitres-du-monde-economique-le-regne-des-multinationales-et-des-banques  Idea

"D’un krach à l’autre"
'Je me suis exprimé sur l’importance de la dette privée et du gonflement de la bulle financière. Je voulais souligner que le plan de route sur cinq ans du gouvernement ne comporte aucune mesure prospective sur ce thème. Le ministre me répond que selon sa grand-mère, à force de craindre des catastrophes, elles finissent par arriver. Et l’oratrice de « La République en marche » de m’inviter à davantage d’optimisme. Voilà de la méthode Coué à l’état quasi chimiquement pur.
https://melenchon.fr/2018/01/02/a-vos-postes-de-combat/

*VIDÉO - Pour répondre à Jean-Luc Mélenchon qui cite le philosophe Bachelard, Gérald Darmanin évoque...sa grand-mère
http://lelab.europe1.fr/video-pour-repondre-a-jean-luc-melenchon-qui-cite-le-philosophe-bachelard-gerald-darmanin-evoquesa-grand-mere-3527498
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6816
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: L'Europe impopulaire   Ven 12 Jan - 16:11




Pêche électrique : la Commission européenne a manipulé des conclusions scientifiques

Selon l’association Bloom, la Commission européenne a manipulé en 2006 des conclusions scientifiques pour légaliser la pêche par chalut électrique.

Selon un texte législatif qui doit être voté par le Parlement européen en séance plénière le 16 janvier prochain, 5% de la flotte de chaque État membre serait autorisé à utiliser cette technique décriée. [...]

La pêche électrique consiste à faire passer un courant de 10 volts dans les chaînes situées le long du chalut. L’électricité contraint soles et plies à sortir de leur couche protectrice de sédiment, ce qui rend le passage de l’engin de pêche plus efficace et la productivité bien meilleure. Mais elle a aussi des conséquences fatales pour bon nombre d'organismes marins non ciblés [...]
les résultats sont tellement prometteurs que près de 80 chalutiers hollandais ont adopté la technique sans se préoccuper de Bruxelles. La proposition législative que le Parlement doit voter lundi prochain est destinée à légaliser ces bateaux.

Les travaux du Conseil international sur l'exploration de la mer (CIEM), l'organe scientifique chargé de l'évaluation des stocks de poisson en Europe doute de la sélectivité de cette méthode de pêche
Les dégâts causés sur les morues sont bien répertoriés et le CIEM conclut qu'il y a des indices que cet équipement blesse des espèces non ciblées.

Que fera, douze ans plus tard, le Parlement européen ? Le vote mardi 16 janvier 2018 décidera du développement ou d'un enterrement d'une technique rejetée par les pêcheurs français et désapprouvée par les halieutes les plus pointus. [...]

10.01.2018
https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/mers-et-oceans/la-commission-europeenne-aurait-elle-manipule-la-science_119693


Pétition contre la pêche électrique en mer du Nord
Interdite depuis 1998, la pêche électrique est toujours pratiquée en mer du Nord grâce à des dérogations et pourrait bien revenir en force. Mobilisation.
https://positivr.fr/petition-association-bloom-peche-electrique-mer-du-nord/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6816
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: L'Europe impopulaire   Sam 13 Jan - 18:20



Européennes : Macron veut confisquer le droit à la parole de l’opposition populaire

Le gouvernement veut profiter du projet de loi relatif aux prochaines élections européennes pour confisquer le droit à la parole de l’opposition populaire.

Le temps réservé aux clips de campagne sur les chaînes de télévision, auparavant réparti à égalité entre les partis représentés au parlement, sera désormais attribué au prorata du nombre de parlementaires.

Grossière manoeuvre ! Tout ou presque pour les uns, rien pour les autres.

Ainsi, dans ce cas, LREM pourrait disposer de 50mn contre 2mn pour la France insoumise ! Deux minutes ! Soit 25 fois plus de temps de parole, alors qu’ils n’ont obtenu que trois fois plus de voix aux législatives.

Après avoir déclaré vouloir contrôler les médias en ligne au prétexte d’empêcher les « fake news », Emmanuel Macron croit pouvoir fermer la bouche de l’opposition populaire que nous incarnons en nous privant d’un accès honnête à un service public qui est déjà à son service le reste du temps. Peut-être Macron se souvient-il qu’il avait obtenu du Conseil constitutionnel un élargissement de son temps de parole aux législatives parce qu’il jugeait qu’il n’avait pas assez de temps par rapport au pouvoir de l’époque. Bref, le libéralisme au pouvoir c’est moins de libertés politique pour l’opposition populaire. C’est démontré.
https://melenchon.fr/2018/01/12/europeennes-macron-veut-confisquer-droit-a-parole-de-lopposition-populaire/

Attila veut revenir à des listes nationales
« Ce n’est pas une réforme technique, c’est très politique », estime Emmanuelle Reungoat, maître de conférences en sciences politiques à l’université de Montpellier.
Avec un parti jeune, dont l’ancrage territorial est encore en construction, et qui peine à faire émerger des têtes d’affiche, La République en marche (LREM) pourrait donc bénéficier d’un scrutin à listes nationales.
http://www.20minutes.fr/politique/2173275-20171121-elections-europeennes-2019-pourquoi-macron-veut-changer-scrutin

Les élections européennes 2019 devraient normalement se dérouler à la fin du mois de mai 2019. Elles n'auront pas lieu à la même date dans tous les pays de l'UE.
http://droit-finances.commentcamarche.net/faq/23390-europeennes-2019-dates-des-elections-et-regles-de-vote

Déclaration des droits de l’Homme de 1793, art. 35 : « Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».

Pour Macron, plutôt l’Allemagne que l’Europe du Sud
En annonçant que la France et l’Allemagne auraient la même position, quoiqu’il arrive, sur la zone euro, Emmanuel Macron a choisi de s’enfermer dans un tête à tête avec l’Allemagne. La proposition de résolution pour un nouveau traité franco-allemand montre cette vision d’une Europe rabougrie, enfermée dans ses dogmes libéraux et totalement intégrée aux délires belliqueux de l’ OTAN.
https://melenchon.fr/2018/01/11/macron-plutot-lallemagne-leurope-sud/

Emmanuel Macron se prend pour un électeur italien
L'arrogant se permet d'intervenir dans la campagne électorale italienne pour soutenir Paolo Gentiloni, qui "plaît donc à la fois au couple franco-allemand et aux marchés".
Marchés qui n'en attendent pas moins d'un ex-banquier qui joue les VRP du patronat en Chine.
https://www.marianne.net/politique/emmanuel-macron-se-prend-pour-un-electeur-italien
http://le-blog-sam-la-touch.over-blog.com/2018/01/macron-en-chine-une-conception-selective-et-racialiste-des-droits-de-l-homme.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6816
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: L'Europe impopulaire   Dim 14 Jan - 22:06



Allemagne : c'est dans les vieux pots qu'on fait la vieille soupe politicienne de droite

Et c'est reparti pour une alliance droite-social-démocratie avec Angela Merkel chancelière, pour diriger l'Allemagne et être le patron de l'UE du capital.
Avant et après les élections législatives, le PS allemand avait juré, craché, s'il mentait il irait en enfer, d'être rentré définitivement dans l'opposition, après avoir gouverné le pays avec la droite de Merkel. Et Martin Schulz, son premier secrétaire, avait apporté sa caution de gauche libre et non plus faussée à Benoît Hamon, candidat socialiste à l'élection présidentielle française. À faire croire que l'Internationale socialiste, dans laquelle se complaisent depuis toujours ces deux partis, redevenait une organisation pour la paix, la justice et le progrès social.

Or comme la rose dans le jardin, cela ne dura qu'un instant. En France, les nouveaux députés socialistes, qui se sont baptisés Nouvelle gauche (sic), se sont partagés en 3 groupes lors du vote pour la confiance au gouvernement formé par Macron : Pour, Contre, Abstention. Et outre-Rhin, c'est reparti mon kiki pou une nouvelle alliance gouvernementale droite-drauche.

Monsieur Macron, depuis son palais de l'Élysée, s'est grandement félicité de cette bonne et vieille soupe allemande qui dirigera le Marché en Europe. Normal, dans son gouvernement, des socialistes ont été adoubés dans des ministères régaliens : Florence Parly à la Guerre, Jean-Yves Le Drian aux Affaires étrangères du patronat, Nicole Belloubet ministre des prisons surchargées, du sous-effectif pénitentiaire et du parquet, Gérard Collomb à la Police et à l'immigration choisie ou dernièrement Olivier Dussopt, élu député socialo, devenu sous-ministre pour la réduction de la fonction publique. Sans oublier Annick Girardin à l'Outre-mer déshérité et Stéphane Travert, ministre de l'Agriculture et de la Consommation chère à Lactalis, entre autres groupes qui font dans l'agro-business. [...]

Le Mantois et Partout ailleurs
14 janvier 2018
http://www.le-blog-de-roger-colombier.com/2018/01/allemagne-c-est-dans-les-vieux-pots-qu-on-fait-la-vieille-soupe-politicienne.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6816
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Rigueur et transparence   Lun 15 Jan - 14:57



La Banque Centrale Européenne  impactée par les difficultés financières de Conforama

Le poids lourd de la distribution a annoncé jeudi 7 décembre 2017 la démission de son PDG à la suite de révélations sur de possibles irrégularités comptables touchant des actifs de 6 milliards d'euros.
Une annonce qui a littéralement pulvérisé le cours de Bourse de la société.

Un gros hic pour la BCE, qui avait acquis des obligations de Steinhoff l'été dernier dans le cadre de son programme de rachats d'actifs (quantitative easing).

La BCE ne précise pas combien de dette elle achète dans chaque entreprise, mais elle détient en revanche un total de 130 milliards d'euros d'obligations d'entreprises selon Reuters.
http://bfmbusiness.bfmtv.com/monde/pourquoi-la-maison-mere-de-conforama-met-la-bce-dans-l-embarras-1322609.html



Touchée de plein fouet par le scandale comptable qui touche sa maison mère, l’enseigne française Conforama aurait été placée sous mandat ad hoc et chercherait également 200 millions d’euros de financement à court terme, aidée par la banque Rothschild.

Le mandat ad hoc est une procédure, préventive et confidentielle, de règlement amiable des difficultés, dont le but est de rétablir la situation d’une entreprise avant qu’elle ne soit en cessation de paiements…
11 janvier 2018
http://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise/conforama-en-difficultes-financieres-1347263.html
http://courrierdumeuble.fr/distribution/steinhoff-rechercherait-200-me-a-court-terme/



CONFORAMA est le sponsor de la Ligue 1 de la Ligue de Football Professionnel

[...] Le mandataire devrait négocier auprès de la Lfp, qui va devoir accepter si elle ne veut pas être considérée comme un des responsables de la chute de 8900 salariés.

Il reste le problème du marché à résoudre pour contenter un financier auprès d'une structure qui a connu de nombreux propriétaires, dont LVMH suivie de l'ex-PPR devenu KERING, revendu quand même 1 milliard 200 au groupe sud-africain en 2011.
Une somme qui montre que le besoin de Steinhoff n'était pas dans le montant à payer mais dans une autre stratégie, souvent utilisée dans les années 2000, qui avait coûté la tête à Jean-Marie Messier, transformant la CGE en Videndi à coup de croissance externe, à la manière d'un Arnault, Pinault ou Bolloré des années 80 mais dans un environnement qui n'était plus du tout le même. Bien plus lourd en investissement, long en rentabilité et soumis à la lumière des médias.
Peugeot PSA, confronté à un problème quasiment identique et bien plus lourds en salariés, a retourné une situation de 2,4 milliards de pertes en deux ans, mais c'était l'automobile (nouveaux produits courants), un sacré PDG, une intervention de l'Etat au capital et plus de 100 millions venus de Chine avec Dongfeng.

Il se pourrait que Conforama devienne un autre acteur de la nouvelle RCC (Rupture conventionnelle collective) des ordonnances Macron, refusée par Pimkie, acceptée par PSA mais qui demande des avantages particuliers aux salariés pour que les syndicats manifestent leurs accords et dont CONFORAMA ne devrait pas avoir les moyens financiers d'assurer.
http://www.lesfeminines.fr/wordpress/blog/2018/01/10/naming-ligue-1-conforama-bord-depot-de-bilan-mandat-ad-hoc-negocier-dettes/

Carrefour rachète à Conforama ses parts dans Showroomprivé
11 janvier 2018
https://fr.finance.yahoo.com/actualites/pourquoi-carrefour-rach%C3%A8te-%C3%A0-conforama-192842166.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6816
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: L'Europe impopulaire   Mer 17 Jan - 16:14


La morgue personnifiée

CETA, le traité Cheval de Troie
Moscovici avoue. Le #CETA s'appliquera même si un peuple le refuse.
17 janvier 2018
Arrow https://pbs.twimg.com/media/DTvMwdpWsAAOCiu.jpg
https://melenchon.fr/2016/09/13/ceta-le-traite-cheval-de-troie/

Laurent Reversat, l'un des co-porte-parole de la Confédération paysanne : « L'agriculture est victime du Ceta »
encore une fois, l'agriculture a servi de monnaie d'échange au cours des négociations et a été la victime de ce traité, puisqu'elle a été sacrifiée.
Aujourd'hui, le Canada exporte 4.500 tonnes de viande bovine et un peu moins de 40.000 tonnes de blé vers l'Europe. Avec le Ceta, ces quantités vont passer à 45.000 et 100.000 tonnes.
https://www.ladepeche.fr/article/2016/11/07/2453757-l-agriculture-est-victime-du-ceta.html

Et le baratineur de Pierre Moscovici voulait faire croire qu'il veut "rendre la zone euro plus protectrice, humaine et démocratique"
https://www.touteleurope.eu/actualite/pierre-moscovici-rendre-la-zone-euro-plus-protectrice-humaine-et-democratique.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6816
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Con. Et sans vergogne, comme tout incestueux.   Lun 22 Jan - 19:21



Macron avoue à la BBC* que les Français voteraient pour la sortie de l’UE !

Plus con tu meurs ! Interviewé par la BBC, le président Macron reconnaît que les Français voteraient probablement pour la sortie de l’UE si le pays organisait un référendum.

Et il a fallu encore une fois que l’avatar qui nous sert de président de la République française se soit senti obligé d’attendre d’être dans un pays étranger pour dire tout le mal qu’il pense des avis de ses concitoyens et ridiculiser son pays. C’est déjà en Roumanie que Macron déplora l’hostilité des Français à toutes idées de réformes, en Allemagne qu’il révéla soumettre ses discours de président français à l’approbation de la chancelière Merkel avant de les prononcer..

Que les Français soient devenus hostiles à l’UE, ce n’est guère une nouveauté. Ils l’ont déjà dit clairement lors du référendum de 2005, même si les amis de M. Macron ne tinrent aucun compte de ce résultat, même si aujourd’hui des sondages sortis d’instituts aux mains des amis de M. Macron tentent éperdument de démontrer le contraire. Mais que ce coquelet écervelé aille à Londres pour s’épancher devant un journaliste britannique médusé par l’incongruité de ses propos, voilà qui dépasse les limites de l’imaginable !

On peut aussi s’amuser, comme Jacques Sapir, de voir un candidat de fortune, propulsé comme un vulgaire produit marketing par les banques et les élites aux abois pour compenser l’implosion du vieux système politique français, révéler aussi bêtement être minoritaire dans son pays sur sa position européiste et n’avoir pas été élu, comme il le prétendait, pour défendre le ralliement de ses électeurs à l’UE et à l’euro.

Mais inutile de dire que le président Macron ne s’appuie évidemment pas sur son décoiffant aveu pour revendiquer l’idée d’organiser un tel référendum, ni pour se résoudre à suivre l’avis de ce qu’il considère publiquement, sur la BBC anglaise, comme l’avis majoritaire de ses concitoyens, mais pour justifier qu’il n’a l’intention de tenir compte ni de l’un, ni de l’autre.

Est-ce une surprise ?

21 jan 2018
https://yetiblog.org/macron-avoue-a-la-bbc-que-les-francais-voteraient-pour-la-sortie-de-lue/
https://www.express.co.uk/news/uk/907719/Macron-France-vote-to-LEAVE-EU-referendum-Brexit-Brussels-Marr

*Vidéo : https://youtu.be/yX0rPsAsxwQ

Emmanuel Macron rend hommage à Paul Bocuse "homme de fidélité".
Paul Bocuse, un polygame assumé
https://www.closermag.fr/people/paul-bocuse-un-polygame-assume-la-face-moins-connue-du-grand-chef-775571
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6816
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: L'Europe impopulaire   Jeu 25 Jan - 7:32



Sortir l’Europe de la crise : un nouveau Traité de l’Élysée

Déclararion de Dietmar Bartsch, Jean-Luc Mélenchon et Sahra Wagenknecht sur les 55 ans du traité de l’Elysée – Texte commun de La France insoumise et de Die Linke [Extraits]

Français et Allemands, nous apprécions positivement tout ce que la coopération entre nos deux pays a offert à l’histoire de l’Europe après la seconde guerre mondiale. Cinquante-cinq ans après la signature du Traité de l’Élysée, cette coopération entre nos deux pays doit être renouvelée pour faire face aux nouveaux défis de notre temps. Mais pour autant, nous n’acceptons pas que cela serve de prétexte à l’instauration d’un directoire de nos deux pays décidant pour les 26 autres États membres de l’Union européenne. [...]

Le marché intérieur européen a été mis au service des banques et des grandes entreprises par le biais des traités européens et de la jurisprudence de la Cour de justice de l’Union européenne au détriment des réglementations nationales en matière de salaires, de droits sociaux et de normes environnementales. Ce modèle est de plus en plus étendu à l’échelle mondiale au moyen d’accords de protection du commerce et des investissements tels que le CETA, le TISA ou le JEFTA et d’une « justice » privée parallèle, les tribunaux d’arbitrage sous la coupe des grandes entreprises.

Les gouvernements allemand et français veulent profiter de la sortie de la Grande-Bretagne de l’Union européenne pour renforcer le complexe militaro-industriel par un réarmement permanent et pour étendre leur influence en Afrique, au Proche-Orient et en Europe orientale. Mais les guerres engendrées par les changements de régime, les guerres pour le pétrole et le gaz, l’absurde encerclement de la Russie et la dévastation économique qu’a entraîné notre politique commerciale et de voisinage ont produit la désintégration des États, facilité le recrutement du terrorisme et provoqué des vagues massives d’exil.

La chancelière fédérale Angela Merkel et le président français Emmanuel Macron veulent consolider l’Europe des banques et des grands groupes, qui a favorisé l’essor des forces réactionnaires de chaque côté du Rhin. Le nouveau pacte franco-allemand pour la zone euro ordonne toujours plus de réformes structurelles, la réduction permanente des salaires, des retraites et des investissements publics, un « Agenda 2010 » à la française, au lieu du renforcement de l’économie intérieure et de la suppression de l’excédent commercial allemand. Les parlements nationaux doivent en outre être privés de leurs pouvoirs dans le domaine des traités commerciaux internationaux. Le pacte franco-allemand pour l’Union de la défense promet le réarmement au lieu du désarmement, la confrontation militaire avec la Russie, l’affaiblissement des parlements dans le contrôle de l’armée et l’exception aux règles du pacte budgétaire pour les investissements militaires.

Nous sommes unis par un désir d’une coopération toujours plus étroite entre Allemands et Français, fondée sur la liberté, l’égalité et la fraternité. Nous voulons une Allemagne européenne, et non une Europe allemande. Nous nous engageons donc – que ce soit au gouvernement ou dans l’opposition – à promouvoir les initiatives de collaboration pour le progrès et de bon voisinage entre l’Allemagne et la France. Pour nous, les bases d’un nouveau Traité de coopération franco-allemand seraient les suivantes :

   > L’Allemagne doit, conformément à la loi relative à la promotion de la stabilité de 1967, s’engager dans le cadre de l’Union européenne en faveur d’un commerce extérieur équilibré, pour le bien des travailleurs en Allemagne et de ses partenaires européens, et elle doit soutenir les salaires et les investissements publics. Les excédents commerciaux chroniques de l’Allemagne ou de la France devraient être sanctionnés par un dépôt ne portant pas d’intérêt, à reverser à la Banque européenne d’Investissement pour abonder des crédits d’investissements publics.

   > L’Allemagne et la France devraient prendre l’initiative d’une conférence européenne sur la dette et prélever un impôt sur la fortune auprès des millionnaires, suivant l’exemple de la péréquation des charges opérée en Allemagne après la Deuxième Guerre mondiale. Le pacte budgétaire doit être suspendu et, en attendant une modification des traités européens, les investissements publics doivent être exclus des critères de Maastricht en matière de déficit. [...]

  > Dans cet esprit, nous souhaitons l’adoption de nouveaux traités européens, soumis à référendum dans tous les États membres de l’Union européenne [...]

https://melenchon.fr/2018/01/22/sortir-leurope-de-crise-nouveau-traite-de-lelysee/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6816
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: L'Europe impopulaire   Jeu 25 Jan - 9:42


Antonio Costa, Premier ministre du Portugal

Le Portugal peut-il remettre en cause les politiques d'austérité en Europe ?

En à peine deux ans, le pays de la péninsule ibérique a totalement relancé sa croissance. Une prouesse rendue possible grâce au gouvernement de gauche mis en place en 2015, et à sa politique de demande. Au point de remettre en cause le “modèle allemand” en Europe ?

Depuis presque deux ans, le Portugal affiche une santé économique inattendue. Le taux de chômage est passé de 17 à 8% depuis 2015, et s'accompagne d'une progression notable de la croissance du PIB, évaluée pour 2017 à 2,5%. À titre de comparaison, la moyenne des membres de la zone euro est de 1,9%, et seulement 1,5% pour la France.

Ces résultats viennent couronner la politique audacieuse du gouvernement de Lisbonne. Élu en novembre 2015, ce dernier est soutenu par une coalition de gauche (Parti communiste portugais, les écologistes et la gauche radicale) qui se refuse à toute forme de politique d'austérité. Désormais, le Portugal incarne un espoir de changement économique et social pour tous ses voisins en difficulté. Et remet même en question le modèle historique allemand prôné par Bruxelles, comme l'explique Romaric Godin, journaliste à Médiapart et spécialiste de la macro-économie.

[...] lors de l’arrivée au pouvoir en 2015 d’Antonio Costa, beaucoup prédisaient un échec rapide de cette politique en raison de son caractère trop hétérodoxe et, notamment, trop dispendieux. Les agences de notation ont placé le Portugal sous surveillance. Nous étions juste après la crise avec la Grèce. Toutes ces prédictions se sont révélées fausses parce que le Portugal avait besoin d’un soutien à sa demande, et non d’une cure d’austérité pour améliorer une compétitivité externe qui le maintient dans une gamme de produits bas de gamme néfastes pour le niveau de vie des Portugais.

Pourquoi les politiques d'austérité n'ont-elles pas fonctionné en Europe ? Et pourquoi Bruxelles s'entête à imposer ce modèle ?

Les politiques d’austérité ont échoué parce qu’elles ont été simultanées, violentes et indiscriminées. L’obsession a été d’atteindre les mêmes objectifs quelles que soient les situations concrètes des pays. Ces choix politiques imposés d’en haut ont formé une spirale de compression de la demande européenne qui a atteint des économies importantes, comme l’Espagne, les Pays-Bas ou l’Italie. Cette politique a provoqué une deuxième récession en zone euro qui n’était pas nécessaire ni inévitable, et qui a duré six trimestres, soit la plus longue depuis la guerre. La reprise a été très longue et pénible. On se réjouit aujourd’hui du retour de la croissance, mais elle arrive avec six ans de retard et après une récession et une croissance molle où l’on a cru que la déflation (conséquence directe de la faiblesse de la demande) menaçait. Il a fallu que les banques centrales du monde entier et l’État chinois sortent les grands moyens pour sortir du marasme.

Bruxelles et Berlin refusent tout mea culpa sur le sujet, alors que le FMI et l’OCDE l’ont fait. Pourquoi ? Parce que reconnaître leur erreur voudrait dire que la consolidation budgétaire et les "réformes structurelles" n’étaient pas la solution à la crise de la dette. Or, c’est la narration qui a été construite en 2010 par Angela Merkel
[...]

Le modèle portugais actuel est-il transposable dans d'autres pays ? Cet exemple peut-il changer les directives de la Commission européenne ?

C’est difficile à dire, car chaque pays est différent. Mais l’austérité laisse des traces durables, comme l’ont montré plusieurs économistes : sur le plan de la capacité productive, de la productivité, des inégalités et des conditions de vie. Dans beaucoup de pays issus de la troïka, un soutien à la demande intérieure et aux conditions de vie des plus fragiles renforcerait la croissance. C’est aussi la demande qui s’exprime politiquement un peu partout en Europe, même en Allemagne. La Commission a reconnu ce besoin en 2016 en demandant un plan de relance, qui lui a été refusé. Aujourd’hui, le blocage vient moins de la Commission que du Conseil. [...]

Une telle politique de demande en France est-elle envisageable ?

[...] le problème français de l’offre ne réside sans doute pas seulement dans un problème de coûts. Malgré les prétentions du gouvernement à faire une politique de "soutien au pouvoir d’achat", on constate que la consommation va plutôt ralentir l’an prochain. C’est logique : les réformes structurelles visent à contenir la demande intérieure, donc les prix et les salaires. Un soutien réel à la demande des plus fragiles, celle qui se traduit en consommation le plus directement, viendrait corriger cette situation et donner plus de confiance aux ménages. [...]

Propos recueillis par Guillaume Narduzzi-Londinsky
https://www.lesinrocks.com/2018/01/24/actualite/le-portugal-peut-il-remettre-en-cause-les-politiques-dausterite-en-europe-111037061/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6816
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: L'Europe impopulaire   Sam 3 Fév - 2:23



Contre l’intérêt général
Hold-up social : comment le droit du travail a été démantelé en Europe, sans aucun bénéfice sur l’emploi et les gens

L’Allemagne, la Grèce, l’Italie, la Roumanie, ou encore l’Espagne... Et maintenant la France. Ces dix dernières années, la plupart des pays de l’Union européenne ont subi de profondes réformes du droit du travail. Officiellement, au nom de la lutte contre le chômage. Mais les études réalisées depuis, y compris par les institutions les plus libérales, sont unanimes : leur impact sur l’emploi a été minime.
En revanche, ces politiques se sont traduites par une explosion de la précarité et une baisse des rémunérations pour les salariés. Basta !, en collaboration avec les journalistes d’Investigate Europe, vous propose une enquête grand format sur le hold-up des « réformes structurelles ».

Elisa Simantke, Harald Schumann
14/12/2017
https://www.bastamag.net/Hold-up-social-comment-le-droit-du-travail-a-ete-demantele-en-Europe-sans-aucun
https://www.youtube.com/watch?v=NDYNlnLP9m4
cyclops
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6816
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: L'Europe impopulaire   Mer 21 Fév - 12:26



Budget 2021-2027 de l'UE : les propositions-choc de la Commission européenne

Diminuer les crédits de la Politique agricole commune (PAC) de 15 à 30 %, supprimer les aides régionales à toutes les régions françaises… Ces hypothèses seront sur la table du Conseil, vendredi 23 février.

Revenu agricole : -10 %

Le budget de la Politique agricole commune est le plus important, avec environ 400 milliards d’euros sur les sept années (37 % du total) : la Commission européenne évoque une coupe de 120 milliards (30 % de l’enveloppe), qui entraînerait « une baisse du revenu agricole moyen de plus de 10 % dans un certain nombre d’États membres ». Elle ne précise pas lesquels, mais les agriculteurs français, premiers bénéficiaires de la PAC (13 % des versements), seraient les premiers touchés.

Autre gros budget, les fonds de cohésion, environ 370 milliards d’euros sur la période. Une première hypothèse est d’économiser 95 milliards en supprimant les aides aux régions les plus développées - dont toutes en France, hors les Dom-Tom. La seconde hypothèse, à 124 milliards d’économies, sacrifie aussi nos régions d’Outre-mer à l’Europe centrale.

La Commission européenne suggère une augmentation des contributions nationales, ou une ponction plus importante de la TVA…
http://www.bienpublic.com/actualite/2018/02/20/budget-les-propositions-choc-de-la-commission-europeenne

Les multinationales s'impatienteraient-elles face à l'inefficacité des suicides d'agriculteurs ?

Comment les multinationales chinoises rachètent des terres agricoles en France
Le rachat de 1700 hectares de terres effectué dans l'Indre par la multinationale chinoise Hong Yang n'est pas passé entièrement inaperçu.
https://reflets.info/articles/comment-les-multinationales-chinoises-rachetent-des-terres-agricoles-en-france

Le temps des paysans-propriétaires est bel et bien révolu. « Mon père avait plus de 80 hectares et mon grand-père une bonne centaine. Moi, j’en ai 45, dont une vingtaine en précaire. Ça veut dire que je n’ai aucun droit dessus car j’ai été exproprié. »
Maraîchers, arboriculteurs, céréaliers. Ici personne n’échappe à l’incertitude causée par les expropriations en cascade.
Jacques Proix, lui, reste perplexe face à la créativité des planteurs de béton. «  Je ne sais pas ce qu’il faut faire... Pour eux, la terre ce n’est que du foncier.»
http://multinationales.org/Ces-ultimes-terres-agricoles-qui-resistent-encore-a-la-betonisation-du-grand

75% des terres arables mondiales aux mains de 3 multinationales
http://www.atlantico.fr/decryptage/75-terres-arables-mondiales-aux-mains-3-multinationales-atlantico-bayer-monsanto-chemchina-syngenta-dow-dupont-2708659.html
http://multinationales.org/La-carte-mondiale-des-accaparements-de-terres-plus-de-30-millions-d-hectares


La loi contre l’accaparement des terres agricoles censurée par le Conseil constitutionnel
Son objectif était d’éviter que des sociétés financières ne dénaturent les terres agricoles.
https://www.la-croix.com/Economie/France/La-contre-laccaparement-terres-agricoles-censuree-Conseil-constitutionnel-2017-03-17-1200832766
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6816
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: L'Europe impopulaire   Lun 26 Fév - 11:05


Casse de la SNCF : lignes à supprimer

Le monopole d'exploitation de la SNCF est un obstacle juridique à la libéralisation des transports ferroviaires dans l'Union européenne
https://www.senat.fr/rap/r08-220/r08-2201.html


Macron s'apprête à spolier les cheminots et les Français

Le gouvernement doit dévoiler lundi sa stratégie pour conduire la réforme à haut risque du rail et de la SNCF, et notamment dire s'il compte légiférer par ordonnances, un passage en force que les syndicats considèreraient comme une déclaration de guerre.

'"On a des éléments de statuts et une gestion de l'entreprise qu'il faut adapter", a indiqué samedi le président Emmanuel Macron à un salarié de la SNCF inquiet qui l'avait interpellé lors de l'inauguration du salon de l'Agriculture.

"Je ne peux pas avoir d'un côté des agriculteurs qui n'ont pas de retraite et de l'autre avoir un statut cheminot et ne pas le changer", a souligné le président. "Vous n'avez pas le même rythme que mon grand-père qui était cheminot"'

Lundi 26 février 2018
http://portail.free.fr/actualites/france/7471965_20180226_le-gouvernement-engage-sa-reforme-du-rail.html





La SNCF, L'Union européenne, et la destruction méthodique des services publics

Au sein de l'Union Européenne, la stratégie de démolition et de privatisation des services publics et du patrimoine public est générale. Elle constitue la suite naturelle de l'Acte Unique Européen de 1986. Et si la SNCF est visée par une directive de 1991 suivie de quatre "paquets ferroviaires", l'Éducation et la recherche le sont par la stratégie de Lisbonne adoptée en mars 2000 et dont les effets négatifs étaient déjà évidents lors de la crise de 2004 dans la recherche. Ce ne sont que des exemples.

24 juin 2014
http://www.reveilcommuniste.fr/article-la-sncf-l-union-europeenne-et-la-destruction-methodique-des-services-publics-123983882.html


Quelques grandes dates du chemin de fer

1827, mise en service de la première voie ferrée, en France, elle reliait Saint-Etienne à Andrézieux

1832, première ligne régulière de transport de voyageurs en France entre Saint-Etienne et Andrézieux.

1833, le législateur français fait du chemin de fer une "chose publique" et pose la concession comme forme de gestion de ce bien public.

1938, création de la S.N.C.F

1982, en France, Loi d’orientation des transports intérieurs. L’article 18 précise que la SNCF est chargée d’exploiter, d’aménager, de développer, selon les principes du service public, le réseau ferré national.

1983, nouveau statut de la S.N.C.F : elle devient établissement public industriel et commercial (EPIC).

1993, privatisation de British Rail qui coûte des milliards de livres aux contribuables britanniques. Une cinquantaine d’entreprises privées se sont partagées British Rail à bon prix au détriment de l’Etat. Les sociétés privées n’investissent pas dans le réseau, et n’améliorent pas la sécurité. Leur seule priorité est de dégager, le plus rapidement, les plus gros profits possibles.

1997, création par la loi 97-135 de Réseau Ferré de France, chargé de la gestion de l’infrastructure ferroviaire nationale et, en conséquence, de la dette de la SNCF correspondant aux infrastructures, mais aussi aux investissements à venir.

2003, dix ans après la privatisation de British Rail, le gouvernement britannique travailliste a placé Railtrack sous tutelle, puis l’a transformée en société à but non lucratif et rebaptisée Network Rail. Bel exemple de socialisation des pertes : Network Rail a repris les dettes de Railtrack (9,3 milliards de livres) et a touché 21 milliards de livres de la part du gouvernement pour les rembourser et financer les investissements.

En 1995, la grève déclenchée pour combattre le plan Juppé sur les retraites a surtout révélé le profond malaise des cheminots. Au lieu d’utiliser cette crise, pour mettre en place un plan ambitieux de relance du ferroviaire, le gouvernement Juppé s’en est servi pour justifier une réforme aboutissant, à terme, au démantèlement de l’entreprise en suivant à la lettre les prescriptions de la Commission Européenne. En 1991, dans la discrétion, les pays de l’Union Européenne se sont accordés pour ouvrir progressivement le rail à la concurrence

La réforme mise en oeuvre en 1997 respecte ces deux grandes règles européennes : la gestion de l’infrastructure a été confiée à un établissement public indépendant baptisé Réseau Ferré de France (RFF), et la SNCF gère la fourniture du service de transport. La compagnie publique a voulu aller plus loin dans cette logique : répartir ses moyens humains et techniques entre ses différentes activités. En vain jusqu’à présent, les cheminots (et plus particulièrement les conducteurs) ayant compris les dangers de cette politique, facilitant à terme la filiation ou la vente des activités.

Les gouvernements ont largement expliqué que cette réforme visait à désendetter la compagnie ferroviaire pour lui redonner les moyens d’investir. Il n’en est rien. Entre 1997 et 2002, la dette a augmenté de 9 milliards d’euros pour s’établir, à la fin 2002, à 50 milliards d’euros. Ni RFF, ni la SNCF n’ont les moyens financiers pour moderniser le réseau et construire les nouvelles voies qui seraient nécessaires pour faciliter le trafic fret. D’ailleurs, les pays qui, comme l’Allemagne, ont déjà ouvert le fret à la concurrence, n’ont pas enregistré de hausse de ce trafic, contrairement à ce que Bruxelles avait promis. Les 15 milliards d’euros nécessaires au niveau européen pour disposer d’un réseau ferroviaire dédié au fret intra - européen ne sont toujours pas financés.

En revanche, le démantèlement du système ferroviaire est en bonne voie. La régionalisation en constitue une étape clé. L’idée d’impliquer les élus locaux dans la gestion du trafic local et faire financer cette activité par les conseils régionaux (ce que l’Etat se refusait à faire) peut paraître bonne. Mais les régions, dont les moyens financiers sont limités, voudront diminuer le coût de cette activité. La Commission Européenne travaille déjà sur un texte obligeant l’ouverture à la concurrence du trafic passager régional. La même évolution sera imposée aux grandes lignes traditionnelles (non TGV) qui sont déficitaires : alors que ces liaisons sont subventionnées par l’Etat dans l’aérien, la SNCF ne reçoit pas d’aide publique. Progressivement, ligne après ligne, activité après activité, l’ensemble du secteur va donc passer sous la coupe des opérateurs privés.

Extraits de "L’organisation du transport ferroviaire en France et en Europe"
Mai 2004
http://www.amis.monde-diplomatique.fr/article.php3?id_article=435&debut_articles_rubrique=25


https://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_de_la_SNCF
http://www.cer-sncf-regionnantes.com/le-cer__trashed/historique


Pour rappel le service public a pour vocation et fonction d'offrir un service égalitaire à TOUS les citoyens ! Le primat de la rentabilité, c'est le contraire total.
Précisément la péréquation vise à solidariser les activités rentables financièrement équilibrées et celles qui ne le sont pas.
Wikipedia :
"Ce système est une règle de gestion des services publics, il les contraint d'assurer des missions que la seule rentabilité ne pourrait qu'encourager à abandonner (comme la desserte par la SNCF de petites communes ou le tarif unique pour l'acheminement d'un courrier d'un point quelconque du territoire à un autre)."

17 février 2018
http://www.reveilcommuniste.fr/2018/02/casse-de-la-sncf-lignes-a-supprimer.html
http://www.communcommune.com/2018/02/rapport-spinetta-les-lignes-sncf-que-macron-voudrait-supprimer.html


Fédérer la lutte pour le droit au chemin de fer
'est-il question de se préoccuper d’humanité dans le transport ferroviaire ? Non, bien sûr. Ceux qui ont laissé tout cela se faire et qui ont ruiné un système qui fonctionnait ont d’autres soucis. Ils doivent « moderniser » ! Bientôt, donc, tout sera « réformé ». Le personnel sera flexibilisé, rendu « agile » et tutti quanti. Cela signifie que plus rien ne marchera correctement. Nous en avons un avant-goût avec la multiplication actuelle des retards. Bientôt, le retard sera la règle, le chaos et les tarifs exorbitants la norme. Dans tous les pays où les réformes de Bruxelles ont été appliquées, c’est ce qui s’est passé.'

'Dans tous les pays du monde dévastés par les trouvailles des néolibéraux, on doit recréer des voies de chemin de fer. Des régions renaissent alors grâce au désenclavement et aux emplois ainsi créés. En France, des incapables qui ont tout ruiné vont encore supprimer 9000 km de voies, augmenter le prix des billets et ainsi de suite. Revoilà le vol en réunion qui se reproduit. Avec les mêmes refrains de « modernité », « courage », « réformes » et « lutte contre les privilèges ».'

'Lutter pour le droit au chemin de fer n’est pas une question limitée aux intérêts de ceux qui travaillent dans cette branche d’activité. Il s’agit d’un enjeu écologique contre la prolifération du transport routier sous toutes ses formes. Il s’agit d’un enjeu d’organisation du développement de l’activité économique sur tout le territoire. Il s’agit d’empêcher l’effondrement d’un réseau construit en plusieurs génération représentant un patrimoine commun productif et utile pour de longues décennies encore. Il s’agit donc d’une bataille globale. Donc une bataille politique.'
https://melenchon.fr/2018/02/20/la-semaine-ou-lallemagne-atteint-le-point-godwin/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6816
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: L'Europe impopulaire   Lun 26 Fév - 15:53



Désormais lobbyiste, Barroso garde ses entrées à la Commission européenne

Prétendument interdit de séjour au Berlaymont, le siège de la Commission européenne, José Manuel Barroso n'aura pas tardé à y faire son retour. Enfin, presque : c'est dans un hôtel - le Silken Berlaymont - sis à cinquante mètres de son ancien bureau, que l'ancien président de la Commission europeenne, devenu lobbyiste pour la banque d'investissement Goldman Sachs, a rencontré le Finlandais Jyrki Katainen. Celui-ci est vice-président en titre de la Commission européenne, chargé de la compétitivité, de la croissance et de l'emploi...

L’ancien président du collège européen s’était engagé à ne pas exercer d’activité de lobbying auprès des commissaires au profit de son nouvel employeur.

Une pétition dénonçant le « pantouflage » de l’ancien président avait récolté 150.000 signatures.
http://www.lemonde.fr/europe/article/2018/02/20/desormais-lobbyiste-barroso-garde-ses-entrees-a-la-commission-europeenne_5259931_3214.html

Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker, lui-même un temps soupçonné d'avoir empêché l'UE de prendre des mesures contre l'évasion fiscale, a volé au secours de son prédécesseur. «Ce n'est rien !», a-t-il déclaré. «Nous n'avons jamais dit que José Manuel Barroso ne pouvait pas rencontrer de commissaires», a de plus souligné M. Juncker mercredi 21 février, ajoutant que ce dernier qui «n'est pas un gangster» avait été inscrit «sur la liste des lobbyistes». La mémoire de Juncker semble lui faire défaut, puisque si Goldman Sachs est inscrite dans le registre de transparence de la Commission européenne, le nom de M. Barroso n'est pas mentionné, a constaté l'AFP.
https://fr.sputniknews.com/international/201802231035266862-ue-commission-europeenne-jose-barroso-goldman-sachs/

[Vidéo] Barroso chez Goldman Sachs : 5 conflits d'intérêts aussi scandaleux
L'homme politique portugais est loin d'être le seul concerné dans ce qui pourrait s'apparenter à un conflit d'intérêts. Une enquête de l’ONG Corporate Europe Observatory, datant de 2015, démontre que 9 des 26 membres de sa commission ont rejoint le secteur privé ou des organisations qui entretiennent des liens étroits avec d'influentes entreprises.

De quoi douter de l'honnêteté de ces anciens membres lorsqu'ils opéraient au coeur de l'organe exécutif de l’Union européenne.

Neelie Kroes, ex-commisaire à la Concurrence puis au Numérique aurait ainsi été pendant son mandat à la tête de Mint Holdings Ltd., une société offshore installée aux Bahamas. Elle est également depuis la fin de sa mission européenne salariée de la Bank of America Merrill Lynch. La Commission européenne a d'ailleurs soumis pour avis, le 8 octobre dernier, ce dossier épineux à son comité d'éthique.

Parallèlement, Janez Potocnik, ancien commissaire à l’Environnement, s'est recasé à la tête du Forum for the Future of Agriculture, organisation cocréée par Syngenta... une entreprise mondiale de pesticides.

Autre cas embarrassant : Viviane Reding, ex-commissaire européenne à la société de l'information et aux médias, qui souffle dorénavant ses petits conseils à l'oreille de la fondation Bertelsmann, un laboratoire d'idées financé par le propriétaire de RTL Group.
https://www.nouvelobs.com/economie/20161019.OBS0036/video-barroso-chez-goldman-sachs-5-conflits-d-interets-aussi-scandaleux.html

'Le "lobbying" est une activité relevant de la corruption active, et devrait être strictement interdite et poursuivie au pénal. Détourner la recherche de l'intérêt général (objectif théorique supposé des institutions européennes) au profit d'intérêts privés (bien sûr déjà les plus puissants) est une activité de voyous qu'on ne doit plus tolérer.' Mick

'Et qui est désormais derrière Goldman Sachs, après le retentissant scandale ? L'État américain a su s'associer avec cette entreprise de truands qui a fait ses preuves dans la mise au tapis de la Grèce et le début d'une politique de tiers-mondisation dans le reste de l'Europe grâce à l'accélération du libéralisme débridé.' PHILIPPE FRITSCH

Macron en est un autre exemple.

Just another Macron monday-banksters win again in French election
May 8, 2017
https://seekingalpha.com/article/4070538-just-another-macron-monday-banksters-win-french-election
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6816
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: L'Europe impopulaire   Mer 21 Mar - 10:05



Environnement
Les oiseaux disparaissent des campagnes françaises

Le CNRS et le Museum d'histoire naturelle révèlent que près d’un tiers des oiseaux vivant en milieu agricole ont disparu en 23 ans.  

[...] ce déclin dans les campagnes "atteint un niveau proche de la catastrophe écologique". "On ne prend pas de grands risques en disant que les pratiques agricoles sont bien à l'origine de cette accélération du déclin", a dit à l'AFP Grégoire Loïs, directeur-adjoint de Viginature, qui chapeaute le STOC, car les oiseaux ne déclinent pas au même rythme dans d'autres milieux.

Toutes les espèces sont concernées, probablement du fait de "l'effondrement des insectes", notent les deux institutions.

Cette disparition massive est concomitante à l'intensification des pratiques agricoles ces 25 dernières années, plus particulièrement depuis 2008-2009, période qui correspond entre autres à la fin des jachères imposées par la Politique agricole commune, à la flambée des cours du blé, à la reprise du sur-amendement au nitrate permettant d'avoir du blé sur-protéiné et à la généralisation des insecticides néonicotinoïdes
http://www.parismatch.com/Actu/Environnement/Les-oiseaux-disparaissent-des-campagnes-francaises-1482659

10ème anniversaire de REACH : 1 million d’animaux morts pour le programme de tests de l’UE
L’Europe a du sang sur les mains. 1 million d’animaux ont été utilisés pour des tests de produits chimiques et elle ne peut plus se targuer d’être le chef de file du bien-être animal dans le monde.

Il y a 10 ans, l’Agence européenne des produits chimiques (ECHA) a commencé à superviser la directive REACH (pour Enregistrement, évaluation, autorisation et restriction des produits chimiques), le plus grand programme de tests de produits chimiques de ce type du monde.
8 juin 2017
https://www.petafrance.com/actualites/10eme-anniversaire-de-reach-1-million-danimaux-morts-pour-le-programme-de-tests-de-lue/


L'Europe du Traité de Lisbonne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6816
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: L'Europe impopulaire   Dim 25 Mar - 1:18



L'eurodéputée Karima Delli se bat contre l'heure d'été

'Ce week-end, nous changeons d’heure. Le Parlement européen ayant des doutes sur la pertinence du dispositif, cela pourrait être l’une des dernières fois que nous voyons l’heure d’été…'

'Reste que si le Parlement européen a adopté en février une résolution visant à mettre fin au changement d’heure, il lui reste à convaincre les 28 États membres. Car depuis 2001, tous les pays de l’Union européenne changent d’heure à la même date et au même moment de façon à faciliter les communications et les transports. Il n’est donc pas question de laisser chaque pays décider au cas par cas.

Détail qui n’en est pas un, si le changement d’heure venait à être aboli, nous resterions toute l’année calé sur l’heure d’hiver, qui est l’heure légale. Or, en France par exemple, si nous n’aimons pas changer d’heure (54% des Français sont contre), nous préférons tout de même largement l’heure d’été à celle d’hiver (76% des Français souhaiteraient rester à l’heure d’été, selon un sondage publié en 2015).
http://portail.free.fr/actualites/france/7511862_20180324_heure-d39ete-2018-l39eurodeputee-karima-delli-se-bat-pour-que-vous-ayez-une-heure-de-sommeil-en-plus.html
http://www.sudouest.fr/2018/03/23/passage-a-l-heure-d-ete-et-si-c-etait-l-une-des-dernieres-fois-4307764-4725.php


Karima Delli et autres européistes n'ont bien sûr, pas consulté les Français.
Il est vrai que le groupe EELV s'est joint à la droite et au PS pour mépriser le référendum de 2005 et imposer le Traité de Lisbonne en ne s'opposant pas, en février 2008, à la modification constitutionnelle permettant d'adopter son frère jumeau, le traité simplifié.
http://www.contrelacour.fr/sarkozy-hollande-bayrou-traitres-lisbonne/

Après l’approbation par le Parlement réuni en Congrès, lundi 4 février 2008, du projet de loi de révision constitutionnelle, préalable nécessaire à la ratification du traité, l’Assemblée nationale et le Sénat ont voté massivement en faveur de la ratification, respectivement dans la nuit de jeudi et de vendredi.
Les députés ont voté le texte par 336 voix pour, avec 52 contre, tandis que les sénateurs ont été 265 à l’approuver, 42 à le rejeter et 13 à s’abstenir.
https://www.euractiv.fr/section/avenir-de-l-ue/news/le-parlement-francais-ratifie-le-traite-de-lisbonne/

http://www.vie-publique.fr/actualite/panorama/texte-vote/loi-constitutionnelle-du-4-fevrier-2008-modifiant-titre-xv-constitution-pour-permettre-ratification-du-traite-lisbonne.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6816
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: L'Europe impopulaire   Dim 25 Mar - 4:42



Espagne, UE, Afrique, Amérique latine, Égypte, Turquie, Chine...
Extension du domaine de la dictature

Catalogne : manifestations après l’incarcération de dirigeants indépendantistes
Des milliers de manifestants sont descendus, hier 23 mars 2018, dans les rues de Catalogne après que la justice espagnole a incarcéré cinq dirigeants indépendantistes et lancé des mandats d’arrêts internationaux contre six autres en fuite à l’étranger.

Le juge de la Cour suprême chargé de l’enquête a inculpé formellement 13 dirigeants indépendantistes pour «rébellion», une infraction passible de 30 ans de prison. Il a écroué cinq d’entre eux, dont Jordi Turull, le candidat à la présidence qui devait tenter de se faire élire au second tour par le parlement catalan samedi. Quatre autres sont déjà en prison depuis des mois.

Le noyau dur des dirigeants indépendantistes inculpé
Dans un arrêt méthodique de 70 pages, il s’emploie à justifier les poursuites pour rébellion, les plus graves mais aussi les plus controversées car elles impliquent l’existence d’un «soulèvement violent» qui, selon de nombreux juristes, ne s’est jamais produit.

La Catalogne est sous tutelle du gouvernement central depuis bientôt cinq mois, après la déclaration d’indépendance mort-née votée par son parlement le 27 octobre 2017. [...]
https://www.letemps.ch/monde/catalogne-manifestations-apres-lincarceration-dirigeants-independantistes

L'alternance démocratique se développe en Afrique, malgré 11 dictateurs encore accrochés au pouvoir depuis plus de 15 ans.
Six présidents sont au pouvoir depuis plus de 20 ans :
   - Guinée équatoriale : Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, au pouvoir depuis 38 ans
   - Cameroun : Paul Biya, au pouvoir depuis 35 ans
   - Ouganda : Yoweri Museveni, au pouvoir depuis 31 ans
   - Soudan : Omar Hassan el-Bechir, au pouvoir depuis 28 ans.
   - Tchad : Idriss Deby, au pouvoir depuis 27 ans.  
   - Erythrée : Issayas Afewerki, au pouvoir depuis 24 ans
   - Sans compter Robert Mugabe, président depuis 30 ans après avoir été Premier ministre pendant sept ans, et qui négocie actuellement sa démission au Zimbabwe.

Cinq présidents sont au pouvoir depuis plus de 15 ans :
   - Congo : Denis Sassou-Nguesso, président depuis 19 ans
   - Rwanda : Paul Kagame, président depuis 17 ans, après avoir été Vice-Président pendant cinq ans auparavant
   - Djibouti : Ismaïl Omar Guelleh, président depuis 17 ans
   - Algérie : Abdelaziz Bouteflika, président depuis 17 ans.
   - République démocratique du Congo (RDC) : Joseph Kabila, président depuis 16 ans. Il a outrepassé la fin de son mandat le 19 décembre 2016, donnant lieu à de violentes manifestations à Kinshasa entre groupes armés. Plusieurs personnes ont été tuées.

23.01.2017
https://www.franceculture.fr/geopolitique/afrique-vers-la-fin-des-dictateurs


Amérique du sud. Washington fait régner le chaos dans les pays qui s'opposent aux intérêts états-uniens, parvenant même à faire destituer des présidents élus.
'Coup d’État en Amérique latine : les méthodes de l’impérialisme américain du 11 septembre 1973 toujours en vigueur'
https://www.initiative-communiste.fr/articles/international/coup-detat-en-amerique-latine-les-methodes-de-limperialisme-americain-du-11-septembre/

L'Égypte, sous la férule de l'armée depuis des décennies
L'ex-maréchal Abdel Fattah al-Sissi a écrasé tous ses opposants depuis 2013 pour devenir le maître incontestable de l'Egypte.
http://portail.free.fr/actualites/monde/7511460_20180324_l39egypte-sous-la-ferule-de-l39armee-depuis-des-decennies.html
http://portail.free.fr/actualites/monde/7511449_20180324_abdel-fattah-al-sissi-l39incontestable-maitre-de-l39egypte.html


Erdogan enracine sa dictature en Turquie
Il y a un an, dans la nuit du 15 au 16 juillet 2016, Recep Tayyip Erdogan échappait à une tentative de putsch attribuée au prédicateur islamiste Fethullah Gülen. Une purge sans précédent s’ensuivit dans l’ensemble de la société turque avec un lourd bilan : 100.000 fonctionnaires, dont 33.000 membres de l’éducation nationale, ont été limogés ; 7.600 soldats, dont des dizaines d’officiers suspendus ; 150 journalistes emprisonnés et 2.500 autres eux aussi suspendus.
https://humanite.fr/erdogan-enracine-sa-dictature-en-turquie-638905

La Constitution chinoise va être amendée, laissant au président Xi Jinping la possibilité d'être plus de dix ans au pouvoir.
http://www.europe1.fr/emissions/vincent-hervouet-vous-parle-international/lempereur-de-chine-pourra-etre-reelu-a-vie-3585806

En Allemagne, Angela Merkel est chancelière depuis 2005. Membre du gouvernement allemand depuis 1991, elle est portée au pouvoir par un parti qui a le contrôle total du pays (CDU/SPD).
https://www.lexpress.fr/actualite/monde/europe/angela-merkel-chanceliere-allemande-depuis-2005_1828640.html

Macron règne sur la France avec un score de 18 % des voix au premier tour de l'élection présidentielle de 2017.
'Ère Macron, les symptômes d'une dictature'
https://www.youtube.com/watch?v=tl6Mxi7pPhU  cyclops

"C'est une dictature qui se prépare"
http://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/c-est-une-dictature-qui-se-prepare-emmanuel-macron-interpelle-lors-de-son-deplacement-en-indre-et-loire-1047587.html

Avec Macron, la Dictature en marche
Sous prétexte de renforcer les mesures contre le terrorisme, le gouvernement Macron s'apprête à faire passer dans la loi les principales mesures d'exception de l'état d'urgence. En l'absence de tout contrôle judiciaire chaque préfet aura désormais le droit de perquisitionner ou d'assigner à résidence tout citoyen qui le dérange.
https://fr.sputniknews.com/blogs/201706091031767596-macron-loi-etat-urgence-terrorisme/

Ajoutons enfin l'annonce faite en mai dernier de gouverner par ordonnances et d'un Président déclarant "je vous invite à lire notre constitution. Vous savez, ça va détendre tout le monde" pour renforcer les inquiétudes, nourries, d'une dérive exécutive sans précédent et sans garde-fou
https://www.huffingtonpost.fr/vincent-brengarth/presidence-emmanuel-macron-renversement-cinquieme-republique_a_23026569/

Que nous réservent le Président Dictateur Général Macron et son DRH, E. Philippe, pour 2018 ?
http://www.revolutionpermanente.fr/Que-nous-reservent-le-President-Dictateur-General-Macron-et-son-DRH-E-Philippe-pour-2018
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6816
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: L'Europe impopulaire   Mar 27 Mar - 6:03


Valmy : l’armée républicaine défait la coalition des Rois

Le président Macron en définissant le concept de souveraineté européenne vide de son contenu le concept de souveraineté populaire

'La notion de souveraineté désigne ce qui est « au-dessus des autres dans son genre ». C’était au départ le souverain, le monarque. En France, dans le prolongement de Rousseau notamment, l’idée républicaine a conduit d’un côté à faire du peuple le détenteur inaliénable de la souveraineté, et de l’autre à définir la Nation en tant que corps politique, et non pas ethnique ou que sais-je encore. De là découle le primat de la souveraineté populaire et la définition du cadre dans lequel elle est la plus à même de s’exprimer, le cadre national.

La souveraineté européenne, en s’affranchissant du cadre national, postule l’existence d’un peuple européen qui n’existe pas. Ses partisans usent donc d’un mythe pour se défaire de cette souveraineté populaire et de ces peuples qui s’avèrent si récalcitrants à la potion libérale qu’on entend leur imposer.

L’Union européenne se construit depuis des décennies contre la souveraineté populaire. Au point qu’en janvier 2015, le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker assénait : « Il ne peut y avoir de choix démocratique contre les traités européens ». [...]

La réponse proposée est des plus brutales : puisque les peuples dans les cadres nationaux ne veulent plus de cette politique, enlevons leur cette souveraineté pour la faire glisser dans un cadre technocratique où elle ne sera plus représentative mais délégative : l’UE. [...]

L’antidote à la souveraineté européenne de M. Macron, c’est donc le vote lors des européennes de 2019. Encore faut-il pour cela que le débat public ait été éclairé et que les citoyens aient pu appréhender ce que recouvre cette formule qui apparaît creuse mais qui est en réalité un aller sans retour vers la perte de souveraineté. [...]

je préconise que nous nous rendions utiles immédiatement à Strasbourg. En y faisant par exemple la chasse aux lobbyistes qui y pullulent pour soustraire l’action publique à l’intérêt général. Et en luttant pied à pied pour que la souveraineté européenne ne vienne pas étouffer la souveraineté populaire, et donc les souverainetés nationales, en défendant par exemple la mise en place d’un principe de non-régression sociale et écologique, d’un droit de veto sur les sujets clés, ou encore d’ une inversion du principe de subsidiarité pour permettre aux États de décider la part de souveraineté qu’ils délèguent ou souhaitent récupérer…Bref de poser les jalons nécessaires à la grande bifurcation à venir pour mettre enfin la construction européenne dans les mains des peuples européens.'

Extrait de « Au nom de la souveraineté populaire, chaque peuple libre est donc fondé à désobéir à ces traités » par François Cocq
26 mars 2018
https://francoiscocq.fr/2018/03/26/au-nom-de-la-souverainete-populaire-chaque-peuple-libre-est-donc-fonde-a-desobeir-a-ces-traites/



Identité nationale : souveraineté nationale et souveraineté populaire
par Roland Weyl

Et si le débat sur l’identité nationale abordée du seul point de vue de l’immigration, lancé par Sarkozy visait aussi à masquer, dans notre pays, la perte de souveraineté populaire au profit des grands groupes de la finance prenant appui sur l’Europe supra nationale ?
Et si l’arbre de l’immigration était pointé du doigt pour mieux masquer la forêt des abandons de souveraineté consentis à l’Europe du Capital ?
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article453
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6816
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: L'Europe impopulaire   Mar 27 Mar - 10:43



Chasse aux réfugiés dans l'UE austéritaire

BELGIQUE
Le gouvernement va fermer tous les centres d'accueil pour réfugiés qui avaient été ouverts en urgence en 2015

Le gouvernement fédéral a approuvé vendredi 23 mars 2018, dans le cadre du contrôle budgétaire, un nouveau "plan de démantèlement des places d'asile".

Les neuf derniers centres d'accueil pour réfugiés ouverts durant la crise de l'asile fermeront leurs portes cette année, ce qui entraînera la disparition de 2.854 places places collectives, a indiqué lundi le cabinet du secrétaire d'État à l'Asile et à la Migration, Theo Francken.
http://www.7sur7.be/7s7/fr/34762/Crise-des-refugies/article/detail/3393794/2018/03/26/6-450-places-d-asile-en-moins.dhtml

Instauration de visites domiciliaires en vue d'interpellation et expulsion de réfugiés
Fin du respect de la vie privée et de l'inviolabilité du domicile
http://www.7sur7.be/7s7/fr/1502/Belgique/article/detail/3356555/2018/01/29/Visites-domiciliaires-1-000-dossiers-prets-a-etre-executes.dhtml

Les contrôles d'identité dans le métro bruxellois s'effectueraient en collaboration avec la police fédérale et l'Office des étrangers afin de faire gonfler les chiffres des arrestations des demandeurs d'asile.
http://www.7sur7.be/7s7/fr/34762/Crise-des-refugies/article/detail/3382678/2018/03/06/La-STIB-est-le-bras-arme-de-Theo-Francken.dhtml



FRANCE
Une nouvelle réforme met en danger des droits des réfugiés et des migrants


Retour sur les trois mesures les plus dangereuses de cette réforme :
-Rendre plus difficile la possibilité de faire appel
-Être renvoyé avant même une décision finale
-Être détenu sans avoir commis aucun crime

Ces trois mesures du projet de loi constituent des sanctions pour des personnes qui n’ont commis aucun crime et ne recherchent en France que la possibilité de reconstruire leur vie. Fuir des violences, vouloir travailler, étudier, les raisons pour se déplacer sont multiples. Il est grand temps de changer d’approche lorsqu’on parle de migration.
https://www.amnesty.fr/refugies-et-migrants/actualites/les-3-mesures-les-plus-dangereuses-du-projet-de-loi

Comme Mamadou Bam, un jeune malien amputé des deux pieds après avoir tenté sa chance, d'autres migrants ont gardé de lourdes séquelles de leur traversée du col de l'Échelle, dans les Hautes-Alpes.
https://www.francetvinfo.fr/monde/europe/migrants/hautes-alpes-le-col-de-l-echelle-un-itineraire-dangereux-emprunte-par-les-migrants_2557047.html

Arrow Pétition pour interpeller les Présidents de Groupe à l'Assemblée Nationale sur le projet de loi Asile et immigration
https://www.amnesty.fr/refugies-et-migrants/petitions/en-ce-moment-les-deputes-debattent-du-projet-de-loi

Les dessous du projet de loi Asile et immigration
Les droits humains sacrifiés au nom de l’efficacité

Les manipulateurs pervers qui gouvernent la France opposent dangereusement les réfugiés et les migrants avec ce nouveau projet de loi, qui indique clairement que pour protéger les réfugiés, il faut renvoyer des migrants.
Rogner les droits des migrants, comme les priver de liberté, est cyniquement légitimé par une fin ‘’humanitaire’’.
https://www.amnesty.fr/refugies-et-migrants/actualites/les-dessous-du-projet-de-loi-asile-et-immigration

Voir Le Media du 26 mars à partir de la 24e minute :
https://www.youtube.com/watch?v=i63ZLMNZRMA  cyclops

Le BAM donne rendez-vous le 15 avril dans la rue
https://www.helloasso.com/associations/bureau-d-accueil-et-d-accompagnement-des-migrants-baam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6816
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: L'Europe impopulaire   Mar 27 Mar - 11:43



Affaire Skripal : Londres expulse 23 diplomates russes, le 14 mars

Sergueï Skripal, un ancien colonel des services de renseignement militaires russes, ainsi que sa fille ont été retrouvés inconscients le 4 mars 2018 aux abords d'un centre commercial de Salisbury, au Royaume-Uni. Recruté comme agent double par les services britanniques en 1995 et condamné en Russie à 13 ans de prison pour trahison, M.Skripal a obtenu l'asile au Royaume-Uni en 2010 après un échange d'agents de renseignement entre la Russie et les États-Unis.

Le 11 mars, la Première ministre britannique Theresa May a accusé la Russie d'implication dans l'empoisonnement de Sergueï Skripal et de sa fille Ioulia, sans toutefois présenter de preuves tangibles pour appuyer ses allégations.
https://fr.sputniknews.com/international/201803201035585725-diplomates-russes-expulsion-aeroport/

La Russie décide d'expulser 23 diplomates britanniques, le 17 mars
http://www.europe1.fr/international/la-russie-va-expulser-23-diplomates-britanniques-3601784

Moscou n’exclut pas que l’affaire Skripal puisse avoir été mise en scène outre-Atlantique
https://fr.sputniknews.com/international/201803211035598430-moscou-skripal/
https://fr.sputniknews.com/tags/person_Serguei_Skripal/


Quatorze pays de l'Union européenne, les États-Unis, le Canada et l'Ukraine décident, dans une action concertée, d'expulser plus d'une centaine de diplomates russes, le 26 mars
https://www.boursorama.com/actualite-economique/actualites/les-expulsions-massives-de-diplomates-russes-ou-sovietiques-14f00762a51adbd85337ed3ccc0b52c7

«Servilité et petitesse» : Macron épinglé pour son boycott du pavillon russe
https://fr.sputniknews.com/france/201803261035659752-macron-skripal-france/

Le toutou français expulse le consul de Russie à Strasbourg
https://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/bas-rhin/strasbourg-0/affiare-skripal-france-expluse-consul-russie-strasbourg-1447669.html

Moscou va réagir
« Nous exprimons une ferme protestation vis-à-vis de la décision prise par plusieurs membres de l’UE et de l’OTAN d’expulser des diplomates russes. Cette démarche, que nous jugeons hostile, ne correspond pas à la tâche et à l’intérêt d’établir les causes et de trouver les coupables […]. Ce geste provocateur […] s’inscrit dans la continuité de la ligne conflictuelle visant l’escalade de la situation. En avançant des accusations inconsistantes visant la Russie sans expliquer les faits et en refusant d’établir une coopération à ce sujet, les autorités britanniques ont adopté de facto une position préconçue, engagée et hypocrite. […] Il va de soi que cette démarche inamicale de ce groupe de pays ne passera pas inaperçue, et que nous y réagirons », indique le communiqué du ministère russe des Affaires étrangères.
https://www.lecourrierderussie.com/international/2018/03/skripal-france-pays-diplomates-russes/

Affaire Skripal : ce que Londres ne dit pas
Tout d'abord, l'état et les symptômes de Sergueï Skripal et de sa fille Ioulia n'ont pas été précisés depuis le jour de leur empoisonnement.

Un autre moment vague est l'effet de la force létale de l'agent toxique possiblement utilisé contre M.Skripal. Russia Insider rappelle que cette substance serait près de huit fois plus forte que l'agent innervant VX et aurait dû tuer immédiatement les Skripal. Pourquoi ou comment cela n'a pas eu lieu ?

Les recommandations des autorités britanniques à la population de Salisbury de laver leurs vêtements et d'essuyer leurs objets personnels avec des lingettes semblent aussi étranges pour un agent chimique de cette puissance. Autant que le fait qu'elles ont été données près d'une semaine plus tard, ajoute le portail.

Quant à l'origine russe de la substance toxique utilisée à Salisbury évoquée par Londres, on a plus de questions que de réponses sur cet aspect de l'affaire Skripal. Les déclarations du gouvernement britannique, selon lesquelles cette substance était un agent innervant d'un type développé par la Russie, n'indiquent pas directement qu'elle a été produite en Russie, précise Russia Insider. Pourquoi ne pas directement présenter de preuves?

Selon le portail, les scientifiques du laboratoire de Porton Down n'ont pas été capables de confirmer la version d'une «trace russe», toutefois, ils auraient fait cela sous pression du ministère britannique des Affaires étrangères.

De plus, cet ultimatum britannique demandant des explications à la partie russe sous 36 heures contredit des règles de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC), dont font partie le Royaume-Uni et la Russie, constate Russia Insider. Selon la Convention sur l'interdiction des armes chimiques (CIAC), des explications demandées dans le cadre de consultations entre des membres de l'OIAC doivent être données au plus tard 10 jours après réception de la demande. Pourquoi Londres a-t-il violé la procédure de cette organisation internationale ?
[...]
https://fr.sputniknews.com/international/201803241035643682-affaire-skripal-londres/
https://yetiblog.org/affaire-skripal-decryptage-interview-nouzille-le-media/


Elle ne trouve pas d'espions russes à expulser
La Nouvelle-Zélande obligée de trouver une excuse pour sa non-participation aux expulsions

La Nouvelle-Zélande a assuré ce mardi 27 mars qu'elle aimerait bien expulser des espions russes dans le cadre des représailles coordonnées du camp occidental à l'empoisonnement d'un ex-espion russe au Royaume-Uni mais qu'elle n'en avait pas sous la main.

La Première ministre Jacinda Arderna a ajouté que son gouvernement "continuerait d'évaluer les mesures qu'il pourrait prendre pour soutenir la communauté internationale après l'attaque de Salisbury".

La Nouvelle-Zélande appartient au club très fermé des "Five Eyes", alliance rassemblant autour des États-Unis ses services de renseignement et ceux de la Grande-Bretagne, du Canada et de l'Australie.
https://www.24heures.ch/monde/espions-russes-expulser-main/story/23396275

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6816
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: L'Europe impopulaire   Ven 30 Mar - 9:38



Réforme de l'audiovisuel public
L'UE austéritaire s'impose dans les services audiovisuels français

En plus d'inquiéter les salariés, cette profonde réforme pourrait être fortement contestée au sein de la classe politique. Toutefois, elle pourrait potentiellement être mise en oeuvre en 2018 dans la loi qui transposera la directive européenne sur les services de médias audiovisuels.
http://www.ozap.com/actu/reforme-de-l-audiovisuel-public-francoise-nyssen-va-porter-plainte-contre-x-apres-une-publication-dans-le-monde/542132

Pour obéir à Buxelles, Attila trouve des prétextes à cette réforme voulue d'ici à la fin de l'année 2018.
Et « sans tabous » (comme le cynique Sarkozy)
Au début du mois de décembre, Emmanuel Macron a estimé que le service public ne répondait "pas totalement" à ses missions, alors que les usages ont changé, notamment chez les jeunes, qui s'informent moins par la télévision.

"Il importe de revoir en profondeur et de manière très dépassionnée la grammaire et les règles de l’audiovisuel public", a indiqué le baratineur, qui fait miroiter "un débat large".

« L’audiovisuel public, c’est une honte pour nos concitoyens », a-t-il même osé dire.

Des tensions avec le secteur public s'ajoutent à celles créées lors de l'annonce de la réduction du budget de l'audiovisuel public de 50 millions d'euros en 2018 par rapport à 2017.
http://www.bfmtv.com/politique/macron-annonce-une-reforme-de-l-audiovisuel-public-d-ici-a-la-fin-de-l-annee-1340891.html

La Cour des comptes tente de justifier l'austérité
http://www.leparisien.fr/culture-loisirs/tv/reforme-de-l-audiovisuel-public-ce-que-prevoit-le-gouvernement-15-11-2017-7393497.php

Secondée par les médias : "L'audiovisuel public de plus en plus contesté en Europe"
L'exemple d'autres pays de l'UE est toujours brandi par les chiens de garde, quand il s'agit de sabrer dans les crédits ou les acquis.
https://www.lesechos.fr/tech-medias/medias/0301362138377-laudiovisuel-public-de-plus-en-plus-conteste-en-europe-2157688.php

Françoise Nyssen, la ministre de la Culture, rêve elle de "synergies immobilières" dans les régions.
http://www.paris-normandie.fr/breves/normandie/audiovisuel-public-quel-avenir-pour-france-3-dans-les-regions-NL12083394
https://www.ouest-france.fr/medias/les-dirigeants-de-l-audiovisuel-public-rendent-leurs-propositions-de-reforme-sans-gallet-5540673


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6816
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: L'Europe impopulaire   Sam 31 Mar - 7:26

Faut-il vraiment payer toute la dette ?



Sur un coin de table
Responsable de l'austérité, le critère des 3 % de déficit public par rapport au PIB est la norme des finances publiques européennes.

L’idée fait à ce point figure d’évidence qu’on ne s’interroge plus sur le raisonnement qui la sous-tend : au sein de la zone euro, le déficit public ne devrait pas dépasser 3 % du produit intérieur brut (PIB). Coupes budgétaires, politiques d’austérité, recul de l’Etat : la règle justifie toutes les « réformes ». Mais d’où vient ce chiffre ? Le 28 septembre 2012, l’économiste Guy Abeille en révélait la genèse au quotidien « Le Parisien ».
https://www.monde-diplomatique.fr/2014/10/A/50854

À l'origine du déficit à 3% du PIB, une invention 100%... française
Par Guy Abeille, économiste
François Hollande a confirmé dimanche soir l'objectif de ramener à 3% du PIB le déficit public dés 2013, au prix d'un plan de rigueur sans précédent. Mais d'où vient ce chiffre magique tout rond de 3% et pourquoi dirige-t-il aujourd'hui la politique économique en Europe ?
Guy Abeille était chargé de mission au ministère des Finances sous Giscard puis au début de l'ère Mitterrand. Il a raconté pour La Tribune comment est né, en France et non en Allemagne, ce sacro-saint ratio pour les déficits publics. À l'origine, il s'agissait d'imposer la rigueur aux ministres socialistes. Puis cette référence cardinale a fait école, bien qu'elle fût dépourvue du moindre sens économique.

01/10/2010
https://www.latribune.fr/opinions/tribunes/20101001trib000554871/a-l-origine-du-deficit-a-3-du-pib-une-invention-100-francaise.html
http://www.leparisien.fr/economie/3-de-deficit-le-chiffre-est-ne-sur-un-coin-de-table-28-09-2012-2186743.php


Le déficit public ramené à 2,6% du PIB : "la baisse est spectaculaire"  Rolling Eyes
Europe1, le 26 mars 2018
http://www.europe1.fr/economie/le-deficit-public-a-atteint-26-du-pib-en-2017-en-france-3609281
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6816
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Attila le baratineur a encore frappé   Sam 31 Mar - 7:32



Mascarade des « consultations citoyennes »
Confusion et collusion
par Francois Cocq

Mercredi 21 mars, Christophe Castaner tenait une conférence de presse pour présenter l’autoproclamée « Grande marche pour l’Europe » qui sera lancée ce samedi 24 mars par le mouvement de M. Macron. Il ne manquait pas d’évoquer à cette occasion avec moult détails les « consultations citoyennes » chères au président qui elles débuteront le 17 avril.

J’ai eu l’occasion dans une précédente chronique de démontrer en quoi ces dernières sont une mascarade, une partie jouée d’avance puisque le prétendu débat qu’elles sont censées ouvrir ne saurait par exemple déboucher sur une remise en cause des traités. Je souhaite cette fois attirer votre attention sur la confusion volontairement entretenue par MM Macron et Castaner entre la Grande marche pour l’Europe et les consultations citoyennes, imbriquées jusque dans le calendrier.
https://francoiscocq.fr/2018/03/29/confusion-et-collusion/#more-4347

Les européennes, un casse-tête pour tous
https://www.marianne.net/politique/europeennes-un-casse-tete-pour-tous

Cette Europe qui mange dans la main d’Erdogan
À Varna, tout juste a-t-on entendu l’ineffable Juncker souhaiter "une nouvelle approche concernant l’emprisonnement" en Turquie…
https://www.marianne.net/debattons/editos/cette-europe-qui-mange-dans-la-main-d-erdogan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Europe impopulaire   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Europe impopulaire
Revenir en haut 
Page 21 sur 23Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22, 23  Suivant
 Sujets similaires
-
» Europe 1 à Rouen
» Europe Fédérale
» recherche sur le statut des régions en Europe
» COUPE D'EUROPE RUGBY 2009
» EDE : Europe Démocratie Espéranto

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sarkoverdose :: Forum :: Politique / Social-
Sauter vers: