sarkoverdose

Politique, culture, art, humour...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'Europe impopulaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20
AuteurMessage
Orwelle



Messages : 6071
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: L'Europe impopulaire   Lun 11 Sep - 23:48



Grèce : malgré les interdictions, les Grecs manifestent contre Macron à Athènes !

La police de Tsipras utilise des gaz lacrymogènes (l’argument principal de Syriza, ce parti du PGE, l’organisation présidée par Pierre Laurent qui prétend que l’euro “protège”) sur les personnes qui protestaient contre la visite du banquier de Rothschild devenu président à Athènes.

C’est qu’aucun Grec ne peut oublier que Macron, c’est le ministre des finances de Hollande après avoir été son conseiller qui est pleinement complice de la mise en coupe réglée de la Grèce par l’Union Européenne, sous la menace de l’euro, pour enrichir à milliards les multinationales.

C’est que les Grecs savent que les “transformations” que Macron veut mener en France mènent à la catastrophe : les mêmes “réformes” exigées par la Commission Européenne également ont déjà été menées en Grèce, plongeant les travailleurs dans la précarité, le chômage, la misère.

En ce qui concerne la visite du président de la République française Emmanuel Macron en Grèce (7-8 septembre), le Parti communiste de Grèce a publié le commentaire suivant :

“Lorsque le gouvernement accueille un président, qui dans son propre pays a déchaîné la plus grande attaque anti-travailleurs des dernières années, même sans mémorandum (d’austérité), tout le monde comprend que cette visite non seulement n’apporte rien de positif pour le peuple grec, mais (en outre) prouve les intentions anti-personnes du gouvernement lui-même, que Macron se précipita pour saluer.

  M. Macron vient en Grèce pour affaires, en tant que représentant des groupes professionnels français qui l’accompagnent et qui, pour investir dans notre pays, exigera la même «jungle du travail» qu’ils demandent également aux travailleurs français.”

C’est donc sur fond de coups de matraque et de gaz lacrymogènes que Macron a prononcé son discours appelant à encore plus de dictature de l’UE du Capital contre les peuples.

En Grèce comme en France, avec le KKE et le PRCF, les communistes appelent au contraire à la mobilisation pour faire place aux travailleurs en sortant de l’Union Européenne, cette arme exploitation massive de la dictature de l’oligarchie capitaliste qui écrase, divise et oppose les peuples.



https://www.initiative-communiste.fr/articles/europe-capital/grece-malgre-interdictions-grecs-manifestent-contre-macron-a-athenes/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6071
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: L'Europe impopulaire   Sam 16 Sep - 4:06


« Il nous faut un ministre européen des finances », a plaidé Jean-Claude Juncker à Strasbourg, lors de son discours du 13 septembre sur l’état de l’Union 2017. (Christian Hartmann/Reuters)

UE. Juncker rêve d’une fuite en avant libérale et fédéraliste

Libre-échange et superministre des finances de la zone euro. À Strasbourg, le chef de la Commission européenne présente son état de l’Union en ne cachant pas sa volonté d’user d’une opportunité nommée Macron pour resserrer le carcan ordo-libéral.

https://www.humanite.fr/ue-juncker-reve-dune-fuite-en-avant-liberale-et-federaliste-642031

Monsanto refuse de s’expliquer devant les députés européens
Dans un courrier adressé aux présidents des groupes politiques, Monsanto refuse d’être auditionné (...)
https://www.humanite.fr/monsanto-refuse-de-sexpliquer-devant-les-deputes-europeens-642044
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6071
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: L'Europe impopulaire   Jeu 5 Oct - 16:44



Un nouveau référendum piétiné : les Pays-Bas ratifient le traité UE-Ukraine
Contre la volonté du peuple, les Pays-Bas ratifient l'accord d'association avec l'Ukraine


Pour prouver que la voix d'un peuple ne peut rien changer si Bruxelles a déjà fait son choix, le Sénat des Pays-Bas a ratifié l'accord d'association entre l'Ukraine et l'Union européenne, contre lequel la majorité de la population néerlandaise s'est prononcée lors d'un référendum en avril 2016.

Les annulations de référendum se suivent et se ressemblent au sein de l’Union européenne. Le 6 avril 2016, les Néerlandais votaient nettement Non (à 61 %) à l’accord de « partenariat » – incluant un large volet de libre-échange – entre l’UE et l’Ukraine. Quatorze mois plus tard, le 31 mai 2017, presque deux tiers des sénateurs ont annulé ce résultat et ratifié le traité.

Respecter l’issue d’un référendum est l’exception en régime bruxellois. Les dirigeants ont tellement pris l’habitude de piétiner le verdict populaire quand celui-ci leur déplaît que l’on finit par ne plus être surpris. Amplifiant le Non français du 29 mai 2005, les Néerlandais avaient rejeté le TCE trois jours plus tard à 61,5 %. On sait ce qu’il advint de ces votes démocratiques… Douze ans plus tard, presque jour pour jour, un autre référendum est contourné aux Pays-Bas.

Parmi les États membres, seul Amsterdam n’avait pas ratifié l’accord d’association avec l’Ukraine signé entre Bruxelles et Kiev en 2014. Cela dit, bizarrerie légale, celui-ci s’appliquait malgré tout de façon provisoire*.
[...]
https://ruptures-presse.fr/actu/referendum-pietine-pays-bas-ratification-traite-association-ue-ukraine/
https://fr.sputniknews.com/international/201705301031609000-ukraine-association-union-europeen-pays-bas/


*Une ritournelle que les voyous bruxellois entonnent de plus en plus souvent. Cf. le CETA.



Anniversaire du NON au référendum de 2005
http://sarko-verdose.bbactif.com/t341-anniversaire-du-non-au-referendum-de-2005
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6071
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: L'Europe impopulaire   Sam 7 Oct - 12:26



Le CETA c'est assez !
Par Didier Dufau pour le Cercle des économistes e-toile

Rien n’illustre mieux la dérive des institutions internationales depuis la fin des accords de Bretton Woods que le CETA, le traité de libre échange élargi entre l’Union Européenne et le Canada.  On dira : « que viennent faire ici des Accords qui ont été mis par terre par les Etats-Unis en 1971 ? ». La réponse et toute simple.

Les Accords de Bretton Woods avaient deux faces intimement mêlées : une face monétaire et une face commerciale. Comme la tête de Janus, ces deux faces formaient un tout. Pas de bon commerce sans bonne monnaie. Pas de bonne monnaie sans progrès des échanges.

Lorsque le pan monétaire s’est effondré en 71 et qu’on a abandonné au n’importe quoi le système monétaire international, tous les fonctionnaires internationaux et les économistes associés ont eu un peu honte. On entrait par soumission au Maître, dans un monde inconnu et probablement malsain puisque tous les manuels d’économie à cette date ridiculisaient les changes flottants comme un dispositif d’urgence, intrinsèquement dangereux et à n’utiliser que faute de mieux.

Les lois de l’évolution ont leur logique et la volonté de survie des organisations qui n’avaient strictement plus aucun sens, comme le FMI, créé pour réguler les changes fixes et empêcher les comportements récessionnistes, les a conduit à approfondir le contraire de ce qui les faisaient vivre jusque là. Adieu l’idée que la croissance et le plein emploi soient des responsabilités d’Etats responsables ! Adieu la surveillance des grands déséquilibres ! Après quelques années d’incertitudes, le marché est devenu une forme de bible et la globalisation l’évangile. Créer des marchés « libres et parfaits » est devenue  la mission dirimante [...]

Au terme du processus et alors que les économies occidentales sont par terre, voici donc le CETA, le TAFTA, fariboles diplomatiques convenues  destinées à pousser les avantages de la massification commerciale et culturelle  au format américain.

Si l’Etat Français était encore debout avec un minimum de respect de lui-même, il aurait défini une doctrine sur ce que devrait être sa diplomatie économique extérieure et le Président de la République l’aurait exprimée à haute et intelligible voix.

Pas un mot. Ni des instances politiques, ni encore pire de la presse. Les Français ont découvert le CETA parce que les Wallons se faisaient insulter pour avoir demandé à voir si leurs exigences, formulées naguère, avaient été respectées.  Quand on dit qu’ils ont découvert le CETA, on veut dire l’enveloppe des accords. Parce que, pour le contenu, il n’y a pas de place dans les médias. Les candidats à l’élection primaire de la droite et du centre ne savent même pas ce qu’il y a dans l’accord. Il faut dire qu’il était interdit de le savoir pendant tout le cours des négociations. Et que de toute façon il est trop tard pour faire quoi que ce soit. L’accord est juste à enregistrer. [...]

La seule chose que l’on sache, c’est que des accords ont été pris dans le dos des peuples  et qu’ils les empêcheront de réagir aux conséquences. Car une fois signés, les accords sont définitivement hors du champ de la politique. Il faudrait l’unanimité des pays de l’Union ! [...]

http://cee.e-toile.fr/index.cfm/2016/10/26/Le-CETA-cest-assez-

OMC, AGCS, la finance au pouvoir
http://sarko-verdose.bbactif.com/t387-omc-les-banquiers-au-pouvoir-le-consommateur-remplace-le-citoyen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6071
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: L'Europe impopulaire   Sam 7 Oct - 12:50



AUDITION SUR LE CETA
Le CETA est conclu dans des conditions affreuses

Le mardi 3 octobre 2017 en commission des Affaires internationales de l'Assemblée nationale, Jean-Luc Mélenchon interrogeait plusieurs expertes sur le CETA, accord de libre-échange entre le Canada et l'Union européenne. Il a en particulier rappelé que ce traité avait été négocié sans que les parlementaires européens puissent y avoir un réel accès. Il a ensuite expliqué les inquiétudes que ce texte faisait peser sur les appellations d'origine protégée ou encore sur le pouvoir des citoyens face aux multinationales alors que le CETA va introduire des tribunaux d'arbitrage.  

Vidéo de 4 min*
https://twitter.com/twitter/statuses/915488088222203904

Vidéo complète de 11 min :
https://youtu.be/cgh19W2Jvls

Problème pour les AOC, présence de tribunaux d'arbitrage
-Laurence Dechassey : "si demain un producteur canadien (ou USA grâce aux accords USA-Canada) se décidait à faire un quelconque fromage sous AOC ne faisant pas partie des 10% protégés par le CETA (je ne sais pas si le Comté fait partie des 10%), alors ce fromage pourrait être vendu en France. De plus les producteurs français seraient obligés de respecter les contraintes des cahiers de charges des AOC concernant ce fromage mais pas les canadiens : distorsion de concurrence.  
*Cette vidéo avec des ajouts écrits qui expliquent :
https://youtu.be/pGZuRnL865I  cyclops

Voir les commentaires de Damien Chagnaud et Tristram Shandy sur les AOP

-1600 au lait cru !!! Versus 143 Aop
Quelle protection (sifflets admiratifs) !

-Le Chat de Shredder : Tu ne pourras plus produire de comté au Canada désormais, c'est l'avantage du CETA. Mais l'inconvénient c'est pour les fromages dont l'AOC n'est pas reconnue.

-Eric Fusillier : Au sujet des cas soi-disant limités dans lesquels les investisseurs pourraient agir: il y a une distinction entre expropriation directe et indirecte. Cette dernière peut se révéler dangereuse (voir : http://lexpansion.lexpress.fr/actualite-economique/tafta-soumet-il-les-etats-europeens-aux-multinationales_1534974.html)

-Etienne Tippex : 'un mémoire sur le sujet des tribunaux d'arbitrages pour approfondir. http://www.ethesis.net/recours/Genin%20Memoire%20ULB-IGEAT%2088p.docx%2031%20mai%202017.pdf'

-Romain Morlans : 'Pour ceux qui déboulent et qui ne comprennent pas de quoi il retourne, d'autant plus que LREM essaie de nous enfumer comme souvent avec des réponses pipo,  voici une vidéo qui vous expliquera clairement ce qu'est un tribunal d'arbitrage : https://www.youtube.com/watch?v=lo7_q0TAOxc
Et une explication du CETA : https://www.youtube.com/watch?v=oOJ8pVuP2V8'

-Pablo Biancarelli : 'Merci à Mélenchon de dénoncer le CETA, ce cheval de troie du capitalisme mondialisé !
Je conseille cet article du Pôle de Renaissance Communiste en France (PRCF) sur la question : https://www.initiative-communiste.fr/articles/europe-capital/ceta-accord-va-detruire-lelevage-lagriculture-france/'

CETA (Comprehensive Economic and Trade Agreement) ou AECG (Accord économique et commercial global)
Pour l'économiste Didier Dufau, l'AECG suit le même processus « plus ou moins opaque » que de nombreux textes européens dont le contenu est inconnu du public et de la plus grande partie des hommes politiques. Avec l'AECG comme avec le partenariat transatlantique de commerce et d'investissement, les plus grands groupes notamment anglo-saxons et plus particulièrement américains pourront « par des arbitrages extra-nationaux, vaincre en dehors des parlements des législations vues comme des obstacles à leur expansion ».

Pour Dufau, ces accords ne se placent pas dans le simple cadre du libre-échange, mais « dans l'interdiction de légiférer dans des sphères où la législation nationale peut être considérée comme absolument légitime ».
https://fr.wikipedia.org/wiki/Accord_%C3%A9conomique_et_commercial_global


CETA, le traité Cheval de Troie
http://melenchon.fr/2016/09/13/ceta-le-traite-cheval-de-troie/

CETA, le cheval de Troie du TAFTA
2 juin 2016
https://www.collectifstoptafta.org/actu/article/ceta-le-cheval-de-troie-du-tafta-des-mobilisations-dans-toute-la-france-du-4-au


CETA : le Canada comme cheval de Troie des multinationales étatsuniennes en Europe
'Voici quelques extraits d’une bonne analyse, très concrète, des enjeux du CETA, par un spécialiste de la finance, Michel Crinetz, ancien contrôleur à l'Autorité de Contrôle Prudentiel, membre du collectif Roosevelt.'
https://blogs.alternatives-economiques.fr/gadrey/2016/10/17/ceta-le-canada-comme-cheval-de-troie-des-multinationales-etatsuniennes-en-europe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6071
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: L'Europe impopulaire   Sam 7 Oct - 13:02



Halte à l’américanisation du monde !

[...] La postérité de Cicéron est une clé de l’histoire contemporaine : sans Vladimir Poutine, qui se trouve au pouvoir depuis dix-huit ans, il serait impossible à la Russie de jeter l’ancre suffisamment au grand large pour poser à l’histoire mondiale la question centrale de savoir si, après avoir détruit les Peaux-Rouges et la civilisation des Incas, qui se caractérisait par de gigantesques holocaustes au Dieu Soleil, le Nouveau Monde rebroussera chemin. Pourra-t-on éviter que l’Amérique vassalise à jamais le Vieux Monde ?

[...] les États-Unis d’Amérique continueront d’exploiter leur victoire planétaire de 1945 et de tenter de conduire jusqu’à son terme naturel la subordination de la France, de l’Allemagne et de l’Angleterre à l’écoute de leur aventure d’empire militaire mondial. [...]

Malgré les apparences contraires d’aujourd’hui, la France forme encore ses élites dans de hautes écoles issues de la Révolution de 1789. L’Allemagne, de son côté, demeure armée de la ténacité dans laquelle Tacite fut le premier à prophétiser l’avenir de l’empire romain.

Or, tout récemment, Angela Merkel est allée montrer patte blanche à Washington où elle a cru judicieux de trahir Airbus et elle a acheté six C-130J Hercule, du constructeur américain Lockheed-Martin. Aucun dirigeant de l’Allemagne de demain ne pourra avaliser ce type d’américanisation de la nation des Germains. C’est également l’option choisie par la France, qui a commandé quatre appareils de ce type.

L’avenir des trois principales nations du Vieux Monde sera national ou ne sera pas.[...]

Comment, face à la montée en puissance de la Russie, de la Chine et de l’Inde, Berlin, Londres et Paris se bâtiront-ils encore une histoire à l’échelle du globe terrestre et cela sans passer de la tutelle du Pentagone à celle des trois chefs de file du monde de demain ?
[...]

À son tour, la civilisation occidentale ne conservera son avance sur les autres continents que si elle assimile sa solitude dans une culture devenue consciente de son isolement sans remède dans l’immensité. Mais la vassalisation du Vieux Continent se trouve de nos jours tellement avancée que personne n’osera soulever la question de la nature de nos attaches avec le sceptre et le joug du Pentagone.

Telle est la question que Talleyrand poserait fermement et même rudement aux successeurs aveugles du Général de Gaulle, telle est la question qui se posera inévitablement à l’Europe, parce qu’il n’a jamais existé de politique réelle qui ne se trouve contrainte de préciser la nature et le statut des nations souveraines.

Manuel de Diéguez
14 avril 2017
http://reseauinternational.net/halte-a-lamericanisation-du-monde/
http://aline.dedieguez.pagesperso-orange.fr/tstmagic/1024/tstmagic/decodage/halte_americanisation.htm


Amères loques
http://sarko-verdose.bbactif.com/t466-ameres-loques
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6071
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: L'Europe impopulaire   Mer 25 Oct - 14:49



Glyphosate : la Commission européenne empoisonne les Européens

L’Union Européenne va renouveller la licence autorisant l’utilisation du glyphosate pour cinq à sept ans.
Cette recommandation a été établie après consultation de l'Agence européenne pour la sécurité des aliments, qui considère la substance active comme étant non cancérogène.  Exclamation   

"Tout ce qui va dans le sens d'un renouvellement de l'autorisation du glyphosate, c'est repousser le problème et se retrouver dans trois ou cinq ans avec le même scandale", selon l'eurodéputé écologiste Yannick Jadot, qui estime que le ministre de l'Agriculture Stéphane Travert est "un sous-traitant de la FNSEA".

Quant à Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique, il ne demande pas l'interdiction de ce cancérogène : il a proposé lundi 23 octobre de limiter à "trois ans" le renouvellement au niveau européen du glyphosate.
http://www.francetvinfo.fr/monde/environnement/pesticides/glyphosate/glyphosate-la-commission-europeenne-repousse-le-probleme-regrette-yannick-jadot_2435367.html
http://www.rtl.fr/actu/politique/glyphosate-ce-qu-il-faut-savoir-de-la-position-de-la-france-sur-ce-sujet-7790640681


Glyphosate : la société civile demande à l’UE de «sortir du lit de Monsanto»
http://www.lesoir.be/121087/article/2017-10-25/glyphosate-la-societe-civile-demande-lue-de-sortir-du-lit-de-monsanto


Christiane Lambert, présidente de la FNSEA

Pourquoi la FNSEA est-elle accro au glyphosate ?

Alors que de plus en plus d’agriculteurs français dénoncent une « hécatombe » provoquée par les cancers liés aux pesticides, le principal syndicat agricole, la FNSEA, met tout en œuvre pour défendre l’usage du glyphosate, le plus longtemps possible, quitte à s’allier avec l’industrie des pesticides. Basta ! s’est penché sur les raisons d’une telle détermination, entre business et conflits d’intérêts.

Les pesticides : une machine à cash pour les grosses coopératives agricoles

Le dernier bilan du plan Ecophyto 2 révèle un échec total, avec une augmentation de l’usage des pesticides de 6 % entre 2011 et 2014 [3]. « Il y a d’un côté l’affichage politique, et de l’autre côté des pratiques commerciales exactement inverses, observe Serge Le Quéau. Les commerciaux employés par les coopératives ont des objectifs de vente qui prévoient une hausse des produits phytosanitaires, et subissent une forte pression managériale. » La rémunération des techniciens au sein des coopératives agricoles reste souvent liée à la quantité de pesticides vendus, même si la pratique « tend à disparaître » [4]. [...]

25 oct 2017
https://www.bastamag.net/Pourquoi-la-FNSEA-est-elle-accro-au-glyphosate


Pour "comprendre le débat sur le glyphosate, la star des herbicides"  Idea
Le glyphosate est un herbicide puissant, le plus vendu en France ces dernières années. C'est notamment la substance active du Roundup, commercialisé par l'entreprise Monsanto, et utilisé massivement par les particuliers et par les agriculteurs. Des résidus de ce pesticide peuvent être retrouvés dans nos cours d'eau, mais aussi dans notre alimentation, selon plusieurs études.

En mars 2015, un rapport du Centre international de recherche sur le cancer l'a classé cancérogène "certain pour l'animal" et "probable chez l'homme". Pour autant, les agences réglementaires européennes n'ont pas suivi cet avis et débattent toujours de son interdiction. Or, ces dernières se basent sur les données fournies par les industriels, dont le lobbying est particulièrement intense
http://www.francetvinfo.fr/monde/environnement/pesticides/si-vous-ne-comprenez-rien-au-debat-sur-le-glyphosate-la-star-des-herbicides-lisez-cet-article_2412665.html
http://www.20minutes.fr/planete/2157547-20171025-glyphosate-bientot-interdit-europe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6071
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Rappels   Ven 27 Oct - 9:55



Barroso à Goldman Sachs : plainte contre la Commission européenne
Un collectif d'employés a porté plainte auprès du Médiateur européen. Ils lui reprochent sa passivité au moment de l'embauche de l'ancien président.

La vague d'indignation suscitée par cette embauche avait poussé la Commission à saisir son comité d'éthique, mais ce dernier, tout en désapprouvant le choix de José Manuel Barroso, avait conclu qu'il n'avait pas violé les règles en vigueur.

Fin novembre, son successeur, Jean-Claude Juncker, a proposé de nouvelles règles d'éthique plus strictes à l'avenir. Il a notamment mis sur la table un rallongement de la période pendant laquelle les anciens commissaires doivent rendre des comptes sur leurs parcours professionnels (de dix-huit mois actuellement à trois ans). L'ONG Transparency International et le Médiateur de l'UE, Emily O'Reilly, avaient salué cette annonce, tout en la qualifiant d'insuffisante face aux risques de conflits d'intérêts. « Certains emplois ne cesseront pas d'être problématiques simplement parce que deux ou trois ans seront passés », avait notamment souligné Emily O'Reilly, demandant des règles de conduite plus explicites, assorties de sanctions sur le plan administratif.
http://www.lepoint.fr/europe/barroso-a-goldman-sachs-plainte-contre-la-commission-europeenne-13-02-2017-2104443_2626.php

Quand J.P. Morgan s'achète l'ancien Premier ministre britannique Tony Blair, Goldman Sachs collectionne pêle-mêle Peter Sutherland, ancien directeur général de l'Organisation mondiale du commerce, Anders Fogh Rasmussen, l'ex-secrétaire général de l'Otan et plus récemment José Manuel Barroso, ex-président de la Commission européenne.

Par ailleurs, le président de la Banque Centrale Européenne (BCE) Mario Draghi, fut directeur de gestion chez Goldman Sachs, directeur exécutif italien de la banque mondiale, gouverneur de la banque d’Italie... Son Premier ministre Mario Monti, est membre du groupe Bilderberg, président pour l’Europe de la Commission Trilatérale.
De la même manière qu’un banquier non élu fut installé à la tête de l’Italie, un banquier non élu fut installé comme Premier ministre de la Grèce. Lucas Papademos était gouverneur de la banque de Grèce et fut le vice-président de la BCE.
http://lexpansion.lexpress.fr/actualite-economique/barroso-draghi-mnuchin-comment-goldman-sachs-infiltre-le-coeur-du-pouvoir_1856000.html



Et n'oublions pas l'ex-banquier Emmanuel Macron propulsé président de la République française !

https://www.delitdimages.org/macron-banquier-pourri-enflure-bancaire-finance-goldman-sachs/
http://lesobservateurs.ch/2017/04/30/quand-le-directeur-de-rothschild-avoue-que-macron-est-un-excellent-manipulateur-qui-raconte-des-histoires-video/
http://www.leblogfinance.com/2016/09/mario-draghi-mario-monti-lucas-papademos-quand-des-anciens-de-goldman-sachs-prennent-le-pouvoir.html
https://www.mondialisation.ca/les-banquiers-ont-pris-possession-de-l-europe-goldman-sachs-a-saisi-le-pouvoir/27898
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6071
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: L'Europe impopulaire   Ven 27 Oct - 12:02


Louis de Bourbon, banquier, gendre de banquier,
et prétendant à la couronne de France
*

Familles royales européennes et finance

La dictature de l'OMC, du FMI ou de la Troïka, qui a placé des banquiers à la tête d'États de l'UE et soumis la Grèce, étrangle aujourd'hui la Catalogne. La finance ne s'impose pas que dans les républiques, elle étend ses tentacules jusque dans les familles royales.
On peut observer ce type de liens au sein des différentes monarchies européennes (cf Wikipedia).

Belgique
Les origines de la fortune de la famille royale passent par le Congo et la Société générale
'Léopold Ier, premier roi des Belges, était issu de la noblesse allemande désargentée, mais son mariage avec une héritière du trône britannique lui apporta une jolie dot. Celle-ci sera investie dans des terres et dans des actions de la Société générale de Belgique, qui sera pendant plus d’un siècle et demi le plus puissant holding du pays. Et dans lequel la famille royale sera toujours représentée.

La monarchie, héritée du Moyen-Âge, est un anachronisme à l’époque du capitalisme. Mais ce dernier n’a pas eu de problème à s’associer aux têtes couronnées. Et vice-versa, puisque la famille royale est devenue elle-même un actif représentant du capitalisme belge.

Léopold II, en particulier, poussera très loin la pratique de l’accumulation du capital. Entre 1895 et 1908, le Congo sera sa propriété personnelle, avant de devenir une colonie belge. Grâce à l’exploitation du Congo, l’enrichissement du roi sera colossal.

Via de hauts représentants de la noblesse, proches du Palais, les successeurs de Léopold II vont pointer des antennes dans les sociétés les plus importantes du pays. La Société générale, bien sûr, mais aussi Brufina, la Banque de Bruxelles, l’Union minière, la Compagnie maritime belge, Cockerill... Toutes ces entreprises, d’ailleurs, entretenaient de nombreux liens entre-elles.

La famille royale a également placé d’importants avoirs financiers à l’étranger. Et sans doute d’autant plus à partir de 1988, lorsque la Société générale est passée sous la coupe du groupe français Suez. Mais selon les aveux mêmes de la reine Fabiola, en 1961 déjà, son époux Baudouin avait placé 350.000 dollars aux États-Unis. [...]'

la fortune de la famille royale de Belgique s'élèvait en 1999 à 2,255 milliards d’euros, selon Eurobusiness.
http://www.frerealbert.be/fortunes/de-saxe-cobourg/enqute-largent-de-la-famille-royale/

Philippe de Belgique, à partir de septembre 1983, fut étudiant à la Graduate School de l'université Stanford en Californie, où il a obtenu le diplôme de Master of Arts en sciences politiques.
Son neveu Joachim de Belgique, fils d'Astrid et par ailleurs archiduc d’Autriche-Este par son père, a suivi des études en économie internationale, management et finances à l'Université Bocconi de Milan.
http://www.parismatch.com/Royal-Blog/famille-royale-belge/Rumeurs-de-mariage-espagnol-pour-le-prince-Joachim-de-Belgique-1377920

Danemark
Le prince Joachim de Danemark a épousé en premières noces Alexandra Manley, une banquière née à Hong Kong.

Espagne
Philippe VI d'Espagne a obtenu un master en relations internationales à la Edmund Walsh School of Foreign Service de l'université de Georgetown.

Royaume-Uni
William de Cambridge ne semble pas intéressé par le secteur bancaire : après une maîtrise en géographie, il a suivi un cursus de dix semaines en gestion agricole à l'université de Cambridge, afin de mieux diriger le duché de Cornouailles.
En revanche, sa cousine Beatrice d'York a suivi des cours en finances aux États-Unis en 2015, et Eugenie d'York travaille au sein de la maison de ventes Paddle dans la ville de New York.
   
Liechtenstein
La fortune du prince Hans-Adam II de Liechtenstein et de sa famille est administrée par une banque privée, LGT Bank. Il possède au Texas une exploitation agricole, RiceTec, qui produit une variété de riz basmati issue de la culture transgénique [Pour l'anecdote, il a refusé de prêter des œuvres d'art à un musée de Berlin en arguant que la Principauté avait résisté à trois empires allemands et qu'elle espérait survivre à un quatrième empire].

Luxembourg
Après un diplôme de l'IRCOM (établissement privé soutenu par le PDG du groupe Clinea, le PDG d'Asselin, et le Président du Groupe Rocher Opérations), le prince Guillaume de Luxembourg a fait des stages à la Deutsche Bank à Londres.

Monaco
Albert II de Monaco a fait un stage à la banque Paribas de Monaco, avant des études en sciences politiques aux États-Unis à l'Amherst College, près de Boston.
Son neveu Andrea Casiraghi a épousé Tatiana Santo Domingo, héritière américaine, petite-fille de l'homme d'affaires colombien Julio Mario Santo Domingo, fondateur du Santo Domingo Group.
Pierre Casiraghi a étudié l'économie internationale et la gestion à l'université Bocconi de Milan, où son épouse Beatrice Borromeo, diplômée de l'Université de Columbia, a étudié l'économie, le management et la finance.

Norvège
Après des études à Berkeley (Université de Californie), le prince Haakon de Norvège a suivi une formation à la London School of Economics, se spécialisant dans le commerce international.

Suède
Victoria de Suède a fini ses études à Yale, aux États-Unis. Sa soeur, Madeleine de Suède, a épousé un banquier américano-britannique, Christopher O'Neill (ancien employé de NM Rothschild & Sons), fils de Paul Cesario O’Neill, de son vivant banquier d’investissement américain installé à Londres.

Pays-Bas
Willem-Alexander des Pays-Bas a participé à la réunion du Groupe Bilderberg de 2016 et 2017. Cette organisation fut créée à Oosterbeek, en Hollande, par son grand-père, le prince Bernard des Pays-Bas.
Son frère Johan Friso (décédé en 2013) a étudié les sciences économiques, avant son mariage avec Mabel Wisse Smit, fille adoptive d'un banquier (groupe bancassurance Rabobank). Elle a été un temps stagiaire aux États-Unis pour la société Shell et la banque ABN AMRO.
Le 3e et dernier fils de la reine Beatrix, Constantin des Pays-Bas, est diplômé de l'INSEAD (école de management) et a effectué un stage au sein de la Société financière internationale, agence de la Banque mondiale à Washington, pour finir chef de cabinet de Neelie Kroes, commissaire européen, tout en travaillant pour RAND Europe (laboratoire d'idées américain).
* http://www.parismatch.com/Royal-Blog/royaute-francaise/Bourbon-Louis-XX-164954

Les 5 plus riches familles régnantes en 2015
Les Lichtenstein : la famille royale la plus riche d'Europe avec un patrimoine estimé à 4,9 milliards de dollars.
Les Grimaldi de Monaco : deuxièmes avec une fortune estimée à un milliard.
Les Windsor se placent en 3e position avec un patrimoine estimé à "seulement" 295 millions.
En quatrième position, les Orange-Nassau des Pays-Bas : 131 millions, selon Forbes.
Les Bernadotte de Suède arrivent cinquièmes : leur fortune est de 27,5 millions.
http://www.femmesplus.fr/la-vie-des-stars-des-comptes-en-banque-bien-garnis-ces-familles-royales-qui-roulent-sur-lor.766215.1183.html

Nous vivons depuis dix ans un changement radical du type de régime politique dans les pays occidentaux, avec l'avènement d'un nouveau pouvoir, celui des réseaux économiques et financiers.
http://diaporamas-libres.chez-alice.fr/bilderberg.htm

*Macron 1er n'est que régent
http://unroipourlafranc.canalblog.com/archives/2015/01/24/31372715.html#comments

Il ne peut y avoir deux souverains
Ou bien l’État met sous contrôle la finance ou bien la finance met l’État sous son contrôle. Soit c’est le peuple qui est le souverain (via ses élus), soit c’est le système financier (agences de notation, banques, institutions financières) qui est le souverain, dictant au peuple et à ses élus, la politique à suivre. Et comme conséquence, un pouvoir qu’on ne peut plus sanctionner, puisqu’il n’est pas élu et n’a même pas de "visage". La dépossession progressive de toute latitude monétaire des États ne pose donc pas seulement un problème économique. Elle représente aussi un effroyable déni de démocratie, la volonté et les intérêts des acteurs de la finance primant de facto sur ceux des peuples.
http://www.atlantico.fr/decryptage/loi-1973-prets-etats-banques-privees-interdiction-banques-centrales-argent-taux-zero-jeanluc-schaffhauser-269187.html/page/0/1



La reine Maxima des Pays-Bas prône la finance inclusive à Mexico
21 juin 2016
http://www.parismatch.com/Royal-Blog/famille-royale-Pays-Bas/Maxima-prone-la-finance-inclusive-a-Mexico-1001266


Aujourd’hui les mesures d’inclusion financière sont devenues des objectifs importants des banques de détails.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Inclusion_financi%C3%A8re

Pour le FMI, l'inclusion financière est un pilier essentiel du développement économique.
http://www.republicoftogo.com/Toutes-les-rubriques/Developpement/Finance-inclusive-Le-FMI-salue-l-action-du-Togo

Lutte contre la pauvreté : les risques du microcrédit
Le microcrédit est encouragé car il répond à un des objectifs définis par la Banque Mondiale, à savoir l’inclusion financière.

Si les organismes de microcrédits se développent à une allure vertigineuse c’est qu’elles sont, avant tout, très rentables. [...] le nombre de clients potentiels représente 2,5 à 3,5 millions.
Suffit-il d’un cadre juridique fort pour empêcher les taux d’intérêts excessifs, les crises de surendettement ou encore les pratiques de recouvrement abusives ?

Pour Pauline Imbach du Comité pour l’Abolition des Dettes Illégitimes, le développement du microcrédit et l’incitation à l’inclusion financière n’ont d’autres objectifs que le développement du secteur privé :

"quand les plans d’austérité détruisent les services publics, d’un côté le secteur privé bénéficie du nouveau marché de la santé, des transports ou encore de l’éducation ainsi créé et, de l’autre, les institutions de microcrédit bénéficient d’une nouvelle masse de clients trop pauvres pour accéder aux services sans recourir à l’emprunt. Et ce système bien rôdé profite souvent d’un bout à l’autre du mécanisme aux mêmes intérêts privés."
https://nawaat.org/portail/2016/07/13/lutte-contre-la-pauvrete-les-risques-du-microcredit/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6071
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: L'Europe impopulaire   Sam 28 Oct - 15:34



Parlement européen : le prix Sakharov décerné à l’opposition vénézuélienne
Le prix Sakharov récompense chaque année des personnalités qui se sont illustrées dans la défense des droits de l’Homme et de la liberté d’expression.
http://www.leparisien.fr/international/parlement-europeen-le-prix-sakharov-decerne-a-l-opposition-venezuelienne-26-10-2017-7356054.php



Le 15 octobre 2017, alors que plus de 18 millions de Vénézuéliens étaient invités à élire leurs gouverneurs, le Grand pôle patriotique Simón Bolivar (GPP), constitué autour du Parti socialiste unifié du Venezuela (PSUV), a triomphé dans 18 Etats sur 23, n’en abandonnant que 5 à la coalition de la Table d’unité démocratique (MUD ; opposition).
https://www.legrandsoir.info/insoumission-venezuelienne.html

La fasciste et corrompue Bruxelles donne des leçons de démocratie à Caracas !
Ce mépris cynique pour les électeurs vénézuéliens (qui rappelle celui de 2005 pour les Européens) prépare-t-il l'opinion à un nouveau coup d'Etat états-unien en Amérique latine ?
http://sarko-verdose.bbactif.com/t63p25-fernando-lugo-l-amerique-latine

Anniversaire du NON au référendum de 2005
http://sarko-verdose.bbactif.com/t341-anniversaire-du-non-au-referendum-de-2005
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6071
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: L'Europe impopulaire   Dim 29 Oct - 10:03



La Catalogne proclame son indépendance et fait face à une vaste opposition

Le Parlement de Catalogne a adopté vendredi 27 octobre une résolution déclarant que la région devient un "Etat indépendant prenant la forme d'une République", une rupture sans précédent en Espagne, à laquelle Madrid a riposté en plaçant la région sous tutelle conformément à l’article 155 de la Constitution et en annonçant la convocation de nouvelles élections dans la région pour le 21 décembre. Le président Carles Puigdemont risque 15 à 30 ans de prison pour rébellion

L'Union européenne s'est refusée vendredi à reconnaître l'indépendance unilatéralement proclamée par le Parlement de Catalogne, réitérant sans surprise son soutien ferme à Madrid. "Pour l'UE, rien ne change. L'Espagne reste notre seule interlocutrice", a assuré Donald Tusk, le président du Conseil de l'Union européenne, qui représente les 28 Etats membres.

"Personne dans l'UE ne reconnaîtra la déclaration d'indépendance" de la Catalogne, a tranché le président du Parlement européen, Antonio Tajani.

L'Union européenne "n'a pas besoin d'autres fissures, d'autres fractures", a lancé vendredi le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker.
Le bras de fer entre Barcelone et Madrid s'ajoute aux crises "existentielles" qui ont ébranlé l'unité de l'UE ces dernières années : euro, Grèce, migrations, terrorisme, Brexit...

Comme l'UE, les Etats-Unis soutiennent Rajoy
"Les Etats-Unis jouissent d'une grande amitié et d'un partenariat durable avec notre allié de l'Otan, l'Espagne", a déclaré la porte-parole du département d'Etat américain, Heather Nauert, soulignant que les Etats-Unis et l'Espagne "coopèrent étroitement pour faire progresser (leurs) priorités économiques et de sécurité communes".

L'Allemagne et la Grande-Bretagne ont déclaré vendredi ne pas reconnaître la déclaration d'indépendance de la Catalogne.
Londres s'aligne ainsi sur la position de Berlin, Washington et Paris qui consiste à soutenir le pouvoir central espagnol.

Le gouvernement écossais, quant à lui, s'est montré plus favorable à la Catalogne, sans toutefois reconnaître l'indépendance de la région.

"L'Italie ne reconnaît pas et ne reconnaîtra pas la déclaration unilatérale d'indépendance proclamée aujourd'hui par la Parlement de la Catalogne.", a indiqué dans un communiqué le ministre italien des Affaires étrangères Angelino Alfano.

http://www.lalibre.be/actu/international/la-communaute-internationale-s-oppose-a-la-declaration-unilaterale-d-independance-de-la-catalogne-59f37a8ccd705114eff98c32
http://www.20minutes.fr/monde/2159659-20171028-catalogne-lendemain-declaration-independance-barcelonais-craignent-nouvelles-violences


Qualifié de "zigoto"* par Le Dauphiné libéré   Rolling Eyes  
Puigdemont n’accepte pas sa destitution et appelle à « s’opposer » à Madrid

Samedi 28 octobre, malgré sa destitution la veille par le gouvernement espagnol, le président catalan a appelé ses concitoyens à mener « une opposition démocratique » à la prise de contrôle directe de la Catalogne par l’administration centrale madrilène.
http://www.lemonde.fr/international/article/2017/10/28/la-catalogne-se-reveille-sous-tutelle-l-espagne-divisee_5207192_3210.html
*Jeroen Dijsselbloem fait des émules.

Les grandes dates de la crise en Catalogne
http://www.midilibre.fr/2017/10/27/catalogne-le-parlement-de-catalogne-declare-l-independance,1580150.php



Jean-Luc Mélenchon  dénonce la dérive autoritaire de l'UE
Il n'y a plus de souveraineté des peuples : peuples britannique avec le brexit, danois avec le traité de Maastricht, irlandais avec le traité de Nice, français et hollandais avec le traité de Lisbonne, grec lors du référendm sur un memorandum.
https://www.youtube.com/watch?v=BacFUTF5Ds4&feature=youtu.be  cyclops

Une dérive revendiquée par Juncker :
«Il ne peut y avoir de choix démocratique contre les traités européens»
https://francais.rt.com/international/22861-cinq-declarations-plus-memorables-jean
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6071
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: L'Europe impopulaire   Sam 11 Nov - 5:16



L'Église catholique toujours aux côtés des puissants de ce monde
(Re)Thinking Europe, Une contribution chrétienne à l’avenir du projet européen

L’Europe s’invite une nouvelle fois au Vatican : la COMECE, la commission des épiscopats de l’union européenne, réunit depuis hier 350 responsables politiques et évêques des 28 pays membres de l’UE dans la salle du Synode et avec la collaboration active du Saint-Siège, afin de «repenser l’Europe», le thème de cette conférence internationale, organisée à l’occasion du 60e anniversaire du Traité de Rome, alors que l’avenir du vieux continent est incertain.

30 oct 2017
http://www.alsace.catholique.fr/actualites/331663-re-thinking-europe-comece/


Quelle Europe voulons-nous ?
Le 18 et 19 novembre 2017, se tiendra à Paris la 92éme session des Semaines Sociales de France sur le thème : « Quelle Europe voulons-nous ? ». Depuis 1905, chaque année, l’association des Semaines sociales de France propose une session ouverte à tous, pour se former, débattre et faire des propositions sur un grand enjeu de société.
2 nov 2017
http://www.alsace.catholique.fr/actualites/333085-quelle-europe-voulons-nous/


Sexualité des prêtres au Vatican : des témoignages accusent
La parole semble se libérer à Rome, où la double vie de certains prêtres est dévoilée. Avec des prostituées, soirées de sexe et de cocaïne, le tout financé par le denier des fidèles…
http://www.francetvinfo.fr/monde/vatican/pape-francois/sexualite-des-pretres-au-vatican-des-temoignages-accusent_2461368.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6071
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: L'Europe impopulaire   Sam 11 Nov - 5:21



Propagande gouvernementale pour l’Union européenne

Le 27 novembre prochain, Richard Ferrand le chef de file des députés LREM proposera ainsi à l’Assemblee nationale de voter une résolution en faveur de «la promotion des symboles de l’Union européenne».

En octobre Macron a adressé un courrier à Donald Tusk, le président du Conseil européen, pour que la France rejoigne 16 autres pays acceptant «la déclaration 52», annexée au traité de Lisbonne, qui a été rejeté par les Français en 2005.
http://www.parismatch.com/Actu/Politique/Drapeau-et-hymne-europeens-l-o-ensive-d-En-Marche-1389434

L'association Anticor lance une nouvelle action judiciaire contre Richard Ferrand
Cette association de lutte contre la corruption a, en effet, déposé une plainte le 9 novembre 2017 pour relancer l’enquête qui visait le député du Finistère.

Voici un mois, le parquet de Brest avait classé sans suite l’enquête préliminaire concernant l’ancien très éphémère ministre En marche ! de la Cohésion des territoires. Il était suspecté d’avoir usé de son influence pour que les Mutuelles de Bretagne, dont il était alors directeur général, louent début 2011 des locaux brestois appartenant à sa compagne.
http://www.nicematin.com/politique/lassociation-anticor-lance-une-nouvelle-action-judiciaire-contre-richard-ferrand-182412
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6071
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Le parlement européen soutient les banques douteuses   Sam 11 Nov - 5:26



NPL (nouvelles provisions pour créances douteuses). Le Parlement européen juge que la BCE outrepasse son mandat

Dans cet avis consulté par Reuters, le service juridique du Parlement européen affirme que le MSU (Mécanisme de surveillance unique) de la BCE "n'est pas compétent" pour adopter ce projet dans sa forme actuelle parce qu'il impose "des règles contraignantes de portée générale applicables à toutes les banques" supervisées par Francfort. [...]

Les banques de la zone euro détiennent encore pour environ 915 milliards d'euros de créances douteuses, dont près de 30% pour les seules banques italiennes.

8 nov 2017
https://www.usinenouvelle.com/article/npl-le-parlement-europeen-juge-que-la-bce-outrepasse-son-mandat.N611623


Créances douteuses : La BCE voudra 100% de provisions
03/10/2017
https://www.capital.fr/entreprises-marches/creances-douteuses-la-bce-voudra-100-de-provisions-1247666
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6071
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: L'Europe impopulaire   Lun 13 Nov - 14:06


Les fonds publics tombent dans l'escarcelle de sociétés privées.

Les grandes entreprises friandes de fonds publics
Un quart des fonds européens dédiés à la recherche va aux entreprises. Alors que l’Union européenne met en place le successeur du programme Horizon 2020, une question se pose : est-ce vraiment justifié ?

80 milliards d’euros sur sept ans. Destiné à favoriser l’excellence scientifique au sein de l’Union européenne, le programme Horizon 2020 (H2020) a été conçu pour canaliser les investissements vers les technologies industrielles jugées essentielles à la compétitivité de l’économie européenne. Bilan des courses : plus d’un quart de la manne financière européenne a fini dans les poches des entreprises ces trois dernières années. [...]'

'Pour beaucoup, l’orientation déjà très industrielle de la recherche européenne pourrait faire passer les projets de recherche relatifs aux domaines de la société, de l’économie, de la géopolitique ou de la culture au second plan dans le prochain programme-cadre FP9.'
Mis à part dans cette critique, le journaliste J-Ch Piot ne remet pas en question les arguments des groupes privés.

6 novembre 2017
https://largeur.com/?p=6746


Horizon 2020 ou H2020 est le programme européen pour la recherche et le développement pour la période 2014-2020. Il prend la suite du Septième programme-cadre de recherche et du programme pour la compétitivité et l’innovation (CIP 2007 2013) ; il intègre aussi EURATOM et l'IET (Institut européen d'innovation et de technologie). Il est doté d'un budget de 80 milliards d'euros.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Horizon_2020
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6071
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: L'Europe impopulaire   Mar 14 Nov - 9:58



Tout euro, tout éco. Climat, le naufrage européen
Le 13 décembre prochain, la France veut fêter en grande pompe, mais sans Trump,  les deux ans de l’accord de Paris. Il n’y a pourtant pas de quoi pavoiser.

Réduire de 30% d’ici à 2030 les émissions de CO2, c’est déjà inatteignable et l’Europe semble même jouer un drôle de jeu.

Une Europe sans ambition

L’Europe manque d’ambition et d’argent car, deux ans après la signature de l’accord et trois ans avant sa mise en vigueur, les fonds promis ne sont toujours pas là. Et la France, malgré son ministre de l’Environnement, figure emblématique de l’écologie, Nicolas Hulot, vient de reculer sur la réduction du nucléaire : la réduction de 50% en 2025, c’est fini. Et pour cause, les énergies renouvelables sont à la traîne dans notre pays, l’efficacité énergétique aussi.

Qui, en Europe, pour sauver l’accord de Paris ?

Sûrement pas les très nombreux lobbyistes présents à Bruxelles, automobile, gaz, ils veillent au grain, on peut leur faire confiance. Pas de quoi être optimiste.

11/11/2017
http://www.francetvinfo.fr/replay-radio/tout-euro-tout-eco/tout-euro-tout-eco-climat-le-naufrage-europeen_2440527.html


L'optimisme régnait en 2016
https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/cop-21/climat-entree-en-vigueur-record-de-l-accord-de-paris_107210



Les émissions de CO2 repartent à la hausse, selon une étude
Les rejets de dioxyde de carbone liés à l'industrie et à la combustion d'énergies fossiles devraient croître d'environ 2%.

Les émissions mondiales de gaz à effet de serre issues des énergies fossiles sont reparties à la hausse en 2017, une première depuis trois ans, selon une étude publiée, lundi 13 novembre, en marge de la 23e conférence climat de l'ONU (COP23). Cette étude, le 12e bilan annuel du 'Global Carbon Project', a été réalisée par des scientifiques du monde entier.

Les 10 principaux émetteurs sont, dans l'ordre, la Chine, les États-Unis, l'Union européenne, l'Inde, la Russie, le Japon, l'Allemagne, l'Iran, l'Arabie saoudite, la Corée du Sud et le Canada

"Plusieurs facteurs montrent une poursuite de la hausse des émissions mondiales en 2018", souligne Robert Jackson, de l'université de Stanford. La communauté internationale, réunie à la COP23 à Bonn jusqu'à vendredi, tente de s'accorder sur les moyens de mettre en œuvre l'accord de Paris, notamment pour renforcer les engagements nationaux.
http://www.francetvinfo.fr/politique/conference-environnementale/les-emissions-de-co2-repartent-a-la-hausse-selon-une-etude_2465818.html

Lobbys
Comment les industries les plus polluantes sapent les négociations climatiques
https://www.bastamag.net/Comment-les-secteurs-industriels-les-plus-polluants-sapent-les-negociations

Sables bitumineux
Vinci s’engage dans la construction d’un oléoduc controversé au Canada
https://www.bastamag.net/Vinci-s-engage-dans-la-construction-d-un-oleoduc-controverse-au-Canada

Transition énergétique
Renoncement de Hulot sur le nucléaire : le déploiement des renouvelables repoussé
https://www.bastamag.net/Renoncement-de-Hulot-sur-le-nucleaire-le-deploiement-des-renouvelables-repousse

Ces dix lieux où les conséquences du changement climatique sont déjà dramatiques
https://www.bastamag.net/Ces-dix-lieux-ou-les-consequences-du-changement-climatique-sont-deja

Climat
Irrintzina, un documentaire sur ces militants mobilisés pour sauver la planète
https://www.bastamag.net/Irrintzina-un-documentaire-sur-ces-militants-mobilises-pour-sauver-la-planete



Le climat, une menace majeure pour le ministère des Armées
L'armée répond aux incidents climatiques sur son territoire national, mais s'inquiète surtout de l'effet du changement climatique sur l'équilibre géostratégie du monde.

Dans sa Revue stratégique de défense et de sécurité nationale, l’Hexagone Balard souligne que les conséquences du réchauffement vont accélérer et amplifier les crises géostratégiques. Avec de possibles retombées sur les territoires français.

En fragilisant les populations, le changement climatique favorise le terrorisme.

Crises à nos portes

[...]  les éléments accélérant ou amplifiant les crises sont légion : changements climatiques, risques pandémiques, trafics, criminalité organisée «aggravent ces phénomènes en multipliant les vulnérabilités et les causes de déstabilisation».

Climat et sécurité, les liens ne sont pas nouveaux. Mais les experts tricolores ont mis du temps, par rapport à leurs confrères britanniques ou américains, à considérer que le bouleversement du cycle de l’eau, par exemple, pouvait engendrer un cycle infernal : baisse des rendements agricoles, exode rural dans des villes où la sécurité alimentaire fait défaut. Le tout pimenté par une démographie galopante (en Afrique sub-saharienne notamment) et la faiblesse structurelle des États.

Théâtre en devenir

Les régions les plus exposées aux conséquences du réchauffement ne manquent pas : espace sahélien (Niger, Mali, Mauritanie, Tchad), espace sud-asiatique (Pakistan, Bangladesh), petits États insulaires du Pacifique. «Dans les zones intertropicales sèches (Sahel) et humides (Bangladesh), très exposées aux phénomènes dépressionnaires extrêmes, la poursuite du réchauffement peut accentuer les mouvements de migration.»

Deux autres théâtres s’annoncent mouvementés : la haute mer, où de plus en plus de puissances se disputeront les ressources halieutiques, et les départements et collectivités d’Outre-mer, soumis aux événements climatiques extrêmes, à la montée du niveau de l’océan et, comme à Mayotte ou en Guyane, aux flux de réfugiés. Souvent climatiques.

17 octobre 2017
https://www.euractiv.fr/section/climat/news/le-climat-une-menace-majeure-pour-le-ministere-des-armees/
http://www.journaldelenvironnement.net/article/le-climat-menace-majeure-pour-le-ministere-des-armees,87046
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6071
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: L'Europe impopulaire   Mer 15 Nov - 8:19



Paradise papers : le scandale au coeur de l'Union européenne

Ouverte par principe à la circulation des capitaux à l'intérieur comme avec l'extérieur depuis le traité de Maastricht, l'UE a favorisé les paradis fiscaux chez elle et hors d'elle. Un principe qui freine la lutte contre toutes les fraudes.

Pendant des décennies, l'enseigne Dassault Aviation était synonyme de l'excellence des ingénieurs français issus de Sup Aéro. Un motif de fierté nationale, voire une incarnation du panache tricolore face à la toute-puissance aéronautique des États-Unis. Depuis cette semaine, le grand public apprend, grâce aux révélations du Consortium international des journalistes d'investigation (en France, le Monde, France Télévisions et France Inter), que la firme est aussi experte en conseils fiscaux ! Car il est désormais avéré que les vendeurs de Dassault savent expliquer à leurs clients le meilleur moyen d'échapper à la TVA (20 %) en créant des sociétés fictives dans la charmante île de Man. Des structures que les douanes complaisantes n'iront jamais contrôler. [...]

11 nov 2017
https://www.marianne.net/societe/paradise-papers-le-scandale-au-coeur-de-l-union-europeenne


Évasion fiscale : quand nos très chers voisins européens nous siphonnent
Décidément prolixe, l'économiste Gabriel Zucman livre sa troisième étude en moins d'un mois sur les paradis fiscaux. Les multinationales y échappent à 25% de leurs impôts dus en France, soit 12 milliards d'euros. Au sein de l'UE, le Luxembourg, les Pays-Bas, l’Irlande, Malte, Chypre et la Belgique participent pour plus des 2/3 à cette hémorragie.
09/11/2017
https://www.marianne.net/economie/evasion-fiscale-quand-nos-tres-chers-voisins-europeens-nous-siphonnent


Les « PARADISE PAPERS » découlent directement des règles de l'UNION EUROPÉENNE
L'Union européenne garantit pour son marché intérieur 4 libertés, à savoir :
1. la libre circulation des biens,
2. la libre circulation des capitaux,
3. la libre circulation des services,
4. la libre circulation des personnes.

et le Traité de Maastricht a interdit toutes les restrictions aux mouvements de capitaux et aux paiements entre les Etats membres ainsi qu'entre les Etats membres et les pays tiers, article 63 du traité FUE dans sa version du Traité de Lisbonne.
[...]
http://www.cgt-unilever-hpc-france.com/2017/11/quand-les-paradise-papers-decoulent-directement-des-regles-de-l-union-europeenne.html


Rapport inédit : un quart des bénéfices des grandes banques européennes provenaient des paradis fiscaux en 2015
L'ONG Oxfam publie ce lundi 27 mars un rapport inédit et accablant sur les bénéfices réalisés par les 20 plus grandes banques européennes dans les paradis fiscaux.
https://www.marianne.net/economie/rapport-inedit-un-quart-des-benefices-des-grandes-banques-europeennes-provenaient-des

Les 50 responsables de la crise sont toujours là !
Banquiers, gouvernants, fonds spéculatifs, paradis fiscaux, agences de notation... Ils ont créé de toutes pièces le chaos économique, continuent de s'enrichir et peinent à trouver des solutions pour en sortir. Pendant ce temps, partout dans le monde, les citoyens paient le prix de leurs erreurs.
https://www.marianne.net/societe/les-50-responsables-de-la-crise-sont-toujours-la

Plus sur les Paradise papers
http://sarko-verdose.bbactif.com/t198p100-maitres-du-monde-economique-le-regne-des-multinationales-et-des-banques#6804
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwelle



Messages : 6071
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: L'Europe impopulaire   Jeu 16 Nov - 7:08



Fédéralisme forcé
L'UE avance un nouveau pion pour l'Europe de la Défense : 23 pays renforcent leur coopération
Vingt-trois pays de l'Union européenne se sont engagés lundi 13 novembre 2017 dans une "coopération" militaire inédite, pour le développement d'armements ou le lancement d'opérations extérieures, avec pour ambition affichée de relancer l'Europe de la Défense.

"Nous vivons un moment historique pour la défense européenne", a commenté la diplomate en chef de l'Union européenne, Federica Mogherini, à l'issue de la signature par les ministres de 23 États membres de l'UE d'un document où sont listés 20 "engagements" jetant les bases de leur "coopération structurée permanente" (CSP).
http://www.lepoint.fr/monde/l-ue-avance-un-nouveau-pion-pour-relancer-l-europe-de-la-defense-13-11-2017-2171868_24.php

Européanisation de la France
Luc Carvounas, sénateur PS : "suivant la logique d'une plus forte européanisation de notre vie politique, je partage la proposition de mon ami Emeric Brehier visant à ce que nos parlementaires européens soient également membres du Congrès.
Nous pourrions enfin instaurer une soirée bimensuelle de débat au Parlement consacrée exclusivement aux thématiques européennes et organisée par la Commission des Affaires européennes."
http://www.huffingtonpost.fr/luc-carvounas/vote-obligatoire-reconnaissance-du-vote-blanc-vote-a-16-ans-aux-elections-locales-nous-devons-passer-a-la-democratie-collaborative_a_23275367/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Europe impopulaire   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Europe impopulaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 20 sur 20Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20
 Sujets similaires
-
» Europe 1 à Rouen
» Europe Fédérale
» recherche sur le statut des régions en Europe
» COUPE D'EUROPE RUGBY 2009
» EDE : Europe Démocratie Espéranto

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sarkoverdose :: Forum :: Politique / Social-
Sauter vers: