sarkoverdose

Politique, culture, art, humour...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les agriculteurs doivent rembourser 500 millions à l'Etat. Bruxelles l'exige.

Aller en bas 
AuteurMessage
Orwelle



Messages : 6979
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Les agriculteurs doivent rembourser 500 millions à l'Etat. Bruxelles l'exige.   Lun 3 Aoû - 23:02



Bruxelles réclame 500 millions aux agriculteurs français

L'Union européenne exige le remboursement à l'Etat de subventions publiques versées entre 1992 et 2002. Elle reproche à la France d'avoir versé dix ans d'aides illégales, car faussant la concurrence, aux producteurs de fruits et légumes.


La Commission a ouvert son enquête en 2005 et ses conclusions, publiées en janvier, sont particulièrement sévères pour la France.

« Bien qu'au courant de ces dérives, tous les ministres de l'époque, de gauche comme de droite, ont approuvé et reconduit le système, sans en avertir Bruxelles », souligne Le Parisien.

Idem depuis la fin de cette dérive et le début de l'enquête, en 2002. Aucun des ministres de l'Agriculture n'a souhaité médiatiser l'affaire, la France tentant de retarder le remboursement. Michel Barnier, chargé du portefeuille entre 2007 et 2009, a encore déposé un recours le 8 avril 2009 devant la Cour de justice européenne pour contester le montant exigé par Bruxelles. Sous la menace de se voir infliger une astreinte quotidienne, l'actuel ministre s'est vu contraint d'enclencher enfin la procédure de remboursement.


http://eco.rue89.com/explicateur/2009/08/03/pourquoi-bruxelles-reclame-500-millions-aux-agriculteurs-francais

Les agriculteurs qui touchent le plus de subventions...
www.autourdubio.fr/?tag/ministre%20agriculture

Dans les commentaires

Dans une procédure à engager sous quatre mois, depuis le 29 janvier 2009.
Mais il ne fallait pas en parler avant les élections européennes, d'autant que le ministre Barnier était candidat à l'eurorégion Ile-de-France…


Quand on sait que 80% des subsides vont à 20% des exploitations (qui sont les plus riches), ca s'appelle un contre-sens.

La dernière « frasque » du gouverment Fillon date du mois de mars 2009 : donner 170 millions d'euros aux céréaliers en compensation des aides de la PAC que Bruxelles voulaient voir répartir d'une façon plus équitable.
Si toutes les subventions pour le monde agricole avaient été utilisées pour sauver notre industrie secondaire, celle qui a été délocalisée, ce serait des dizaines de millions d'emplois qui seraient encore sur le territoire national.

La Fnsea : « nous ne pouvons pas rembourser “. Jusqu'à ce jour, ce syndicat majoritairement à droite sur l'échiquier politique, s'est bien gardé d'alerter les pouvoirs publics et leurs ministres de tutelle depuis 1992... ‘ chut …. tant que l'on nous demande rien, continuons à percevoir …’
Le citoyen lambda, lorsqu'il reçoit un trop-perçu par une administration, cette dernière ne se soucie pas de savoir si l'allocataire peut payer ou pas. Il doit rembourser, peu importe s'il aura des problèmes financiers. Les gens de droite comme ce syndicat, ont voté pour le petit corps malade pour des réformes, ne plus indemniser un certain temps les demandeurs d'emploi, les immigrés, etc.... À leur tour de rembourser ce qu'il doivent aux contribuables français !




L'Etat français a peur du lobby agricole, car en plus d'être présents dans les circuits lobbystes habituels, lorsque les agriculteurs descendent dans la rue, ils sont toujours écoutés et on parle de « manifestants en colère » et non pas de casseurs…skalpa

Faute d'avoir permis à chaque pays membres les mesures de protections sociales qu'une conjoncture désastreuse imposait, l'Union Européenne se dirige tout bonnement et à grands pas vers son éclatement.


À croire que la commission européenne racle ses fonds de tiroir pour remettre à flot le budget de l'agriculture. Le problème c'est qu'ils ne veulent pas récupérer les fonds là où ils les ont dépensés à tort.
En effet fin 2007 Jacques Barrot, alors commissaire européen chargé des transports, a fait transférer 2,3 milliards de la caisse des fonds destinés à l'agriculture sur le projet GALILEO qui est encore aujourd'hui en panne.
C'est tout bénef pour ces braves politicards, ils prennent 2,3 Milliards d'€ et ils demandent à ceux à qui ils ont pris cet argent (les agriculteurs) de payer 500 millions de plus.
Barrot est décidément le champion des coups foireux, entre son carnet de santé dont on connait le succès, son permis de conduire européen attendu en 2030 et Galiléo qui est en panne il ne lui manque plus qu'à couler le Festival de La Chaise-Dieu dont il vient de prendre la présidence.
www.agoravox.fr/actualites/europe/article/les-subventions-agricoles-de-l-ue-36950
www.zoom43.fr/actu/ACT_detail.asp?strId=33013&strArtTypId=1


Exact tout le monde doit rembourser !
Sauf les banques évidement
On vient de filer des millions (milliards ?) aux banques pour « renflouer » … mais j'imagine que c'est dans le cadre du libre échange non ?

Ce n'est pas fini !
Quand Bruxelles, s'apercevra que le RSA est un moyen de financer les entreprises en indemnisant les employés de la différence entre leur salaire et le RMI (montant qui n'apparait pas aux charges des entreprises donc dans le prix de revient des services et des biens), ça va chauffer !


Des politiciens ont continué sciemment une pratique illégale. Seront-ils inquiétés ? Y perdront-ils quelque chose ? Non. Donc ce genre d'idioties continueront. Il y a un vrai problème de fond là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6979
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les agriculteurs doivent rembourser 500 millions à l'Etat. Bruxelles l'exige.   Ven 6 Oct - 0:59



Une vie de cochon

La barbarie à usage humain
L'agro-industrie a remplacé l'élevage, la vache est devenue un produit bovin.
Florette ne gambade plus dans les prés. Elle a été remplacée par le matricule XYRT2004 qui passe quatre ans dans une cellule en béton. Pendant ce temps des millions de poussins mâles inutiles sont jetés vivants dans des broyeurs, les cochons sont castrés sans anesthésie...
http://sarko-verdose.bbactif.com/t171-une-vie-de-cochon
http://sarko-verdose.bbactif.com/f3-environnement-animaux-eau-alimentation


Grande distribution
[groupe Casino, Édouard Leclerc, magasins Lidl, hypermarchés Carrefour, Ikea, Monoprix, Ed, Cora, Tati...]  
Comment la France est devenue moche
http://sarko-verdose.bbactif.com/t419-grande-distribution-action-contre-naouri-pdg-de-la-multinationale-casino
http://sarko-verdose.bbactif.com/f5-urgences-annonces
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6979
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les agriculteurs doivent rembourser 500 millions à l'Etat. Bruxelles l'exige.   Ven 6 Oct - 1:37



Charal : le boucher qui ne fait pas de quartier

Il est le seul à oser affronter Leclerc. ll refuse de garantir un prix aux éleveurs. Il se moque des injonctions du ministre Le Foll. Qui est le terrible Jean-Paul Bigard, propriétaire d'une vingtaine d'abattoirs et de Charal ?

12/01/2016
https://www.capital.fr/entreprises-marches/charal-le-boucher-qui-ne-fait-pas-de-quartier-1096176


Le groupe Bigard est une entreprise d'abattage et de transformation de l'industrie agroalimentaire française spécialisée dans la viande de porc et de bovin.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Bigard_(entreprise)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6979
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les agriculteurs doivent rembourser 500 millions à l'Etat. Bruxelles l'exige.   Dim 8 Oct - 17:35



Une soupe citoyenne pour dire non à Europacity

La mobilisation contre l’urbanisation du Triangle de Gonesse s'installe à Paris ce week-end pour dénoncer la perte des terres agricoles franciliennes et les mensonges autour de ce mégaprojet hybride porté par Auchan.

Avec pour slogan phare : « Des légumes, pas du bitume ! », les opposants appellent à se rassembler sur la place de la République, à Paris, dimanche 8 octobre, à partir de 14 heures. Ils cuisineront une soupe citoyenne à partir des légumes cultivés dans les champs du Triangle de Gonesse (Val-d’Oise) menacés par ce gigantesque complexe mêlant commerces et loisirs. [...]

Ce nouveau rassemblement sera également l'occasion de présenter le projet alternatif élaboré par les opposants intitulé Carma (Coopération pour une ambition agricole, rurale et métropolitaine d'avenir). Il repose sur quatre volets : un pôle de production en agriculture durable, autour d’une ferme maraîchère solidaire, de jardins familiaux, d’un centre de formation en agroécologie ; des ateliers de transformation des produits, créant de l’emploi sur place ; des circuits de consommation courts (cantines, Amap, points de vente périurbains) ; et le recyclage des matières organiques (compostage, méthanisation) de la plaine de Gonesse.

https://www.politis.fr/articles/2017/10/une-soupe-citoyenne-pour-dire-non-a-europacity-37707/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6979
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les agriculteurs doivent rembourser 500 millions à l'Etat. Bruxelles l'exige.   Lun 16 Oct - 18:44



Un revenu de base paysan ?

Lors des États généraux de l'alimentation, Macron a évoqué l'importance de partir des coûts de revient pour définir les prix agricoles et la sécurisation du revenu paysan.

'la Confédération paysanne restera vigilante sur la transformation en actes de ce discours. Beaucoup de missions sont renvoyées aux interprofessions. Or, ces dernières sont gérées par les forces de l'inertie (FNSEA*, Bigard, Lactalis…). Elle demande l'effectivité du pluralisme syndical dans ces instances de filière (instituts techniques, interprofessions). [...]

De même, nous ne savons pas comment ces annonces pourront s'accommoder de la dure réalité de l'orientation libérale de la Commission Européenne, notamment en ce qui concerne les accords de libre-échange. [...]

Il reste encore du travail pour que les paysans puissent espérer obtenir des prix rémunérateurs, nous aurons à souffrir la dangereuse contre-offensive de ceux qui s'accaparent les fruits de notre travail depuis des années, ainsi que ceux qui ont intérêt à l'immobilisme des systèmes de production. [...]'

12 oct 2017
http://www.confederationpaysanne.fr/actu.php?id=6299
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6979
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les agriculteurs doivent rembourser 500 millions à l'Etat. Bruxelles l'exige.   Mer 18 Oct - 22:32



Accords de libre-échange : l’entêtement criminel de la Commission européenne

Deux semaines après la mise en œuvre provisoire du CETA et la destruction programmée des élevages allaitants français, l'appétit libéral de la Commission européenne ne se tarit pas.

Un nouveau cycle de négociations entre l'Union européenne et le Mercosur* s'est achevé aujourd'hui. La Commission aurait choisi de sacrifier à nouveau les secteurs agricoles sensibles, que de nombreux Etats-membres lui avaient pourtant demandé de protéger. La viande bovine, la volaille, l'éthanol, le sucre et le maïs doux n'auraient pas été épargnés. En particulier, un contingent sans droit de douane de 70.000 tonnes de viande bovine, offert par la Commission européenne au Mercosur*, pourrait ainsi venir s'ajouter aux 68.000 tonnes offertes au Canada.

Et la Commission européenne ne compte pas s'arrêter là. Elle négocie en parallèle avec le Mexique, malgré des risques importants pour les producteurs européens de viande bovine, de sucre et de bananes.
D'ici la fin de l'année, elle compte bien obtenir un mandat des Etats-membres pour négocier trois nouveaux accords de libre-échange, avec le Chili, l'Australie et la Nouvelle-Zélande. Les fruits, la viande bovine, la viande ovine, le sucre, les céréales et les produits laitiers sont les principaux secteurs inquiétés.

Quelle que soit leur production, tous les paysans sont menacés par les accords de libre-échange. Et quand bien même certains accords pourraient déclencher une hausse des exportations pour une poignée de produits français, les industriels et les négociants seront-ils disposés à partager leurs bénéfices avec les producteurs ?

La Confédération paysanne demande à l'État français de peser de tout son poids contre les ALE négociés et en cours de négociation. Enfin, nous demandons à l'État d'arrêter de donner des mandats de négociation à la Commission européenne.

6 oct 2017
http://www.confederationpaysanne.fr/actu.php?id=6287&PHPSESSID=tfncf60apn1h09bshkpiq8n402


ALE. Un accord de libre-échange est généralement la première étape vers une intégration plus forte des marchés.
https://www.glossaire-international.com/pages/tous-les-termes/accord-de-libre-echange-ale.html
https://fr.wikipedia.org/wiki/March%C3%A9_commun_du_Sud
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6979
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les agriculteurs doivent rembourser 500 millions à l'Etat. Bruxelles l'exige.   Mer 18 Oct - 23:47



Un agriculteur se suicide tous les deux jours

Céline avait 47 ans et deux enfants. Elle a laissé une lettre pour expliquer qu’elle ne supportait plus ses difficultés financières. Jeudi, la productrice de lait s’est pendue dans la salle de traite de l’exploitation où elle travaillait avec son mari et un associé à Plumieux (Côtes-d’Armor).
Selon son époux, Céline était fatiguée de devoir travailler énormément juste pour payer les factures. [...]

En 2015, plus de 130.000 exploitants agricoles, soit un tiers de la profession, ont déclaré des revenus inférieurs à 354 euros par mois.
Selon Santé publique France, 150 agriculteurs mettent fin à leurs jours chaque année, soit un suicide tous les deux jours.

La surmortalité par suicide chez les hommes agriculteurs exploitants est supérieure à 20 % par rapport à la population. Deux secteurs en crise sont particulièrement touchés : l’élevage bovin et la production laitière avec une surmortalité supérieure à 50 %.
http://www.leprogres.fr/actualite/2017/02/25/un-agriculteur-se-suicide-tous-les-deux-jours

La vidéo-choc sur le suicide des agriculteurs
http://www.lepoint.fr/societe/la-video-choc-sur-le-suicide-des-agriculteurs-22-12-2016-2092419_23.php


Sainte-Anne-d’Auray en octobre 2015 - Sur le parvis de la basilique, 600 croix
représentent les 600 agriculteurs qui se suicident chaque année./ Jean-Sébastien EVRARD/AFP


Le suicide des agriculteurs multiplié par trois en 2016

Le nombre d’agriculteurs en détresse ne cesse de croître face à la crise que connaît leur secteur. La Mutuelle Sociale Agricole décide de renforcer son dispositif de prévention. [Extraits]

Au premier semestre, la permanence de prévention du suicide chez les agriculteurs Agri'écoutes a reçu 1.700 appels, soit une moyenne de 285 appels par mois

Crise existentielle
L’importante crise économique agricole mène parfois les agriculteurs à s’interroger sur leur utilité. "Il y a une interrogation dans les campagnes sur le sens de notre métier : on est là pour faire quoi ?", a déclaré Pascal Cormery, président de la MSA

354 euros par mois
Autre signe de la précarité croissante dans le monde paysan, l'explosion de la demande de primes d'activité, le nouveau dispositif pour les travailleurs à revenu modeste qui a remplacé le RSA activité. Alors que la MSA attendait 60.000 demandes pour l'ensemble de 2016, elle en est déjà à 200.000 depuis le début de l'année.

L'explosion des demandes s'explique assez facilement : en 2015, 30% des agriculteurs imposés au régime réel ont eu des revenus équivalents à 354 euros par mois. En 2014, ils étaient 18% dans cette situation

Les hommes ont du mal à se confier
"Lorsqu'il n'y a plus de revenus qui rentrent, un fort endettement, l'homme n'ose plus appeler. Il se réfugie dans le travail, ne s'occupe plus des papiers, des échéances, c'est le conjoint qui est confronté à cela"

Un dispositif riche de 900 travailleurs sociaux
le directeur général de la MSA compte sur ses 900 travailleurs sociaux présents sur tout le territoire mais s'inquiète des "départs en retraite" en affichant la crainte "qu'ils ne soient pas remplacés".

Concernant le dispositif de remplacement gratuit mis en place par le gouvernement pour permettre aux exploitants de souffler, M. Brault affirme qu'assez "assez peu d'agriculteurs ont demandé à en bénéficier". "L'agriculteur ne ressent pas le besoin de partir en vacances, pour lui, c'est un sentiment de fuite devant ses problèmes."
13/10/2016
http://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/le-suicide-des-agriculteurs-multiplie-par-trois-en-2016_1870489.html




Stress, isolement, suicides : les agriculteurs dans le rouge
http://www.centrepresseaveyron.fr/archives/stress-isolement-suicides-les-agriculteurs-dans-le-rouge-AFCP943650

Le suicide : troisième cause de décès chez les agriculteurs
http://www.allodocteurs.fr/actualite-sante-le-suicide-troisieme-cause-de-deces-chez-les-agriculteurs_11423.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6979
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les agriculteurs doivent rembourser 500 millions à l'Etat. Bruxelles l'exige.   Sam 28 Oct - 22:39



La chaîne CampagnesTV jette l'éponge

Campagnes TV, la chaîne TV dédiée à la ruralité, cessera sa diffusion chez tous les opérateurs à compter du 31 octobre 2017.

Fondée par Thierry Laval, Campagnes TV a été lancée en janvier 2013. Elle s'inspirait de la chaîne américano-britannique Rural TV et s'intéressait à l'agriculture et l'alimentation, avec des magazines, des portraits et des informations sur l'agroalimentaire, l'art de vivre dans les territoires et l'environnement, avec l'ambition de proposer des « documentaires incarnés, proches des réalités, pour rentrer dans l'humain » ; les « 15 heures de programmes frais par semaine » étant présentées par Gérard Klein, Eric Jean-Jean et Laëtitia Bléger.

D'abord lancée sur l'ADSL avec Free, Campagnes TV a ensuite rejoint les offres TV des autres opérateurs, y compris Fransat et Canalsat.

27 oct 2017
https://www.telesatellite.com/actu/50467-la-chaine-campagnes-tv-jette-eponge.html




Campagnes TV au Salon International de l'agriculture 2017
https://www.youtube.com/watch?v=PuwBCEIhPCk&feature=youtu.be   cyclops
http://campagnestv.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6979
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les agriculteurs doivent rembourser 500 millions à l'Etat. Bruxelles l'exige.   Lun 6 Nov - 6:56



Le vrai scandale de la pénurie du beurre

[...] la crise du beurre que connaît le pays depuis plusieurs jours est la preuve que l'agriculture française est gérée, au mieux, par des voyous incompétents. Version officielle : la demande ayant augmenté alors que la météo a tari le pis des vaches, la France est en panne de beurre.

D'autant que les Chinois, qui sont très nombreux, se mettent à en consommer de plus en plus. Certes, la Chine détourne vers elle le lait en poudre de Nouvelle-Zélande, dont on apprend, grâce à cette crise, qu'il servait à fabriquer les 200 000 tonnes de beurre que la France importe chaque année, nous laissant face aux réalités concrètes de notre production nationale.

En fait, la vérité est bien plus sinistre. Trois facteurs sont à l'origine de cette pénurie. Le premier crève les yeux : à force de voir disparaître les uns après les autres les élevages, le lait vient fatalement à manquer. Le deuxième, aberrant, porte sur les lubies nutritio-médicales du lobby hygiéniste, qui a longtemps assimilé le beurre à un produit toxique comparable au tabac, en conséquence de quoi, jamais à une bourde près, les chercheurs de l'Inra ont procédé à des manipulations génétiques afin de diminuer le taux de matière grasse dans le lait des vaches françaises. Pour simple exemple, les 4 millions de vaches prim'Holstein composant l'essentiel du cheptel laitier français, cette noiraude écornée programmée pour pisser de 8.000 à 10.000 l de lait « light » par an, sont les filles de… 16 taureaux. Comme on le sait, le beurre provient de la crème. Or, sans matière grasse en proportion suffisante dans le lait, plus assez de crème pour faire son beurre.

CERTAINS AURAIENT SPÉCULÉ SUR LES STOCKS POUR FAIRE GRIMPER LES PRIX.

Enfin, troisième facteur aggravant, ayant dû concéder quelques centimes de plus aux éleveurs en leur payant le litre de lait 29 centimes au lieu de 25, les industriels laitiers ont décidé de se refaire une trésorerie pour compenser cet horrible manque à gagner. Certains groupes n'auraient pas hésité à spéculer sur les stocks pour faire grimper les prix, faisant passer la tonne de beurre de 5.000 à 8.000 €. Pure coïncidence. [...]

Périco Légasse
03/11/2017
https://www.marianne.net/societe/le-vrai-scandale-de-la-penurie-du-beurre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6979
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les agriculteurs doivent rembourser 500 millions à l'Etat. Bruxelles l'exige.   Jeu 21 Déc - 11:24



“Le Champ des possibles”, un documentaire pour faire germer une nouvelle agriculture

'Des néo-paysans et des agriculteurs conventionnels explorent eux-mêmes des alternatives aux pratiques conventionnelles, par respect pour la nature, rejet de l'agrochimie, du rendement, d'une la rentabilité au service des multinationales.'

France 5 a diffusé hier 20 décembre le documentaire de Marie-France Barrier (2017), qui présente notamment un groupe de 11 personnes avec mutualisation des moyens, des travaux, identité des salaires...
http://www.telerama.fr/television/le-champ-des-possibles,-un-documentaire-pour-faire-germer-une-nouvelle-agriculture,n5402480.php
http://www.francetvpro.fr/france-5/programmes/10279209


À revoir jusqu'au 27 décembre
https://www.france.tv/france-5/le-monde-en-face/354117-le-champ-des-possibles.html

Extraits vidéo
http://www.agriblog-fimecobti.com/2017/12/ne-ratez-pas-le-champ-des-possibles.html



Des organismes évoqués dans le documentaire
Solidarité paysans
http://www.solidaritepaysans.org/agenda_58.php

CIVAM
'Réseau CIVAM participe directement dans 3 ateliers nationaux qui concernent le développement d'initiatives alimentaires locales, la transition écologique et solidaire de l'agriculture et la priorisation des enjeux en matière de recherche, d'investissements et d'accompagnement.'
http://www.civam.org/

Terre de liens
'Terre de Liens est un mouvement citoyen français dont l'une des ambitions est de supprimer le poids de l'acquisition foncière pour les agriculteurs, ainsi que d'œuvrer à la préservation du foncier, en luttant notamment contre la spéculation foncière et l'artificialisation des terres agricoles.'
Terre de Liens lance un nouvel appel à l'épargne solidaire
https://www.lesechos.fr/16/08/2017/LesEchos/22508-076-ECH_terre-de-liens-lance-un-nouvel-appel-a-l-epargne-solidaire.htm
https://terredeliens.org/
https://fr.wikipedia.org/wiki/Terre_de_Liens




Fougère, consoude, prêle des champs : les trois mousquetaires, hors-la-loi grâce aux lobbys
http://www.purindortie-bretagne.com/infos/30-decoction-de-prele

Permaculture : cultiver en ne travaillant pas le sol, c'est possible !
https://www.rustica.fr/articles-jardin/maraichage-ur-ol-vivant-pas-vers-fin-travail-ol,13358.html

Soigner autrement ses animaux, et pourquoi pas ?
'Si de prime abord, le recours en élevage laitier à l’homéopathie, la phytothérapie ou encore l’aromathérapie peut prêter à sourire, les bienfaits de ces médecines alternatives n’ont pourtant rien à envier à ceux de la médecine traditionnelle.'
http://www.hautsdefrance.chambres-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/soigner-autrement-ses-animaux-et-pourquoi-pas/

Comment nourrir le monde aujourd'hui et demain ?
Un film documentaire réalisé par les élèves de seconde GT du lycée Kernilien-Guingamp, pour le festival AlimenTERRE 2017
https://www.youtube.com/watch?v=fROOmTofKHw  cyclops

http://danactu-resistance.over-blog.com/2017/12/le-champ-des-possibles-de-marie-france-barrier.html
http://www.civamad72.org/le-champ-des-possibles-documentaire-sur-france-5/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6979
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les agriculteurs doivent rembourser 500 millions à l'Etat. Bruxelles l'exige.   Mer 25 Avr - 19:07



EGA
Revenu paysan : écrit en l’état, le projet de loi ne réglera rien !

L'examen en commission des affaires économiques de l'Assemblée nationale du projet de loi pour l'équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine a montré l'absence de volonté de la majorité de résoudre le principal problème dans nos campagnes : l'absence de prix rémunérateurs pour les productions agricoles.

Les propositions d'amendements portées par la Confédération paysanne, visant à mettre en place un arbitrage public des relations commerciales et à définir précisément dans la loi un prix abusivement bas, sur la base des coûts de production, ont été rejetées.

En refusant des mécanismes pouvant contraindre au partage de la valeur et en laissant les clefs aux interprofessions, les député-e-s actent le désengagement de l'Etat en la matière, porté dans le projet de loi initial du gouvernement. Ce vote légitime les pratiques de vautours de l'industrie agro-alimentaire et de la grande distribution, en se cachant derrière l'Union européenne.

Si le projet de loi n'intègre pas ces éléments contraignants, le problème du revenu paysan, objectif central des Etats généraux de l'alimentation, ne pourra en aucun cas être réglé !

La Confédération paysanne demande aux député-e-s qui examineront ce texte à partir du 22 mai de prendre leurs responsabilités et de ne pas manquer cette occasion unique de prendre réellement en compte les coûts de production dans la loi pour garantir un revenu aux paysan-ne-s.

23.04.2018
http://www.confederationpaysanne.fr/actu.php?id=7034


EGA. Un projet de loi à fortement amender
17.04.2018
http://www.confederationpaysanne.fr/actu.php?id=7011




Dans sa vidéo WHY A MANIF POT AU FEU ?, François Ruffin explique que les députés de la majorité se soumettent à Bruxelles.
Et pour l'UE, l'essentiel est de respecter la sacro-sainte concurrence.
Bruxelles interdit donc les prix planchers qui pourraient offrir une vie décente aux agriculteurs*.
Bruxelles interdit aussi les cycles courts : cela signifierait qu'on favorise la production locale, qu'on fausse la concurrence !
Il faut donc adopter une formulation qui ne choque pas les grands prêtres du dieu Argent. Cf., par exemple, la 'Nouvelle écriture des «contrats en cascade»'.

Mais certains officiants veillent au respect de la liturgie, et dénoncent leurs petits camarades :
'plusieurs amendements ont été déposés demandant au gouvernement de produire un rapport examinant « les manoeuvres visant à contourner les objectifs et l’application du titre Ier de la loi, ou à contourner l’objectif de concurrence libre et non faussée au détriment du bon déroulement de la négociation commerciale».'
https://www.ouest-france.fr/economie/agriculture/loi-alimentation-les-deputes-se-dechainent-5710994

L'examen, en commissions du développement durable puis des affaires économiques, du projet de loi EGALIM (Equilibre des relations commerciales dans le secteur agro-alimentaire») a même suscité les rires, quand il s'est agi des conditions de vie animale (poules en cage, castration à vif des porcelets...) !

Cette question a été abordée aussi dans le journal Le Media :
https://www.youtube.com/watch?v=eOtm3294b6c

*Envoûtement et sacrifice humain dans la religion néolibérale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6979
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les agriculteurs doivent rembourser 500 millions à l'Etat. Bruxelles l'exige.   Ven 27 Avr - 4:59


Photo Olivier Lanrivain

Notre-Dame-des-Landes
La France Insoumise 44 appelle "au retrait des forces de police"


L’antenne de "La France Insoumise" en Loire-Atlantique a publié ce jeudi 26 avril un communiqué de presse dans lequel elle constate "que le gouvernement, par le déploiement disproportionné de forces militaires a conduit au chaos".
ces dernières auraient dû, selon elle, ne plus être là car "l’opération policière (était) censée être terminée depuis jeudi 12 avril 2018, 22h".

Enfin, "La France Insoumise" du 44, en association avec les Groupe d’Action, réaffirme son "soutien aux projets agricoles en lien avec les espaces d’expérimentation sociale, qui se sont développés sur la ZAD".
http://www.presseocean.fr/actualite/nddl-la-france-insoumise-44-appelle-au-retrait-des-forces-de-police-25-04-2018-269429

Que dit le dossier donné en préfecture par les Zadistes ? [CARTE]
http://www.presseocean.fr/actualite/nddl-que-dit-le-dossier-donne-en-prefecture-par-les-zadistes-carte-23-04-2018-269230

Rétrocession des terres : le Département assigne l'Etat
http://www.presseocean.fr/actualite/notre-dame-des-landes-retrocession-des-terres-le-departement-assigne-letat-23-04-2018-269192

L’écologie version Macron : les contradictions permanentes de l’ancien ministre devenu candidat
https://www.bastamag.net/L-ecologie-version-Macron-les-contradictions-permanentes-de-l-ancien-ministre

La stupéfiante arnaque de l’État pour faire croire à l’intérêt économique de Notre-Dame-des-Landes
Par Tiffany Blandin
8 février 2016
https://reporterre.net/La-stupefiante-arnaque-de-l-Etat-pour-faire-croire-a-l-interet-economique-de
https://reporterre.net/Notre-Dame-des-Landes-le-gouvernement-maintient-le-secret-sur-les-chiffres


Le dossier NDDL
https://reporterre.net/Notre-Dame-des-Landes-63?debut_autres_articles=100#pagination_autres_articles

Notre-Dame-des-Landes : l’État a manipulé les chiffres. Voici comment
5 décembre 2012
https://reporterre.net/Notre-Dame-des-Landes-l-Etat-a-manipule-les-chiffres-Voici-comment


Un demi-siècle de combat à Notre-Dame-des-Landes
http://sarko-verdose.bbactif.com/t470-un-demi-siecle-de-combat-a-notre-dame-des-landes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6979
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les agriculteurs doivent rembourser 500 millions à l'Etat. Bruxelles l'exige.   Dim 10 Juin - 21:57


Importation massive d'huile de palme contre vente d'armes

Les agriculteurs appellent au blocage des raffineries

En France, les agriculteurs ont choisi de passer à l'action. À partir de ce soir, dimanche 10 juin, ils bloqueront l'accès à 13 raffineries et dépôts de carburant. Ils dénoncent l'importation massive d'huile de palme pour fabriquer des biocarburants.

Les agriculteurs ont choisi de se mobiliser contre une concurrence qu'ils jugent déloyale et néfaste pour l'environnement. La raffinerie Total de la Mède, dans les Bouches-du-Rhône, est autorisée par l'État à transformer en biocarburant jusqu'à 300.000 tonnes d'huile de palme par an. Une huile de palme importée principalement d'Asie du Sud-Est et 25% moins chère que l'huile de colza française.
https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/metiers/agriculture/raffineries-le-blocage-des-agriculteurs_2794885.html
https://www.lyoncapitale.fr/actualite/lyon-la-raffinerie-total-de-feyzin-bloquee-par-des-agriculteurs/


Dans le collimateur des agriculteurs : l’autorisation délivrée le 16 mai par la préfecture des Bouches-du-Rhône à la multinationale Total pour exploiter la « bio-raffinerie » de La Mède avec de l’huile de palme [1].

D’après une lettre adressée aux institutions européennes et relayée par Le Canard enchaîné, il semble que l’argument de la vente d’armes, et en particulier du Rafale, à la Malaisie soit entrée en ligne de compte dans la position du gouvernement français. La Malaisie aurait en effet mis ces contrats dans la balance...
5 juin 2018
https://www.bastamag.net/Face-a-l-importation-d-huile-de-palme-la-FNSEA-menace-de-bloquer-les


Dégâts de l'huile de palme sur l'environnement et la vie animale
De grandes régions de forêt vierge sont rasées par des bulldozers chaque jour et chaque minute pour faire de la place aux plantations d’huile de palme dans des régions comme les îles de Bornéo et Sumatra, qui font partie de l’Indonésie et de la Malaisie, et concentrent 85 % de la production mondiale.
https://www.epochtimes.fr/huile-de-palme-voici-les-degats-notre-mode-de-consommation-139982.html

Malgré le vote européen sur l'huile de palme, la bio-raffinerie Total de La Mède en service cet été
https://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes-cote-d-azur/bouches-du-rhone/martigues/malgre-vote-europeen-huile-palme-bio-raffinerie-total-mede-service-cet-ete-1419391.html

OGM
Colza Clearfield : lettre ouverte aux dirigeants de BASF France
Onze associations dont la Confédération paysanne interpellent les dirigeants de BASF dans une lettre ouverte sur la commercialisation depuis dix ans des colzas Clearfield tolérant les herbicides à base d’imidazolinone. La culture de ces colzas sur plus de 20 000 hectares en France suscite l’inquiétude de nombreux agriculteurs, citoyen-ne-s et utilisateurs des espaces naturels français car elle génère de nombreux risques avérés pour l’environnement et les autres cultures agricoles.
http://www.confederationpaysanne.fr/actu.php?id=7096&PHPSESSID=ip1h0ge027knpoavoqlvgeqte2

PÉTITION POUR UNE JUSTICE VRAIMENT ACCESSIBLE
Si le projet de loi de programmation de la justice va à son terme, tous les tribunaux seront concernés.
https://www.unepetition.fr/pourunejusticevraimentaccessible
http://www.confederationpaysanne.fr/sites/1/mob_citoyennes/documents/Tract%20p%C3%A9tition%20JusticeDEF.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6979
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les agriculteurs doivent rembourser 500 millions à l'Etat. Bruxelles l'exige.   Jeu 14 Juin - 17:25



AGROCARBURANTS
Blocage des raffineries : stop au double discours !

La FNSEA* mobilise donc ses troupes pour défendre les intérêts du groupe Avril, concurrencé par le pétrolier Total, pour capter le marché des agrocarburants. Pour rappel, le groupe Avril importe par an 200.000 tonnes d'huile de palme quand Total à La Mède s'est vu autoriser par l’État la possibilité d'en importer 300.000 tonnes par an.

Le revenu et l'avenir des paysannes et des paysans ne se jouent pourtant pas devant les raffineries mais dans les cabinets ministériels où régulièrement la FNSEA* demande toujours plus de dérégulation, de libéralisme et toujours plus « d'accès au marché » ! On se souvient notamment de sa position très favorable aux accords de libre-échange avec le Maroc lorsqu'il s'était agi de mettre la main sur la filière huile !

La Confédération paysanne est solidaire de tous les producteurs et productrices qui luttent pour un revenu. Nous avons d'ailleurs fait valoir nos propositions en la matière auprès des sénatrices et sénateurs qui entament demain l'examen du projet de loi agriculture et alimentation en commission. C'est pourquoi nous dénonçons l'instrumentalisation de cette question au profit des intérêts très particuliers de l'agro-industrie. Ce n'est pas en bloquant des raffineries que l'on sauvera les paysan-ne-s !

Oui les importations d'huile de palme, dont la production est une catastrophe en termes de déforestation et d'impacts sur les paysans du sud, doivent être dénoncées. Pour autant, transformer de l'huile de colza en agro-carburant est aussi une impasse pour les paysans, dont le bilan environnemental s'avère calamiteux. La France transforme quasiment toute la production d'huile de colza en diester, ce qui fait que l'on importe de l'huile de colza pour la consommation alimentaire, alors même qu'il s'agit d'une des meilleurs huiles pour l'alimentation humaine.

La filière des agrocarburants étant au bout de son incohérence en matières technique, économique et environnementale, la FNSEA* cherche un bouc émissaire à la faillite de ce système... Depuis 2005, la Confédération paysanne dénonce cette mystification qui appauvrit les paysans, affame les populations et détruit la planète.

11 juin 2018
http://www.confederationpaysanne.fr/actu.php?id=7288&PHPSESSID=ip1h0ge027knpoavoqlvgeqte2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les agriculteurs doivent rembourser 500 millions à l'Etat. Bruxelles l'exige.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les agriculteurs doivent rembourser 500 millions à l'Etat. Bruxelles l'exige.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nos paysans doivent rembourser......ca va chauffer !
» Subventions : les agriculteurs devront rembourser
» Plus de 6 millions d'actes nouveaux sur Geneanet
» Blogger, supôt de l'Etat Français ?
» LES FILLES ... LES PLAINTES ON VA SE FAIRE REMBOURSER?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sarkoverdose :: Forum :: Politique / Social-
Sauter vers: