sarkoverdose

Politique, culture, art, humour...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pétition pour un gendarme chercheur menacé à cause de ses opinions et publications

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Orwelle



Messages : 5726
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Pétition pour un gendarme chercheur menacé à cause de ses opinions et publications   Dim 1 Nov - 18:13



Jean-Hugues Matelly, gendarme et chercheur, est menacé de radiation pour avoir exprimé deux points de vue critiques à l’égard de la conduite de la politique sociale au sein de la gendarmerie sur RTL, le 23 octobre et le 12 novembre derniers. Et pour avoir publié ses recherches sur un projet de loi de sécurité intérieure.

Présentation de l'affaire Matelly en image


Pétition de soutien au commandant Jean-Hugues Matelly

http://petitioncontreradiationcdtchercheurmatelly.wordpress.com/2009/10/30/petition-adressee-au-president-de-la-republique-en-faveur-de-jean-hugues-matelly/#comments
http://petitioncontreradiationcdtchercheurmatelly.wordpress.com/
cyclops

http://gendarmes-en-colere.forum2discussion.net/gendarmes-et-citoyens-le-forum-principal-f1/affaire-matelly-les-medias-en-parlent-t15801.htm



La publication des chiffres de la délinquance, au même titre que ceux du chômage, est devenue un moment-clé de notre vie politique et médiatique. Ainsi, après des années d'abattement, lié à l'annonce de mauvais chiffres, on s'extasie, depuis 2002, sur l'amélioration statistique, constatée avec soulagement par un presse souvent peu critique, qui relaie sagement un discours politique rassurant... La criminalité baisse, la 'performance' policière s'améliore. Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. Pourtant les chiffres de la délinquance ne relèvent pas d'une approche scientifique, contrairement à ce qu'on voudrait nous faire croire. Cet ouvrage nous propose de plonger dans l'univers des commissariats et des gendarmeries où s'élaborent ces chiffres. Il nous livre certaines recettes utilisées pour construire les résultats souhaités en haut lieu, et montre comment s'est construit un système qui, depuis le policier jusqu'au ministre, 'piège' l'ensemble des participants.
www.cso.edu/fiche_actu.asp?actu_id=591
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 5726
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Pétition pour un gendarme chercheur menacé à cause de ses opinions et publications   Dim 1 Nov - 18:23



Le projet de loi sur la gendarmerie entré en application le 1er janvier 2009 a été débattu à partir du 20 mai suivant.
http://assemblee.blogs.liberation.fr/urvoas/2009/05/gendarmes-en-d%C3%A9bat.html

Supprimer les gendarmeries pour les remplacer par des boîtes de sécurité privées
www.humanite.fr/2009-05-15_Societe_Non-au-mariage-force-police-gendarmerie

La fin de la gendarmerie, «Cela conduira à créer un désert français dans le domaine de la sécurité, avertit le député finistérien Jean-Jacques Urvoas (PS), spécialiste des questions de sécurité. A moins de vouloir et pouvoir tripler les effectifs de la police pour obtenir un niveau équivalent à celui d'aujourd'hui, ou bien de faire appel à des sociétés privées financées par le contribuable local, lesquelles seront plus ou moins efficaces selon la richesse de votre commune...»
ll y a tout cela derrière «l'affaire» Matelly !
www.letelegramme.com/ig/generales/france-monde/france/police-gendarmerie-l-affaire-matelly-en-embuscade-13-07-2009-466499.php

Police privée, police muette
http://duszka.maksymowicz.aufildes%20jours.blogger.com/

A défaut de gagnants, le mariage de la gendarmerie et de la police fera des perdants : les magistrats.
Car la cheville ouvrière du magistrat, qu’il soit flic ou gendarme, c’est l’OPJ.

Fusion police-gendarmerie : le retour de Pétain
Le rêve, auquel Fouché lui-même n'a pu accéder -réunir l'ensemble des polices et la gendarmerie sous une seule autorité-, n'a été réalisé que par Pétain, sous le régime de Vichy, lorsque René Bousquet, secrétaire général à la police, puis Joseph Darnand, fondateur de la milice et secrétaire au Maintien de l'Ordre, ont dirigé l'ensemble des forces de l'ordre.
http://arsenaux.fr/page.php?id=8

L’intérêt d’avoir deux composantes de sécurité (gendarmerie et police) n’est pas anodin :
il s’agit d’éviter de permettre à un corps d’avoir le contrôle des forces de sécurité intérieure, dans le cas, par exemple, d’un coup d’État. Le maintien de deux corps de sécurité différents empêche toute dépendance du pouvoir politique sur les forces armées et de police.
C’est donc une garantie pour l’État républicain et les citoyens de prévenir toute dérive séditieuse ou de contestation.
www.lepost.fr/article/2008/05/18/1194730_le-senat-s-inquiete-de-l-avenir-de-la-gendarmerie.html


http://legendarmecitoyen.forumactif.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 5726
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Pétition pour un gendarme chercheur menacé à cause de ses opinions et publications   Ven 26 Mar - 3:24



Viré par Nicolas Sarkozy... pour avoir critiqué le rapprochement "police-gendarmerie"

Fin 2008, Jean-Hugues Matelly, un chef d’escadron de gendarmerie, avait «osé» critiquer le rapprochement de la police et de la gendarmerie, au sein du ministère de l’Intérieur, dans un article de presse.

Par «mesure disciplinaire», il vient d’être radié des cadres de la gendarmerie, par décret signé de Nicolas Sarkozy.

Une mesure qui pend effet, ce jeudi, à minuit.

Selon Me David Dassa-Le Deist, son avocat, «dans l'histoire de l'armée française, aucun officier n'a jamais été radié des cadres pour une question de liberté d'expression».

Jean-Hugues Matelly, qui est aussi chercheur au CNRS a déclaré de son côté :

«Je souhaite pouvoir continuer à défendre les valeurs qui sont celles de la démocratie, en premier lieu desquelles la liberté d'expression».

Son avocat affirme que les propos de son client «n'étaient pas polémiques et ne jetaient pas le discrédit sur l'institution».

Rappel

A la suite de la publication de son point de vue dans la presse, Jean-Hugues Matelly avait fait l'objet, en juin 2009, d'une procédure pour "manquement grave" à son obligation de réserve, précise Le Figaro.

A la suite de quoi, un conseil d'enquête de la gendarmerie avait alors proposé sa «radiation des cadres».

Une proposition qui vient d’être suivie par Nicolas Sarkozy.

C'est le chef de l'Etat qui devait trancher en dernier ressort.
http://fr.news.yahoo.com/63/20100325/tfr-vir-par-nicolas-sarkozy-pour-avoir-c-019dcf9.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 5726
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Pétition pour un gendarme chercheur menacé à cause de ses opinions et publications   Ven 30 Avr - 10:35



Radiation de l'officier de gendarmerie : le Conseil d'Etat retoque l'Elysée

Le Conseil d'Etat vient de suspendre partiellement le décret de radiation du chef d'escadron Jean-Hugues Matelly, ce commandant sanctionné pour s'être prononcé publiquement contre le rapprochement police-gendarmerie.

http://secretdefense.blogs.liberation.fr/defense/2010/04/affaire-matelly-le-conseil-detat-suspend-sa-radiation-.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pétition pour un gendarme chercheur menacé à cause de ses opinions et publications   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pétition pour un gendarme chercheur menacé à cause de ses opinions et publications
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pétition pour les produits WELEDA et DEMETER
» Pétition pour le maintien des Auxiliaires de Vie Scolaire
» Quels genre de métiers pour un gendarme peut-on trouver?
» Pétition pour sauver les labos de proximité
» Pétition pour la réunification de la Normandie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sarkoverdose :: Forum :: Urgences / annonces-
Sauter vers: