sarkoverdose

Politique, culture, art, humour...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Journée d'action des retraités

Aller en bas 
AuteurMessage
Orwelle



Messages : 6901
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Journée d'action des retraités   Mar 13 Mar - 8:35



Jeudi 15 mars 2018
Manifestation à Paris des retraités et grève des EHPAD

Départ à 14h30 de Montparnasse (Place du 18 juin)

Au 1er janvier 2018 la CSG a augmenté de 1,7 point. Une augmentation de 25 %, pour la plupart des retraités, provoquant une baisse nette des pensions de plusieurs centaines d'euros par an.

Merci monsieur le Président pour ces étrennes…

Merci de votre considération pour les retraité-e-s !


Et comme si ça ne suffisait pas, la pension de 2018 sera à nouveau gelée et les complémentaires bloquées pour très longtemps. Le 1er janvier, arrivent les augmentations des complémentaires santé, du gaz qui prend 6,9 %, du forfait hospitalier qui passe à 20 €, des taxes sur le carburant...

D'autres choix budgétaires sont possibles

La suppression de l'ISF pour les patrimoines boursiers et la mise en place d'une taxation plafonnée à 30 % pour l'imposition des dividendes représentent 4,5 milliards d'euros de cadeaux faits aux plus fortunés.

En France, les 39 milliardaires en dollars ont vu leur fortune grimper de 21 % au cours de cette seule année 2017, atteignant, au total, 245 milliards. [...]

Les retraitées et les retraités ne sont pas des privilégiés !
Arrow https://paris.demosphere.eu/rv/59824

"Retraités, notre pouvoir d'achat est engagé dans une baisse sans fin"
https://www.marianne.net/societe/manifestation-du-15-mars-retraites-notre-pouvoir-d-achat-est-engage-dans-une-baisse-sans-fin



Orne. Les retraités en colère manifestent jeudi 15 mars
Contre la baisse des pensions et du pouvoir d’achat des retraités, les syndicats ornais appellent à la mobilisation, jeudi 15 mars 2018. Des manifestations sont prévues à Alençon, Flers, Argentan et L’Aigle.
https://www.ouest-france.fr/normandie/alencon-61000/orne-les-retraites-en-colere-manifestent-jeudi-15-mars-5608337

La hausse de la CSG de 1,7 point au 1er janvier 2018 génère une baisse de la pension de plusieurs centaines d'euros par ans pour la plupart des retraités. Pour protester contre cette nouvelle atteinte à leur pouvoir d'achat, neuf syndicats et fédérations appellent les retraités à une journée de mobilisation le 15 mars prochain.
https://www.snuipp.fr/actualites/posts/le-15-mars-contre-la-baisse-des-pensions

EHPAD et Aide à domicile - EN GRÈVE !
https://solidaires.org/EHPAD-aides-a-domicile-retraite-es-La-situation-n-est-plus-acceptable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6901
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Journée d'action des retraités   Ven 16 Mar - 19:30



Des dizaines de milliers de retraités mobilisés contre la hausse de la CSG
Pas toujours des privilégiés quand certains doivent à la fois soutenir leurs enfants mais aussi leurs parents.
« Un président qu'il faudrait remplacer le plus vite possible. C'est pour ça qu'on est là, explique Marek, un ancien enseignant de Segpa.
https://www.ouest-france.fr/economie/retraites/plusieurs-milliers-de-retraites-mobilises-contre-la-hausse-de-la-csg-5623576

À Marseille (Bouches-du-Rhône), plus d'un millier de retraités se sont rassemblés ce jeudi 15 mars pour manifester contre la hausse de la CSG. [vidéo]
"Il n'y a pas d'équité. On ne demande pas à la finance, l'ISF est supprimé, c'est ça qui est scandaleux", déplore un manifestant. Dans la rue ce matin, ces retraités le martèlent : il ne sont pas des privilégiés. La pension moyenne en France est de 1.300 euros par mois.
https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/carriere/vie-professionnelle/retraite/pouvoir-d-achat-les-retraites-denoncent-la-hausse-de-la-csg_2658406.html

La hausse de la CSG, "c'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase" pour les retraités
Annie Petit, secrétaire nationale de l'Union nationale des retraités et des personnes âgées, a expliqué jeudi sur franceinfo que les retraités étaient frappés par "toute une série de mesure depuis une dizaine d'années".

C'est pour défendre leur pouvoir d'achat que des retraités se joignent aux professionnels de l'aide aux personnes âgées appelés à se mobiliser jeudi pour réclamer plus de moyens humains.

Des impacts sur les salariés

La baisse des cotisations salariales "est une mauvaise mesure. La suppression de ces cotisations, c'est de l'argent en moins dans les caisses de la Sécurité sociale", a rapporté Annie Petit. Cette décision est également "mauvaise pour les salariés qui, quand ils seront malades, auront des indemnités journalières réduites parce qu'ils auront moins cotisés et cela les impactera aussi à la retraite", a poursuivi la secrétaire nationale de l'UNRPA – Ensemble et solidaires. "La solidarité entre les générations, elle existe, c'est le fondement même du système de Sécurité sociale, a lancé Annie Petit. La solidarité, je la vois entre ceux qui ont beaucoup et qui pourraient partager avec ceux qui ont moins. Pour moi, c'est ça la solidarité."
https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/carriere/vie-professionnelle/retraite/la-hausse-de-la-csg-c-est-la-goutte-d-eau-qui-fait-deborder-le-vase-pour-les-retraites_2657830.html

Les retraités peuvent voir leur pension diminuer, même si elle est inférieure à 1.000 euros.
Mais RTL relaie les mensonges du gouvernement
http://www.rtl.fr/actu/politique/hausse-de-la-csg-et-les-retraites-dans-tout-ca-7789806485

"C'est toujours nous les vaches à lait"
Paroles de retraité(e)s
https://dai.ly/x6gcqk0  cyclops

Retraités : une "grogne qui peut être dangereuse", estime Alain Duhamel
http://portail.free.fr/actualites/france/7498378_20180315_retraites-une-grogne-qui-peut-etre-dangereuse-estime-alain-duhamel.html

Retraites. Emmanuel Macron : "Je ne sens pas de colère" dans le pays  rabbit
https://www.ouest-france.fr/politique/emmanuel-macron/retraites-emmanuel-macron-je-ne-sens-pas-de-colere-dans-le-pays-5623543
Le nez d'Attila est bouché, lui aussi.




EHPAD : quand les moyens manquent

Les personnels des EHPAD sont en grève ce jeudi. Ils réclament des moyens supplémentaires et alertent sur les conditions de travail. Exemple dans un établissement de Haute-Garonne, à Grenade.
https://www.francetvinfo.fr/sante/senior/ehpad-quand-les-moyens-manquent_2658412.html

Ehpad. Une centaine de personnes manifestent à Paris
Pour cette deuxième journée de mobilisation, après celle du 30 janvier dernier, une centaine de personnes se sont rassemblées ce jeudi à Paris, pour réclamer plus de moyens.
https://www.ouest-france.fr/sante/ehpad-personnels-soignants-et-familles-de-residents-manifestent-paris-5623444
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6901
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Journée d'action des retraités   Dim 22 Avr - 1:53



Les retraités appelés à manifester le 14 juin contre la hausse de la CSG

Neuf syndicats et associations de retraités ont appelé à "une nouvelle journée nationale de manifestations" le 14 juin. De nouvelles manifestations se profilent....

Plusieurs organisations syndicales et associations de retraités (CGT, FO, CFTC, CFE-CGC, FSU, Solidaires, FGR, LSR et UNRPA) "ont décidé d'accentuer la pression sur le gouvernement et sur les parlementaires". Une troisième journée de mobilisation est ainsi programmée le 14 juin, après celles du 28 septembre et du 15 mars.

Par ailleurs, les mêmes organisations ont lancé une pétition réclamant "une loi de finances rectificative qui annule la hausse de la CSG pour tous, mette fin au gel des pensions et décide de leur revalorisation".

Environ 60% des retraités, soit 7,5 millions de personnes, sont concernés par l'augmentation de 1,7 point de la CSG depuis le 1er janvier.

21 avril 2018
http://www.europe1.fr/economie/hausse-de-la-csg-les-retraites-de-nouveau-appeles-a-manifester-le-14-juin-3632096


Tiens, la CFDT n'appelle pas les retraités à manifester ???? Quelle surpriiiiise ! https://www.monde-diplomatique.fr/carnet/2015-10-27-retraites-complementaires
oligarchicide

Le Gouvernement et sa majorité présidentielle n’ont rien compris à la colère des retraité-es
Dès maintenant, est organisée une campagne de signatures d’une nouvelle pétition exigeant le vote d’une loi de finances rectificative supprimant l’augmentation de la CSG, mettant fin au gel des pensions et engageant une revalorisation de toutes les pensions.

Une loi de finances, votée et promulguée, peut être modifiée par une loi de finances rectificative. En 2008, Sarkozy a ainsi fait voter en une journée une loi de finances rectificative pour venir au secours des banques empêtrées dans la crise financière et leur donner 400 milliards d’euros ! Il serait beaucoup plus facile de rendre aux personnes retraitées les 4,5 milliards d’euros qui leur sont dus.
https://www.solidaires.org/Le-Gouvernement-et-sa-majorite-presidentielle-n-ont-rien-compris-a-la-colere
https://www.placegrenet.fr/2018/02/05/rassemblement-retraites-contre-hausse-de-csg-9-fevrier-a-grenoble/175140


Arrow Cette pétition peut également être signée en ligne :
http://www.retraitesencolere.fr

Voir par ailleurs l’appel du "Groupe des 9" organisations de retraité-es à une Journée nationale de manifestations décentralisées le 14 juin 2018 :
https://solidaires.org/Retraite-es-Journee-nationale-de-manifestations-decentralisees

Union confédérale des retraités cgt (UCR)
http://www.ucr.cgt.fr/index.php


Pierre Corneloup

Retraités en colère : la riposte est en marche, le grand boycott commence !
Nous allons réduire notre consommation à hauteur du nouveau prélèvement.

« Les Français détestent les réformes. C’est un peuple qui déteste cela », exulte Manu la houpette* manifestement en colère, appuyant le mot « peuple » d’un méprisant revers de main. Le tout frais démoulé de l’ENA en 2004 a bien tort de mépriser le peuple : le peuple t’emmerde, Macron.

Les Français ne détestent pas les réformes : ils détestent les lois qui augmentent la précarité, qui détricotent les acquis sociaux conquis de haute lutte pendant plus d’un siècle, en pulvérisant le Code du travail. Des impositions toujours plus lourdes présentées comme des réformes.

Il fallait être bien peu formé politiquement pour avaler la couleuvre selon laquelle il était de droite ET de gauche, bien au-dessus des clivages. Macron est de cette droite ultra-capitaliste assez intelligente pour ripoliner ses propos de considérations sociales afin de calmer le bon peuple.
Et ça marche ! Moins qu’il ne l’imagine et surtout beaucoup moins longtemps qu’il ne l’espère.
La rue saura bientôt lui rappeler que seulement 24 % du peuple l’a élu.

N’oubliez jamais : quelqu’un qui se dit ni de droite ni de gauche, est toujours de droite.

[...] voici que les retraités, qui ont cotisé toute leur vie, sont victimes d’un racket inédit : 1,7 % ponctionnés sur les retraites au 1er janvier 2018. Soit pour une retraite de 2000 €/mois, une perte de 34 € et sur l’année 408 €. Inacceptable ! La règle a toujours été que les actifs cotisent pour celles et ceux qui ont passé leur vie à travailler. La riposte à cette double-peine, je l’ai choisie : réduire d’autant ce que recevra l’État de ma part.

Je vais économiser ces 408 € en boycottant la consommation et donc la TVA qui y est associée.
J’ai le droit de réduire ma consommation !
Pour les frontaliers, c’est mon cas, il suffit d’acheter tabac (80,3 % de taxes) et essence (60% de taxes) à l’étranger. 1000 € de TVA qui passeront sous le nez de Manu la houpette. [...]

*Le magazine Le Point vient de révéler (25 août 2017) que ses frais de maquillage s’élèvent à 26.000 €, juste pour les trois derniers mois de la campagne présidentielle.

http://www.natures-paul-keirn.com/2017/08/retraites-en-colere-la-riposte-est-en-marche-le-grand-boycott-commence.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6901
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Journée d'action des retraités   Jeu 14 Juin - 1:27



Manifestation nationale des retraités contre la hausse de la CSG
Jeudi 14 juin 2018

Départ à 14h30 Place de l'Opéra en direction de République

Les retraités manifesteront aussi à Albi,  Avignon, Bédarieux, Chatellerault, Clermont-Ferrand, Dunkerque, Foix, Le Mans, Lille, Melun, Montpellier, Nantes, Poitiers...

À l'appel de nos neuf organisations de retraités, de plus en plus de personnes en retraite expriment leur colère en manifestant : 80.000 le 28 septembre, puis 200.000 le 15 mars dans plus de 160 villes. Cette colère vient de loin, de l'accumulation d'attaques menées par les gouvernements depuis le printemps 2014 : gel des pensions, création ou augmentation de taxes, suppression de dispositions fiscales spécifiques, etc.

L'énorme succès des manifestations a incité le Premier ministre à effectuer un tout petit geste, à exonérer d'augmentation de la CSG quelques retraités... en 2019. Ce premier recul reste bien trop limité pour calmer les personnes retraitées en colère, c'est un encouragement à une mobilisation encore plus massive pour obtenir la suppression de l'augmentation de la CSG.

Les propos tenus le 12 et le 15 avril à la télévision par le président de la République confirment qu'il ne veut toujours rien comprendre de la colère des retraités. Il nous dit qu'il ne prend pas les retraités « pour un portefeuille », peut-être, mais il les prend bien pour un porte-monnaie ... dans lequel il tape pour aller grossir les portefeuilles d'une minorité privilégiée.
[...]
https://paris.demosphere.eu/rv/61554

Augmentation de la CSG : non, tous les retraités gagnant moins de 1.200 euros ne sont pas épargnés
https://www.marianne.net/societe/augmentation-de-la-csg-non-tous-les-retraites-gagnant-moins-de-1200-euros-ne-sont-pas

L'inquiétante précarisation des retraités
Une chose est certaine : toutes les sociétés ne sont pas égales s'agissant du traitement réservé à leurs retraités. Alors que certaines les chérissent, d'autres ont peu de scrupules à les laisser dépérir. Force est malheureusement de constater que la nôtre tend de plus en plus à rejoindre cette deuxième catégorie, dès lors que les mesures adoptées depuis plusieurs années par les gouvernements successifs ont accentué la précarisation de nos retraités. Matraquage des pensions, remboursement moindre des frais de santé… Sans parler du scandale des Ehpad. Tout cela est indigne d'une société comme la nôtre qui, au demeurant, prétend venir en aide aux plus défavorisés.
http://www.lefigaro.fr/vox/economie/2018/02/14/31007-20180214ARTFIG00266-hausse-de-la-csg-l-inquietante-precarisation-des-retraites.php

La hausse du taux de la CSG a évolué ainsi (sur les salaires) :
- 1,1% en 1991 (gouvernement Rocard)

- 2,4% en 1993 (gouvernement Balladur)

- 3,4% en 1997 (gouvernement Juppé) + 0,50% de CRDS

- 7,5% en 1998 (gouvernement Jospin) + 0,30% de CASA en 2013 (gouvernement Ayrault)

- 9,2% au 1er janvier 2018.

Le projet de se servir de la CSG pour réduire les cotisations salariales n’est donc pas une idée neuve.

En fait, il s’agit ni plus ni moins d’un impôt qui rapporte plus que l’impôt sur le revenu (IR), soit 93,8 milliards d’euros en 2016. La nouvelle hausse programmée de la CSG ajouterait 22 milliards de plus.
https://www.humanite.fr/csg-combien-sur-les-salaires-et-les-retraites-quelles-compensations-et-exonerations-640856

Hausse de la CSG : Guy et Martine, retraités, perdent "928 euros par an", l'équivalent de quatre mois de mutuelle
Un couple des Yvelines a fait le calcul des effets de la hausse de la CSG sur sa pension depuis janvier.
https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/carriere/vie-professionnelle/retraite/hausse-de-la-csg-guy-et-martine-retraites-perdent-928-euros-par-an-l-equivalent-de-quatre-mois-de-mutuelle_2635488.html
https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/carriere/vie-professionnelle/retraite/hausse-de-la-csg-on-est-une-classe-sacrifiee-estiment-des-retraites-de-la-classe-moyenne_2535027.html


Edouard Philippe incapable d'expliquer à une retraitée la hausse de sa CSG
https://www.marianne.net/societe/edouard-philippe-incapable-d-expliquer-une-retraitee-peu-fortunee-la-hausse-de-sa-csg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6901
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Journée d'action des retraités   Jeu 21 Juin - 16:38



Les pensions de réversion, ça craint !

[...] Car il n’y a pas de place pour les pensions de reversion dans le cadre de la réforme de la retraite imaginée par Macron. En effet dans ce système comme l’a dit le même Delevoye : « il n’y aura pas de points gratuits ». On comprend que l’occasion paraisse belle. Les pensions de reversions, cela représente 35 milliards d’euros, soit 11% des dépenses su système de retraite actuel.

Mais les économies possibles ne peuvent faire oublier qui elles frapperaient sauvagement ! 4,4 millions de personnes touchent une pension de réversion, 89% des bénéficiaires sont des femmes. Et pour 1 million d’entre elles, c’est leur seule source de revenu ! Et pour celles qui ont elles-mêmes une retraite, la pension de réversion compense à 40 % l’écart de niveau de retraite entre hommes et femmes. La question de monsier Delevoye et le plan de Macron sont donc une catastrophe annoncée pour des millions de personnes en âge de retraite qui seront précipitées dans la misère.

[...] le système par points est contradictoire avec l’idée de transferts de droits à des personnes qui n’ont pas cotisé pour en bénéficier. Ce que l’un a payé ne vaut pas pour l’autre qui n’a pas payé. D’où la formule « il n’y aura pas de points gratuits ». C’est comme ça que s’appelle la pension de reversion dans le système Macron. On voit comment, une fois de plus, le président des riches est l’ennemi du peuple, des petits salaires et pensions.

Quel plan infame ont-ils encore prévu pour régler cette contradiction entre leur plan et la réalité d’aujourd’hui ? Première idée : la suppression progressive des pensions de réversion. C’est-à-dire que ce droit s’éteindrait avec les générations de l’ancien système. Deuxième idée tordue : une harmonisation par le bas des pensions de réversion.
[...]
https://melenchon.fr/2018/06/21/les-pensions-de-reversion-ca-craint/

La FIN des pensions de RÉVERSION ? Jusqu’où ira Macron ?
http://www.communcommune.com/2018/06/la-fin-des-pensions-de-reversion-jusqu-ou-ira-macron.html
http://sarko-verdose.bbactif.com/t450p350-qui-est-emmanuel-macron#7458




Entre mai 2017 et mars 2018, Macron a perdu 15 points de confiance auprès des retraités.
Il partait de 59% et atteint aujourd’hui 44%.

Les retraités ne sont pas une catégorie homogène, mais ils représentent 16 millions de personnes, soit pas loin d’1 électeur sur 3. Ils pèsent énormément dans la démographie du pays et dans le corps électoral. C’est en outre un électorat qui se mobilise beaucoup, contrairement aux jeunes qui sont plus abstentionnistes.

Les effets de la mobilisation actuelle se verront sur les prochains scrutins, les européennes puis les municipales.
https://www.bfmtv.com/politique/hausse-de-la-csg-les-retraites-vont-ils-lacher-macron-1396499.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6901
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Journée d'action des retraités   Dim 16 Sep - 19:10



L’érosion du pouvoir d’achat des retraités

Débutée en 1982 dans le cadre du Plan de blocage des salaires, continuée en 1987 avec la non-indexation des retraites sur les salaires, cette dégradation s’est poursuivie et amplifiée avec les décrets dits « Balladur » de 1993 et les diverses réformes des retraites qui ont suivi. À cela s’ajoutent de nouvelles charges qui concourent à l’aggravation de la situation financière des retraités et personnes âgées : relèvement de la CSG, hausse du forfait hospitalier, forfait d’un euro par consultation médicale, déremboursements de médicaments…
https://www.cairn.info/revue-gerontologie-et-societe1-2006-2-page-45.html
http://70.snuipp.fr/spip.php?rubrique40

Les retraités, les perdants de l’inflation

Les salariés, selon une récente étude du cabinet Deloitte, ne seraient pas pénalisés. En vertu de cette étude qui repose sur l’analyse d’un million de bulletins de paie au sein de 400 entreprises, les augmentations de salaire auraient été de 2,5 % sur un an pour les cadres et de 2,2 % pour les non-cadres. Cette hausse aboutirait à une augmentation du pouvoir d’achat des salariés d’autant plus que le transfert d’une partie des cotisations sociales sur la CSG leur est favorable (le transfert de 0,75 point de la cotisation salariale d’assurance maladie et la baisse de 1,45 point de la cotisation salariale d’assurance chômage comme contreparties de la hausse de la CSG de 1,7 point sera totalement effectif le 1er octobre 2018).
Par ailleurs, pour la deuxième année consécutive, l’épargne salariale progresse en 2018 de l’ordre de 5 % à 10 %, représentant une hausse moyenne de 200 à 300 euros pour les salariés qui en bénéficient. Pour 2019, le cabinet Deloitte prévoit des augmentations plus faibles des salaires se situant entre 1,2 et 2 %. Les entreprises devraient moins recourir à des augmentations générales et davantage à des augmentations individuelles (44 % pour les non cadres et 63 % pour les cadres).

Les retraités ont enregistré une revalorisation de leurs pensions de 0,8 % le 1er octobre 2017. La prochaine augmentation étant prévue le 1er janvier 2019 en vertu de la loi de financement de la Sécurité sociale pour 2018, la perte de pouvoir d’achat sera de plus d’un point auquel s’ajoute la majoration non compensée de la CSG pour 60 % d’entre eux.
Pour 2019, la perte de pouvoir d’achat pour un retraité ayant une retraite de 1.000 euros sera sur l’année de 200 euros du fait de la revalorisation à 0,3 %. En règle générale, les retraités traversent mieux les périodes de crise en raison du versement pérenne de leurs pensions. En revanche, ces dernières sont toujours plutôt mal indexées à l’inflation. Par ailleurs, les retraités étant également des épargnants investissant fortement dans des produits de taux*, ils subissent également l’érosion des rendements de ces derniers.

11 sep 2018
http://cercledelepargne.com/lepargnant-retraite-linflation-menage


*Les Livret A et PEL auront un rendement négatif jusqu'en 2020.
https://www.francetvinfo.fr/economie/votre-argent/livret-a/inflation-attention-a-votre-epargne_2906907.html

En 2015, le gouvernement comptait économiser 4,5 milliards d’euros sur 15 ans en indexant les retraites sur les prix et non sur les salaires.
https://test.unsa-fp.org/salaire-des-fonctionnaires-et-pensions-des-evolutions-croisees

Arrow Main basse sur les retraites

La Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) a ruiné le Fonds de Réserve des Retraites (FRR)
D'abord en perdant plus de 10 milliards d'euros dans des boursicotages, en 2008 et 2009.
Ensuite, fin 2010, en versant 36 milliards d'euros du FRR au crédit de la Caisse d'Amortissement de la Dette Sociale (CADES).
http://sarko-verdose.bbactif.com/t310-il-etait-une-fois-la-cdc-confrerie-de-delinquants-en-col-blanc
http://h16free.com/2010/11/29/5850-letat-francais-saisit-discretement-le-fonds-de-reserve-des-retraites

En 2017, Le FRR alloue 600 M€ à la dette privée
https://capitalfinance.lesechos.fr/fonds/levees/le-frr-alloue-600-m-a-la-dette-privee-114668
http://www.globalgovernmentventuring.com/news/frr-reserves-220m-for-investments
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Journée d'action des retraités   

Revenir en haut Aller en bas
 
Journée d'action des retraités
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Journée à Dinant en juillet 2007
» Invitation à la Journée Départementale du REAAP38 ...
» Journées du patrimoine en Nord-Cotentin!
» Quel serait votre réaction ?
» Pourquoi et comment les déchets nucléaires sont-ils retraités à La Hague ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sarkoverdose :: Forum :: Politique / Social-
Sauter vers: