sarkoverdose
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
sarkoverdose

Politique, culture, art, humour...
 
AccueilDernières imagesRechercherS'enregistrerConnexion
-42%
Le deal à ne pas rater :
Lit cabane enfant ELIAH – 90 x 190 cm – Bois pin massif
69.99 € 119.99 €
Voir le deal

 

 Généalogie. Privatisation des archives publiques

Aller en bas 
AuteurMessage
Orwelle




Messages : 7341
Date d'inscription : 04/03/2008

Généalogie. Privatisation des archives publiques  Empty
MessageSujet: Généalogie. Privatisation des archives publiques    Généalogie. Privatisation des archives publiques  Icon_minitimeVen 25 Juin - 16:10

Généalogie. Privatisation des archives publiques  Registre_d%27_Etat_civil_3

Privatisation des archives publiques
La famille, c'est une affaire !

Qui va numériser les archives, dans quelles conditions ?


La secrétaire d'Etat à l'économie numérique, Nathalie Kosciusko-Morizet a lancé une grande consultation sur la numérisation des archives publiques. Un marché qui dépasse de loin le cadre des généalogistes du dimanche : 750 millions d'euros y seront consacrés dans le cadre du grand emprunt. Les généalogistes amateurs redoutent une privatisation rampante des archives publiques et les dérives de leurs exploitations commerciales.

Dans le cadre du grand emprunt, Sarkozy a annoncé que 750 millions y seraient consacrés. Un marché ouvert aux prestataires privés qui pourront en tirer une activité commerciale. Vous avez aimé la concession des autoroutes, vous adorerez la privatisation des archives publiques !

La société notrefamille.com a été la première (et pour l'heure la seule) à faire acte de candidature pour ce grand emprunt. Une société détenue par Toussaint Roze (1), concepteur d’un des premiers logiciels de généalogie et aujourd’hui leader dans son secteur, avec genealogie.com.

Le site Généalogie Libre qui a lancé un appel soutenu par de nombreux élus, sénateurs, députés, conseillers généraux pour «préserver une généalogie libre basée sur l’entraide et le partage» exprime, lui, ses craintes de voir «des pans entiers de notre état civil passer aux mains du privé» : «pour certaines sociétés commerciales, la généalogie et tout particulièrement l'accès aux documents d'archives est génératrice de produits financiers importants».

Décentraliser le marché des archives publiques : un acte anti-républicain ?

Parmi les 6 millions d’amateurs français de généalogie, nombreux sont ceux qui redoutent également la sortie du domaine public de ces archives. Une pétition défendant la gratuité de ces archives circule déjà.

«De la part de l’Etat, il y a une préconisation de tarification de la contractualisation des archives. Mais, au final, ce seront les départements qui décideront. Et nous n’avons aucune certitude sur la mise à disposition des archives gratuites. En ce sens, il est très préjudiciable de décentraliser le marché des archives publiques. Cela me semble presque anti-républicain. Et l’Etat va gagner de l’argent en sous-traitant l’exploitation de ces archives à des sociétés qui en feront une réutilisation commerciale». (...)

(1) A noter : parmi les actionnaires minoritaires et membres du conseil d’administration de cette société, on retrouve Pierre Kosciuzko-Morizet, le frère de la ministre

Régis Soubrouillard
www.marianne2.fr/Privatisation-des-archives-publiques-la-famille,-c-est-une-affaire-!_a194402.html

http://archives.cyberindre.org/jahia/Jahia/portail/archives/pid/2974


Revenir en haut Aller en bas
 
Généalogie. Privatisation des archives publiques
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sarkoverdose :: Forum :: Urgences / annonces-
Sauter vers: