sarkoverdose

Politique, culture, art, humour...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Des femmes

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Orwelle



Messages : 6901
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Des femmes   Dim 19 Nov - 8:49



À Paris, mobilisation pour la bibliothèque Marguerite-Durand

Créée en 1932, cette bibliothèque des femmes est un lieu unique en France, où l’on peut consulter et emprunter des livres entièrement consacrés à l'histoire des femmes, au féminisme et au genre.
La mairie de Paris a le projet de déplacer ce lieu d’informations et de recherches dans la bibliothèque historique de Paris pour que la médiathèque Jean-Pierre Melville puisse s’étendre.

«Ils veulent reléguer ce fond sur le féminisme au placard pour le remplacer par un espace pour les jeux vidéos. Quelle tristesse ! Ce n’est pas possible. C’est une insulte à toutes les femmes qui se sont battues pour défendre les droits de la femme » soupire Joëlle une manifestante. Féministes, chercheurs, bibliothécaires, historiens, toutes les personnes présentent au rassemblement souhaitent que la ville revienne sur son projet et trouve un lieu d’implantation digne de ce nom pour la BMD.

http://www.leparisien.fr/paris-75013/a-paris-les-feministes-mobilisees-pour-la-bibliotheque-marguerite-durand-18-11-2017-7400709.php

Bibliothèque Marguerite Durand 79 rue Nationale, Paris 13e, Métro Olympiades
https://paris.demosphere.eu/rv/56827

Pétition à l'adresse de la Mairie de Paris
Arrow Sauvons la Bibliothèque Marguerite Durand !
https://www.change.org/p/mairie-de-paris-sauvons-la-biblioth%C3%A8que-marguerite-durand



La seule bibliothèque féministe de Paris va-t-elle disparaître ?

Selon les syndicats, il n'y a plus de place dans les réserves de la bibliothèque historique, comme « dans toutes les autres bibliothèques de Paris intra-muros ». Ils prédisent donc la délocalisation d'une grande partie des archives de Marguerite-Durand dans des entrepôts en banlieue, « Porte d'Aubervilliers ou en Seine-Saint-Denis ». D’après eux, cette dislocation du fonds entraînerait sa lente mise à mort.

La France est bien pauvre en lieux de mémoire dédiés aux femmes, si on la compare aux Etats-Unis, à l’Allemagne, à la Suède ou encore au Vietnam, qui ont ouvert des musées entièrement consacrés à l’histoire des femmes et au féminisme.

Pendant la durée des travaux, de mai ou juin 2018 à fin 2019, la bibliothèque fermera tout bonnement ses portes. Si la mairie décide effectivement de la priver d’un lieu « à soi » (selon la formule de Virginia Woolf), la mémoire des femmes court un grand péril.
http://www.telerama.fr/sortir/la-seule-bibliotheque-feministe-de-paris-va-t-elle-disparaitre,n5152844.php

« La Fronde », journal, fondé en décembre 1897 par Marguerite Durand
http://lamaconne.over-blog.com/la-fronde-marguerite-durand-le-cercle-des-pionnieres


Marguerite Durand (24 janvier 1864 - 16 mars 1936)
comédienne, journaliste, femme politique
http://8mars.info/marguerite-durand

Virago raconte le destin de Marguerite Durand
http://www.madmoizelle.com/virago-marguerite-durand-737551 cyclops
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6901
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Des femmes   Sam 9 Déc - 8:49



Accords et désaccords
Le 7 novembre 2017, 314 enseignants déclarent, dans une pétition publiée sur Slate.fr, qu’ils ont cessé d’enseigner la règle de grammaire qui prévoit que « le masculin l’emporte sur le féminin ». Ils lui préfèrent la règle de proximité, qui accorde l’adjectif avec le nom le plus proche.
Présente en grec ancien et en latin, cette règle était appliquée, en France, jusqu’au XVIIIe siècle : le grammairien Claude Favre de Vaugelas (1585-1650) recommandait ainsi, dans ses Remarques sur la langue française, d’écrire « le cœur et la bouche ouverte » ou « des travaux et des chaleurs excessives ».
https://leblog.institutfrancais-napoli.com/2017/11/27/alain-rey-et-les-changements-de-la-langue/

« L’antiféminisme a laissé son empreinte dans le français. »
Alain Rey, qui a longtemps présidé aux destinées du dictionnaire le Robert, auteur lui-même d’ouvrages à la fois érudits et vulgarisateurs, ne prend pas de gants : « L’antiféminisme a laissé son empreinte dans le français. »
Inutile de nier l’évidence. La bicatégorisation féminin-masculin, telle qu’elle fonctionne en français, subalternise le féminin. Alain Rey analyse ainsi : « En France, comme dans les autres pays européens, une idéologie antiféministe imprègne la littérature du Moyen-Âge et reste très sensible jusqu’au XIXe siècle : l’homme est partout. Aujourd’hui encore, elle porte les traces des jugements de valeur du passé, ce qui a engendré des problèmes de syntaxe, des problèmes de vocabulaire et des problèmes d’accord. »
https://humanite.fr/inclusives-646502

Pétition
Nous ne voulons plus que « le masculin l'emporte sur le féminin »
https://www.change.org/p/nous-ne-voulons-plus-que-le-masculin-l-emporte-sur-le-f%C3%A9minin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6901
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Des femmes   Lun 11 Déc - 22:32


La mairie de Dannemarie (Haut-Rhin)

Le Conseil d'Etat autorise Dannemarie à réinstaller ses « silhouettes sexy »

Le Conseil d'Etat a annulé la décision du tribunal administratif de Strasbourg, qui avait ordonné le 9 août le retrait de cette installation controversée.
La décision pourrait faire jurisprudence, et être invoquée pour autoriser les représentations sexistes dans l'espace public.
http://www.leparisien.fr/societe/le-conseil-d-etat-autorise-dannemarie-a-reinstaller-ses-silhouettes-feminines-01-09-2017-7229118.php

Affaire des silhouettes de Dannemarie : le Conseil d’État au secours de la gauloiserie
Avocat strasbourgeois, Antoine Matter commente la procédure juridique qui a émaillé l’affaire des silhouettes sexistes de la commune de Dannemarie. Et pour lui, la décision du Conseil d’État envoie un mauvais signal…
http://www.rue89strasbourg.com/affaire-silhouettes-dannemarie-le-conseil-etat-gauloiserie-124873

Présidée par le Premier ministre ou bien le ministre de la Justice, ès qualités,  le Conseil d'État a pour vice-président Jean-Marc Sauvé, un jésuite énarque. Twisted Evil  
http://www.conseil-etat.fr/Conseil-d-Etat/Organisation/Organigramme-du-Conseil-d-Etat


Le maire de Dannemarie, Paul Mumbach, est proche d'Unser Land*
https://www.dannemarie.fr/
https://fr.wikipedia.org/wiki/Unser_Land

*http://la-feuille-de-chou.fr/archives/21598

Machiste, indépendantiste, affairiste
Le 3 novembre 2017, le parquet de Mulhouse a confirmé l'ouverture d'une information judiciaire concernant le fonctionnement et la gestion de l'Association de soins et d'aides Mulhouse et environs (Asame) présidée par le maire de Dannemarie, Paul Mumbach. Principal grief : "la prise illégale d'intérêt".
https://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/alsace/asame-ouverture-information-judiciaire-1359161.html

Il y a quand même de bonnes nouvelles dans la France misogyne...


Refuser la connivence et la léthargie masculines
Des hommes condamnent les violences masculines envers les femmes et s'engagent à adopter des comportements indiqués par les féministes.
https://www.politis.fr/articles/2017/11/refuser-la-connivence-et-la-lethargie-masculines-38035/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6901
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Des femmes   Dim 17 Déc - 23:48



Weinstein : un choc « mondial », dites-vous ?

"il est excessif et donc ridicule de présenter cette lutte comme l'alpha et l'oméga de la libération des femmes alors que, dans le reste du monde, des femmes en nombre bien plus élevé sont victimes de violences cent ou mille fois plus graves."

https://www.herodote.net/Weinstein_un_choc_mondial_dites_vous_-article-1694.php

En somme, les Françaises et autres Occidentales ont tort de se plaindre : il y a bien pire ailleurs.
Et ce n'est pas demain que le site Herodote, qui justifie le suffrage non universel instauré par les Révolutionnaires de 1789, deviendra féministe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6901
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Des femmes   Lun 18 Déc - 1:01



Miss France 2018 ou le "féminisme-washing" d'un concours sexiste

Ce samedi 16 décembre a lieu l'incontournable concours de Miss France 2018. Alors que l'année a été marquée par une résurgence des luttes féministes, la cérémonie apparaît plus anachronique que jamais. Pire, elle tente de faire oublier son sexisme par le biais d'un "féminisme-washing" des plus cyniques. [Extraits]

Ce samedi 16 décembre, la rengaine se poursuivra de la même manière que depuis 1920. Une troupe de trente jolies jeunes femmes se présentera au regard de millions de téléspectateurs (7.355.000 l'an dernier, une des meilleures audiences de l'année) fidèles au rendez-vous - devenu pour certains un rituel annuel de rinçage d’œil.

Des femmes-objets, donc… mais pas n'importe quels objets. Se conformant entièrement aux standards imposés aux femmes dans la société occidentale, Miss France promeut une forme de beauté unique, hégémonique : les candidates sont toutes des naïades longilignes, à la taille de mannequin, arborant le froid sourire qui orne le papier glacé des magazines féminins.

Le message en sous-texte est violent. "On nous met dans la tête qu'une femme doit être comme ci ou comme ça, et que sinon elle n'est pas une femme, assène Christine Le Doaré. Qu'elle ne pourra pas séduire, pas s'insérer socialement… " Que pense une petite fille fascinée par les Miss et leurs robes de princesse, lorsqu'on lui présente comme parangons de la beauté féminine trente exemples diaphanes et filiformes ?

Au-delà de l'esthétisme, Miss France engonce également les femmes dans un conformisme moral d'un autre âge, qui là encore se reflète dans les critères imposées aux candidates. Ces mesdemoiselles (il est interdit d'être mariée ou même divorcée) ne doivent pas arborer de tatouage voyant, ne jamais avoir posé dénudées et ne jamais avoir eu d'enfant. Il est fortement suggéré de ne pas avoir de petit(e) ami(e) et le cas échéant, on conseille de ne pas le mentionner. Le message en filigrane est clair. Raphaëlle Rémy-Leleu l'explicite et dénonce la promotion d'une fiction de "pureté, de femme disponible". Des images d'adolescentes ingénues sont ainsi présentées au regard des Français comme dans une foire aux bestiaux. Comble du traditionalisme, l'édition 2018 intègre des "cours de bonnes manières" dispensés aux Miss.

Culture générale et lutte contre les violences : l'hypocrisie règne

Comme par hasard, l'épreuve de culture générale ne fait pourtant pas partie du show télévisé le samedi soir mais a lieu plusieurs jours avant…

Dernier atout dans la manche de Sylvie Tellier pour défendre l'idée que "les féministes se trompent de combat en visant Miss France" : la lutte contre les violences infligées aux femmes.

La manoeuvre rappelle le greenwashing, cette technique utilisée par des compagnies pétrolières qui brandissent fièrement des valeurs écologistes lors de campagnes marketing pour détourner l'attention de leurs pratiques polluantes. Voici venue une nouvelle déclinaison : le "féminisme-washing". [...]

Hadrien Mathoux
15/12/2017
https://www.marianne.net/societe/miss-france-2018-ou-le-feminisme-washing-d-un-concours-sexiste


Une fille de 12 ans se suicide en direct : "Je regrette de n'être pas assez jolie"
"Je regrette de n'être pas assez jolie. Je suis désolée pour tout, vraiment désolée, mais je ne peux pas", dit la jeune fille avant de passer la corde autour de son cou et de mettre fin à ses jours, devant la caméra.
http://www.midilibre.fr/2017/01/14/une-fille-de-12-ans-se-suicide-en-direct-je-regrette-de-n-etre-pas-assez-jolie,1452676.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6901
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Des femmes   Ven 5 Jan - 6:50



Les femmes vues par la télévision française

Arte a commencé l'année 2018 avec le film L'Apollonide de Bertrand Bonello, sorte de promotion des maisons closes, tandis que la chaîne LCP diffusait le 4 janvier Jackie sans Kennedy.
Ce documentaire de 2013, qui débute par une information erronée sur Caroline Kennedy, est un portrait à charge de Jacqueline Bouvier Kennedy, présentée comme menteuse, orgueilleuse, naïve, prétentieuse, vénéneuse, petite, sotte, méchante, méprisante, etc..

Dans un autre documentaire du même auteur, Jayne Mansfield* était qualifiée de "nymphomane", de "travesti empâté", de "pin-up de comptoir"...
Patrick Jeudy est peut-être incapable de respect envers les femmes. À moins que sa misogynie n'ait été décuplée par les critiques de Jacqueline Kennedy à l'endroit de Charles de Gaulle : Jeudy a en effet 'réalisé en 1999 la partie filmique du spectacle de Robert Hossein, Celui qui a dit non, spectacle sur De Gaulle.'

Le réalisateur québécois François Jobin écrit en 2013 : 'Le cinéaste français Patrick Jeudy signe un documentaire qui trace un portrait sans complaisance — c’est le moins qu’on puisse dire — de Jackie Kennedy après l’assassinat et avant Onassis. Jackie sans Kennedy (TV5.ca) se fonde principalement sur des « confidences truquées » (sic) que Jackie a livrées à l’historien Arthur Schlesinger, conseiller de JFK durant sa présidence. La dernière phrase du film donne une idée du ton : « Jackie a le souvenir méchant comme d’autres ont le vin mauvais. Elle se réveille de l’ivresse du pouvoir et, pour mieux se dégriser, elle vomit sur tout et sur tout le monde. »'

http://www.ledevoir.com/culture/television/393174/jfk-le-mythe-abattu
http://www.mediatheque.rhone.fr/EXPLOITATION/Espace_professionnel/doc/ALOES/1481908


*Jayne Mansfield, la tragédie d'une blonde
https://www.zed.fr/fr/tv/distribution/catalogue/programme/jayne-mansfield-la-tragedie-d-une-blonde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6901
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Des femmes   Ven 5 Jan - 12:52



Ne ratez pas : "Un jour je serai présidente"
Le documentaire de Caroline Behague et Marie-Noëlle Dumay (2017) est présenté ce 5 janvier 2018 à 22h00 sur LCP.

D’Arlette Laguiller en 1974 à Ségolène Royal en 2007 en passant par Huguette Bouchardeau, Marie-France Garaud, Dominique Voynet ou Eva Joly... 'Portrait des 13 représentantes du sexe féminin qui se sont présentées à la fonction suprême, de 1974 à 2012.

Les femmes ont toujours dû se battre pour s'imposer. Notamment en politique, considérée comme un métier d'hommes, où le sexisme règne encore. Ce documentaire offensif débute par ces phrases : « Les femmes ont toujours occupé un poste idéal au sein de la République, elles ornaient sous les traits de Marianne les mairies, les assemblées. Elles se sont longtemps contentées d'en être les potiches. » [...]

Arlette Laguiller - six tentatives jusqu'en 2007 - est la pionnière. [...] Toutes ces personnalités d'horizons divers et aux parcours multiples reconnaissent que rien ne leur a été épargné. On les a renvoyées à leur physique, leur accent, leur couleur de peau. .. Quand François Fillon attaque Eva Joly : « Cette dame n'a pas de culture très ancienne des traditions, des valeurs, de l'histoire française » , celle-ci rétorque : « Cela fait cinquante ans que je suis en France, je ne descends pas de mon drakkar. » [...]'
https://teleobs.nouvelobs.com/la-selection-teleobs/20170227.OBS5843/ne-ratez-pas-un-jour-je-serai-presidente.html

« Ségolène candidate, la chasse est ouverte »
http://sarko-verdose.bbactif.com/t9p25-des-femmes

Quelques publications sur les femmes en politique
http://sarko-verdose.bbactif.com/t9p50-des-femmes

Marlène Coulomb-Gully, Présidente : le grand défi, Payot, 2012
L’élection est un révélateur de question sur la place des femmes
http://journals.openedition.org/questionsdecommunication/6764  Idea
https://item.hypotheses.org/tag/misogynie
https://fr.wikipedia.org/wiki/Marl%C3%A8ne_Coulomb-Gully
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6901
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Des femmes   Jeu 11 Jan - 12:03



Quand des dominées prennent la défense des dominants
« Nous défendons une liberté d'importuner »

Dans le journal Le Monde, 100 signataires dont Catherine Millet, Sophie de Menthon, Peggy Sastre, Brigitte Lahaie, Elisabeth Levy et la comédienne Catherine Deneuve se désolidarisent du mouvement "balancetonporc". Elles expliquent : « Le viol est un crime. Mais la drague insistante ou maladroite n'est pas un délit, ni la galanterie une agression machiste (…) Nous défendons une liberté d'importuner, indispensable à la liberté sexuelle. Nous sommes aujourd'hui suffisamment averties pour admettre que la pulsion sexuelle est par nature offensive et sauvage mais nous sommes suffisamment clairvoyantes pour ne pas confondre drague maladroite et agression sexuelle. »
https://yetiblog.org/exces-amoureux-econduit-harceleur-sexuel/

Catherine Deneuve, qui a soutenu le violeur Polanski, montre que son rôle de non-Résistante dans Le Dernier Métro lui va comme un gant.

Une réaction sur Twitter
Catherine Deneuve le jour où elle va sortir de son château et se prendre une main au cul dans la rue au nom de la liberté sexuelle, elle va voir tout flou.
pic.twit­ter.com/8RPUaJyivt
   — Tania (@TaniaKes­saouti) January 9, 2018
http://www.gala.fr/l_actu/news_de_stars/haine-des-hommes-et-puritanisme-la-tribune-de-catherine-deneuve-contre-le-feminisme-et-balancetonporc-provoque-la-colere-des-internautes_411226
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2018/01/09/01016-20180109ARTFIG00357-vague-d-indignation-apres-une-tribune-a-contre-courant-de-l-affaire-weinstein.php


'La tribune publiée dans Le Monde et cosignée par cent femmes dont Catherine Deneuve a quelque chose de sidérant quand elle est relue dans le détail. Sur le fond comme sur la forme, elle mélange tout dans des termes tellement imprécis - «vague purificatoire» (?!), «morale victorienne» - qu’il y a de quoi se demander si un complot du «féminisme» n’a pas créé de toutes pièces cette affaire Weinstein et ses répercussions pour «installer comme un climat de société totalitaire», dont les premières victimes seraient… les hommes.'
Maurice BONTINCK
http://www.charentelibre.fr/2018/01/10/harcelement-balance-tes-victimes-du-porc-le-point-de-vue-de-cl,3191550.php

Interpellée par Asia Argento, Marlène Schiappa, secrétaire d'État chargée de l'égalité hommes/femmes, a répondu qu'elle n'avait "pas connaissance d'un homme qui aurait été renvoyé pour avoir 'touché le genou d'une femme' par inadvertance", comme l'ont évoqué les auteures de la tribune. "S'il existe, qu'on me le présente", a conclu la secrétaire d'État.
Les signataires du texte dénoncent en effet la "justice expéditive" mise en place depuis l'affaire Weinstein et encouragée, selon elles...
http://www.huffingtonpost.fr/2018/01/09/interpellee-par-asia-argento-sur-la-tribune-contre-le-puritanisme-post-weinstein-marlene-schiappa-prend-ses-distances_a_23328788/

Deux signataires vont encore plus loin dans la soumission.
Brigitte Lahaie : « On peut jouir lors d'un viol ».
Catherine Millet : « Je regrette beaucoup de ne pas avoir été violée parce que je pourrais témoigner que du viol on s'en sort ».
http://www.vsd.fr/actualite/polemique-les-propos-hallucinants-de-brigitte-lahaie-et-catherine-millet-sur-le-viol-24154
Commentaire d'Anita : 'Lors de la pendaison, un mec jouit !'

Quinze mauvaises raisons de ne pas être féministe
http://www.madmoizelle.com/15-mauvaises-raisons-de-ne-pas-etre-feministe-50632

L'énigme de la soumission
https://www.scienceshumaines.com/l-enigme-de-la-soumission_fr_370.htm

La "liberté d'importuner" vue à l'étranger
https://www.francetvinfo.fr/culture/cinema/affaire-harvey-weinstein/metoo-au-pays-du-libertinage-comment-la-tribune-pour-la-liberte-d-importuner-est-vue-a-l-etranger_2556527.html



Analyser ce qu'on met sous le terme plaisir
Plaisir et violence sexuelle, y voir clair

Violaine Guérin, gynécologue médicale, présidente de l'association Stop aux Violences Sexuelles, répond à la polémique lancée par Brigitte Lahaie [Extraits]

La juste réponse est "nous allons analyser ce que vous mettez sous le terme plaisir". Il n’y a pas de réponse unique, chaque patient doit analyser la situation avec précision, théoriquement avec l’aide d’un thérapeute compétent qui ne doit pas donner "sa" réponse, mais aider chaque patient à trouver ce qui est sa réalité.

La confusion, voici ce qui fait penser aux personnes qu’elles aient pu ressentir une ou des formes de plaisir.
de nombreuses personnes confondent les réactions mécaniques physiologiques avec le plaisir.

Que ce soit clair pour tous : après une thérapie bien conduite, c’est-à-dire ayant amené à une guérison totale, JAMAIS AUCUNE PERSONNE VICTIME NE VALIDERA AVOIR EU DU PLAISIR APRÈS UN VIOL.

13 jan 2018
http://www.parismatch.com/Actu/Societe/Plaisir-et-violence-sexuelle-y-voir-clair-une-tribune-de-Violaine-Guerin-suite-aux-propos-de-Brigitte-Lahaie-1437449
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6901
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Des femmes   Jeu 8 Fév - 4:46


Thé et Sympathie (1956), avec Deborah Kerr et John Kerr

'Toute l’œuvre de Minnelli repose sur la conviction que les rôles de l’homme et de la femme ne sont pas « naturels », mais « sociaux ». Et qu’ils sont donc, dans une certaine mesure, eux aussi des illusions.'

https://moncinemaamoi.blog/2018/02/02/vincente-minnelli/
http://www.imdb.com/name/nm0591486/


Les différences sexuelles n’ont pas de base génétique mais sont le résultat de l'environnement

Pour essayer de comprendre l’hypothèse des chercheurs Daphna Joel, Cordelia Fine et John Dupré, il faut déconstruire l’analogie généralement admise entre l’hérédité, transfert d’informations de génération en génération, et la génétique, transfert de l’information d’une génération à l’autre par les gènes.

5 sep 2017
http://www.ami-universite-telaviv.com/index.php/2013-05-26-08-41-51/recherche/sciences/genetique


Françoise Héritier, auteure d'Hommes, femmes, la construction de la différence, estime que certaines différences physiques entre femmes et hommes pourraient ne pas être une donnée biologique originelle, mais « une différence construite » due à « une pression de sélection » imposée par l'homme
https://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7oise_H%C3%A9ritier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6901
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Des femmes   Jeu 15 Fév - 15:22



Saint-Valentin : des siècles de viols et de supplices

La Saint-Valentin n'a pas toujours été cette fête pleine de bons sentiments qu'on connait aujourd'hui. Dans les temps anciens, des traditions donnaient au viol et aux violences contre les femmes un caractère quasi-institutionnel [Extraits]...

la Saint-Valentin n'était qu'une tradition brutale, centrée sur la pratique du viol collectif, il y a encore quelques siècles. Il fut un temps - médiéval - où les fêtes de février étaient synonymes de déchaînement de haine et de violence envers les femmes. Dans l'ouvrage "Saint-Valentin, mon amour !", paru en janvier 2017 aux éditions Les Liens qui libèrent, l'historien et sociologue Jean-Claude Kaufmann raconte la Saint-Valentin des temps anciens. Une époque où des célébrations, bien ancrées dans la société, étaient organisées chaque année pour brimer, violenter voire violer les femmes.

des hommes se déguisaient en ours chaque année, en février, pour "chasser" les femmes.
ces "journées de l'ours" n'étaient qu'une version déjà édulcorée de fêtes antiques plus anciennes, appelées les "Lupercales". Il s'agissait alors de "purifier" les femmes en leur fouettant les fesses ou le ventre pour s'assurer de les rendre fécondes...

Des viols collectifs au XVe siècle

"De jeunes hommes se rendaient chez la victime, pendant la nuit, faisaient du chahut sous ses fenêtres pour l'appeler, en la traitant de 'ribaude'. Puis, comme elle se taisait, on enfonçait sa porte", écrit Jean-Claude Kaufmann, qui indique que le phénomène était si massif que la moitié des hommes avait déjà participé à ce type de viol et que les victimes, dépucelées avant le mariage, n'avaient d'autre choix que la prostitution.

"Les rituels amoureux de février et du printemps avaient donc la vertu de conjuguer la violence masculine, de canaliser cette énergie, de la conjuguer avec le désir féminin profondément refoulé. [...] Il faudra des siècles pour leur donner une forme douce et harmonieuse ; c'est toute l'histoire de la Saint-Valentin".

http://www.linternaute.com/actualite/societe/1185590-saint-valentin-aux-origines-des-annees-de-viols-et-de-supplices/
https://fr.wikipedia.org/wiki/Ours_dans_la_culture
http://www.sudouest.fr/2017/02/14/carnaval-biarnes-dans-l-agglomeration-de-pau-le-programme-3193623-4344.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6901
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Des femmes   Jeu 8 Mar - 17:20



Grève générale sans précédent pour les femmes en Espagne

Grève de métro et de trains, piquets devant les grands magasins, stars de la radio et de la télévision absentes : l'Espagne se mobilise pour les droits des femmes, ce jeudi 8 mars 2018, avec une grève générale "féministe" sans précédent dans le pays.

L'appel lancé par une dizaine de syndicats concerne hommes et femmes et a pour but de défendre l'égalité salariale, de dénoncer le harcèlement ou encore la violence machiste.

La mobilisation annoncée depuis des semaines a démarré mercredi à minuit par des concerts de casseroles dans le centre de Madrid. [...]

Près de 300 trains ont été annulés et des perturbations étaient annoncées dans les métros de Madrid et Barcelone.

La radio la plus écoutée par les Espagnols, la Cadena Ser, avait perdu ses voix féminines dans la matinée. Les stars des émissions matinales de télévision étaient aux abonnés absents. Et les femmes journalistes désertaient la rédaction du premier quotidien espagnol, El Pais.

Parmi un millier de personnes manifestant à la mi-journée devant l'hôtel de ville, Paula Biempica, employée de banque de 39 ans, disait faire grève pour la première fois de sa vie : "Beaucoup d'entre nous avons renoncé à des promotions pour nous consacrer à la maison et à la famille", disait cette mère de quatre enfants, reprochant au monde de l'entreprise de ne toujours pas permettre de concilier maternité et travail. [...]

"Je suis étranglée", affirmait pour sa part Eva Ferrero, 38 ans, disant assurer un travail à temps partiel de femme de ménage payé 700 euros mensuels et passer le reste de sa journée à s'occuper de sa mère et de ses deux enfants.

Elle manifestait face à une grande enseigne commerciale de l'avenue Gran Via, où les grévistes appelaient exceptionnellement à ne pas consommer, afin de ne pas obliger vendeuses et caissières à travailler.

Des femmes employées à domicile, ne pouvant délaisser les personnes âgées et enfants dont elles s'occupent, avaient prévu d'accrocher symboliquement des tabliers aux balcons.

- 'Comportement machistes inacceptables' -

L'Espagne est cependant pionnière dans la lutte contre les violences faites aux femmes, s'étant dotée dès 2004 d'une loi spécifique contre les violences de genre, présentée comme un "modèle"

En Espagne, les femmes sont payées en moyenne 14,2% de moins que les hommes, un peu mieux que la moyenne européenne (16,2%) selon Eurostat.  [...]

Dix syndicats, de même que le parti de gauche radicale Podemos, ont lancé cet appel à la grève générale, inspiré d'un mouvement similaire en Islande en 1975.

Pour les Commissions ouvrières CCOO, qui, pas plus que l’Union générale des travailleurs (UGT), n'a lancé d'appel à la grève (!), il s’agit de dénoncer le « négationnisme sur les inégalités » entre hommes et femmes, qui se sont encore aggravées avec la dure crise financière vécue par le pays entre 2008 et 2014. La crise a entraîné une perte de pouvoir d’achat de 22 % dans les secteurs les plus féminisés.

Le mouvement est aussi suivi par des actrices célèbres comme Penelope Cruz ou Rossy de Palma, égéries du cinéaste Pedro Almodovar qui de film en film a rendu hommage aux femmes espagnoles fortes et libérées.
Penelope Cruz a annulé sa participation à divers événements et annoncé qu'elle laisserait son compagnon, l'acteur Javier Bardem, s'occuper de leurs enfants.
"Si les femmes baissaient les bras, le ciel nous tomberait sur la tête", a écrit Rossy de Palma sur Instagram.

Une grande manifestation est aussi prévue dans les principales villes du pays ibérique, à partir de 19 h.

https://www.ouest-france.fr/europe/espagne/espagne-en-raison-de-la-greve-des-femmes-des-centaines-de-trains-annules-5608537

Pourquoi la Journée des droits des femmes n'est pas la Journée des femmes

Ce jeudi se tient la Journée internationale des droits des femmes. Pourtant, certains continuent de la présenter comme la Journée de la femme. Une appellation qui peut poser problème.

Le 8 mars n'est ni la Fête de la femme, ni la Journée de la femme et encore moins la Journée des femmes mais la Journée internationale pour les droits des femmes.

Si l'ONU la présente comme la Journée internationale des femmes, célébrée officiellement dans le monde depuis 1975, en France depuis 1982, il s'agit de la Journée internationale des droits des femmes, comme le rappelle le secrétariat d'État chargé de l'Égalité entre les femmes et les hommes.

"La dénomination Journée de la femme dépolitise"

Pour Fatima Benomar, cofondatrice et co-porte-parole de l'association Les Effrontées, cette appellation est loin d'être anecdotique. "Utiliser la dénomination Journée de la femme dépolitise la question de la place des femmes dans la société", s'indigne-t-elle.

"C'est une journée pour évoquer les luttes collectives de femmes qui ne vivent toutes dans les mêmes conditions mais sont victimes de violences et de discriminations au quotidien."

Céline Malaisé, conseillère régionale d'Île-de-France et présidente du groupe des élus Front de gauche* au conseil régional, est du même avis.  [...]

"Ce n'est pas une journée pour célébrer la féminité"

La première Journée internationale des femmes a été célébrée le 19 mars 1911 en Allemagne, en Autriche, au Danemark et en Suisse. Le million de femmes et d'hommes qui ont assisté à ces rassemblements réclamaient alors le droit de voter et d'exercer une fonction publique, le droit au travail, à la formation professionnelle, ainsi que l'arrêt des discriminations sur le lieu de travail.  [...]

http://www.bfmtv.com/societe/pourquoi-la-journee-des-droits-des-femmesn-est-pas-la-journee-des-femmes-1391102.html

*Le Front de Gauche n'existant plus depuis 2013, il s'agit probablement d'élus du PCF.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6901
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Des femmes   Mer 18 Avr - 14:16



L’acteur et metteur en scène Philippe Caubère soupçonné de viol, une enquête est ouverte
La plainte a été déposée par une femme majeure le 27 mars 2018, a appris franceinfo mercredi 18 avril de source judiciaire.

Le comédien s'est fait remarquer en 2011 en signant une tribune Moi, Philippe Caubère, acteur, féministe, marié et "client de prostituées" dans Libération.
Puis en 2013, il s'est publiquement opposé à la loi contre la prostitution en faisant partie des 19 signataires de "Touche pas à ma pute ! Le manifeste des 343 "salauds" publié dans le magazine Causeur pour protester contre les sanctions à l'encontre des clients des prostituées.

https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/metiers/lacteur-et-metteur-en-scene-philippe-caubere-soupconne-de-viol-une-enquete-est-ouverte_2711320.html
Si Caubère est féministe, qui ne l'est pas ?

Le témoignage de la plaignante, une Toulousaine de 42 ans

Cette femme a conservé des correspondances et des échanges par SMS et courriels à l’appui de sa plainte. Caubère et elle se rencontrent en février 2010 à Béziers, lors d'une représentation du comédien dans la ville. Avec deux maîtrises de lettre et de théâtrologie, la jeune femme se destine à une carrière de dramaturge. Une fois que l'acteur termine sa pièce, ils boivent un verre dans l'enceinte du théâtre et échangent leurs numéros de téléphone. Selon la plaignante, Philippe Caubère lui a envoyé beaucoup de messages, d'abord professionnels, puis de plus en plus personnels.

Quelques semaines plus tard, ils se retrouvent à Paris dans un restaurant de Montparnasse, puis vont boire un verre chez lui à Saint-Mandé (94). Après une visite de sa maison, Philippe Caubère lui aurait montré sa pièce "entièrement vouée aux plaisirs sexuels, avec de nombreux masques notamment de diables, et toute sorte d’instruments". Il aurait ensuite "tenté de la plaquer contre un mur pour l’embrasser et elle aurait tenté de se soustraire à son étreinte".

L'homme de théâtre aurait ensuite expliqué à la Toulousaine qu'il était "toujours en panne d'érection 'la première fois". Il n'aurait manifestement pas réussi à avoir de rapport sexuel avec elle ce soir-là. "Le sexe, c'est de l'art", lui aurait-il déclaré. Philippe Caubère aurait "cherché à entretenir une relation de domination avec la plaignante, multipliant les pressions psychologiques." Un jour, il lui aurait écrit : "Tu deviens une pute, j’ai des infos."
Une lourde pression qui transforme la jeune femme, évoquant "une emprise", s’estimant "complètement soumise", "en état de stress permanent ", " aliénée et dépendante ".

Elle va donc revoir le comédien, cette fois dans une chambre d'hôtel. Selon la plaignante, Philippe Caubère est ivre et "extrêmement excité." Il se serait alors jeté sur elle avec violence, en la frappant au visage avec le poing, puis aurait tenté de l'étrangler en hurlant "maman, maman." Il l'aurait ensuite traînée par les cheveux pour la contraindre à lui faire une fellation, puis la violer et l'humilier.

Quelques jours après, la quadragénaire aurait reçu plusieurs messages du comédien, auxquels elle n'aurait pas répondu. Puis elle lui annonce son intention de porter plainte, ce à quoi Philippe Caubère aurait rétorqué : "Je ne comprends pas pourquoi tu me fais du chantage, je connais du monde, il va t’arriver des bricoles." [...]
http://www.leparisien.fr/faits-divers/le-comedien-philippe-caubere-accuse-de-viol-ce-que-dit-la-plainte-de-la-victime-presumee-18-04-2018-7670259.php

Le témoignage de Solveig Halloin [Vidéo]

« Je suis née en patriarchie, et j’ai reçu une éducation extrêmement misogyne. À un point tel que lorsque j’ai subi des agressions, je n’ai même pas pu les identifier. J’étais opprimée sans même m’en rendre compte. J’ai vécu 34 ans et demi sans conscience de mon aliénation. »
Avec deux maîtrises de lettres et théâtrologie, elle se destinait à une carrière de dramaturge. Mais dans le théâtre, si les femmes peuvent espérer devenir comédiennes, les places de dramaturge leur sont quasiment inaccessibles. « Au conservatoire comme à l’école internationale de théâtre, les professeurs sautaient sur leurs élèves et cela ne me choquait même pas ! »

À 34 ans, avec deux enfants, elle vit ce qu’elle appelle pudiquement son « point culminant d’atrocité »
Cette période lui coûte notamment son travail. Elle découvre les auteurs féminins, « avec Le deuxième sexe de Simone de Beauvoir, je lisais pour la première fois quelque chose qui parlait de moi. Après Nietzsche, Shakespeare, c’était une découverte. »

Elle crée alors sa première pièce de théâtre « Les miroirs de l’Alouette ».
[...]
https://www.grizette.com/sextremisme-femen-ouvre-voie/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6901
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Des femmes   Sam 21 Avr - 18:23



"Le sauvetage de la cabane dans l'arbre"
ou Comment inculquer des idées sexistes aux enfants

Dans cet épisode (S02E10), Pierre Lapin accompagné de ses deux soeurs est poursuivi par un renard. Le héros guide les deux filles qui ont les pattes chargées de paquets. Elles ne comprennent pas qu'elles doivent les lâcher pour courir plus vite et échapper à un prédateur : "Laisser là nos habits tout neufs ? Impensable !". Leur coquetterie est donc plus grande que leur instinct de survie.

Quand le trio arrive au pied d'un arbre, elles refusent d'abord de monter dans l'ascenseur en bois, puis elles ont peur ; enfin, une fois dans la cabane, elles s'agitent en tous sens, mettant leur nez partout. Elles sont ensuite incapables de tenir parole en gardant secrète cette cachette. Elles ne respectent pas non plus le bien d'autrui, et on les retrouve en train de tricoter après avoir fait des aménagements idiots à l'intérieur de la cabane (les travaux ménagers dans le sang !) et enfin, elles menacent de délation.
Tout cela en moins de 5 minutes...

Épisode diffusé le 20 avril 2018 dans l'émission Zouzous de France 5.
https://www.france.tv/france-5/pierre-lapin/saison-2/15951-le-sauvetage-de-la-cabane-dans-l-arbre.html
https://www.dailymotion.com/video/x5qm4vi


Pierre Lapin (Peter Rabbit) est une série télévisée d'animation britannique créée et réalisée par Karine et Claudio Ventoura, libre adaptation de l’œuvre de Béatrix Potter.
https://www.zouzous.fr/heros/pierre-lapin

The Tale of the Secret Treehouse (USA, 2013)
Réalisateur : David McCamley
Directeurs d'écriture : Mark Huckerby et Nick Ostler (co-producteurs délégués)
Conseillère pédagogique : Natasha Crandall, PhD
https://www.imdb.com/title/tt3108002/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6901
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Des femmes   Mar 24 Avr - 14:57



Une mutuelle étudiante rembourse les protections hygiéniques

La LMDE innove en remboursant une partie au moins des protections hygiéniques à hauteur de 25 euros par an. Une offre pour les adhérentes comme pour les adhérents qui pourront en faire profiter les premières.

Pour en bénéficier, l'adhérent(e) devra envoyer les tickets de caisse à la mutuelle, par courrier ou via son espace personnel en ligne. Les femmes dépensent en moyenne quelque six euros par mois, pour ces produits.  [...]

En 2015, le collectif féministe Georgette Sand, qui militait pour une baisse de la TVA sur les protections hygiéniques féminines, avait estimé que la dépense pour ce "bien de première nécessité" représente quelque 1.500 à 2.000 euros dans la vie d'une femme. Et c'est "sans compter les antidouleurs, les sous-vêtements…"
[...]
24 avril 2018
http://www.bfmtv.com/societe/une-mutuelle-etudiante-rembourse-les-protections-hygieniques-1427896.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6901
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Des femmes   Mer 25 Avr - 16:40


La solidarité porcine en image*

#BalanceTonPorc : la libération de la parole sous caution médiatique

L’ « affaire » Weinstein et le hashtag #BalanceTonPorc lancé le 13 octobre sur Twitter par la journaliste Sandra Muller ont provoqué un mouvement massif de libération de la parole des femmes et porté sur le devant de l’espace public et médiatique le sujet du harcèlement et des violences qu’elles subissent. [Extraits]

Le traitement médiatique – massif – de ce mouvement interroge à bien des titres : de quoi parlent les médias depuis le lancement du hashtag ? Comment parlent-ils des violences ?**

Nombreux sont en effet les médias et les journalistes n’ayant pas su éviter les écueils et les tares qui caractérisent habituellement la couverture réservée à ces sujets : occultation de la parole des femmes au profit de celle des hommes, focalisation sur la forme de la dénonciation plutôt que sur le fond de ce qui est dénoncé, absence de remise en perspective des violences, etc.

« Ce n’est pas la bonne méthode », ou la fabuleuse histoire médiatique de la « délation »

Attaquant le sujet de biais, de nombreux journalistes ont substitué au débat de fond une discussion médiatique sur autre chose.
les réseaux sociaux prendraient la place des commissariats, Twitter serait devenu un tribunal médiatique, la délation ferait des ravages et salirait des innocents. [...]

Peu importe à Raphaël Enthoven notamment qui, dès le 16 octobre, gratifiait ses auditeurs d’une énième morale philosophico-médiatique, et donnait aux femmes une énième leçon de bonne conduite. Extrait :

   Depuis deux jours la parole se libère, enfin ! […] Ne plus se taire, Patrick [Cohen], est un enjeu démocratique, la liberté est accrue dans un monde où la parole remplace la loi du silence. Mais une chose est de dire ce qui s’est passé. Toute autre est de balancer les gens. [Patrick Cohen : Oui, balancer, c’est quand même ce que le mot-clé suggère de faire.] [...]
   quand la parole qui se libère devient elle-même une parole qui enferme, qui livre en pâture, qui juge sans procès et qui, ne faisant aucune différence entre les types de « porcs », traite de la même façon Jean-Claude Dus et Harvey Weinstein, le nettoyage de la porcherie court le risque, pour lui-même, de dégénérer en épuration. [Patrick Cohen : Le fin mot de l’info ?] Dénonce ton porc à la justice.

Comme à l’accoutumée, Raphaël Enthoven sermonne. Il sermonne en enrobant ses prises de position d’atours pseudo-philosophiques [4].

Le problème n’est pas tant que certains journalistes et éditorialistes livrent leurs opinions, mais que celles-ci, souvent ciselées et distillées à cet effet, soient reprises, puis commentées à tort et à travers, jusqu’à constituer le cadre de nombre de discussions. En lieu et place des débats de fond, c’est ainsi que les accusations et les craintes de « délation » ont occupé un temps d’antenne considérable, nourrissant « la circularité circulaire de l’information » de l’une de ces « polémiques » dont les médiacrates font leur miel. [...]

Violences faites aux femmes ? Donnons la parole aux hommes !

La marginalisation de la parole des féministes et expertes (membres de collectifs de soutien aux victimes, représentantes de collectifs féministes contre les violences faites aux femmes, etc.) sur certains plateaux, émissions radio ou éditions papier, voire l’occultation de la parole des femmes au profit de celle des hommes a été problématique. [...]



Raphaël Stainville, rédacteur en chef du service politique de Valeurs actuelles et Pierre Jacquemain, journaliste chez Regards, débattaient en compagnie du présentateur Jean-Baptiste Boursier de la question « Comment expliquer le silence autour du harcèlement sexuel ? » ou encore « Victimes : comment prendre la parole ? »
Peut-être en commençant par les inviter plus souvent ? [...]

Mais le comble fut sans doute atteint le 23 novembre sur France inter, lorsque Léa Salamé réussit l’exploit de demander son avis à Joey Starr [7]

Quelques jours plus tôt (le 17 novembre), sur la même station, c’est à Philippe Sollers que Nicolas Demorand posait la question. L’auteur ose alors quelques saillies sexistes du plus bel effet sans qu’une sérieuse contradiction ne lui soit opposée. Avec, en prime, les rires du studio [...]

L’indigence circulant aisément de médias en médias, on se demande, en lisant le très inspiré Jacques Julliard dans Marianne, qui de l’éditorialiste ou de l’écrivain à plagié l’autre :

   Balancetonporc ? Ma première réaction fut un franc rejet parce que je déteste les balances et que j’aime beaucoup les cochons. On ne saurait oublier que la délation est en France une espèce de sport national ; je vais y revenir. [...]

On se demande ainsi ce que David Pujadas, par exemple, peut bien venir faire dans ce panel d’ « hommes engagés », lui qui proclamait le 29 mars dernier « la fin du patriarcat » depuis les années 1960. Une énormité en guise de lancement d’un reportage chargé des clichés les plus réactionnaires et sexistes sur un camp viriliste censé répondre, toujours selon Pujadas, à « un doute existentiel des hommes » [9].

***

Fort heureusement, certains journalistes ne sont pas tombés dans ces chausse-trappes médiatiques et, enquêtes à l’appui, ont permis de documenter davantage le système de domination patriarcale, dont les violences sexuelles commises envers les femmes sont un symptôme et un rouage.

Des articles loin des chemins de traverse polémiques, que l’on a pu trouver parfois dans les grands médias – preuve qu’ils peuvent produire ponctuellement autre chose que du bavardage et des polémiques stériles. Mais aussi et surtout dans des médias alternatifs et indépendants : symptomatique.

Pauline Perrenot
20 décembre 2017
http://www.acrimed.org/BalanceTonPorc-la-liberation-de-la-parole-sous


**Un exemple avec Le Dauphiné :
Grenoble. Elle refuse ses avances, il lance son chien sur elle
Deux sœurs âgées d’une vingtaine d’années ont été importunées, d’après leurs dires, par quatre inconnus accompagnés d’un chien de race malinois

L’une d’elle aurait refusé les avances d’un des quatre garçons, en réponse de quoi il l’aurait violemment frappée au visage et aurait ordonné à son chien de l’attaquer.
La jeune femme a ainsi été mordue à une cuisse et à un mollet et a eu le nez cassé.
https://c.ledauphine.com/isere-sud/2018/04/24/elle-refuse-ses-avances-il-lance-son-chien-sur-elle

*Dessin posté par Christian Vanneste, qui écrit : "la justice ne doit pas verser dans la vengeance privée et encore moins dans une revanche collective qui tournerait à la guerre des sexes. C’est le cas lorsque sans attendre les décisions judiciaires, lentes et incertaines, le lynchage médiatique remplace la Justice."
http://www.christianvanneste.fr/2017/10/22/balancetonporc-hashtag-de-la-liberation-ou-de-la-guerre/
http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/coulisses/2014/08/14/25006-20140814ARTFIG00243-christian-vanneste-de-plus-en-plus-a-l-extreme-droite.php


Le prochain « Jeudi d’Acrimed » aura lieu le 26 avril avec Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot, sociologues, ainsi que Denis Souchon, pour Acrimed.
http://www.acrimed.org/Jeudi-d-Acrimed-26-avril-Dominants-medias
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6901
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Des femmes   Mer 9 Mai - 16:52


Baratineur en chef

"Grande cause nationale"
Congé parental : la France à la manoeuvre pour bloquer une directive européenne favorable à l'égalité femmes-hommes

Emmanuel Macron avait décrété l'égalité femme-homme "grande cause" de son quinquennat. À peine un an après son élection comme président de la République, ces bonnes intentions commencent (déjà) à s'écorner. Alors qu'un projet de directive européenne vise à équilibrer le recours aux congés parentaux entre les hommes et les femmes dans toute l'Union européenne (UE), la France s'y oppose (aux côtés de la Hongrie et de l'Autriche) et pourrait faire échouer son adoption.
https://www.marianne.net/societe/conge-parental-la-france-la-manoeuvre-pour-bloquer-une-directive-europeenne-favorable-l

Congé parental : nos politiques publiques font qu'à la fin, "c'est toujours madame qui s'y colle"
Retour sur un congé mal rémunéré et extrêmement mal réparti dans le couple. Au point que de moins en moins de parents y ont recours.
https://www.marianne.net/societe/conge-parental-nos-politiques-publiques-font-qu-la-fin-c-est-toujours-madame-qui-s-y-colle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6901
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Des femmes   Mer 9 Mai - 17:09



Les opératrices du SAMU se moquent de Naomi Musenga, une jeune femme qui décèdera quelques heures plus tard

Le 27 décembre 2017, cette jeune mère de 22 ans appelle le Samu, prise de violentes douleurs au ventre. Le début de l'enregistrement met en lumière les moqueries et sarcasmes entre deux membres du personnel du Samu, puis la conversation plus effarante encore qui démarre avec Naomi Musenga.
La personne qui prend son appel passe outre l'extrême faiblesse d'une voix qui implore "Aidez-moi, j'ai très mal" [...]
https://www.marianne.net/societe/strasbourg-un-enregistrement-glacant-montre-l-indifference-du-samu-face-un-appel-au-secours

L'enregistrement de l'appel
https://www.hebdi.com/operatrices-samu-se-moquent-de-naomi-jeune-maman-decede-quelques-heures-plus-tard-enregistrement/

« Cela paraît tellement gros mais, pourtant, tout est vrai », lâche, dans un soupir, Thierry Hans. Directeur de la publication du site Heb’di, « le lanceur d’alerte alsacien », qui a révélé l’affaire, il a été contacté par la famille Musenga peu de temps après la mort de la jeune femme. Aucun autre média local ne s’est fait l’écho de ces faits.

L'hôpital de Strasbourg a présenté les condoléances de l’établissement à la famille et annoncé qu’une enquête administrative au sein de l’hôpital a été ouverte le 3 mai — soit six jours après la publication de l’enquête d’Heb’di, et cinq mois après la mort de Naomi Musenga.
http://www.mediacongo.net/article-actualite-38158.html

Incompétence, mépris, inhumanité, misogynie... Et racisme, peut-être. Naomi n'aurait-elle pas été davantage respectée sans son léger accent ?

Violences contre les femmes : leurs terribles conséquences sur la santé toujours insuffisamment prises en compte
Chaque année, en France, 225.000 femmes subissent des violences au sein de leur couple. Ces terribles statistiques ne sont que la partie visible de ces violences : troubles anxieux, alimentaires ou du sommeil, dépression, impact sur la sexualité, tentative de suicide... les effets psychologiques sont tout autant dévastateurs. Et une grande majorité des femmes concernées ne sont pas accompagnées. Une véritable écoute, une meilleur formation des soignants, la création de réseaux de professionnels et l’attribution de moyens financiers adéquats permettraient d’améliorer considérablement leur situation. Enquête sur un problème majeur de santé publique.
7 mai 2018
https://www.bastamag.net/Violences-contre-les-femmes-leurs-terribles-consequences-sur-la-sante-toujours


Les médecins ne sont pas suffisamment à l'écoute des maux des femmes
Une étude a aussi révélé que les médecins et les infirmières prescrivaient moins d'antalgiques aux femmes, alors qu'il apparaît que ces dernières souffrent à des degrés et des fréquences plus élevés que les hommes.
http://portail.free.fr/actualites/france/7574365_20180507_les-medecins-ne-seraient-pas-suffisamment-a-l39ecoute-des-maux-des-femmes.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6901
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Des femmes   Mar 29 Mai - 8:45



Affaire Weinstein. Franz-Olivier Giesbert dézingué par Asia Argento
après ses propos méprisants et grotesques


Dans l'émission «Terriens du dimanche» du 27 mai sur C8, Giesbert a regretté que de « grandes actrices se présentent comme des femmes crucifiées ».
http://soirmag.lesoir.be/159223/article/2018-05-28/franz-olivier-giesbert-dezingue-par-asia-argento-apres-ses-propos-polemiques-sur
La vidéo

« Toutes les femmes, actrices ou pas, violées par Weinstein ou par d'autres monstres inconnus, sont des survivantes et des sœurs. Alors que les hommes comme vous, Franz-Olivier Giesberg, qui essayent de sauver leur place dans le patriarcat en couvrant de honte les victimes, n'êtes que des enfoirés dégoûtants », a écrit Asia Argento sur Twitter, avant d'ajouter dans un autre message : « Je pensais que les dinosaures s'étaient éteints il y a 65 millions d'années ».
http://www.programme.tv/news/cinema/201822-asia-argento-son-message-dinsultes-a-franz-olivier-giesbert-apres-ses-propos-sur-laffaire-weinstein/

Selon Giesbert, les actrices ne doivent pas se plaindre, puisque les caissières sont réduites au silence.
On retrouve ce genre d'argumentation hypocrite, perverse, dans sa défense d'une mesure prise par Robert Ménard.
https://laregledujeu.org/2015/03/19/19816/franz-olivier-giesbert-ne-veut-pas-voir

Franz-Olivier Giesbert est toujours du côté des dominants

Donc défenseur d'Israël
« Ça fait déjà des millénaires que Jérusalem est la capitale d’Israël, il est temps de le reconnaître, » a souligné le journaliste au lendemain de l’inauguration de la nouvelle ambassade américaine à Jérusalem.
https://actualitechretienne.wordpress.com/2018/05/17/franz-olivier-giesbert-dans-la-presse-francaise-israel-a-toujours-tort/
https://www.youtube.com/watch?v=Qma3dXCFbD8


« Le vrai pouvoir stable, c’est celui du capital. Et c’est normal qu’il s’exerce. »
http://www.telerama.fr/medias/franz-olivier-giesbert-je-ne-suis-plus-l-homme-de-la-situation,107246.php

« Les bronzés font de l'économie »
Le 12 avril 2012, à dix jours du premier tour de la présidentielle, Franz-Olivier Giesbert décide de régler leur compte aux "petits" candidats, dont il conteste la légitimité.
http://www.cgt56.com/spip.php?article1054

« Giesbert fait alors ce que font souvent les gens qui se positionnent du côté du manche en se rêvant un destin de héros de la dissidence : il essaie de nous convaincre qu'il y aurait une espèce de hardiesse à se lover au creux de la puissance dominante. » Sébastien Fontenelle
http://tinyurl.com/7njj4ks

Franz-Olivier Giesbert, le journalisme sans foi ni loi
Par Marion Van Renterghem
https://www.lemonde.fr/m-styles/article/2012/07/06/franz-olivier-giesbert-le-journalisme-sans-foi-ni-loi_1729522_4497319.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6901
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Des femmes   Sam 9 Juin - 16:51



Le gouvernement espagnol majoritairement féminin : une exception ?

Le nouveau gouvernement espagnol, composé de onze femmes et seulement six hommes, a fait la une de l’actualité cette semaine. Peu de pays dans le monde respectent la parité hommes/femmes dans leurs gouvernements. Et encore plus rares sont ceux installant une majorité de femmes au pouvoir. Quels sont les gouvernements les plus féminins ? Quelles fonctions occupent-elles au sein des ministères ?

En 2017, l’Union Interparlementaire et l’entité des Nations Unies pour l’égalité des sexes dessinaient une carte de la situation des femmes en politique. Le constat était alors sans appel : seuls cinq pays sur 187 avaient plus de femmes que d’hommes dans leur gouvernement. Depuis cette semaine, l'Espagne s'est rajoutée à cette liste, grâce à son nouveau gouvernement majoritairement féminin.

Mais cette nouvelle ne change pas la donne au niveau mondial, comme l'illustre la carte interactive ci-dessous, datant du 1er janvier 2017. Plus les pays y sont foncés, plus il y a d'hommes dans leurs gouvernements ; plus ils sont clairs, plus il y a de femmes.
https://www.ouest-france.fr/politique/le-gouvernement-espagnol-majoritairement-feminin-une-exception-5811700

Carte interactive représentant le pourcentage de femmes dans les parlements nationaux en 2016

En 2016, seuls deux gouvernements cumulent plus de 50% de femmes dans leur parlement, selon l’IPU.
Le Rwanda, avec 63,8% et la Bolivie, avec 53,1%. La suite du classement est occupée par Cuba, les Seychelles et la Suède.

La France se place 58ème sur 191 pays.
https://feminact.com/2016/04/07/quels-sont-les-gouvernements-les-plus-paritaires/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6901
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Des femmes   Dim 17 Juin - 15:40



La procureure générale de Paris alerte sur la prostitution dans les cités de banlieue parisienne
Catherine Champrenault appelle à la vigilance de tous face à "l’image d’une prostitution anodine".

"L’Office central pour la répression de la traite des êtres humains (OCRTEH) a noté de très fortes augmentations de la prostitution des mineurs depuis 2014". "Elle procède à la fois d’une avidité pour l’argent et d’une banalisation à l’extrême de l’acte sexuel exacerbée par l’explosion de la pornographie", analyse-t-elle.

Début avril, le tribunal correctionnel de Créteil a condamné plusieurs hommes à des peines allant de deux à six ans d’emprisonnement pour avoir prostitué des jeunes filles rencontrées dans leur quartier et qu’ils présentaient comme leurs "copines".

Ces jeunes filles, droguées à la cocaïne, enchaînaient à leur profit jusqu’à 300 passes par mois dans des hôtels d’Ile-de-France. L’une des jeunes victimes a déclaré rapporter jusqu’à 48.000 euros par mois. [...]

À Paris, "où plusieurs dossiers de proxénétisme de cité ont déjà prospéré, une information judiciaire vient d’être ouverte contre un site de petites annonces", souligne la procureure générale.

Le parquet a ouvert une information judiciaire contre X pour "proxénétisme aggravé" après une enquête préliminaire sur des soupçons de prostitution déguisée dans les petites annonces du site internet Vivastreet.

https://www.sudouest.fr/2018/06/17/la-procureure-generale-de-paris-alerte-sur-la-prostitution-des-cites-5153021-10407.php
http://www.rfi.fr/video/20180409-prostitution-cites


'Un des défis est de "déconstruire auprès des jeunes filles l’image d’une prostitution anodine".'

On trouve cette banalisation de la prostitution féminine dans le film "Les Bien-Aimés" de Christophe Honoré.
"le charme opère. Peut-on porter un sari sans être mariée ? Le temps glisse, se prostituer plus ou moins n'est pas si grave, les blessures se referment.", écrit Le Figaro.
http://www.lefigaro.fr/cinema/2011/08/23/03002-20110823ARTFIG00353-chiara-mastroianni-chante-et-danse.php

Un film qui ne fait que s'ajouter à des initiatives de ce genre : "Le Musée d'Orsay honore les prostituées".
https://information.tv5monde.com/Terriennes/le-musee-d-orsay-honore-les%20prostitu%C3%A9es-56393
Respecter la dignité des femmes semble plus difficile.

Sans oublier les multiples émissions d'Arte sur ce thème :
L'Apollonide - souvenirs de la maison close, de Bertrand Bonello
https://www.arte.tv/sites/olivierpere/2014/05/14/lapollonide-souvenirs-de-la-maison-close-de-bertrand-bonello/

Prostitution, le grand bordel européen
https://info.arte.tv/fr/prostitution-le-grand-bordel-europeen

La prostitution fait débat
https://info.arte.tv/fr/la-prostitution-fait-debat

Bangladesh : Daulatdia , la ville des prostituées - ARTE Reportage
https://www.arte.tv/fr/videos/073356-000-A/bangladesh-daulatdia-la-ville-des-prostituees/

Prostitution : l'Allemagne revoit sa copie
https://www.youtube.com/watch?v=xA5KT8fK1ZM

Culte
"Moi, Christiane F, 13 ans, droguée, prostituée"
https://www.arte.tv/fr/videos/071851-014-A/culte/

Cocottes et courtisanes dans l'oeil des peintres
Sur Arte, les peintres ouvrent le bal des cocottes et courtisanes
http://www.telerama.fr/television/sur-arte-les-peintres-ouvrent-le-bal-des-cocottes-et-courtisanes,132871.php

Cyberlove (6/10)
La Dr Michelle Mars, sexologue à Sydney, a imaginé une maison close où il sera possible d'avoir des relations sexuelles avec des robots.
https://www.arte.tv/fr/videos/065772-006-A/cyberlove-6-10/
"love" ?

Un internaure a répertorié 68 films ayant trait à la prostitution
https://www.senscritique.com/liste/Cinema_et_prostitution/189338
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6901
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Des femmes   Sam 14 Juil - 19:12



Agressions sexuelles. Frédéric Haziza, présentateur sur LCP, écope d'un rappel à la loi

Frédéric Haziza, présentateur vedette de la Chaîne parlementaire (LCP) visé par une enquête après des accusations d'agression sexuelle portées par la journaliste Astrid de Villaines dans une plainte, a fait l'objet d'un rappel à la loi

Dans un communiqué diffusé sur Twitter, la journaliste et son avocat Simon Clemenceau ont dénoncé « une offense pour toutes les victimes d'abus sexuels ». « Nous examinerons dans les prochains jours toutes les suites à donner à cette décision » de nature « à décourager toutes les victimes qui hésitent encore » à porter plainte, ont-ils réagi.

« Selon nous, l'infraction est bien constituée, et si elle ne l'avait pas été, le parquet aurait privilégié le classement sans suite et n'aurait pas décidé de ce rappel à la loi », a commenté l'avocat après de l'AFP, sans exclure une éventuelle nouvelle action judiciaire.

Les accusations d'Astrid de Villaines avaient suscité des remous au sein de la chaîne qui avait suspendu dans la foulée son présentateur vedette avant de le réintégrer début janvier.

Motion de défiance

Ce retour avait suscité la colère d'une partie de la rédaction, qui avait voté une motion de défiance à l'encontre des dirigeants de la chaîne, et motivé en partie la décision en février de son accusatrice de démissionner. [...]

14 juillet 2018
https://www.ouest-france.fr/faits-divers/agression/agressions-sexuelles-frederic-haziza-presentateur-sur-lcp-ecope-d-un-rappel-la-loi-5880466
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6901
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Des femmes   Sam 14 Juil - 19:27


Présidente du premier Parlement européen directement élu
et première femme à la tête d’une institution européenne


Panthéon. Qui y fait-on entrer ? L'auteure de la loi de 1975 ou... ?

[...] Que Madame Veil entre au Panthéon, au regard de cette gigantesque baffe qu'elle a portée en première ligne à tout ce que la France compte de réactionnaires, de ségrégationnistes du genre, de prétention à interdire la liberté de chacune de disposer de son corps, dès lors qu'on accepte le rite, justifie qu'à titre posthume et durablement "la Nation reconnaissante" fasse honneur à ce qui pour cela en fait une grande Dame.

Dire cela ne peut faire oublier que celle-ci sur d'autres terrains n'aura pas eu la même approche progressiste voire républicaine. Si le droit à l'avortement fut reconnu par la loi Veil, celle-ci dans ses responsabilités politiques de parlementaire, de ministre, aura laissé mener les attaques contre la protection sociale, la casse de la PMI, à la casse-privatisation de la Santé publique.

Elle participera au nom de cette Europe dont elle fut un des chantres à la conceptualisation et la mise en oeuvre de toutes les régressions et privatisations des services publics.

Avocate et donc connaissant la force des lois, celle portant son nom publiée, les femmes continueront à avoir des fausses couches sur les chaînes cadencées au mépris du code du travail par la course aux profits que sa classe réclame, l'égalité salariale ordonnée par la loi restera lettre morte et le plafond de verre interdisant aux femmes d’accéder aux responsabilités à compétence égale restera de verre armé.

Son époux qui va l'accompagner pour remonter la rue Soufflot est membre de nombre de cabinets de droite avant de devenir DG d'UTA, administrateur d'Air Inter puis membre du comité stratégique du groupe Bolloré, PDG de Manurhin (armement). Oui, la bourgeoisie française par ce choix fait entrer deux des siens au Panthéon.

Certains sur les réseaux sociaux lient son histoire personnelle, dont sa déportation victime des persécutions de l'occupant nazi et de l'ordre pétainiste, à la loi qui porte son nom en oubliant aux côtés de qui durant sa vie politique, informée, elle accepta de siéger, et lance ainsi une passerelle partant de la persécution de ses 20 ans jusqu'au progressisme de sa loi mais évitant ainsi de parler de ses choix de femme de droite.

Il serait pour elle comme pour la mémoire républicaine plus judicieux d'en rester à son combat des années 70. Dans la majorité politique qui ne la suivra pas voire la désavouera se trouvent quand même le gratin des derniers vestiges du pétainisme actif dont Papon et Hersant. Elle est de la direction du parti de Giscard qui intégrera et fera monter de jeunes recrues issus d'Occident et Ordre Nouveau tels les Longuet, Madelin et quelques autres. Au parlement européen elle prendra Hersant sur la liste qu'elle conduit. Hersant dont le passé nazi est si connu qu'il sera condamné en 45 (amnistié en 52).

Petit rappel concernant ce dernier : Si beaucoup connaissent maintenant Papon qui siège dans le même gouvernement qu'elle lors du gouvernement Barre III, ce R. Barre des "victimes française innocentes" de l'attentat contre la synagogue de la rue Copernic, Robert Hersant, qu'elle accueillera sur sa liste pour les élections qui la porteront à la présidence du parlement européen, mérite qu'on rappelle la partie effacée de son pedigree.

"Fondateur dès août 40 de « Jeune front », un groupuscule pro-nazi situé dans l'orbite du Parti français national-collectiviste de l'ancien journaliste radical-socialiste Pierre Clémenti. Hersant obtient début août 1940 un local pour son groupuscule, au 28, avenue des Champs-Élysées. « Jeune Front » est la section de jeunesse (16 - 21 ans) des « Gardes françaises ».

La principale activité du « Jeune front » est de distribuer le journal antisémite Au Pilori, l'un des plus extrémistes de la collaboration, subventionné par les autorités allemandes.

Les membres du groupe se livrent également à des violences contre les commerçants de confession juive près de leur quartier général".
(source bio de Hersant -Wikipédia)

Publiquement dénoncé comme nazi et escroc par un député de droite ancien résistant, Hersant, élu en 1956, est chassé du parlement. Le Pen (déjà) ne votera pas cette exclusion.

Donc les choix politiques de droite de la dame devraient interdire de lier cette reconnaissance de 1975 à la totalité de son parcours, d'autant que nombre des victimes des persécutions et de la répressions, sur ces critères, ont une tout autre légitimité pour être panthéonisées. Sur ce point particulier Olga Bancic résistante du groupe dit de Manouchian, pourchassée comme communiste et persécutée comme juive, guillotinée en Allemagne le 10 mai 1944 comme membre des FTP MOI est beaucoup plus représentative de ce que fut l'activité de jeunes femmes de France justifiant une entrée au Panthéon pour ne rien dire de l'ostracisme frappant toutes ces Résistantes ouvrières et communistes que la réaction française s'acharne à effacer des mémoires.

Oui donc, dès lors qu'on accepte cette sanctification républicaine, Simone Veil au Panthéon pour ce grand pas qu'en 1975 elle permit contre son camp pour les droits des femmes, mais que pour cela. Sinon dans la confusion cela blanchirait ceux qui, ordures notoires, l'ont accompagnée dans des combats bien moins nobles et dédouanerait ceux qui le sachant ont laissé se construire cet accompagnement.

Canaille Lerouge
http://amers-cap.com/2018/07/pantheon-qui-y-fait-on-entrer-l-auteure-de-la-loi-de-1975-ou.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6901
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Des femmes   Lun 23 Juil - 11:48



Le coeur des femmes : attention, fragile !
Documentaire de Cécile Moirin (2017)

Depuis quinze ans, le nombre de femmes de moins de 50 ans hospitalisées pour un infarctus a triplé. Face à ce risque, il existe une véritable inégalité des sexes car les femmes sont moins bien dépistées, soignées plus tardivement et se remettent plus difficilement de l'accident cardiaque.
En outre, les traitements ne sont pas adaptés aux femmes car les essais cliniques se font sur les hommes.
https://www.france.tv/documentaires/science-sante/578647-le-coeur-des-femmes-attention-fragile.html
https://television.telerama.fr/tele/programmes-tv/le-coeur-des-femmes-attention-fragile,116630344.php

https://rutube.ru/video/880f1ef847cf844b79e3af56221b2932/  cyclops
https://www.sante-sur-le-net.com/femmes-attention-infarctus/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6901
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Des femmes   Dim 19 Aoû - 11:46



Fête de la Rosière : Laissez les filles tranquilles !
En France, en 2019, certains prétendent encore évaluer la pureté et la virginité des filles – avec l'argent public !

Le 2 juin 2019 devrait se tenir à Salency une « Fête de la Rosière », à l'initiative de Bertrand Tribout, fervent catholique, président de la Confrérie de Saint-Médard. Cette initiative doit recevoir le soutien logistique et financier du maire, Hervé Deplanque (sans étiquette).

Nous conseillons à Bertrand Tribout de s'occuper d'autre chose que d'évaluer la pureté et la virginité des jeunes filles.
Nous faisons remarquer au maire Hervé Deplanque que l'engagement d'une institution publique dans une telle fête contrevient à la fois au principe de laïcité et aux valeurs d'égalité entre femmes et hommes rappelées dans notre Constitution.
[....]
https://www.change.org/p/f%C3%AAte-de-la-rosi%C3%A8re-laissez-les-filles-tranquilles-f%C3%AAtedelarosi%C3%A8re

À Salency demande-t-on à un garçon de 16 à 20 ans d'être pur, aimable, souriant et serviable pour concourir au titre de "Rosier" ?
https://www.annuaire-mairie.fr/mairie-salency.html
https://fr.wikipedia.org/wiki/Salency
http://www.mon-maire.fr/maire-de-salency-60


Dans le même registre
Jare Ljalana, 5 ans, devient la plus jolie petite fille du monde
https://www.midilibre.fr/2018/07/30/jare-ljalana-5-ans-devient-la-plus-jolie-petite-fille-du-monde,4666540.php
À quand le plus joli petit garçon du monde ?


Kenzie Brenna par yes_imspencer SPENCER {glassman}

Contre la dictature d'une féminité normative, le rejet de la femme réelle
Poils, bourrelets, cicatrices… Les féministes pulvérisent les clichés sur Instagram

Jambes non épilées, rides et rondeurs visibles, photo prise assise sur les toilettes… Sur le réseau social, des femmes déconstruisent artistiquement le culte du corps parfait et de brisent les codes sexistes. Quitte à se confronter aux insultes voire à la censure.

une étude britannique de 2017 estime qu’Instagram et son exhibition de vies et de corps trop parfaits nuisent à la santé mentale des 14-24 ans

25/07/201
https://www.telerama.fr/scenes/poils,-bourrelets,-cicatrices...-les-feministes-pulverisent-les-cliches-sur-instagram,n5720197.php


Une école de médecine japonaise baisse les notes des candidates
Selon le journal Yomiuri, qui cite des sources anonymes, l'université a commencé à baisser les notes des tests d'entrée des candidates en 2011, après avoir constaté une hausse du nombre de femmes reçues à l'examen en 2010. Cette année-là, elles représentaient environ 40% des candidats acceptés, soit le double de l'année précédente. Depuis, l'école s'est efforcée de maintenir le pourcentage d'étudiantes admises autour de 30%.
02/08/2018
https://www.francetvinfo.fr/monde/japon/japon-une-ecole-de-medecine-soupconnee-d-avoir-baisse-les-notes-des-femmes-au-concours_2877991.html


Agressions verbales et physiques
Le délit d'"outrage sexiste" n'apparaîtra qu'à la rentrée, puni d'une amende de 90 à 750 € (> 3.000 en cas de récidive), mais pas par de la prison. L'infraction pour "harcèlement de rue" n'existe pas, le raciste qui a frappé Marie Laguerre pourra être poursuivi pour "violence volontaire", sanctionnée par une amende d'au minimum 1.500 euros et jusqu'à 3 ans d'emprisonnement.
https://www.sudouest.fr/2018/07/30/harcelement-de-rue-les-premieres-amendes-devraient-etre-mises-a-l-automne-5272875-10407.php

Harcèlement de rue : "On a l'impression qu'il a fallu montrer les images pour qu'enfin on croie les femmes"
https://www.francetvinfo.fr/societe/violences-faites-aux-femmes/harcelement-de-rue-on-a-l-impression-qu-il-a-fallu-montrer-les-images-pour-qu-enfin-on-croit-les-femmes_2874303.html

Marie Laguerre lance un site pour encourager les femmes à témoigner
https://www.francetvinfo.fr/societe/violences-faites-aux-femmes/frappee-au-visage-par-un-harceleur-a-paris-elle-lance-un-site-pour-encourager-les-femmes-a-temoigner_2877043.htm

Harcèlement de rue : ce que contient le nouveau projet de loi
http://portail.free.fr/actualites/france/7807598_20180730_harcelement-de-rue-ce-que-contient-le-nouveau-projet-de-loi.html

​La loi sur les violences sexuelles de plus en plus vidée de sa substance
https://www.sudouest.fr/2018/03/05/harcelement-de-rue-gerard-collomb-confirme-l-amende-forfaitisee-4253323-710.php

Camouflage de la violence que subissent les femmes : les filles deviennent des "enfants"
'Des enfants migrants obligés de se prostituer pour passer la frontière franco-italienne'
https://www.nouvelobs.com/monde/20180730.OBS0318/des-enfants-migrants-obliges-de-se-prostituer-pour-passer-la-frontiere-franco-italienne.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6901
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Des femmes   Jeu 30 Aoû - 18:05



Après le voile et la jupe, voici la tenue de tennis qui doit convenir au regard masculin !
La Française Alizé Cornet trop "dénudée" pour l'US Open

La joueuse Alizé Cornet a reçu un avertissement alors qu'elle remettait son t-shirt à l'endroit sur le court. Un simple geste qui n'est jamais sanctionné dans le tennis masculin.
https://www.dailymotion.com/video/x6sv6ki  cyclops
https://www.francetvinfo.fr/sports/tennis/les-filles-aussi-ont-le-droit-de-changer-leur-tee-shirt-sur-le-court-reagit-alizee-cornet-apres-sa-sanction-a-l-us-open_2917669.html
Les femmes devraient à leur tour s'amuser à contrôler la tenue des hommes, histoire de souligner leur arrogance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des femmes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des femmes
Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Métiers de femmes
» Le pire cauchemar des femmes? Devenir chauve!
» pétition pour soutenir les sages-femmes en colère
» Les femmes sont exigeantes
» l'APCE aide les Femmes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sarkoverdose :: Forum :: Politique / Social-
Sauter vers: