sarkoverdose

Politique, culture, art, humour...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Des femmes

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
Orwelle



Messages : 7275
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Des femmes   Jeu 30 Aoû - 18:14



Pourquoi les femmes sont-elles si peu présentes sur Wikipédia
et comment y remédier ?


Alors que seulement 17 % des articles francophones de l’encyclopédie en ligne leur sont consacrés, la question mérite d’être posée. Pour y répondre, nous avons sollicité l’expertise de Kvardek Du, membre de l’association Les sans pagEs, qui lutte contre la sous-représentation féminine sur le site participatif.

Kirsten Bibbins-Domingo est docteure en biochimie et titulaire d’une chaire en épidémiologie et biostatistiques à l’université de Californie. Elle a été nommée à l’Académie nationale de médecine des États-Unis pour ses travaux portant notamment sur les maladies cardiovasculaires. Mentionnée plus de six cents fois dans des articles en ligne, elle ne disposait pourtant pas de page Wikipédia à son nom. Mais depuis cet été, c’est réparé, grâce à une start-up de San Francisco, 'Primer'. Celle-ci a mis au point un outil d’intelligence artificielle, appelé 'Quicksilver'*, capable de recenser les scientifiques oubliés par les contributeurs de l’encyclopédie libre, et notamment les femmes. Car il y a urgence à rétablir l’équilibre [...]

Il existe des règles regroupées sur la page Wikipédia « Comment écrire sur des femmes » pour lutter contre les stéréotypes sexistes. Les utilisateurs réagissent plus ou moins bien à ces recommandations, vues par certains comme trop féministes, mais nous militons pour qu’elles soient mises en application. Par exemple : ne pas porter une attention particulière au physique des femmes, ne pas les définir par rapport à leurs relations (« l’épouse de M. Untel »), éviter de souligner qu’elles sont « les premières femmes » à avoir mené une recherche scientifique, etc. Autant de directives nécessaires pour limiter le male gaze (« regard masculin ») dont l’encyclopédie se nourrit au détriment des femmes.

Annabelle Chauvet
29/08/2018
https://www.telerama.fr/medias/pourquoi-les-femmes-sont-elles-si-peu-presentes-sur-wikipedia-et-comment-y-remedier,n5778910.php

https://primer.ai/blog/quicksilver

Quand on voit les réactions des lecteurs de Télérama, on doute que l'égalité femmes/hommes soit pour demain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7275
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Des femmes   Jeu 30 Aoû - 18:18



Après le voile et la jupe, voici la tenue de tennis qui doit convenir au regard masculin !
La Française Alizé Cornet trop "dénudée" pour l'US Open

La joueuse Alizé Cornet a reçu un avertissement, alors qu'elle remettait son t-shirt à l'endroit sur le court. Un simple geste qui n'est jamais sanctionné dans le tennis masculin.
https://www.dailymotion.com/video/x6sv6ki  cyclops
https://www.francetvinfo.fr/sports/tennis/les-filles-aussi-ont-le-droit-de-changer-leur-tee-shirt-sur-le-court-reagit-alizee-cornet-apres-sa-sanction-a-l-us-open_2917669.html
Les femmes devraient à leur tour s'amuser à contrôler la tenue des hommes, histoire de souligner leur arrogance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7275
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: :D)))   Jeu 30 Aoû - 21:26



US Open : Serena Williams remporte son match en tutu

Il y a quelques jours, le président de la Fédération française de tennis (FFT), avait estimé que Serena Williams était « allée trop loin » en portant une combinaison noire de super héroïne lors du tournoi de Roland Garros en juin dernier.

Pas le genre de femme à se laisser abattre, la championne de tennis a arboré un tutu pour son match du premier tour de l’US Open ce mardi 28 août. Une tenue qui n’est pas passée inaperçue et signée de la collection Nike x Virgil Abloh. [...]

29 août 2018
https://www.people-bokay.com/us-open-serena-williams-remporte-son-match-en-tutu/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7275
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Des femmes   Lun 3 Sep - 18:37


Maria Skłodowska ép. Curie (1867-1934) a reçu deux prix Nobel

Rentrée scolaire. Noms des écoles : les femmes sous-représentées

Comme pour les noms de rues*, une large majorité des établissements scolaires liés à une personnalité portent le nom d’un homme.

Il y a 66.130 établissements scolaires dépendant de l'Éducation nationale en France.
La moitié porte le nom d'une personnalité. Ceux qui donnent leur nom aux écoles sont à 78 % des hommes, 19 % des femmes.
Les couples – en particulier Pierre et Marie Curie, et Frédéric et Irène Joliot-Curie – représentent les 3 % restants.

19 % de femmes, cela paraît peu, et le déséquilibre est encore plus profond si on y regarde de près.
En ôtant l’enseignement catholique – soit les 1.046 écoles Notre-Dame, 389 Sainte-Marie, 224 Sainte-Thérèse, 210 Sainte-Anne… –, la proportion de femmes donnant leur nom à une école tombe à 14 %.
https://www.ouest-france.fr/education/rentree-scolaire/rentree-scolaire-noms-des-ecoles-les-femmes-sous-representees-5944311

Pierre Curie a reçu un prix Nobel
*À Paris, la rue actuelle est ouverte en 1909 et s'est appelée « rue Pierre-Curie » jusqu'au 8 septembre 1967, avant que l'adjonction du nom de Marie Curie ne soit décidée.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Rue_Pierre-et-Marie-Curie

Dans ce domaine, la ville d'Aulnoye-Aymeries (59) a une conduite particulièrement chafouine. Elle a dédié une de ses rues à Marie Curie, mais en la baptisant "rue Madame Pierre Curie".
http://patrimoine.hautsdefrance.fr/dossier/eglise-paroissiale-saint-raphael/c5f8ba03-146b-4f8d-852d-6c9ef4de4576
https://www.futura-sciences.com/sciences/personnalites/chimie-marie-curie-222/




Carole, violée et jetée d’un pont en 1999, s’est éteinte
Les Vannetais n’ont pas oublié ce prénom. Celui d’une jeune lycéenne, violée puis jetée du pont de Kerplouz d’Auray, en 1999.
l’adolescente sera sauvée, mais ne retrouvera jamais la parole, ni aucune mobilité.
Depuis 19 ans, elle luttait pour rester en vie. Elle s’est éteinte dimanche 26 août. Carole avait eu 35 ans le 27 juillet.
https://www.letelegramme.fr/bretagne/carole-19-ans-apres-son-combat-s-est-arrete-01-09-2018-12065670.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7275
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Des femmes   Ven 14 Sep - 0:33



Rentrée : Les femmes de lettres ont désormais leur manuel scolaire

[...] À en croire leur faible présence, voire leur quasi-inexistence aux épreuves du baccalauréat comme dans les manuels scolaires, on dirait bien comme dans les autres sphères de la société, que les femmes souffrent d’une invisibilisation de taille.

Pourtant, ce n’est pas un scoop, les femmes écrivent, et depuis longtemps, aussi longtemps que l’écriture existe. Alors pourquoi donc réserve-t-on l’étude de la littérature aux auteurs de sexe masculin ?
En 2016, Françoise Cahen, professeur de lettres au lycée Maximilien-Perret d’Alfortville (Val-de-Marne) dénonçait la quasi absence de femmes de lettres aux programmes de l’Éducation nationale dans une pétition intitulée « Pour donner leur place aux femmes dans les programmes de littérature au bac L ». Elle y décrit un « excès de testostérone » dans les programmes, soulignant dans le même temps un fait : les classes littéraires sont majoritairement remplies de filles et les professeurs de lettres sont très souvent des femmes, alors même que les programmes et manuels sont essentiellement remplis de textes d’hommes. « Quel message subliminal veut-on faire passer ? », s’interroge-t-elle. [...]

Déjà en 1929, Virginia Woolf s’emparait de la question dans « Une chambre à soi » :

   « L’indifférence du monde que Keats et Flaubert et d’autres hommes de génie ont trouvé dure à supporter était, lorsqu’il s’agissait de femmes, non pas de l’indifférence, mais de l’hostilité. Le monde ne leur disait pas ce qu’il disait aux hommes : écrivez si vous le voulez, je m’en moque… Le monde leur disait avec un éclat de rire : Écrire ? Pourquoi écririez-vous ? »

« Réparer une injustice »

Constatant qu’elles sont encore trop « peu nombreuses dans les dictionnaires, les encyclopédies et les manuels scolaires », les Éditions des Femmes-Antoinette Fouque et Belin éducation se sont réunies pour créer le premier manuel scolaire dédié aux femmes de lettres. Leur but : « réparer une injustice et de favoriser une approche paritaire », soulignent les auteures, Djamila Belhouchat, Céline Bizière, Michèle Idels et Christine Villeneuve.

« Les élèves pourront ainsi savoir que le premier texte de la littérature mondiale remonte au XXIIIe siècle avant J.-C., et qu’il est attribué à une poétesse et scribe mésopotamienne, En-Hedu-Ana ; que le célèbre conte La Belle et la Bête a été écrit par une auteure du XVIIIe siècle, Gabrielle Suzanne de Villeneuve ; que Frankenstein est l’oeuvre d’une femme, Mary Shelley ; que c’est Madame de La Fayette qui a inventé le roman psychologique ; Colette qui a écrit la première autofiction…« , écrivent-elles en avant-propos.

À l’intérieur de ce manuel illustré de près de 300 pages, on trouve des textes de Delphine de Vigan, Madame de Sévigné, Françoise Sagan, Elena Ferrante, George Sand, Marguerite Yourcenar, Madame de La Fayette, Christine de Pizan, Assia Djebar, Marguerite Duras, Louise Labé, Simone de Beauvoir, Germaine de Staël, Colette, Charlotte Brontë, Doris Lessing, Annie Ernaux, Frida Kahlo, Madeleine de Scudéry, pour ne citer qu’elles, ces femmes qui du Moyen-Âge à aujourd’hui, n’ont pas attendu l’aval des hommes pour écrire, et qu’il est temps d’étudier.
Ainsi, les auteures de ce manuel scolaire qui se lit tout aussi bien si vous avez passé l’âge de l’école, espèrent rattraper un oubli, un manque, une volonté peut-être encore, de cacher les femmes, pour qu’un jour, on n’ait plus le besoin de se poser la question, homme, femme, mais avant tout écrivain.

Des femmes en littérature, 100 textes d’écrivaines à étudier en classe, Djamila Belhouchat, Céline Bizière, Michèle Idels et Christine Villeneuve, Belin, Des femmes Antoinette Fouque, septembre 2018, 285 p., 29 euros.

Virginie Cresci
6 sep 2018
https://lemediapresse.fr/culture/rentree-les-femmes-de-lettres-ont-desormais-leur-manuel-scolaire/




Un directeur d'école laisse diffuser des blagues sexistes dans un journal de classe
Saint-Malo. La blague « pour adultes » dans le journal de CM1-CM2 passe mal

la blague en question pose également le problème de l’image de la femme, qui y est très dégradée. D’autant plus regrettable que la première des deux blagues publiées dans le petit journal est, elle aussi, très sexiste.
Tout Toto soit-il, doit-on le laisser chanter lorsque dans le même temps on demande à sa sœur de « la fermer » ? Là non plus, le père qui a découvert le petit journal n’a pas ri du tout. L’inspection académique, pas davantage.

12/09/2018
https://www.ouest-france.fr/bretagne/saint-malo-35400/ille-et-vilaine-la-blague-pour-adultes-dans-le-journal-de-classe-passe-mal-5962854
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7275
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Des femmes   Lun 17 Sep - 5:43


Paul Delaroche, Napoléon abdiquant à Fontainebleau

Ces dimanches 9 et 16 septembre, le Cinéma de Minuit de France 3 nous a gratifiés des 3 heures du "Napoléon" de Sacha Guitry.
Une pâtisserie indigeste qui ne fait pas que friser le ridicule. Le cinéaste a trouvé son pair en misogynie...
Quand l'empereur attend la naissance de son fils, il l'imagine futur roi de Rome, "et qu'on ne vienne pas lui dire qu'il s'agit d'une fille !".
http://www.vodkaster.com/films/napoleon/55876

Guitry s'est bien gardé de parler du mégalomaniaque Corse qui, par son Code civil de 1804, a fait des femmes d'éternelles mineures, qui a rétabli l'esclavage le 20 mai 1802 et même la flétrissure en 1810.


Françoise Liberté née à Paris en 1790 condamnée à la flétrissure des lettres T. R.
(timbre royal) pour crime de révolte dans les journées de juillet 1830 (estampe de Decamps)


'Peine afflictive et infamante, la flétrissure a été largement utilisée sous l'Ancien Régime.
Abolie sous la Révolution, elle sera rétablie par Napoléon – avant de disparaître définitivement.'
https://www.retronews.fr/justice/echo-de-presse/2018/07/19/la-fletrissure-ou-quand-les-criminels-francais-etaient-marques-au

Le Pays Rochefortais verra le petit caporal avant son départ pour Sainte-Hélène le 15 juillet 1815.
https://www.levif.be/actualite/international/apres-waterloo-les-dernieres-heures-de-napoleon-sur-le-continent/article-normal-401619.html

Voir sa biographie non romancée :
https://www.corsicamea.fr/personnages/05_napoleon.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7275
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Des femmes   Jeu 7 Mar - 13:17


74e édition de l’Omloop Het Nieuwsblad reliant Gant à Ninove (Belgique)

Plus rapide que les hommes, une cycliste est freinée en pleine course

Échappée lors d’une course cycliste en Belgique, la Suissesse Nicole Hanselmann a été contrainte de s’arrêter, provoquant la neutralisation de la course féminine. Le seul tort de la cycliste ? Trop rapide, elle était en train de rattraper ses confrères masculins. L’organisateur de la classique est pointé du doigt pour cette parodie sportive.

Nicole Hanselmann, 27 ans, membre de l’équipe Bigla Pro Cycling Team est championne de Suisse de cyclisme sur route en 2017 [...]

L’organisation aurait-elle neutralisé la course si un coureur masculin avait dépassé une femme ? On peut en douter…

Bastien CHEVAL
6 mars 2019
https://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/data/45590/reader/reader.html?t=1551892331970#!preferred/1/package/45590/pub/66082/page/15


Le féminisme : de Betty Friedan à Colette Audry…

En 1963, Yvette Roudy traduisait "The Feminine Mystic" (La femme mystifiée), un best-seller signé Betty Friedan, qui vient de sortir aux États-Unis et a propulsé le mouvement des féministes américaines

[...] Rappelons que durant l’Occupation, le 30 juillet 1943, dans la cour de la prison de la Roquette, à 5 h 25 du matin précisément, une femme avait été guillotinée pour avoir aidé d’autres femmes à avorter. Elle s’appelait Marie-Louise Giraud, elle avait quarante ans, elle était mère de famille et habitait Cherbourg. Le maréchal Philippe Pétain, chef de l’État français, avait personnellement refusé sa grâce. Pour la défense de la famille.

Vingt-huit ans après, en 1971, nous vivions toujours sous la loi de 1920 – une loi scélérate, comme nous disions, nous, les féministes –, celle-ci n’ayant pas été abrogée. [...]

Un recul est toujours possible…

Tout le monde sait que la domination masculine – en d’autres termes, le patriarcat – est, depuis la nuit des temps, universellement implantée. La supériorité du muscle, sans doute…

[...] nous savons que seules les lois peuvent faire reculer les inégalités. Nous savons aussi que les lois sont nécessaires, mais pas suffisantes (cf. la loi de 1983 sur l’égalité professionnelle, jamais appliquée à ce jour). Une fois la loi « arrachée », les coutumes, les habitudes résistent parfois plusieurs années. Surtout quand les pratiques religieuses sont fortes. Il arrive qu’une loi arrivée trop tôt ne change rien. Mais une loi arrivée trop tard exige souvent un mouvement de rue pour s’imposer. Dans nos pays, les meilleurs exemples en sont l’IVG et l’égalité professionnelle. [...]

Quant à l’égalité professionnelle – comme déjà dit –, elle n’est toujours pas appliquée. Et ce n’est pas faute de lois… Si l’écart entre les salaires féminins et masculins persiste, c’est grâce au patronat qui trouve pratique de bénéficier d’une main-d’œuvre docile qui accepte sans rechigner cette inégalité… Aujourd’hui encore, trente-cinq ans après la loi de 1983 – et tant d’autres qui l’ont suivie ou précédée –, nous accusons une différence globale de plus de 25 % entre les salaires féminins et masculins. Ajoutons que le travail à temps partiel aggrave encore la situation, les femmes y occupant plus de 30 % des emplois pour seulement 8,2 % d’hommes…
[...]
https://www.sudouest.fr/2019/02/25/le-feminisme-de-betty-friedan-a-colette-audry-5850374-10275.php

D’Olympe de Gouges à #MeToo : 200 ans de luttes pour les droits des femmes

Le "féminisme" ? Puissant dans les années 70 avant d’être étiqueté comme "ringard", ce mot est redevenu depuis peu singulièrement à la mode avec l’affaire Weinstein qui enflamme depuis le mois d’octobre 2017 le Web et les réseaux sociaux. Mais loin d’être réductible à la seule lutte contre le harcèlement sexuel ou le viol, le féminisme est aussi une lutte politique pour l’égalité des droits femmes-hommes,  inscrite avant tout dans la catégorie des droits de l’Homme.
https://www.sudouest.fr/2018/03/07/d-olympe-de-gouges-a-metoo-200-ans-de-luttes-pour-les-droits-des-femmes-4253567-710.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 7275
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Des femmes   Dim 10 Mar - 10:21


Quimper. Des femmes Gilets jaunes se battent pour l'égalité salariale (Ouest France)

La place des femmes dans les mouvements révolutionnaires

Échange avec André Larané, fondateur du site «Hérodote», au sujet de la place des femmes dans les mouvements révolutionnaires, enregistré à l’Assemblée nationale le 31 janvier 2019. Jean-Luc Mélenchon revient notamment sur les révolutions de 1789, 1871 et 1917, dans lesquels les femmes ont joué à chaque fois un rôle décisif.
https://youtu.be/b6UgSZYeHrs  cyclops
https://melenchon.fr/2019/03/08/video-la-place-des-femmes-dans-les-mouvements-revolutionnaires/

Les femmes : actrices méconnues de la révolution française
http://sarko-verdose.bbactif.com/t476p25-convergence-des-luttes-appel-au-5-mai-la-fete-a-macron
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des femmes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des femmes
Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
 Sujets similaires
-
» pétition pour soutenir les sages-femmes en colère
» Etats-Unis: Quatre femmes se sont unis pour punir un mari infidèle
» Les Femmes du 6ème étage
» Maris, continuez à aimer vos femmes, comme le Christ aussi a aimé la congrégation. — Éph. 5:25.
» LES FEMMES FANTOMES

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sarkoverdose :: Forum :: Politique / Social-
Sauter vers: