sarkoverdose

Politique, culture, art, humour...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Libération d'Ingrid Betancourt : ce que ne dit pas la version officielle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Orwelle



Messages : 5910
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Libération d'Ingrid Betancourt : ce que ne dit pas la version officielle   Ven 4 Juil - 19:23



Libération d'Ingrid Betancourt : ce que ne dit pas la version officielle

Hollywood aura du mal à scénariser la libération d'Ingrid Betancourt. Le gouvernement colombien, avec l'aimable participation des Etats-Unis et d'anciens des services secrets israéliens, s'est déjà chargé de nous offrir un véritable conte de fées, prenant parfois les allures d'une bluette de série B. Les médias prennent leurs lecteurs et leurs téléspectateurs pour des imbéciles en persistant à raconter sans le moindre recul, sauf celui de notre confrère Gilles Perez, et avec des trémolos dans la voix, le succès de « l'opération militaire » réussie par l'armée colombienne.

Ce n'est pas remettre en cause le courage d'Ingrid Betancourt, le plaisir d'apprendre enfin sa libération, ni son extraordinaire volonté de surmonter ses souffrances. Ce n'est pas minimiser le soulagement de ses familles. Mais le gouvernement colombien tente de vendre au monde entier comme un fait d'armes, ce qui n'est qu'une reddition d'un groupe des FARC.

Car ce groupe, il y a un peu plus de trois mois, avait fait savoir aux autorités colombiennes, qui s'en firent officiellement l'écho plus tard, qu'il était prêt à se rendre. Et qu'il était prêt à rendre les otages sous son contrôle, en échange d'une immunité et d'un départ en exil pour la France. [...]

Claude-Marie Vadrot
le 4 juillet 2008
www.mediapart.fr/journal/france/040708/liberation-d-ingrid-betancourt-ce-que-ne-dit-pas-la-version-officielle

Ingrid Betancourt : la manipulation

"C’est à lui que dois le fait d’être ici avec mes enfants. Je suis admirative de son audace et de son intelligence", a déclaré à propos de Nicolas Sarkozy Ingrid Betancourt après sa libération, dans une interview accordée à RTL. Manifestement, sa détention a gravement altéré son discernement ! [...]

Sa gratitude va également à Jacques Chirac et Dominique de Villepin, ce que Le Figaro ne saurait relayer : l’ami Birenbaum présente sur Le Post la vidéo originale de l’intervention de l’ex-otage et celle mise en ligne par le quotidien de Serge Dassault. La version de la Pravda sarkoziste n’a pas seulement coupé le passage sur l’ancien président et son Premier ministre pour raccourcir le sujet [...]

Il apparaît donc que Sarkozy a finalement bien joué un rôle dans la libération de l’otage : celui d’avoir offert l’asile aux guerilleros. Smile
Rejoignons alors le camarade Fontenelle qui observe sur son blog : "Le gentil Sarkozy l’a répété hier : il est "prêt à accueillir tous ceux qui accepteraient de renoncer à la lutte armée". Durant que des polices traquent dans nos rues les sans-papiers : le gentil Sarkozy répète que tou(te)s les repenti(e)s qui laisseront les Fuerzas armadas revolucionarias de Colombia (FARC) trouveront chez lui un refuge sûr et douillet. Dans le même temps, exactement : un autre Sarkozy, moins directement souriant, laisse extrader vers l’Italie de son ami Berlusconi une femme qui a depuis longtemps renoncé à la lutte armée." Libérez Marina Petrella !

Mise à jour de 15h : selon nos confrères suisses de RSR, qui confirment la thèse de la mascarade de l’intervention armée, la libération des otages aurait été achetée pour vingt millions de dollars par les Etats-Unis.

Olivier Bonnet
www.plumedepresse.com/spip.php?article411

4 juillet 2008 - Accueillir les ravisseurs d’Ingrid… et laisser mourir Marina ? Un Président de la République ne peut avoir qu’une parole
Communiqué LDH
www.ldh-france.org/actu_derniereheure.cfm?idactu=1737



Le caniche et ses moutons

Betancourt : les propos de Royal «déplacés» «et un peu consternants», selon un député PS
www.liberation.fr/actualite/monde/ingridbetancourt/liberation_ingrid_betancourt/336887.FR.php

Carcassonne : le général Georgelin reprend à son compte les propos de Nicolas Sarkozy
http://secretdefense.blogs.liberation.fr/defense/

A droite on a l'Union des Moutons de Panurge, et à gauche le Parpaillot Solitaire (ou Perfide Schismatique).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 5910
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Libération d'Ingrid Betancourt : ce que ne dit pas la version officielle   Sam 5 Juil - 3:18



Les Farc auraient touché des millions pour libérer Bétancourt selon la radio suisse. Paris dément

GENEVE (AFP) - "Les 15 otages ont en réalité été achetés au prix fort, après quoi toute l'opération a été mise en scène", a rapporté la radio publique dans son journal de la mi-journée, citant "une source proche des événements, fiable et éprouvée à maintes reprises ces dernières années".

La Suisse a été chargée ces dernières années avec l'Espagne et la France, par le président colombien Alvaro Uribe, d'une mission de médiation avec les Farc.

Quelque 20 millions de dollars ont été versés aux ravisseurs, a assuré la RSR, précisant que les Etats-Unis, dont trois agents ont été libérés mercredi, étaient "à l'origine de la transaction".

http://fr.news.yahoo.com/afp/20080704/tfr-colombie-otages-betancourt-suisse-me-f56f567.html

Ségolène Royal, «un enfant qui veut gâcher la fête» selon Rama Yade

Fillon : «Elle était comme une petite fille dans une cour de récréation.»

Barnier : «Royal n'est pas à la hauteur»


www.liberation.fr/actualite/monde/ingridbetancourt/liberation_ingrid_betancourt/336887.FR.php

Ils voient leur nain partout. alien



Dernière édition par Orwelle le Dim 6 Juil - 5:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 5910
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Libération d'Ingrid Betancourt : ce que ne dit pas la version officielle   Sam 5 Juil - 15:00



Betancourt : flou et doutes sur sa libération

Des médias ont émis vendredi des doutes sur la véracité du récit des autorités colombiennes sur la libération par l'armée de 15 otages dont Ingrid Betancourt. Mais Bogota a démenti, comme Washington, une rançon.

La Radio suisse romande (RSR) a affirmé vendredi que des membres des Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC) avaient touché quelque 20 millions de dollars pour libérer les otages.

http://info.rsr.ch/fr/news/Betancourt_flou_et_doutes_sur_sa_liberation.html?siteSect=2010&sid=9296449&cKey=1215245004000

Je m'étais habitué à son jardinage au naturel mais je m'aperçois que cette jungle-là n'a pas davantage de secret pour Claude-Marie Vadrot.
04/07/2008 21:51 Par Fanchdoud

Oui, et il y a un rapport : en Colombie, avec le financement du Sénat américain, des avions arrosent depuis des années la jungle avec du round-up, pour éliminer les plants de Coca et assurer une défoliation permettant de mieux repèrer les rebelles des Farcs. Ce qui se traduit par de graves maladies pour les paysans colombiens, maladies provoquées par ce désherbant prétendument biodégradable. Et produit par Monsanto, la firme qui a fourni le défoliant "orange" qui a ravagé le Vietnam...
04/07/2008 23:06 Par Claude-Marie Vadrot

www.mediapart.fr/journal/france/040708/liberation-d-ingrid-betancourt-ce-que-ne-dit-pas-la-version-officielle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Libération d'Ingrid Betancourt : ce que ne dit pas la version officielle   

Revenir en haut Aller en bas
 
Libération d'Ingrid Betancourt : ce que ne dit pas la version officielle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» P902 Libération
» Docteurs ONE et bureau FNTE : Délibération projet loi 40-09
» La libération filmée par les reporters américains.
» Décès de Gérard Théodore, Compagnon de la Libération
» Bal de la Libération 2012 - Reportage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sarkoverdose :: Forum :: Politique / Social-
Sauter vers: