sarkoverdose

Politique, culture, art, humour...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mayotte : des blindés contre les pauvres / La Réunion victime d'un incendie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Orwelle



Messages : 5734
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Mayotte : des blindés contre les pauvres / La Réunion victime d'un incendie   Ven 30 Sep - 17:54


Mayotte. Des blindés et des renforts de gendarmerie viennent s'opposer à la grève générale contre la vie chère.
Des affrontements qui vont crescendo

La journée a été pire qu’hier dans les rues des Kawéni et Mamoudzou où manifestants et forces de l’ordre se sont opposés au long de la journée. Et la manifestation est reconduite demain alors qu’aucune avancée n’est à noter.
www.malango-actualite.fr/article/mayotte__des_affrontements_qui_vont_crescendo-7849.htm

Face à des manifestants qui bloquent des ronds points au simple cri de « Mabawas nachouké ! » ("les ailes de poulet moins chère") la réaction gouvernementale est totalement disproportionnée, comme chaque fois que des mouvements sociaux se déclenchent dans un département ou un territoire d'outre mer, autrement dit dans l'une des "dernières colonies française".

Avant tout, il s'agit d'une manifestation du mépris des autorités coloniales pour les Mahorais qui fait suite à d'autres interventions policières, au propos racistes de certains hauts fonctionnaires, à la chasse aux comoriens "clandestins", aux tentatives de dresser les Mahorais contre les migrants africains venus du continent.

La population est à juste titre exaspérée. Nous appelons toutes et toutes à la soutenir sans réserve.
Le 30 septembre 2011.
www.npa2009.org/content/communiqu%C3%A9-du-npa-soutien-%C3%A0-la-gr%C3%A8ve-g%C3%A9n%C3%A9rale-%C3%A0-mayotte



Les néo-colons sévissent aussi aux Antilles
http://sarko-verdose.bbactif.com/t201-les-antilles-se-soulevent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 5734
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Mayotte : des blindés contre les pauvres / La Réunion victime d'un incendie   Mer 12 Oct - 12:21


Témoignages de Mayotte : « C'est le bordel ici ! »
[Vidéo]

Depuis deux semaines, Mayotte, le 101e département français, connaît une situation explosive. Une grève contre la vie chère a entraîné l'installation de barrages sur les principaux axes des deux îles et la fermeture de la plupart des commerces.
Les lecteurs de Rue89 et leurs familles de Mayotte ont répondu à l’appel à témoignages.
[…]
www.rue89.com/2011/10/11/vos-temoignages-de-mayotte-cest-le-bordel-ici-225466
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 5734
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Mayotte : des blindés contre les pauvres / La Réunion victime d'un incendie   Ven 21 Oct - 7:58


Une manifestante souffrante après un jet de gaz lacrymogène à Mamoudzou le 10/10/11 (RICHARD BOUHET/AFP)

Mort d’un manifestant à Mayotte

Un manifestant est mort mercredi à Mayotte, paralysée depuis trois semaines par une crise sociale, provoquant de nouveaux affrontements avec les forces de l'ordre et des pillages à Mamoudzou, préfecture de cette île de l'Océan indien. Selon le préfet de Mayotte, qui relayait des informations fournies par les médecins du centre hospitalier de Mamoudzou, le manifestant a vraisemblablement succombé à une crise cardiaque. Il s'agit d'un homme de 39 ans, Ali El Anziz, originaire de la commune de M'Tsapéré (Est).

Ali El Anziz, mort le mercredi 19 octobre, était père de trois enfants.
www.youtube.com/watch?v=II-NrRSUSbI cyclops

Lundi 17 octobre, le syndicat FO, membre de l'intersyndicale, a signé seul un premier accord sur la baisse de neuf produits de première nécessité avec le patronat et la grande distribution.
Cette signature séparée a été fustigée par les autres organisations, CGT Mayotte, CFDT et CFE-CGE, ainsi que par les manifestants qui entendent poursuivre le mouvement.
www.20minutes.fr/societe/808890-crise-mayotte-violence-pillages-apres-mort-manifestant

Mayotte : une marche rouge pour Ali El Anziz
[Vidéo]
www.linfo.re/-Societe-/Mayotte-une-marche-rouge-pour-Ali-El-Anziz?ps=402185


Un enfant victime d’un flashball
Le 7 octobre, Nassuir Oili, un enfant de 9 ans a perdu un œil, victime d’un projectile de flashball, à Longoni. Le gendarme à l'origine du tir a été mis en examen. L'enfant a quitté mercredi le centre hospitalier de Saint-Pierre, à La Réunion, où il avait été transféré depuis Mayotte.
Le jeune garçon accuse le gendarme de l’avoir visé délibérément alors qu’il jouait sur la plage à proximité d’un barrage routier où intervenaient les forces de l’ordre.
www.linfo.re/Nassuir-et-sa-mere-ont-le-droit-de-rester-a-la-Reunion

www.malango-actualite.fr/article/mayotte_ali_anziz_tue_par_massage_cardiaque-7915.htm
www.comores-web.com/article/mayotte-une-marche-pacifique-en-memoire-delanziz.html#more-8992

Faut-il un mort pour que les médias s'intéressent à Mayotte ?
[...]
Quand un jeune manifestant avait failli perdre un œil à Montreuil (Seine-Saint-Denis), par un tir de flash-ball d’un policier, les médias nationaux s’étaient empressés, à juste titre, de relayer l’info et des manifestations de solidarité avec la victime et de protestation contre cette violence policière avaient été organisées.
Des hommes et femmes politiques étaient même montés au "créneau télévisuel" pour s’élever contre cette violence policière.
Mais quand ces mêmes violences policières se déroulent à Mayotte… c’est RAS, du côté des médias !
Est-ce que cet enfant devenu aveugle à la suite du tir d’un militaire a fait la Une des médias en métropole ?
http://leplus.nouvelobs.com/contribution/205863;faut-il-un-mort-pour-que-les-medias-s-interessent-a-mayotte.html

Béatrice BOITTOUT répond aux commentaires racistes sur lefigaro.fr :
« Ce serait si beau si la vie était aussi simple...

On peut commenter sans fin la départementalisation de Mayotte, le choix du vote exclusivement local (+ 90% de "OUI" après une visite triomphale de notre président)...
Aujourd'hui le discours du Gouvernement, du Président du Conseil général comme celui des syndicats et de tous les représentants de la société civile - et de nombreux mahorais - ne va que dans un sens : "Pourquoi devrions-nous aspirer à rejoindre une République islamique que nous avons rejetée depuis près de 40 ans alors que nous sommes français depuis 1841 et département depuis quelques mois ?!", et qui les fustigera pour cela ?

Les sorties du genre "Mayotte aux mahorais" sont rares car l'immense majorité des habitants sait que faute de rééquilibrage des formations, la majorité des cadres, administrateurs ou enseignants viennent de Métropole.
De plus il faut compter avec le tourbillon qui a bousculé des habitudes culturelles qui cimentaient la société. Changements technologiques et idéologiques (au hasard et dans le désordre : l'île a été totalement électrifiée dans les années 80, depuis 2003 la polygamie est interdite, depuis la départementalisation, les jugements des Cadi n'ont plus de valeur juridique, le cadastre fait son apparition), autant de nécessités absolues dans la République...Dues au vote !... Et le malaise est bien là !

Ajoutons :

- Une frange de mahorais "bien placés" et de métropolitains très à l'aise financièrement grâce à une prime confortable. (Ne vous méprenons pas, je ne juge en rien ces derniers car j'en fais partie ! Sans ce système mon fils n'aurait jamais pu faire l'unique prépa (parisienne évidement) proposant la formation qu'il voulait suivre. Je défie quiconque de reprocher à des parents de faire le maximum pour leur enfant et ne ressens aucune culpabilité face à mes choix de vie.)
- Une pauvreté indigne pour plus de la moitié de la population (je parle de gens qui n'ont rien à manger, de gamins des rues fouillant dans les poubelles, du plus grand bidonville de France : Kaweni, dans la banlieue du Chef-lieu)
- Une inflation nataliste, en partie due à une immigration clandestine importante (D. Zaidani, le Président du Conseil Général a parlé peu après son élection de 30 à 40 % de clandestins sur plus de 200 000 habitants, je réviserais ces 2 chiffres à la hausse...)
- Une situation sanitaire précaire faute de médecins et de personnel médical (mon époux est infirmier dépendant du Conseil Général - sans prime !), la plus part de ses collègues "métros" ne restent qu'entre 6 mois et 1 an ; pour ce qui est de l'hôpital, c'est la même chose.
- Les frustrations dues au colonialisme et les abandons de la mère patrie pendant de nombreuses années.
Voilà quelques ingrédients du cocktail explosif qu'est cette île.

Pardonnez-moi d'avoir été si longue et peut-être confuse, mais même dans la situation déplorable où se trouve Mayotte, croyez-moi, que cela plaise ou non, l'indépendance n'est pas une option... Pour personne. (Et Dieu sait si elle me tenterait bien en ces jours d'insurrection et de violences que l'on vit ici..!)
www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/10/19/97001-20111019FILWWW00640-mayotte-le-prefet-conteste.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 5734
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Mayotte : des blindés contre les pauvres / La Réunion victime d'un incendie   Lun 31 Oct - 12:25


Incendie à la Réunion, une «catastrophe nationale»

Europe Ecologie-Les Verts dénonce la réaction «dramatiquement insuffisante de l'État et des autorités locales», face aux flammes qui ravagent le parc national de l'île depuis une semaine.

«Face à cette catastrophe écologique, aux conséquences humaines très lourdes», Cécile Duflot et Eva Joly demandent «l'intervention immédiate de l'État mais également l'ouverture d'une enquête publique afin d'identifier les responsabilités impliquées dans ce désastre».

Un an après le précédent incendie qui avait touché l'Ile, elles accusent les autorités locales d'avoir fait «preuve d'une apathie coupable, tant dans l'anticipation que dans l'élaboration de plans d'intervention». |…]

Selon le dernier bilan établi par la préfecture en début de matinée dimanche, 2677 hectares ont été parcourus par le feu depuis le début de l'incendie mardi dans le Parc national classé au patrimoine mondial par l'Unesco le 1er août 2010.
[…]
www.liberation.fr/terre/01012368764-incendie-a-la-reunion-une-catastrophe-nationale


www.lepoint.fr/societe/incendie-a-la-reunion-nouveaux-renforts-attendus-mardi-nuit-calme-au-maido-31-10-2011-1390982_23.php

Commentaire de torrent1 : On est très forts pour faire une guerre à un petit pays, et raser totalement une ville comme Syrte mais pour intervenir contre un incendie de cette ampleur la on est minables.
Imaginons seulement le quart des avions militaires que nous avons équipés temporairement de réservoirs d'eau à larguer sur l'incendie.
Sarkozy, Juppé et BHL sont des minables !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mayotte : des blindés contre les pauvres / La Réunion victime d'un incendie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mayotte : des blindés contre les pauvres / La Réunion victime d'un incendie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» pour ou contre le vaccin ROR ?
» Appel à un front républicain contre Sarkozy...
» La flottille belgo-néerlandaise de lutte contre les mines
» A ceux qui sont Contre.
» Pétition à Marrakech contre le bureau syndical

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sarkoverdose :: Forum :: Politique / Social-
Sauter vers: