sarkoverdose

Politique, culture, art, humour...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Néo-Régime de Vichy (et néo-monstres)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Orwelle



Messages : 5507
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Néo-Régime de Vichy (et néo-monstres)   Mar 28 Sep - 16:31


Projet de loi Besson : le soupçon et la répression

Présenté par Eric Besson, le projet de loi sur l'immigration, l'intégration et la nationalité est examiné par les députés à partir de mardi. Ce texte, qui banalise la privation de liberté, intègre les mesures sur la déchéance de la nationalité et les expulsions de Roms voulues par Nicolas Sarkozy. Passage en revue des bouleversements à prévoir.
www.mediapart.fr/journal/france/240910/projet-de-loi-besson-le-soupcon-et-la-repression

«Le projet de loi Besson va plus loin dans l'arbitraire»

Députée de Paris et secrétaire nationale du parti socialiste chargée de l'immigration, Sandrine Mazetier voit dans le projet de loi Besson, dont l'examen débute mardi à l'Assemblée, «un recul généralisé de l'État de droit» : « Ce texte est inacceptable. Il va toujours plus loin dans l'arbitraire et la dissimulation des irrégularités commises par l'administration. Il donne notamment un pouvoir disproportionné aux préfets, qui obéissent à l'exigence de chiffre et d'opacité imposée par le gouvernement.

Le législateur, lui, est dépossédé de ses moyens d'action. Le projet de loi prévoit par exemple la suppression de la commission nationale d'admission exceptionnelle au séjour, qui est composée d'élus et de représentants du gouvernement et qui statue sur certaines régularisations. Le texte limite aussi l'intervention du juge des libertés et de la détention (JLD) : la rétention pourra durer cinq jours avant la saisine du JLD, au lieu de 48 heures actuellement. Entre temps, l'administration pourra expulser à sa guise sans que la justice puisse se prononcer sur la légalité de la procédure.

Nous avons déjà prévu de saisir le conseil constitutionnel sur plusieurs mesures. L'extension de la déchéance de nationalité- pour les Français naturalisés depuis moins de 10 ans ayant commis un meurtre sur une personne dépositaire de l'autorité publique, ndlr - en fait partie. D'autres mesures visent clairement les Roms et sont stigmatisantes, comme l'expulsion des ressortissants de l'UE abusant du droit au court séjour ou l'éloignement de personnes «représentant une charge déraisonnable pour la sécurité sociale». Cela va clairement à l'encontre de la libre-circulation des personnes, défendue par Bruxelles.

[…] Enfin, nous exigeons que le gouvernement mette clairement un terme au délit de solidarité : aujourd'hui, au regard de la loi, un associatif qui vient en aide à un sans-papier risque autant qu'un passeur. »
www.lefigaro.fr/politique/2010/09/27/01002-20100927ARTFIG00663-le-projet-de-loi-besson-va-plus-loin-dans-l-arbitraire.php

http://pierre-michel.fr/lexique/2009/traitre.html


Clash au sommet européen

Nicolas Sarkozy – pour faire passer l’amère pilule de la réforme des retraites portée par le même Woerth - ayant connement cherché à allumer un contre-feux à ces scandales matriochka qui la foutaient décidément mal - y compris dans la presse internationale – en activant la fibre sécuritaire et s’en prenant notamment aux Roms par des mesures – démantèlement des camps et renvois en Roumanie avec en appui la «circulaire de la honte» – a fini de dégrader totalement l’image de la France à l’étranger.

Son tout récent clash au sommet européen est l’amère cerise sur le gâteau empoisonné : il ne fait plus aucun doute pour les observateurs étrangers que la France est gouvernée par un gamin colérique égotiste et menteur qui se contrefiche de la légalité européenne et se permet d’agresser verbalement le président de la Commission européenne. Le «style Sarko» : Tartarin de l’Élysée avec ses rodomontades permanentes et ses mensonges éhontés ne fait plus recette et indispose tout le monde.

Les Français ne sont pas dupes comme le prouve un récent sondage Ifop repris par Le Monde : Pour 71 % des Français, l’image de la France se dégrade. Combien de temps et jusqu’à où Nicolas Sarkozy pense-t-il pouvoir mener sa barque – le «Radeau de la Méduse» ! - contre l’opinion des Français ?
http://kamizole.blog.lemonde.fr/2010/09/01/eric-woerth-ignoble-ou-ridicule-il-n%e2%80%99a-pas-encore-atteint-%e2%80%a6-%c2%abl%e2%80%99age-de-raison%c2%bb/

28/09/2010. La Commission européenne va décider au cours des prochaines heures si elle engage ou non une procédure d'infraction contre la France, accusée de pratiques discriminatoires envers les Roms.
http://lci.tf1.fr/monde/institutions/2010-09/roms-la-france-menacee-de-sanctions-par-l-europe-6079798.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 5507
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Néo-Régime de Vichy (et néo-monstres)   Ven 1 Oct - 21:58


Immigration
Loi Besson : les protestants s'engagent

Tout comme les évêques catholiques, La Fédération protestante de France s'engage contre le projet de loi Besson, examiné depuis mardi à l'Assemblée nationale, et la politique du gouvernement en matière d'immigration.
www.temoignagechretien.fr/ARTICLES/Religion/Loi-Besson- les-protestants sengagent/Default-4-2083.xhtml

Quizz de 8 questions
La Cimade
Devenez incollable sur le projet de loi Besson !
www.cimade.org/minisites/pourquellenepassepas/rubriques/135-Informez-vous-sur-ce-Projet-de-Loi--?page_id=2722

Un député UMP : "La loi Besson porte atteinte à la Constitution"

Jeudi 30 septembre l'Assemblée nationale a voté l'extension de la déchéance de la nationalité aux Français naturalisés depuis moins de dix ans et condamnés pour meurtre d'agents dépositaires de l'autorité publique.
Le Parti socialiste -par la voix de sa secrétaire nationale en charge de l'Immigration, Sandrine Mazetier- a annoncé officiellement au Post le dépôt d'un recours devant le Conseil constitutionnel.

Objectif : que les sages retoquent la mesure du gouvernement.
L'élu UMP Etienne Pinte estime lui aussi que le projet de loi du ministre de l'Immigration porte atteinte à la Constitution : "Cette loi recèle à mes yeux plusieurs atteintes à la Constitution française, et en particulier la déchéance nationale. Jusqu'à présent, la déchéance nationale n'existait que pour sanctionner des crimes contre l'État, et pour la première fois, me semble-t-il, on veut l'utiliser pour punir des crimes et délits de droit commun."
http://fr.news.yahoo.com/63/20101001/tpl-un-dput-ump-la-loi-besson-porte-atte-5cc6428.html

Probst : « Besson est un bouffon grinçant »
Bakchich.tv
www.bakchich.info/Probst-Besson-est-un-bouffon,11997.html

"Newsweek" fait de Sarkozy le symbole de l'extrême droite européenne

La presse anglo-saxonne épingle une nouvelle fois Nicolas Sarkozy. Après The Economist, qui s'était moqué du "président qui rétrécit" début septembre, c'est au tour de l'hebdomadaire américain Newsweek de choisir le chef de l'Etat français pour illustrer sa "une", dans son édition européenne datée du 4 octobre. Ce sur un sujet bien précis : la montée de l'extrême droite en Europe.
www.lemonde.fr/international/article/2010/09/29/nicolas-sarkozy-symbole-de-l-extreme-droite-europeenne-selon-newsweek_1417427_3210.html

Sarkozy’s Right-Wing Rubicon
In his effort to exploit public fears, the French president is courting extremists.
www.newsweek.com/2010/08/17/nicolas-sarkozy-is-courting-right-wing-extremists.html

The Beginning of the End for Sarkozy
It may not be time to say adieu, but French President Nicolas Sarkozy is finally starting to look like a loser after seeming unbeatable for 20 years. The first round of regional elections in early March gave him a terrible battering.
www.newsweek.com/2010/03/18/big-trouble-for-sarko.html

Europe's New Politics of Fear
www.newsweek.com/2010/04/15/europe-s-new-politics-of-fear.html

Sarkozy veut être le candidat de l'anti-établissement
Puisque les élites et les bien-pensants de tous poils lui tournent le dos, il sera le candidat de l'anti-établissement. C'est ainsi que Jean-Marie Le Pen s'était présenté dans le temps avec le succès que l'on sait lors du trop fameux 21 avril 2002.
http://fr.news.yahoo.com/73/20101001/tpl-sarkozy-veut-tre-le-candidat-de-l-an-1198b37.html

Pas question d'envoyer un signal de faiblesse, aux "assassins de la route" !
Pas question de réduire le délai de récupération automatique des points ! Pas de laxisme ! Pas de recul ! Parfait. Très bien. Sauf si, comme dans les contrats d'assurance, on lit les petites lignes du bas. Lesquelles petites lignes glissent tout de même que le président, tiens tiens, ne s'opposerait pas, si on lui demande gentiment, à la restitution d'un point par an, y compris pour les retraits de deux ou trois points (c'est à dire, notamment, les grands excès de vitesse). Si l'on comprend bien, on percera des trous dans le bouclier, ce qui n'empêchera nullement le bouclier de rester un bouclier. De même que les impôts n'augmenteront pas, malgré la baisse des réductions.
www.arretsurimages.net/vite.php?id=9254
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 5507
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Néo-Régime de Vichy (et néo-monstres)   Lun 4 Oct - 8:48


Le Maréchal devant la Haute Cour de justice de Paris , le 3 mars 1945. (© AFP photo AFP)

Comment Pétain a durci le statut des juifs d'octobre 1940

Le document original de l’État français de Vichy établissant un statut des Juifs en octobre 1940, annoté de la main du maréchal Philippe Pétain qui en durcit le caractère antisémite, a été récemment découvert et authentifié, a annoncé dimanche à l’AFP l’avocat Serge Klarsfeld. […]

Ce sont désormais tous les Juifs qui sont visés, qu’ils soient étrangers ou français. Alors que le projet initial prévoyait d’épargner «les descendants de Juifs nés français ou naturalisés avant 1860», Pétain décide en effet de rayer cette mention.

Le champ d’exclusion des Juifs est également considérablement élargi. La justice et l’enseignement leur sont désormais totalement fermés. De plus, ils ne peuvent plus être élus.

«Le principal argument des défenseurs de Pétain était de dire qu’il avait protégé les Juifs français. Cet argument tombe», affirme Me Klarsfeld.

Jusqu’ici, les historiens ne pouvaient se référer qu’à un seul témoignage, en ce qui concerne Pétain et le statut des Juifs, celui de l’ancien ministre des Affaires étrangères de Vichy, Paul Baudouin.

Selon l’avocat, l’ancien héros de Verdun voulait «montrer que la France méritait d’être inscrite parmi les premières nations dans le nouvel ordre européen. Il y avait également la volonté de faire des Juifs les boucs émissaires de la défaite».

«Le statut des Juifs est une mesure spécifiquement française, spontanée. Les Allemands n’avaient pas demandé à la France de Vichy de prendre ce statut. Mais il y a eu une concurrence entre l’antisémitisme français et l’antisémitisme allemand», affirme-t-il.

De tous les pays occupés, la France sera pourtant celui «où la communauté juive a subi les dégâts les moins tragiques», remarque l’avocat. Les trois-quarts des Juifs de France survivront (quelque 240.000 sur 320.000 présents sur le territoire en 1940).

«On ne le doit pas à la France mais aux Français, à tous les braves gens qui ont aidé un peu partout les Juifs» à échapper aux griffes des assassins, conclut-il.
www.liberation.fr/politiques/01012293934-comment-petain-a-durci-le-statut-des-juifs-d-octobre-1940

Le décret Crémieux du 24 octobre 1870, qui accordait la nationalité française aux juifs d'Algérie, est abrogé le 7 octobre 1940.
http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9cret_Cr%C3%A9mieux

Pétain a protégé les juifs français, selon Zemmour (voir à partir de la 6e mn)
www.youtube.com/watch?v=HYr5ap6Y8fs

Association pour défendre la mémoire du maréchal Pétain
http://fr.wikipedia.org/wiki/Association_pour_d%C3%A9fendre_la_m%C3%A9moire_du_mar%C3%A9chal_P%C3%A9tain

Parler de la responsabilité de Pétain  (et de ses proches alliés) n’a aucun sens, si on la détache de la responsabilité de l’élite militaire, politique, journalistique, et surtout, du rôle joué par le haut patronat français. Un patronat qui, dès les années 1920, s’est orienté vers un partenariat économique avec l’Allemagne, son alliée stratégique de prédilection dans un contexte de rivalités impérialistes exacerbées par la crise mondiale, face à la menace d’une classe ouvrière de plus en plus revendicative, et de manière plus générale, face à la montée en puissance du socialisme/communisme.
http://lille.indymedia.org/article22465.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 5507
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Néo-Régime de Vichy (et néo-monstres)   Jeu 7 Oct - 1:45



20 juin 2007.
Sarkozy reçoit Le Pen, dans le cadre de ses concertations sur la Constitution européenne


"Nicolas Sarkozy me tenait par le bras, se souvient Le Pen, presque gêné de rendre compte de cette marque de camaraderie. Il me présente alors à ses ministres."

Un traitement de faveur, un privilège rare. "Vous connaissez sans doute Monsieur le Premier ministre", s'arrête le président en désignant François Fillon. "Madame Lagarde...", poursuit Sarkozy.
Voilà un cadeau plutôt inattendu pour l'anniversaire de l'invité : une présentation présidentielle au Conseil des ministres !

Le Pen livre une confidence encore plus surprenante : le programme électoral du président fraîchement élu en 2007 l'a convaincu. Le candidat anti-système a même songé à une possible alliance avec un Nicolas Sarkozy placé très à droite sur l'échiquier politique. "Il y avait peut-être une possibilité d'accord, mais il eut fallu qu'elle soit exprimée. Si le président s'était engagé dans cette voie, qui correspondait dans le fond à l'exposé de son programme présidentiel, s'ouvrait une période qui aurait pu être celle d'une collaboration." [...]

www.lexpress.fr/actualite/politique/les-derniers-secrets-de-le-pen_925028.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 5507
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Néo-Régime de Vichy (et néo-monstres)   Ven 8 Oct - 9:56


Sarkozy quête les suffrages catholiques en rencontrant le pape ce 8 octobre 2010

Plus de 300 enfants ont été placés en centre de rétention en 2009

Le rapport annuel de la Cimade, association d'aide aux étrangers, lance un cri d'alarme sur l'enfermement des mineurs sous prétexte qu'ils «accompagnent» leurs parents.

Un bébé de sept mois placé en rétention avec ses parents sans-papiers. Il y a une semaine, un juge des libertés et de la détention de Metz exigeait la remise en liberté de la famille, invoquant un «traitement inhumain et dégradant» pour l'enfant, contraire à la Convention européenne des droits de l'homme.

Aussi choquante soit-elle, cette situation est de plus en plus fréquente. Le décompte de la Cimade est effarant. Rien que pour l'année 2009, 318 enfants ont été enfermés dans un centre de rétention administrative sous prétexte qu'ils «accompagnaient» l'un de leur parent en situation irrégulière. C'est deux fois plus qu'en 2004. «C'est à la suite de la première loi Sarkozy de 2003 qui a instauré une politique du chiffre avec des quotas d'expulsion fixés par chaque préfet. Dès lors, la pression sur les familles et l'enfermement des enfants ne fera que s'amplifier», dénonce la Cimade qui consacre un chapitre entier au sujet dans son rapport annuel publié aujourd'hui (lire en pdf).

«Flou juridique»

Que prévoit la loi ? «Il y a un flou juridique», répond la Cimade. Rappelons d'abord que les mineurs ne sont pas tenus de posséder un titre de séjour. Le droit français protège les enfants contre toute mesure d'éloignement et donc, en principe, de tout placement en rétention administrative. Sauf qu'en pratique, au prétexte non écrit «qu'on ne sépare pas les enfants de leurs parents», certains centres de rétention acceptent depuis longtemps la présence d'enfants aux côtés de leurs parents. Jusqu'en 2004, le phénomène était «marginal» selon la Cimade avec une trentaine d'enfants ainsi enfermés en dehors de tout cadre légal.

En 2005, un décret instaure un certain nombre de normes matérielles pour les centres «accueillant» des familles (matériels de puériculture). Le nombre d'enfants enfermés commence alors à augmenter. Un arrêté du 21 mai 2010 répertorie douze centres de rétention dans lesquels on peut enfermer des enfants. Devant l'explosion du nombre d'enfants enfermés, la Cimade dénonce, rapport après rapport, «l'institutionnalisation» de cette pratique sans fondement juridique et que l'administration justifie au nom du principe de l'unité de famille, considérant que les mineurs ne font qu'«accompagner» leurs parents derrière les barreaux.

5 jours en moyenne, parfois bien plus

Au problème de l'enfermement s'ajoute celui de la durée de la rétention. Selon le rapport, en 2009, les familles sans-papiers placées en rétention restent enfermées cinq jours en moyenne. 24% y passent entre 3 et 17 jours, 6% entre 18 et 32 jours. Et la privation de liberté pourrait encore s'aggraver si le projet de loi sur l'immigration actuellement en discussion à l'Assemblée, est voté en l'état. La durée maximale de rétention serait alors portée à 45 jours, parents et enfants dans le même panier. «On croit chaque fois qu'une politique pire est du domaine de l'impensable... », se désole David Rohi, coordinateur de la commission «éloignement» de la Cimade. «Il existe pourtant des alternatives au placement en rétention, l'assignation à domicile par exemple.»

Dans une lettre datée du 3 août, le commissaire européen des droits de l'Homme Thomas Hammarberg, demandait ainsi au ministre de l'Immigration Eric Besson que soient trouvées des alternatives à la rétention, rappelant que «la place d'un enfant n'est pas en rétention». Relativisant l'ampleur du phénomène, Besson lui a adressé une fin de non-recevoir, répondant que d'une part il n'y avait pas d'obligation et que d'autre part «l'accueil des familles avec enfants se fai(sait) dans des centres adaptés».

MARIE PIQUEMAL
www.liberation.fr/societe/01012294680-plus-de-300-enfants-ont-ete-places-en-centre-de-retention-en-2009
www.liberation.fr/societe/01012294989-nicolas-sarkozy-a-rome-pour-ramener-a-lui-les-brebis-egarees


Les preuves de l'existence d'un fichier ethnique sur les Roms

Rue89 publie des documents internes à la gendarmerie réalisés grâce aux chiffres recensés dans le fichier illégal Mens.

La circulaire stigmatisant les Roms, émise le 5 août par le ministère de l'Intérieur, n'était pas un accident. La France mène depuis plusieurs années une chasse ethnique aux Roms, ce qui est contraire à toutes les lois françaises et européennes.
www.rue89.com/2010/10/07/les-preuves-de-lexistence-dun-fichier-ethnique-sur-les-roms-170000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 5507
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Néo-Régime de Vichy (et néo-monstres)   Dim 10 Oct - 11:05


Benoît XVI a reçu Sarkozy au Vatican vendredi 8 octobre

Le chanoine d'honneur de Saint-Jean-de-Latran a fait quatre signes de croix dans la chapelle Sainte-Pétronille, patronne de la France !

Après une rencontre entre Sarkozy et Benoît XVI dont rien n'a filtré, le prêche de Mgr Tauran a replacé la visite présidentielle, organisée en un temps record à la demande de l'Élysée, au cœur de son objectif politique :
«Que chacun considère ce qu'il peut accomplir pour le respect absolu de la vie, pour la justice, pour l'emploi, pour l'éducation, pour la santé, pour l'environnement, pour la sécurité, pour l'accueil des persécutés et des immigrés et pour la vérité de l'information.»

Las : dès le déjeuner qui a suivi à l'ambassade de France, Sarkozy n'a pas suivi cette prière.
«Lutter contre l'immigration illégale qui produit tant de détresse et de drames, qui prive les pays les plus pauvres de leurs forces vives, c'est un impératif moral.»

«attrape-couillon»

Le père Michel Lahet, directeur du pèlerinage des Gitans à Lourdes, considère, dans une déclaration à l'AFP, que cette visite officielle est un «attrape-couillon» :
«Il fait une politique d'exclusion odieuse pour se mettre dans la poche une partie de l'opinion et va se refaire une vertu auprès du pape.»

Joint par Rue89, le prêtre commente l'enchaînement de la matinée :
«Malgré la prière qu'il vient de faire avec le cardinal Tauran, qui appelle à mieux accueillir les immigrés, Nicolas Sarkozy confirme qu'il ne change pas de ligne : il enfonce le clou et continue de taper sur ses boucs-émissaires. C'est d'un cynisme…
Pour moi, c'est simplement de l'affichage.»

www.rue89.com/2010/10/09/a-bon-entendeur-salut-sarkozy-est-catholique-et-il-prie-170281
www.liberation.fr/politiques/01012295255-au-vatican-sarkozy-fait-l-enfant-de-ch-ur
www.la-croix.com/Communique-du-Saint-Siege-apres-la-visite-de-Nicolas-Sarkozy/documents/2442014/47602
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 5507
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Néo-Régime de Vichy (et néo-monstres)   Mar 30 Nov - 20:59


Thierry Mariani, un concentré de vilénie

« qui donc avait justement proposé un amendement à la loi sur l’Immigration pour interdire l’accès des sans-papiers aux centres d’hébergement d’urgence à l’automne 2007, comme le rappellent nos archives ?
Le même député du Front national de l’UMP qui avait obtenu l’instauration des tests ADN pour vérifier les liens de parenté dans les procédures de regroupement familial : Thierry Mariani.

Le chef de file du collectif « la droite populaire » dont la devise est «Nation, Patrie, République et travail». Sa tentative de condamner les sans-papiers SDF à mourir de froid, bien que votée le 19 septembre 2007 par la majorité UMPiste de la commission des lois à l’Assemblée, avait finalement été retoquée, suite au tollé survenu à l’époque.
Mais il a par contre réussi à ce que « Bien caché au milieu du projet de loi de finances pour 2011, les députés ont voté cet après-midi la fin de la couverture maladie gratuite pour les sans-papiers pauvres, comme l’écrivait sur son blog le 2 novembre dernier la journaliste de L’Humanité Marie Barbier. Désormais, les bénéficiaires de l’aide médicale d’État (les étrangers en situation irrégulière vivant avec moins de 634 euros par mois) devront payer un droit d’entrée de 30 euros par an. »
Si elle ne cite pas le nom de Mariani, il est pourtant l’inspirateur de cette disposition, ainsi que nous l’en accusions dans notre billet du 22 septembre dernier, rappelant aussi le cursus de l’individu :

« le 22 janvier 2002, il a voté contre la proposition de loi relative à la reconnaissance du 19 mars 62 comme Journée nationale du souvenir et de recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d’Algérie et des combats du Maroc et de Tunisie, contre la réforme de l’IVG et de la contraception du 5 décembre 2000 et contre le Pacs. Ajoutons qu’il faisait aussi partie des 117 députés signataires de la proposition de loi du 5 mars 2003 relative à «la reconnaissance de l’œuvre positive des Français en Algérie», comme des partisans de la loi du 23 février 2005 soulignant le «rôle positif» de la colonisation.

Et en février 2007, il a aussi tenté de faire passer un amendement limitant le droit au logement opposable aux étrangers (hors Union européenne) possesseurs d’une carte de résident de dix ans ! »
Alors Benoist Apparu peut bien faire toutes les grandes déclarations humanistes qu’il veut : comment s’étonner du « zèle » de certains préfets quand on leur donne le signal, au sommet de l’État, de la nomination d’un tel énergumène au gouvernement ? N’est-ce pas la reconnaissance que la xénophobie a toute sa place au plus haut niveau de la Sarkozie ? Eh oui, depuis le dernier remaniement, Thierry Mariani, fier défenseur des valeurs de l’extrême droite, est secrétaire d’État en charge des Transports. »

Olivier Bonnet
www.plumedepresse.net/le-kiosque-permanent-de-plumedepresse/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 5507
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Néo-Régime de Vichy (et néo-monstres)   Lun 13 Déc - 2:18


Daouda, jeune musicien Guinéen, s'est pendu dans sa cellule d'isolement à Nice

L'artiste et musicien guinéen, Daouda Bangoura, 32 ans, originaire de Conakry, a été retrouvé pendu en cellule d'isolement à la maison d'arrêt de Nice, dans la nuit du vendredi 30 au samedi 31 mai 2008.

Il avait été interpellé après le vol d'une bouteille de whisky de 25cl dans un supermarché et avait été condamné à un an de prison ferme pour récidive de séjour irrégulier sur le territoire français, en vertu de la loi sur les peines planchers ; peine à l'issue de laquelle il aurait dû être expulsé.

À la suite d'un incident qui reste à déterminer, il a été placé en quartier disciplinaire sur avis du médecin de la prison malgré la contre-indication de son médecin traitant. Il a été retrouvé mort au petit matin dans sa cellule d'isolement.

Son avocate, Me Marie-France Clerc, qui devait plaider sa cause à la cour d'appel, devrait être prochainement mandatée par la famille pour éclaircir les zones d'ombres qui entourent sa mort.
Des représentants de l'AdN, de RESF, de la CIMADE et de SOS Racisme participaient au rassemblement qui a eu lieu le dimanche suivant sur la place du palais de justice de Nice pour réclamer la vérité sur son décès.

Plusieurs associations africaines ainsi que les artistes qui l'ont connu lui ont rendu un hommage.
Enfin, une collecte a été organisée afin de permettre un rapatriement du corps et un enterrement dans les meilleurs conditions possible et aussi de prendre en charge des frais de justice et aider sa famille.
http://ademonice.free.fr/actual08.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 5507
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Néo-Régime de Vichy (et néo-monstres)   Jeu 3 Mar - 3:57


La loi de 1905 en danger
Sarkozy lance un débat sur l’Islam

S’appuyant sur les déclarations du Premier ministre britannique, et désirant faire oublier le fiasco de sa politique -notamment diplomatique-, Sarkozy prétexte que le multiculturalisme pose problème pour s’immiscer dans les affaires religieuses, et remplacer l’Islam en France par l’Islam de France.

‘Ce n’est même pas une grosse ficelle, mais plutôt un câble porteur comme on en trouve sur le viaduc de Millau. La semaine dernière, à l’occasion du traditionnel petit-déjeuner hebdomadaire de la majorité, Nicolas Sarkozy a annoncé vouloir que ses troupes se penchent (prétendument) sur la laïcité et (avant tout) sur l’islam. Et voilà qu’en deux temps trois mouvements, le « patron » de l’UMP, Jean-François Copé, dégaine une belle convention du parti sur le sujet.'

Mais après des polémiques en son sein, la majorité fait marche arrière : la réflexion en vue d'une «convention» le 5 avril est désormais censée porter sur la laïcité.

Copé a bien du mal à définir les sujets du futur débat sur la laïcité. Devant la vague de critiques issues de son propre camp, le patron de l'UMP tente de justifier la tenue du débat sur la laïcité, et sur l'islam en jurant que ce débat sera différent de celui de l'identité nationale*, qui avait suscité de nombreux dérapages à l'époque, et que les propositions qui déboucheront de ce débat s'inscriront bien dans le cadre de la loi de 1905.

Pour lui, pas question donc de modifier ce totem de la République qui instaure la séparation des Églises et de l'État. Une manière de répondre à Benoist Apparu, qui sur RMC il y a quelques semaines, avait suggéré une révision de cette loi.
www.lexpress.fr/actualite/politique/cope-embarrasse-par-le-debat-sur-l-islam_967942.html
*http://sarko-verdose.bbactif.com/t326-identite-nationale

Débat sur l'islam ou manifeste d'impuissance publique
www.marianne2.fr/Debat-sur-l-islam-ou-manifeste-d-impuissance-publique_a203380.html

Le pilote va dans le mur en klaxonnant
www.marianne2.fr/Debat-sur-l-islam-le-pilote-va-dans-le-mur-en-klaxonnant_a203156.html

Injures avérées contre les Noirs et les Arabes à la télévision
Le condamné Zemmour est invité et applaudi par l’UMP à l’Assemblée nationale

Invité de l'UMP à l'Assemblée nationale, Eric Zemmour appelle à la suppression des lois mémorielles

Invité par les parlementaires UMP du club des Réformateurs sur le thème de l'accumulation au fil des ans de normes, le journaliste Eric Zemmour, tout juste condamné pour provocation à la haine raciale et à la discrimination raciale, a fait salle comble ce mercredi [2 mars 2011] dans une salle de conférence à l'Assemblée nationale.

Critiquant le «politiquement correct», il a appelé l'UMP à supprimer la Halde, la haute autorité contre les discriminations, tout comme le délit d'incitation à la haine raciale, ou encore les subventions pour les des associations anti-racistes.

Eric Zemmour a enfin appelé à la suppression des lois mémorielles - la loi Gayssot, tendant à réprimer tout propos raciste, antisémite ou xénophobe, la loi Taubira, sur la reconnaissance des traites et des esclavages comme crime contre l'humanité, la loi sur la reconnaissance du génocide arménien, et enfin celle qui mentionnait des «aspects positifs» de la colonisation -.
[…]
http://20min.fr/a/679836

Injures présumées contre les Juifs dans un bar
Le styliste John Galliano est licencié et envoyé en correctionnelle
Cette affaire visant le couturier vedette que Dior vient de licencier après 15 ans de collaboration "pourrait venir à l'audience au cours du deuxième trimestre 2011"
http://fr.news.yahoo.com/4/20110302/tts-france-justice-galliano-ca02f96.html

Sarkozy face au Front national, sa stratégie électoraliste en trois questions
En apparence, il se défend contre la montée de Marine Le Pen dans les sondages. En réalité, il l'exploite à son profit.
www.rue89.com/politiques-crise/2011/03/01/sarkozy-face-au-front-national-sa-strategie-en-trois-questions-192890
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 5507
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Néo-Régime de Vichy (et néo-monstres)   Mar 8 Mar - 21:52


Une députée UMP propose de "remettre les immigrés dans des bateaux"

La députée Chantal Brunel a suggéré mardi 8 mars de "remettre dans les bateaux" les immigrés "qui viendraient de la Méditerranée", en réaction aux sondages donnant Marine Le Pen en tête du premier tour de l'élection présidentielle.

"Le temps n'est plus à la parole mais aux actes et aux décisions" a ajouté Chantal Brunel. "Marine Le Pen n'a aucune solution à proposer. Nous, on doit montrer qu'on a des solutions" a-t-elle ajouté. "On doit assurer la sécurité en France et rassurer les Français".

Pour sa part, Claire Rodier, directrice du Gisti (Groupe d'information et de soutien des immigrés), a déclaré que "toute personne qui se présente aux frontières a droit à un examen de sa situation [...]
"Cela implique aussi un certain nombre de garanties", poursuit Claire Rodier : "passer devant un juge, bénéficier d'un avocat, pouvoir se faire traduire dans une langue qu'il comprend, autant de garanties qui ont été construites à la fois par le droit national et international… et qui sont difficiles à respecter quand on 'remet les gens dans un bateau'." […]

Pour le secrétaire national du PCF, Pierre Laurent, "cette sortie atroce de la part de la députée UMP donne envie de vomir. On touche le fond". "L'affolement gagne les rangs de l'UMP. Ces propos racistes doivent être condamnés au plus vite par Jean-François Copé. Toute autre attitude de la part du secrétaire général de l'UMP serait comprise comme une approbation", poursuit-il. Et le numéro un communiste d'appeler "à se servir des bulletins de vote Front de gauche, le 20 mars prochain (aux cantonales), pour sanctionner les noces brunes entre l'UMP et le FN. C'est urgent".
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/politique/20110308.OBS9323/une-deputee-ump-propose-de-remettre-les-immigres-dans-des-bateaux.html

Appeler racistes les racistes

Ces dignitaires UMP acclamant Zemmour comme une pop star, ce Copé, ce Novelli, avec leurs calculs électoraux qui crèvent l’écran, leur panique camouflée en matoiserie, leur course aux canots de sauvetage déguisée en ricanantes provocations, leurs trépignements («on a quand même bien le droit de dire ce qu’on veut chez nous, na») : quelle image pour la jeunesse de Tunis ou du Caire ! Si toutefois cette jeunesse nous regarde, ce qui semble de moins en moins probable. Le légalisme de la jeune révolution tunisienne, sa décision d’élire une constituante ! Et pendant ce temps, nos benalistes rassis à nous, acclamant un raciste condamné !

Tiens, puisqu’on parle de la belle France, de la France éternelle, ouverte sur l’horizon. Pendant qu’il n’est bruit que de Zemmour, les éditions Robert Laffont viennent de rééditer le Camp des saints, de l’écrivain d’extrême droite Jean Raspail. Le livre a été publié en 1973. Son thème ? Un million d’Indiens miséreux, à bord d’une flottille hors d’âge, s’échouent sur la Côte d’Azur. Qu’en faire ? Les accueillir ? Les empêcher de débarquer, arme à la main ? Le véritable sujet du livre n’est pas l’invasion elle-même. C’est la capitulation des élites politiques et médiatiques françaises devant cette invasion. Ils rêveraient de tirer dans le tas, mais n’osent pas. Leur lâcheté, leur déballonnement, devant ce qu’on n’appelait pas encore, en 1973, la bien-pensance tiers-mondiste (mais le concept était déjà là) les paralysent. La médiatisation du livre a été limitée : quelques articles et interviews dans le Figaro Magazine et Valeurs actuelles. Même Copé n’a pas osé inviter Raspail (mais ça viendra peut-être). Le livre est pourtant un grand succès : 5 000 exemplaires ont été vendus en février. Jean Raspail, en outre, a participé à une grande émission de télévision, Ce soir ou jamais, animée sur France 3 par Frédéric Taddeï. Très bien. Il est tout à fait légitime que la télévision publique reçoive tout le monde, même les écrivains racistes, tant qu’ils n’ont pas été condamnés. Sauf que l’animateur, Taddeï, a soigneusement omis de prononcer un mot : «racisme», justement. «Sulfureux», «controversé» : pour présenter le livre, Taddeï s’est soigneusement limité à ces adjectifs, qui évitent de prendre parti et de s’engager. Le Camp des saints est pourtant un livre raciste. Odieusement raciste. Si Frédéric Taddeï l’a vraiment lu, il ne peut le qualifier autrement. Exemples ? Ils fourmillent. Les naufragés de Jean Raspail puent, et l’écrivain insiste longuement sur cette puanteur. Pas un seul, dans ce million d’Indiens, n’est doté par le romancier d’un visage humain, ou de réactions humaines. C’est une masse grouillante, informe et menaçante. Noirs et Arabes, jetés sur les routes par la débâcle française devant cette invasion pacifique, ne sont que des délinquants et des violeurs. Il a beau être édité par l’honorable maison Robert Laffont, c’est un livre raciste - ce qui ne lui retire pas ses qualités littéraires, et notamment sa perverse puissance d’évocation.

En considérant cet accueil critique intimidé, aujourd’hui, du Camp des saints, comment ne pas repenser à l’accueil critique de Bagatelles pour un massacre, l’immonde pamphlet antisémite de Céline, tel que le relatait récemment André Derval, dans un recueil passionnant (1) ? Céline le publie en 1937. Au comble de l’embarras, la «grande presse» fait silence. La presse d’extrême droite exulte. Rien que de très normal. Et il se trouve, dans les revues littéraires, des critiques pour exalter le style de l’œuvre, en faisant mine de ne pas voir son contenu.

Jean Raspail était une sorte de Zemmour des années 70. Comme Zemmour, d’ailleurs, il faut le voir faire patte de velours, sur les plateaux. Un croisé, lui ? Pas du tout ! Que va-t-on imaginer ? Un humble romancier, simplement, qui entendait, en 1973, «poser un problème». Si la masse miséreuse déferle sur nous, «qu’est-ce qu’on fait ?» Oui, que faire de ces gens qui, hélas, hélas, «ne sont pas de notre type ethnique» ?

Pour répondre d’avance à une question piège, il ne faudrait pas déduire de ce qui précède un appel à l’interdiction du Camp de saints. Mais il faut l’appeler par son nom : un livre raciste. Il faut désigner les éditions Robert Laffont comme ce qu’elles sont : l’éditeur d’un livre raciste. Un livre raciste littérairement intéressant, sans doute ; sociologiquement, historiquement intéressant, tout ce qu’on voudra, mais raciste. Et toxique. Rééditez-le tant que vous voudrez, invitez l’auteur tant que vous voudrez, mais ayez le courage d’apposer un bandeau, «attention, contenu raciste». Ou bien «le racisme tue». Comme sur les paquets de cigarettes, que la liberté interdit aussi d’interdire.

Daniel Schneidermann
(1) «L’accueil critique de Bagatelles pour un massacre», Ed. Ecriture.
www.liberation.fr/societe/01012323989-appeler-racistes-les-racistes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BA



Messages : 505
Date d'inscription : 24/06/2009

MessageSujet: Re: Néo-Régime de Vichy (et néo-monstres)   Mar 22 Mar - 10:44

Au premier tour des élections cantonales de 2008, le FN avait recueilli 647 749 voix.

http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lections_cantonales_fran%C3%A7aises_de_2008

Trois ans plus tard, au premier tour des élections cantonales de 2011, le FN a recueilli 1 379 933 voix.

http://www.latribune.fr/actualites/politique/20110321trib000609570/cantonales-le-vrai-score-du-front-national.html

Autrement dit :

En trois ans, le FN a gagné 732 184 voix.

Les résultats fournis par le ministère de l’Intérieur ont permis à l’institut Viavoice de calculer que le FN a bénéficié, dans l’ensemble des circonscriptions où il disposait d’un candidat, de 19,2 % suffrages, soit deux points de plus que l’UMP.

Selon le dernier décompte du ministère de l’Intérieur, le PS arrive en tête avec 2.284.912 voix soit 24,94 %, suivi de l’UMP (1.554.726 voix, 16,97 %) et du FN (1.379.933 voix, 15,06 %).

"En 2004, le FN faisait 12,1% au niveau national. Et 13,8% dans les seuls cantons où il était présent", souligne Bruno Jeanbart, directeur général adjoint de Viavoice interrogé par La Tribune.

Et ce dernier de préciser que la performance du FN dans ces conditions est finalement tout à fait conforme celle que réalise Marine Le Pen dans les sondages où les Français ont été interrogés sur leurs intentions de vote au premier tour de l’élection présidentielle.

http://www.latribune.fr/actualites/politique/20110321trib000609570/cantonales-le-vrai-score-du-front-national.html


affraid affraid affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BA



Messages : 505
Date d'inscription : 24/06/2009

MessageSujet: Re: Néo-Régime de Vichy (et néo-monstres)   Mer 15 Juin - 23:58

A Barcelone, lors de la manifestation des "Indignés", les manifestants violents et casseurs étaient en réalité ... des policiers en civil, infiltrés et déguisés !

Malheureusement pour eux, ils se sont fait repérer : ils ont été évacués sous les huées de la foule, protégés par les Robocops espagnols !

Regardez cette video hilarante !

http://www.youtube.com/watch?v=YcmvzRvsf8g&feature=share

Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 5507
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Néo-Régime de Vichy (et néo-monstres)   Jeu 16 Juin - 0:17

Poulets filmés, poulets grillés ! bom
Ils ont de la chance que les manifestants soient plus sympas qu'eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 5507
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Néo-Régime de Vichy (et néo-monstres)   Sam 20 Aoû - 10:07


Paris : un vendeur à la sauvette s'électrocute dans le métro en fuyant

L'homme, qui se trouvait place du Trocadéro, a voulu éviter un contrôle de police en fuyant dans le métro. Il s'est électrocuté en tentant de traverser la voie d'une station de la ligne 6. Son pronostic vital est "très engagé".
Alors qu'aucun policier n'est en vue dans le métro, il a décidé de traverser la voie.
19 août 2011
http://lci.tf1.fr/france/faits-divers/paris-un-vendeur-a-la-sauvette-s-electrocute-dans-le-metro-en-fuyant-6649538.html


Commentaire remanié.
« La vie d'un homme ne tient qu'à un fil ; alors comme nous sommes dans un pays de désinformation : moi j'étais sur les lieux du drame avec mes enfants et j'ai assisté impuissant à la mort de cet homme de type africain ; tout s'est passé en l'espace de quelques secondes.
Il était coursé par un groupe de policiers à l'entrée de la bouche de métro, au début de la rame le seul policier qui coursait le prétendu vendeur à la sauvette est tombé très bruyamment, ce qui a attiré mon attention ; le coursé nous est apparu fatigué et en sueur et avec un regard de panique ; malgré nos injonctions il s'est retrouvé sur les rails en une fraction de seconde ; j'ai failli descendre pour le saisir mais c'est l'électrocution et les cris de ma femme qui m'ont arrêté.
Situation révoltante car on a essayé de tirer toutes les alarmes, les deux agents Ratp sont arrivées après et ont évacué les quais.
Il s'est passé au moins 1 minute avant que le policier qui est tombé ne reprenne ses esprits et au moins 7 ou 10 minutes pour que ses collègues arrivent en renfort et 7 minutes à peu près pour être chassés manu militari par un policier qui n'était même pas là avec son talkie.
Ce malheureux était coursé par les policiers et je pense qu'on a évité le pire ; on serait plus nombreux sur les rails car la violente chute du policier montre la vitesse avec laquelle il suivait le vendeur.
Voilà la vérité, on attend l'appel à témoin pour dire ce qu'on a vu…
On attend et surtout que Dieu ait pitié de ce malheureux qui doit avoir une famille, des enfants qui l'attendent ce soir ; mais en vain.
L'incident a eu lieu vers 19h par-là, on a été évacués vers 19h 20 ; aucun secours, à notre départ le gars était toujours couché sur les deux rails, inerte »
g ossakho
www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/08/19/97001-20110819FILWWW00506-paris-vendeur-a-la-sauvette-electrocute.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Néo-Régime de Vichy (et néo-monstres)   Aujourd'hui à 11:51

Revenir en haut Aller en bas
 
Néo-Régime de Vichy (et néo-monstres)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Rythme régime dukan
» Je perds, mais pas que du poids ... (régime et dérèglements... féminins)
» Sève de Bouleau bio Régime Dukan
» régime du docteur rougier
» Debut du régime je ne sais pas quoi faire comme menu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sarkoverdose :: Forum :: Politique / Social-
Sauter vers: