sarkoverdose

Politique, culture, art, humour...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Juliet, Belle de Pontoise, Teint frais, Doucette ou Sauvage, croquons les pommes !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Orwelle



Messages : 5507
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Juliet, Belle de Pontoise, Teint frais, Doucette ou Sauvage, croquons les pommes !   Mar 7 Sep - 22:39


La pomme : en dupliquant son génome elle a survécu aux dinosaures

Une équipe internationale de chercheurs a pour la première fois réussi à séquencer le génome de la pomme. Une étude qui leur a permis de découvrir que le fruit aurait évolué sur le plan génétique pour survivre à une catastrophe à l'origine de la disparition de nombreuses espèces, dont les dinosaures.

Via un article publié dans la revue Nature Genetics, l'équipe menée par l'Instituto Agrario di San Michele all'Adige, en Italie, annonce être parvenue à une "version de qualité de la séquence du génome du pommier domestique". Les chercheurs mettent en lumière une "duplication complète du génome relativement récente (il y a plus de 50 millions d'années), qui a provoqué la transition de 9 chromosomes ancestraux à 17 chromosomes du Pyreae", ancêtre de la pomme.

Cette duplication aurait eu lieu il y a 50 à 65 millions d'années et expliquerait pourquoi la pomme a dix-sept chromosomes, tandis que d'autres fruits de la famille des Rosaceae comme la pêche, la framboise ou la fraise en ont seulement sept à neuf. Comme le précise l'Institut néozélandais de recherche sur les plantes et l'alimentation, qui a participé aux recherches, les scientifiques estiment qu'il pourrait s'agir d'une réaction de survie face à une catastrophe ayant entraîné une destruction massive d'espèces, et notamment des dinosaures. D'autres espèces végétales comme le peuplier auraient au même moment connu une évolution similaire.

La pomme est le fruit le plus cultivé dans les régions tempérées et le plus consommé en France, et "maintenant que nous avons la séquence du génome, nous pourrons identifier les gènes qui gouvernent les caractéristiques que les consommateurs désirent le plus : le croquant, le juteux et la saveur", souligne le Dr Roger Hellens. Comme l'explique Pauline Lasserre, ingénieure à l'Institut national de la recherche agronomique, "cette découverte va avoir un impact important pour améliorer les variétés de pommes et de tous les autres arbres fruitiers de cette famille, car on pourra mieux connaître les gènes responsables de la qualité gustative ou de la résistance aux maladies des fruits".

www.maxisciences.com/pomme/la-pomme-en-dupliquant-son-genome-elle-a-survecu-aux-dinosaures_art8961.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 5507
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Juliet, Belle de Pontoise, Teint frais, Doucette ou Sauvage, croquons les pommes !   Mar 7 Sep - 22:43


Les pommes contre le cancer du sein

Manger des pommes pourrait aider à lutter contre le cancer, selon les recherches du Pr. Liu de l’université Cornell d’Ithaca.

En donnant des morceaux de pomme à des rats, l’équipe du Pr. Liu a constaté un ralentissement de la croissance des adénocarcinomes, des tumeurs malignes qui représentent la plus forte cause de décès dans les cas de cancer du sein. Plus les rats mangeaient de pommes, plus la croissance de la tumeur ralentissait.

Le Pr. Liu explique : "Nous avons non seulement observé que les animaux traités avaient moins de tumeurs, mais aussi que les tumeurs étaient plus petites, moins malignes et croissaient moins vite par rapport aux tumeurs des animaux non-traités". 81 % des rats n’ayant pas reçu de pommes souffraient d’une croissance rapide des tumeurs, ce chiffre atteignant 57 % pour les rats recevant une pomme par jour et seulement 23 % pour les rats recevant six pommes par jour.

Cette étude pourrait montrer l’importance des éléments chimiques végétaux, comme les flavonoïdes ou les phénols, dont le "potentiel antioxydant et les activités antiprolifératives" jouent un rôle non négligeable dans les cellules de l’organisme.

Les pommes sont une source majeure de flavonoïdes, comme les oranges, raisins, fraises, prunes et bananes.

www.maxisciences.com/pomme/les-pommes-contre-le-cancer-du-sein_art985.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 5507
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Juliet, Belle de Pontoise, Teint frais, Doucette ou Sauvage, croquons les pommes !   Mar 7 Sep - 22:52


Photo : Didier

Système immunitaire : manger une pomme par jour pour le renforcer ?

Selon des chercheurs de l’université de l’Illinois, manger une pomme tous les jours pourrait renforcer le système immunitaire et réduire l’inflammation liée au surpoids et au diabète.

Cette propriété serait due aux fibres solubles qui sont présentes dans le fruit. On savait déjà que les fibres aidaient à réduire le cholestérol sanguin et à empêcher les maladies coronariennes.

Selon les chercheurs, consommer 28 à 35 grammes de fibres solubles par jour est bénéfique pour la santé. Présentes dans l'avoine, l'orge, les noix, les lentilles, les agrumes, les fruits secs, les pruneaux, les céréales complètes, les fraises, les carottes et les pommes, les fibres alimentaires solubles ont des effets anti-inflammatoires et peuvent permettre un meilleur fonctionnement du système immunitaire. Elles pourraient même prévenir le cancer du côlon.
www.maxisciences.com/pomme/systeme-immunitaire-manger-une-pomme-par-jour-pour-le-renforcer_art6197.html

Quelques liens
www.decouvronsnosvergers.fr/fruits-du-verger/fruits-anciens-etou-oublies/
www.astrosurf.com/luxorion/terre-biodiversite2.htm
www.francetop.net/article/Les+bienfaits+de+la+pomme
www.2c2m-avesnois.fr/2009_Favril_pommes.html
http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_vari%C3%A9t%C3%A9s_de_pommes
http://duboisyves.free.fr/naturellementvotres/we_entre_amis/champagne-ardenne/075pommes.jpg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 5507
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Juliet, Belle de Pontoise, Teint frais, Doucette ou Sauvage, croquons les pommes !   Mar 7 Sep - 23:00


La pectine des pommes contre les irradiations nucléaires

Des scientifiques biélorusses utilisent de la pectine de pommes comme moyen d’élimination corporelle du césium radioactif chez les enfants des villages contaminés par la catastrophe de Tchernobyl.

La pectine de pomme mobilise et élimine avec les selles, une forte proportion du Cesium 137 accumulé dans certains organes du corps des enfants comme le coeur et la glande thyroïde.

Mais une campagne de dénigrement, voire de calomnies, contre ces scientifiques indépendants est conduite par des "experts" occidentaux.


La pectine de pommes, une menace pour le lobby nucléaire ?

Cet acharnement contre un produit naturel qui ne fait que du bien à l’organisme et que nous consommons tous quotidiennement dans nombre de produits alimentaires, comme les confitures et les gelées, serait incompréhensible, s’il n’y avait là le danger de voir révélées et reconnues les véritables dimensions du désastre sanitaire de Tchernobyl et ses causes radiologiques.

Le lobby nucléaire et ses complices, conscients ou manipulés, dénigrent les travaux sur la pectine, pour mieux nier le rôle du césium-137, qui reste présent dans la chaîne alimentaire et dans l’organisme des enfants, où il affecte leurs glandes endocrines, leur muscle cardiaque, leur cerveau et pratiquement tous les organes.

Reconnaître à la pectine de pommes une efficacité et une utilité réelles pour ces millions de victimes contaminées, constater l’effet bénéfique sur leur santé de cet adsorbant naturel qui accélère l’élimination des radionucléides de leur organisme, serait admettre du même coup que la contamination de masse existe réellement, qu’elle est bien causée par les retombées de la catastrophe de Tchernobyl et non par le stress de radiophobie et qu’il est nécessaire de distribuer cet additif alimentaire d’urgence à tous, pour freiner la catastrophe. […]

Wladimir Tchertkoff, secrétaire de l’association Les Enfants de Tchernobyl Belarus. A écrit "Le Crime de Tchernobyl - Le goulag nucléaire" (2006).
27/06/2002
http://enfantsdetchernobylbelarus.doubleclic.asso.fr/pages/20.html
www.monde-solidaire.org/spip/spip.php?article3203
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 5507
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Juliet, Belle de Pontoise, Teint frais, Doucette ou Sauvage, croquons les pommes !   Mar 7 Sep - 23:22



Le lobby nucléaire minimise, pour ne pas indemniser

Le lobby nucléaire et l’Agence Internationale pour l’Energie Atomique (AIEA) usent de leur puissance pour minimiser ou nier les données en provenance de ce pays, le but étant de n’avoir pas à indemniser correctement ni l’état ni les victimes : 2 millions de personnes, dont 500.000 enfants qui vivent dans les zones fortement contaminées, les personnes évacuées et les liquidateurs. Par son "bilan" de 1991, l’AIEA est parvenue à mettre fin aux démarches des députés de Biélorussie, qui voulaient faire reconnaître par les pays économiquement puissants, la catastrophe nationale que représentait l’explosion du réacteur de Tchernobyl et demander une aide économique appropriée.

On cherchera à comprendre comment lobbies et AIEA parviennent à leurs fins, et le prix que cela représente pour la Biélorussie (problèmes économiques, médicaux, démographiques et sociaux).

Ces dépenses devraient être à la charge des pays qui disposent de centrales atomiques. En effet, contrairement aux autres industries, l’industrie nucléaire n’a pas le devoir comme toute industrie de contracter une assurance en vue d’une catastrophe éventuelle ; cela rendrait la production d’électricité nucléaire non rentable (même en ignorant le coût de la gestion des déchets). Ce sont donc les États qui devraient remplacer l’assurance responsabilité civile.

[...] l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) n’est d’aucun secours, tant qu’elle demeure ligotée par l’Accord qu’elle a été amenée à conclure en 1959 avec l’AIEA. Cet accord limite l’OMS dans l’information des populations sur les conséquences d’accidents comme celui de Tchernobyl, s’il n’y a pas l’accord préalable du lobby nucléaire. Les scientifiques qui enfreignent cette règle ont leur carrière compromise. Ils risquent la prison.
[…]

Michel Fernex - Professeur émérite, Faculté de Médecine de Bâle, ex-membre de Comités Directeurs de TDR (Programme spécial de Recherche pour les Maladies Tropicales), OMS
www.amessi.org/La-catastrophe-de-Tchernobyl-et-la
www.dissident-media.org/infonucleaire


AIEA : Agence internationale de l'énergie atomique

Organisme international de l'ONU, avec un statut approuvé le 23 octobre 1956 par 81 pays, l'Agence internationale de l'énergie atomique est une organisation qui dépend directement du Conseil de sécurité des Nations unies.

Fondée en 1957 et basée à Vienne, en Autriche, l'AIEA est, par son statut, responsable du contrôle de la bonne application de la sécurité et de la protection des personnes ainsi que du transfert des technologies nucléaires.
Son budget pour l'année 2004 s'est élevé à plus de 268 millions de dollars US.
L'AIEA a obtenu le prix Nobel de la paix en 2005.

L'accord entre l'OMS et l'AIEA de 1959 implique que tous les projets de recherche – dont les résultats pourraient limiter la croissance de l'industrie nucléaire – ne pourront être menés par l'OMS que si elle «collabore» avec l'AIEA.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Agence_internationale_de_l%27%C3%A9nergie_atomique
http://www.ades-grenoble.org/wordpress/2008/06/24/loms-baillonnee/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 5507
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Juliet, Belle de Pontoise, Teint frais, Doucette ou Sauvage, croquons les pommes !   Mer 8 Sep - 0:04


Tchernobyl, une histoire naturelle ?

Le film Tchernobyl, une histoire naturelle diffusé le 25 mai 2010 par la chaîne franco-allemande Arte a fait l'objet de nombreux commentaires louangeurs, enthousiastes, voire émerveillés.
Vidéo

Diverses séquences présentées de façon très convaincante donnent l'impression que la Vie se débrouille très bien de la situation radiologiquement inédite du territoire. Ce n'est pas dit mais cela coule de source : ailleurs, dans les régions moins touchées, la situation ne doit pas sensiblement être affectée par la présence de radioéléments articiels dans les sols, les plantes et la faune.

Ce film est tout sauf un film d'information scientifique honnête, comme certaines personnes filmées le prétendent. Il présente une vision tordue, onirique et propre à engendrer la confusion sur la réalité terrible et complexe de l'altération des processus vitaux sous l'action des radio-éléments absorbés ou ingérés par les organismes vivants.
http://enfants-tchernobyl-belarus.org/doku.php#folded_7

Cartes de la contamination consécutive à l'explosion

http://kipedaltous.mabulle.com/index.php/2008/05/03/137401-tchernobyl-22-ans-apres
Le nuage n'aurait pas eu la civilité de s'arrêter aux frontières ?


TCHERNOBYL 21 ANS DE MENSONGE
La reconduite à la frontière du nuage de Tchernobyl

Sarkozy était à l'époque Chargé de mission pour la lutte contre les risques chimiques et radiologiques.

21 ans après la catastrophe de Tchernobyl (26 avril 1986), le Réseau "Sortir du nucléaire" demande à Nicolas Sarkozy de s'expliquer sur son (in)action à propos des conséquences du passage du nuage de Tchernobyl sur la France et sur sa part de responsabilité dans le mensonge d'Etat qui a été mis en œuvre à cette occasion et par la suite.

En effet, en 1987, quelques mois à peine après la catastrophe de Tchernobyl et la contamination de la France par le nuage radioactif, M. Sarkozy était Chargé de mission pour la lutte contre les risques chimiques et radiologiques au ministère de l'Intérieur. (*)

Est-il possible qu'il n'ait pas eu à travailler sur les conséquences du passage du nuage de Tchernobyl sur la France ? Détectable encore aujourd'hui, la contamination du territoire était importante en 1987 (**).

D'ailleurs, à cette époque, la France agissait au niveau européen pour empêcher que ne soient prises des décisions d'élimination des productions alimentaires contaminées (***). M. Sarkozy aurait-il participé à ces manœuvres ? Quelles étaient exactement ses missions à cette époque ?

M. Sarkozy, qui prétend dire toutes les vérités (****) et briser tous les tabous, ne s'est-il pas de lui-même posé des questions ? N'a-t-il pas entendu parler du nuage de Tchernobyl ?

Plus tard, M. Sarkozy a occupé le poste de ministre de l'Intérieur de mai 2002 à mars 2004, puis de juin 2005 à mars 2007 : il a donc eu largement l'occasion de prendre connaissance des informations sur les conséquences du passage sur la France du nuage de Tchernobyl et de les rendre publiques. Il n'en a rien fait.

Une telle mise au point est d'autant plus nécessaire que M Sarkozy s'est révélé être un infatigable promoteur de l'industrie nucléaire, que ce soit lors de son passage au ministère de l'économie (de mars à novembre 2004) ou lors de différentes interventions en tant que Président de l'UMP.
http://sdn49.hautetfort.com/archive/2007/04/28/tchernobyl-21-ans-de-mensonge-sarkozy-etait-a-l-epoque-charg.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Juliet, Belle de Pontoise, Teint frais, Doucette ou Sauvage, croquons les pommes !   Aujourd'hui à 6:03

Revenir en haut Aller en bas
 
Juliet, Belle de Pontoise, Teint frais, Doucette ou Sauvage, croquons les pommes !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fond de teint Select vs. Studio fix fluide
» elle est belle la montagne
» Base de teint matifiante
» combien payer de frais de garde par mois?
» Le Fond de teint Revlon HD photoready

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sarkoverdose :: Forum :: Environnement, animaux, eau, alimentation...-
Sauter vers: