sarkoverdose

Politique, culture, art, humour...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Plus de 2 millions de chômeurs ? Les vieux paieront !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Orwelle



Messages : 6071
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Plus de 2 millions de chômeurs ? Les vieux paieront !   Lun 1 Déc - 8:11



Officiel : il y a plus de 2 millions de chômeurs

Le nombre de demandeurs d'emploi inscrits à l'ANPE en catégorie 1 a augmenté de 2,4% (soit +46.900 personnes) en octobre par rapport à septembre et de 4,4% sur un an.
www.liberation.fr/economie/0101269394-officiel-il-y-a-plus-de-2-millions-de-chomeurs

Les suppressions d’emplois annoncées depuis septembre 2008 en France

Créée le 26 oct. - Mise à jour le 24 novembre 2008

HEWLETT-PACKARD : 580 postes HP va supprimer 580 postes dont 500 au sein de sa nouvelle filiale Electronic Data Systems (EDS), qui a des sites installés notamment à Brest, Nantes, Rennes, Tours, Toulouse, Lyon et Nanterre.
Les salariés dénoncent un plan social «financier»

ADECCO : 600 emplois. Le groupe de travail temporaire va supprimer 600 emplois en France d’ici le mois de juin 2009 sur toute la France.

ALICE (Paris) : 330 à 350 postes. Free supprime de 330 à 350 postes chez Alice, au siège, à Paris.

LA REDOUTE (Roubaix) : 672 licenciements dont 151 au siège La Redoute (Redcats, PPR) va supprimer 672 emplois en 4 ans. Le plan prévoit une réorganisation du siège qui touchera 151 emplois, la fermeture étalée sur 4 ans des 81 points de contacts avec la clientèle qui emploient 430 collaborateurs et l’externalisation du traitement des commandes par courrier qui affectera 91 employés.

CAMIF (Niort) : 980 emplois Cessation de paiement de CAMIF Particuliers et de CAMIF SA, la maison-mère. CAMIF Particuliers emploie 780 personnes et CAMIF SA, 140 personnes. Le 27 octobre, Camif Particuliers a été liquidée. 900 emplois sont supprimés.

Une nouvelle secousse après le plan de licenciements dévoilé fin août qui prévoyait déjà 509 suppressions de postes sur un total de 1.370, dont un millier à Niort. Aujourd’hui, les syndicats parlent de « 940 emplois» rayés de la carte.

Source : La Charente Libre.

[...]

CATERPILLAR (Grenoble) : 12 à 15 jours de chômage par mois à la rentrée Le site sera fermé entre 12 et 15 jours par mois à partir de la rentrée.

Source : Le Dauphiné.

http://bellaciao.org/fr/spip.php?article75019



Coordination des Intermittents et Précaires d’Île de France :

Ce n’est pas à nous de payer pour LEUR crise !

http://www.cip-idf.org/article.php3?id_article=4117
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6071
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Plus de 2 millions de chômeurs ? Les vieux paieront !   Lun 1 Déc - 8:22



IM-Monde
Après les chômeurs opposés aux travailleurs, les fonctionnaires aux salariés du privé, voici maintenant les vieux, ces bienheureux (quelle audace !) jetés en pâture à la vindicte des malheureux actifs.

Le bonheur des sexagénaires, au risque de l'"inéquité"
www.lemonde.fr/societe/article/2008/11/29/le-bonheur-des-sexagenaires-au-risque-de-l-inequite_1124907_3224.html

Sur le forum des lecteurs, l'UMP a lancé sa meute sarko-haineuse toutes babines retroussées. La bave dégouline...

"c'est quand même vrai que les retraités qui ne vont pas choisir de travailler jusqu'à 70 ans sur la base du volontariat ne sont que des parasites. Et c'est aussi vrais pour les fonctionnaires et tout ceux qui ne sont pas dans le privé à travailler 45h par semaine payé 35 au smic."
Antoine N.

Un lecteur délirant ou chargé de mystification affirme que sarkozy est de gauche et attaque S. Royal :
"En ces temps de disette, voici venir une nouvelle taxation ciblée : l'administration de gauche désigne la cible, le Journal Le Monde diffuse, prépare les esprits, fidèle relais, la droite (en fait de gauche) passe à l'action et le petit Nicolas fera un beau discours pour faire passer sa nouvelle pilule au service d'une pensée de... gauche. Ségo-Sarko est en fait au pouvoir !! ..." Jean-François. R.

Heureusement il y a jean luc d.
"Ben voyons! Le Monde nous avait pourtant aidé à démasquer les responsables de la panade où nous sommes : les banquiers, les actionnaires, le CAC 40, Sarkosy, les Chinois, les Américains, les Allemands (vous pouvez rayer les mots inutiles et modifier l'ordre). Mais il en manquait encore ; voilà donc les retraités accusés de se goinfrer aux dépens des autres, à l'aide de statistiques fumeuses et bidonnées. Ce sera dur à faire avaler."

et Flying_Lolo
"Pourquoi ai-je toujours ce sentiment que les constats d'iniquité - par ailleurs savamment sélectionnés ...- conduisent systématiquement à proposer des mesures de nivellement par le bas pour la plus grande majorité, tandis qu'une toujours plus infime minorité continue de s'enrichir dans la plus grande discrétion ? Egalité dans la misère et liberté pour les riches - en toute fraternité ! - le voilà donc, le beau projet de société !"

Solution sarkozienne au problème du chômage : faire travailler les Français jusqu'à 70 ans pour que les jeunes trouvent plus facilement du boulot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6071
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Plus de 2 millions de chômeurs ? Les vieux paieront !   Ven 5 Déc - 0:14



Chiffres du chômage tripatouillés
Convocations fantômes

[...] dans une lettre ouverte par une conseillère ANPE anonyme (Catherine C) : "... Les radiations administratives sont un déni de citoyenneté. Ainsi, 579 558 chômeurs ont été rayés en 2006 de la liste des demandeurs d’emploi suite à des radiations administratives". (...)

l’odieux tripatouillage des chiffres du chômage continue de plus belle. La différence aujourd’hui, c’est qu’il ne parvient même plus à masquer la situation réelle : le Pouvoir est obligé de reconnaître que le chômage explose, annonçant le chiffre de 2 004 500 victimes en octobre 2008. Mais cela ne concerne que la catégorie 1, que les rusées pratiques ANPEistes n’ont de cesse de réduire, pour expédier les chômeurs dans des cases qui ne sont pas comptabilisées. Ce qui nous donne en supplément :

Demandeurs d’emploi de catégorie 2 : 322 800

Demandeurs d’emploi de catégorie 3 : 228 400

Demandeurs d’emploi de catégorie 4 : 175 200

Demandeurs d’emploi de catégorie 5 : 225 700

Demandeurs d’emploi de catégorie 6 : 448 800

Demandeurs d’emploi de catégorie 7 : 65 400

Demandeurs d’emploi de catégorie 8 : 91 100

Demandeurs d’emplois de plus de 55 ans, (pour l’instant encore) dispensés de recherche d’emploi : 360 500

Total : 3 922 400.

"Et, si on voulait être complet, il faudrait ajouter la moitié des bénéficiaires du RMI, observe avec pertinence Augustin Vinals. Martin Hirsch admettait récemment : "un peu plus de la moitié des RMIstes sont au chômage mais ne sont pas comptabilisés comme chômeurs".
En intégrant une moitié des 1 100 000 RMIstes, on arrive à un nombre total de chômeurs qui dépasse 4 472 400 ! Et nous ne parlons pas des millions d’emplois précaires (12 heures par semaines...)."
A quand les cinq millions de chômeurs en France ? A quand la grande explosion sociale salvatrice, pour chasser enfin du pouvoir la clique sarkoziste, qui commet davantage de dégâts chaque jour ?

Olivier Bonnet
mercredi 3 décembre 2008
www.plumedepresse.com/spip.php?article1023#forum5702
* http://www.actuchomage.org/modules.php?op=modload&name=News&file=article&sid=2551
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6071
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Plus de 2 millions de chômeurs ? Les vieux paieront !   Ven 5 Déc - 1:05


photo markbarky / Flickr

«On dirait que les rats sont sur le départ»
Gare Saint-Lazare. Pas à l'Elysée.

Ratatouille nous a concocté un plan de relance à sa façon.

«Le pouvoir d'achat, grand oublié du plan de relance»
De gauche à droite, les réactions fusent après l'annonce du plan de relance de l'économie de Nicolas Sarkozy.
www.liberation.fr/politiques/0101303163-le-president-oublie-les-francais-eux-memes

Plan de relance : du flouze et du flou
www.liberation.fr/politiques/0601429-plan-de-relance-economique-le-flou-de-sarkozy
www.liberation.fr/politiques/0602429-reaction-sur-plan-de-relance-economique-le-flou-de-sarkozy


"Noël avant l'heure pour les patrons !" pour Jean-Luc Mélenchon

Sur BFMTV, le secrétaire général de la CGT Bernard Thibault s'est montré très critique envers le plan de relance de l'économie annoncé jeudi 4 décembre par Nicolas Sarkozy. "Tout cela ne correspond pas au degré d'urgence que l'on constate dans les entreprises", a-t-il estimé. "Si on voit l'appareil industriel fondre comme neige au soleil, ce sera trop tard." Il a notamment déploré l'absence de mesure pour lutter contre la délocalisation et les licenciements en cours dans un grand nombre d'entreprises en France.

Pour le sénateur Jean-Luc Mélenchon, le plan du président est un "plan Medef" qui offre "de nouveaux cadeaux aux entreprises, sans moyen véritable pour soulager les travailleurs eux-mêmes et les ménages"."C'est Noël avant l'heure pour les patrons!", dénonce le fondateur du Parti de gauche pour qui "le nécessaire bouclier social pour les travailleurs reste introuvable".

Le Parti communiste français (PCF) apparente quant à lui le plan de Nicolas Sarkozy à un "aveu d'échec" : "le président de la République reconnaît sa propre responsabilité et celle de sa majorité, avec la casse du tissu industriel dénoncée par le PCF depuis plus trente ans". "Quand Sarkozy relance, les salaires restent au point mort", regrette le parti.

Plus mesuré, Didier Migaud, président socialiste de la commission des finances de l'Assemblée nationale, a lui déploré, sur LCI, un plan contenant "des erreurs économiques et sociales" et qui soit "davantage un plan de rattrapage, de recyclage". "Du coup, ce ne sera pas significatif et utile et juste pour sortir notre pays de la crise"."Il y a un grand absent dans ce plan, c'est le pouvoir d'achat et le soutien à la consommation (...). Certes, il y a 200 euros pour les bénéficiaires de la prime pour l'emploi qui concerne neuf millions de personnes".

Pour Nicolas Dupont-Aignan, député non-inscrit et président de Debout la République, ce plan ne suffira pas. "Nicolas Sarkozy ne doit pas se contenter de ce plan, mais en accroître tout de suite le montant (...) et surtout mettre en oeuvre une réorientation radicale de la politique économique, avec la modulation de l'IS [impôt sur les sociétés] pour les entreprises qui réinvestissent leurs profits, la dévaluation de l'euro, un réel effort de relance dans chaque pays membre, et l'instauration d'un protectionnisme européen raisonnable aux frontières de l'UE."

www.lemonde.fr/economie/article/2008/12/04/pour-bernard-thibault-cgt-le-plan-ne-correspond-pas-au-degre-d-urgence-necessaire_1126976_3234.html#ens_id=1126605

Douai : «ils ont passé les trottoirs au Kärcher»

«En 1989, quand Mitterand est venu, on pouvait approcher sa voiture à trois mètres» . Il montre la photo de De Gaulle, en 59, publiée par la Voix du Nord du jour, la foule massée au pied de l'hôtel de ville. «Là, y'a un excès de forces de l'ordre» . Midi. A cent mètres de là, Sarkozy annonce son plan de relance à 26 milliards.
www.libelille.fr/saberan/2008/12/douai-ce-matin.html




Les rats

une très intéressante expérience menée par des scientifiques lorrains

Soit :

« Les rats sont d’excellents nageurs. Pour vérifier cette capacité, des scientifiques du département d’étude du comportement de l’Université de Nancy ont disposé une cage avec une seule sortie, un tunnel menant sous l’eau d’une petite piscine. Pas de possibilité de remonter à la surface, le haut est bouché par une plaque. Les rats doivent donc nager en apnée pour traverser la piscine et aller chercher de la nourriture à un distributeur de graines placé à l’autre bout.
Au début, tous les rats ont essayé de nager. Mais peu à peu il se sont répartis des rôles. Sur des cages comprenant six rats, sont spontanément apparus deux rats exploiteurs, deux rats exploités, un rat autonome et un rat souffre-douleur. Les exploités nagent pour aller chercher les graines et les exploiteurs raflent leur pactole. Une fois les exploiteurs repus, les exploités sont autorisés à repartir se nourrir eux-mêmes. L’autonome est un rat qui nage pour obtenir ses graines et se bat férocement au retour pour les manger seul. Quant au souffre-douleur, n’étant capable ni de nager ni de terroriser les autres, il n’a pas d’autre choix que de se contenter des miettes. »


Une jolie preuve que les rats sont décidément bien humains ?

Oui.

Mais ce n’est pas tout :

« Les scientifiques de Nancy sont allés plus loin encore dans leurs recherches. Ils ont ouvert les crânes de leurs sujets et disséqué leurs cerveaux. Ils ont découvert que ceux qui avaient le plus de molécules de stress n’étaient pas les souffre-douleur ou les exploités, mais bel et bien les exploiteurs qui tremblaient de perdre leur statut de privilégiés et d’être obligés de devoir nager à leur tour pour se nourrir. »

Pas mal, n’est-ce pas ?
www.article11.info/spip/spip.php?article195



Sarkozy : le seul qui travaille moins pour gagner plus

Marianne2 nous apprend, graphique à l'appui, que l'agenda de l'idiot international est de plus en plus léger.
www.marianne2.fr/Sarkozy-le-seul-qui-travaille-moins-pour-gagner-plus_a93964.html
http://sarkostique.over-blog.com/article-25381227.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6071
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Plus de 2 millions de chômeurs ? Les vieux paieront !   Sam 19 Déc - 6:07

Ven 31 Juil - 6:03

Un logo à 500 000 euros

Pôle emploi, l’organisme qui réunit l’ANPE et les Assedic, traîne son logo comme un boulet. Après des révélations du «Canard Enchaîné» et de «La Tribune», Geoffroy Roux de Bézieux, président de l’Unedic, a dû reconnaître au micro d’Europe 1 que le dessin de ce «E» dans un rond avait coûté la bagatelle de 500.000 euros.
vidéo
cpolitic.com

En 2004 déjà, L'ANPE était poursuivie en justice pour avoir investi une somme de 2,4 millions d'euros dans la réalisation de son nouveau logo par l'agence publicitaire Euro RSCG.
Pour justifier ce coût exhorbitant, le ministère de l’Economie avait invoqué sa durée de vie. Qui au final s’est élevée à… 5 ans ! Mais c’était sans compter sur l’arrivée au pouvoir de Nicolas Sarkozy, un homme obsédé par la lutte contre le gaspillage de l’argent public...
www.net-iris.fr
marianne2.fr

Pôle emploi sous-traite sa mission de service public à des agences d'intérim

Pôle Emploi est submergé par les demandes de chômage.
Solution de Sarkozy : ne pas embaucher de personnel supplémentaire à Pôle Emploi.
Non ! Donner le travail supplémentaire à des cabinets privés.

C'est ainsi que 320 000 chômeurs seront accompagnés par
Sodie Emploi, filiale du groupe Alpha (22% du marché),
Manpower (11%),
VediorBis (7%),
Arcade conseil (7%),
Eurydice (6%),
l'association pour la formation professionnelle des adultes (Afpa) en partenariat avec Altedia (6%),
et Adecco, numéro un de l'intérim en France (5%).

Altedia a appartenu à Raymond Soubie, conseiller social de Nicolas Sarkzoy.

Coût pour Pôle Emploi : 466 millions d'euros sur un peu plus de deux ans.
Avantage de cette manoeuvre : faire plaisir aux amis et peut-être rendre encore plus facile la falsification des chiffres sur le chômage.
http://anti-sarkomania.over-blog.com/article-34401931.html

Que Pôle emploi fasse appel à une agence d'intérim pour recruter ses propres salariés, c'est déjà très fort. Mais quand cette même agence d'intérim dépose l'offre d'emploi à Pôle emploi pour recruter des intérimaires de Pôle emploi, c'est le délire absolu !
www.lafusionpourlesnuls.com/article-29382853.html


Encore plus délirant au vu des résultats !

Pôle Emploi emprunte du personnel aux agences d'intérim

Alors que l'organisme finalise cette semaine la sélection des opérateurs privés auxquels il va confier le suivi, sur deux ans, de 320.000 chômeurs (« Les Echos » du 21 juillet), le gouvernement planche sur une autre forme de sous-traitance pour faire face à l'afflux de chômeurs. L'idée, avancée par la CFDT lors du sommet social du 1 juillet, est que Pôle emploi, en manque de personnel, se fasse « prêter » des salariés par les agences d'intérim, en panne d'activité.

Le salaire et les frais liés (transports, etc.) seraient payés par l'entreprise puis facturés, sans marge, à Pôle emploi. Reste à border le système juridiquement et, surtout, à arrêter le nombre de salariés détachés. Une fourchette de 500 à 1.000 salariés est évoquée par des proches du dossier, mais non confirmée par Bercy.

Le gouvernement marche sur des oeufs. Les syndicats de Pôle emploi réclament des embauches massives mais l'exécutif ne veut pas, en vue de l'après-crise, alourdir structurellement l'organisation. Dans ce contexte et parallèlement au recours accru au privé, l'appel aux salariés de l'intérim risque d'être perçu par les agents comme un nouvel affront. « On pressurise les agents depuis des mois puis on leur dit qu'on va faire appel à leurs concurrents. Cela va forcément faire du bruit », prévient la CGT. D'autant que, selon nos informations, les agences d'intérim - Adecco, Vedior Bis et Manpower en tête - rafleraient la quasi-totalité du marché de l'accompagnement des 170.000 licenciés économiques, dans le cadre de l'appel d'offres aux opérateurs privés.

28 juillet 2009
www.lesechos.fr/info/france/4847851-pole-emploi-va-confier-320-000-chomeurs-aux-cabinets-prives.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6071
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: BA Ven 23 Oct 2009 - 21:30   Sam 19 Déc - 6:13

BA
Ven 23 Oct 2009 - 21:30
Que les gouvernements aient le courage de dire la vérité aux Européens.
Voici la conclusion de la dernière étude de Natixis (page 12) :


Synthèse : quelle politique publique face à cette situation ?

Les gouvernements, au lieu d'annoncer une reprise cyclique normale, feraient mieux d'expliquer les difficultés :
• pertes irréversibles d'emplois sans, pour l'instant, la capacité à créer de nouveaux emplois en nombre suffisant ;
• contraction du commerce mondial et, pour la zone euro, risque d'appréciation de l'euro ;
• impossibilité de redémarrer le modèle de croissance soutenue par l'endettement ;
• nécessité, dans le futur, de passer à des politiques budgétaires restrictives ;
• accélération des délocalisations ;
• déformation du partage des revenus au détriment des salariés.

La réponse efficace à long terme consiste à créer des emplois nouveaux dans les secteurs pour lesquels les pays ont un avantage comparatif, mais il s'agit de politiques de long terme (innovation, développement des PME, réindustrialisation) dont l'efficacité est de plus incertaine.

A court-moyen terme, il faut malheureusement prendre acte de ce que le niveau de production et de revenu des pays européens va être durablement réduit (graphique 28).

Ceci implique de recalibrer les économies en fonction de ce nouveau niveau d'activité, d'où, inévitablement, réduction en conséquence des salaires, des dépenses publiques.
http://cib.natixis.com/flushdoc.aspx?id=49177

En clair : Natixis prépare les esprits à un triple effondrement.
Natixis prépare le terrain pour :

1- l’effondrement du nombre de fonctionnaires recrutés
2- l’effondrement des dépenses publiques
3- l’effondrement des salaires.

Comment le peuple français va-t-il réagir à ce triple-choc ?
Les années qui viennent seront sanglantes.
--------------------------------------------------------------------------------
Orwelle
Sam 24 Oct 2009 - 11:51

Natixis est la banque de financement et d'investissement du groupe BPCE, issu de la fusion des groupes Caisse d'Épargne et Banque populaire.
BPCE est dirigée par François Pérol, collaborateur de Sarkozy.

Je me demande si les conclusions de l'étude peuvent être divulguées sans l'accord de ces deux larrons. Et aussi par qui cette étude a été demandée.
--------------------------------------------------------------------------------
BA
Sam 24 Oct 2009 - 22:14

A mon avis, c'est pour préparer le terrain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6071
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Plus de 2 millions de chômeurs ? Les vieux paieront !   Sam 19 Déc - 6:17

BA
Ven 27 Nov 2009 - 0:44

En réalité, il y a en France 4 629 000 demandeurs d'emploi.

Demandeurs d'emploi inscrits en fin de mois à Pôle emploi :
Catégorie A (actes positifs de recherche d'emploi, sans emploi)
Catégorie B (actes positifs de recherche d'emploi, en activité réduite courte)
Catégorie C (actes positifs de recherche d'emploi, en activité réduite longue)
Catégorie D (sans actes positifs de recherche d'emploi, sans emploi)
Catégorie E (sans actes positifs de recherche d'emploi, en emploi)

Total A+B+C+D+E = 4 629 000 demandeurs d'emploi.

Ce chiffre total de 4 629 000 demandeurs d'emploi est caché dans le tableau page 15 :
www.travail-solidarite.gouv.fr/IMG/pdf/PI-Mensuelle-4.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6071
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Plus de 2 millions de chômeurs ? Les vieux paieront !   Sam 19 Déc - 6:18

Ven 27 Nov 2009 - 23:45


Le directeur du Pôle emploi traité de canaille
par Benoît Hamon


Le Parti socialiste a affirmé vendredi que les chiffres du chômage en France étaient sous-estimés pour faire croire que "ça va mieux qu'ailleurs", ce que les services de l'emploi ont vivement démenti.

La hausse du chômage, qui se modérait depuis cinq mois en France, s'est brutalement accentuée en octobre avec 52.400 demandeurs d'emplois supplémentaires en catégorie A, soit 2.627.300 en métropole.

Au lendemain de la publication de ces chiffres, Benoît Hamon a qualifié pour sa part Christian Charpy, le directeur de Pôle emploi, de "canaille" et a affirmé que plusieurs organismes de statistique considéraient qu'il y avait en France "près de 17% de la population active qui est sans emploi.

"Ça, ce sont les vrais chiffres", a-t-il dit sur RTL.

Si la communication de Pôle emploi se concentre sur 2.600.000 personnes, a-t-il ajouté, "on oublie tous les autres, ceux qui sont en formation, ceux qui sont en stage, ceux qui ont travaillé un jour dans le mois et qui ne sont pas comptabilisés".

"Voilà, il y a manipulation des statistiques. Pourquoi il y a manipulation des statistiques ? Pour faire croire qu'en France ça va mieux qu'ailleurs et que la crise sociale n'a pas la même ampleur qu'ailleurs", a-t-il avancé.

"Je trouve ça malhonnête de la part des responsables du Pôle emploi, comme c'est malhonnête de la part du secrétaire d'Etat à l'Emploi, de la ministre de l'Economie et des Finances et de l'ensemble du gouvernement", a-t-il ajouté.

Sur RMC et BFM-TV, le responsable socialiste a ajouté : "Moi, je dis que le directeur de Pôle emploi est une canaille de continuer à procéder ainsi, de tordre les statistiques»". (...)
http://fr.news.yahoo.com/4/20091127/tts-france-chomage-ps-ca02f96.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6071
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Plus de 2 millions de chômeurs ? Les vieux paieront !   Sam 19 Déc - 6:22

BA
Sam 28 Nov 2009 - 21:30

Connaissez-vous le patron de Pôle Emploi Christian Charpy ?

Christian Charpy a été conseiller technique de Simone Veil au ministère des Affaires sociales (Premier ministre : Edouard Balladur).
Christian Charpy a été ensuite directeur de cabinet de Philippe Douste-Blazy au ministère de la santé (Premier ministre : Edouard Balladur).
Christian Charpy a été enfin conseiller social du Premier ministre Jean-Pierre Raffarin.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Christian_Charpy

Bref, Christian Charpy est un mec de droite. Sa mission : communiquer les chiffres du chômage de la catégorie A, et seulement de la catégorie A.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6071
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Plus de 2 millions de chômeurs ? Les vieux paieront !   Sam 19 Déc - 6:56


Christian Charpy

Pôle emploi doit cesser de prélever des cotisations chômage aux ex-Assedic (TGI de Paris)

Le TGI de Paris, saisi en référé par une branche de la CFDT Ile-de-France, a ordonné à Pôle emploi de cesser en janvier le prélèvement indu de cotisations chômage sur les bulletins de paie d'environ 15.000 ex-salariés des Assedic, dans un jugement jeudi, dont l'AFP a eu copie.

Le tribunal de grande instance estime que "Pôle emploi est à l'origine d'un trouble manifestement illicite pour avoir continué à prélever des cotisations au régime de l'assurance chômage sur les bulletins de paie des anciens salariés des Assedic, alors que le transfert de ces derniers à Pôle emploi impliquait une modification de leur situation en matière d'allocation chômage".

Pour les ex-Assedic, Pôle emploi avait décidé de payer la contribution chômage patronale de 4% et de prélever la cotisation salariale de 2,4%, alors que ces salariés auraient dû payer 1% de contribution exceptionnelle de solidarité, comme les ex-ANPE, et non 2,4% de cotisation chômage, selon la CFDT.

Jugeant dans son ordonnance qu'"il convient d'y mettre un terme", le TGI enjoint Pôle emploi "de cesser dès le mois de janvier 2010 tout prélèvement de cotisations au régime de l'assurance chômage sur les bulletins de paie des anciens salariés des organismes gestionnaires du régime d'assurance chômage".

Pour Pôle emploi, "il n'est pas question de faire appel", a déclaré à l'AFP son directeur général Christian Charpy.

15.670 ex-salariés des Assedic (droit privé) transférés à Pôle emploi lors de la fusion avec l'ANPE sont concernés par ce recours de la CFDT Ile-de-France des salariés chargés de l'indemnisation, de l'emploi et du reclassement, qui accusait Pôle emploi de les avoir fait illégalement cotiser à l'assurance-chômage depuis mi-décembre 2008.

Une action a été engagée aux Prud'hommes de Paris pour tenter d'obtenir le remboursement des sommes indûment prélevées aux ex-salariés des Assedic, estimées globalement à 15 millions d'euros par la CFDT SIER, a-t-elle précisé.

Avant même la décision du tribunal, un amendement gouvernemental à la loi de finances rectificative pour 2009, adopté le 10 décembre à l'Assemblée, a permis à Pôle Emploi d'adhérer à titre dérogatoire au régime d'assurance chômage en 2009 pour les personnels issus des Assedic.

Le SNU-FSU, premier syndicat de Pôle emploi, a déploré mercredi le vote de cet amendement, "contraire aux règles du droit", selon lui, car il "introduit une mesure rétroactive", et a demandé "le remboursement aux agents de droit privé des cotisations à l'assurance chômage prélevées indûment depuis un an".
lepoint.fr

Budget Pôle emploi : le Medef exige des économies, la CGT un renfort pérenne

Le budget de Pôle emploi a été examiné lors d'un conseil d'administration vendredi, le patronat demandant de faire des économies tandis que la CGT ne comprend pas pourquoi le millier de conseillers annoncés en renfort n'est pas pérenne "alors qu'on en a le besoin et les moyens".

Le budget 2010 de l'organisme chargé d'indemniser et accompagner les demandeurs d'emploi (4,84 milliards d'euros, +7% comparé à 2009 selon un communiqué) a été approuvé à la majorité, selon le président du conseil d'administration, Dominique-Jean Chertier (UIMM).

"Je suis réservé et soucieux qu'on ne pérennise pas un système de fuite en avant", a-t-il dit, insistant pour "des économies de fonctionnement sur les télécoms, les locaux, tout ce qui ne sert pas directement aux demandeurs d'emploi".

"Le budget sera en léger déséquilibre l'an prochain mais il n'y aura pas de problème car on prendra sur le fonds de roulement", a dit à l'AFP M. Chertier.

Pôle emploi n'a pas dépensé tout son budget 2009, terminé "en excédent" et conserve ainsi une créance sur l'Etat et l'assurance chômage, a-t-il ajouté.

Selon la CGT, ce sont 400 à 500 millions d'euros que l'assurance chômage n'a pas eu à verser à Pôle emploi mais que le service public de l'emploi aurait pu mobiliser.

Promis il y a un mois par Nicolas Sarkozy, un renfort temporaire de CDD a été annoncé vendredi. Ces 1.000 personnes en équivalents temps plein seront "recrutées dès janvier", selon Pôle emploi et "le recours aux opérateurs privés de placement accru afin de prendre en charge, sur l'année 2010, près de 220.000 demandeurs d'emploi, soit 60.000 de plus qu'initialement prévu".
lepoint.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6071
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Plus de 2 millions de chômeurs ? Les vieux paieront !   Sam 19 Déc - 6:57



Le taux de chômage aux Etats-Unis depuis 1999
agrandir (lemonde.fr)

Les chiffres et données de l'Insee
www.insee.fr/fr/themes/document.asp?ref_id=eds2005&page=irweb/eds2005/synt/cad/cadrage.htm

La durée et la vie du contrat de travail
www.unjf.fr/demo/item_drttrav/version_imprimable.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6071
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Plus de 2 millions de chômeurs ? Les vieux paieront !   Sam 19 Déc - 7:00


Des salariées de Cormelles-le-Royal en octobre 2001
©REUTERS/Charles Platiau


Moulinex : des licenciements sans cause réelle, selon la Justice

La cour d’appel de Caen estime que le licenciement en 2001 de près de 600 ex-salariés des usines Moulinex de Bayeux, Cormelles-le-Royal et Falaise (Calvados) était sans cause réelle.

La cour d’appel a ainsi confirmé le jugement déjà rendu en 2007 par le conseil des prud’hommes de Caen, jugement qui avait été rendu en faveur des anciens salariés qui depuis plus de huit ans contestent les modalités de leur licenciement.

Elle a par ailleurs rappelé que le plan social après le dépôt de bilan du fabricant normand de petit électroménager n’avait pas été respecté.
Les 562 anciens salariés qui avaient saisi la justice vont recevoir des indemnités allant de 1.700 à 49.700 euros.

www.france-info.com/france-social-2009-12-18-moulinex-des-licenciements-sans-cause-reelle-selon-la-justice-382986-9-44.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6071
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Plus de 2 millions de chômeurs ? Les vieux paieront !   Sam 19 Déc - 7:05



Un million de chômeurs en fin de droits en 2010

Un million de chômeurs épuiseront leurs droits à indemnisation en 2010, après 850.000 cette année, selon une note de Pôle emploi, décryptée par la CGT.

Réunis pour leur négociation sur "la gestion sociale des conséquences de la crise sur l’emploi", patronat et syndicats ont prévu de se pencher sur la question des chômeurs en fin de droits à partir de fin janvier, pour une séance plénière le 26 février, date beaucoup trop éloignée selon les syndicats, qui déplorent le manque de réactivité face à une situation urgente et grave, écrit le site cgt.fr.

Selon les chiffres de Pôle emploi, le nombre de sorties du régime d’assurance chômage pour fin d’indemnisation est estimé à 850.000 en 2009 et 1.000.000 en 2010 et le nombre d’entrées en ASS est estimé à 149.000 en 2009 et 170.000 en 2010, soit moins de 20% qui seraient éligibles à l’Allocation spécifique de solidarité (ASS), environ 450 euros versés par l’Etat sous condition de ressources du ménage.

« La négociation portait sur les mesures d’urgence face à la crise, or on est en train d’escamoter un point important, la problématique des fins de droit, ce n’est pas acceptable », a souligné Maurad Rahbi de la CGT. « C’est la priorité des priorités, il faut prendre le problème à bras le corps comme pour le chômage partiel… Il faut que l’Etat modifie les règles pour qu’on en intègre beaucoup plus en ASS, c’est d’abord eux que la crise concerne et c’est eux qu’on traite en dernier, on ne peut pas continuer à ce rythme. »

http://ouvalacgt.over-blog.com/article-26469631.html

BA
Mar 15 Déc 2009 - 21:19

Le relèvement de 1,2 % de l'Allocation de solidarité spécifique (ASS) au 1er janvier 2010 que vient de décider le gouvernement risque de ne pas suffire aux partenaires sociaux.

« Sur l'année 2010, le nombre d'allocataires de l'assurance-chômage qui atteindront la fin de leurs droits est estimé à environ un million de personnes », selon un document diffusé par Pôle emploi aux partenaires sociaux, dans le cadre de leur groupe de travail sur les chômeurs en fin de droit.
www.lesechos.fr/journal20091215/lec1_france/020268660421-un-million-de-chomeurs-seront-en-fin-de-droits-l-annee-prochaine.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6071
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Plus de 2 millions de chômeurs ? Les vieux paieront !   Sam 19 Déc - 7:16


Ratio Dette/PIB. En bleu : dette publique, en orange : dette privée.
Source : Crédit Suisse 03/2009


Après la Grèce, le top 10 des faillites à venir!
Vers la "boucherie sociale" !


La Grèce est ruinée, mais elle n'est pas la seule. Voici la liste des pays qui seront bientôt dans le même cas. Pour la France il faudra attendre un peu (2011-2012). Vous remarquez qu' USA et Royaume-Uni font partie du lot. Alistair Darling, chancelier de l'Echiquier britannique (le ministre chargé des finances et du trésor) a d'ailleurs annoncé une contraction de l'économie de 4,75% en 2009 en Grande-Bretagne.

Frédéric Lordon, économiste et directeur de recherche au CNRS donne son point de vue :
« La vraie douleur viendra avec la récession qui accompagne la crise financière. Je crains que cette récession soit d'une gravité exceptionnelle. La diminution des rémunérations et l'explosion du chômage seront une authentique boucherie sociale. Les banques ont perdu de telles sommes, le marché du crédit interbancaire est dans une telle situation que le système bancaire est en train de mettre un terme aux prêts. Et aussitôt que les banques arrêtent de prêter de l'argent, la mortalité des entreprises devient foudroyante. Il y aura alors une vague gigantesque de faillite d'entreprises. Le choc va être très dur. »
www.elcorreo.eu.org/article.php3?id_article=4208

Oui, vous avez bien lu, il s'agit de "boucherie sociale" !

Par exemple, selon l'Insee, les revenus des agriculteurs français ont chuté de 34 % en 2009. Ils sont ainsi les plus touchés par la crise et c'est toute une profession qui est en danger.

Gilles Bonafi
www.alterinfo.net/Apres-la-Grece,-le-top-10-des-faillites-a-venir!-Vers-la-boucherie-sociale-!_a40403.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin


Messages : 79
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Plus de 2 millions de chômeurs ? Les vieux paieront !   Lun 28 Déc - 7:03

BA
Dim 27 Déc 2009 - 22:41


En réalité, il y a en France 4 686 900 demandeurs d'emploi.

Demandeurs d'emploi inscrits en fin de mois à Pôle emploi :

Catégorie A (actes positifs de recherche d'emploi, sans emploi)
Catégorie B (actes positifs de recherche d'emploi, en activité réduite courte)
Catégorie C (actes positifs de recherche d'emploi, en activité réduite longue)
Catégorie D (sans actes positifs de recherche d'emploi, sans emploi)
Catégorie E (sans actes positifs de recherche d'emploi, en emploi. Exemple : bénéficiaires de contrats aidés)

Total A+B+C+D+E = 4 686 900 demandeurs d'emploi.

Ce chiffre total de 4 686 900 demandeurs d'emploi est caché dans le tableau page 15 :
www.travail-solidarite.gouv.fr/IMG/pdf/PI-Mensuelle-9NzR7V.pdf

Chômage en France : 9,5% selon l'INSEE
Notre taux de chômage au sens du Bureau international du Travail a augmenté de 0,6 point au 2e trimestre pour atteindre 9,1% en France métropolitaine et 9,5% avec nos amis des DOM.
Jeudi, 03 Septembre 2009 14:23
www.actuchomage.org/200909039861/Social-economie-et-politique/chomage-en-france-95-selon-linsee.html


Manifestation Nationale des Chômeurs et Précaires - 5 Décembre

Avec cette septième édition de la manifestation nationale contre le chômage et les précarités, les quatre organisations principales - AC!, APEIS, MNCP et CGT-Chômeurs - appellent les privés d’emploi à se mobiliser dans toute la France.
01 12 2009
http://social.societal.free.fr/?p=764


Quand Pôle emploi s’allie à la CAF pour vous retirer vos droits

Ci-dessous, le témoignage très instructif d’une intermittente qui en plus d’un statut précaire, se retrouve davantage précarisée par une CAF "pleine de bonne volonté" qui lui fait payer leurs "erreurs" et un Pôle emploi toujours aussi zélé, sous prétexte qu’elle ne rentre dans aucune case. Quand l’union (...)
08 12 2009
www.collectif-rto.org/spip.php?article814


Chiffres du chômage : la réponse d’une radiée de l’ANPE
http://contrejournal.blogs.liberation.fr/mon_weblog/2008/06/chiffres-du-chm.html#more

Les vrais chiffres du chômage il y a un an
9 novembre 2008
www.lutopick.fr/blog/index.php/post/2008/11/08/Les-vrais-chiffres-du-ch%C3%B4mage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sarko-verdose.bbactif.com
Admin
Admin


Messages : 79
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: BA le Mar 26 Jan - 21:41   Mer 27 Jan - 3:25

France : 640 000 personnes sans emploi ne figurent pas dans les statistiques du chômage.



Chômage : les experts pessimistes

Rien dans leurs perspectives économiques, arrêtées définitivement le 11 janvier, ne permet de conclure, comme l'a assuré Nicolas Sarkozy, que "le chômage va commencer à reculer dès cette année".

Dans sa note de conjoncture du 17 décembre 2009, l'Insee a prévu une "reprise laborieuse" avec une croissance trimestrielle de l'ordre de 0,3 % à 0,4 % début 2010. Dans cet environnement poussif, le taux de chômage, qui était de 7,8 % fin 2008, devrait continuer d'augmenter fin 2009 et début 2010 mais moins fortement qu'au creux de la récession. Il atteindrait quand même 9,8 % en France métropolitaine et 10,2 % si l'on ajoute les DOM.

Les conjoncturistes d'instituts privés et de banques sont encore plus affirmatifs.

Mathilde Lemoine, directrice des études économiques et de la stratégie marché d'HSBC France, s'attend à une dégradation du marché du travail jusqu'en 2011. Pour 2010, l'économiste prévoit une croissance de 1,1 %, et un taux de chômage de 10,7 %. Pour 2011, elle table sur une progression du PIB de 1,2 %, et sur un taux de chômage de 11 %.

Pour Xavier Timbeau, directeur du département analyse et prévision de l'Observatoire Français des conjonctures économiques (OFCE), une progression du PIB de 1,5 % peut permettre de stabiliser le taux de chômage en régime de croisière, mais pas en sortie de crise.

"Il y a actuellement un immense réservoir de sans emploi qui ne figurent pas dans les statistiques du chômage : les 500 000 salariés en chômage partiel et les 140 000 personnes en contrat de transition professionnelle (CTP). On peut penser que si la situation de l'emploi s'améliore, ils en profiteront, sans que le chômage ne baisse. De même, et contrairement à une opinion répandue, l'activité a baissé beaucoup plus fortement que l'emploi dans les entreprises françaises. Elles devront ajuster dans les mois qui viennent leur situation de productivité. Compte tenu de l'état du marché du travail en France, il faudrait une croissance d'au moins 3 % pour faire reculer le chômage cette année", estime l'économiste. (...)

Claire Guélaud
www.lemonde.fr/economie/article/2010/01/26/chomage-les-experts-temperent-l-optimisme-du-chef-de-l-etat_1296735_3234.html

Explosion du nombre de demandeurs d’emploi : le gouvernement va-t-il un jour réagir ?
http://ghislaine-salmat.parti-socialiste.fr/2009/11/26/explosion-du-nombre-de-demandeurs-d%e2%80%99emploi-le-gouvernement-va-t-il-un-jour-reagir/#more-1265

25.000 chômeurs dissimulés au mois de Mars par le pôle-emploi
www.peuples.net/post/25.000-ch%C3%B4meurs-dissimul%C3%A9s-au-mois-de-Mars-par-le-p%C3%B4le-emploi

www.insee.fr/fr/themes/document.asp?ref_id=15116
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sarko-verdose.bbactif.com
BA



Messages : 505
Date d'inscription : 24/06/2009

MessageSujet: Re: Plus de 2 millions de chômeurs ? Les vieux paieront !   Mer 27 Jan - 22:27

En réalité, il y a en France 4 688 800 demandeurs d'emploi.

Demandeurs d'emploi inscrits en fin de mois à Pôle emploi :

- catégorie A : demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, sans emploi ;

- catégorie B : demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, ayant exercé une activité réduite courte (i.e. de 78 heures ou moins au cours du mois) ;

- catégorie C : demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, ayant exercé une activité réduite longue (i.e. de plus de 78 heures au cours du mois) ;

- catégorie D : demandeurs d’emploi non tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi (en raison d’un stage, d’une formation, d’une maladie…) y compris les demandeurs d’emplois en convention de reclassement personnalisé (CRP) et en contrat de transition professionnel (CTP), sans emploi ;

- catégorie E : demandeurs d’emploi non tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, en emploi (par exemple : bénéficiaires de contrats aidés).

Total A+B+C+D+E = 4 688 800 demandeurs d'emploi.

Ce chiffre total de 4 688 800 demandeurs d'emploi est caché dans le tableau page 15 :

http://www.travail-solidarite.gouv.fr/IMG/pdf/2010-005.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BA



Messages : 505
Date d'inscription : 24/06/2009

MessageSujet: Re: Plus de 2 millions de chômeurs ? Les vieux paieront !   Jeu 28 Jan - 0:06

Et du côté des offres d'emploi ?

Que s'est-il passé en décembre 2009 du côté des offres d'emploi ?

Réponse : le nombre d'offres d'emplois collectées par Pôle Emploi s'est effondré.

En novembre 2009, Pôle Emploi avait collecté 124 500 offres d'emplois durables.
En décembre 2009, Pôle Emploi a collecté 118 100 offres d'emplois durables, soit une baisse de - 5,1 % sur un mois.

En novembre 2009, Pôle Emploi avait collecté 110 200 offres d'emplois temporaires.
En décembre 2009, Pôle Emploi a collecté 109 700 offres d'emplois temporaires, soit une baisse de - 0,5 % sur un mois.

En novembre 2009, Pôle Emploi avait collecté 43 200 offres d'emplois occasionnels.
En décembre 2009, Pôle Emploi a collecté 38 900 offres d'emplois occasionnels, soit une baisse de - 10 % sur un mois.

Regardons les chiffres en données corrigées des variations saisonnières :

En novembre 2009, Pôle Emploi avait collecté 284 000 offres d'emplois en tout.
En décembre 2009, Pôle Emploi a collecté 273 000 offres d'emplois en tout, soit une baisse de - 3,9 % sur un mois.

Conclusion : ceux qui disent que c'est la reprise sont des menteurs.

Tous ceux qui disent que c'est la reprise du marché du travail sont des menteurs.

http://www.travail-solidarite.gouv.fr/IMG/pdf/2010-005.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6071
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Plus de 2 millions de chômeurs ? Les vieux paieront !   Jeu 28 Jan - 18:27



La manipulation par les chiffres, encore et toujours

Pour faire une belle séquence media, il faut du teasing. Celle de cette semaine a débuté avec l’ «interview» de Nicolas Sarkozy, qui est un peu à la vraie interview ce qu’est le publi-reportage à la presse. Je reviendrai dans un autre billet sur ce moment de communication élyséenne.
Au cours de ce passage télévisé, Sarkozy s’est montré confiant sur le front du chômage, alors que l’on prévoit 1 million de chômeurs en fins de droits en 2010. Il fallait donc, pour le second temps du teasing, une belle annonce sur le front de l’emploi. Elle est tombée aujourd’hui : une baisse de 0,7% des chômeurs de catégorie A. Sauf que, comme l’explique très bien Alain Vidalies dans un communiqué que je reproduis ci-dessous, cette baisse est liée au mode de décompte des chômeurs… et si on ajoute les chômeurs de catégorie B et C, on a une hausse de 8 600 !

Le même jour, on apprend que le nombre de garde à vues est de 25% supérieur aux chiffres annoncés par le gouvernement.

Dans un tel contexte d’utilisation abusive des chiffres, on peut s’inquiéter de la tournure que prendra le débat sur les retraites. Car le premier temps de ce débat est nécessairement un diagnostic sérieux et partagé. Cela suppose une indépendance réelle de ceux qui fourniront les données. Mais comment peut-on y croire aujourd’hui, quand la mainmise du pouvoir politique sur l’appareil statistique est sans cesse plus forte ?

Pour pouvoir revenir à de vrais débats démocratiques, il faut imposer l’indépendance des statistiques publiques. Cela peut apparaître comme un problème technique, c’est en réalité au coeur du fonctionnement démocratique.

Bertrand Monthubert
Le 27 janvier 2010
http://bertrand.monthubert.net/?p=341


Tentative d'explication :
- Sarkozy annonce lundi que le chômage va baisser en 2010
- on nous annonce le mercredi suivant une baisse de 0,7%
- la plupart des gens vont se dire : "wouah, il est fort quand même Sarko" (tous ne réfléchissent pas !)
- dans un mois, quand on nous annoncera les chiffres de janvier, tout le monde aura à peu près oublié l'annonce de Sarko. Donc si ça monte, pas grave. Si ça baisse, il dira "j'vous l'avais dit !"
Pour moi, ça s'appelle un joli coup politico-médiatique
http://eco.rue89.com/2010/01/27/le-chomage-a-baisse-de-07-en-decembre-135789

Chômage : une baisse en trompe l'œil
Quand on tient compte de l'ensemble des 5 catégories de personnes comptabilisées par Pôle emploi (A, B, C, D et E), on constate une hausse des inscrits de 36 800 personnes en décembre, davantage qu'en novembre et dans la ligne des hausses mensuelles des cinq dernier mois...
Conclusion ? A la veille de Noël de nombreux chômeurs ont trouvé sans surprise quelques petits boulots dans les commerces.
www.alternatives-economiques.fr/chomage---une-baisse-en-trompe-l--il_fr_art_633_47677.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BA



Messages : 505
Date d'inscription : 24/06/2009

MessageSujet: Re: Plus de 2 millions de chômeurs ? Les vieux paieront !   Jeu 28 Jan - 23:04

La propagande sarkoziste :

Le nombre de chômeurs en légère baisse.
L'économie française comptait 18.700 chômeurs en moins au mois de décembre. Cette première baisse depuis plusieurs mois confirme la tendance amorcée en novembre.

http://www.lefigaro.fr/emploi/2010/01/27/01010-20100127ARTFIG00557-chomage-le-gouvernement-affiche-son-optimisme-.php

Les chiffres du ministère :

France métropolitaine (sans compter l'Outre-mer), données brutes, catégorie A + catégorie B + catégorie C + catégorie D + catégorie E :
Fin novembre 2009 : en tout, 4 434 200 demandeurs d'emploi.
Fin décembre 2009 : en tout, 4 436 000 demandeurs d'emploi, soit une hausse de + 1 800 sur un mois.

France métropolitaine (sans compter l'Outre-mer), données corrigées des variations saisonnières, catégorie A + catégorie B + catégorie C + catégorie D + catégorie E :
Fin novembre 2009 : en tout, 4 312 600 demandeurs d'emploi.
Fin décembre 2009 : en tout, 4 349 400 demandeurs d'emploi, soit une hausse de + 36 800 sur un mois.

http://www.travail-solidarite.gouv.fr/IMG/pdf/2010-005.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BA



Messages : 505
Date d'inscription : 24/06/2009

MessageSujet: Re: Plus de 2 millions de chômeurs ? Les vieux paieront !   Jeu 28 Jan - 23:27

En décembre, 109 600 chômeurs sont sortis des statistiques pour la raison suivante : "Reprises d’emploi déclarées".

Mais à part ça ?

A part ça, il y a des chiffres bizarres dans les sorties des statistiques de Pôle Emploi.

- En décembre, 34 000 chômeurs sont sortis des statistiques car ils sont partis en stage : c’est une hausse de + 2,7 % sur un mois.

- En décembre, 41 100 chômeurs sont sortis des statistiques car ils ont arrêté de chercher un emploi (maternité, maladie, retraite, dispenses de recherche d’emploi, etc.) : c’est une hausse de + 4,6 % sur un mois.

- En décembre, 196 800 chômeurs sont sortis des statistiques pour la raison suivante : "Cessations d’inscription pour défaut d’actualisation". C’est une baisse de - 4,8 % sur un mois, mais une hausse de + 21,6 % sur un an.

- En décembre, 42 200 chômeurs sont sortis des statistiques car ils ont subi une radiation administrative : c’est une hausse de + 11,1 % sur un mois.

- En décembre, 57 100 chômeurs sont sortis des statistiques pour la raison suivante : "Autres cas". C’est une baisse de - 1,6 % sur un mois, mais une hausse de + 29,5 % sur un an.

Nous pouvons additionner toutes ces sorties : en décembre, 371 200 chômeurs sont sortis des statistiques.

http://www.travail-solidarite.gouv.fr/IMG/pdf/2010-005.pdf

Conclusion : Pôle Emploi est devenu une gigantesque machine à faire sortir les chômeurs des statistiques. Tout est bon pour expulser les chômeurs des statistiques.

L’objectif n’est plus seulement de leur trouver un emploi : l’objectif est aussi d’en radier le plus possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6071
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Plus de 2 millions de chômeurs ? Les vieux paieront !   Jeu 25 Fév - 16:23

BA le Jeu 25 Fev - 00:36



Le chômage augmente en janvier... et n'avait pas baissé en décembre.

«Dans les semaines et les mois qui viennent, vous verrez reculer le chômage dans notre pays». C'est ce qu'avait déclaré le président Nicolas Sarkozy lors de son intervention sur TF1 le 25 janvier dernier. Quelques jours plus tard, ses propos s'avéraient exacts puisque le ministère de l'emploi annonçait le 27 janvier une baisse du nombre de chômeurs de la catégorie A de 18500 chômeurs. Mais ces chiffres étaient erronés.

Le ministère a communiqué mardi soir une révision des chiffres du chômage pour la catégorie A pour le mois de décembre, qui fait apparaître une hausse pour le mois de décembre.

Ce communiqué indique que : «Fin décembre, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits en catégorie A s’élève ainsi à 2 645 100 contre 2 611 700 dans la précédente publication .../... Au final, le taux de variation annuel s’élève à 18,7 % (contre 18,5 % dans la publication précédente)».
www.leparisien.fr/economie/le-chomage-augmente-en-janvier-et-n-avait-pas-baisse-en-decembre-24-02-2010-827686.php

En décembre, le chômage n'avait pas baissé de 18 500 chômeurs, mais au contraire, il avait augmenté de 14 900 chômeurs supplémentaires !
Regardez le Secrétaire d'État chargé de l'Emploi Laurent Wauquiez dans cette video hilarante : le 27 janvier 2010, il venait faire son malin en racontant que le gouvernement avait fait baisser le chômage en décembre !
http://www.dailymotion.com/video/xc0fhj_baisse-du-ch%C3%B4mage-en-d%C3%A9cembre_news
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BA



Messages : 505
Date d'inscription : 24/06/2009

MessageSujet: Re: Plus de 2 millions de chômeurs ? Les vieux paieront !   Ven 26 Fév - 2:42

En France :

1- Données corrigées des variations saisonnières :

Regardons les chiffres du chômage de décembre (page 15) :

France, catégories A, B, C, D, E : 4 349 400 demandeurs d'emploi inscrits en fin de mois à Pôle emploi.

http://www.travail-solidarite.gouv.fr/IMG/pdf/2010-005.pdf

Maintenant, regardons les chiffres du chômage de janvier (page 15) :

France, catégories A, B, C, D, E : 4 400 700 demandeurs d'emploi inscrits en fin de mois à Pôle emploi.

http://www.travail-solidarite.gouv.fr/IMG/pdf/PI-Mensuelle-98xs56.pdf

Evolution de décembre à janvier : 51 300 chômeurs en plus.

2- Données brutes :

Regardons les chiffres du chômage de décembre (page 15) :

France, catégories A, B, C, D, E : 4 688 800 demandeurs d'emploi inscrits en fin de mois à Pôle emploi.

Maintenant, regardons les chiffres du chômage de janvier (page 15) :

France, catégories A, B, C, D, E : 4 777 600 demandeurs d'emploi inscrits en fin de mois à Pôle emploi.

Evolution de décembre à janvier : 88 800 chômeurs en plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin


Messages : 79
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Plus de 2 millions de chômeurs ? Les vieux paieront !   Sam 27 Nov - 14:53

A la page 1 des statistiques officielles, nous pouvons constater que le chômage augmente en France métropolitaine (sans compter les départements d’outre-mer).

Le chômage atteint un nombre total de 4 573 700 personnes.

Catégorie A (actes positifs de recherche d'emploi, sans emploi) : 2 676 600
Catégorie B (actes positifs de recherche d'emploi, en activité réduite courte) : 532 100
Catégorie C (actes positifs de recherche d'emploi, en activité réduite longue) : 755 100
Catégorie D (sans actes positifs de recherche d'emploi, sans emploi) : 251 300
Catégorie E (sans actes positifs de recherche d'emploi, en emploi) : 358 600
Catégories A, B, C, D, E (ensemble) : 4 573 700

Variation sur un mois : + 0,2 %.
Variation sur un an : + 10,4 %.

Si on ne compte que les catégories A, B et C, cela donne 4 208 300 chômeurs.
Variation sur un mois : + 0,2 %.
Variation sur un an : + 8,2 %.
http://www.travail-solidarite.gouv.fr/IMG/pdf/PI-Mensuelle2-POI745.pdf

BA
Jeudi 26 Août 2010


Voici l’évolution du chômage depuis les quatre derniers mois :

Catégories A, B, C, D, E (ensemble) :
- Juillet 2010 : le chômage atteint un nombre total de 4 573 700 personnes.
- Août 2010 : le chômage atteint un nombre total de 4 588 100 personnes.
- Septembre 2010 : le chômage atteint un nombre total de 4 622 800 personnes.
- Octobre 2010 : le chômage atteint un nombre total de 4 599 900 personnes.

Variation sur un an : + 7,1 %.

A propos des chômeurs de longue durée :
Le nombre de chômeurs de longue durée explose.
Demandeurs d’emploi inscrits depuis plus d’un an : 1 600 000. Variation sur un an : + 22,6 %.

A propos des sorties des statistiques :
Le nombre des reprises d’emploi déclarées est en baisse. Variation sur un an : - 3,3 %.

Mais en revanche, le nombre des chômeurs radiés des statistiques explose.

C’est un bon moyen pour faire baisser artificiellement le nombre des chômeurs : on ne leur trouve pas de travail, mais on les gomme des listes officielles.

- Entrées en stage : variation sur un an : + 10 %.
- Arrêts de recherche (maternité, maladie, retraite) : variation sur un an : + 0,5 %.
- Cessations d'inscription pour défaut d'actualisation : variation sur un an : + 11,4 %. C’est un scandale.
- Radiations administratives : variation sur un an : + 13,9 %. Et ça aussi, c’est un scandale.
- Autres cas : - 3,2 %.
http://www.travail-solidarite.gouv.fr/IMG/pdf/PI-Mensuelle-34rt54-3.pdf

BA
vendredi 26 novembre 2010
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sarko-verdose.bbactif.com
Admin
Admin


Messages : 79
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Plus de 2 millions de chômeurs ? Les vieux paieront !   Jeu 27 Jan - 5:04

Voici l’évolution du chômage en France depuis les trois derniers mois :

Catégories A, B, C, D, E (ensemble) :
- Octobre 2010 : le chômage atteint un nombre total de 4 599 900 personnes.
- Novembre 2010 : le chômage atteint un nombre total de 4 618 600 personnes.
- Décembre 2010 : le chômage atteint un nombre total de 4 650 700 personnes.

Variation sur un mois : + 32 100 chômeurs.
Variation sur un an : + 272 000 chômeurs.

En pourcentage :
Variation sur un mois : + 0,7 %.
Variation sur un an : + 6,2 %.

www.travail-emploi-sante.gouv.fr/IMG/pdf/PI-Mensuelle-_Poz71.pdf
BA
26 01 2011
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sarko-verdose.bbactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Plus de 2 millions de chômeurs ? Les vieux paieront !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Plus de 2 millions de chômeurs ? Les vieux paieront !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Plus de 6 millions d'actes nouveaux sur Geneanet
» EUROMILLIONS : n'oubliez pas de jouer pour 180 millions
» Comprendre le discours anti-chômeurs
» Un verre de champagne contient 11 millions de bulles
» Euromillions : 78 millions ce soir à gagner

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sarkoverdose :: Forum :: Politique / Social-
Sauter vers: